AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyDim 13 Fév - 11:58

    Charisma était en proie aux hallucinations, elle luttait pour ne pas céder sous le poids de ces visions mais elle se sentait bloqué, ensevelie, anéantie… Comment cela avait-il commencé ? La journée avait pourtant été tout ce qu’il y a de plus normal et de plus basique. Elle s’était levée, avait pris une petite douche, s’était lavée les cheveux, avait attendu Enry dans la salle commune parce qu’elle s’était réveillée beaucoup trop tôt, ensuite elle avait essayé d’aller en cours, mais elle n’y était jamais arrivée. Elle fut frappée par une migraine atroce, bientôt suivie de visions plus terrifiantes les unes que les autres. Elle fermait les yeux pour ne plus les voir, mais les images abondaient dans son esprit sans qu’elle puisse rien contrôler. Le souffle court, elle se prit la tête dans les mains, se tirant vaguement les cheveux, la légère douleur qui en résulta ne pouvait égaler et encore moins dépasser celle de sa migraine. « Mama… Mama… Pozhaluĭsta… pomiluĭ menya… » Murmura-t-elle dans un très mauvais russe vu que je ne connais que trois mots « Pitié… » Répéta-t-elle en anglais (ou pas) dans un murmure alors qu’elle se laissait glisser contre le mur, la tête posé sur ses genoux, des larmes venant gonfler ses yeux avec douleur. Pourtant, elle ne les laissa pas couler, et elle les ravala, relevant les yeux vers ses hallucinations. Elle savait pertinemment qu’il n’y avait rien, et pourtant, c’était si réel qu’une partie de son corps et de son esprit se tendait de peur et d’angoisse. Au milieu des flammes, sa mère… derrière elle, son père. Il lui parlait, lui, il lui disait qu’il ne voulait plus d’elle, qu’elle devait rester l’esclave obéissante de Andrew. Pourtant, pourquoi arrivait là-dessus, rien ne se passait, ce que Charisma regardait d’un air horrifié et un peu fou, c’était seulement un mur complètement normal et sain.

    « Mademoiselle Kostovak ? » Demanda alors une voix tout en se penchant sur elle. Elle ne reconnut pas cette voix, elle fixait toujours le mur, l’air complètement effrayé, l’air perdu, elle s’agrippa à la personne qui s’était penché vers elle, sans même la regarder. Il lui fallut au moins cinq bonnes minutes encore à trembler d’un air perdu avant de réaliser qu’il s’agissait de Nicolas Jones, un de ses camarades de Poudlard et accessoirement nouvellement petit ami d’Emma Carter, une amie de Charisma. Elle cligna des yeux vers lui et regarda tout autour, observant que les hallucinations s’étaient légèrement atténuées mais étaient toujours là. Que pouvait-elle faire contre ça après tout ? Elle avait horriblement peur, elle savait qu’elle était en train de briser sa chère réputation devant ce petit pervers et crétin de Nicolas mais déjà ne pas pleurer lui demandait un sacré effort, elle ne pouvait pas plus !

    « Les… les flammes… vous les voyez ? » Demanda-t-elle d’une toute petite voix qui n’avait rien d’aussi grave ou assuré qu’à son habitude. Charisma n’était en cet instant rien de plus qu’un petit oisillon effrayé et tremblant au sortir du nid. Elle voulait que les visages de ses parents et les flammes s’en aillent, mais elle savait aussi d’expérience que rien n’y pouvait… « Monsieur Stanley… où est… monsieur Stanley ? » Demanda-t-elle alors d’une voix faible, cherchant à ne regarder que Nicolas et pas les flammes autour. « S’il vous plaît… dites moi que vous savez où il est ! » Elle frôlait l’hystérie, et encore, elle se contrôlait.


{575}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Jones
Professeur

Parchemins : 541
Âge : 26 ans
Actuellement : Professeur d'étude des runes


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyDim 13 Fév - 12:18

    Nicolas se rendait en cours lorsqu’il avait croisé la Princesse des Glaces de Serdaigle dans un état fort peu habituel. Nick était de ceux qui se moquaient régulièrement (mais jamais vraiment méchamment) de la jeune fille parce qu’elle était du genre beauté froide à un point qu’elle en devenait carrément un glaçon, et que Nick qui n’était pas du tout comme ça (pas en apparence du moins) trouvait que c’était idiot de se comporter ainsi. Cependant, lorsqu’elle s’accrocha à lui d’un air aussi effrayé et désespéré, il regretta son comportement de tous les jours. Comme lui avait un secret, elle devait aussi en avoir qui justifiait son comportement, et c’était bien bête de sa part de s’en moquer alors qu’il savait ce que c’était que souffrir. Carry n’avait plus rien de la princesse des glaces, elle ressemblait plutôt à une poupée brisée, une petite fille fragile. Cela fit mal au jeune homme qui se rendait bien compte que ça aurait presque put être lui à sa place, en train de paniquer dans un couloir sombre. Il la prit dans ses bras et lui caressa les cheveux dans un geste apaisant, comme le faisait sa sœur avec lui autrefois lorsqu’il venait de se scarifier.

    « Il n’y a pas de flammes Charisma, ce ne sont que… des images. Tu ne risques rien. » Il vit la jeune fille déglutir et retenir un tremblement. Elle ne pleurait pas, c’était très courageux de sa part, il admira cette force qu’elle avait, sans toutefois savoir quoi faire pour l’aider. Elle savait sûrement qu’il n’y avait pas vraiment de flamme, mais les hallucinations étaient si réelles qu’elle ne pouvait pas s’empêcher d’y croire quand même. Nick n’avait jamais vraiment vécu ça (il ne souffrait pas de ce genre de trouble) mais il avait lu des choses à ce sujet, même quelqu’un d’à peu près sain d’esprit pouvait se laisser avoir par son inconscient, alors quelqu’un comme Carry qui déjà en temps normal n’était pas tout à fait net… oui, oui, il avait promis d’arrêter.

    Elle lui demanda alors où était Stanley… Il se demanda dans un premier temps pourquoi elle voulait le voir, puis il se souvint qu’ils sortaient ensemble. Bon, au moins il arrivait qu’elle ait des demandes logiques, c’était déjà pas mal ! En revanche, Nicolas ne prêtant guère attention à Enry et considérant qu’il était même dans son intérêt immédiat d’éviter tout préfet qui ne serait pas Emma, il ignorait complètement où il se trouvait, et il savait déjà que cette nouvelle n’allait pas faire plaisir à Carry.

    « Je ne sais pas où il est… désolé… Mais ne t’inquiète pas, ça va passer… et quand tu seras plus calme, on ira le chercher, d’accord ? » Il avait relâché son étreinte mais il lui serrait toujours les deux bras puisqu’elle s’accrochait aux siens et qu’il voulait qu’elle en fasse de même avec la réalité. Après tout, on ne pouvait pas savoir ce qui se passerait si elle se laissait happer par ses hallucinations, peut-être qu’elle ferait le genre de bêtises auxquelles il était lui-même habitué. Et allez savoir pourquoi, quand c’était quelqu’un d’autre, ça l’embêtait vraiment !


{526}
{A partir de ce poste, n'importe qui peut arriver pour aider Nicolas !}


That's what I do : I read and I know things.


   

Le plus tourmenté 2018

Nicolas Jones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1930
Âge : 27 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Eustache Foster


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyDim 13 Fév - 12:46

Emma sortait d'une semaine qui lui avait paru globalement assez irréelle. Et même s'il lui paraissait encore bizarre de dire oralement qu'elle sortait avec Nick, eh bien c'était pourtant la réalité. Un mois plus tôt, elle n'y aurait pas cru. Et même si elle savait qu'entretenir une relation avec le blond allait être compliqué parce que... déjà en soi c'était une relation, et que ça ne dépendait pas uniquement d'elle, et que qui plus est le garçon lui avait avoué certains secrets le concernant qui n'étaient pas des plus réjouissants, elle était prête à prendre le risque. Elle n'en prenait jamais, elle était toujours soucieuse de se préserver, alors pour une fois, ça ne pouvait pas la tuer... Si tu savais

Elle remontait à la salle commune pour y déposer des affaires lorsqu'elle entendit la voix de son petit ami provenant d'un couloir avoisinant. La voix de Nick, et celle de Charisma. Et l'angoisse qu'elle percevait dans ces voix lui glaça le sang. Quelque chose n'allait pas. Une, deux secondes, et elle se mettait à courir, passant l'angle du couloir pour se trouver face à face avec une vision des plus inattendues. « Nick ? Qu'est-ce qui se passe ? » Il lui suffit d'entendre les mots flammes pour comprendre qu'il s'agissait d'une hallucination. La brune n'avait jamais vu son amie dans un tel état, et oui, ça l'inquiétait, énormément. Elle ne pleurait pas, mais elle paraissait totalement terrifiée, et jamais une Charisma Kostovak en pleine possession de ses moyens n'apparaitrait comme ça aux yeux de ses camarades. Elle allait vraiment mal.

Emma s'accroupit aux côtés des deux Aigles, posant un regard soucieux sur sa camarade et attrapant finalement sa main. « Charisma ? C'est moi, c'est Emma... Ça va aller. Ce ne sont que des hallucinations, reste avec nous... » articula-t-elle d'une voix un poil tremblante. Gérer ce genre de situations, ce n'était pas son fort. Elle se tourna vers Nick. Ils avaient besoin d'Enry, c'était stupide parce qu'elle ressentait encore un peu de méfiance à son égard depuis ce que Carry lui avait dit l'année précédente, mais elle sentait qu'il était le seul à pouvoir réellement arranger les choses. Il serait capable de la rassurer mieux qu'eux ne pourraient le faire. Elle savait qu'il le pourrait, même si en soi, il ne faisait pas de miracles, il n'était qu'un élève comme Nick, ou elle, mais même, ça restait différent. Amener la jeune fille à l'infirmerie ne servirait à rien. Dans l'état dans lequel elle se trouvait, il serait déjà déconseillé de la déplacer, et à part la droguer pour qu'elle s'endorme... « Il faut trouver Enry. » murmura-t-elle à la fois à l'attention de son petit ami et à son propre égard. Comme si le fait de le dire tout haut lui apporterait une solution miraculeuse. A sa connaissance, Charisma prenait des médicaments pour la migraine, ce qui lui permettait d'écarter les voix qu'il lui arrivait d'entendre, mais elle ne savait rien concernant les hallucinations. Il restait à espérer qu'elles se dissiperaient d'elle-même, parce qu'Emma ne savait pas produire de patronus, alors des patronus corporels pour retrouver Enry, n'en parlons même pas...
[523]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyDim 13 Fév - 15:14


    « Je… Je sais. » Avait-elle répondu à Nicolas lorsqu’il lui dit que ce n’était que des images. Elle le savait, son esprit, son intellect, le savait, maos son cœur, son âme, lui réagissait comme toujours à la vue de ces flammes et de ces visages par une panique complète et absolu. Ce n’était pas pour rien si elle était devenue une poupée de glace, pleine de froideur et de retenue, c’était justement parce qu’elle devait perpétuellement contenir cette part d’hystérie qui était sous-jacente dans son être depuis qu’elle avait vu sa mère mourir dans les flammes. Sa tête lui disait que ce n’était pas un vrai feu et que d’ailleurs au moins l’un de ses deux parents étant déjà mort, ils ne pouvaient pas être là, mais elle n’arrivait pas à se contrôler. Les voix étaient d’ailleurs en furie dans son crâne, hurlant de peur, frémissant en chœur avec elle, craignant dans la même mesure qu’elle le feu et ces parents qui l’avaient abandonnée, chacun à leur manière.

    Sur ces entrefaites, Emma arriva, mais c’est à peine si Charisma le réalisa dans la mesure où elle était déjà obligée de faire de gros efforts pour ne pas pleurer. Elle s’était promise de ne plus jamais pleurer, elle ne devait pas le faire, elle devait résister ! Et seule cette idée lui permettait de ne pas complètement perdre l’esprit.

    Cependant, Enry n’était pas là et personne ne savait où il était. Elle aurait dû s’y attendre mais cela lui fit énormément de peine quand même, quelque part dans le reste de conscience qu’elle possédait, elle espérait que la présence de son petit ami arriverait à la calmer, à faire fuir les flammes comme la dernière fois où elle avait eu des hallucinations – d’une moindre importance -. Elle voulait le voir, ce besoin lancinant nourrissant son hystérie, elle chercha bêtement à se dégager de l’étreinte de Nicolas sans y parvenir, il était en pleine possession de ses moyens, ce n’était pas son cas à elle.

    « Emma ? » réalisa-t-elle finalement alors que celle-ci lui parlait d’une voix légèrement tremblante. Elle posa enfin son regard azur sur le visage de son amie et elle lui dit d’une voix bien plus chevrotante que la sienne « Je vois des flammes, elles vont me brûler… il faut demander aux elfes de les éteindre. Dorémi, où est Dorémi ? Vous le savez ? Elle doit éteindre le feu ! Elle sait que j’ai peur des flammes ! Je la punirais pour ça ! » Son discours n’avait plus rien de cohérent car elle perdait de plus en plus pieds dans sa faiblesse mentale. Quant à Dorémi, s’il était vrai qu’elle aurait pu y faire quelque chose tant elle connaissait bien sa maîtresse, elle était encore plus inaccessible qu’Enry (si, si, c’est possible) puisqu’elle était à Londres, son elfe de maison n’ayant pas de raison (ni l’autorisation) de la suivre à Poudlard. Elle entendit ensuite le chuchotement d’Emma et elle recommença à se débattre. « Je dois aller le chercher ! » Ou pas. Mais allez donc le faire comprendre à quelqu’un en pleine crise d’hystérie hein !


{523}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Jones
Professeur

Parchemins : 541
Âge : 26 ans
Actuellement : Professeur d'étude des runes


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyDim 13 Fév - 15:36

    Nicolas fut soulagé de voir arriver sa petite amie sur les lieux. A défaut d’être beaucoup plus qualifié que lui pour gérer ce genre de problèmes, elle était l’amie de Charisma, peut-être que ça finirait par aider. Lui, il ne la connaissait pas bien et il ne savait même pas pourquoi elle voyait des flammes exactement (bien que la phobie du feu de Carry soit connu de tous à Serdaigle, c’était assez étrange que ça la poursuive jusque dans ses hallucinations). Le truc qu’il ne savait pas c’est que Charisma ne se confiait même pas à ses amis et que donc Emma n’en savait pas beaucoup plus que lui sur le sujet, cela dit, il restait l’espoir qu’à deux cela fonctionne mieux que tout seul pour calmer la donzelle.

    « Salut chérie, j’ai rarement été aussi content de te voir, pas que je me sente dépasser par les évènements, mais presque… » Charisma se débattit et sortit des phrases sans queue ni tête… Enfin, pour être plus exacte, cela devait sûrement avoir un sens, mais pas pour ceux qui ne voyaient pas ce qu’elle voyait. Charisma se laissait de plus en plus engloutir sous le poids des visions et Nick ne savait pas comment enrayer le processus, revenir en arrière… C’est alors qu’Emma lui demanda la même chose que ce que Carry lui avait demandé juste avant que celle-ci n’arrive. Non mais elles n’avaient pas un peu fini avec Stanley oui ? Puisqu’il leur disait qu’il ne savait pas où il était nom d’une bombabouse !

    Il ne répondit cependant pas tout de suite parce que Charisma se débattait justement pour aller chercher son petit ami. C’est cela oui, comme s’il allait la laisser traîner dans le château dans cet état ! Elle serait bien capable de sauter du haut de la Tour pour échapper à ces fameuses flammes ! Hors de question, elle était plus en sécurité ici avec eux ! Et tant pis si ce crétin de préfet-en-chef ne montrait pas le bout de son nez, ils allaient bien finir par trouver une solution, ils étaient à serdaigle, merde quoi ! Ils étaient intelligents, ils pouvaient réussir à aider Charisma ! C’est du moins ce que Nicolas voulait, mais il devait bien admettre que c’était tout de même beaucoup plus simple à dire qu’à faire.

    « Emma, c’est pas que je ne comprenne pas pourquoi tu veux qu’on trouve Enry, mais comment veux-tu qu’on le fasse, on ne peut pas la laisser ici et je n’arriverais pas à la tenir tout seul très longtemps… Et d’ailleurs, on est même pas certain qu’il y puisse quelque chose. » Il savait que l’amour c’était magique et patati et patata mais fallait pas lui raconter de bobard vu la force des hallucinations (suffisante pour qu’elle commence à y croire plus que la réalité) il doutait que tout l’amour du monde y puisse quelque chose, non, il leur fallait quelque chose de plus musclé. « Tu me colles combien d’heures si je l’assomme ? » Ok, ce n’était pas le truc le plus gentil qu’il pouvait faire, mais au moins il n’y aurait pas de risque qu’elle se fasse plus mal que ça et ils pourraient trouver Stanley. Lui trouvait que c’était un plan pas mal, enfin pour peu qu’elle ne se réveille pas avant qu’ils aient trouvé son mec du moins. Bon, d’accord, c’était un mauvais plan, mais là tout de suite, c’était tout ce qu’il avait à proposer concrètement.


{573}
[579]

NEIGE


That's what I do : I read and I know things.


   

Le plus tourmenté 2018

Nicolas Jones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1930
Âge : 27 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Eustache Foster


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyDim 13 Fév - 22:41

Emma sourit faiblement à Nicolas lorsqu'il la salua. En temps normal elle se serait montrée plus chaleureuse, mais en l'occurrence ce n'était vraiment pas le bon moment. D'ailleurs elle était tellement préoccupée par l'état de Charisma qu'elle entendit à peine les paroles de son petit ami. Elle ne tilta même pas au "chérie" alors que bon, il fallait bien avouer qu'elle n'avait pas tellement l'habitude d'être qualifiée de ce genre de petit nom, et qu'elle ne savait pas encore si elle appréciait ou pas, mais ça elle verrait en temps voulu. « C'est arrivé d'un coup ? Heureusement que tu étais là... » dit-elle d'une petite voix tandis qu'elle s'accroupissait à hauteur de la jeune fille pour essayer de capter son attention. Elle ne voulait pas paniquer, mais elle sentait l'angoisse monter, parce qu'elle ne savait absolument pas ce qu'il convenait de faire dans une telle situation.

Mais Charisma finit par prendre conscience de sa présence, à son grand soulagement par ailleurs, et elle dut focaliser toute son attention sur elle pour tâcher de comprendre ses paroles. Et il lui fallait au moins ça, parce que son aînée n'était vraiment pas dans son état normal, ses mots manquaient de sens, à ses yeux du moins. Elle se tourna vers Nicolas, dans l'espoir d'y trouver un appui, une explication, mais il semblait improbable qu'il ne comprenne mieux qu'elle de quoi parlait Charisma. « Oui c'est moi Charisma. Je... je ne sais pas où elle est... Je vais aller la chercher, essaye de te calmer, ça va aller. » continua-t-elle en essayant désespérément de raffermir sa voix. Craquer n'était pas une option, c'était à elle d'être forte pour une fois. « Regarde il n'y a pas de flammes, sinon Nick et moi on brûlerait, n'est-ce pas ? » Essayer de la raisonner par la logique n'était pas la chose la plus intelligente à faire sachant qu'elle était complètement en train de perdre la raison, elle le savait bien, mais elle songeait que tant qu'elle réussirait à la faire parler, elle l'empêcherait de sombrer complètement. Il fallait qu'elle reste avec eux, absolument.

Cependant, Charisma se mit brusquement à se débattre à l'évocation du nom d'Enry et Emma fut plus que soulagée que Nick soit là pour la retenir. Elle n'en aurait pas été capable. Nick disait vrai, elle ne pouvait que le reconnaître. Enry semblait bien loin en cet instant, et la Serdaigle se débattait avec une force impressionnante pour son gabarit. « Je sais bien, oui... Combien de temps tu penses à peu près pouvoir la retenir, tout seul ? A moins qu'on ne lui jette un sort pour l'immobiliser, je ne sais pas... » réfléchit-elle à haute voix tout en tâchant de retenir Charisma du mieux qu'elle pouvait de son côté et avec sa force de cochon d'inde. C'est juste que ça aurait été tellement plus simple si Enry était là... Il était plus âgé, plus expérimenté, plus calme... « Non ! Tu ne l'assommes pas ! » s'exclama-t-elle d'un ton qui n'admettait aucune réplique. Pas question, elle s'y refusait. Il ne pouvait pas cogner sur Charisma, ce n'était même pas envisageable. La méthode de force ne pourrait être que d'autant plus traumatisante. Au comble du désespoir, elle se creusait la tête à la recherche d'un sort quelconque qui pourrait les sortir de ce mauvais pas. La magie ne l'avait jamais laissée tomber jusque là ! « Un maléfice de bloque-jambes ou d'entrave pourraient suffire à l'immobiliser, les lancer correctement ne devrait pas être un problème, mais tout dépend de ce qu'on veut faire, je ne suis pas sûre que ce soit la solution... Certes elle ne bougera plus, mais les hallucinations seront toujours là, et ce sera même d'autant pire... Il faudrait qu'elle puisse se calmer... » marmonna-t-elle d'un air absent. « Je ne sais pas Nick, qu'est-ce qu'on doit faire ? Il faudrait quelque chose pour l'endormir en espérant que les visions aient disparu à son réveil, mais on est loin de tout ici... Et je reste convaincue que l'assommer n'est pas la solution. » Le cœur battant à tout rompre, elle posa à nouveau le regard sur Charisma. Que faire ?
[690]
[683]

-TOUS COMPTES-
NEIGE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyLun 7 Mar - 6:29


    « Dorémi… Enry… Mama… Il faut les trouver ! Non ! Pas mama ! Mama est morte, mama est morte ! » Elle se débattit une nouvelle fois et se colla contre le mur fermant les yeux, la tête rentré dans son cou comme pour échapper à quelque chose qu’elle était la seule à voir. « Plameni poglotit’ menya… » Gémit-elle douloureusement. Voilà plusieurs années que Charisma vivait en Angleterre, elle parlait un anglais parfait avec très peu d’accent si ce n’est un « r » un peu roulé et des inflexions qui n’avaient rien d’anglaises, mais elle commençait à s’abîmer tellement dans sa folie qu’elle en perdait son anglais (à défaut de son latin). Elle ne se débattait plus, se contentant de rester ainsi prostrée, immobile, pendant que ses deux camarades discutaient de son cas. Leurs voix lui parvenaient comme un murmure très lointain, elle réussit cependant à intellectualiser la réponse des plus logique d’Emma et toujours les yeux fermés, elle articula dans un anglais hésitant : « Les flammes… c’est après… après ma personne, après moi… c’est moi la cible. Mama… mama veut… mama veut… » Elle déglutit à nouveau avec difficulté, rouvrant les yeux pour tourner la tête là où se trouvait pour elle sa mère qui l’observait tristement. Carry appuya sur ses yeux avec ses poings, cherchant à chasser ces images. « Elle veut m’emmener. » Lâcha-t-elle dans un anglais redevenu parfait, comme un éclair de lucidité aussitôt disparu dans ses yeux azur.

    Passa encore quelques minutes d’obscurité complète dans son esprit à frémir de peur, elle resta comme paralysée mais un coin de son esprit remarqua que Nicolas la tenait toujours fermement. A partir de l’instant où elle réalisa pour de bon qui la tenait, comment et qu’Emma était bien là (donc qu’elle n’avait pas halluciné la présence de ses camarades), elle reprit peu à peu son calme. Elle n’interrompit cependant pas tout de suite la conversation des deux serdaigles, pas parce qu’elle ne le voulait pas (franchement, maintenant qu’elle commençait à reprendre le dessus, elle n’avait guère envie qu’on l’assomme que ce soit littéralement ou avec un sortilège) mais parce qu’elle mit longtemps à pouvoir reparler. C’est comme si, là que les images de son hallucination commençaient à perdre de leur réalité, s’estompant peu à peu, elle se retrouvait épuisée et sans force…

    « Monsieur Jones. » Dit-elle ensuite posément alors qu’Emma cherchait toujours une solution. « Pourriez vous me lâcher s’il vous plaît ? Je me sens mieux mais vous me faites mal. » Nick’ hésita un instant puis il la lâcha brusquement « Pardon… » Marmonna-t-il si bas que Carry n’était pas sûre qu’Emma ait pu l’entendre. Elle resta par terre, regardant autour d’elle. Elle n’avait pas encore retrouvé son masque de froideur, aussi son visage marquait il un reste de crainte et une certaine incertitude. Elle savait qu’elle venait d’avoir une grosse crise d’hystérie et elle était par ailleurs complètement épuisée et absolument certaine d’être incapable de marcher.

    Elle ferma de nouveau les yeux. « Les flammes sont partis… » Murmura-t-elle avec un soupir en se calant plus confortablement contre le mur. Toujours les yeux fermés, elle ajouta « Je n’ai pas assez de force pour trouver monsieur Stanley… Je crains aussi de devoir louper les cours de la journée. » Elle parlait bien plus pour elle-même que pour Emma et Nick’, en fait ils n’auraient pas été là que ça aurait été pareil. Cependant, lorsqu’elle ouvrit les yeux de nouveau, elle vit Nick’ qui jetait un coup inquiet sur elle avait d’observer Emma, comme s’il attendait des instructions. Elle leur aurait bien demandé de l’emmener à l’infirmerie, mais pour l’instant le monde autour d’elle avait encore une teinte rouge inquiétante, elle préférait attendre. Et puis, elle détestait l’infirmerie.


{628}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Jones
Professeur

Parchemins : 541
Âge : 26 ans
Actuellement : Professeur d'étude des runes


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyVen 11 Mar - 20:36

    « Roh t’es pas drôle ! » Râla Nick’ mais plus pour faire de l’humour et détendre l’atmosphère lorsqu’elle lui dit qu’elle ne voulait pas qu’ils assomment Carry. Selon lui, c’était une solution valable et beaucoup moins dangereuse que de lancer un sort au hasard. Imaginez qu’ils se plantent dans le sort sous le coup du stress ? Eh bah là, pour le coup, ce serait vraiment vachement plus grave que la situation actuelle.

    « Tu crois vraiment que je suis la personne la plus habilitée à t’aider pour ce genre de situation ? Je suis à peu près aussi dangereux qu’elle ! Je peux la tenir tant que tu veux, mais je n’ai pas de meilleures idées pour l’aider que de lui mettre un bon coup sur la tête. » Nicolas n’avait pas d’hallucination mais il était accro à l’adrénaline et à la douleur, du coup dès qu’il était en état de stress, il perdait le contrôle et il se tailladait le bras avec un canif qu’il avait toujours dans sa poche… Bref, il n’avait pas le même genre de problème psychologique que Charisma, mais il n’était pas vraiment plus net (en bref Emma devrait se poser elle aussi des questions sur sa santé mentale vu son entourage direct !).

    Puis Charisma sembla reprendre ses esprits et elle lui demanda avec sa politesse froide habituelle de la lâcher. Il s’exécuta tout en s’excusant vaguement. Il était désolé de lui avoir fait mal, mais il se disait que cela aurait été encore pire s’il ne l’avait pas fait… ce qui ne l’empêchait pas de se sentir un peu gêné, entre autre parce qu’il avait assisté à quelque chose qu’il n’aurait jamais du voir – soit Carry en pleine crise – et que comme ils ne se parlaient presque jamais, c’était un peu délicat. Emma à côté était son amie, c’était différent quand même…

    « Heu… Charisma… Ecoute… je pense qu’on devrait t’emmener à l’infirmerie. Tu nous as vraiment inquiété tu sais, et on est pas vraiment qualifié pour t’aider, mais par contre on peut te conduire là-bas. » De toute façon, ne comptez pas sur Nicolas pour laisser partir la brunette toute seule dans le couloir après ce qu’il venait de voir, c’était lui qui l’avait retenu et il était sûr qu’elle se serait fait mal ou pire qu’elle aurait fait mal à quelqu’un si Emma et lui n’avaient pas été là !!!

    « Emma… qu’est-ce que tu en penses ? » Demanda Nick à sa petite amie de l’air de celui qui ne voulait pas se mouiller. Avant ça il ignorait même que la mère de Carry était morte… ça voulait dire qu’elle aussi elle voyait les étranges chevaux qui tiraient les calèches en début d’année… des grands lui avaient dit en première année que ces bestioles là il n’y avait que ceux qui avaient vu la mort qui pouvait les voir.

    Se penchant sur Carry, il lui posa une main compatissante sur l’épaule. « Moi aussi je vois les Sombral tu sais… » Lui dit-il alors sans réfléchir, juste parce qu’il y pensait et qu’il avait soudain ressentit le besoin de dire à Charisma qu’elle n’était pas toute seule. A défaut de Stanley, elle avait Emma… et lui… aussi bizarre que cela puisse leur sembler à tous les deux.


{549}

NEW YEAR
TOUT COMPTE


That's what I do : I read and I know things.


   

Le plus tourmenté 2018

Nicolas Jones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1930
Âge : 27 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Eustache Foster


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyDim 10 Avr - 20:46

Ne pas paniquer, surtout ne pas paniquer HIIIIIIIIIII ! Ce n'était pas envisageable étant donné que la d'ordinaire si calme et mesurée Charisma Kostovak était actuellement en plein délire. Merlin ce qu'elle aurait aimé qu'Enry soit là. Surprenant n'est-ce pas ? En fait n'importe quel adulte ou préfet responsable aurait fait l'affaire. Oui, elle était préfète, c'était un fait, mais elle n'était pas responsable, elle n'était pas habilitée à gérer ce genre de situation, ça, c'était largement au-dessus de ses compétences. Note personnelle: commander des livres concernant les délires, psychoses et hallucinations chez Fleury & Bott, pour être préparée à l'avenir.

Le mieux qu'elle pouvait faire pour l'instant, c'était essayer de calmer Charisma tant bien que mal, c'était ce qui lui semblait être le moins risqué et le plus sensé. L'assommer en revanche, certainement pas. Certes, ça aurait le mérite de la calmer sur le moment, mais les répercussions qu'un tel geste pourrait avoir, ils n'en avaient absolument aucune idée. Brusquement, la Bleue et Bronze se mit à passer de l'anglais au russe, évoquant le prénom d'Enry à nouveau, avant de se mettre à parler de sa mère. Continuant à l'observer d'un regard concerné, Emma pressa un peu plus fort la main de la jeune fille, comme pour essayer de la garder auprès d'elle, c'est-à-dire loin des flammes. « On ne va pas la laisser t'emmener Carry, tiens bon. On est là Nick et moi, tu restes avec nous. » affirma-t-elle non sans se sentir complètement désarmée. Qu'avait-elle à part ses mots ? Oui bien sûr, elle avait Nick, et très honnêtement elle était bien contente qu'il soit là, ne serait-ce que pour retenir Charisma, parce que la brune en aurait été incapable. Seulement hormis sa présence physique, on ne pouvait malheureusement pas dire qu'il était d'un grand soutien. « Très juste Nick, très juste. Seulement pour l'instant je ne peux gérer que ça alors continue à la retenir, et laisse tomber le coup de massue. » déclara-t-elle avec un calme et une résolution qui la surprirent elle-même.

Tandis qu'ils discutaient, la Russe sembla retrouver petit à petit son état normal tout dépend de votre définition de la norme. Et lorsqu'elle entendit ce ton si familier, Emma sentit ses épaules s'affaisser de soulagement. La crise était apparemment passée. Elle parvint même à faire un reproche à Nick, ce qui malgré la situation sut lui décrocher un très léger sourire. Le blond recourut ensuite à l'appui de sa petite amie et la jeune fille hocha la tête avec vigueur. « Oui, on t'emmène à l'infirmerie. De toute façon comme tu l'as dit, il n'y a pas moyen que tu retournes en cours dans cet état, donc c'est là-bas que tu seras le mieux. Tu penses pouvoir marcher en t'appuyant sur nous ? A moins que tu ne préfères que Nick te porte ? » suggéra-t-elle avec incertitude, toujours accroupie à côté de son amie. Quoi ? Ce n'était pas elle qui serait capable de porter Charisma ! Pas que la Bleue et Bronze soit excessivement lourde, mais Emma n'était pas vraiment des plus robustes ou des plus costauds, alors si c'était pour qu'elles s'écrasent toutes les deux par terre... La brune resta silencieuse lorsque Nick parla des Sombrals. Elle ne les voyait pas, et parfois elle n'était plus si sûre de savoir si elle devait s'en réjouir. L'état dans lequel se trouvait son père... Ce n'était pas vivre ça, ce n'était pas ce que voudrait un homme dans la force de l'âge, certainement pas, même si ça lui faisait incroyablement mal d'y songer.

[591]
SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] EmptyDim 8 Mai - 18:13

    Dans la mesure où Charisma entendait des voix et n’en était pas à sa première cirse d’hallucination, elle avait déjà un dossier de troubles mentaux à l’infirmerie de Poudlard. Si elle avait été moins pragmatique, ça l’aurait peut-être dérangé, mais elle devait avoir dans les trois ans quand elle s’était rendue compte que personne d’autre qu’elle et sa mère entendaient des voix et elle avait fini par s’y faire. Plus tard elle avait eu des hallucinations visuelles et là elle avait fait une croix sur toute envie d’être un jour normale. De fait, aller se faire soigner ne la rebutait pas, elle se demandait juste si ses jambes la porteraient. Physiquement, elle allait plutôt bien, mais elle était encore sous le choc et contenait avec peine des tremblements convulsifs.

    « Commençons par essayer de marcher… sans vouloir vous offenser, je pense que votre petit ami est un peu trop gringalet pour prétendre me porter. » Elle posa à cet égard le regard sur Nicolas qui avait beaucoup de qualité dont des muscles très développés ne faisait pas parti à l’évidence. D’ailleurs, loin de s’en offusquer, il haussa les épaules en souriant. « Un point pour la princesse des glaces, zéro pour la préfète de mon cœur. Enfin, ceci dit, s’il le fallait vraiment, je suppose que je pourrais toujours te traîner en te mettant sur mon dos, quelque chose comme ça. » prit de pitié, il lui parla aussi des sombrals et Charisma répondit par un sourire triste à cette déclaration. Elle ne souhaitait à personne de voir ces chevaux de malheur, c’était bien triste de savoir qu’on les voyait parce qu’on avait vu quelqu’un mourir, ou plus précisément parce qu’ils avaient vu la mort en face.

    « Vous me voyez désolé d’apprendre que je ne suis pas la seule à pouvoir les voir monsieur Jones. » Répondit-elle avec la mesure et la neutralité qui lui était particulière, comme si quelques instants auparavant elle n’était pas du tout en train de délirer en les suppliant d’aller chercher son petit ami. Etat de fait dont elle ne se réjouissait pas, elle n’avait aucune envie de ressentir le besoin de voir Enry dans ces conditions, malgré ça, objectivement, elle se fit la réflexion que c’était normal, et rangea le problème dans un coin de son cerveau, celui qui était dédié aux problèmes à résoudre plus tard.

    « Je ne savais pas pour toi non plus en fait… Bah c’est la vie. » Conclut avec une insouciance feinte Nicolas avant d’aider Charisma à se lever tout en la soutenant de son mieux pour qu’elle ne tombe pas. Heureusement, elle était plus solide sur ses jambes que ce qu’il aurait cru, et en l’aidant un peu, ça devrait se dérouler sans trop de problèmes. Il laissa l’autre côté à Emma et ils commencèrent à avancer. Une fois à l’infirmerie et au moment de se quitter, ce fut à Charisma que revint la conclusion de cette aventure qui avait commencé avec elle : « Je ne le pensais pas au début, mais vous formez une bonne équipe finalement monsieur Jones et vous. Au revoir mademoiselle Carter. » Et la porte de l’infirmerie se referma entre elle et les deux autres car tout cauchemar se doit de se finir dans un lit.


{546}
{Terminé pour Nick & Carry}


EXAMS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty
MessageSujet: Re: Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]   Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les flammes m'engloutissent [Nick puis libre]
» Tout débute où je le désire... [PV Léandrà puis libre]
» A la recherche de Trévor (Prio Mathias et Nervia puis libre)
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: