AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 C'est un secret [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


C'est un secret [PV] Empty
MessageSujet: C'est un secret [PV]   C'est un secret [PV] EmptyLun 27 Déc - 11:42

    C’est avec le même soulagement que chaque année que Charisma arriva sur la voie 9 ¾ en compagnie d’Andrew… ce sentiment était justement le fait du jeune homme qui lui servait de tuteur. Pas exactement qu’elle ne l’aimait pas mais sa présence l’étouffait, et puis elle ne pouvait pas faire ce qu’elle voulait quand elle était chez lui. Il lui laissait une grande liberté d’action mais pas de mouvement, elle pouvait faire ce qu’elle voulait du moment qu’elle restait dans leur demeure… Cela lui donnait l’impression d’être un oiseau en cage à défaut d’un esclave acheté au rabais, comme cela aurait pu être le cas dans la mesure où il l’avait effectivement acheté. Elle pensait bien que c’était juste parce qu’il s’inquiétait pour elle après tout ce qu’elle avait traversé dans son enfance, il le lui disait souvent comme pour s’excuser, et elle ne lui en voulait pas spécialement, au fond elle s’en fichait pas mal d’être chez elle avant… mais maintenant elle appréciait de sortir de la maison parce qu’elle avait quelques fréquentations qu’elle ne pouvait pas inviter chez elle… pas Eva-Rose ou Tosca bien entendu, ces deux là pouvaient venir jusque dans la résidence d’Andrew, c’était plutôt Enry le problème. L’une des premières choses qu’elle avait retenu quand elle avait commencé à vivre avec son tuteur c’est qu’il la voyait comme une petite fille fragile, une possession pure et charmante qui pouvait rester avec lui… Bien sûr, cher lecteur, vous savez que Charisma se trompait et que les desseins d’Andrew étaient sensiblement différents de ce que Carry imaginait, néanmoins, là où elle visait juste, c’est qu’il était certain que le jeune homme ne verrait pas d’un bon œil que sa protégée ait un intérêt soudain pour les garçons. Pas tous les garçons cela dit, mais c’était sûrement pire ! Il l’avait d’ailleurs observé avec suspicion lorsqu’elle lui avait demandé à aller dans un magasin pour s’acheter des vêtements (jusqu’ici c’était Doremi qui les lui cousait) et surtout des nouvelles chaussures. Ce dernier achat était très important pour Charisma, elle y avait longuement réfléchi et avait mis un moment à choisir le modèle parfait ! Ce n’était pas de la coquetterie, elle voulait juste ne pas faire trop honte à Enry, même s’il s’en fichait sûrement, elle vivrait comme un affront personnel que l’on critique son préfet pour son choix d’être avec elle. Choix qu’elle ne comprenait pas pour tout dire, raison de plus pour essayer d’être plus moderne, avec certaines limites bien entendu ! Elle n’était pas une fille de petite vie contrairement à ses camarades !

    « Et bien, au revoir Andrew, je vous écrirais. » Son ton était comme d’habitude froid et cassant, indifférent aussi. Andrew se pencha pour déposer une bise sur sa joue et lui sourit avant de lui dire quelque chose qu’elle n’écouta pas, sûrement une platitude comme « Sois sage » ou autre chose du même genre, sans intérêt. Elle monta ensuite dans le train et se chercha un compartiment, quand elle en trouva enfin un vide, elle posa ses valises et passa la tête dans le couloir dans l’espoir de voir Enry, même si elle savait que les préfets avaient leur propre compartiment. Au fond, peut-être cherchait-elle aussi tout simplement de la compagnie, elle n’aimait guère la solitude sous ses airs acariâtres.

    Finalement, elle aperçu bien son petit ami mais elle vit surtout Wade (le surtout est peut-être de trop mais c’est lui qui attira son regard quand même), sortant de son compartiment en évitant de se faire voir par Enry (pas difficile, les préfets sont toujours débordés, de toute façon, être préfet c’était une plaie, Carry ne comprenait toujours pas pourquoi il ne démissionnait pas – la Voix non plus -). « Monsieur Jarvinen ! Venez avec moi s’il vous plaît ! » Elle le tira par la manche et désigna son compartiment dans lequel elle se glissa avec soulagement. Dire qu’elle avait souhaité voir Enry toute la semaine qui venait de passer et qu’elle se retrouvait à l’éviter ! Bah, elle avait toute l’année pour le voir, ce serait largement assez, sinon il se lasserait peut-être d’elle Charisma, modèle de positive attitude.

    « Je vous en prie, asseyez-vous. J’ai un service à vous demander si cela ne vous dérange pas. » Elle s’assit en face du jeune homme, croisa les jambes et jeta un coup d’œil satisfait sur ses nouvelles chaussures, des souliers à talons carrés et à bout rond qui donnait à son mollet une courbure élégante et à son uniforme une touche plus personnelle. « Vous êtes dans le même dortoir que monsieur Stanl… enfin qu’Enry, et il se trouve que je sors avec lui. » A cette mention, elle fronça les sourcils, ces mots lui donnant le vertige. Elle reprit cependant bien vite son expression impassible. « Mais il ne sait rien de moi… et j’aimerais que cela reste le cas pour l’instant… donc si jamais lui ou un autre vous posez des questions, j’aimerais que vous n’y répondiez pas s’il vous plaît. » Bien sûr, la probabilité qu’Enry capte qu’elle était plus ou moins amie avec Wade était minime, mais Carry obéissait au principe qui dit que prudence est mère de sûreté. Elle n’aurait pas su expliquer exactement pourquoi mais elle ne voulait pas qu’Enry sache qu’elle appartenait, au sens le plus stricte du terme, à Andrew… ou du moins, elle ne voulait pas qu’il l’apprenne par quelqu’un d’autre qu’elle et seul Wade et Damon le savait, donc ils étaient les seuls à pouvoir potentiellement gaffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




C'est un secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: C'est un secret [PV]   C'est un secret [PV] EmptyMer 5 Jan - 16:48

C'est un secret [PV] 3448m7s C'est un secret [PV] 2hx3o9h

[ Le jour de la rentrée ]

      Ne me dis pas qu’il dort encore ?

      Bah … si.

      WAAAAAAAAAAAAAADE !


[ La veille de la rentrée ]

    Il faisait nuit, les volets étaient fermés et seule la lumière de la télé éclairait quelque peu le salon. Wade était confortablement avachi sur le canapé du salon, une manette à la main. Le jeu devait être plutôt violent à en entendre les bruits de balles, les insultes répétés et d’autres phrases que l’on ne peut se permettre de citer. Il ne pensait pas vraiment à la rentrée, même si cette année il devrait travailler bien plus que la précédente il n’avait pas l’air de s’en inquiéter. En effet, cette année il devrait passer l’ASPIC et à moins qu’il soit soudainement frappé par la science infuse, il avait beaucoup de boulot dans les matières théoriques. Il devait bien être 23 heures et les dernières paroles correctes qu’il avait entendu étaient celle de sa mère. «  Ne te couche pas trop tard, demain il faut se lever, le train part à 11h, tu dois y être plus tôt » Elles dataiten d’il y a plus de deux heures, il n’avait même pas daigné quitter la télé du regard pour lui répondre… Finalement, il arrêtera son jeu vers une heure du matin…

    Il ne s’était pas spécialement bougé pendant ces vacances, autant l’année dernière il avait fait un petit boulot et tout mais là il s’était contenté de passer son permis de transplaner et de sortir et de bien profiter de sa récente majorité. Si son permis avait particulièrement occupé ses vacances c’est qu’il avait du le passer deux fois, croisons les doigts pour que cela ne se réitère pas pour l’ASPIC. Déjà que sa famille pensait qu’il leur faisait une blague lorsqu’il leur avait annoncé avoir eu sa BUSE, il n’était tout de même pas si cancre que ça ? Bon, ses notes en histoire de la magie avoisinaient les piètres voir trolls, et c’était similaire dans quelques autres matières comme la Botanique ou la Divination… Mais quand on avait toujours Optimal en DCFM on pouvait se le permettre … non ?… De toute manière il avait bien prévu de travailler mais ça passerait après le Quidditch, cette année était sa dernière et il comptait ne pas finir de nouveau dernier… Ce qui n’était pas gagné mais à ce rythme là il passerait une année supplémentaire à Poudlard…


[ Le jour de la rentrée ]

    Le bruit des pas de sa mère en colère dans les escaliers fit rapidement réagir le jeune homme qui sauta du lit et fit mine d’être en train de se préparer depuis longtemps. Il enfila le premier pantalon qu’il avait sous la main ( propre ? … nous éviterons d’en parler ) et un t-shirt qu’il avait posé le dossier d’une chaise. La porte s’ouvrit en un grand fracas et sa mère entra dans la chambre.

      Maman, tu n’étais pas obligé d’utiliser la magie ma porte n’était pas fermée à clé…

      Ça va faire une demi-heure que je gueule en bas pour que t’ailles petit-déjeuner ! À ce rythme là tu vas louper le train !

      Au pire j’ai qu’à ne pas déjeuner…

      Ah non ! Tu vas pas partir le ventre vide, ça t’évitera de dépenser tout ton argent dans les bonbons dans le train.

      Et puis c’est bon j’y serai à temps, ça sert à ça de transplaner !

      Et si tu te désarticule et qu’en plus tu arrives au mauvais endroit ? Avec ton hiboux et tes bouquins de magie t’auras pas l’air bête…

      Maman, pourquoi faut-il que tu envisages toujours le pire ?

      Parce que cela arrive toujours avec toi ! Ta sœur a déjà finit de déjeuner et est presque habillée et puis… snif snif T’es même pas encore doucher ! Dépêche-toi bon sang ! Et puis tu vas pas t’habiller comme un plouc je t’ai repassé ton uniforme !

      OKAY, stress pas maman…


    Elle repartit toujours aussi en colère alors que Wade se dirigeait vers la douche.


[ 10h55 ]

      Quand j’avais dit plus tôt, c’était d’une demi-heure, pas de cinq minutes ! Ta sœur, elle, est partie il y a une demi heure !

      Oui maman j’y vais !

      Attends ta cravate … voilà, t’es parfait ! Allez, en vitesse…


    À peine eut-elle le temps de déposer un baiser sur joue que le jeune homme disparut en un grand baaam.

    Lorsqu’il arriva sur le quais, le train s’apprêtait à partir, il eut tout juste le temps d’y monter ses affaires que le train partit. Il amena ses bagages dans le wagon approprié et circula dans les couloirs cherchant une place où s’asseoir. Il passa la main dans ses cheveux pour les ébouriffés et ainsi cassa l’image du jeune parfait qu’avait voulu lui donner sa mère. Il desserra sa cravate, ouvrit sa veste, sortit la chemise de son pantalon et en ouvrit les premiers boutons. Voilà qui lui ressemblait bien plus. Il jetait des coups d’oeils dans tout les wagons voir s’il ne pouvait pas trouver le moyen de s’asseoir à côté du jolie 7e ou 6e année. Une voix mélodieuse le coupa dans son élan alors qu’il s’apprêtait à rejoindre une jolie petite rousse assise seule. Il reconnut facilement la voix de sa camarade de Serdaigle qui était unique en son genre… Il sentit sa manche se faire tirer et suivit le mouvement de la jeune fille lorsqu’elle le fit entrer dans un compartiment où ils étaient seuls. Elle voulait coucher avec lui ou quoi ?

    Elle continua et l’invita à s’asseoir. L’esprit coquin de Wade s’imaginait si elle avait vraiment voulu couché avec lui « Je ne me fais pas payé pour ce genre de service » Cette pensée fit explosé de rire le jeune homme qui revint rapidement à son sérieux voyant que le service de Charisma l’était tout autant. Il regarda la jeune fille de long en large et put admirer que ses goûts vestimentaire s’étaient améliorés. D’un autre côté, les rares fois où il l’avait vu, la situation n’était pas forcément propice pour s’habiller comme sur un podium, sauf si l’on considérait un podium du XIXe siècle…

    Alors comme ça elle sortait avec Stanley ? Peut-être était-ce lui qui lui avait imposé une rigueur vestimentaire … « Plus de vêtements que pourrait porter ma grand-mère ! » Une nouvelle fois, cette idée le fit rire et il riait encore lorsqu’elle lui demanda son service. Il reprit de nouveau son sérieux et prit son menton entre ses doigts, regarda par la fenêtre et fit mine de réfléchir…

      Un couple ne devrait-il pas se faire confiance ? Imagine qu’il te cache un secret aussi gros que le tiens, comment réagirais-tu ? Finit-il par dire.


    Sa dernière histoire d’amour l’avait plutôt dégoûté des jeunes demoiselles qui font des cachotteries à leur copain… Ça commence par cacher sa famille et puis ça finit sous la couette avec un élève de Taliesin ! Non ça ne sent pas le vécu. Il rassura tout de même la jeune fille :

      Ne t’inquiète pas je ne dirai rien… De toute manière je ne lui ai jamais vraiment parlé… Et félicitations en tout cas, ça ne peut que te faire du bien…


    Certains auraient pu ponctuer leur phrase par « Sauf quand ça finit mal » mais Wade était d’un naturel optimiste et ne restait jamais bien triste longtemps. Il ne faut pas voir ça comme de l’insensibilité mais plutôt le désir de vouloir passer à autre chose pour rendre la peine plus supportable… Charisma était une gentille fille et Enry en était sûrement un, bon, on ne va pas dire qu’il faut être très gentil pour sortir avec Charisma mais on pourrait le penser… Qui sait ? Peut-être qu’elle cachait bien son jeu et qu’elle était très extravertie en amour ? Ceci rappela la première pensée de Wade qui le fit rire une nouvelle fois. Décidément il donnait vraiment une impression de benêt aujourd’hui…


( 1329 mots )

RENTREE
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


C'est un secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: C'est un secret [PV]   C'est un secret [PV] EmptyJeu 6 Jan - 7:57

    Wade était étrange ce jour là. Il n’arrêtait pas de rire. « Tu t’entoures vraiment de loosers. » Répondit la voix au scepticisme poli de Charisma qui pencha la tête légèrement sur le côté, attendant patiemment que son ami (enfin, en quelque sorte, mais allez chercher un mot pour définir leur relation vous eh !) ait terminé de se marrer comme un âne. Heureusement, cela vint, et il l’écouta pour ensuite lui répondre quelque chose auquel elle n’avait pas pensé, mais après quelques secondes, un fin sourire amusé éclaira son visage de poupée de porcelaine tandis qu’elle lissait les plis de sa jupe d’uniforme.

    « J’adore les mystères, j’adorerais qu’il ait un secret rien que pour pouvoir le découvrir. » Elle posa son regard azur pétillant d’une certaine malice sur Wade et ses doigts passèrent de sa jupe à sa cravate qu’elle remit en place, toujours soucieuse du moindre détail. Charisma pouvait facilement passer pour maniaque, elle était très méthodique, même dans son apparence. Cela ne voulait pas dire qu’elle était à la mode, au contraire, mais elle tenait à être toujours impeccable dans sa tenue. Pourtant, si on y regardait de plus près, la cravate était bizarre. Elle était trop longue pour être une cravate de l’uniforme des filles, trop large aussi, et c’était bien normal puisque c’était celle d’Enry. Elle le lui avait demandé la dernière fois qu’ils s’étaient vus pendant les vacances et son petit ami la lui avait donné sans même chercher d’explication. La Voix pouvait prétendre ce qu’elle voulait, Enry avait au moins une grande qualité, il n’était pas chiant comme copain, c’était pas les questions qu’il posait qui allait étouffer Charisma. Si on gardait toute mesure, curieuse comme elle était, elle en poserait sûrement beaucoup plus !

    « Quant à la confiance, il ne s’agit pas de ça. Je pense que notre relation est trop récente pour qu’il puisse comprendre et accepter que j’appartienne à un autre homme, au sens propre. Et puis, si Andrew apprenait l’existence d’Enry, cela causerait plein de problèmes, alors une préparation s’impose. » En soi, balancer qu’elle avait été vendu lorsqu’elle était enfant par son père après que sa mère soit morte dans un incendie, ça ne la dérangeait pas plus que ça, elle l’avait fait avec Wade sans aucune difficulté. Mais on ne peut jamais prévoir complètement la réaction des gens à cette histoire et même s’il ne semblait pas dans le caractère d’Enry de jouer les foudre de guerre, elle préférait la jouer prudente et éviter qu’il l’apprenne trop brutalement pour ne pas avoir droit à une réaction inappropriée. Plus loin Enry resterait d’Andrew, mieux ce serait.

    « Cela ne m’étonne pas que vous ne vous parliez pas beaucoup. Il n’est pas un grand bavard et vous êtes très différents. » Disant ceci, elle décroisa les jambes et se cala plus dans le fauteuil, jouant toujours avec sa cravate d’un air distrait. C’est alors que Wade se mit de nouveau à rire. « Tu devrais te méfier Carry, je crois que ce garçon se drogue. » nota la Voix, suspicieuse. Moui, Carry n’y croyait pas, Wade était un rustre, mais c’était un gentil, enfin c’est ce qu’elle croyait en tout cas parce qu’elle était vraiment très naïve et il était arrivé qu’elle se trompe sur les gens.

    « Vous riez beaucoup aujourd’hui monsieur Jarvinen, puis-je savoir le sujet de votre hilarité ? » Tout en s’adressant à lui, elle s’était légèrement penché vers son camarade, repoussant dans un geste machinal sa longue chevelure brune derrière ses épaules. Si c’était si drôle que ça, elle voulait rire elle aussi ! ou pas !.


{605}

RENTREE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




C'est un secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: C'est un secret [PV]   C'est un secret [PV] EmptySam 8 Jan - 14:06

    Wade se racla la gorge et entreprit de parler de la même manière que Charisma. Il trouvait ça assez drôle en effet de toujours vouvoyer les gens et de parler un peu comme un péteux en faites, et cela en toute circonstance, il n’était pas bien difficile de voir que Wade n’était pas le genre de personne avec qui il fallait faire des efforts de tenue ou de paroles. À l’image de la jeune fille en face de lui, il entreprit de s’habiller sans mauvais plis. Il referma les boutons de sa chemise, replaça sa cravate, ferma sa veste, mit sa chemise dans son pantalon, raplatit ses cheveux sur son crâne et fit un sourire qui ne paraissait naturel que sur les poupées de porcelaines telle que Charisma qui passait leur temps à resserrer leur vêtements et à faire en sorte de n’avoir rien de travers. Pas sûr qu’elle le prenne bien… mais Wade n’était pas du genre à dire les choses en les contournant.

    « Votre secret, mademoiselle, n’est pas de ceux qu’on est heureux d’avoir découvert… » À son tour, il la regarda avec malice et ses rires s’étaient transformés en une impression de fierté. Il réfléchit à la prochaine phrase de Charisma et réfléchit à comment formuler la sienne car ça ne lui venait pas vraiment de manière naturelle à lui de parler ainsi. Il ne s’était jamais rendu dans des grands repas où l’on parle bien et où nos vêtements sont jugés par le prix qu’ils ont coûté et le prix qu’ils coûteront de faire laver au pressing. Déjà qu’il trouvait le bal de noël un peu trop formel… Il lui revint alors à l’esprit une époque de sa vie où il avait prit plaisir à s’habiller de manière chic pour ce bal, il avait même appris à danser pour ce bal… Il avait bien changé depuis, il n’était plus le Wade qui prendrait plaisir à organiser un dîner romantique ou aller cueillir des roses pour sa bien-aimée… Et pourtant lorsqu’il y pensait ça le faisait sourire, pas un sourire moqueur mais un sourire un peu nostalgique… Il faut dire que la dernière relation qu’il avait entretenu ne portait pas vraiment sur le plaisir d’être avec l’autre personne pour bavarder mais plutôt le plaisir d’être avec l’autre plaisir pour… sa faire plaisir ? Il en venait même à se demander comment cela avait pu tenir aussi longtemps … Il avait fini de réfléchir et reprit alors ses belles paroles :

    « Je pense qu’il faut mieux que vous débutiez cette relation en sachant cela plutôt qu’il l’apprenne une fois que vous seriez très proche… C’est quand il aura l’impression de s’être donné à vous que ça lui fera mal d’apprendre que vous n’êtes pas donnée qu’à lui… Tu vois ce que j’veux dire ? Même moi j’ai du mal à comprendre mes dernières phrases. » Oui, il ne pouvait évidemment pas tenir plus de trente secondes en se tenant correctement, il revint dans son était initial en remettant ses vêtements comme il aimait les porter. Il souria ( dédicace à Hainie *paf* ). Il ne comprenait pas vraiment pourquoi la jeune fille faisait de ce soucis un encore plus gros. Elle aurait pu tout simplement lui lâcher ça comme elle l’avait fait avec Wade… Et puis après un court séjour à l’hôpital suite à la nouvelle ils seraient de nouveau ensemble… Bon c’est exagéré évidemment. Même si Wade ne connaissait pas bien Enry, il se doutait qu’il n’était pas du genre à se détacher d’une personne qu’il apprécie parce qu’elle avait des problèmes mais plutôt qu’il l’aiderait. Même si ce soucis était particulièrement tenace…

    « Ce n’est pas à Enry qu’il faut cacher ça mais plutôt à ton… propriétaire… Me trompe-je ? ( *paf* ) » Propriétaire n’était peut-être pas la meilleure manière d’aborder la situation mais c’était un fait et puis il avait surtout oublié son prénom alors il n’avait pas trop eu le choix. Il jetait un regard soucieux à la demoiselle, après tout c’était son choix… Et il ne comprenait pas pourquoi elle était toujours avec lui… Elle aurait pu simplement lui dire « Dis rien à Enry » et se barrer… Mais non il avait fallu qu’ils s’assoient pour en parler et cette fois-ci y avait même pas de biscuits… Lorsqu’elle vint à lui demander le « sujet de son hilarité », le jeune homme ne put s’empêcher d’éclater de rire à nouveau. Il s’était retenu pendant une dizaine de minutes et elle en remettant une couche... Après s’être essuyé les larmes qui s’étaient mise à couler de ses yeux il se redressa du mieux qu’il put et répondit.

    « Erm…Je doute que cela te fasse rire… Disons que c’est une question de milieu social… ou plutôt de sexe en l’occurrence… » Et puis il n’en savait rien… Il était fort probable que les filles se fassent des tripes dans le genre… Il suffisait de voir le comportement de Billie. Elle aimait encore plus le sexe que lui, il suffisait de savoir qu’elle n’avait pas pu s’empêcher de goûter à d’autres personnes pour le comprendre. Même si cela revenait souvent dans l’esprit de Wade, c’était juste à titre d’exemple, lui n’attendrait pas longtemps non plus avant de goûter à autre chose, les ruptures ne l’atteignaient pas plus que ça même si celle là un peu plus que les autres… Il se laissa alors aller aux pronostiques… Combien de temps allait durer la relation de Charisma ? Sûrement assez longtemps… peut-être plusieurs mois… Qui va rompre avec l’autre ? Sans trop d’hésitations : Enry… Va-t-elle en souffrir ? Vu qu’elle a toujours l’air d’une grosse blasée de la vie… sûrement que non extérieurement mais sûrement intérieurement. Ce qui devrait sûrement entraîner le port d’habits encore plus anciens que l’on en trouve plus dans les brocantes… Espérons qu’elle en profite tout de même avant que tout cela arrive… Le voyage risquait d’être long… mais d’un autre côté le jeune homme commençait à s’intéresser à leur relation… « Comment ça s’est fait vous deux ? »


( 1011 mots)

RENTREE
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


C'est un secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: C'est un secret [PV]   C'est un secret [PV] EmptyDim 9 Jan - 15:26


    « Vous manquez d’entraînement si vous cherchez à passer pour un garçon de bonne famille monsieur Jarvinen. Votre cravate est encore de travers et votre chemise est froissée par endroit. » Elle avait dit ceci sur le même ton neutre que d’habitude mais elle souriait. Carry n’était pas spécialement susceptible, ou plutôt cela dépendait de quoi il s’agissait. En ce qui concernait le vouvoiement et ses manières, elle savait qu’elles n’étaient pas de son âge et que tout le monde ne pouvait pas être d’accord avec, elle en avait l’habitude et était, de toute façon, certaine de son bon droit. Même Enry elle le vouvoyait !

    « Dois-je en déduire que vous avez encore du mal à accepter mon histoire ? Je ne suis pas malheureuse vous savez. » Bon, elle avait été vendu par son propre père, sa mère était morte dans un incendie, elle entendait des voix, c’était pas la grande joie, c’est clair, mais elle ressentait plus de colère que de tristesse quand elle y pensait. Elle comptait d’ailleurs une fois adulte entrer au ministère pour punir les personnes qui faisait souffrir les enfants comme elle-même avait souffert. Ou alors, elle serait auror, ce qui restait dans la même idée, parce que son père devait traîner dans des affaires louches pour l’avoir vendu ainsi !

    « Je comprends. Mais même si je vois ce que vous voulez dire par là, et que c’est un argument parfaitement recevable, je ne peux pas prendre le risque de lui dire maintenant. Si Enry se mettait à se mêler de mes affaires, même de loin, mon tuteur pourrait être mis au courant. Cela aurait des conséquences dramatiques car nous serions séparés. Si Andrew me demande de quitter Enry, tant que je ne suis pas majeur, je serais obligée de lui obéir. Et ce n’est pas une chose que quelqu’un peut comprendre si facilement… c’est pourquoi je préfère la méthode douce. Petit à petit, il comprendra comment j’ai pu en arriver là. Je suis persuadée qu’il le peut. » Sinon, elle ne serait pas avec, et même si ses mots lui semblaient sirupeux et trop plein du sucre de l’amour, elle sentait que c’était vrai. Si elle avait choisit Enry, si elle avait commencé à s’intéresser à lui, c’est parce qu’elle avait eu le sentiment que lui pouvait l’aimer comme elle était et l’accepter comme tel. Mais il n’était qu’un homme, si elle le brusquait, il pourrait se révolter, surtout qu’il n’était pas plus à l’aise qu’elle dans les relations sociales. Mentir et faire semblant est un art de vivre, Carry qui garder toujours un masque impassible, fruit d’un long entraînement, en savait quelque chose. Tant qu’Enry ne serait pas capable de cacher leur relation à Andrew tout en étant en sa présence, elle ne pourrait pas lui dire. Elle préférait assumer seule tous ses secrets… Enfin, jusqu’à nouvel ordre. Elle savait bien que ça ne pourrait pas durer indéfiniment.

    « En effet, mais mettez-vous à la place d’Enry cinq minutes et vous comprendrez que l’envie d’intervenir peut être un problème. Il n’est pas tête brûlée mais à froid cela pourrait causer des dégâts. Andrew m’a acheté tout de même, cher qui plus est. Je doute que ses intentions soient très nettes, même si, à vrai dire, je ne les connais pas. » Sa supposition préférée était qu’il avait besoin d’une héritière pour faire un mariage d’intérêt plus tard dans le but de faire fructifier son entreprise. Ainsi, il rembourserait vite son investissement, c’était donc ce qui semblait le plus logique à Charisma. Une autre était qu’il se préparait une future femme pour lui, ce qui expliquerait qu’il choisisse ses vêtements et tout le reste. Elle y croyait moins bien que ce fût, en un sens, la version la plus proche de la réalité.

    « De sexe ? » Son cerveau tourna à plein régime pendant une bonne minute avant qu’elle fasse un rapprochement plus ou moins en adéquation avec la réalité. Elle rougit légèrement mais garda un air impassible. « Problème de milieu social en effet. » Finit-elle par dire. Parce que Carry ne couchait pas, oh ! Ni avec Enry, ni avec Wade, ni avec personne ! Cela viendrait peut-être, mais dans l’immédiat, elle n’y songeait pas. En fait, le mot sexe lui-même lui avait semblé étrange quand elle l’avait prononcé, elle ne l’avait jamais dit de sa vie bien qu’elle l’ait lu, comme toute jeune fille faisant des recherches sur la biologie et le système de reproduction des êtres vivants. « Je ne sais pas exactement ce qui vous était venu à l’esprit, mais… comment dire… » Voilà qui lui avait presque coupé le sifflet dis donc ! « Je ne m’intéresse pas du tout à cet aspect des relations homme-femme pour le moment. » Elle ne s’était pas montré trop catégorique parce qu’avec un petit ami, il faudrait bien qu’elle s’y mette, mais elle considérait avoir tout son temps. Et puis Poudlard était un internat après tout, il ne risquait pas de s’y passer quoi que ce soit qu’elle est naïve. « Mais vous vous en doutiez. » Car c’était sûrement ce qui le faisait rire, ce qui était peut-être un peu vexant en fait. Est-ce qu’à force de se montrer froide en toute circonstance, elle passait pour une fille coincée ? Hum… il allait falloir qu’elle se penche sur la question.

    En attendant, Wade lui avait posé une question. Le genre qui revenait souvent quand un couple se formait, du coup, elle savait exactement quoi répondre. « On s’est embrassé il y a un an maintenant, ensuite je me suis fâché pour tout à fait autre chose, on s’est réconcilié, et il s’est mis à vouloir manger avec moi tous les matins… et je crois que ça s’est fait très simplement et progressivement jusqu’à ce qu’il se décide à m’inviter à un rendez-vous. » Et voilà, tout simplement, comme quoi tout n’était pas toujours compliqué avec Carry.


{990}
{edit : pardon j'avais oublié de mettre la fin du poste >.<}

RENTREE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





C'est un secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: C'est un secret [PV]   C'est un secret [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est un secret [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'est points de secret que le temps ne révèle ( Aelycia )
» [Réservé] Top secret [Rang S]
» Finir la soirée...en secret [Pv Florian
» Un terrible secret à avouer...
» C'est un secret [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: