AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministre de la Magie

Parchemins : 2011
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Dim 19 Déc - 16:00



Ronald Weasley
Chapitre 2;; My Happy-Ending

Une semaine… Une longue semaine qui touchait à sa fin. Une semaine atroce pour l’ancienne Gryffondor, Hermione Granger. En effet, cela faisait une semaine qu’elle s’était, une fois de plus disputée avec Ronald Weasley, son petit ami. Une dispute de plus qui lui donnait envie de tout arrêté, définitivement. Elle en avait assez de faire continuellement des efforts. Des efforts qui n’étaient d’ailleurs pas appréciés à leurs justes valeurs, et des fois, elle se disait vraiment que dans son genre, Viktor Krum était bien plus romantique que cet abruti de rouquin qui lui servait de copain depuis trois ans. Après la dispute phénoménale au magasin Weasley, Hermione avait transplané chez elle, et avait activé tous les sorts nécessaires pour que personne ne puisse entrer. Elle avait appelé le Ministère, avait demandé à avoir deux semaines de congés, chose qu’on lui avait accordée relativement vite. Et depuis ce jour, Hermione n’était pas sortie une seule fois de son appartement. Son téléphone portable –moldu un jour, moldu toujours !- coupé, gisait sur la table basse du salon, parmi trois boites de mouchoirs, donc deux vides, et une poubelle pleine de mouchoirs usés. Bien que la poubelle se vidait toute seule chaque soir, Hermione la remplissait presque en entière en une seule matinée…

D’ailleurs, Hermione était actuellement recroquevillée sur son canapé, sous un plaid aux couleurs de son ancienne maison. Pattenrond, lui, était lové à ses pieds, formant une boule de poils énorme. Son chat était constamment resté auprès d’elle cette semaine, et se lovait toujours tout contre elle. Lui au moins, il l’aimait… La brune se leva cependant, et croisa un miroir, hélas. Elle ne ressemblait à rien. Ses yeux étaient rouges et bouffis d’avoir tant pleuré, et sa coiffure était carrément indescriptible… Si elle avait toujours fait très attention à son apparence depuis quelques années, là, elle se déprimait toute seule. Le pire dans tout cela étant qu’elle n’avait même pas envie de s’arranger un peu… Quand à son accoutrement, ce n’était même pas la peine d’en parler. Un T-shirt trop grand –sûrement à Ron, il devait l’avoir oublier…-, un micro-short style jogging… Il n’y avait pas à dire, Hermione Granger avait la classe internationale à cet instant !

Elle continua son chemin vers la cuisine. Là, elle sortit une tasse du placard, une à l’effigie de Gryffondor, comme par hasard. La brune avait encore toutes ses affaires de l’école, de la chaussette à la cape, en passant par la tasse, et un plaid… Comme quoi elle était équipée… Elle la remplie d’eau qu’elle fit chauffer par magie, avant de se préparer une boule à thé. Si elle avait toujours un faible pour celui à la fleur de cerisier, elle opta cependant pour celui au chocolat. Elle plongea la boule dans l’eau chaude, et laissa le tout infuser, s’appuyant sur son plan de travail, d’un air absent. Les trois minutes d’infusion écoulées, Hermione retira la boule à thé de la tasse, la posant dans l’évier. Elle laissa deux sucres roux se dissoudre dans le liquide chaud, et tourna le tout par magie, en faisant des ronds avec son doigt au dessus de l’eau. Elle prit sa tasse et alla se rasseoir sur son canapé. Elle avala une gorgée, et, par lassitude, s’amusa à zapper les différentes chaines, et à défaire et refaire les sorts qu’elle avait établit une semaine plus tôt. Posant sa tasse sur la table basse, la brune s’assoupit, tout en oubliant de réactiver les sorts… Mais de toute manière, elle ne s’attendait à voir personne… Et puis au cas où, Pattenrond sauterait à la gorge du premier intrus, n’est-ce pas le chat ?!




We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.

Meilleure Gryffondor 2017

Hermione Weasley-Granger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Jeu 13 Jan - 18:38


Une semaine était passée depuis la dispute de Hermione et Ron à la boutique Weasley, et Ron n'avait pas la moindre idée de ce qu'il pouvait faire pour arranger la situation. Hermione lui en voulait, et elle refusait de lui adresser la parole. Le pire, c'était très certainement qu'il avait peur de ne pas pouvoir expliquer pourquoi il avait été distant, ni pourquoi elle ne le voyait presque plus. Et il avait peur qu'elle ne lui laisse jamais une chance de tout expliquer. Il aurait très certainement du lui dire ce qu'il voulait faire avant qu'il n'en arrive à briser lui-même son couple. Hermione n'avait pas dit qu'elle le quittait, mais c'était presque la même chose, en fin de compte. Elle ne lui parlait plus, et encore pire, elle ne lui faisait plus confiance, et c'était ce qui se rapprochait le plus d'une rupture à ses yeux.

Il venait tout juste de recevoir une lettre du ministère, et il avait hésité à l'ouvrir. Il avait fait tout ça pour Hermione, et maintenant, à quoi bon ? Le fait qu'il ait son diplôme ou qu'il ne l'ait pas ne changerait plus rien maintenant. De toute façon, il fallait tout de même qu'il connaisse le résultat de ses examens finaux pour le concours d'Auror. Il ouvrit l'enveloppe, inquiet, et il en retira la lettre. Il la déplia et la lit, une boule au ventre. Non, ce n'était pas possible... La lettre se trompait, il ne pouvait pas avoir réussi. Et pourtant il avait son diplôme, il avait réussi les épreuves et maintenant il était Auror. La première chose qui lui vint à l'esprit a été de courir jusqu'à chez Hermione pour lui dire qu'il avait réussi, qu'il était Auror, avant de réaliser qu'elle ne voudrait pas lui parler.

Il voulait quand même essayer, et le dire à Hermione, même si elle ne voudrait pas l'écouter ou qu'elle ne le laisserait même pas entrer, mais ce n'était pas grave. En quelques secondes il transplana jusque devant la porte d'entrée de l'appartement d'Hermione, et une fois devant, il hésita. Hermione avait mis des sortilèges de protection tout autours de son appartement pour qu'elle ne soit pas dérangée. Ron avait voulu la suivre, le jour de leur dispute, pour essayer d'expliquer pourquoi il avait fait ça, mais il n'avait pas réussi à transplaner à l'intérieur de son appartement. Il réessayerait quand même. Lorsqu'il transplana, il arriva dans le salon d'Hermione, comme il le voulait, ce qui le surpris au début, avant qu'il ne cherche Hermione du regard.

Un miaulement montra à Ron où était Pattenrond, et il trouva par la même occasion Hermione, qui avait l'air plus triste que jamais. Elle était sur le canapé, endormie, et Ron hésita à la déranger. Il fit un pas vers elle, sous les avertissement du chat qui ne voulait pas que Ron approche trop près d'Hermione. Il avait du comprendre que Ron était la raison pour laquelle Hermione était dans dans cet état et il voulait la défendre. Il parvint à avancer jusqu'au canapé, et il s'installa aux pieds d'Hermione, Pattenrond le fixant d'un regard suspicieux. Il ne fit pas attention au chat, et il essaya de comprendre ce qu'il devait faire. Elle ne dormait pas depuis très longtemps, alors il n'osait pas l'embêter. Il repensa à la petite boîte de grand bijoutier qu'il avait avec lui depuis qu'il l'avait acheté, un mois plus tôt, et il la sortit de sa veste. Il regarda le boîtier, avant qu'il ne se retrouve sur l'accoudoir.

- J'ai été stupide, je devais te dire la vérité et je préférait garder tout ça pour moi alors qu'on final, c'était pour toi que je le faisais, je suis vraiment nul..

Il chuchotait et il ne parlait pas vraiment à Hermione, puisqu'elle dormait. Il voulu repartir et prendre la bague, pour la donner à Hermione un jour, lorsqu'ils parviendrait à se parler de nouveau. Il voulait partir, et garder la bague avec lui, mais il ne la trouvait pas, elle n'était plus là où il l'avait posée. Il regarda dans tous les sens, et il vit Pattenrond, sur le dossier du canapé, la boite devant lui, près à la faire tomber sur le visage d'Hermione.

- Ne fait pas ça, tu vas tout gacher Pattenrond !

D'un coup de patte, la boite failli tomber sur Hermione. Ron se leva d'un bon, et rattapa la boite alors que la jeune fille se réveillait.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministre de la Magie

Parchemins : 2011
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Jeu 13 Jan - 23:25


Hermione avait sombré dans un sommeil sans rêve. Pas un sommeil très lourd, mais pas trop léger non plus. Elle dormait, à poings fermés, et n’allait certainement pas se réveillée si Pattenrond décidé d’élire comme lit le fauteuil plutôt que le canapé où dormait sa maîtresse. Mais un sommeil sans rêves, ce n’était pas de tout repos non plus. Certes on ne rêvait rien, on ne pouvait donc pas revivre certains moments que l’on aurait voulu effacés, ou qu’on aurait aimé changer… On n’imaginait pas non plus certaines scènes, qui ne se produiront jamais, et pour le coup, cela pouvait être bon pour le moral, que d’éviter de rêver à quelqu’un dont on ne voulait plus rien savoir… Mais peut-être qu’Hermione aurait préféré se souvenir des bons moments, tous ces bons moments qu’elle avait passé à Poudlard, en compagnie de ses deux amis, Harry Potter, le survivant, et Ronald Weasley, le traitre à son sang… Et elle, au milieu de ces deux garçons, la Sang-de-Bourbe intelligente, Hermione Granger. De eux trois, lorsqu’ils avaient vaincu le troll, dans les toilettes des filles, lors de leur première année, ou quand ils avaient sauvés Buck d’une mort certaine…

Mais son esprit semblait en avoir décidé autrement. Tant pis pour elle, elle ne s’en formaliserait pas. De toute manière, il était peu probable qu’à son réveil, elle se souvienne qu’elle n’avait rêvé de rien. Elle en aurait la sensation, bien évidemment, mais après, savoir cela était le cas, où si c’était uniquement parce qu’elle avait oublié les rêves qu’elle avait fait… Elle n’irait pas fouiller dans sa tête pour s’en assurer… Car de toute manière, elle ne voulait absolument pas se souvenir de rêves pouvant porter sur cet imbécile de Ronald Weasley. Oui, désormais, elle ne l’aimait plus, bien au contraire, elle le haïssait. Et elle en voulait énormément à Harry… Comment avaient-ils pu, l’un tout autant que l’autre, la mener ainsi en bateau ? Elle était vexée, elle se sentait trahie, et par-dessus le marché, complètement seule et abandonnée. Il n’y avait plus que Pattenrond pour elle, son chat à moitié fléreur qui veillait sur elle depuis le début de cette horrible semaine…

Cependant, Hermione, toujours plongée dans son sommeil, n’entendit pas Ronald arrivé. Elle ne pensait même pas aux sorts de protections qu’elle avait oublié de réactiver. Elle n’entendit pas non plus les paroles qu’il lui adressa. Elle dormait, profondément, et un murmure n’allait pas la réveiller. Cependant, elle sentit un faible poids sur elle. Pattenrond devait se promener… Elle commença alors à émerger de son sommeil, sans pour autant se réveiller pour de bon. Toujours plus ou moins endormie, elle sentit le poids de son chat disparaitre. Il avait du sauter à terre, ou grimper sur le dossier du canapé… Peu lui importait. Elle était prête à se rendormir, quand elle sentit un mouvement brusque au dessus d’elle, et elle sentit un poids radicalement plus lourd que Pattenrond… Et à moins que son chat n’ait pris des dizaines de kilos en l’espace de quelques secondes, elle doutait pour que se soit lui. Le choc lui fit ouvrir les yeux…

Et là, elle pensait vraiment qu’elle rêvait. Ronald Weasley, son petit ami, ou ce qu’il était au jour d’aujourd’hui, était à moitié affalé par terre, et à moitié affalé sur la brune… Elle ne comprit pas trop ce qui se passait, mais sa réaction ne se fit pas attendre bien longtemps, une fois qu’elle fut totalement réveillée.


« Ron ? Mais, qu’est-ce que tu fiches ici ?! Je ne veux pas te voir, vas-t-en ! »

Par instinct, elle remonta son plaid jusqu’au cou. Bon, il l’avait déjà vue avec moins de vêtements que cela, mais à cette époque, ils formaient un couple, un vrai couple, pas un couple où l’homme mentait à la femme avec une grande aisance !



We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.

Meilleure Gryffondor 2017

Hermione Weasley-Granger



Dernière édition par Hermione Granger le Mar 8 Mar - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Sam 5 Mar - 15:54



Le chat Pattenrond fixait Ron de ses yeux narquois, un peu comme si il avait tout à fait comprit qu'il venait de faire une bêtise et que comme si ça ne suffisait pas, il en était fier. En fait, ce n'était pas une bêtise que le chat venait de faire, c'était une énorme bêtise. Et en plus de ça, Ron n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire. Il pensait, comme Hermione dormait encore, qu'il pourrait réfléchir à ce qu'il devrait faire et que ensuite il dirait tout ce qu'il avait à dire. Cependant, Pattenrond l'avait réveillée et il devait donc faire de son mieux pour dire ce qu'il devait dire. Le pire, c'était qu'il n'avait pas pu réfléchir à quelque chose. Ron était entré et il avait regardé Hermione dormir, en se disant qu'il n'était qu'un idiot de ne pas avoir dit les raisons de ses absences à répétition et de ne rien dire à propos de son projet de devenir auror.

- Hermione, c'est pas ça ! Ecoute-moi s'il te plait. Après je ne t'embêterais plus je te le promet... Je ne viendrais plus te parler si c'est ce que tu veux. Ecoute-moi un peu c'est tout, je ne te demande rien d'autre je te le promet.

Ron espérait tout de même que Hermione comprendrait et qu'elle ne lui dirait pas de partir. Cependant, il n'était pas certain qu'elle accepterait de l'écouter et il devait bien reconnaître que le jeune homme n'avait aucune raison de penser qu'Hermione accepterait de l'écouter. En y pensant, aucune excuse ne permettait de justifier le fait que Ron ait disparu de la vie d'Hermione.

- Je t'ai menti, je le reconnais et je n'en suis pas fier du tout. J'ai été idiot j'aurais du te dire la vérité je le sais, c'est juste que je voulais réussir à obtenir quelque chose et te faire la surprise. Dans le cas où je n'y serais pas parvenu je n'aurais pas eu honte de devoir te dire que j'ai échoué.

Ron tendit la feuille qu'il tenait dans les mains à Hermione, tout en lui faisant sourire un peu triste, ou en tout cas plein d'excuses.

- J'ai reçu cette lettre tout à l'heure... Je peux tout t'expliquer, cependant je trouve que cette lettre dit déjà tout...

Cependant, il voulu expliquer les raisons de son absence.

- J'ai passé le concours pour devenir Auror, et ça fait des mois que je m'entraîne et c'est pour ça que je n'étais jamais là. J'ai commencé à passer les épreuves de sélection il y a deux semaines et elles se sont terminées le jour où tu ne m'as pas vu à la boutique Weasley. J'avais demandé à Harry de garder la boutique le temps que je passe ma dernière épreuve et...

Ron essaya d'expliquer ce qu'il avait fait à Hermione. Et d'un autre côté il était conscient que rien de ce qu'il dirait à Hermione ne changerait ce qu'il avait fait.

- Hermione j'ai toujours pensé que je n'étais pas assez bien pour toi, et je le pense encore...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministre de la Magie

Parchemins : 2011
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Mar 8 Mar - 20:00


Voir Ronald ici la mettait en rogne, vraiment. Elle était outrée de le voir ici alors qu’il l’avait clairement zappée pendant des mois ! Et tout ça pour quoi ? Soit disant pour tenir la boutique Weasley -et Hermione avait trouvé dans cette cause quelque chose de louable- mais pour en fait être absent, on ne savait où, avec on ne savait qui... Il l’avait prise pour une idiote, une bonne poire... Et non, Hermione n’était pas du tout contente... Dans les moments comme celui-ci, Hermione aurait vraiment préféré ne jamais être une sorcière. Elle n’aurait jamais connu cet imbécile, et n’aurait pas eut le coeur brisé... Ou alors, être amoureuse de quelqu’un d’autre... Comme qui? Elle n’en savait rien ! Mais pas Ronald ! Assurément pas lui !

«Tu m’as menti pendant plusieurs mois Ronald ! Je me suis fait un sang d’encre pour toi ! Tu sais très bien que jamais je n’aurais eu honte de toi ! J’aurais pu... J’aurais pu t'aider ! »

Oui, il savait très bien qu’elle l’aurait aidé sans rechigner à la moindre demande ! Elle l’avait toujours aidé lorsqu’ils étaient à l’école, lui comme Harry ! Et Harry n’avait pas eut honte de demander à sa meilleure amie de l’aide lorsqu’il avait du passer ses ASPICs et ses examens d’Auror... Alors pourquoi Ronald était aussi persuadé qu’elle aurait honte de lui ? Après tout, tout le monde avait le droit de faire des erreurs, c’était humain ! Elle aussi avait fait des erreurs ! Et elle en était ressortie plus forte !

Hermione saisit ensuite la lettre que Ronald lui tendait. Elle était toujours énervée après lui, car il l’avait vraiment prise pour idiote. Cependant, elle reconnu rapidement le sceau du Ministère sur la lettre, et alors qu’elle s'apprêtait à ouvrir la lettre, Ronald reprit la parole. Elle s’arrêta alors dans son geste, écoutant avec attention son petit ami. Il avait passé les examens pour devenir auror ?! Mais ces examens étaient difficiles ! Hermione se rappelait parfaitement quand elle avait aidé Harry pour ses propres examens. Elle ne voyait franchement pas comment Ronald s’en serait sorti sans elle... Alors oui, elle était peut-être un peu pessimiste, mais elle pensait sincèrement voir un «recalé» sur cette lettre... Mais Ronald aurait-il fait le chemin jusqu’à l’appartement de sa petite amie et de sa soeur pour lui annoncer cela ? A vrai dire, il n’aurait pas eut le choix, puisque s’il voulait récupérer sa petite amie, il devait lui fournir une excuse potable... Hermione reporta alors son attention sur la lettre, qu’elle retira rapidement de son enveloppe et qu’elle déplia, pour la parcourir avec beaucoup de sérieux. Puis son regard se reporta sur le roux en face d’elle, les yeux grand comme des soucoupes.

«Tu... Tu as été accepté en tant qu’auror ?! Ronald, tu as été pris ! C’est... C’est merveilleux...»

Elle avait été un peu trop pessimiste, elle n’avait pas cru au potentiel de Ron... Et pourtant, le résultat était là, noir sur blanc, entre ses mains. Il avait été accepté en tant qu’auror ! Il rejoignait Harry et Hermione au Ministère, et le trio était enfin réuni. A nouveau... Hermione sentit une larme ruisseler sur sa joue, tandis qu’elle souriait à son petit ami. Oh, elle lui en voulait toujours de ne lui avoir rien dit, elle pensait sincèrement qu’elle aurait pu l’aider à s’entrainer... Mais le fait qu’il ait voulu lui faire la surprise de venir la retrouver... Et bien ça la touchait. Elle qui pensait qu’il l’avait oubliée... Puis la suite de ses paroles la surprirent encore plus. Il ne se trouvait pas assez bien pour elle ? Certes, il n’excellait pas autant qu’elle question potentiel... Mais elle, elle devait tout aux livres. Elle avait tout appris grâce à eux... Ronald lui, s’était construit tout seul, en compagnie de ses frères et soeur, et de ses parents... Ils avaient vécus des choses différentes mais qui les avaient forgés d’une certaine façon. Et elle, elle l’aimait comme il était, avec ses qualités et ses défauts !

« Pourquoi... Pourquoi penses-tu que tu n’es pas assez bien pour moi, Ron ?»

Elle l’aimait, elle l’aimait tellement qu’elle ne voyait pas pourquoi il se sentait inférieur à elle??? Elle trouvait cela idiot, car ils se complétaient comme ils étaient. Et Hermione ne voulait pas que cela change ! Elle aimait Ronald tel qu’il était, Auror ou pas !


We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.

Meilleure Gryffondor 2017

Hermione Weasley-Granger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Ven 22 Avr - 18:05



D'un coté, il fallait bien reconnaitre que Ron était un peu amusé par l'air que venait de prendre Hermione en le trouvant là, à coté d'elle, au moment où elle se réveillait. Elle venait de se réveiller à cause de Ron, ou plutôt de Pattenrond, qui montrait une nouvelle fois qu'il n'appréciait pas du tout le jeune homme. Il veillait sur Hermione mais il devait bien reconnaitre que Ron le trouvait bien trop... Énervant. Ce n'était pas Ron qui pourrait faire du mal à Hermione ! Ou en tout cas pas volontairement... Il lui avait fait de la peine en lui cachant qu'il s'entrainait pour être Auror, et il le savait à présent. Il n'avait pas réalisé qu'Hermione en avait autant souffert. Dans tous les cas, pourtant, il ne l'avait pas fait volontairement.

- Je sais, Hermione, je n'aurais jamais du te mentir, et je le regrette vraiment. Et si je ne t'ai rien dis, je ne l'ai pas fais méchamment, c'était parce que je voulais réussir quelque chose par moi-même, sans l'aide de personne. A chaque fois, lorsqu'on était à Poudlard, je te demandais de m'aider pour les devoirs, les exposés et les examens, et là je voulais que ce soit différent...

Ron n'était pas tout à fait certain qu'Hermione accepte de lire la lettre qu'il lui donnait, et lorsqu'elle prit le bout de papier entre les mains, il était content, bien évidement, et pourtant il avait comme une sorte d'appréhension, une appréhension qui n'aurait peut-être pas lieu d'être, certainement pas même. Il craignait que cela ne serve à rien du tout, et qu'Hermione lui demande de partir à peine après avoir terminé de lire le bout de papier.

- J'ai eu la lettre tout à l'heure et je suis immédiatement venu te le dire. Je me fichais que tu ne veuilles plus me parler. Je n'ai pas vraiment réfléchis, je suis venu et j'espérais que tu acceptes de lire la lettre. J'étais tellement heureux, tout à l'heure, lorsque j'ai vu le hiboux du ministère...

Il était tellement heureux, tout d'abord d'avoir réussis, d'être enfin Auror et d'avoir réussis le concours. Cependant, ce n'était pas pour cette raison qu'il était le plus heureux. Cela comptait, pourtant il était heureux parce qu'il espérait avoir une raison valable pour avoir fait de la peine à Hermione, et qu'elle accepte de lui pardonner.

- Enfin, Hermione ! Ça me parait logique ! A Poudlard j'étais considéré comment, d'après toi ? J'étais Ronald Weasley, l'ami idiot d'Harry Potter et d'Hermione Granger. Et peu importe ce qui s'est passé ensuite, les choses n'ont pas changé. Que tu sois entrée au Ministère de la magie, cela n'a surpris personne, alors je voulais que tu ais mieux, parce que tu vaux mieux que ça, Hermione, beaucoup mieux que ça !


Ron ne pensait pas qu'il pouvait être à la hauteur, qu'il pouvait être assez bien pour Hermione. Pourtant, il avait voulu faire de son mieux pour y arriver, pour être à la hauteur le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministre de la Magie

Parchemins : 2011
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Dim 1 Mai - 21:55


Alors que Ronald tentait vainement de lui expliqué pourquoi il avait été si cachotier, il rappela à Hermione un quotidien du passé, lorsqu’ils étaient à Poudlard, en compagnie de Harry. Oui, Ron et Harry demandait toujours de l’aide à Hermione… Des fois, ils voulaient carrément qu’elle fasse leurs devoirs, chose qu’elle n’avait jamais acceptée. Elle les aidait, mais ne leur donnait pas la réponse toute faite… Sauf quand ils séchaient réellement, mais dans ce cas, elle les réprimandait sévèrement !

« Tu ne me demandais pas de l’aide, tu voulais que je te les fasse, nuance… Mais là… Il fallait s’entrainer, s’entrainer très dur… J’ai aidé Harry, je le sais… Il t’a aidé, n’est-ce pas ? »

Elle l’espérait en tout cas ! Car si elle avait fait de son mieux pour aider Harry lorsque lui devait passé ses examens d’Auror, c’était tout de même la moindre des choses ! De plus, comme il savait comment se déroulait l’examen, il pouvait donner des conseils pertinants au rouquin, qui pourrait en faire bon usage ! Bon, bien entendu, elle leur en voulait toujours de lui avoir caché une chose d’une telle importance, mais bon… Ce qui était fait, était fait ! Tout cela appartenait plus ou moins au passé désormais…

« Je me doute… Mes félicitations Ronald. »

Elle lui sourit, amicalement, tendrement. Elle était vraiment contente pour lui, sincèrement… Mais elle lui en voulait toujours de lui avoir caché cela ! Son amour n’aurait aucunement changé si elle avait sû qu’il s’entrainait, et si cela n’avait pas porté ses fruits. Cela n’aurait rien changé, et au contraire, elle l’aurait même poussé à s’entrainer d’avantage pour postuler une nouvelle fois ! Car elle savait une chose, lorsqu’on travaillait dur, rien n’était impossible. Elle le savait, car ce n’était pas pour rien qu’elle travaillait comme une forcenée à Poudlard… Et cela avait porté ses fruits, elle était toujours la première, elle avait les meilleures notes, dans toutes les matières… Sauf en Divination, mais c’était une matière dont elle ne voyait aucune utilité…

« Ronald, j’étais la sang-de-Bourbe à Poudlard… Je ne compte plus les fois où Malefoy m’a appelée ainsi… Je n’étais pas mieux lotie que toi… »

Elle esquissa un sourire légèrement triste. Malefoy l’avait plus que maltraitée lorsqu’ils étaient à Poudlard. Et malgré tout ce que pouvait penser Ronald, Hermione, même si elle donnait l’impression de passer au dessus de tout cela encaissait sans rien dire, plus par dignité que par désintérêt ! Les propos du Serpentard la touchait beaucoup, ils la blessaient, mais elle faisait comme si de rien n’était, car elle n’avait pas honte de ce qu’elle était. Elle avait des amis qui la soutenait, qui l’aimait, alors ce n’était pas les quelques mauvaises langues de certains viles Serpentard qui l’empêcherait d’être la meilleure de leur promotion. Intelligente et Née-Moldue, Hermione se donnait de toute son âme pour être la meilleure.

« Ron… Tu n’es pas venu que pour ça, n’est-ce pas ? »

Ouais, en fait, elle attendait une seule chose, qu’il se mette à genoux et qu’il implore son pardon, pour tout le mal qu’il lui avait fait depuis la première année ! Car Hermione pouvait tout résumé, chaque moment, chaque minute où il l’avait malmenée… Et Ronald n’était pas suicidaire au point de venir uniquement pour une lettre, n’est-ce pas ? Bien sûr, la lettre excusait grandement son comportement de ces derniers temps… Mais l’être infâme (si si) qu’il avait été depuis qu’ils s’étaient rencontrés n’était pas complètement pardonné… Elle l’aimait, ça oui, elle en était folle… Mais céder aussi facilement aurait été bien trop facile !



We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.

Meilleure Gryffondor 2017

Hermione Weasley-Granger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Lun 16 Mai - 20:46



« C'est vrai que je te demandais de faire les devoirs à ma place », dit-il, amusé et en riant un peu. Les années à Poudlard étaient pleines de souvenirs, et Ron y repensait toujours avec beaucoup d'amusement. Il ne s'y était pas toujours produit des choses très drôles, cependant, il restait beaucoup de souvenirs qui resteront toujours. « Harry m'a donné quelques conseils, c'est vrai... Et j'essayais de m'entraîner tout seul pendant qu'il gardait la boutique Weasley à ma place. George avait beaucoup de travail et tout seul cela n'aurait pas été évident. J'ai donc demandé à Harry de rester derrière le comptoir ». Hermione avait raison, elle avait toujours été là pour aider Ron quand il lui demandait de l'aide ou qu'il lui demandait de faire ses devoirs à sa place. Hermione n'acceptait pas toujours, bien évidemment, mais quelques fois elle acceptait. « Merci », répondit-il simplement, en réponse aux félicitations d'Hermione. Il était touché qu'elle le félicite, bien évidemment, mais il savait parfaitement qu'elle lui en voulait toujours, et il redoutait de plus en plus que, bien que la lettre justifie d'une certaine façon le fait qu'il ait menti à Hermione. Il craignait que cela ne soit pas assez, et qu'elle continu de lui en vouloir.

« Oui, tu as raison, excuse-moi... Je sais bien que les choses n'ont pas été faciles pour toi, à Poudlard, au contraire... C'était même pire pour toi que ce que cela n'a été pour moi... Ce que je veux dire c'est... Je voulais réussir quelque chose sans que personne n'ait à me mâcher le travail... ». En y réfléchissant bien, c'était l'une des rares choses concernant sa carrière qu'il était arrivé à faire tout seul. Il avait tout à fait conscience que Hermione avait beaucoup souffert des remarques que les gens lui faisaient, à Poudlard, et Malefoy était très certainement le pire de tous ceux qui embêtaient Hermione. Poudlard était à présent terminé, et malgré cela, Ron voulait tout de même montrer qu'il n'était pas comme tout le monde le disait. Il voulait réussir tout seul pour qu'il puisse être à la hauteur d'Hermione. Il ne doutait pas qu'elle l'aurait aidé mais il voulait réussir.

Les derniers mots d'Hermione interpelèrent Ron. Il eu le coeur qui se mit à battre précipitamment, et il comprit que c'était le moment. Il n'était pas venu unique pour lui dire cela, bien au contraire. Il repensa à l'écrin à bijou qu'il avait, et il se dit que c'était le moment ou jamais de le donner à Hermione. « Non, en effet, je ne voulais pas uniquement te montrer cette lettre... » Il attrapa maladroitement la main d'Hermione, tout en se mettant au bord du canapé sur lequel ils étaient toujours, et il se racla la gorge, mal à l'aise. « Hermione, je... » Il se stoppa un instant, oubliant presque la boîte où se trouvait une bague de fiançailles, achetée voilà quelques semaines de ça, et que Ron voulait offrir à Hermione. Il se leva et posa l'un de ses genoux à terre, tout en regardant Hermione dans les yeux. « Hermione », commença-t-il tout en retenant sa voix de trembler. « Hermione, je sais que je t'ai souvent déçu, et je le regrette. Tu dois m'en vouloir, et tu aurais un millier de raison pour et.. ». Il fit une courte pause, cherchant les mots qui seraient le plus appropriés à dire. « Malgré tout ça, je t'aime et je sais que ça ne changera pas tu peux en être sûre, Hermione.. ». Il ouvrit maladroitement le boîtier, dévoilant ainsi la bague de fiançailles qu'il destinait à Hermione. « Est-ce que tu accepterais d'être ma femme ? ». Il ne releva pas tout de suite le regard vers Hermione, un peu sonné par ce qu'il venait de dire. Il était heureux et la seule chose qui pourrait le rendre plus heureux encore, c'était que Hermione dise « oui ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministre de la Magie

Parchemins : 2011
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Mar 31 Mai - 18:29


Ronald l’avait mise de coté pour un examen. Tout ça parce qu’il voulait à tout pris réussir quelque chose par lui-même, tout seul, comme un grand. Mais la brune trouvait tout de même que le rouquin avait un peu abusé. Car il l’avait tout de même presque évincée de sa vie pendant plusieurs mois ! Et c’était elle qui avait le plus souffert dans toute cette histoire, et sûrement pas le dernier des garçons Weasley ! Mais quand elle avait découvert le pot aux roses - à savoir qu’Harry, son meilleur ami, son frère de coeur, était au courant de tout et profondément impliqué dans cette sombre affaire - Hermione avait littéralement pété un plomb. Mais maintenant qu’elle avait l’histoire au complet, elle était un peu moins énervée. Elle en voulait toujours à son petit ami, bien entendu, elle n’oubliait pas tout en quelques secondes, mais bon... Certes, elle n’avait pas vécu des mois très joyeux, mais elle avait eut la chance de ne pas tomber sur quelqu’un d’indésirable, comme une ancienne connaissance de Poudlard qui se serait révélée être à Serpentard... La personne en question se serait sûrement fait un plaisir d’enfoncer encore un peu plus le couteau dans la plaie. Et même si elle pouvait comprendre le raisonnement du rouquin, elle comptait cependant remettre les points sur les i et les barres sur les t. Rien que cela, oui !

«Je peux comprendre oui... Mais tu m’as menti, tu m’as abandonnée... C’était insupportable, vraiment... Tu n’imagines même pas ce que j’ai vécu et ce que j’ai pu faire vivre à ta soeur !»

Et cette pauvre Ginny était vraiment à plaindre ! Car Hermione avait été insupportable cette semaine. Elle n’avait strictement rien fait et était restée assise, emmitoufflée dans son plaid sur le canapé, ou roulée en boule au fin fond de son lit. Elle s’était uniquement levée pour se doucher, et avaler quelques gorgées d’eau. Elle n’avait presque rien mangé. Elle n’avait pas parlé, et n’avait adressé à Ginny qu’un «Ton frère est un vrai c*****d», qu’elle le détestait et qu’elle le détesterait jusqu’à sa mort. Puis l’hésitation du rouquin lui fit peur. Qu’allait-il lui dire ? Ou du moins, que voulait-il lui dire ?! Il voulait sans doute rompre avec elle... Elle avait tout de même fait une sacrée crise... Oui, cela aurait été plus logique que la demande qu’il lui fit. Car les mots qui sortirent de la bouche de Ron furent totalement de ceux qu’on prononçait généralement pour rompre avec quelqu’un. Hermione avait presque du mal à y croire, ses yeux s’étaient écarquillées, et elle ne savait pas quoi dire. Elle n’en revenait pas.

«Qu... Pardon ?! Ronald, tu es sérieux ? Tu sais à quoi cela t’engages, n’est-ce pas ?! Tu sais que... Tu sais que ce n’est pas une décision à prendre à la légère... Je veux dire...»

Oui, autant dire qu’Hermione était totalement dépassée et surprise par les évènements. Bien entendu, elle en était ravie, c’était une nouvelle des plus merveilleuses... Hermione ne pensait pas que Ron en aurait été capable. Non pas qu’elle le pensait stupide et incapable de prendre des décisions, loin de là. Mais elle pensait qu’il ne la demanderait jamais en mariage. Et visiblement, elle se trompait ! Elle se croyait en plein rêve, et elle se pinça légèrement sous son plaid. Non, elle ne rêvait pas. Elle se rassit correctement sur le canapé, baissa son plaid qui la couvrait jusqu’au menton et tapota la place vide à côté d’elle.

«Ron, je t’aime. Je t’aime plus que tout... Mais tu es sûr que c’est ce que tu veux ? Enfin, je... Oui, bien sûr que je veux... Bien sûr que oui, j’accepte...»

Hermione esquissa un sourire, rapprocha son visage de celui du rouquin et déposa un chaste baiser sur les lèvres de ce dernier. Elle posa son regard dans celui de Ron, serrant ses mains sur la petite boite qu’il tenait fermement -il devait avoir peur de la faire tomber, maladroit comme il était ! Oui, elle acceptait sa demande, oui, elle acceptait de devenir une Weasley. Mais ils devaient prendre leur temps, bien réfléchir à tout ce que cela allait changer... Ils allaient prendre le temps d’emménager ensemble, de se supporter vingt-quatre heures sur vingt-quatre... Et enfin se marier. Bon, les enfants, ils avaient le temps, largement le temps même ! Ils étaient jeunes, et ils avaient toute leur jeunesse devant eux !


We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.

Meilleure Gryffondor 2017

Hermione Weasley-Granger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   Dim 30 Oct - 12:08


Elle venait de dire oui. Elle venait d'accepter de l'épouser. Ron n'en croyait pas ses oreilles. Il passerait sa vie avec Hermione, pour le meilleur et pour le pire, à tout jamais. C'était incroyable. Il était fiancé. Tout se bousculait dans son esprit, comme un train lancé à mille à l'heure. Il était heureux, tellement heureux qu'il n'aurait jamais espéré pouvoir l'être à ce point. Il avait tellement eu peur, ces quelques derniers jours, de perdre Hermione à tout jamais, qu'il avait du mal à réaliser qu'elle venait d'accepter de passer toute sa vie avec lui, à partir de maintenant. Il ne parvenait même plus à réfléchir normalement. Il affichait un sourir béat sur le visage, les yeux humides d'émotion, tout en essayant de gérer ce trop plein d'émotion qui rendait la journée merveilleuse.

« Tu acceptes ? », demanda-t-il, heureux, bien que cette question ne soit déstinée qu'à concrétisée ce qu'il venait de comprendre. « Tu acceptes vraiment de m'épouser ? », continua-t-il. Hermione n'avait pas besoin de répondre quoi que ce soit d'autre, il avait bien compris qu'elle venait de dire oui. Il comprenait progressivement, il réalisait petit a petit. « Evidemment que je sais ce que je veux ! », ajouta-t-il, en réponse à ce qu'Hermione lui demandait.« Cette bague ne me quitte pas depuis que je l'ai acheté, il y a deux mois déjà. Et cela faisait longtemps que je voulais que tu l'ais. C'est merveilleux, Hermione ! Je vais essayer de... Non, je vais tout faire pour être un bon mari, et pour te rendre heureuse ». Ce qui risquait de ne pas être simple, à plus forte raison quand on connaissait Ron Weasley et son caractère si... inatentif. Il ne faisait pas toujours attention à tout, mais là, c'était différent. Pour Hermione il était prêt à tout, et il ferait ce qu'il pourrait pour changer.

Ron embrassa Hermione, et il réalisa que, bien qu'elle ait accepté de l'épouser et qu'elle ait le petit boitier entre ses mains, elle ne portait toujours pas la bague à son doigt. « Me permet-tu ? », demanda-t-il tout en montrant la bague que Hermione tenait entre ses mains. Elle la lui donna, évidemment, et il ouvrit le boitier, pour tenir la bague. C'était une bague en or, où un solitaire se trouvait. Il prit délicatement la main gauche d'Hermione, et il passa maladroitement la bague à l'anulaire, où elle resterait pour toujours. Il continua de regarder la bague, un sourire niais sur le visage. « Elle te va à merveille.. Je l'ai bien choisie ! », dit-il, tout content de lui. « Harry m'a dit qu'il était temps que je me décide », dit-il, ronchonnant. « Il peut parler ! Il ne voulait même pas approcher Ginny à un moment ! Quoi que, à ce moment-là, je n'étais peut-être pas forcément mieux non plus, finalement... oui en fait, je devais être pire que lui.. », dit-il tout en repensant à tout ce qu'il y avait eut. « Au moins, il trouvait que la bague était belle.. Je lui ai dit qu'il se dépêche aussi au lieu de se moquer... Je lui ai conseillé la bijouterie ! », contiuait-il, cette fois un peu plus victorieux. Ron, briseur d'ambiance par excellence.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce qu'Hermione Granger a aussi droit à son Happy End
» Hermione Granger ( terminée)
» Hermione Granger
» Hermione Granger
» Hermione Granger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: