AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Lun 3 Jan - 21:18


    Poudlard, nouvelle année, la cinquième déjà pour la petite brune et pourtant il y avait du changement cette année. En effet, la jeune fille devrait passer ses examens, chose capitale pour Elyna si elle voulait réussir à avoir suffisamment de matière pour sa septième année et valider ainsi les compétences requises pour postuler au ministère. En effet, la jeune fille voulait travailler aux départements des créatures magiques, mais pour le moment la route était encore longue et manque de chance pour elle, ça n’allait pas être une mince affaire non plus. Bon, ce n’était peut-être pas la peine de se mettre sous pression dès les premiers jours de la rentrée, Elyna n’avait pas encore eu tous ses cours, elle avait aussi ces matières à Taliesin, autant dire qu’elle avait de quoi s’occuper pour un moment. On ajoute aussi son statut de préfet et de joueuse de Quidditch, membre du club des tamagoshi, et danseuse à Sterne. Oui, elle avait de quoi être occupée pour un petit moment, et malgré tout ça, elle devait réussir à gérer son temps pour être également avec ses amis et le plus important de tout, son petit ami, Seth.

    En parlant de son petit ami, la jeune fille avait un nouveau poids sur ces épaules, bah oui, Seth faisait sa dernière année à Poudlard et après elle ne pourrait plus le voir. Enfin si, mais plus dans le château en tout cas, comment leur relation ferait-elle pour tenir hors de l’enceinte de ces murs ? Difficile à dire et le fait de ne pas avoir une once de réponse perturbait légèrement la demoiselle. Il fallait vraiment qu’elle se détende parce que ça ne serait certainement pas bon pour elle d’être angoissée de la sorte dès la reprise. Bon que faire pour se vider la tête… Aller dans la salle commune, oui voila, lire un bon bouquin et se vider la tête en pensant à autre chose, c’était certainement la meilleure chose à faire. La jeune fille prétexta une excuse et elle laissa Syloh dans le parc, puis elle se dirigea vers le château. Ely arriva dans le hall et se dirigea vers les escaliers afin de rejoindre l’étage de sa salle commune.

    Mot de passe prononcé, la voici donc dans la salle principale, la jeune femme remarqua qu’il n’y avait pas grand monde, de toute évidence, les élèves préféraient surement être dehors à profiter de la fin de l’été et de l’arrivée très proche de l’automne. Elyna préférait cette saison, plus douce, et pluvieuse également, elle aimait bien le début de l’automne, pas quand les températures baissent et annoncent l’arrivée de l’hiver, la tout de suite, c’est moins drôle, mais qu’importe, elle préférait rester enfermé en attendant un bon moment pour sortir, plutôt que de rester à l’extérieur ne sachant pas vraiment quoi faire pour faire passer le temps. Elle décida donc de monter dans sa chambre, peut-être que se poser un peu sur son lit lui donnerait des idées de ce qu’elle pourrait faire, mais dans l’immédiat, c’était surtout pour lire qu’elle avait prévue de monter, alors autant le faire non ? En plus, elle avait eu pour son anniversaire pas mal de bouquin et s’était bien retenues de les lire pour les garder pour Poudlard. Difficile à faire certes, mais elle y était parvenu.

    La petite brune sauta sur son lit, atterrissant à plat ventre au milieu du matelas, puis lorsqu’elle se tourna pour être correctement installée c’est à ce moment là qu’elle remarqua qu’elle n’était pas la seule être dans la pièce. Charisma était également présente dans la pièce, bon bah ça y est, maintenant tout le monde serait au courant qu’Elyna pète un plomb cette année… Elle se remit correctement, il était bien trop tard pour fuir, puis elle annonça un sourire aux lèvres.


    « Tiens ! Salut Charisma ! Je ne t’avais pas vu en entrant dans la pièce, tu ne profites pas du temps dehors ? »

    Oui, elle pouvait lui retourner la question, mais dans la mesure où la jeune fille avait posé la question la première, elle avait l’avantage pour le moment.

    [685 Mots]



Dernière édition par Elyna Artanis le Mer 23 Fév - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 728
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Mar 4 Jan - 19:24

    Charisma lisait dans son lit, c’était un truc qui se faisait quand on ne supportait pas le brouhaha constant de la foule. Non que le bruit la dérange en lui-même, c’était plutôt la vulgarité de ce brouhaha qui la tétanisait. Si elle n’avait pas à ce point peur de la solitude, peut-être bien qu’elle serait devenue agoraphobe. « Voilà qui nous aurait sauvé de la présence de ce cher monsieur Stanley dans notre petit monde. » Charisma soupira et ferma sèchement son livre, prête à en découdre avec la Voix. Si elle cherchait la guerre, elle allait la trouver, non d’un chihuahua ! « Tu es consciente j’espère que tu es des plus désagréable dernièrement ? D’une part Enry ne t’a rien fait, d’autre part tu as beau être dans ma tête JE sors avec lui, pas toi ! » Elle avait failli s’étrangler en prononçant le mot sors auquel décidément elle ne s’habituerait jamais, mais le principal était dit, la Voix pouvait bien râler tant qu’elle voulait, certes elle lui taperait sur le système mais elle ne pourrait pas l’empêcher de faire comme bon lui semblait !

    « Rectification, il ne NOUS a encore rien fait, ça viendra. » Si ça avait été une vraie personne, elle lui aurait envoyé son coussin à la figure, par défaut, Carry s’enfonça la sienne dedans. C’était un dialogue de sourd, cela faisait un mois qu’elle essayait de tirer quelque chose de la Voix, une raison pour son attitude, un peu de silence, quelque chose quoi ! Et ça finissait uniquement par la rendre, elle, un peu plus chèvre chaque jour. « Ecoute, c’est bien simple, soit tu te tais et tu me laisses tranquille, soit je me drogue à l’aspirine jusqu’à ce que tu t’y décides. » « Tu n’oserais pas ! » « Essaie de me tester pour voir. » Bien, à défaut de gagner la guerre, Carry avait gagné une bataille. Pendant quelques secondes le silence s’installa dans sa tête et donc, par extension, dans la pièce. Elle voulu reprendre son livre, mais Elyna venait d’entrer et de sauter sur son lit comme une furie (au moins tout ça). Carry la gratifia d’un regard qui se voulait neutre mais tant de froideur le rendait presque dédaigneux. Tentant, une fois de plus, de se pencher sur son livre, Elyna la coupa en lui adressant la parole. C’était plutôt nouveau dans le sens où elles avaient beau dormir dans la même pièce, elles ne se parlaient que très peu, ou pour se dire des choses en rapport avec les cours. Enfin, il faut un début à tout en soit, alors pourquoi pas ?

    « Je n’aime pas particulièrement le soleil et aucune de mes fréquentations ne m’attends dehors. » Posant son livre à côté d’elle, elle croisa les jambes sur le lit et remit sa jupe longue noire correctement autour d’elle en corolle. Elle avait des gestes méticuleux qui la rendait suspecte, en vérité c’est parce qu’elle ne faisait que s’occuper les mains. Elle n’aimait pas particulièrement rester à rien faire, elle s’ennuyait tellement vite… Attrapant la cravate de serdaigle qui était soigneusement posé sur sa table de chevet, elle commença à la dérouler. Ce n’était pas la sienne, en fait c’était celle d’Enry, ses initiales étaient mêmes brodés sur le dessous, mais elle la lui avait demandé et il la lui avait donné sans discuter. Il en avait plusieurs après tout (fin, il devait en avoir au moins deux puisqu’il était arrivé le lendemain avec une autre cravate O.o).

    « Vous pensez que ça va beaucoup se voir sur mon uniforme qu’il s’agit d’une cravate d’homme ? » Demanda-t-elle le regard dans le vague tout en continuant à dérouler et enrouler de nouveau la cravate machinalement. Les cravates des garçons étaient plus longues que celles des filles et un peu plus large, mais dans l’idée, elles se ressemblaient beaucoup. Le respect du règlement très stricte de Carry se demandait sincèrement si quelqu’un se rendrait compte du subterfuge… enfin, quelqu’un d’autre que les préfets de Serdaigle, parce que bon, les préfets de Serdaigle, elle en faisait son affaire, d’autant que c’était la cravate de l’un d’entre eux, au fond.

    « Quant à votre question, je vous la retourne mademoiselle Artanis, que faites vous ici plutôt que dehors avec monsieur Griffins ? » Carry était à la masse mais quand même, elle savait que Elyna sortait avec le cousin d’Axel. Il y avait sûrement quelque chose à sauver dans sa vie sociale finalement !


{752}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Mar 4 Jan - 22:43

    Dire qu’en temps normal, Elyna était une élève discrète, certes elle aimait faire des bêtises, s’amuser avec ses amis, profiter de la vie quoi ! Mais elle restait discrète quand même, hors la, elle avait du péter un plomb vu que le fait d’aller se jeter dans son lit n’avait rien de bien fin et discret justement… Bon bah maintenant que c’était fait, il ne fallait quand même pas lui en vouloir ! Bah oui, vivre avec autant de pression sur les épaules, il y a de quoi péter un plomb de temps en temps quand même non ? Bon d’accord, elle faisait peut-être une montagne de pas grand-chose, mais dans le fond, c’était la même chose non ? Elle se retrouver avec tout un tas de chose à faire et peu de temps pour tout réussir en temps et en heure. Elle aurait du demander à son anniversaire un retourneur de temps, malheureusement, ce n’était pas vraiment un objet courant qui se trouvait à chaque coin de rue. Au contraire, c’était très rare, et tout le monde n’avait pas accès à ce genre d’objet. Il ne resterait donc qu’à la jeune fille de faire avec ses malheurs et de trouver une solution pour que tout fonctionne correctement parce qu’il n’y avait pas de marge d’erreur possible.

    A présent installée sur son lit, bien décidé à redevenir l’aiglonne sérieuse et calme qu’elle était d’habitude, elle attrapa les bouquins sur sa table de chevet et en choisit un. Son père lui avait offert un livre moldu, un Disney pour être plus précis, La belle et la Bête. Il va sans dire que la jeune fille adorait ce livre et qu’elle pouvait le parcourir plusieurs fois par semaine sans que ça ne la dérange le moins du monde. Elle prit le temps de saluer Charisma tout en lui demandant pourquoi elle n’était pas dehors. L’aiglonne ne dérangeait pas, ce n’était pas la question, juste qu’il faisait beau et que c’était peut-être mieux de profiter du soleil plutôt que d’être enfermé. Bon bien sur ce genre de conseil pouvait également être retourné à Elyna mais qu’importe. La demoiselle répondit simplement qu’elle n’était pas une grande fan du soleil et que personne ne l’attendait dehors. C’était deux bonnes raisons pour ne pas sortir d’ailleurs.


    « Oh ! C’est certain que si tu n’apprécies pas le soleil, ce n’est pas la peine de mettre le nez dehors. Je préfère quand il fait un peu moins chaud en faite… et puis, je préfère être à l’intérieur aujourd’hui, une envie comme ça… »

    En général, Elyna aimait plutôt aller lire dehors, mais comme elle voulait croiser le moins de monde possible aujourd’hui, le mieux était la salle commune, et le dortoir des filles pour vraiment réduire les personnes susceptibles de lui parler aujourd’hui. Pas qu’elle ne voulait pas les voir, juste qu’elle voulait être un peu seule, histoire de peser le pour et le contre de plusieurs choses… Elyna lui fit un sourire puis se mit à la lecture de son bouquin, levant de temps en temps les yeux vers la demoiselle jouant avec une cravate entre ses doigts. On s’occupe comme on veut après tout non ? Elle fut alors tirée de son bouquin par la jeune fille qui lui demanda son avis sur la cravate en question. Savoir si ça se verrait sur son uniforme qu’il s’agisse d’une cravate d’homme… Euh, surement, sinon ils ne feraient pas de cravates pour hommes et d’autres pour femmes, mais si vraiment elle voulait la mettre, la magie est toujours utile.

    « Je suppose que ça se verra, sinon à quoi les différencier ? Mais avec un sortilège pour la réduire un peu, j’imagine que ça pourrait passer inaperçue. C’est celle de ton petit ami ? »

    Oui, Elyna était loin de savoir les couples de Poudlard, si elle lisait le hibou bavard, c’était d’ailleurs pour se tenir un minimum informée à ce sujet. Enfin des couples mais aussi des autres informations du journal, bah oui, elle se devait d’être informée quand même. Elle retourna alors à sa lecture, puis Charisma lui demanda également pourquoi elle n’était pas dehors, à profiter du temps pour le passer avec Seth. C’était marqué sur son visage qu’elle cherchait absolument à passer du temps avec son petit ami ? Elle releva les yeux à l’attention de la demoiselle, puis un sourire aux lèvres, elle lui répondit gentiment.

    « J’aurai bien voulu prendre l’air avec lui, mais il avait quelque chose à faire avec Axel. Je préfère ne pas me mêler de leurs trucs quand ils sont à deux. Il m’appellera lorsqu’il aura terminé, il sait ou je suis de toute manière. »

    Et oui, les trucs de garçons, s’étaient entre garçons, et Elyna ne voulait pas se mettre dans la relation de Seth et de son cousin. Ils avaient toujours été très proches, et la jeune fille ne voulait pas intervenir pour les séparer et voler Seth à Axel. Peut-être que si Axel avait une petite amie, il ne lui en voudrait pas si elle lui volait Seth de temps en temps…

    [849 Mots]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 728
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Mer 5 Jan - 7:29


    « Le soleil abîme la peau. » Précisa Charisma suite aux élucubrations (si, si, tout ça) de sa préfète (pas sa préférée d’ailleurs, normal si on y réfléchit, elle sort avec l’un des deux autres et Emma est une de ses rares amies, il reste donc peu de place pour Elyna). « Et il fait plus froid en Russie. » Ajouta-t-elle en rapport avec la remarque d’Elyna sur la chaleur. Cela dit, d’ici à peine un mois, toute l’école allait se palindre des courants d’air, alors mieux valait qu’ils profitent du soleil tant qu’il en était encore temps. Au moins, ils n’auraient pas de carence en vitamine D, pas avant le mois de janvier du moins, les gens qui ont des carences en vitamine D sont toujours très fatiguant, ils se plaignent, ils râlent après l’hiver et le froid, bref, ils sont énervant pour quelqu’un comme Charisma dont la saison préférée (ou du moins celle qui lui correspondait le mieux) était l’hiver.

    « Je préfère ne pas la modifier. » Sinon ça n’aurait plus aucune valeur qu’elle la mette. Elle frotta du pouce le tissu soyeux de la cravate tout en se disant que si elle fermait sa veste d’uniforme en cours, ça ne se verrait pas qu’elle était trop longue. Et puis, il y avait tellement de filles qui portaient des jupes non réglementaires qu’on n’allait pas l’ennuyer pour une cravate, pas vrai ? Après tout, c’était décent.

    « Oui, c’est celle d’Enry. » Répondit-elle lorsqu’Elyna lui demanda si c’était celle de son petit ami. Elle n’avait pas compris au travers de cette question que sa camarade de chambre ne savait pas, en réalité, que la jeune fille en face d’elle sortait avec Enry. Faut dire que ces deux là n’étaient pas du genre très expansif, alors en public encore moins. Toutefois, la nouvelle avait quand même fait le tour assez vite du point de vu de Carry qui regardait ça d’un œil extérieur, presque neutre pour quelqu’un d’impliqué. Elle avait entendu dire dans la salle de bain qu’Enry avait des goûts bizarres, et elle n’avait pu qu’approuver, loin de se vexer, parce qu’elle n’était pas un modèle de stabilité mental et affective, en plus, elle n’était même pas sociable, d’aucun la disait même très froide, voire glaciale. Son petit air hautain lui avait même valu le surnom de princesse des glaces (et dans ce cas, le terme de princesse était ironique, pas du tout gentil).

    « Il est en effet préférable d’éviter Axel Griffins, sa compagnie n’a rien d’agréable. » Persifla-t-elle contre son vieil ennemi, avec qui voilà longtemps qu’elle ne s’était disputée d’ailleurs. Enfin, disputé était un grand mot, il en fallait plus pour faire sortir Charisma de ses gonds, mais elle n’avait quand même pas apprécié les rares fois où Axel lui avait parlé. Heureusement pour Carry, il avait raté son examen à Taliesin, et elle allait pouvoir se soustraire à sa présence au moins pendant ce temps là, rien que sa vue lui faisait penser qu’il n’était qu’un vulgaire cloporte. Si, si, tout ça !

    « Quant à monsieur Griffins, comment voulez-vous qu’il vienne vous chercher ? Les hommes n’ont pas droit de passage dans le dortoir des demoiselles. » L’inverse n’était pas vrai cela dit. Ce qui promettait… connaissant Charisma. Parce que si un jour elle cherchait Gaël ou Enry ce n’était pas l’intimité de ces jeunes hommes qui allait l’arrêter, elle était bien trop volontaire, quand elle voulait quelque chose, elle passait outre tout le reste. Mais pour l’instant, la situation ne s’était jamais présenté, l’honneur était donc sauf.


{596}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Mer 5 Jan - 19:07

    « Le soleil abime la peau certes, mais on est quand même en Angleterre et au mois de Septembre, je doute qu’on risque encore quelque chose à sortir avec ce temps. »

    Bon bien sur, elle n’allait pas aller vérifier, et puis les gens faisaient ce qu’ils voulaient de leur peau, être un peu pâle ne dérangeait absolument pas la jeune fille, de plus, son petit ami ne se plaignait pas de son teint, alors pourquoi changer ? bien sur, elle avait passé tout l’été dehors, donc elle avait carrément fait le plein de chaleur pour tenir tout l’hiver et même un peu plus au cas ou l’hiver serait tenace. Maintenant, c’est certain que cet hiver, elle allait certainement râler si elle avait froid, elle aimait jouer avec la neige, balader dans l’herbe recouvert de son manteau blanc et laisser des empruntes dans le parc, mais elle était toujours bien couverte –Merci maman d’avoir ensorcelé toute ses tenues empêchant le froid de passer- Après, c’est certain qu’elle allait squatter la cheminée et qu’à moins d’aller en cours, elle ne bougerait pas de la. Charisma lui parla de la Russie, c’est vrai qu’elle était originaire de la bas, alors que la famille de la préfète était plutôt issue de la Scandinavie.

    « A Klamar, chez ma grand-mère, les températures sont déjà bien fraîches, c’est surtout le vent et l’humidité qui font qu’on sent fort le froid… Mais c’est certain que comparé à la Russie, il doit faire meilleur. Les températures doivent être beaucoup plus basses qu’en Suède non ? »

    Elyna avait vu aux informations que c’était surtout en Sibérie que les températures étaient très basses, mais comme elle ne savait pas vraiment de quel région de la Russie la jeune fille était originaire, elle n’allait pas non plus la questionner pour avoir une idée précise de l’endroit ou elle vivait. Après tout, elle n’est pas obliger de tout savoir sur tout le monde hein ! Quoi qu’il en soit, elle replongea dans la lecture de son livre jusqu’à sa demande d’avis sur la cravate, et la ce fut une nouvelle quand même, certes elle avait du mal à suivre les couples de l’école, mais la deux serdaigles sortaient ensemble et elle l’ignorait complètement ! Vive la préfète quand même…

    « C’est certain que la modifier, ça change tout l’intérêt de la porter, maintenant c’est plus l’époque de Ombrage, les professeurs sont pas trop regardant sur ce que l’on porte… Regarde, certaines filles ont des robes vraiment trop courtes et personne ne dis rien… »

    C’est certain que ce n’était pas une cravate qui allait choquer tout le monde, mais sait-on jamais, les mentalités sont tellement particulières par moment. En plus, il suffit qu’un professeur décide de tout remettre en place et ça pourrait tomber sur Charisma si jamais elle passait par là au moment de la crise du professeur. En tout cas, Ely referma son livre, laissant sa main à l’intérieur pour retenir sa page et demanda un peu plus d’infos au sujet du petit couple, rien de bien curieux, juste pour parler en faite.

    « Oh ! J’ignorais que tu sortais avec Enry. Je suis contente pour toi, c’est vraiment un garçon bien. C’est lui qui m’a, en quelque sorte, appris le rôle du préfet. Ca fait longtemps que vous êtes ensemble ? »

    Bah oui, elle était tellement à la masse des fois que ça pouvait dater d’avant les vacances et qu’elle n’ait absolument rien vu. Tout comme le fait de savoir que Charisma ne portait pas spécialement dans son cœur le cousin de Seth. Elle savait qu’il ne plaisait pas à tout le monde, surtout pour son franc parler, mais Charisma était quelqu’un de froid certes, mais de la à ne pas vouloir parler avec Axel, il avait vraiment du faire fort… Ely ne pouvait pas vraiment dire si il était cool ou pas, en général quand elle le voyait c’était surtout pour parler de Seth, alors forcément, ça limitait pas mal la conversation.

    « Bon il est pas bien méchant, c’est sa façon d’être. Maintenant, je lui parle surtout parce que c’est le cousin de Seth, sinon je ne pense pas qu’on se parlerait vraiment s’il n’y avait pas son cousin dans ma vie. »

    Bah oui, il était certain que si la jeune fille ne connaissait pas l’aîné des Griffins, le plus jeune passerait son temps avec elle… Bref, la jeune fille se mit alors à tripoter son bracelet, ce qui ferait surement briller le pendentif de Seth peut importe ou il était. La jeune fille avait acheté ces bijoux dans une boutique du chemin de traverse, c’était nouveau et très pratique. Elyna avait le bracelet au poignée, un E et un S superposé l’un sur l’autre avec une petite pierre grise au milieu, si Seth touchait son pendentif, avec les mêmes symboles, dans ce cas la pierre d’Elyna se mettrait à briller. Une façon comme une autre de dire à la personne que l’on aime que l’on pense à elle.

    « Seth sait que je suis dans la salle commune, et même si il ne peut pas monter dans le dortoir, il peut toujours m’appeler du bas des escaliers. Sinon, il peut toucher son pendentif et dans ce cas, mon bracelet se mettra à briller, si il brille trois fois de suite, c’est que je dois le rejoindre près de la bibliothèque… C’est un code comme un autre, mais comme ça, on ne se cherche pas pendant des heures. »

    Elle avait vraiment fait une super affaire en achetant ces bijoux, d’ailleurs, son bracelet se mit alors à briller, signe que le jeune homme pensait à elle également.

    [944 Mots]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 728
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Jeu 6 Jan - 8:33


    « Je préfère ne pas prendre le risque. » Charisma avait le teint extrêmement pâle, d’une part parce que c’était de famille, mais aussi parce qu’elle l’avait dit, elle n’aimait pas spécialement le soleil, en fait, elle n’aimait aucune source de chaleur. Bien sûr, comme tout le monde, elle n’aimait pas non plus être frigorifiée, mais la chaleur excessive comme lorsque on se dore au soleil lui faisait peur… cela lui rappelait les flammes chaudes qui lui avait lécher la peau lorsqu’elle était enfant, emportant sa mère dans la mort.

    « Je l’ignore, je n’ai jamais été en suède. Mais à Piter – Saint Pétersbourg -, les hivers sont très froids et il y a de la neige et du verglas presque tout l’hiver. Il y fait jusqu’à moins trente degrés Celsius régulièrement. » Ce qui, enfant, ne la dérangeait pas, mais cela faisait des années maintenant qu’elle vivait en Angleterre depuis qu’elle avait été achetée par Andrew, elle se demandait dans quelle mesure elle supporterait le grand froid maintenant. Question sans réponse, son tuteur ne la laisserait jamais retourner dans son pays, soi-disant que ce n’était pas bon pour elle, qu’elle y avait trop de mauvais souvenirs… ce qui n’était pas entièrement faux mais ce n’était pas non plus complètement satisfaisant car la Russie lui manquait.

    « Voilà qui est bien vrai, j’ai honte pour elles ! Je n’oserais jamais m’habiller si court pour aller en cours. » Cette ultime précision avait son importance parce que Charisma n’était pas très prude en elle-même, elle était juste particulièrement respectueuse des règlements et des convenances, donc elle pouvait à l’occasion s’habiller court, mais pas dans le cadre de sa scolarité, plutôt pour une fête par exemple, ou pour plaire à Enry… mais ce dernier se contentait très bien du style classique et mignon de sa petite amie à priori, donc pourquoi s’embêter hein ?

    « C’est étrange comme tout le monde pense qu’Enry est quelqu’un de bien alors que moi je ne pense pas du tout ainsi. » Remarqua-t-elle avec une pointe d’ironie dans la voix bien que son visage resta globalement plutôt neutre. Elle n’avait pas forcément une bonne opinion de son petit ami, pas pour tout du moins, elle pensait qu’il lui était parfaitement adapté mais le fait est qu’elle-même avait des défauts ! Et elle pensait qu’Enry était profondément égoïste bien qu’elle ignore ses raisons. Or on ne peut pas être quelqu’un de bien tout en se désintéressant des autres, elle, elle aimait ça chez lui parce qu’elle ne pourrait jamais être avec quelqu’un qui l’étouffe ou qui soit trop chaleureux, elle était elle-même trop froide pour ça vous voyez ? Mais il ne renvoyait pas du tout la même image aux autres qu’à elle, le côté préfet peut-être.

    « Cela fait un peu plus d’un mois maintenant, mais je crois que l’envie d’être ensemble est plus ancienne. » Son regard se fit vague tandis qu’elle enroulait la cravate autour de son poignet. Oui, depuis le mois de mars il y avait quelque chose de changé entre eux. Depuis qu’Enry avait commencé à venir la voir tous les jours, leurs sentiments avaient grandis… mais justement parce qu’ils étaient tous les deux un peu trop dans leur bulle, il avait fallu bien plus de temps que pour des gens normaux pour l’accepter. Et elle pensait bien que si Enry ne l’avait pas invité pour un rencard (pardon, un rendez-vous) pendant les grandes vacances, ils en seraient toujours au même point !

    « Je ne l’aime guère. » Dit-elle à propos d’Axel sans développer. Elle n’avait pas oublié qu’il s’était moqué d’elle et figurez-vous que Carry pouvait être très rancunière quand elle s’y mettait ! En plus, elle trouvait que quelqu’un d’aussi vulgaire ne risquait pas d’avoir le droit de la juger ! Non mais c’est vrai quoi, il n’avait absolument aucune éducation et il jurait comme un charretier et après il se permettait de faire des remarques aux gens polis ! Certes, elle parlait toute seule, mais au moins elle parlait correctement elle !

    « C’est un bijou intéressant. Je me demande comment ça marche. » Dit-elle subitement intéressé, quittant son lit pour s’approcher d’Elyna et observer un peu plus le bracelet. Elle se fichait complètement du côté romantique de l’affaire, Carry n’avait pas du tout l’esprit fleur bleu. Si elle voulait voir Enry, elle le cherchait avec son pouvoir de prémonition pour voir où il serait dans cinq minutes ou alors elle demandait autour d’elle, s’il le fallait elle monterait même dans le dortoir des garçons sans aucun scrupule. En cas d’urgence, même aller dans leur salle de bain ne la dérangerait pas, c’est dire ! (Mais elle ne voyait pas bien ce qui pourrait être urgent à ce point donc c’était purement théorique)

    « J’ai un bracelet magique moi aussi. » Dit-elle en montrant le bracelet de sa mère. La différence c’est qu’il lisait ses émotions et faisait changer la pierre de couleur, et aussi qu’elle ne pouvait l’enlever que pour le donner à la personne qu’elle aimerait le plus au monde. C’était un bijou extrêmement rare, la pierre au milieu qui lisait les émotions était, soit disant, un des ingrédients de la pierre philosophale. C’était d’ailleurs pour cette raison que ceux en possédant un (il n’y avait que sept exemplaires à l’origine, Charisma ne savait pas combien il en restait) ne pouvait pas l’enlever sauf pour l’offrir à une personne aimée. Si on essayait de lui enlever de force, le bracelet s’autodétruirait. C’était ce que Charisma avait de plus précieux parce que sa mère le lui avait offert à sa naissance et c’était tout ce qui lui restait, avec son elfe de maison, de son ancienne vie.


{950}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Ven 7 Jan - 21:19

    « Tu fais ce que tu veux avec ta peau »

    La jeune fille lui fit un sourire, montrant que ce n’était pas une remarque méchante. Après tout, ce n’est certainement pas Elyna qui se permettrait de juger tel ou tel personne. Elle n’avait déjà pas un tempérament à critiquer les autres, donc de la à les conseiller en plus pour ce qui était bon ou non pour eux, certainement pas. Imaginez qu’elle se plante, qu’une personne ait des soucis après, c’est directement sur elle que ça retomberait, alors non merci franchement !

    Les deux filles parlèrent de leur pays d’origine, enfin plus ou moins vu que Ely été née en Angleterre, mais que toute sa famille coté maternelle vivait en Suède alors que Charisma vient de Russie, ce qui fait d’elle une vrai russe quoi. Elyna n’avait jamais mis un pied en Russie et à entendre la demoiselle, ça avait l’air d’être bien sympa l’hiver, un peu froid même en fin de compte.

    « Moins trente degré régulièrement, ah oui quand même ! En suède c’est surtout le nord du pays ou il fait très froid, mais c’est aussi très peu habité, Klamar est au sud Est, près d’un golfe –dont j’ai oublié le nom- Du coup, au grand maximum, on est à moins quinze l’hiver, et il ne fait pas trop froid, si tu es bien équipée, il n’y a pas de raison de rester enfermé. »

    Elyna aimait beaucoup le pays de sa grand-mère, ce n’est pas pour rien qu’elle allait passer les deux dernières semaines d’aout chaque année là-bas. Cette année encore, sa grand-mère avait demandé à voir Seth, mais l’aiglonne avait habilement esquivé le sujet, filant avec Nolhan faire un peu de ski. Merci au cousin de lui avoir sauvé la mise quand même.

    Carry partageait assez l’avis d’Ely concernant les robes un peu trop courtes, elle-même n’avait jamais eu l’idée de rétrécir sa tenue de scolarité pour n’importe quel raison. Bon, après, c’est certain qu’en fonction du temps, de la raison etc.… elle portait des tenues plus ou moins courtes, mais jamais dans le cadre des cours. Imaginez un peu l’image de préfète qu’elle renverrait… En plus à Serdaigle, où les élèves sont censés être des rats de bibliothèques et pas le genre de personne à mettre leur corps en valeur durant les temps de cours.

    « Pour ce qui est du domaine privé, sorties, soirées entre amis, je ne dis pas, mais pas pour les cours… Après si les profs ne disent rien, on ne peut pas faire grands choses… C’est leur image qui prendra, pas la notre… »

    Il n’y avait que ça à faire de toute façon, elles n’allaient pas révolutionner le règlement scolaire, en plus, ils risqueraient de se mettre du monde à dos, pas vraiment le genre de chose sympa pour passer l’année avec des personnes qui vous en veulent ensuite.

    Devant la remarque concernant Enry, Ely ne savait pas vraiment si la jeune fille plaisantait ou non, elle était resté posé, et froide, comme à son habitude pas évident d’y déceler une once de plaisanterie ou non… L’aiglonne attendit d’en apprendre un peu plus de la demoiselle avant de répondre, et préféra ne pas tenter une réponse hasardeuse puisqu’elle n’était pas certaine de savoir si c’était de l’humour ou non… Imaginez qu’elle était très sérieuse et qu’Ely en rit, ça n’allait pas vraiment le faire…

    « Déjà un mois, ça passe vite… quand je vois que Seth et moi, ça fait déjà… euh deux ou trois ans qu’on est ensemble. Si vous êtes bien ensemble c’est le principal je suis contente pour vous deux, sincèrement. D’autant plus que si vous aviez des sentiments l’un pour l’autre depuis un peu plus longtemps que ça, au moins on peut dire que vous avez pris votre temps et réfléchi avant de vous engager. »

    Bien sur, elle était dans son petit monde tout beau tout rose –Elyna au pays des bisounours- quand on repense au temps qu’il a fallut à Elyna et Seth pour se mettre en semble, elle n’allait certainement pas critiquer le temps des autres couples. En plus, elle n’avait rien à dire du moment que les deux jeunes gens étaient heureux ensemble.

    Quand à Axel, et bien il resterait Axel, pas la peine de parler de lui pendant des heures ce n’est pas vraiment utile. Il était ce qu’il était, et Elyna avait de la chance que son petit ami ne soit pas comme son cousin, bonjour le copain sinon ! En faite, après mure réflexion –de moins d’une minute d’ailleurs- il n’y aurait pas eu de couple si il avait été comme Axel.

    Concernant le bracelet de la jeune fille, elle était vraiment satisfaite d’avoir pu le dénicher et elle en était très fière d’ailleurs. Bon Seth avait été surpris par un tel cadeau, il n’avait pas compris la raison d’ailleurs, comme si il fallait une raison pour offrir quelque chose à l’homme qu’on aime franchement. Charisma approcha pour regarder plus prêt l’objet et savoir comment ça fonctionnait. Elyna la laissa regarder, elle ne risquait rien même si elle touchait la pierre puisque c’est à reconnaissance digitale.

    « Honnêtement, je ne sais pas du tout comment ça fonctionne, mais c’est très pratique, alors ça me convient très bien. Il fait quoi ton bracelet ? Il change de couleur j’ai l’impression, c’est en fonction de la lumière c’est ça ? »

    Sait-on jamais, peut-être que selon l’endroit, l’éclairage, la pierre pouvait changée de couleur. Pour ce qui était du bracelet d’Elyna, il ne fonctionnait que si Seth ou elle touchait la pierre. Si quelqu’un d’autres s’en chargeait, et bien il ne se produirait absolument rien, un simple bracelet purement décoratif, alors qu’en réalité, il représente bien plus aux yeux de l’aigle…


    [963 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 728
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Dim 9 Jan - 16:53

    Charisma esquiva le sujet de la peau qu’elle considérait comme terminé et ne commenta que d’un petit signe de tête la suite sur les températures. Elle réfléchissait à autre chose en même temps, ce qui faisait qu’elle était un peu ailleurs, mais elle avait écouté, ce n’était pas le problème. En fait, elle était tout simplement en train d’avoir une vision, alors elle n’arrivait pas à se concentrer sur tout en même temps et à parler des températures par la même occasion. Après une première année à Taliesin, elle maîtrisait beaucoup mieux son don qui avait un peu augmenté dans le sens où elle pouvait avoir des visions qui ne la concernait pas directement, mais toujours limité dans le temps, c'est-à-dire qu’elle ne voyait que ce qui allait se passer dans quelques minutes, pas plus.

    « Des Serpentard vont se faire coller. Ils ont mis un seau d’eau sur le passage d’Enry et Emma pour les mouiller. » Le regard, jusque là flou de Carry (signe qu’elle utilisait son pouvoir) était redevenu normal et se posait sur Elyna. « Excusez-moi, du coup je n’ai pas fait attention à ce que vous disiez. Vous parliez de moins quinze degrés c’est cela ? » Carry, un peu à la ramasse parfois, mais toujours polie !

    « C’est vrai. Nous sommes bien plus raisonnable. Cela dit, je me demande la tête que ferait monsieur Stanley si j’allais en cours en mini-jupe. » Cela devait valoir le détour ! Son petit ami (qu’elle appelait encore de temps en temps par son nom de famille par habitude) n’en reviendrait sûrement pas. Carry avait de jolies jambes même si elle n’était pas dans les plus grandes filles de l’école, donc le spectacle lui plairait sûrement, mais sûrement que le fait qu’elle ne s’en tienne pas au règlement lui poserait un cas de conscience… qui plus est, les autres garçons pourraient voir aussi ! Mais elle ne savait pas encore si son petit ami était jaloux ou non, leur relation était trop récente pour ça, et Enry n’était pas de ceux qui s’expriment facilement.

    « Je n’avais pas vraiment envie de m’engager à l’origine, parce que je n’ai pas confiance… en lui, en moi, en personne en réalité. Mais penser ainsi ne fera que me bloquer un peu plus alors j’ai décidé d’essayer… et je crois que c’est pareil pour lui. Et quoi qu’il en soit, ce ne fut pas vain puisque ce dernier mois s’est bien passé. » Vraiment, rien à dire de ce côté-là, elle avait passé de bons moments avec Enry pendant les vacances et tout allait aussi bien depuis la rentrée. Certes, ils n’étaient pas tout le temps collés l’un à l’autre, bien au contraire, mais chaque moment qu’ils pouvaient passer à deux était un instant agréable dont elle profitait pleinement. Elle se sentait comprise et, peut-être, rassurée. La partie consciente de son esprit lui disait qu’elle ne pouvait pas lui faire confiance et restait sur ses gardes, mais l’autre se laissait aller ce qui, au lieu de s’affronter, provoquait chez Carry un certain équilibre. Elle faisait attention à garder son masque de froideur, se protégeant par la même occasion, mais elle était moins perturbée parce qu’elle ne se sentait plus seule.

    « Il faudra que je m’en achète un comme le votre. Cela semble très intéressant. Cela dit, je doute qu’Enry accepte de porter un bijoux tel que celui-ci, même le temps que je mène mes expériences. » Elle fronça les sourcils. Bah, elle pourrait toujours lui en parler, il ne s’agissait pas comme pour Elyna d’avoir un lien avec son petit ami, elle voulait uniquement comprendre comment ça fonctionner, quels sorts avaient été utilisés, bref, le côté technique. Carry manquait indéniablement de romantisme ! Quant à son propre bracelet…

    « C’est une pierre très rare, il parait qu’elle entre dans la composition de la pierre philosophale. Mais je ne sais pas si c’est vrai. En tout cas, je ne peux pas l’enlever, sauf pour le donner à la personne que je serais sûre d’aimer toute ma vie… C’est ma mère qui me l’a passé quand je suis née. Quant au changement de couleur, il montre mes sentiments et mon humeur. Il est rose quand je suis d’humeur romantique ce qui n’arrive pas trop souvent heureusement, bleu quand je suis heureuse, bleu marine quand je suis concentrée, violet quand je suis inquiète, rouge quand je suis en colère, noir quand je suis triste, vert quand je suis calme et sereine, jaune quand je suis intriguée, marron quand je suis un peu malade… etc. » Pour le moment, il était bleu marine parce qu’elle réfléchissait sur le fonctionnement du bracelet d’Elyna, pour l’heure bien plus passionnant que le sien !


{787}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Dim 9 Jan - 18:33

    Les deux filles étaient tranquillement en train de parler température de la Russie et de la Suède, mais étrangement, elle avait l’impression de perdre la jeune fille en route. Elle semblait regarder dans le vide, ses paupières en clignaient pu. Elyna se redressa, légèrement inquiète et la demoiselle reprit ses esprits, murmurant une chose étrange comme quoi des heures de colle allaient tomber pour des serpentard à cause d’un piège tendu aux deux autres préfets de Serdaigle. Soulagée de revoir la jeune fille, elle eut un peu de mal à reprendre la discussion où Carry s’était arrêtée.

    « Euh, oui, moins quinze degré grand maximum… Mais excuse moi de la question, tu m’as surprise un instant, j’ai cru que tu faisais un malaise. Tout va bien ? »

    Les deux filles allaient certes à Taliesin pour suivre des cours, mais Elyna ne pensait pas spécialement à prendre note de tous les visages qui se rendaient dans l’école écossaise. Elle essayait déjà de ne pas être en retard, de faire ses exercices en évitant de tuer quelqu’un, d’ailleurs, elle s’était entrainée dans le jardin familial, faisant voler coussin, pile de serviette, et d’autres objets pas blessant ni cassant, pas de risque comme ça.

    Au moins, Carry et Elyna se rejoignait sur une chose, la tenue, elle aimait porter de jolies choses, mais faisaient attention au règlement. D’ailleurs, lorsqu’elle entendit la demoiselle imaginer la tête d’Enry si elle mettait une mini-jupe, elle pensa un instant à la tête de Seth. Ca pouvait être drôle à voir c’est certain, mais pas certain que les garçons apprécient. D’ailleurs, elle n’avait réellement eu de scène de jalousie de la part de son petit ami. Bon bien sur il était surement un peu jaloux, sinon c’est qu’il ne tenait pas à la demoiselle, mais de la à savoir la limite, elle n’en avait pas la moindre idée…

    « Le mieux serait peut-être de faire un essai, tu verras bien, mais pour pas risquer le règlement, tu lui donnes rendez vous dans sa chambre quand il n’y a personne, ou alors dans la salle sur demande, avec une tenue pour te changer quand tu y vas et quand tu en ressors. »

    Bon, elle proposait juste de tester la réaction du jeune homme, de toute façon Enry était quelqu’un de poser et de sérieux, il n’y avait pas de raison qu’il lui saute dessus et qu’elle ait des problèmes. En tout cas, c’était toujours mignon du point de vue de l’aiglonne d’entendre comment ils se sont mis en couple. Dans un sens chaque couple était différent, mais le plus important c’est qu’ils se soient trouver et que surtout, ça marche entre eux. Ainsi, ils avaient tous les deux fait un pas vers l’autre pour se lancer, et déjà un mois que ça fonctionnait, c’est que c’était fait pour durer non ?

    « C’est certain que ce n’est pas en restant dans ton coin que tu vas te débloquer. Dans un sens, faut te dire que tu n’as rien à perdre et tout à gagner, qui sait, c’est peut-être l’homme idéal et tu l’aura trouvé du premier coup ! »

    Oui, encore le pays des bisounours pour Elyna, pour elle, Seth était l’homme de sa vie, alors elle ne pouvait pas imaginer que se soit différent pour une autre. D’autant plus que les couples de Serdaigles fonctionnent très bien, si si, regarder Tomas et Helena, ils ont rompus avant de se remettre ensemble, alors que Elyna et Seth, y’a des hauts et des bas mais sont toujours ensemble. Quand à son bracelet qui semblait attirer l’attention de la demoiselle, Elyna ne savait pas trop quoi lui dire puisqu’elle-même ne savait pas comment ça fonctionnait. Dans la mesure où ça marchait comme elle le voulait, c’était le plus important non ?

    « Si c’est le temps de comprendre son fonctionnement, je pense que Enry ne devrait pas être contre. Après, ça fonctionne aussi avec son ou sa meilleur(e) ami(e). Donc si jamais il n’est pas d’accord, je pense que vous trouverez bien quelqu’un pour vous aider. »

    Elyna commençait à s’embrouiller entre les tu et les vous, mais bon il faut dire qu’avec Carry qui la vouvoyez, elle n’était pas vraiment habituée. C’était une marque de politesse et également de respect mais Elyna avait du mal à l’appliquer entre élèves. Avec des adultes, pas de problèmes, mais des plus jeunes, ce n’est pas la même chose. Charisma expliqua à la jeune fille comment fonctionnait son bracelet, c’était vraiment une jolie pierre en tout cas et elle était unique dans son genre.

    « J’ai déjà vu ce genre d’objet avec les jouets moldus, mon père m’avait offert une bague qui changeait de couleur selon mon humeur, mais c’était très certainement moins précis que ne l’es ta pierre. Elle est vraiment jolie, et si c’est un cadeau de ta mère, j’imagine qu’elle a une grande valeur pour toi. La personne a qui tu la donneras sera très importante pour toi… »

    Et que se passait-il si jamais elle l’offrait à quelqu’un qu’elle aime par-dessus tout, mais que la réciproque n’est pas vrai ? Elyna ne voulait pas poser la question, ne voulant pas penser au pire. Elle se contenta de réagir par rapport à la couleur actuelle de sa pierre.

    « Donc si j’ai bien compris, la tout de suite, tu es en grande réflexion à cause de mon bracelet ? »

    [901 Mots]


TOUT COMPTE
RENTREE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 728
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   Lun 7 Fév - 6:29

    Charisma cligna encore des yeux quelques secondes avant de répondre à la question que lui posait sa préfète d’un ton légèrement inquiet. Bon, il n’y avait pas de quoi quand on était au courant, mais Elyna était dans une maîtrise différente à Taliesin, ceci expliquait qu’elle ignorait presque tout du don de sa camarade de chambre !

    « Non, non, tout va bien, je vous remercie, j’avais seulement une prémonition… ou une vision si vous préférez. » Mais elle n’avait pas eu le fin mot de l’histoire et ne savait pas du tout si les deux élèves allaient être châtiés pour ce qu’ils avaient osés faire aux deux préfets. Cela dit, ce serait probablement le cas parce qu’elle ne pensait pas ses deux amis laxistes, surtout lorsqu’on s’attaquait à eux directement. Maintenant, comme avait dit quelqu’un un jour, qui vivra verra !

    « Je crois que ce serait moins drôle si lui seul me voyait. Je ne sais jamais trop ce qu’il pense, mais, toute proportion gardée, il se moque probablement de comment je m’habille tant qu’il est le seul à le voir. Ce serait plutôt sa réaction face aux autres qui m’intéresserait. Je n’ai pas encore bien défini s’il était jaloux. Monsieur Griffins l’est-il ? » Parce qu’après tout, elle n’allait pas faire que parler d’elle hein ! Ce n’était pas vraiment le genre de Charisma même si sa relation toute neuve la portait plus aux bavardages. Disons le clairement, elle en devenait presque une adolescente normale avec des sujets de conversation de son âge depuis qu’elle avait un petit ami ! Enfin, parler du fait même d’en avoir un faisait toujours plus adolescent classique que de se demander combien il y a de brins d’herbe dans un mètre carré de pelouse, un progrès en reste un, quelque soit sa proportion.

    « L’homme idéal n’existe pas, vous le savez n’est-ce pas ? » L’expression avait choqué Charisma, d’où sa question, peut-être un peu trop brusque. Mais la jeune fille avait vécue des choses réellement très dures dans son enfance et elle ne pensait pas que l’amour, la famille et surtout pas les êtres humains en général puissent atteindre un idéal. Elle avait rêvé, avant l’acte final de son drame personnel, à une famille aimante, à un père qui prendrait soin d’elle et, peut-être, quand elle serait plus grande, à un prince charmant. Enry n’était pas le prince charmant, cela ne l’empêchait pas de la charmer au demeurant, elle éprouvait des sentiments sincères à son égard et elle n’était pas outre mesure dérangeait par sa froideur (elle n’était pas chaleureuse elle-même, elle n’allait donc pas lui jeter la première pierre !), la seule différence par rapport aux mots d’Elyna, c’est qu’elle ne pensait pas Enry idéal et elle était loin de croire que ça durerait toute la vie aussi. Elle ne faisait pas assez confiance encore à son petit ami pour se laisser aller à ce point… Carry n’était pas une rêveuse essentiellement parce qu’elle s’interdisait de l’être.

    « Hum… ai-je réellement une meilleure amie ? Je ne sais guère… » Dit-elle rêveusement tout en regardant toujours le bijou. « Si l’affectif joue dans le fonctionnement magique, mieux vaudrait que cela soit monsieur Stanley. Bien entendu, Tosca m’aime bien, mais je ne sais pas si ce serait suffisant. » Charisma et son obsession de résoudre des mystères magiques… une grande histoire d’amour !

    Remarquant qu’Elyna avait du mal à savoir comment lui parler, elle quitta des yeux le bracelet pour planter son regard bleu clair sur le sien. « Vous pouvez me tutoyer vous savez, ça ne me dérange pas. » Surtout qu’il n’y a pas de tutoiement et de vouvoiement en Angleterre Charisma était toujours d’une extrême politesse mais elle n’obligeait personne à faire comme elle. La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres après tout.

    Elle ne commenta d’ailleurs pas du tout le fait que le bracelet soit important pour elle dans l’idée que c’était sa liberté de ne pas avoir envie de parler de sa mère. Bien qu’elle discuta à ce propos bien plus facilement que sur ce qui touchait son père… sa mère était morte, mais elle l’aimait, son père en revanche… Cela n’empêchait pas qu’elle passa directement à la question sur la couleur de son bracelet.

    « En effet, ce doit être ça. Mais j’analyse rarement mon humeur à travers le bracelet. Sauf quand il est rose, je déteste quand il a cette couleur. Se laisser aller au romantisme c’est être faible… » Et elle ne voulait pas l’être, jamais.


{758}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» " - Mis à part ça, tu fais autre chose dans la vie ? "
» Je veux vivre autre chose que cette vie } Chelsea
» BELLE (+) Je veux vivre autre chose que cette vie.
» M. Gaillard prône autre chose que le consensus actuel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: