AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 - [ Be my Hero ] - - PV -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: - [ Be my Hero ] - - PV -   Dim 17 Oct - 19:19





Il faisait froid.
Le ciel était bleu, les oiseaux chantaient… Mais plus que tout, ce qui demeurait, ce qui marquait, ce n’était ni la beauté du paysage, ni le chant innocent des oiseaux demeurant en Angleterre malgré le froid hivernal. Non, la seule chose qui existait, c’était la douleur. Une douleur que le froid ne pouvait atténuer.
Les coups portés étaient trop puissants. La peur était sans pareille. Le cœur n’osait plus battre, tétanisé.
Il continuait, il ne s’arrêtait plus. Et ce qui était douleur devenait torture.
Puis la torture se muait en un seul et unique désir : mourir. Partir. Ne plus avoir mal, arrêter de croire, arrêter de rêver et, enfin, s’en aller. Le ciel bleu avait laissé place à une vue ensanglantée. Puis ce rouge flamboyant s’était mué en noir, et la douleur n’avait plus eut raison d’être. Enfin, le départ s’annonçait.

Revenant à elle, tremblante, Keira se redressa dans son lit d’hôpital avec frayeur. C’était une chance pour elle qu’on l’ait débranchée depuis une semaine, sinon les infirmières auraient dû, une fois encore, se précipiter à son chevet, inquiétées par les brusques variations de son cardiogramme. Terrifiée, la sorcière mit deux bonnes minutes à se décontracter et à rouvrir les yeux sur sa chambre d’hôpital. La pièce était déserte. Rien n’avait changé de place. Les fleurs étaient toujours là, à côté de son lit, sur sa table de chevet. Ses blessures étaient guéries. Ne demeuraient que quelques cicatrices qui, d’après les infirmières, s’atténueraient d’ici quelques mois. Mais la peur, la méfiance… elles étaient toujours présentes, bien encrées dans son cœur.

Keira refusait de raconter ce qui s’était passé. Elle faisait comme si elle ne se rappelait pas. Elle mentait, encore, mais la peur était bien trop forte. Elle ne voulait pas qu’il revienne. Elle ne voulait plus qu’il la voit, plus qu’il l’approche. Ce ‘il’ correspondait en réalité à son ex petit ami, Louis Sanders. Ce dernier avait fini par savoir qu’elle ‘lavait trompé, et il n’était pas du genre à pardonner aisément. Il s’en était pris à elle, un soir. La frappant encore et encore. Finalement, il l’avait laissé dans une ruelle, de cela, Keira n’avait aucun souvenir. Elle était tombée dans les pommes bien avant. Ce dont elle se rappelait, c’était son réveil, dans cette pièce blanche. Un réveil étrangement douloureux. Pas physiquement, elle avait été dopée à la morphine. Non, psychologiquement. Elle ne pouvait s’empêcher de craindre son retour… de le voir passer le seuil de la porte et l’achever. C’est secouée par cette crainte qu’elle avait vu la porte de sa chambre s’ouvrir à maintes reprises. Un mois s’était écoulé depuis son admission dans le centre hospitalier et la crainte de voir Louis dans l’embrassement de sa porte de chambre ne s’était pas atténuée.

Quand elle eut repris quelque peu ses esprits, la jeune sorcière se leva et se dirigea vers la salle de bain en titubant. Arrivée au lavabo, elle se pencha, non pas sans grimacer (les côtes brisées n’étaient pas encore bien soignées et demeuraient douloureuses) et s’aspergea le visage d’eau. Cherchant à recouvrer son calme. Lorsqu’elle se redressa, elle observa son reflet, en silence. Elle avait coupé et teint ses cheveux roux. Devenus blonds, ils encadraient un visage pâle et soulignés des prunelles éteintes. Elle avait connu mieux, c’était certain, mais elle était arrivée ici dans un état bien moins reluisant, aussi ne se formalisait-elle pas plus que cela. La porte de sa chambre s’ouvrit, faisant battre son cœur plus rapidement. Angoissée, elle demeura silencieuse jusqu’à ce qu’elle reconnaisse la voix de la personne qui venait de passer le seuil :

« Kaïn ! »

La blondinette quitta la salle de bain pour courir vers le jeune homme. S’ils avaient toujours eu des difficultés à s’entendre, les choses avaient évolué depuis l’hospitalisation de la sorcière. C’était lui qui l’avait trouvée et qui l’avait faîte hospitaliser. Il était passé régulièrement et s’était avéré être de très bonne compagnie. Le simple fait de le voir avait légèrement illuminé le regard de l’ancien mannequin, tout en conférant à ses pommettes un faible éclat rose. La blonde le serra tout naturellement dans ses bras, rassurée par sa présence. Si elle se montrait très tactile avec lui, ce n’était cependant plus le cas avec tout le monde. Roze, Elizabeth, Heaven étaient des amies que Keira pouvait approcher sans crainte, mais elle restait à distance des hommes à présent, Raphaël et Michael y compris.

Levant ses prunelles azur vers le jeune homme, la jeune femme s’inquiéta d’une voix légèrement suraiguë :

« C’est bien aujourd’hui, hein ?? Je peux partir aujourd’hui ??? »

Sa main s’accrochait à celle de son ami, comme si elle craignait qu’il ne s’en aille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Lun 8 Nov - 21:26

Le ciel était beau, pas désagréable pour un sou et pourtant, l'air était bien loin d'être aussi chaud que l'on aurait pu le croire. C'était bizarre évidemment, mais pour autant, on aurait réellement pi penser que ce ne l'était pas tant que ça, la météo avait toujours eu la fâcheuse tendance à faire comme elle voulait et ne laissait jamais le moindre choix aux habitants. Quoi de plus normal en même temps, on n'avait pas le droit de choisir la météo qui pouvait bien nous plaire. Peut être qu'une formule existait ? Mais on ne semblait pas pouvoir s'en servir. Tant pis après tout. Enfin bref, tout ça pour dire que malgré un ciel clair et qui aurait pu laisser imaginer un beau temps et une chaleur certaine, il faisait froid. Enfin bref, Kaïn n'était, de toute manière, pas du tout du genre à parler de la température, ni du temps qu'il faisait. Pour lui, dès le moment où il ne pleuvait pas le reste ne comptait pas. Il pouvait skater, même lorsqu'il faisait froid, alors que la pluie pouvait détruire sa planche, chose qu'il ne voulait vraiment mais alors vraiment pas. Surtout qu'il était sorti avec la planche de ses amis. Et c'était une chose qu'il ne fallait pas abîmer tant c'était précieux.

Enfin bref, assez content de vivre, d'être heureux et tout ça, Kaïn était assez cool là, planche de coincée au niveau de son sac à dos, habillé de façon libre et large pour pouvoir faire tout ce qu'il voulait, on ne pouvait donc pas vraiment dire qu'il était parti pour aller draguer. Pas du tout même. D'ailleurs, lorsqu'il se concentrait grave sur le skate, il en venait même à zapper les filles. Et oui, comme quoi, même ça c'était possible, incroyable hein ! Enfin bref, il aimait le skate, beaucoup plus que les filles et cela, même s'il aimait vraiment, mais alors vraiment les filles. Au moins, comme ça, on pouvait parfaitement comprendre comment il tenait au skate. C'était plus qu'une passion tiens ! Mais c'était le principe d'une passion, voilà tout.

Mais le skate, ça n'allait pas être maintenant. Et c'est alors qu'il découvrait le corps d'une fille qu'il trouvait chiante et tout ça, qu'il compris qu'il ne pourrait pas faire ce qu'il voulait aujourd'hui. Mais ce n'était certainement pas elle qui avait choisi tout ça. Battue à mort, cela n'en faisait pas le moindre doute. Et bien sûr, faible comme elle semblait l'être, il était impossible de translaner avec elle, dans cet état. Keira Williams, en sang. En très mauvais état. Bien sûr, elle vivait encore mais c'était si faible qu'il en avait lui même douté pendant quelques secondes, alors que bien sûr, on ne pouvait pas non plus dire que 'était la meilleure chose à faire. Enfin bref, la soulevant du sol, la glissant du mieux qu'il put dans ses bras, il se bougea, bien décidé à l'amener dans l'hôpital le plus proche.  « Tiens le coup Williams. Qui est-ce que je pourrais faire chier après ça hein ? ». Oui parce qu'il était quand même hors de question qu'il lui dise que ça lui ferait vraiment chier de n plus pouvoir s'amuser avec elle quoi. Parce que bon, que l'on soit bien d'accord, elle était assez amusante comme fille, et c'était bien suffisant pour ne pas avoir envie de la voir disparaître comme ça à cause d'un grand malade ! Et quoi qu'il puisse bine arriver, i les promettait de se venger de tout ce qu'il avait bien pu ingligé à la jeune rousse ! ( ou pas, la joueuse ne laissera pas ses persos s'entretuaient !).

Il l'emmena donc à l'hôpital, s'occupa de tout ce qu'on lui demanda et finit par filer. Elle ne semblait pas décidé à se réveiller de suite de toute manière. Enfin bref, à coup sûr, les choses n'allaient pas être très simples à l'avenir... C'était une évidence.

Bien sûr, il revint à de nombreuses reprises, chose qui lui prouva alors qu'en réalité, Keira était une personne gentille et qui avait vraiment dû vivre un truc abominable. Elle n'accusa personne. Ne divulgua pas le nom de son agresseur, à cause de la peur de se faire blesser à nouveau, la peur qu'il ne revienne un jour... Il ne fallait pas, ou en tout cas, Kaïn ne parvenait pas à comprendre cette peut... Mais que pouvait-il faire, il ne pouvait certainement pas la forcer à parler de toute manière. Elle était libre d'agir comme elle le voulait.

Keira était devenu toute mignonne, toute tendre. Et même si Kaïn aimait ça, il trouvait tout de même qu'elle manquait de force. L'abruti qui lui avait fait ça semblait l'avoir anéanti... Enfin bref, oui, comme elle disait, c'était bien aujourd'hui qu'elle avait le droit de sortir, mais le médecin lui avait conseillé de rester un peu... Après, bien sûr, ce n'était pas à l'ancien Serpentard de décider pour elle, c'était une évidence.  « Oui c'est aujourd'hui.. Mais tu sais bien que le médecin te conseille de ne pas sortir aujourd'hui et d'attendre un peu... »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Sam 13 Nov - 11:26




Rapidement, les jeunes sorciers furent rejoints par un médecin moldu. Il s’agissait d’un homme âgé d’une quarantaine d’années. Patient et plutôt gentil, Keira faisait pourtant parti des patients qui avaient tendance à l’exaspérer. Depuis l’arrivée de la jeune femme, il avait tenté de savoir ce qui s’était produit avec exactitude… Mais c’était à peine si Keira daignait lui répondre autre chose que ‘je ne sais pas’ ou encore ‘je ne me rappelle pas’. Initialement, il avait cru qu’elle avait peut-être souffert d’amnésie, suite au choc (aussi bien physique qu’émotionnel). Et sans doute aurait-il laissé la jeune fille en paix s’il n’avait pas assisté à la visite de Michael. Quand ce dernier (qui était, rappelons-le, le batteur du groupe de rock de la jeune femme) était venu voir Keira, cette dernière avait bondi violemment dans son lit, s’écartant brusquement de la main qu’il avait (naturellement et sans la moindre arrière pensée) tendue vers elle. Le médecin avait assisté à la scène et en avait tiré les conclusions qui s’imposaient. Mais les jours passant, il n’avait pu obtenir plus d’informations de la part de sa patiente qui demeurait muette comme une carpe.

Quand Kaïn répondit à la sorcière qu’effectivement, elle pouvait sortir mais qu’il était préférable de rester ici (d’après le médecin), la jeune femme répondit à cette phrase par une grimace (plutôt éloquente) et siffla en toute réponse, soudainement bien plus sûre d’elle qu’en temps ‘normal’ (comprendre depuis son arrivée sur place…).

« Ha non alors ! C’est hors de question. Je n’ai pas l’intention de m’éterniser ici. »

Ses prunelles lançaient des éclairs, laissant apercevoir un bout de son ‘ancienne personnalité’. Depuis qu’elle était avec Louis (et même après la rupture) la rouquine n’osait plus autant s’affirmer. On pouvait penser qu’avec un peu de temps, peut-être, elle finirait par retrouver de sa force jadis si impressionnante. Les hôpitaux la rendaient malade. C’était psychologique. Déjà que voir Erwan sur son lieu de travail lui demandait un effort surhumain (alors qu’il ne s’agissait que d’une visite amicale !) alors y vivre (comprendre : manger, dormir, se laver…) c’était une véritable torture pour l’ex mannequin. Elle avait bien assez vécu entre les murs d’hôpitaux, aussi préférait-elle les quitter le plus rapidement possible quand une visite s’avérait être obligatoire…

La sorcière finit par adresser un sourire à Kaïn, ajoutant d’une voix devenue moins sûre et plus hésitante (comme si elle venait de perdre toute l’assurance dont elle venait pourtant, à l’instant, de faire preuve) :

« Tu m’attends ? Pour ma sortie ? »

Parce qu’elle avait encore quelques petites choses à faire avec son formidable médecin (qu’elle n’avait plus du tout envie de voir >___<), sans parler du côté administratif, des médicaments qu’elle devait récupérer et puis des rendez-vous ‘de vérification’ (dont elle se serait pourtant fort bien passé !!!) qu’elle devait prendre… La sorcière posa un regard las et froid sur le médecin qui attendait que Kaïn sorte pour parler, une dernière fois avec sa patiente (bien qu’en soit, il ait perdu la douce illusion de pouvoir la faire parler…).

Une vingtaine de minutes plus tard, Keira sortait de l’hôpital avec son nouvel ami (oui oui elle le considérait bien comme tel *si ce n’est plus encore, étant donné tout ce qu’il avait fait pour elle o_O*). Le médecin l’avait une fois encore interrogée sur ce qui lui était arrivé, elle avait répondu la même chose que d’habitude : ‘elle ne se rappelait pas’ et quand il insistait, elle sombrait dans le mutisme, comme toujours. Il était hors de question qu’elle parle. C’était trop dangereux. Pour elle, mais aussi pour les autres… Louis était fou… Un brin malade mental (même si ça en soit, ne dérangeait pas la rouquine qui était loin d’être très stable psychologiquement… ceci étant, elle, elle se contentait de se faire du mal, elle laissait les autres tranquilles (enfin elle ne forçait personne à la suivre et frappait encore moins les gens !). Bref, après avoir constaté (une fois de plus) que discuter était inutile, il lui donna quelques indications quant à ses traitements et son suivi médical (oui parce qu’elle avait la chance inouïe d’avoir rancard avec ce formidable médecin *de 43 ans* dans cinq jours, puis dans deux semaines…). Ceci étant, ce n’était pas vraiment le genre de choses, à laquelle la sorcière avait envie de penser à l’heure actuelle !

Lorsqu’elle quitta l’établissement de santé (ciao !!!), elle se sentit à la fois terriblement soulagée et anxieuse. Jetant un rapide coup d’œil aux alentours, elle du se persuader que non, Louis ne l’attendait pas ici… avant de pouvoir avancer (un tout petit peu plus) sereinement. Ceci étant, rester dehors restait un effort trop intense pour elle. L’idée d’être exposée lui déplaisait fortement, aussi se tourna-elle vers son compagnon :

« Kaïn ? »

Oui, parce qu’il était sortit avec elle de l’hôpital non en fait il est resté, parc eque ya pas à dire, niveau ambiance un hôpital c’est un peu la folie, quoi !!!. Posant ses prunelles azur dans celles du skateur, elle s’enquit doucement :

« Je… ça t’ennuie de venir avec moi ? »

Elle n’aimait pas l’idée de voyager seule, pour l’instant, et puis en plus, transplaner était hors de sa portée à l’heure actuelle. Déjà qu’à la base, elle était carrément nulle en la matière, dans son état (fatiguée, courbaturée et encore un peu cassée) c’était plus que déconseillé ! Retenant son souffle, un instant, elle poursuivit :

« Mais je comprendrais si tu as quelque chose d’autre à faire, bien sûr… »

Même si, en soit, ça l’embêterait pas mal, quoi… ceci dit, elle ne voulait pas embêter le jeune homme plus qu’elle ne l’avait déjà fait (parce que oui, elle trouvait qu’elle avait déjà beaucoup abusé de ses services, quoi !). Ceci dit, sachant qu’ils habitaient la même rue (et plus précisément, le même étage de deux immeubles qui se faisaient face) s’il rentrait chez lui, elle préférait faire le trajet avec lui plutôt que toute seule, quoi…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Mer 17 Nov - 10:04

L'hôpital... Tous autant que nous étions, s'il y avait bien un lieu que nous aimions ne pas fréquenter, c'était bel et bien celui là alors pour cette raison en effet, oui, Kaïn pouvait parfaitement comprendre que Keira puisse vouloir en partir au plus vite, que cela soit alors raisonnable ou pas. Après, bien sûr qu'il aurait pu continuer à insister pour la forcer à rester là, mais il n'était pas comme ça et en plus de ça, il savait parfaitement qu'il n'avait aucun droit de la forcer. Ni le médecin. Elle était en état de sortir et c'était probablement la seule chose qu'elle avait entendu. Alors bien sûr, oui, il n'avait rien à dire, et il ne comptait pas le faire. Si elle voulait sortir, elle en avait le droit, si elle voulait partir, il l'accompagnerait, tout simplement, pour rester bien sûr qu'il ne lui arriverait rien, parce qu'au final, c'était bien ça le plus important. Qu'elle aille bien. Et aussi, qu'elle fasse en sorte de se ressaisir après tout ça. Il ne voulait pas qu'elle souffre, même si à l'heure actuelle, elle avait probablement déjà bien suffisamment souffert. Mais cela n'en restait pas moins facile pour un sou.

Le médecin jeta un coup d'oeil à Kaïn, se rendant probablement compte qu'il était son seule appui mais que c'était malgré tout un appui bien faible. Il comprit aussitôt, dans le haussement d'épaule du garçon, qu'il ne comptait absolument rien faire pour l'empêcher de sortir.  « Et bien... Je suppose que nous allons tout de suite vous faire signer les papier miss William. Vous êtes en état de sortir de toute manière, il est conseillé de rester un peu mais je peux parfaitement comprendre que vous puissiez vouloir partir plus tôt ». Un sourire réconfortant pour Keira et le tour était joué pour qu'ils sortent. Enfin bien sûr, il y avait les papiers à remplir et de ce côté là, Kaïn n'avait rien à faire et il n'avait qu'à attendre que la jeune fille le fasse. Oui parce qu'il était hors de question qu'elle se fasse avoir par tout ça. Évidemment. Et elle semblait être devenue si fragile qu'il ne pouvait pas se mettre à croire qu'il allait la laisser. Il voulait être là pour elle, lui éviter qu'un autre n'en vienne à lever a main sur elle également. Il avait peur pour elle, si on pouvait définir ça ainsi.  « Bien sûr que je t'attends... ». Il n'allait pas s'envoler, pas comme ça. Et il voulait sincèrement avoir le fin mot de l'histoire. Même si bien sûr, il y avait des chances pour qu'on ne lui dise rien.

Il attendit vingt minutes. Pile le temps qu'il lui fallut pour prendre rendez-vous avec une jolie infirmière. Oui bon, okay, c'était assez mal venu et ce n'était pas du tout le moment mais bon... Il fallait bien qu'il s'occupe et c'était bel et bien ce qu'il avait fait, il s'était occupé, et il avait trouvé une petite chérie. Oui bon, okay, dis comme ça, ça pouvait paraître débile, stupide et tout ça, mais pour autant, ce n'était qu'un petit détail bien sûr. C'était autre chose et il ne fallait surtout pas s'y intéresser. Surtout, surtout pas non. Mais de là, c'était encore une fois une toute autre histoire. Enfin bref, il avait juste pris un numéro et maintenant, il attendait sagement d'avoir des nouvelles de la part de la jeune fille, voilà tout. De Keira hein !  « Oui ? ». Il se tourna doucement vers elle, un sourire réconfortant sur le visage parce que c'était bien la dernière chose qu'il voulait, qu'elle puisse se mettre à croire qu'il puisse lui faire du mal.  « Ne te met pas n'importe quoi dans la tête, si je suis là, c'est que je n'ai rien de mieux à faire tu vois, et pour cette raison, je vais rester ici, avec toi. De toute manière, même si j'avais quelque chose à faire, ça ne changerait absolument rien tu vois ? Je suis là, je reste. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Dim 21 Nov - 20:45


Une chose était sûre : Keira avait bien du mal à suivre Kaïn. Il avait une façon de penser, d’être (tout simplement) qu’elle ne saisissait pas vraiment… Mais à l’heure actuelle, chercher à le comprendre n’était pas une de ses priorités. Non, aucunement. Elle avait eu une réponse qui lui avait plu, à savoir que non il n’allait pas la laisser rentrer seule. Que oui, il venait avec elle. Et que ce soit par ennuie (donc à défaut d’avoir mieux à faire) ou parce que ça lui plaisait réellement importait aucunement à l’ex Gryffondor. Elle ne cherchait pas à être appréciée, elle avait seulement besoin d’être accompagnée. Et en bonus, il la soutenait, d’une certaine manière et c’était plus qu’agréable… C’est donc un regard reconnaissant qu’elle posa sur le sorcier, de toute évidence rassurée :

« Merci. »

Ils rentrèrent ensemble, à pied, donc. L’hôpital n’était pas loin de la rue où ils habitaient, puisque Louis avait trouvé Keira quand elle rentrait chez elle, la fois où il l’avait frappée à mort. Ce qui expliquait aussi comment Kaïn avait pu la trouver là-bas… Ce n’était pas une rue très empruntée, plutôt une petite ruelle vide de passants les trois quart du temps… mais de toute évidence, elle était régulièrement empruntée par l’ancien Serpentard (à moins que le hasard n’ait joué en la faveur de la rouquine… mais soit, peu importait, seul le résultat comptait au final…).

Keira parla peu pendant le trajet. Trop inquiète pour pouvoir avoir une réelle conversation avec le sorcier. Elle avait été de bien meilleure compagnie à l’hôpital, elle en avait bien conscience. Ceci étant, une angoisse persistait… Une peur sous jacente… Et elle ne savait pas qui elle devait interroger préférentiellement, aussi considéra-t-elle qu’à l’heure actuelle, elle allait voir avec son chevalier, puisqu’il était le seul sorcier du coin à portée de main :

« Dis moi, est-ce qu’il existe… un sort, un charme, une potion…. Bref, n’importe quoi… Qui peu empêcher un sorcier de transplaner quelque part ? Je veux dire… une sorte de verrou magique, tu voies ? »

Oui, parce qu’elle ne savait pas si Louis savait ce qu’elle était devenue, et elle préférait lui interdire l’accès à son appartement, si possible. Et étant donné l’étendue de ses connaissance magiques (c’est-à-dire pas loin du zéro absolu) de ses capacités *à part son don, elle ne maîtrisait pas grand-chose…*, mieux valait demander à une tierce personne pour tout renseignement et toute intervention possible à venir…

Lorsqu’ils furent arrivés à destination, la sorcière jeta un regard angoissé à son immeuble puis à Kaïn. Prenant (un tout petit peu) sur elle, elle parvint à se décontracter un minimum avant de s’enquérir doucement :

« Tu veux monter ? »

Bon, ça sonnait comme une simple proposition de politesse, mais cela cachait difficilement le besoin qu’elle avait d’être encore accompagnée (en tout cas jusqu’) ce que Corann rentre… Ceci étant, la sorcière n’osait pas trop en demander (de manière aussi ouverte en tout cas). Kaïn était une personne qu’elle jugeait être digne de confiance à l’heure actuelle et elle avait bien trop peur de le perdre pour se permettre des caprices face à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Lun 29 Nov - 10:59

Keira était si fragile qu'elle en devenait vraiment touchante et en même temps, cette vulnérabilité était vraiment trop bizarre. Il ne pouvait pas s'empêcher de songer à tout ça oui, il ne pouvait pas s'empêcher de voir tout ça, il n'y pouvait rien. Kaïn avait un coeur, et même s'il avait souvent eu la facilité de briser le coeur des filles, il n'avait jamais eu la prétention de vouloir en faire de même de son coeur à elle. De toute manière, il ne l'avait jamais vu de cette manière dans le sens où il l'avait longtemps détesté. Et ça aurait encore été le cas s'il ne l'avait pas trouvé dans un tel état. La compassion s'était installée en lui sans qu'il ne puisse dire quoi que se soit bien sûr. Il était humain après tout. Et maintenant, et bien il se rendait compte qu'elle avait ce côté fragile qui pouvait oui, en faire craquer plus d'un. Non qu'il ne soit en train de craquer pour elle, il ne fallait pas non plus se mettre à croire n'importe quoi voyons. Il n'était pas de ce genre. Et il ne prenait pas la pitié pour de la plaisance.

La question qu'elle lui posa, alors qu'il étaient en train de rentrer le perturba et le déstabilisa légèrement. Elle avait peur que celui qui lui avait fait tout ça puisse revenir... Bordel, il se doutait bien que ce n'était pas le genre de chose facile à vivre, il s'en doutait parfaitement. Enfin bon, si un tel sort existait, il n'en avait pas la moindre idée, mais alors vraiment aucune. Se passant une main dans les cheveux sous la gêne de son absence de réponse, il chercha encore quelques secondes mais rien ne vînt.  « Malheureusement, je doute qu'un tel sort puisse exister... Mais si tu as peur à ce point, tu sais, tu pourrais venir chez moi... Je ne dis pas ça pour profiter de la situation ne crois pas ça hein.. ». Ca pouvait paraître surprenant pour beaucoup de personne oui, tout comme pour elle, si elle connaissait un minimum sa réputation. Que l'on soit bien d'accord, il n'était pas réputé pour faire partie des gens toujours gentil et tout ça, et oui, il lui était souvent arrivé de profiter de la situation. Donc il voulait le préciser, même si peut être, cette précision pouvait être de trop.  « As-tu donc si peur de lui que ça.. ? » Qui qu'il soit, il l'avait réellement traumatisé. Et il pouvait parfaitement le comprendre bien sûr. Vu l'état dont il avait trouvé la jeune fille, il pouvait totalement comprendre la situation. Non mais c'était vrai quoi, si on y regardait de plus près, il n'y avait rien de bien étonnant dans tout ça quoi. Un soupire se dégagea de ses lèvres alors qu'il cherchait vainement à comprendre comment est-ce que quelqu'un avait bien pu se démerder pour la frapper si fort, comment il avait pu en avoir la volonté quoi... C'était à n'y rien comprendre, vraiment.

Kaïn savait que Keira n'habitait pas seule et qu'elle vivait avec Corann Stanley. Pour autant, est-ce que c'était une bonne idée de rentrer chez elle ? Pourquoi ne pas déménager. N'étaient-elles pas toutes les deux en danger avec tout ça ?  « N'as-tu pas également peur pour Corann ? ». Bien sûr, dis comme ça, ça pouvait être étrange et il ne voulait pas non plus la paniquer. Même s'il pouvait parfaitement comprendre que ça ne soit pas facile. Il n'y avait rien de si étrange ni de si bizarre dans sa pensée à lui, mais il ne voulait pas faire peur à Keira qui semblait déjà suffisamment trembler pour le moment. Mais pour le moment, il voulait bien monter oui. Il voulait la protéger du mieux qu'il le pouvait et il n'habitait pas loin de toute manière.  « Si tu veux oui, je veux bien monter. Je vais attendre la blonde avec toi. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Mar 30 Nov - 18:43



Loin de Keira l’idée qu’il puisse vouloir profiter de tout cela. Il fallait qu’il le dise pour qu’elle réalise que ç’aurait, pourtant, pu être le cas… mais elle avait beau le connaître (oui ça faisait un moment maintenant qu’ils se cherchaient et se bataillaient avec force tous deux !), elle ne pensait vraiment pas qu’il puisse vouloir profiter d’elle. Il était bien trop… différent des autres. Oui, c’était ça. Il était naturellement gentil et attentionné. Initialement elle ne s’en était pas rendue compte parce qu’elle était bien trop occupée à le haïr… mais il avait un bon fond. Et s’il ne le lui avait pas montré lors de leurs premières rencontres, elle avait eu le temps d’en prendre pleinement conscience à présent, ce qu’elle lui répondit, par ailleurs :

« Je te fais confiance, tu sais… »

Ce qui était beaucoup, de la part de la jeune fille, même si Kaïn n’en n’avait pas forcément conscience. Keira ne pouvait plus être aussi aveugle qu’avant et accorder sa confiance à quelqu’un était quelque chose de vraiment important et significatif.

« Mais je ne tiens pas à t’embêter plus que ça. Et puis il y a Corann… »


Oui, parce que Keira s’inquiétait aussi pour sa colocataire ! Si Louis venait en sachant qu’elle était toujours dans le coin, il était sûr et certain qu’il n’hésiterait pas à s’en prendre à la jolie blonde, ne serait-ce parce qu’il aimait ça… Tout simplement. mais après la blonde en question ne devrait pas mourir, puisque c’est la même joueuse qui s’occupe de ces deux là *sort*.

Cependant, à la question que lui adressa le sorcier, la jeune fille préféra gardait le silence. Elle ne voulait pas mentir. Pas à Kaïn… S’il avait été n’importe qui d’autre, elle aurait prétendu que c’était par pure précaution, qu’il valait mieux être préparé, au cas où… Ou d’autres balivernes de ce genre… mais elle ne pouvait plus mentir à Kaïn. Ca lui coûtait énormément, et elle se détestait d’avantage encore à chaque mensonge prononcé. Aussi ne répondit-elle rien, laissant couler, baissant simplement le regard, embarrassée.

Pour ce qui était de Corann… Keira soupira doucement :

« Si… Je… je ne voudrais pas qu’elle ait des ennuies à cause de moi… mais je ne peux pas lui demander d’aller ailleurs non plus… On s’est engagées toutes les deux pour cette colocation… Et tout quitter d’un coup, sans prévenir, ce n’est pas possible… Je ne sais pas quoi faire. »


Kaïn acceptant de venir avec la blonde, les sorciers grimpèrent les escaliers les menant à l’appartement que la jeune fille n’avait pas vu depuis quelques temps déjà… ce n’est pas sans angoisse qu’elle glissa ses clés dans la serrure, et c’est le souffle court qu’elle ouvrit avec une lenteur plus que prononcée la porte d’entrée. L’appartement désert était on ne peut plus silencieux… Elle attendit un moment sur le seuil, avant de se resaisir et de passer la porte. Il n’y avait personne, évidemment, mais elle n’en fut pas moins soulagée. Se tournant alors vers son ami, elle s’enquit doucement :

« Eu, je te sers quelque chose ? »


Elle-même allait se faire du thé mais une petite voix lui chuchotait que Kaïn n’en buvait sûrement pas autant que Roze –sort-

« Je vais me faire du thé, mais on doit avoir de la bière, si tu veux… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Mar 30 Nov - 22:00

Kaïn fut tout de même surpris d'entendre la jeune fille se mettre à lui dire qu'elle lui faisait confiance. C'était tout de même assez bizarre d'entendre ça, surtout lorsque l'on s'aperçoit que c'est tout de même assez difficile de faire confiance en quelqu'un qui est tout... Sauf gentil avec soi. L'ancien Serpentard n'avait rien d'un mauvais bougre, il était, d'ordinaire, plutôt agréable, et il n'y avait pas un moment où il était capable de se montrer vraiment détestable. Bien sûr qu'il y avait plus gentil que lui, et de ce côté là, il ne pouvait pas nier l'évidence. Mais plus méchant que lui, c'était bien plus facile à trouver. D'ordinaire, il était agréable, gentil, simple. Toutes les qualités que l'on ne trouvait plus si souvent que ça chez les autres. Et c'était bien ça qui pouvait semble étrange, bien qu'il ne le veuille pas un seul instant. Bref, tout ça pour dire que cette simple phrase lui faisait bizarre même si elle ne lui faisait pas si peur que ça non plus bien sûr. Il ne fallait pas se mettre à la croire si étrange, et pas non plus si particulière que ça. Bref, il aurait pu mettre aussi ça sur le dos de la fragilité. Elle tentait peut être de se conforter dans l'idée qu'il ne pouvait qu'être plus digne de confiance que l'autre imbécile qui avait eu l'occasion de lever la main sur elle. Non ? Mais pour autant, il ne voulait pas non plus qu'elle change d'avis par la suite vous voyez ? Il aimait qu'on lui fasse confiance, parce qu'il ne trahissait jamais les gens. Il en était incapable, et d'ailleurs, il ne le supportait pas. C'était aussi simple que ça, oui voilà.  « Tant mieux alors si tu me fais confiance Keira. La confiance est une chose vraiment importante, pour moi. Et je ne voudrais vraiment pas que tu crois que je puisse être en mesure de te faire du mal ».

Et qu'elle ne se mette surtout pas à croire un seul instant qu'elle l'ennuyait parce que c'était vraiment mais alors vraiment loin d'être le cas ! Et pour la partie qui disait qu'il y avait Corann, si le jeune homme ne se trompait pas, il avait pu comprendre que non, justement, il n'y avait personne quoi. Et donc, la colocataire de la fille n'étant pas là, il n'y avait pas la moindre raison qu'il ne parte. Il partirait lorsque la jeune Stanley ne serait pas là !  « D'après ce que j'ai pu comprendre, Corann n'est pas encore là non ? Alors je peux parfaitement attendre un peu avec toi, tu ne crois pas ? ». De toute manière, quoi qu'elle puisse en penser, elle n'avait pas le choix, et c'était bien là que se trouvait la situation. Non mais c'était vrai quoi, ça pouvait certes, passer pour quelque chose de bizarre, mais ça lui plaisait, oui, voilà, ça lui plaisait vraiment. C'était aussi simple que ça.  « Et bordel, tu ne m'embêtes pas. ». De toute manière, Louis ne débarquera pas, la joueuse n'a pas l'intention de tuer deux de ses persos d'un coup

Qu'elle ne sache pas quoi faire était normal. Dans une situation pareille, il n'y avait rien de bien étonnant d'ailleurs. On n'y pouvait rien. Un soupire, un léger soupire s'échappa de ses lèvres alors qu'il cherchait à trouver une solution à tout ça et alors que rien ne semblait venir. Il n'avait pas la moindre idée de quoi faire.  « Pourquoi tu ne balances ce crétin aux Aurors bordel ! Tu ne crois pas que la situation serait plus facile ? ». Bien que bien sûr, il y avait fort à parier qu'elle ne le ferait pas.  « Il faut que tu penses à l'avenir Keira, tu crois vraiment que tu vas réussir à vivre avec ça ? ». Et de ça, il en doutait sérieusement en fin de compte !

Ils montèrent donc dans son appartement, qu'il avait déjà eu l'occasion de voir par la fenêtre bien sur, mais dans lequel il n'était jamais entré, ce qui était tout à fait logique quoi. Bien sûr. Bref. Elle lui proposa de boire un truc et il ne refusa pas, il avait prévu de rester ici tout le temps qu'il faudrait avant que l'autre jeune fille n'entre ici. Et puis bah pour la suite, 'il le fallait, il resterait encore un peu. De toute manière, il n'était pas bien loin.  « Oui, une bière m'ira »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Mer 1 Déc - 19:32


Adressant un petit sourire timide mais bien réel à son jeune compagnon, la sorcière n’ajouta rien. Elle avait accordé sa maigre confiance à Kaïn, c’était un homme, elle le savait bien, mais étrangement elle ne le considérait pas comme tel. Elle ne voyait en lui que celui qui lui avait évité une mort certaine… Et si elle avait voulu mourir ce jour là, elle n’avait pas oublié les petites joies qui tissaient les vies pour autant, et l’idée d’en revivre une, de temps à autre ne déplaisait pas tant que ça à la jeune fille…

Elle laissa Kaïn jurer sans ciller (pas qu’elle était habituée… mais si en fait *paf*) et ils montèrent dans l’immeuble. Quand le sorcier reprit la parole, Keira frémit. Elle ne voulait plus en parler, elle s’y refusait ! Pourquoi ne pouvait-il pas le comprendre ?

« Arrête… je t’en prie, arrête d’en parler… »

Le souffle court, elle portait une main tremblante dans ses courtes boucles blondes :

« Je te dis que je ne me souviens plus de rien. Alors ne m’en parles plus. S’il te plait. »

Elle venait de lui mentir, mais il ne lui avait pas laissé le choix… Elle ne pouvait parler de Louis à personne. Personne. Et pourtant, elle s’en voulait déjà d’avoir menti au sorcier. Il était une des rares personnes qui la supportait encore à l’heure actuelle, et elle lui mentait. Elle se détestait.

Une fois entrés, Keira ferma la porte et adressa un petit sourire à son jeune ami. Quittant le salon pour la cuisine, elle fit chauffer l’eau, prit une tasse ainsi qu’un verre (sait-on jamais qu’il s’en serve :p) et sortit une bière du réfrigérateur. Elle apporta le tout sur la table basse du salon et retourna dans la cuisine pour prendre l’eau bouillante. Son thé infusant, elle prit place sur le sofa, à côté de Kaïn, pensive.

Elle allait avoir du mal à vivre sereinement prochainement… mais si Louis la laissait tranquille un temps, peut-être finirait-elle par pouvoir respirer à nouveau normalement ? Elle l’espérait, en tout cas… Et s’il revenait, elle savait que ce serait la dernière chose (ou plutôt personne) qu’elle verrait… Donc dans tous les cas tout finirait par prendre fin tôt ou tard…

Keira parla un petit peu avec Kaïn puis la porte d’entrée fit du bruit (par Merlin, on se croirait à Poudlard, après les escaliers, les portes !). Keira sursauta, mais quand les mèches blondes de sa colocataire apparurent, elle fut immensément soulagée et se précipita vers la jolie blonde pour la serrer dans ses bras (non pas sans grimacer de douleur, ayant été un peu trop violente pour ses côtes mal remises encore…)

« Corann !!!!! »

Les bras de la rousse devenue blonde se serrèrent autour du cou de son amie, ne cachant aucunement sa joie et son soulagement étroitement mêlés. Ses yeux étaient humides mais sa peur s’était envolée. Elle se sentait en sécurité avec la jolie blonde (ce qui n’est pas forcément une façon logique de penser, mais on parle de Keira, hein !).

« Kaïn a bien voulu me tenir compagnie en t’attendant… »

La jeune fille adressa un sourire chaleureux à son nouvel ami qui se levait déjà… Son départ attristait Keira. Elle savait, pourtant, qu’il ne partait pas bien loin, mais elle était déjà tant habituée à sa présence (avec l’hôpital) qu’elle n’aimait pas le voir partir… c’était plus fort qu’elle, inexplicable… Mais comme ça… Elle n’y pouvait rien. Elle lâcha donc le cou de Corann pour rejoindre le jeune homme et lui prendre doucement la main, chuchotant doucement :

« Merci encore… »

Elle déposa un baiser sur la joue du sorcier et le laissa partir, triste… Elle ne voulait pas que tout s’arrête maintenant, mais elle ne pouvait pas non plus le retenir, n’est-ce pas… la mâchoire serrée, elle l’observa quitter l’appartement.


Le soir venu, assise sur son lit, Keira aperçut la silhouette de Kaïn qui fermait ses rideaux. Quand le regard du sorcier se posa sur elle, elle lui adressa un signe timide de la main avant de se lever et de l’imiter, fermant à son tour ses rideaux. Puis elle passa dans le salon, pour dîner en compagnie de Corann dont la compagnie lui avait terriblement manqué dernièrement !


[FINI POUR KEIRA]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   Lun 6 Déc - 18:34

Bien sûr que Kaïn voulait arrêter d'en parler, il ne disait pas le contraire et il savait qu'en parler ne pouvait que continuer à lui faire du mal. Mais pour autant, s'il ne s'arrêtait pas, ce n'était pas parce qu'il voulait lui faire du mal volontairement non, loin de là, il n'aimait pas faire du mal aux gens, ce n'était pas son genre et ça pouvait assez facilement le mettre mal à l'aise. Que l'on soit bien d'accord après tout, le garçon là, il avait un coeur. Il s'en servait régulièrement, sauf lorsqu'il était question de mettre une fille dans son lit mais c'était une toute autre histoire de ce côté là. Il y avait également le problème de vouloir plaire aux gens enfin bref, ce n'était pas la question. Il voulait continuer à en parler parce que ce n'était pas un truc qui devait tomber dans l'oubli, mais alors vraiment pas. Ca pouvait paraître ridicule mais il fallait à tout prix que les gens comprennent, il fallait qu'elle en parle quoi ! C'était ça qu'il ne comprenait pas, comment est-ce que l'on pouvait bien vouloir que les gens ignorent tout ça ? Elle était allé à l'hôpital combien de temps hein ? Pouvait-elle réellement caché tout ça ? Il avait un sérieux doute... Mais il se devait de respecter, il ne pouvait pas faire comme si de rien n'était et pourtant, il en était obligé, il ne voulait pas la décevoir. Il ne comprenait pas, et la surprise était sur son visage mais il ne pouvait tout simplement pas aller contre la volonté de la jeune fille et il ne le voulait pas non plus. Alors non, il n'en fit rien, il se tût, ou en tout cas, il fit tout pour. Et en faite, il doutait aussi réellement qu'elle puisse ne se souvenir de rien. Elle avait peur et même si cela pouvait parfaitement se comprendre, il refusait d'admettre que celui qui avait fait ça resterait impuni, c'était bien CA, qui le dérangeait le plus.  « Je ne dirais plus rien si tu veux... ». Même s'il n'en penserait pas moins bien sûr. Parce qu'il n'était pas du tout dans ses habitudes de faire comme si la vie était rose, ou comme s'il ne se passait jamais rien, pas du tout même, dans ses habitudes. Mais il ne pouvait pas aller contre sa volonté, surtout pas dans une situation telle que celle-ci.

Ils parlèrent un peu ensemble. Pas bien longtemps bien sûr, parce qu'il ne voulait pas la brusquer ni rien. Il se montrait calme, compréhensif, doux et gentil. Et il voulait vraiment tout faire pour qu'elle puisse être en mesure de comprendre qu'il ne lui voulait pas de mal. Parce qu'il ne lui en voulait vraiment pas. Il ne voulait pas de lui faire de mal. Il n'en avait pas du tout envie et il ne voulait surtout pas passer pour un psychopathe ni rien. Il ne voulait pas la blesser, il ne voulait pas lui faire de mal. Alors ils parlèrent, de sujets totalement différents parce qu'il était certain que les choses seraient plus simples s'ils parlaient d'autre chose.

Et Corann finit par pointer le bout de son nez. Et il fut bien sûr temps pour lui de partir. Bien sûr qu'il aurait pu rester ici, et il ne disait pas le contraire, il aurait pu rester ne serait-ce qu'un peu mais il ne le pouvait pas non. Il ne le pouvait pas parce que c'était venu le moment de partir. Maintenant, il fallait qu'il s'en aille. Et il reviendrait, à l'occasion, peut être, pour voir comment est-ce que la jeune fille pouvait bien aller. Enfin bon, dans tous les cas, il se leva alors que la jeune blonde venait d'arriver, la trouvant d'ailleurs fort sympathique, même s'il s'agissait d'une chose qu'il ne voulait pas dire puisque cela aurait été fort déplacé et totalement ridicule, oui voilà.

Il sourit doucement à Keira, l'embrassant à son tour sur la joue de la manière la plus délicate et la plus douce possible parce qu'il ne voulait vraiment mais alors vraiment pas la brusquer ni lui faire peur, ce n'était pas son but, ce n'était pas non plus son envie, tout simplement.  « Si jamais tu as besoin Keira, tu sais où me trouver, ne l'oublie pas d'accord ? Je viendrais avec plaisir ». Il salua Corann d'un sourire et il fila jusqu'à chez lui, lieu qui n'était réellement pas bien loin, évidemment. Mais ce n'était qu'un petit détail, évidemment. Ah s'il chopait le mec qui lui avait fait tant de mal... Mais il savait parfaitement que si Keira ne parlait pas, il ne le trouverait pas... C'était dur d'ailleurs. Mais il n'y pouvait rien. Il ne pouvait absolument rien faire.

Terminé Smile
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - [ Be my Hero ] - - PV -   

Revenir en haut Aller en bas
 
- [ Be my Hero ] - - PV -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hero system
» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)
» - [ Be my Hero ] - - PV -
» a hero is a man who's too afraid to run away.
» BLAKE & FAME ? Do you wanna be my hero ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: