AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 - Cirque Roumain - -PV-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: - Cirque Roumain - -PV-   Mar 2 Nov 2010 - 21:26





L’été était arrivé et avec lui, venaient les premiers congés d’Erwan. Des vacances méritées. Il ne comptait plus le nombre d’heures supplémentaires qu’il avait fait à l’hôpital. Mais il aimait tellement son travail, qu’en soit, ça ne le dérangeait vraiment que lorsqu’il devait voir sa belle Luca… mais la rouquine savait que son petit ami était plus que passionné par son emploi et que la médecine représentait vraiment beaucoup pour lui. Cependant, maintenant qu’il était en vacances, il comptait faire quelque chose de fort… Il allait faire ce qu’il n’avait encore jamais fait : présenter sa petite amie à sa maman, alias la femme de sa vie (oui bon, Luca aussi était la femme de sa vie, mais c’était une façon de dire tout l’amour que pouvait éprouver le Roumain pour celle qui lui avait donné la vie et qui l’avait tant aidé à grandir…). En effet, Luca et Erwan allaient partir pour dix jours en Roumanie, sur les terres natales du sorcier.

Luca arriva chez Erwan (et optionnellement William *oui oui le fameux coloc !*) sur les coups de quinze heures. Le jeune homme embrassa sa dulcinée avec douceur, avant de la questionner :

« C’est bon, tu as bien tout pris ? »

Bien qu’en soit, oublier quelque chose n’était pas si gênant que ça, ceci étant, ils ne pourraient utiliser ouvertement la magie, une fois arrivés là-bas, puisque la maman du jeune sorcier vivait dans une communauté moldue. Artiste, elle était ‘magicienne’ dans un cirque de Roumanie. Le jeune homme avait hâte de retrouver le cirque qui avait bercé son enfance. Et surtout de montrer à celle qui partageait désormais sa vie ce qu’il avait pu voir et vivre durant son enfance. Tant de merveilles résidaient en Roumanie !!! Lorsque Luca fut prête, le jeune homme dit au revoir à son colocataire dans une solide poigne, pour finalement lui faire la bise et lui souhaiter bon courage pour le travail. William, quant à lui, souhaita de bonnes vacances au jeune couple. Puis, serrant sa bien aimée contre lui, sa valise dans une main, Erwan transplana.

Les deux jeunes gens atterrirent dans la campagne Roumaine. Ils ne pouvaient arriver directement au cirque, une telle arrivée serait trop ‘discrète’ et donc étrange. Aussi prirent-ils un bus qui les emmena vers une autre ville de campagne (à proximité du cirque). C’est là que la maman du jeune homme les attendait. Debout, tenant avec fermeté les guides d’un solide cheval de trait. Derrière lui te trouvait la charrette qui emmènerait les jeunes gens au cirque. Un large sourire fendit le visage ridé de la femme plus jeune qu’elle n’y paraissait (oui, parce que malgré les apparences, Oprea Snedlditetikasi était plutôt jeune pour avoir un garçon de cet âge ^^). Elle possédait de longs cheveux blonds cendrés, une peau hâlée par le soleil et de grands yeux d’un bleu perçant. Elle serra son fils dans ses bras, caressant les cheveux blonds de ce dernier, avec joie. Elle lui chuchota quelques mots en Roumain, puis se tourna vers la jolie rousse qui tenait compagnie à son garçon.

« Ma belle Luca… Erwan ne me mentait pas quand il me ventait ton physique… Comme tu es mignonne !! »

Oprea avait relâché son fils et serra doucement la petite amie de ce dernier dans ses bras. Non pas sans admirer les traits de la jeune femme. Tout sourire, la Roumaine fit signe à son fils de charger la charrette, tandis qu’elle observait la rouquine :

« Alors que fais-tu de beau depuis que tu es partie de Poudlard ? »

Erwan chargea la valise de sa petite amie et la sienne à l’arrière de la charrette, et saisit les guides que sa mère lui avait tendus. Ils montèrent dans la charrette et ce fut Erwan qui conduisit le temps qu’Oprea discute avec Luca. Lorsqu’ils arrivèrent à destination, ils furent accueillis par les autres membres de la troupe qui comportait des dresseurs. Un de chevaux, un de fauves. Il y avait trois trapézistes, un clown (qui était aussi dresseur de chien), une contorsionniste et, évidemment, des musiciens. Il s’agissait d’un cirque de taille moyenne qui se débrouillait assez bien. Les salutations prirent une bonne heure, et, enfin, lds jeunes gens se retrouvèrent tous les deux dans une petite tente. Ils purent ainsi déposer leurs affaires, et parler seuls à seuls :

« Ils sont très joyeux et extravertis… mais personnellement j’ai toujours aimé l’ambiance qu’il y a ici… Ça va, tu t’y fais ? »

Erwan se tournait vers la belle rousse, craignant quand même qu’elle n’ait pas apprécié la familiarité dont tous faisaient preuve ici…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Mar 2 Nov 2010 - 22:05


Un an que Luca sortait avec Erwan Snedlditetikasi… Un an qu’ils avaient enterré la hache de guerre et qu’ils s’étaient réconciliés, pour leur plus grand bonheur. Et si Luca avait eut peur qu’il ne joue une nouvelle fois avec elle, ses peurs s’étaient vite dissipées pour laisser place à un amour véritable et à une complicité magistrale. Le couple était encore plus proche que du temps où ils se côtoyaient uniquement pour passer du bon temps ensemble, et par-dessus tout, ils ne se mentaient plus. Ils étaient sincères l’un avec l’autre, et cela leur permettait de vivre sans trop de disputes. Bien sûr, ils se chamaillaient de temps à autre, mais avec deux caractères comme ceux qu’ils avaient, c’était tout à fait normal !

Et là, après un an de vie plus ou commune, mais toujours en tant que couple, Luca avait accepté d’aller passer quelques jours en Roumanie, le pays natal d’Erwan. En fait, ils iraient dix jours, car le blond souhaitait présenter la rousse à sa mère. Si Luca avait plus peur que jamais de cette rencontre – car il fallait bien avouer que ce n’était pas quelque chose de bien simple, quand on connaissait le passé tumultueux qu’ils avaient…- , elle avait cependant acceptée, parce qu’elle voulait avant tout faire plaisir à Erwan. Et puis, en lui proposant un tel voyage, Erwan lui prouvait à quel point elle était importante à ses yeux… Et cela prouvait une nouvelle fois qu’il lui était fidèle. Alors elle n’avait pas mis cent ans à donner sa réponse à son blond, ravie de le voir sourire, plein de joie.

Ce jour là, elle débarqua avec sa valise chez Erwan et William –avec qui elle s’était un peu réconciliée, depuis un an !- dans le milieu de l’après-midi. Elle embrassa son petit ami et fit la bise à son meilleur ami. Lorsqu’ils furent prêts, que les au-revoir furent fait, ils transplanèrent en Roumanie. Et là, la peur grandissante de la Rousse lui serra le cœur comme jamais. Et si elle ne plaisait pas à Oprea ? Car après tout, elle était spéciale comme fille… Pas le genre de nana qu’on apprécie au premier coup d’œil, loin de là… Tentant de se calmer en se lovant contre Erwan dans le bus qui les menaient au cirque où Erwan avait grandit, la rousse respirait profondément. Puis le grand moment arriva…


« Bonjour, Madame… » fit-elle, un sourire radieux aux lèvres en enlaçant sa belle-mère. Car oui, c’était ce qu’était Oprea, non ?! « Merci beaucoup… Mais vous êtes ravissante vous aussi. »

Luca grimpa ensuite dans la charrette, aux côtés de la mère d’Erwan. Le blond quant à lui, prit les rennes et se mit au… volant si on peut le dire de la petite charrette. La peur de Luca diminuait de plus en plus aux côtés d’Oprea, car cette dernière semblait bien l’aimer, en fin de compte. Et Luca prenait plaisir à répondre aux questions qu’elle lui posait.

« Et bien, je travaille à la Gazette du Sorcier… Avec ma sœur jumelle, on fait des articles sur tout et rien… On est encore au bas de l’échelle, mais j’espère que l’on va progresser au fils du temps… »

La discussion continua le temps du trajet jusqu’au cirque, et Luca appréciait vraiment de plus en plus sa belle-mère, ce qui semblait être réciproque, et ce qui ravissait la rousse ! Sa vie s’améliorait de plus e plus, à mesure que le temps passait, et en compagnie de son roumain, elle revivait. Arrivés au cirque, Luca ne put qu’être émerveillée. Elle n’avait jamais été dans un cirque, alors forcément, elle ne pouvait qu’avoir les yeux grands ouverts, écarquillés sur ce qu’elle voyait. Et même si elle venait de se découvrir une peur des clowns (vilain clown !), elle trouvait cet endroit magnifique ! Lorsqu’elle fut enfin seule avec Erwan, dans une tente rien que pour eux deux, elle l’enlaça tendrement.

« J’avais… Peur… Tellement peur, que ta mère ne m’aime pas… Peur qu’elle ne veuille pas que tu sois avec… Moi… Mais… C’est juste… Magique ici… Complètement magique, je te le promets… »

Elle déposa ses lèvres sur celles de son petit ami et se colla tout contre lui… Elle était aux anges, et complètement rassurée et différente aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Mar 2 Nov 2010 - 22:28



Erwan esquissa un sourire quand sa maman se mit à papoter avec sa petite amie. Tout était si parfait…. De toute façon, il savait depuis le début que tout se passerait bien. Il savait que sa mère ne pouvait qu’être d’accord avec son choix, tout simplement parce qu’elle voulait que son fils soit heureux et qu’elle savait que l’amour était important, mais qu’une mère, se devait aussi, de comprendre les sentiments de son enfant. Elle n’avait pas eu cette chance avec sa famille, qui avait renié Charles, mais elle avait connu l’immense bonheur d’avoir un fils qu’elle aimait passionnément, et elle s’était toujours fait la promesse que jamais, ô grand jamais, elle n’agirait de façon aussi ridicule et stupide que sa famille à son égard. Et puis Luca était faîte pour Erwan, ça se voyait… Le jeune homme avait déjà beaucoup parlé de la jolie rousse à sa mère (même si les occasions de converser étaient, hélas, assez rares…). Quand Luca répondit à la roumaine, cette dernière se mit à rire, reprenant sa belle-fille (puisque c’était bien ce qu’elle était, aussi, à ses yeux) :

« Oh, non mais appelles moi Oprea, voyons !!!! Et tutoie moi, hein, on est très familier ici… Et encore, tu n’as pas vu la troupe. Je te déconseille de vouvoyer quelqu’un là-bas, ils le prendraient mal, tu sais… »

La blonde adressa un sourire à la jolie demoiselle rousse qui lui plaisait déjà beaucoup. En écoutant les dires de sa mère, Erwan ne pu que rire, lançant depuis le siège du conducteur :

« Ha, mais elle ne sait pas tout maman, je ne lui ai pas encore di qu’on me faisait boire de l’alcool à neuf ans… Pour faire comme la troupe… »
« Erwan… »

Oprea donna une petite tape affectueuse sur la tête de son fils et sourit à Luca :

« N’écoute pas ce grand dadet, il ne raconte que des bêtises ! »

Oprea poursuivit sa conversation avec la petite amie de son fils, laissant ce dernier conduire, et rire de son côté :

« Oh, le journalisme, ce ne doit pas être facile tous les jours ! Mais Erwan m’a dit que tu avais été à Serpentard, tu dois donc être plutôt ambitieuse… c’était dans cette maison qu’était le père d’Erwan et Charles a toujours eu de l’ambition à revendre, alors si tu en as, ne serait-ce que la moitié, je suis sûre que tu iras très loin ! »

A l’évocation de son père, Erwan ne pu que grimacer. Si l’évoquer ne faisait aucun effet à sa mère, il n’en n’allait pas de même pour le Roumain qui détestait toujours autant celui qui avait aussi cruellement trahi sa mère.

« Erwan m’a di que tu avais une jumelle, j’ai hâte de vous voir côte à côte, il m’a di que vous ne vous ressembliez pas tant que ça, pour des vraies jumelles… mais nous on en a deux petites dans la troupe, et on arrive encore à se faire berner ! De vrais garnements ces mistinguettes, tu les verras sans doute tout à l’heure ! »

Puis les présentations se firent à la troupe, et lorsque les deux amoureux se retrouvèrent ensemble, seuls à seuls, Erwan serra doucement sa compagne contre lui, l’écoutant lui conter ses craintes, esquissant un léger sourire de soulagement :

« Je suis content que tu te plaises ici… Et ce n’est que le début, tu n’as encore rien vu… »

Erwan sourit à la belle demoiselle, avant de l’embrasser avec douceur. Lorsque leurs lèvres se séparèrent, il déposa son front contre celui de la Rouquine et souffla doucement :

« On pourra assister aux répétitions, et aux spectacles, évidemment… Enfin, si ça t’intéresse. C’est ici, d’ailleurs, que j’ai tout appris… Pour le violon. Je te présenterais mon maître, il est formidable ! »

Puis, lorsque leurs affaires furent rangées, Erwan proposa à sa petite amie une petite sortie dans le camp :

« Ça te dit une petite visite guidée des lieux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Sam 6 Nov 2010 - 16:26


Autant le dire clairement, Luca était à ce moment là, totalement comblée. Elle avait eut tellement peur que la mère d’Erwan ne la déteste, ne pense qu’elle ne voulait qu’une chose, lui voler son fils pour le dépraver au maximum (même s’il n’avait pas eu besoin d’elle pour ça…) qu’elle était absolument soulagée de la tournure que prenait ce voyage. Oprea, bien que marquée par la vieillesse, était une femme d’une beauté remarquable. Elle avait un visage si doux et gentil, que Luca ne pouvait s’empêcher de la couver du regard en souriant. Elle en devenait presque gaga ! Ce qui était quand même bien drôle, puisqu’elle n’était pas du genre à s’émerveiller sur le physique de quelqu’un… Mais bon, elle changeait, c’était indéniable !

Alors que le trajet en charrette se passait tranquillement, Luca, elle buvait tous les moindres mots d’Oprea. Elle nota bien qu’il fallait qu’elle la tutoie, même si elle aurait sûrement beaucoup de mal au début, et qu’il faudrait qu’elle se reprenne à plusieurs reprises, ainsi que le fait qu’il ne valait mieux pas pour elle qu’elle ne vouvoie la troupe… Craignant un peu de se faire lapider sur place, elle se dit qu’elle réfléchirait à deux fois avant de parler et qu’elle tournerait sept fois sa langue dans sa bouche… Elle allait y arriver, il n’y avait pas de raison !

« Oui, je l’espère aussi… J’espère avoir ma propre rubrique un jour, sur les tendances du moment, chez les sorciers, comme chez les moldus… Et puis dans le monde entier… Je veux dire, comme ici, c’est différent de Londres… Mais tout aussi splendide… »

Elle n’ajouta rien de plus sur sa maison à Poudlard. Elle avait bien sentit Erwan râler dans son coin, et de ce qu’elle savait, il n’aimait pas trop son père… Elle n’avait pas chercher plus loin, ne voulant pas remuer le couteau dans la plaie, mais elle savait que quelque chose clochait… Quand Oprea aborda le sujet Ruth, Luca fut un poil vexée. Ruth et Luca s’étaient toujours vantées d’être identiques en tout points, ou presque. Alors qu’on lui dise qu’elles ne se ressemblaient pas la vexait… Mais cela la comblait aussi, car elle savait qu’Erwan (contrairement à William) ne ferait pas l’erreur de se tromper de fille Winchester. Il avait perçu tous les petits détails qui faisaient que Luca était Luca, et que Ruth était Ruth… Mais à part ça, un lambda se planterait royalement !

« Ruth et moi sommes tout de même bien semblables… Mais il est vrai qu’il n’est pas difficile de nous reconnaître dans la vie de tous les jours… Ma sœur n’a pas vraiment les mêmes goûts vestimentaires que moi… »

Et dans le genre garçon manqué, elle excellait ! Mais Luca l’aimait quand même, plus que tout, et elle espérait bien qu’elle se trouverait un copain digne de ce nom, pas comme l’autre idiot de Dory… Luca était sûre qu’il avait utilisé Ruth pour cacher qu’il était gay… Elle n’en n’avait aucune certitude, rien ne lui avait confirmé cette hypothèse, mais toujours était-il qu’elle en était sûre ! Enfin bref.

Les présentations n’avaient pas été trop compliquées. Luca s’était conduit impeccablement, en retenant bien le conseil de la mère d’Erwan : Ne vouvoyer personne. Alors elle avait suivit Erwan, et s’en était plutôt bien sortie car les gens de la troupe étaient très accueillants ! Elle était contente de voir que tout se passait bien… Et le réconfort trouvé dans les bras d’Erwan fut encore mieux assimilé. Luca était bien ici… Les gens étaient tous plus adorables les uns que les autres, et elle avait une source d’amour inépuisable à donner…


« Oh, oui ! Je n’ai jamais été au cirque… Oh, ça doit être étonnant ce dont ils sont capables de faire… Je veux dire… sans magie…Et bien entendu, je veux te voir à l’œuvre, pour le violon… »

Luca était intenable… Elle avait un peu de mal à se calmer, mais tout ça n’était que positif… Car elle appréciait déjà ce voyage… Et elle avait même une petite idée derrière la tête qui pourrait peut-être ravir son bien-aimé… Ou du moins, elle l’espérait…


« Oui, avec plaisir ! »

Elle saisit alors la main du blond et sortit de la tente. Elle avait hâte de connaître un peu mieux ce lieu si cher à Erwan… Et un jour, elle l’emmènerait en Suède !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Mar 9 Nov 2010 - 22:39



Le roumain ‘en revenait pas ! Il fallait avouer que jamais ils n’avaient eu ce sujet de conversation, mais pour Erwan, c’était inimaginable de n’être jamais allé au cirque (surtout dans l’enfance, quoi). Il avait vu tellement d’enfants défiler dans le cirque dans son enfance (oui enfin il les avait d’ailleurs plus entendu que vus, si on va chercher la petite bête…). Les yeux écarquillés par la surprise, il souffla :

« Non, vraiment ??? Moi qui ai passé des années avec la troupe, j’ai du mal à imaginer qu’on puisse ne jamais être allé dans un cirque ! Tu vas voir, c’est vraiment génial… Et puis tout est formidable, la troupe, la vie avec toute la communauté, l’organisation, le rythme des journées est parfois fatiguant, mais quand on est tous réunis pour le dîner, on oublie rapidement la fatigue. Tu verras ça ce soir, c’est… magique, effectivement. »

Erwan adressa un sourire amoureux à la belle rousse qu’il prit par la main et entraîna hors de la tante. Les autres installations pressaient moins, ils pourraient voir ça plus tard, mieux valait profiter des installations tant qu’il faisait jour.

« Pour le violon, je jouerais pour toi quand tu voudras… »

Ben quoi ? Il adorait jouer du violon, ce n’était pas nouveau ! Et si en plus, cela faisait plaisir à sa petite amie et bien c’était plus que positif, non ? Erwan interrogea Luca sur ses préférences, quant à l’ordre de visite :

« Tu as envie de commencer par quoi ? On a les fauves qui sont par là-bas, sinon les chevaux sont à l’opposés, sinon ils sont intenables quand ils sentent les félins… Après on a le chapiteau principal, avec la scène et tout le matériel servant aux représentations… Et puis il y a les tentes où les enfants travaillent, d’ailleurs les cours vont bientôt se terminer, tu pourras voir les jumelles, comme ça… Et puis après, il reste les alentours qui sont aussi magnifiques… »

Esquissant un sourire à l’intention de sa jeune amie, le sorcier eut alors une petite idée… serrant un peut plus la main de la jolie rousse, il l’entraîna derrière lui, en ajoutant, pensif :

« Attend, je crois que j’ai trouvé ! »

Puis, ils rejoignirent Ileana, une jeune femme de moins de trente ans. Elle avait grandi avec Erwan, jusqu’à ce que ce dernier parte pour l’Angleterre. Ce dernier adressa un large sourire à son amie d’enfance avant de converser avec elle un instant en Roumain. Elle se mit à rire, observa Luca en souriant, et hocha la tête (dans un signe d’approbation) ce qui valut une réponse enjouée d’Erwan (toujous en roumain) et le jeune homme se tourna vers sa compagne :

« Bon, finalement, on va commencer par visiter les alentours, il sera trop tard après, sinon… Tu as déjà fait un peu d’équitation Luca ? »

Tout en questionnant la jeune fille, le Roumain rejoignait les écuries où se trouvaient une quinzaine de chevaux. Plus de la moitié étaient des chevaux de trait (servant à tirer les charrettes, car le cirque n’avait qu’un camion motorisé (pour le transport des fauves)), les autres étaient ceux qui faisaient les spectacles de dressage avec Ileana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Jeu 11 Nov 2010 - 20:17


Erwan semblait vraiment surprit par le fait que Luca n’avait jamais mis les pieds dans un cirque. Bien sûr, lui y avait vécu, donc il était normal qu’il trouve cela étonnant, mais Luca pensait plutôt que c’était le contraire qui était étonnant. Après tout, vivre dans un cirque était quelque chose de rare, non ?! Ce n’était pas donné à tout le monde ! Mais elle pensait également que cela avait dû être dur pour le jeune homme de cacher ses pouvoirs magiques aux moldus qui l’entourait… Car quand on était enfant, la magie faisait un peu ce qu’elle voulait, n’est-ce pas ? Luca se rappelait d’ailleurs très bien du jour où ses pouvoirs s’étaient manifestés… Pauvre Lexy, il l’avait boudée pendant une semaine au moins !

« J’ai jamais été très… sociale tu sais… Je passais mon temps avec Ruth et Lexy. On était toujours tous les trois. »

Et jamais ils n’avaient pensé à aller voir un cirque. Ils allaient parfois se promener lorsque des cirques étaient présents à Stockholm, mais jamais ils n’assistaient aux spectacles. Un peu comme pour les spectacles de magie. Ils étaient eux-mêmes des magiciens, donc ils trouvaient ça complètement stupides de payer pour aller voir des gens sans aucune goutte de magie dans les veines faire des tours d’illusions… Mais ils étaient de sacrés garnements, lorsqu’ils étaient plus jeunes !

« Et bien, euh… »

Très intéressant Luca… Et par ça, t’es capable de faire une phrase ?! Enfin, il fallait avouer que la jeune femme était juste surprise par l nombre de choses qu’il y avait faire et à visiter. Aussi, elle ne savait pas vraiment où donner de la tête… Mais Erwan la remit vite sur le droit chemin, affirmant qu’il avait trouvé. Tant mieux, parce que Luca n’arrivait en aucun cas à se décider !

Lorsqu’ils arrivèrent à hauteur d’une jeune femme, et qu’Erwan se mit à lui parler en Roumain, Luca ne comprit strictement rien. Elle remarqua simplement le regard de ladite femme, et son rire. Quoi ? Il y avait un problème ? Luca avait un bouton, elle était décoiffée ?! Enfin, la réponse d’Erwan parut plutôt joyeuse, donc la rousse laissa ses suppositions derrière elle et sourit à la roumaine

« Euh… le cheval à bascule ça compte ? »

Ouais, bon, d’accord, c’était un peu la honte, Luca n’était jamais monté sur un cheval, mais ce n’était pas elle la jumelle sportive, c’était Ruth ! Et encore, elle se demandait si sa sœur avait fait de l’équitation ou si elle se contentait des joggings et du skate… M’enfin bref, toujours était-il que Luca n’était jamais montée sur un vrai cheval. Bien entendu, son cheval à bascule avait tout d’un vrai, on aurait même pu le prendre pour un mini poney… Mais bon, ce n’était qu’un jouet, hein ! Les joues légèrement roses, la rousse suivit son petit ami dans les écuries, et découvrit avec joies les chevaux. Ca, elle en avait déjà vu, hein, elle n’était pas inculte non plus ! Mais elle les trouvait vraiment majestueux.

« Ils sont superbes ! »

S’approchant d’un cheval à la robe blanche, la rousse approcha doucement sa main, pour le caresser. A son grand étonnement la bête se laissa faire… Bien, au moins elle ne finira pas manger par un cheval ! –comment ça, ils étaient herbivores ?!- Avec un poil de difficulté et beaucoup d’aide de la part de son petit ami, Luca réussit à grimper sur un cheval. Elle était prête pour la ballade ! Enfin, tant que le cheval n’était pas en marche…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Sam 13 Nov 2010 - 14:19



On pouvait se demander comment Luca avait pu s’intéresser à Erwan et vice versa… Ils étaient tellement différents, avaient eu une vie et une éducation si différente qu’on ne pouvait pas comprendre comment ils en étaient venus à être aussi dépendants l’un de l’autre… mais peut-être était-ce cela justement ? Cette absence de logique, ce raisonnement sans queue ni tête et cette finalité aussi inattendue qu’attendrissante qui faisait toute la solidité de leurs sentiments respectifs ? Parce qu’il était clair qu’Erwan tenait à Luca. Il ne voulait pas la perdre. Ces mois passés loin d’elle étaient déjà bien trop longs et il ne voulait plus jamais s’éloigner de celle qui faisait battre son cœur si intensément. Elle était bien trop importante à ses yeux pour qu’il la laisse s’envoler ainsi.

Quand Erwan l’interrogea sur l’équitation, elle eut une réponse particulièrement amusante qui fit bien rire le Roumain, tandis qu’il embrassait doucement le front de la belle Rouquine.

« Hum, un cheval à bascule est peut-être plus confortable qu’un vrai cheval… Mais honnêtement je n’en sais trop rien, moi je n’ai jamais essayé celui à bascule ! »

Vraiment différents, c’était de plus en plus clair, mais ça ne diminuait en rien la passion qui les liait l’un à l’autre (en tout cas pas du côté d’Erwan !). Quand Luca vit et complimenta les chevaux du cirque, Erwan ne pu qu’en retirer un certain sentiment de fierté. Les chevaux représentaient beaucoup pour la compagnie. Erwan choisit un des chevaux de trait (puisque, de toute façon, les autres –donc ceux plus légers- étaient ceux de dressage d’Ileana et elle était la seule personne qui avait le droit d’approcher les équidés (même pour les nourrir, c’était mal vu si quelqu’un d’autre le faisait, aussi la troupe la laissait-elle se débrouiller avec ses chevaux *mais il était évident que n’importe qui lui apporter de l’aide si jamais cela s’avérait être nécessaire…*

Une fois le cheval brossé, Erwan lui mit un simple filet et aida Luca à monter sur son dos. Quand elle fut installée, il monta à son tour, devant elle, et lui adressa un sourire :

« Pour un premier test, on fera comme ça… mais je t’apprendrais à monter si tu en as envie. Même Ileana sera ravie de te donner des conseils, tu verras, elle est géniale. »

Même si niveau conversation ça risquait d’être compliqué, parce qu’en soit, à part la mère d’Erwan, peu de personnes comprenaient vraiment l’anglais dans la troupe… tenant donc les reines de sa monture, Erwan invita sa petite amie à se tenir à sa taille pendant le trajet, ainsi elle commencerait par s’habituer aux mouvements de la monture avant de faire un test seule (si elle était partante).

Les amoureux quittèrent les écuries, puis finirent par s’éloigner d’un bon pas, du cirque, s’avançant dans la campagne Roumaine. Au bout d’une dizaine de minutes, le sorcier se tourna vers la jeune fille qui était toujours derrière lui :

« Un petit trot ? »

Puis, ils finirent par arriver sur une petite colline surmontant le paysage. Erwan arrêta la monture face à l’horizon et indiqua quelques villes (enfin la direction des villes surtout) à Luca.

Deux bonnes heures plus tard, ils rentraient au cirque. Erwan descendit du cheval et aida ensuite Luca à faire de même, la retenant par la taille. Quand elle eut touché le sol, il lui adressa un large sourire, rayonnant :

« Alors, ça va ? Première impression ? »

Le soleil commençait à se coucher, et l’heure du dîner ne tarderait guère. Ils avaient juste le temps de se laver et de se changer pour assister au feu de camp nocturne…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Mar 16 Nov 2010 - 23:23


Si Luca n’avait jamais monté un vrai cheval, qui respirait et qui bougeait, Erwan lui n’avait pas monté un cheval à bascule… Bah tiens, chacun son truc hein !

« Je te ferais essayer si tu veux… Tu verras, c’est super simple ! »

La rousse esquissa un sourire, les yeux pétillants. Elle riait bien sûr, quoi que si Erwan voulait vraiment essayer le cheval a bascule, elle pourrait toujours ressortir le sien de son grenier hein ! Ce n’était pas comme si elle l’avait jeté… Au contraire, c’était quand même son chevalounet à bascule ! Enfin bref. Erwan se mit devant elle, et elle l’agrippa fermement. Pas question pour elle de tomber, ça serait trop la honte ! Et comme elle n’était déjà pas réellement douée pour le sport, si en plus elle faisait tomber Erwan et le cheval avec elle… D’accord, elle n’était pas bien grosse donc ça serait un comble, mais quand même, on ne sait jamais hein !

« Ouah… Je ne pensais pas que la Roumanie était comme ça… Enfin, avec ce qu’on voit à la télé… »

La vue sur la colline était vraiment magnifique. Avec le coucher de soleil qui pointait le bout de son nez, c’était tout simplement magique et magnifique. Décidément, depuis qu’elle était arrivée ici, la Roumaine ne lui faisait que des cadeaux dignes des plus belles merveilles du monde… Elle qui avait toujours adoré la Suède et trouver que ce pays était le plus beau, elle devait bien avouer qu’elle était pour le moment sous le charme entier de la Roumanie. Le retour au cirque se fit dans le calme, Luca était bien lovée contre Erwan. Une fois qu’elle eut mis le pied à terre, Erwan la questionna.

« Première impression… Ca fait mal aux fesses… Te marre pas ! Non, j’aime vraiment… C’est beau, et puis… Ils sont tous sympa avec moi… Et puis je suis avec toi, c’est ça qui est génial… »

Luca déposa un baiser sur les lèvres d’Erwan avant de le suivre vers le cirque. Ils devaient encore se laver avant d’aller dîner, et vu le temps qu’ils leur restaient, s’ils squattaient là à s’embrasser, ils ne dineraient pas avant des lustres ! Et même si la rousse n’avait pas vraiment la sensation de faim, il fallait avouer qu’elle avait quand même envie de manger quelque chose. De goûter un truc typiquement Roumain… Et elle se doutait un peu que c’était ce qui l’attendait au dîner, donc bon… Plus vite ils seraient lavés, plus vite elle pourrait manger !

Une fois qu’ils furent prêts (et en soit, Luca ne s’était jamais douchée aussi rapidement que maintenant !) ils se rendirent au dîner, où Luca put savourer de délicieuses spécialités Roumaines. Elle parla longuement avec Oprea, qui parlait plutôt bien anglais, et qui lui appris quelques mots en roumain. Les bases pour vivre dans le cirque en tout cas. Luca, qui pensait au début que le roumain devait ressembler de près ou de loin au Suédois s’aperçu rapidement que ce n’était pas du tout le cas… Mais elle faisait des efforts considérables pour retenir un maximum de choses en si peu de temps… Puis vint l’heure du feu nocturne. La rousse prit place à côté de son petit ami, passant un bras autour de lui pour s’en rapprocher un peu plus, puis elle lui chuchota à l’oreille :


« J’aurais une surprise pour toi après le feu… »

La rousse esquissa un léger sourire avant d’embrasser tendrement son petit ami. Elle y avait réfléchit des dizaines de fois, elle avait tourné ça d’un milliard de façons, puis elle avait finit par trouver que ce moment était juste le meilleur… Elle espérait également que cela ferait plaisir à Erwan comme cela lui ferait plaisir à elle… Elle posait tellement d’espoir dans sa petite surprise, que si elle échouait, Luca en aurait sûrement gros sur le cœur pour un bon bout de temps…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Lun 22 Nov 2010 - 18:02

Ainsi, le marché était conclu. Luca apprendrait à son compagnon la monte sur cheval à bascule, tandis que lui, lui montrait les vrais chevaux… Bon compromis. Riant, Erwan déposa un léger baiser sur la tempe de sa belle puis hocha la tête, doucement :

« Ca marche alors… »

Les sorciers se promenèrent un bon moment, et c’est avec un réel plaisir que le Roumain écouta la rouquine lui confiait qu’elle appréciait la vue que lui offrait le pays du sorcier. Il était tellement fier de ses origines, de sa patrie… Savoir que sa moitié n’avait rien contre son pays (voire même qu’elle l’aimait !!) était plus qu’agréable pour le sorcier.

Lorsqu’ils furent de retour au campement et qu’Erwan aida sa petite amie à descendre, la réponse que Luca lui donna sur l’équitation le fit sourire. Frottant vigoureusement l’encolure de leur monture, il répondit :

« Ca passe vite, tu verras… »

Le sorcier prit quelques brosses et s’occupa du cheval, tout en montrant à la sorcière pourquoi il faisait tels et tels mouvements. Finalement, il laissa la belle rousse donner un sucre au cheval qui apprécia visiblement le geste, allant jusqu’à en réclamer d’autre, sous le regard amusé d’Erwan. Puis le couple quitta les écuries. Ils se lavèrent, se changèrent et rejoignirent le reste de la troupe autour d’un feu de camp. La nuit était rapidement tombée et les étoiles commençaient déjà à briller dans le ciel. Erwan observa Luca parler avec sa mère, souriant. Opréa était une femme généreuse et extrêmement tendre. Elle pouvait offrir un amour sans borne aux personnes qu’elle aimait, mais elle était aussi une sorcière redoutable. Bien qu’elle n’ait jamais rien fait devant son fils, Erwan se doutait bien qu’elle avait retenu les leçons qu’elle avait suivi à Durmstrang. Et étant donné le programme de cette école, mieux valait éviter de fâcher les élèves qui y étaient ou qui en sortaient…

Pendant qu’Opréa enseignait (vaguement) le roumain à la petite amie de son fils, Erwan en profita pour parler avec son maître ainsi qu’avec ses amis roumains. Cela faisait tellement longtemps qu’ils ne s’étaient plus vus !!! Ils avaient tous eu des informations, via Oprea, mais cela n’avait rien à voir avec une vraie conversation…

Quand Luca vint à côté de lui, Erwan chassa une mèche mordorée de la sorcière, la plaçant derrière son oreille avant de l’embrasser doucement sur le front, glissant sa main sur le genou de la sorcière. Elle lui chuchota quelque chose, au sujet d’une surprise, et il se contenta alors de l’observer avec étonnement, ne sachant pas vraiment ce qu’elle lui cachait (bref, c’était donc une vraie surprise, quoi !!!).

Les enfants allèrent se coucher (dans des roulottes, le jeune couple était le seul à avoir une tente *question d’intimité, sinon c’était en roulotte avec Oprea… :p*) puis d’autres suivirent, et Erwan finit par se lever à son tour avec Luca. Il embrassa sa mère qui allait, elle aussi, dans sa roulotte et prit la main de Luca pour rejoindre leur tente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   Dim 28 Nov 2010 - 20:23


Luca était contente de son petit effet surprise. Erwan semblait vraiment ne pas savoir de quoi elle voulait lui parler, et en soi, il n’en savait de toute manière rien… Mais elle espérait réellement qu’il accepte… Car cela pourrait être pour eux le vrai départ. Ils avaient passé une année relativement chargée, entre le nouveau travail de la rousse, et le travail très prenant d’Erwan en tant qu’apprenti médicomage… Et il fallait bien l’avouer, il y avait des fois où ils étaient tellement crevés tous les deux qu’ils ne faisaient rien des journées où ils se retrouvaient. Lovés l’un contre l’autre, ils passaient leurs journées devant la télé, ou bien devant un paysage complètement magique… Mais ces petits moments ne duraient pas, et Luca avait envie de plus. Bien sûr, elle ne pouvait pas savoir si Erwan allait accepter sans conditions… Ce qu’elle lui demanderait n’était pas si simple à réaliser… Mais ils étaient ensemble, tous les deux, et ils s’aimaient plus que quiconque, non ? Alors cela devait marcher !

A la fin du spectacle, Luca et Erwan se retrouvèrent dans la tente qui leur avait été réservée. Luca n’aimait pas le camping, sauf bien sûr avec une tente de sorcier, où tout le luxe d’une vraie chambre était disponible… La demoiselle, assise bien confortablement sur un matelas plus ou moins épais, fixait de ses yeux noisette son petit ami. Elle avait tellement envie qu’il lui dise oui… D’ailleurs, elle était sûre que si ce soir il lui disait non, ils allaient passer des vacances insupportables… Donc en soi, mieux valait pour Erwan qu’il accepte ! La demoiselle lui fit alors signe de venir s’asseoir à ses côtés en tapotant la place à côté d’elle. Quand il l’eut rejoint, elle déposa un baiser sur les lèvres du jeune homme, avant de lui prendre la main. Elle avait peur, elle tremblait comme une feuille, mais tentait quand même de ne rien montrer à Erwan… Elle savait qu’il s’inquièterait pour rien… Puis finalement, elle respira profondément et prit la parole :


« J’ai… J’ai pensé à quelque chose… Enfin, ça fait longtemps que j’y pense… Je… Je voudrais habiter avec toi, Erwan… Qu’on ait notre chez nous, rien que toi et moi. »

Ses yeux pétillaient, et brillaient aussi, parce qu’elle avait les larmes aux yeux. Elle avait tellement peur qu’il lui dise non, qu’elle était presque en train de pleurer. Un peu idiot, certes, mais bon… Elle était une jeune femme amoureuse, et elle savait qu’ils avaient du chemin à faire pour vivre une parfaite histoire d’amour… La route était longue, et ils auraient de nombreux obstacles à surmonter… Mais ils y arriveraient, non ? Elle sera un peu plus la main de son petit ami, espérant qu’il lui répondrait positivement… Elle ne savait pas ce qu’il pensait là-dessus, peut-être qu’il préférait habiter avec William plutôt qu’avec elle… Luca n’était pas très ordonnée, mais elle savait tenir un appartement ! La preuve, celui dans lequel elle habitait avec sa sœur survivait complètement à la situation !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Cirque Roumain - -PV-   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Cirque Roumain - -PV-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» - Cirque Roumain - -PV-
» Wyclef fait le clown - mais qui dirige le cirque?
» Protéger le Cirque
» [Bande] Cirque
» Audace au cirque Bouglione

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: