AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Debout ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Debout ! [PV] Empty
MessageSujet: Debout ! [PV]   Debout ! [PV] EmptyLun 7 Fév - 19:07

Le premier cours de vol était passé, et Louise y avait naturellement survécu. Pandore avait fini avec perspicacité par comprendre que Louise redoutait le cours de vol un peu comme un Serpentard redoute la douche la lumière. Il ne fallait pas être sorti de St Cyr pour savoir – de toute manière – que Louise redoutait un peu tout ce qui était à caractère magique, ou pas caractère magique d'ailleurs.

Pour ce qui était de Pandore, en tout cas, elle avait adoré. Le Quidditch c'était un peu toute sa vie en fait, elle était née dedans Pandore est née dans un Quidditch. Oui. Le Quidditch est un animal aquatique nocturne..., avait grandit dedans et vivait à présent dedans. Sa famille et ses amis étaient des fans de Quidditch, le petit ami de sa cousine était lui même un 'Ditcheur né et elle plus tard, elle savait qu'elle jouerait au Quidditch. Enfin, si elle était prise dans l'équipe, bien sûr ! Parce que ce n'était pas à 11 ans qu'on entrait dans une équipe, c'était clair ! Les cours de vol servaient aussi à ça, en réalité, voir ceux qui promettaient et ceux qui n'avaient aucune chance. Quoiqu'avec les années, les gens changent... Qui sait, Louise serait peut être dans l'équipe de Quidditch plus tard et elle non...

« Merci professeur, c'est très gentil à vous ! »

Le professeur Bibine venait de donner son accord pour que Louise et Pandore puissent s'entraîner au vol sur balais en dehors des heures de cours. Le professeur Bibine ne restait pas très loin pour les surveiller et c'était en fait l'unique condition à ce genre de petite expérience aérienne. De toute manière, Pan' doutait que Louise aurait accepté de voler uniquement accompagnée de son amie. Elle n'était pas très rassurée – autant vous le dire – sur un balai.

Une fois qu'elles furent toutes deux arrivées sur le terrain de Quidditch, les deux jeunes filles allèrent changer de tenues (mieux valait être à l'aise sur un balai, aussi parce qu'on risquait de se casser la binette si on ne faisait pas très attention) et quand elles furent prêtes, empruntèrent un des balais de l'école (une petite Comète chacune) pour se rendre sur le terrain de Quidditch. Le premier geste était celui que Pandore préférait le plus et elle avait adoré le clamer à son premier cours de vol.

« Bon, tu te rappelles de ce qu'il faut dire, pour que le balai se lève ? »

Elles avaient eut leur premier cours de vol quelques jours auparavant et la nécessité de s'entraîner avant le suivant s'était apparemment imposé à Louise. Pandore elle avait été plutôt contente de ce qu'elle avait fait (elle avait réussit à attraper son balai avant un petit Serpentard prétentieux qui clamait qu'il avait le Quidditch dans le sang) durant le cours, mais ça ne l'embêtait pas du tout – bien au contraire – de revenir s'amuser pour entraîner son amie. Après tout, c'était en faisant qu'on apprenait, et il fallait rassurer Louise une bonne fois pour toute. Ou pas. M'enfin, c'était tout du moins l'objectif du jour... Y parviendrait-elle ? C'était la question que tout le monde se posait !

(525)

NEIGE


Dernière édition par Pandore McAllister le Lun 28 Fév - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Debout ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Debout ! [PV]   Debout ! [PV] EmptyLun 7 Fév - 19:50

Le premier cours de vol était passé, et Louise y avait survécu, mais au prix de quelles souffrances ! Officiellement, la jeune Poufsouffle était en vie. Officieusement, une partie de sa personne gisait désormais totalement raide morte dans un coin du terrain de quidditch (et non pas de Cui Ditch, forme de bataille de nourriture allemande, comme elle l’avait d’abord pensé). Une sorte de double éthéré d’elle-même qui avait eu la malchance de tomber de balai. C’était bien simple, tout au long de la leçon de vol, Louise avait eu le sentiment d’être une espèce de petit animal à fourrure acculé par une horde de loups voraces (en l’occurrence les balais, dirigés par la fourbe Madame Bibine mais qu'attendre d'autre de la part de quelqu'un dont le petit nom est Rolanda ? Forcément, elle doit en vouloir au monde entier.... Si, les balais de l’école trouvaient le moyen d’avoir l’air particulièrement mauvais. Surtout quand ils ricanaient de toutes leurs brindilles. Parfaitement. Ricanaient), et il lui semblait miraculeux d’avoir échappé à la crise cardiaque (surtout lorsque Madame Bibine avait bien précisé que oui, oui, les cours de vol avaient effectivement lieu toutes les semaines, et non pas une fois comme ça de temps en temps. Damned et par les Saintes Culottes de MacGregor !).

A la crise cardiaque, oui, à l’humiliation, non. Lorsqu’il avait fallu ordonner au balai de se mettre debout, Louise avait parlé d’une voix si ténue que Madame Bibine, visiblement déstabilisée par le manque de conviction de sa jeune élève ("Comprends pas, d'habitude ils adorent ça, le vol, les petiots !"), était venue lui demander si elle ne souffrait pas d’une extinction de voix (et « Vous voulez du sirop pour la toux Dolorès Waugh ? »), ce qui avait déclenché plus d’un petit rire moqueur, particulièrement du côté des Serpentard. Physiquement, la fillette se portait peut-être bien, socialement, elle était morte et enterrée. A tous les coups, l’histoire avait déjà fait trois fois le tour de Poudlard, et, au prochain cours de vol, le terrain de quidditch serait envahi par une foule de spectateurs désireuse d’assister aux exploits (ou, plus précisément, à l’absence de) de la Poufsouffle.

Mais comment expliquer sans s’enfoncer un peu plus dans les abysses du ridicule que d’une part, elle se sentait parfaitement ridicule, à parler à un balai, ustensile qui, jusqu’à présent, n’avait jamais été pour elle qu’un machin poilu destiné à ramasser la poussière, que d’autre part elle n’était pas certaine, tout bien réfléchi, d’avoir vraiment envie que le balai s’élève dans les airs, parce que s’il se montrait docile, alors elle serait contrainte de l’enfourcher (et là, les ennuis commençaient) et que pour finir elle redoutait qu’on ne la remarque si elle s’exprimait à voix haute (sur ce dernier point toutefois, force lui était de reconnaître que son argument ne tenait pas la route, puisque c’était précisément à cause de sa trop grande discrétion qu’elle avait été la risée de la classe). Et ne parlons même pas de la phase « je volète gaiement dans les airs alors qu’il y au moins trente centimètres de vide sous moi et que je ne maîtrise pas du tout l’engin », sa seule évocation suffisait encore à conduire la blondinette au bord de la nausée. De toute façon, c’était bien simple, elle avait gardé les yeux fermés quasiment tout le temps qu’avait duré cette première séance de vol, et tant pis pour les collisions avec les voisins ! Bref, le vol, Louise détestait d’ailleurs, le vol, c’est mal et si la personne qui m’a emprunté ma paire de chaussettes Babar pouvait me la rendre, ce serait sympa, merci. Lavée, hein.

Imaginez donc le désarroi de la pauvre Poufsouffle lorsque Madame Bibine leur avait annoncé, avec le grand sourire réjoui de qui sait qu’elle va faire à ces chères petites têtes blondes à l'âme cascadeuse un cadeau de Noël à l’avance, qu’elle avait la possibilité, à la demande des élèves désireux de s’entraîner, de réserver le terrain à intervalles réguliers pour qu’ils leur soit permis de venir voler en toute sécurité après leur journée de cours. Du zèle pour des balais ? Jamais ! Malheureusement pour elle, c’était compter sans Pandore, son inséparable comparse depuis la rentrée (entendez par là que Louise s’aventurait rarement à l’extérieur de la salle commune sans Pandore et qu’elle la collait au maximum durant les heures de cours. Une chance que la jeune sorcière soit de bonne composition, car d’aucuns auraient déjà fait comprendre à Louise qu’elle était un brin enquiquinante !), qui n’avait certainement pas peur d’enfourcher un balai, elle – ce qui, entre autres choses, lui valait l’admiration sans borne de Louise – et semblait toujours partante pour des heures de vol supplémentaires : « Hein, Louise, que ce serait bien d’y aller, hein ? Hein ? »

Que faire ? Louise ne pouvait décemment pas refuser d’accompagner Pandore, ou même seulement de l’attendre dans les gradins, la Poufsouffle en serait probablement très vexée. Ce fut donc la mine défaite et la mort dans l’âme que la petite blonde suivit son amie sur le terrain de quidditch ce soir-là (elle avait bien pensé à déclencher une grippe salvatrice, mais assister aux spectaculaires effets secondaires de la pimentine sur un de leurs camarades la veille au soir avait curieusement refroidi ses ardeurs). Pour tout dire, on aurait presque pu penser, à la voir aussi défaite, que Pandore la conduisait carrément à la potence. Sa tenue enfilée (non sans difficulté : une manche avait fait de la résistance) et un vieux Brossdur de l’école en main (elle détestait déjà la bestiole et sentait qu’il le lui rendait bien), Louise vint se poster aux côtés de Pandore, sous l’œil plus ou moins vigilant (ah ben bravo la surveillance !) de Madame Bibine.

- Pardon ? demanda la fillette d’une voix distraite, car elle ne pouvait détacher son regard de leur professeur qui semblait, à sa grande horreur, bien décidée à piquer un petit somme au plus vite, Euh… Euh… Attends, ne me dis pas, je sais… Euh… Hop ? Ah non c’était autre chose euh… Viens-là ? suggéra-t-elle, penaude, et avec le sentiment cuisant d’être parfaitement pitoyable. Ah ! Et en plus, le Brossdur ricanait de toutes ses brindilles !

(1038 mots)

NEIGE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Debout ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Debout ! [PV]   Debout ! [PV] EmptyLun 28 Fév - 11:43

« Debout, mais c'est dans ce gout-là... »

A deux trois détails près, Louise avait juste, ceci dit. Elle n'était pas parfaitement au point mais quand on savait qu'elle prenait le Quidditch pour une sorte de bataille de nourriture étrangère, on ne faisait pas le difficile.

« Tu n'as pas à avoir peur, parce qu'il faut te dire que de toute manière, tu seras obligée de monter sur un balai en cours de vol, donc autant y arriver bien maintenant pour ne pas avoir peur plus tard. Et puis là on est que toute les deux, il n'y a personne d'autre pour nous déranger, et ça devrait déjà être moins stressant.»

Du moins Pandore l'espérait... Parce qu'en dehors du fait qu'elle voulait voir réussir Louise à tout prix, elle était incapable de dire ce que pensait la jeune fille ! Et c'était bien ça le problème, si son amie était plus loquace et bavarde, Pandore pourrait deviner ce qui l'effrayait. Là, à part imagier tout elle en était incapable.

« Le but aujourd'hui c'est que ton balai t'obéisse et qu'on réussisse à voler un peu toutes les deux. On va pas aller haut, le but c'est juste que tes pieds quittent juste le sol, au moins en cas de chute tu ne risqueras rien... »

Pandore savait que certains élèves particulièrement nerveux maîtrisaient si mal leurs balais qu'ils ne parvenaient pas à le retenir quand il voulait partir haut dans le ciel, mais Pandore était tellement certaine que Louise redoutait ça comme la peste ou le choléra, que son balai aurait préféré se briser en deux plutôt que de voler 5cm plus haut que là où il était. De toute façon Louise n'était pas suffisamment nerveuse pour que son balai parte dans tous les sens. Avec un peu de chance, il arriverait à décoller, à vrai dire...

« Bon commençons. Tu te mets à gauche de ton balai, tu tends bien le bras droit et d'un ton ferme, tu cries "Debout !". D'un ton ferme, j'ai dit, alors n'hésite pas à parler très fort. »

Ce qui en langage Louisien signifiait "parler normalement", en fait. Mettant la théorie en pratique, Pandore montra à son amie que ce procédé marchait très bien quand on y mettait du sien.

« Debout. Debout ! »

Le balai sauta dans la main de Pandore qui sourit, tout en regardant Louise. Elle adorait vraiment ça, quand le balai lui obéissait au doigt et à l'oeil !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Debout ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Debout ! [PV]   Debout ! [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Debout ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debout ! [PV]
» Bouts de bois et bois debout // SpearHeart
» Debout les fous, le monde sans vous perd sa raison. | Relationship !
» Mon w.e. Masters-Kids, Hamont , Bastogne !.
» Les chroniques du Fennec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: