AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Toi et moi c'est pour toujours [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Romilly Bradley
Indépendant

Parchemins : 440
Âge : 23 ans (6 juin 1990)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] EmptyJeu 9 Déc - 13:18

Toi et moi c'est pour toujours [PV] Michelle12 Toi et moi c'est pour toujours [PV] Gregg-Sulkin-Icon-gregg-sulkin-12244036-100-100

    Et voilà, ils y étaient, c’était l’heure où ils quittaient enfin papa et maman pour rejoindre le rang des étoiles, celui des sorciers ! Depuis qu’elle avait reçu sa lettre, Romilly n’y tenait plus tant elle était heureuse… toutefois, une petite voix au fond de son esprit lui soufflait allégrement que rentrer à Poudlard allait être signe de séparation d’avec son frère. Elle avait souvent entendu ses parents et le reste de sa famille lui parler des quatre maisons, aucun doute, elle ne pouvait pas être dans la même que son frère, à moins que le Choixpeau n’ait beaucoup bu (et fumé !) avant de les répartir. Les jumeaux Bradley étaient très semblables physiquement, une paire parfaitement complémentaire, mais au niveau du caractère, ce n’était pas la même paire de manche du tout.

    Chassant cette idée pour le moins désagréable de son esprit en ébullition, elle prit d’une main sa valise, de l’autre le bras de son frère, et c’était parti ! « Au revoir maman ! Au revoir papa ! On vous écrira ! » Ou, plutôt, Roy vous écrira, moi je signerais, peut-être, si j’y pense ! Voilà, ça c’était Romilly dans toute sa splendeur. Passablement égoïste, elle ne songeait déjà plus à ses parents puisqu’elle avait son frère (et sa cousine, qui ne devrait plus tarder à arriver, enfin au pire ils se retrouveraient au château !) avec elle.

    « Et si on s’installait là, qu’est-ce que tu en dis, c’est parfait non ? » Prenant toute la place dans le couloir, Romy se fichait pas mal que des gens attendent derrière elle qu’elle se décide pour pouvoir passer avec leurs valises et se trouver un compartiment. Le temps que Roy lui réponde, qu’elle prenne le sien (de temps) pour rentrer sa valise… ça commençait à râler, mais mademoiselle Bradley n’en avait cure. Elle décocha même un sourire teinté à la fois d’ironie et de charme à l’un de ses détracteurs. Elle avait toujours été comme ça, le monde devait aller à son idée et s’il n’était pas d’accord, elle ferait en sorte que la machine se mette en route dans son sens, quitte à y mettre toute son énergie pour avoir le bon résultat. Seul ses désirs comptaient, et ceux de Roy bien entendu, son frère adoré étant la huitième merveille du monde à ses yeux.

    « Poudlard va être gé-ni-al ! Plus de parents sur le dos, le pied intégral ! Tu vas voir, ça va être comme à l’école primaire, je vais tous te les mater en un rien de temps ! » Dans leur école primaire, Romy avait réussi grâce à un subtil mélange de méchanceté et de tactique d’approches à se faire respecter de tous les autres enfants. Mais soyons lucide, elle partait avec un avantage lorsque contrairement aux autres elle arrivait déjà avec sa cousine et son frère sur les talons. Nécessairement, les choses seraient plus compliquées à Poudlard, une école plus grande et un internat… mais Romilly transpirait la confiance en elle à un tel point que ça en était de la naïveté. Ambitieuse, elle espérait devenir rapidement une fille en vu – dans son année tout d’abord et plus tard dans toute l’école -, projet dont on pouvait se moquer, c’est vrai, mais qui n’était pas très original quand on la connaissait. Depuis qu’elle était née, Romilly avait pour objectif d’être la reine de son propre univers, elle avait écrasé sans pitié tout ceux qui s’était interposé dans ce projet et ne songeait pas pouvoir trouver plus fort qu’elle, après tout, si tel était, elle changerait de tactique et s’en ferait des alliés ! Fière de cette décision, elle se cala dans le siège du train et posa la tête sur l’épaule de Roy. Si seulement il pouvait être dans la même maison qu’elle… mais c’était impossible pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roy Bradley
Ministère

Parchemins : 512
Âge : 24 ans {06/06/1990}
Actuellement : Apprenti Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter


Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] EmptySam 11 Déc - 22:41

C'est d'un pas guilleret et presque sautillant que Roy débarqua sur le quai 9 3/4, sa lourde valise à la main et un sourire ultra brillant collé sur le visage. Une vraie pile électrique. Il trépignait sur place, attendant que ses parents traversent à leur tour le mur menant au quai. C'était qu'il ne voudrait pas manquer le Poudlard Express par leur faute ! Quoique... Devoir faire arrêter le train rien que pour eux pourrait aussi avoir ses avantages. Ils passeraient pour des stars, et il serait drôle de voir les angoissés, tétanisés devant l'arrêt inopiné du train. Son sourire s'élargit encore un peu plus, en admettant que cela fut possible. Mais non, il ne raterait pas le train, et ce tout simplement parce qu'ils étaient à l'heure, et parce que Romilly se saisit brusquement de son bras, l'entraînant avec elle sans la moindre hésitation. Se retournant vers ses parents, le garçon leur adressa un sourire chaleureux, sans aucune appréhension. « Ça va être génial ne vous faites pas de souci ! Je m'occuperai de protéger Romilly, c'est promis ! » renchérit-il. Sauf qu'au fond, c'était peut-être davantage à elle de le protéger lui ? Il était trop naïf pour son propre bien, mais ça il ne le savait pas !

Comptant sur sa sœur pour leur trouver un wagon libre (bien que le partager avec d'autres gens ne le dérangea nullement), Roy se laissa aller à la contemplation de l'intérieur du Poudlard Express, essayant d'emmagasiner le maximum d'informations, et souriant à chaque individu qu'il pouvait croiser et qui, croyant avoir à faire à un être mentalement dérangé s'empressait de fuir dans le sens opposé. Brusquement, Romilly s'immobilisa, et ne s'en apercevant que trop tard, Roy heurta sa sœur. « Oups ! Désolé Romy ! Je ne regardais pas devant moi ! » s'excusa-t-il aussitôt, avant de se pencher pour observer l'intérieur du compartiment en question. Il se doutait bien qu'ils devaient tous être identiques, mais ça n'avait aucune importance. Le compartiment était vide, les banquettes visiblement propres, et les vitres, de ce qu'il pouvait en voir, paraissaient nettes. Des gens qui attendaient derrière lui ? Ah bon ? Mais pour quoi faire ? « Oh oui, ça m'a l'air bien. J'imagine qu'il n'y en a pas de plus grands, hein ? Dommage, niveau espace ça va être juste pour tester le Frisbee à dents de serpents que j'ai acheté sur le chemin de Traverse... Ça sera pour une autre fois ! » conclut-il sans se départir de sa bonne humeur.

Ouvrant la porte du compartiment, il entra le premier Pardon ? La 'galanterie' ? C'est quoi ? Une maladie ? et tâcha de hisser sa valise sur l'un des porte-bagages, avant de finalement décider qu'elle était très bien là, posée négligemment près de la fenêtre, et de se laisser tomber sur la banquette. Son regard s'illumina lorsque Romy prononça le nom de l'école de sorcellerie. Il était incapable de tenir en place tant l'idée d'y faire enfin son entrée le réjouissait. « C'est clair ! Ça va être géant ! J'espère qu'on arrivera vite, j'ai tellement hâte d'être réparti ! Je me demande dans quelle maison on va se retrouver... Mais en même temps il y a le chariot de friandises, qui n'est pas encore passé... Oui, alors finalement il faut pas qu'on arrive trop rapidement. Mais pas trop tard non plus. » déclara-t-il à toute vitesse, ne doutant aucunement que sa sœur arriverait à le suivre. Il s'était toujours exprimé ainsi après tout ! Et en ce qui concernait leur répartition, eh bien il ne voulait tout simplement pas croire qu'ils ne finiraient pas dans la même maison. Ils étaient jumeaux, il ne pouvait en être autrement, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Romilly Bradley
Indépendant

Parchemins : 440
Âge : 23 ans (6 juin 1990)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] EmptyMar 14 Déc - 21:43

    Si Romilly avait fait attention à ce que Roy racontait à leurs parents, elle aurait doucement rigolé. Roy la protéger ? Cette bonne blague ! Bon, il faisait peut-être son petit effet physiquement puisqu’il n’était ni plus moche ni plus maigrichon qu’un autre, mais dès qu’il ouvrait la bouche, l’illusion se dissipait. Roy était un benêt pacifiste, mais il était tellement adorable que Romilly le lui pardonnait volontiers, puis, il était de toute façon son jumeau, quasiment sa moitié, ce qui ne l’empêchait pas de dire des bêtises. Romilly était tellement sûre d’elle que son ego écrasait même son frère par la pensée et elle était bien persuadée que d’eux deux c’était la plus capable de protéger leur famille. Après, si on y réfléchissait un peu, ce serait sûrement plus une question de situation, en fait de force de persuasion brute, Romy était la plus douée, mais à sa façon, la méthode douce de Roy était pas mal non plus. Ce serait de toute façon entièrement à re-calibrer dans le nouvel univers qu’ils allaient découvrir sous peu en sortant du train.

    « Roy, on est des grands maintenant, il faut que tu arrêtes de jouer à ces bêtises ! » Romilly parlait un peu comme si c’était elle l’aînée alors qu’elle était en fait la plus jeune, mais elle se sentait tellement mature depuis qu’elle avait reçu sa lettre pour Poudlard ! Tellement pleine de force ! Et, au demeurant, elle trouvait vraiment les occupations de Roy indigne de lui, enfin, il paraissait que les garçons mûrissaient moins vite que les filles, ce devait être pour ça qu’elle-même était un modèle de réflexion et pas son frère. Oui, elle s’y croit, mais rien qu’un peu beaucoup.

    « Oui c’est vrai, sans maman pour nous surveiller, on va pouvoir se gaver de sucre ! Enfin, moi il faut que je garde de l’argent de poche parce qu’une fois que j’aurais testé ce qui est tendance à Poudlard il faudra que je me l’achète ! Tu comprends, j’ai peut-être une saison ou deux de retard et là ce serait le drame ! Sinon, tu as vu le garçon qu’on a croisé tout à l’heure sur le quai et qui montait dans le train ? Un brun plutôt pâle. Il est pas mal. Il faut que je me renseigne ! » Et là, vous vous dites qu’elle est peut-être un peu jeune pour ce genre de réflexion ce qui veut dire que récemment vous n’avez pas entendu les cinquièmes de votre serviteur parler de leurs aventures amoureuses successives mais pas du tout parce que chez elle ça restait encore au stade de se trouver un « amoureux » et rien de plus. Et il ne fallait pas beaucoup s’inquiéter, elle allait s’intéresser à ce garçon peut-être un ou deux jours (le temps de savoir son prénom ?) et ensuite elle allait en changer ! Romilly était une vraie girouette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roy Bradley
Ministère

Parchemins : 512
Âge : 24 ans {06/06/1990}
Actuellement : Apprenti Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter


Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] EmptyMer 15 Déc - 14:29

Roy était un joueur incurable. Il profitait de chaque occasion qui se présentait à lui pour s'amuser, quel que soit le contexte, quelles que soient les personnes impliquées. Peu importait le contexte, tant qu'il trouvait ça drôle et divertissant. Et c'est aussi ce pourquoi il pouvait parfois passer pour un hyperactif. Il avait besoin que ça bouge ! Il ne pouvait pas s'ennuyer, c'était physiologique, il en mourrait. Alors il transformait toute situation en jeu, en blague, en farce. Et la vie en devenait d'autant plus belle pour lui. C'était dans sa nature, et ça semblait bel et bien impossible à changer. Rien ne pouvait l'abattre ! Ni le mauvais temps, ni la mauvaise humeur, rien du tout, sauf peut-être sa sœur ?

Ils venaient de pénétrer dans leur compartiment oui ça y est il est à eux maintenant, prière de ne pas déranger quand Romilly lui reprocha son comportement. Des grands ? Des bêtises ? Se laissant tomber sur la banquette, il observa sa jumelle avec incompréhension. Ce n'était pas la première fois qu'elle lui faisait de tels reproches, et ce surtout depuis l'arrivée de leurs lettres de Poudlard. Mais pourtant, Roy était toujours aussi largué. En quoi était-ce mal que de jouer ? Que pouvait-il faire d'autre ? 'Travailler" ? Pardon ? Oo « Mais... Pourquoi ? » demanda-t-il, intrigué. L'attitude de Romy lui échappait complètement. « Si être grand ça signifie que je n'ai plus le droit de faire ce que je souhaite, alors je ne suis pas sûr de vouloir être un grand. » déclara-t-il d'un ton buté, croisant les bras sur sa poitrine. C'est vrai, quoi ? Qu'est-ce que ça pouvait avoir de génial d'être un grand ? Et ça voulait dire quoi exactement, d'ailleurs ? Une fois n'est pas coutume, la curiosité reprit le dessus, il ne restait jamais froissé bien longtemps. « Il faut faire quoi alors, quand on est grand, si on n'a pas le droit de jouer ? » Il comptait sur sa jumelle pour avoir la réponse à sa question. Après tout elle avait toujours réponse à tout ! Même quand Roy, lui, était un peu largué.

Tout en continuant à écouter sa sœur, le garçon se mit à chercher dans sa poche pour retrouver l'argent qu'il y avait mis. Contrairement à elle, il n'était pas du genre à prévoir à l'avance. Et puis, des vêtements, il en avait, merci bien, il n'avait pas non plus besoin d'en acheter tous les deux jours. Alors qu'un stock de sucreries, ça c'était toujours super utile. Et surtout, il avait une de ces faims ! « Moi, je vais acheter des Fizwizbiz, ça c'est sûr, et des Dragées Surprises de Bertie Crochu aussi ! C'est décidé, je vais prendre au moins une friandise de chaque type ! Il me faut de tout. » C'était non négociable. Pas de parents, pas de limites. C'était peut-être bien ça, "être un grand" ? Il haussa les épaules lorsque sa sœur se mit à parler de mode. Elle était toujours jolie de toute façon. Il ne voyait pas bien le problème qu'il pouvait y avoir à être un peu en retard sur les tendances, au fond. « Ben de toute façon à Poudlard on aura un uniforme, alors même si t'as une saison de retard, ça ne se verra pas ! » lui fit-il remarquer avec sagesse. Alala, ce qu'elle pouvait s'en faire pour des trucs superflus n'empêche ! « Non, je n'ai pas fait attention. Tu le recroiseras peut-être au château ! J'en peux plus d'attendre, tu crois qu'on arrive bientôt ? Et le chariot, il passe quand à ton avis ? » Un vrai gamin. Mais c'est ce qui faisait tout son charme après tout, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Romilly Bradley
Indépendant

Parchemins : 440
Âge : 23 ans (6 juin 1990)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] EmptyDim 26 Déc - 15:09

    Bah... la réponse semblait si évidente à Romilly qu'elle ne comprenait même pas pourquoi son frère posait la question. Heureusement, il poursuivit rapidement avec des questions plus précises, permettant à sa soeur de rebondir tranquillement et en toute bonne conscience. Même si c'était Roy le grand frère, puisque c'était elle la plus raisonnable des deux, il fallait qu'elle l'éduque, c'était tout à fait dans la logique des choses. Romilly ou mademoiselle Je Ne Doute De RIEN : à quoi bon !!!!

    Mais si voyons, c'est génial d'être grand ! Cela veut dire qu'on va apprendre la magie et qu'on va nous faire plus confiance, mais il faut mériter cette confiance. Tu comprends grand frère ? Si non, ce n'était pas bien grave, il n'aurait qu'à suivre l'exemple de sa splendide et rayonnante jumelle ! Celle la même déposa un baiser claquant sur la joue de son jumeau pour effacer son air boudeur. Elle savait cependant que ça lui passerait, il était presque aussi lunatique qu'elle ou du moins n'était-il pas capable de la bouder elle, son autre lui-même, sa moitié. Elle posa la tête sur l'épaule de son adorable (et adoré) frère, ses cheveux bruns les recouvrant tous les deux.

    Quand on est grand, on fais des activités de grands, mais je ne sais pas encore ce que c'est exactement, il n'y avait pas de plus grands que nous à l'école primaire. Ce qui était, ma foi, assez logique, on ne pouvait pas prétendre le contraire. Cela dit, elle avait quand même une vague idée de ce qu'elle, elle comptait faire, mais c'était autre chose parce que ce n'était que des trucs de filles, des trucs qui ne concernaient pas Roy ! Le pauvre, que ce devait être triste d'être un garçon... de ne pas pouvoir parler chiffon avec ses camarades et de ne aps pouvoir se vernir les ongles ! Notez qu'elle avait bien essayer de convertir son frère à cette dernière activité mais ça n'avait pas accroché, même leur mère n'avait pas semblé convaincu.

    Tu as assez d'argent pour t'acheter tout ça ? Si tu veux on peut prendre un peu de tout en mettant notre argent en commun ! Ce qui éviterait à Roy d'approfondir le sujet précédent du quand ils seraient grands et de mettre dans l'embarras sa chère soeur bien sûr Toi et moi c'est pour toujours [PV] 421503 Même si c'était Roy dont on parlait, Romy n'était jamais généreuse sans bonne raison, sinon elle ne serait pas la manipulatrice de génie qu'on connaissait pas.

    Mais voyons Roy, un uniforme ça s'accessoirise ! Elle s'était relevée, quittant l'appui de l'épaule de son frère pour s'exclamer ainsi, passant tout en parlant une main dans sa tignasse qui serait justement le lieu de certains accessoires comme des barettes ou des bandeaux, bref, tout ce qui serait à la mode. Décidément, les garçons n'avaient pas le sens des choses importantes ! Mais elle pensa avec attendrissement que son frère réagissait ainsi parce qu'il la trouvait toujours jolie mais c'est son côté narcissique qui parle uniquement parce qu'il est son jumeau qu'il lui parlait ainsi, les autres garçons ne pourraient pas être ébloui par une Romilly version standart ! Il fallait qu'elle devienne la Romilly ultime ! Le modèle encore plus péteux !

    Je ne sais pas, mais tu sais ce que dis toujours maman, ce n'est pas s'énervant que les choses arrivent plus vite. Et elle qui montait toujours des plans sur la durée pour atteindre ses objectifs en savait quelque chose, cela dit, elle commençait à avoir un petit creux elle aussi alors elle espérait que le chariot n'allait pas trop tarder... par contre Poudlard hum... cela sonnerait peut-être la fin de ses moments d'intimité éternels avec Roy. Pwah, le système de maison puait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roy Bradley
Ministère

Parchemins : 512
Âge : 24 ans {06/06/1990}
Actuellement : Apprenti Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter


Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] EmptyLun 27 Déc - 18:55

Non devenir un "grand" ne tentait pas Roy le moins du monde. Rien que vu d'ici, ça paraissait totalement rasoir comme concept. Déjà, on n'était même plus en mesure de s'acheter un frisbee et d'y jouer quand bon nous semblait. Comme quoi ça partait super mal ! C'était décidé, il refusait d'entrer le moule, il ne voulait pas être grand, il était trop jeune pour ça. Syndrome de Peter Pan déclaré chez ce patient ! Ceci dit, sa sœur avança des arguments potables. Apprendre la magie c'était quand même indispensable, non ? Bien sûr que ça l'était ! Il était un sorcier après tout. Un sorcier qui ne savait pas faire de magie, c'était juste un nase. Et Roy Bradley n'était pas un nase ! Il fronça les sourcils, en proie à une intense réflexion. « Oui, je comprends. Mais je ne vois pas en quoi jouer au frisbee m'empêcherait d'être digne de confiance. » déclara-t-il avec entêtement. C'est vrai quoi, il était tout à fait digne de confiance ! Autrement ses parents ne lui auraient pas confié tout cet argent, tiens. Première erreur !

Mais comme il était incapable de faire la tête à qui que ce soit, et encore moins à sa chère Romy, il la laissa s'asseoir à côté de lui sans broncher, laissant un léger sourire se glisser sur ses lèvres. Que ferait-il s'ils n'étaient pas dans la même maison ? Il n'avait pas le temps d'y réfléchir, car la réponse que lui donna sa sœur concernant les activités des grands le déçut fortement. Elle ne savait donc pas ? Mais dans ce cas, pourquoi tenait-elle à être une grande ? C'était tout à fait illogique ! Cependant, comme cette histoire ne l'intéressait pas plus que ça, il se contenta de hausser les épaules, laissant son esprit vagabonder vers de contrées lointaines. Pré-au-Lard entre autres, et ses boutiques de Farces et Attrapes ! Si seulement l'accès au village n'était pas réservé aux troisième années...

Ses yeux se mirent à pétiller lorsque Romy lui proposa de participer à l'achat de bonbons. Il était clair qu'il n'avait pas fait tous les calculs, mais tout seul il risquait fortement d'être à court d'argent. Alors qu'en réunissant leurs fonds... Il s'empressa d'accorder un bisous sur la joue à sa sœur, en gage de remerciement. « Oh ouais à nous deux on pourra acheter tout le chariot ! Merci Romy ! » s'exclama-t-il joyeusement, avant de se pencher en avant pour guetter l'arrivée du chariot à friandises. Il serait temps qu'il arrive, avant qu'elle n'ait le temps de changer d'avis par exemple !

Pour quelle raison sa sœur adorée reviendrait-elle sur sa décision ? Mais peut-être bien parce qu'elle réaliserait soudainement qu'il fallait absolument qu'elle utilise ce surplus d'argent pour s'acheter des chaussettes assorties à ses yeux ou on ne sait quoi ! C'est d'ailleurs ce qui l'inquiéta quelque peu lorsqu'elle se mit à parler d'accessoires. Pourquoi se compliquait-elle autant la vie tiens ? Un uniforme c'était largement suffisant de son point de vue ! Mais bon, il n'était qu'un homme après tout, et ses connaissances concernant les filles restaient encore bien modestes ! Il ne connaissait que sa mère et sa sœur, et tout ce qu'il savait de cette dernière c'est qu'elle devenait folle lorsqu'elle passait à côté d'une boutique de vêtements, alors que des vêtements, ben elle en avait déjà des tonnes... « Si tu le dis ! Moi je crois que je vais me contenter de la version basique, mais j'imagine que tu t'en doutais ! » Bah oui quoi, elle le connaissait son frangin depuis le temps ! Lui et la mode, ça faisait deux.

Certes, le dicton de sa mère était sans doute juste, il n'empêche que lui, il avait faim ! C'est d'ailleurs la raison pour laquelle lorsque le chariot débarqua enfin à côté de leur compartiment, il se rua vers la porte qu'il fit coulisser, sortant son argent et celui que lui avait passé sa sœur de sa poche. Un large sourire plaqué sur le visage, il revînt prendre place aux côtés de Romilly, étalant ses victuailles devant lui. « A taaable ! » Le festin était servi ! Et oui, Roy était un parfait glouton, mais il l'assumait très bien, donc il n'y avait aucun souci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Romilly Bradley
Indépendant

Parchemins : 440
Âge : 23 ans (6 juin 1990)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] EmptyMar 4 Jan - 6:32

    Romilly leva les yeux au ciel dans un air de profond agacement parfaitement imité de ses séries préférés et de ses romans américains. Roy ne comprenait donc pas de quoi ils parlaient depuis tout à l’heure ? C’était donc une conversation de sourds ? Si cela n’avait pas été Roy mais disons… Rosalie, ou pire juste un camarade de classe, Romilly aurait perdu son sang froid et se serait lancé dans des répartis cinglantes et blessantes, mais c’était Roy, son jumeau adoré que, pour l’heure, elle jugeait un peu pataud mais bon, au fond, ce n’était pas non plus un crime. Et puis, Roy avait un atout dans sa manche : elle ! Bref, elle prit la main de son jumeau et lui dit avec trop de sérieux pour la situation (c’est qu’elle s’y croit à onze ans !).

    « Un frisbee ça peut être dangereux et faire mal à quelqu’un accidentellement, c’est là que je veux en venir Roy. Même un magique. » Après, si on devait sonder un peu plus l’esprit de Romilly, elle s’en fichait des potentiels victimes des jeux de son frère, à peu près autant que de sa première paire de chaussette, c’était pour leur réputation à tous les deux qu’elle s’inquiétait, rien d’autre ! Et de la pérennité de son frère à Poudlard, ce serait horrible s’il se faisait renvoyer, non ???! Comment ferait-elle pour vivre sans lui alors qu’ils n’avaient jamais été séparés depuis qu’ils étaient encore un simple amas de cellules !

    « Tout le chariot, ce me semble un peu exagéré. » Elle ne pourrait pas avaler autant de sucreries que Roy en plus de ça parce qu’elle tenait à garder la ligne. Pour le moment, elle était plutôt mince, mais elle prenait plus facilement du poids que ce qu’on pourrait penser en la regardant alors elle devait faire attention dès maintenant ! Devenir grosse ne l’aiderait pas à mettre tout le monde au pas ça c’est une idée reçue, son physique, dans un premier temps, c’est tout ce qu’elle avait. En voilà au moins une que l’adolescence ne perturbera pas trop !

    « Tu es un garçon, c’est très différent. » Les garçons avaient, selon Romilly, la vie facile et encore, elle n’a rien vu !, on leur pardonnait toujours de ne pas rentrer leurs chemises dans leurs pantalons ou de rentrer tout sale d’une partie de foot improvisée. Alors que les rares fois où Romilly avait sali sa robe en se battant (humpf, oui, elle a mauvais caractère la donzelle), elle s’était faites houspillée pendant des heures ! Une fille devait toujours faire attention à son apparence, pas un garçon, c’est bien pour ça que Roy ne pouvait pas comprendre l’importance d’accessoiriser l’uniforme. Ah, si seulement il avait été une fille ! Elle aurait peut-être pu en faire quelque chose ! (Ou pas !).

    Pourtant, malgré toutes ses bonnes résolutions sur son poids ou sur le distinction dont devait faire preuve une jeune fille, elle accueillit avec un grand sourire le chariot. Pure gourmandise de sa part… Elle se jeta aussi sur la nourriture avec un plaisir évident, partageant quelques minutes une commune passion des sucreries avec son frère jumeau « Hum ! C’est bon ! » Un euphémisme quand il s’agit de bonbons, ils sont faits pour être bons !

    Une fois son besoin de sucre calmé, elle regarda par la fenêtre, le paysage avait beaucoup changé depuis leur départ de Londres. « On va arrivé d’ici moins d’une heure… » Et sa voix n’avait plus cet accent de joie qu’elle avait lors de son entrée dans le train. S’approchant de Roy, elle lui prit une main avec deux des siennes et chercha son regard pour y planter le sien. « Roy, même si Poudlard nous sépare, promets moi que nous deux c’est pour toujours. » Parce que pour Romy, il n’y avait rien de plus important au monde que sa relation avec son jumeau…


{657}

RENTREE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roy Bradley
Ministère

Parchemins : 512
Âge : 24 ans {06/06/1990}
Actuellement : Apprenti Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter


Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] EmptySam 15 Jan - 16:28

Bon, il fallait être honnête, Roy était à des lieues de ce que lui racontait sa sœur sur le danger que représentaient les frisbees pour les gens. Ou du moins, il était à des lieux de penser comme elle. D'accord, oui, il avait failli décapiter une élève de Serpentard sur le chemin de Traverse, lorsqu'ils étaient allés acheter leurs fournitures scolaires. Peut-être que ce n'était pas l'attitude la plus adaptée à avoir. Mais elle n'était pas morte, et elle ne lui en avait pas non plus tenu rigueur. Au contraire, ils avaient pu discuter comme ça. C'était pas la preuve que les frisbees n'étaient pas mauvais ? Mais, comme sa Romilly affichait cet air tout particulier qui apparaissait sur son visage dès lors qu'elle était totalement convaincue d'avoir raison, il se contenta de hausser les épaules. C'était un combat perdu d'avance, et franchement, ça n'en valait pas la peine ! « D'accord, d'accord... » accorda-t-il tout en détachement, soucieux de laisser ce sujet de côté.

Comment ça ils ne pouvaient pas acheter tout le chariot ? Bon, bien sûr qu'ils ne pouvaient pas acheter tout le chariot. Roy n'était pas dupe ! Il était peut-être un peu niais naïf sur les bords, il n'en restait pas moins qu'il savait compter, et calculer, et qu'il était parfaitement conscient que même leurs économies réunies ne suffiraient jamais. Il adressa un sourire malicieux à sa sœur. « Je le sais bien Romy ! C'était plus un effet de style. "On pourra acheter tout le chariot" ça fait mieux que "on pourra acheter pleins de friandises du chariot parmi lesquelles des Fizwizbiz et des Fondants au Chaudron" c'est tout ! » lui fit-il remarquer avec légèreté. Rien ne pouvait l'abattre ce garçon, rien du tout. Et il aurait pu continuer à parler de friandises et de chariot pendant des heures durant si on le laissait faire. Mais sa sœur le connaissait avec le temps –heureusement pour elle !– et elle enchaîna sur un autre sujet, celui de sa future garde-robe.

Sujet auquel Roy ne comprenait pas grand-chose, à vrai dire. Il ne voyait pas du tout l'intérêt de gaspiller son argent dans des tonnes de fringues quand il en avait déjà suffisamment. Alors qu'un jeu de cartes auto-battantes pour jouer à la bataille explosive, ça ça aurait été la grande classe. Bon, après les prix n'étaient pas forcément les mêmes. Mais il persistait à croire que c'était cent fois mieux ! Cela dit, Romy lui fit remarquer que le fait d'être un garçon changeait pas mal de choses, et là il ne put que le reconnaître. Visiblement, il ne savait pas grand chose des coutumes des filles. Lui tout ce qu'il savait, c'est qu'elles se compliquaient beaucoup trop la vie si tu savais. Il hocha la tête en signe d'acquiescement, baissant les armes. Après tout, pourquoi pas d'ailleurs. Les vêtements ça avait moins d'usages qu'un jeu de Bavboules quoique, en s'en servant d'un caleçon comme parachute ça fait déjà une utilisation supplémentaire mais ça ne mettrait que davantage sa sœur en valeur. Et si ça la rendait heureuse, lui il l'était aussi !

Finalement, le chariot à friandises passa près de leur compartiment. Et une fois fait le plein de victuailles, il était plus que normal de leur manifester le respect qui leur était dû. En les dévorant. Evidemment. Seulement ce festin s'acheva sur une note bien sérieuse. Ils allaient bientôt arriver, et l'inquiétude que ressentait sa sœur, il ne pouvait que la partager. Il tâcha d'adresser un sourire bravache à celle-ci lorsqu'elle lui demanda de faire cette promesse, après tout c'était lui qui était supposé la protéger, n'est-ce pas ? Alors il n'allait pas commencer à se montrer terrorisé et tout le reste ! « C'est promis Romy. Je te garantis que rien ne pourra jamais nous séparer. » répondit-il d'un ton sérieux qui ne lui était pas coutumier. Oui, Poudlard les séparerait peut-être, mais ça ne changerait jamais rien au fait qu'ils étaient jumeaux, qu'ils partageaient le même sang et qu'ils étaient inséparables. Impossible !

Le garçon fit en sorte de reprendre une discussion concernant des sujets plus légers, mais il n'y pouvait rien, il ne cessait de penser à la répartition ! Et quand le train atteignit finalement la gare de Pré-au-Lard, c'est avec mélancolie qu'il songea qu'ils étaient bel et bien arrivés. Quoiqu'il arrive, il était trop tard pour faire demi-tour. Et s'il n'avait pas peur, il ne pouvait pas non plus dire qu'il n'appréhendait pas le moment où ils connaitraient tous les deux leur nouvelle maison. « Bon, bah c'est parti. » Haut les cœurs !

[Terminé pour Roy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty
MessageSujet: Re: Toi et moi c'est pour toujours [PV]   Toi et moi c'est pour toujours [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi et moi c'est pour toujours [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Rien ne disparaît pour toujours ~ IlHan
» " Les histoires qu'on aime le plus vivent en nous pour toujours." Avec Lumen...
» Soeur pour toujours (Petite Lune) ::FINI:: suite dans la mer originelle
» Toi et moi c'est pour toujours [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: