AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Joyeux noël et bon appétit bien sur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Jeu 17 Fév - 18:28


Pourquoi voulait il apprendre à cuisiner dans un monde où la magie régnait et où les elfes de maison étaient fait pour ça ? Parce qu'il ne voulait pas indéfiniment rester indépendant de cette machine qui lui avait causé tant de soucis car il faut le dire sans la magie sa vie aurait été mieux pendant son adolescence. Cependant dans tout ça il y avait bien sur des choses qu'il ne regrettait pas du tout en commençant bien sur par l'amour qu'il partageait avec une rouquine dénommée Ginny Weasley. Tous deux vivaient tout simplement l'idylle amoureuse et heureusement pour eux, c'était moins compliqués qu'entre Ron et Hermione. Bien sur après la mort de Voldemort tout s'était bien terminé et leur histoire d'amour était tranquille puis malheureusement Ron a joué avec le feu et Harry a même fait parti du plan du rouquin si bien qu'Hermione lui en a voulu un petit peu. Ce fut dur quand même sur le temps de midi au ministère de la magie les repas silencieux. Enfin, c'était du passé, tout était rentré dans l'ordre, Hermione et Ron s'embrassait de nouveau depuis que ce dernier avait fait une demande en mariage. Un peu jeune ? Peut être mais bon après tout quand on a vécu des choses comme le règne de Voldemort, on n'a pas vraiment envie d'attendre. Enfin la nouvelle avait vraiment réjouit tout le monde, le petit Weasley qui fait une demande en mariage c'est vrai que c'est plutôt étonnant.

Et Harry ? Avec Ginny, il pensait qu'il valait mieux prendre un peu plus son temps. Après tout il n'avait pas passé autant de temps avec elle que Ron et Hermione ont passé de temps ensemble même si c'était dans un contexte non propice à l'amour. Enfin bref, en parlant d'amour, aujourd'hui les deux couples allaient faire leur diner de réveillon ensemble et sans Mrs Weasley qui a eu du mal à dire oui jusqu'à ce qu'Harry insiste. Chaque année ils avaient pris l'habitude de le faire au Terrier mais cette année ils avaient eu envie de faire autrement. De toute façon le lendemain matin c'était tous au Terrier pour l'ouverture des cadeaux. C'était la seule condition que leur avait donné Mrs Weasley pour laisser Ginny venir. C'était à vrai dire le seul chantage qu'elle aurait pu leur faire Ron ne vivant plus au Terrier. " Hermione t'es sur que c'est une bonne idée de faire mon premier diner pour Noël? " demanda-t-il à celle qu'il considérait comme sa soeur. Il faut dire que l'idée d'Hermione d'apprendre à Harry à cuisiner pour Noël était un peu risqué. Au pire Ron pourrait toujours tenter de commander des pizzas, pour un repas de noël hein !

La cuisine de l'appartement d'Harry était plutôt spacieuse et pourtant seul Kreattur avait jusque là cuisiné à l'intérieur. Les seuls choses qu'il s'était préparé c'était ses petits déjeuners. Les yeux brouillés ou le bacon il savait faire puisqu'il avait eu l'habitude de s'en occuper lorsqu'il vivait chez les Dursley. Les Dursley...Il n'était jamais allé les revoir depuis. Un jour il était passé devant leur maison pour voir ce qu'il devenait et il avait pu remarquer qu'ils avait ré-emménagé. Cependant il ne se voyait pas vraiment faire son come back chez eux. Le temps passé là bas était terminé un point c'est tout. " Hermione, la dinde, il faut la mettre dans le four à partir de combien de temps? " Il regarda son amie, le plat contenant la dinde déjà fourrée dans les bras. Il y avait encore le temps avant que Ron et Ginny n'arrive, mais fallait il beaucoup de temps pour qu'une dinde cuise? Puis il fallait qu'eux se préparent aussi, une soirée de noël en T-shirt tâché c'était pas très classe. Non pas très classe du tout.


Dernière édition par Harry Potter le Mer 27 Avr - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministre de la Magie

Parchemins : 1979
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Jeu 17 Fév - 20:10


Une nouvelle année s'achevait pour Hermione Granger. Cependant, elle était beaucoup plus joyeuse que les années qui venaient de s'écouler. Tout d'abord, Le Seigneur des Ténèbres n'en voulait plus à la vie de son meilleur ami, ainsi qu'à celle de tous les Nés-moldus. Ensuite, même s'il y avait une recrudescence des forces du mal, cela n'était pas non plus trop grave. Des épisodes de temps à autre, que le Ministère avait certes, du mal à gérer, mais qui n'avaient pas non plus l'ampleur des mesures prises par l'ancien Seigneur des Ténèbres. Ensuite, Ronald Weasley, le rouquin qui servait de petit ami à Hermione s'était enfin décidé et l'avait demandée en mariage. Non non, vous ne rêvez pas ! Ron avait demandé la main d'Hermione, et bien entendu, la brune avait accepter. Et enfin, elle apprenait à son meilleur ami à faire la cuisine... Et cela était sûrement la chose la plus drôle qui puisse être !

Car si Harry n'était pas très doué en cuisine... Et bien en fait, on pouvait même carrément dire qu'il était complètement à côté de la plaque ! C'est pourquoi Hermione avait pris les choses très au sérieux, et qu'ils travaillaient à ce repas depuis trois à quatre semaines déjà. Ils avaient élaborés le menu ensemble, et le réalisaient enfin. Et Harry se montrait être un élève plutôt attentif et perfectionniste ! Ce qui n'était pas du tout une mauvaise chose ! Car Hermione aimait tellement la cuisine qu'elle n'aimait pas vraiment qu'on aille à l'encontre de ses ordres (enfin, même quand on ne parlait pas de cuisine...). Alors qu'elle s'affairait à préparer la génoise pour la buche qu'ils auraient au dessert, Harry s'approcha d'elle, le plat contenant la dinde dans les bras... Mouais, bon, ils avaient encore le temps avant de l'enfourner !


« Harry, fais moi confiance ! Je suis sûre que tu vas faire des merveilles... Et puis je suis là, tu n'as rien à craindre ! »

Harry était comme son frère, et puisqu'ils étaient tous les deux des enfants uniques, ils se comportaient vraiment comme tel. Il n'y avait jamais eut d'ambiguïté entre eux, même si beaucoup de monde leur avait prêter une idylle, Ronald Weasley le premier... Mais Hermione avait foi en son meilleur ami, et elle était sûre et certaine qu'il réussirait ce dîner haut la main ! Et puis, elle était là, non ? Il n'avait donc aucun soucis à se faire ! Hermione l'aiderait dans tout qu'ils devraient faire... Et au pire, ils commanderaient des pizzas... Et dans deux ou trois ans, ils riraient tous ensemble de ce premier dîner de Noël préparé par Harry... D'ailleurs, Hermione avait dû être particulièrement inventive pour ne pas révéler le secret qu'Harry et elle partageait, que se soit à son petit ami, ou à la soeur de ce dernier, qui était la petite amie d'Harry, ainsi que sa colocataire à elle... Déjà qu'ils avaient du convaincre Mrs Weasley, et qu'ils avaient du accepter le chantage qu'elle leur avait fait... Enfin bref !

« Et bien, la dinde doit cuire deux heures trente... Oui, je sais, c'est long... Donc on a encore du temps devant nous... Si elle cuit trop longtemps, elle ne sera pas bonne... Il faudra qu'on pense à l'arroser très souvent aussi pendant la cuisson... »

Et oui, ça prenait du temps de cuire une dinde ! Et il fallait lui apporter beaucoup d'attention ! Autant dire que ce n'était pas de tout repos de préparer le repas de Noël ! Mais Hermione avait trouvé que c'était la meilleure des choses pour Harry ! Au moins, il toucherait à tout ! Les entrées, les plats et les desserts, il verrait tout en une seule soirée, et avec une super prof ! Alors il n'allait pas se plaindre, non ? Bien entendu, eux devaient aussi se changer, et il allait falloir trouver du temps pour que chacun puisse se faire beau, mais Hermione savait que de toute manière, ce Noël serait un très beau Noël !

« Harry, tu veux voir comment je fais la bûche ? Tu pourras en faire une pour Nouvel An comme ça... »

Bah oui... Déjà qu'elle lui laissait faire tout ce qui était salé, il pouvait bien la laisser faire la bûche non ? Et puis, même si elle disait « je fais » elle voulait dire « on fait » ! Car elle n'allait pas laisser Harry se tourner les pouces en attendant que le temps soit suffisamment écoulé pour pouvoir enfourner la dinde... Surtout que le jeune homme avait déjà pelé les marrons, donc en gros, il n'avait plus rien à faire du tout... Donc oui, il allait l'aider. Hermione lui montra un saladier en inox ainsi qu'à fouet, et lui indiqua ce qu'il devait faire pour faire la garniture de la bûche. Une bûche au chocolat d'Honeydukes, car les quatre jeunes sorciers étaient tous gourmands. Hermione elle, s'occuperait de faire la génoise et d'aider Harry un maximum !


We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.

Meilleure Gryffondor 2017

Hermione Weasley-Granger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Mer 27 Avr - 13:25

Comment dire…Il avait résisté à la mort plus d’une fois et maintenant pouvait il flancher face à une dinde de noël ? Tout reposait en quelque sorte sur ses épaules comme toujours, cette fois la réussite du réveillon de noël était en jeu, il ne fallait pas qu’il loupe le coche. Ah ah peut être qu’à côté de ça Voldemort c’était du gâteau…Enfin même les gâteaux n’étaient pas vraiment facile à faire à vrai dire. Il fallait être aussi minutieux que dans la fabrication d’une potion et on sait très bien les affinités qu’a Harry avec cette matière n’est ce pas ? Enfin, qui ne tente rien n’a rien et s’il voulait quelque chose à manger ce soir il valait mieux tenter. Puis comme le disait si bien Hermione, elle était là donc au cas où il se ratait hein, elle pouvait toujours rattraper le tout. C’était Hermione après tout, sans elle, il n’aurait sans doute pas réussi la quête des Horcruxes et sans elle il ne réussirait surement pas ce diner. De toute façon apprendre à cuisiner était un peu l’idée d’Harry pour éviter de surcharger Kreattur de travail (et éviter les réprimandes d’Hermione sur la façon dont il faut s’occuper des elfes de maison justement). D’ailleurs en parlant d’elfe de maison, il était récemment allé rendre visite à Dobby. Et là vous vous dites « Oh my god, il a des hallucinations, mais Dobby est mort voyons ! ». Rassurez vous Harry n’est pas fou, lorsqu’il dit qu’il est allé rendre visite à Dobby cela veut dire qu’il est allé se recueillir sur sa tombe et y déposer quelques fleurs. En parlant de fleurs du coup il avait aussi rendu visite à Bill et Fleur dans leur chaumière ainsi qu’à leur petite fille Victoire qui était née il y a maintenant un an. Elle grandissait assez rapidement d’ailleurs c’était plutôt ahurissant.

Il posa une question à Hermione sur le temps de cuisson de la dinde et elle lui expliqua qu’il fallait être assez précis et ne surtout pas l’enlever trop tard et éviter aussi qu’elle sèche en l’arrosant de sauce. Bon dieu, la cuisine n’était pas vraiment une partie de plaisir alors la suite fit bien rire Harry. En fait elle lui parla de la bûche qu’elle était en train de préparer pour le dessert, oui la bûche était ce gâteau qui mettait la touche final à un repas de noël. Elle lui avait proposé de la regarder faire histoire que pour le nouvel an par exemple, il puisse en préparer une. Mais pas sur qu’il veuille réitérer l’expérience pour le nouvel an franchement. C’était vraiment beaucoup de boulot un tel repas. A partir du moment où il savait faire cuire un steak et faire à côté quelque chose comme des féculents ou des légumes franchement ça lui suffisait. L’idée de faire un test lors d’une fête était tentante une fois, pas deux. D’ailleurs pour ne pas vexer Hermione il acquiesça et s’approcha d’elle pour l’observer, mais il savait qu’à l’approche du nouvel an, Mrs Weasley prierait pour les avoir et il lancerait comme excuse le fait qu’il ne fallait pas la vexer elle étant donné qu’ils l’avaient déjà abandonné pour le repas de noël. Voilà comme ça c’était du tout cuit si on pouvait dire ça comme ça. Enfin bref, elle lui donna quelques instructions pour la bûche, les instruments qui allaient avec et elle le laissa faire tandis qu’il s’attelait à la tâche.

La soirée arriva bien rapidement ensuite et le repas était presque terminé. Il suffirait à présent de faire quelques allers retours en cuisine pour servir et là, il suffirait d’user de la magie pour que tout soit parfait. « Ron et Ginny ne devrait pas tarder. Ils arrivent ensemble non ? » Demanda-t-il à son professeur de cuisine d’un jour tandis qu’habillé pour la soirée il tâchait de circuler dans la cuisine sans verser une tâche de graisse sur ses vêtements. D’ailleurs, justement on sonna à la porte du domicile. Ca devait être eux. Il allait lui-même ouvrir et à la vu de ses invités les salua avant de les laisser pénétrer dans le salon.

( Désolé du retard ;_; )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministre de la Magie

Parchemins : 1979
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Dim 1 Mai - 22:58


Hermione mettait peut-être un peu trop d’enthousiasme à l’ouvrage. Elle donnait volontiers à Harry tous les conseils dont il l’avait besoin, lui donnait plein de petites astuces bonnes à savoir, surtout si, par le plus grand des malheurs les plombs sautaient ou s’il y avait une coupure de courant (et là, elle trichait légèrement puisqu’elle utilisait la magie, bien qu’elle prônait la cuisine façon moldue, à cause de l’éducation qu’elle avait reçue de la part e ses parents). La brune sortit la génoise au chocolat au lait, qu’elle avait préparé pour la bûche. Elle comptait mettre du chocolat blanc au milieu et la recouvrir de chocolat noir. Une bûche trois chocolats, qui allait ravir les gourmands qui arriveraient pour la soirée de Noël.

Tandis qu’elle s'affairait à faire sa bûche, tout en prodiguant encore et toujours des conseils précieux pou Harry -il fallait dire qu’elle avait de l’expérience, elle faisait la cuisine depuis quelques années quand même !-, la dinde cuisait tranquillement dans son four et dans son jus. Harry la surveillait de près, l’arrosant régulièrement pour éviter qu’elle ne dessèche et ne devienne toute fripée et immangeable. Finalement l’heure du dressage de la table arriva. Harry et Hermione placèrent nappe, assiettes et couverts, puis retournèrent à la cuisine, où ils finirent leur menu hautement gastronomique (ou pas du tout).

Harry fut le premier à aller se préparer, tandis qu’Hermione surveillait la dinde avec attention. Elle l’arrosa abondamment, finit la décoration de la bûche, dressa le foie gras sur une grande assiette ronde et blanche, puis laissa la cuisine aux rênes du Survivant quand celui-ci réapparut, magnifiquement vêtu. Elle lui donna les derniers conseils cruciaux avant de filer dans la salle de bains avec ses affaires. Elle avait pris une robe simple, noire, avec quelques fils dorés au col, aux manches et sur le bas de la robe. Elle releva ses cheveux en une queue de cheval ondulée et mis également un peu de maquillage doré, pour rappeler sa robe. Ce n’était pas très voyant, très pimpant, mais c’était tout à fait suffisant. Ils fêtaient Noël entre amis, presque en famille, donc pas besoin de faire des milles et des cent !


«Oui, ils étaient chez Mme Weasley il me semble, pour leur souhaiter un Joyeux Noël avant de s’absenter... Je crois que Bill, Fleur et Victoire sont là... Charlie aussi peut-être... Ronald ne m’a pas tout raconté... Par contre, nous devons aller au Terrier demain... On part ensemble ?»

Et bien oui. Ils ne passaient pas Noël au Terrier, ils passaient le 24 tous les quatre, Harry, Ronald, Ginny et elle... Mais Mme Weasley, femme respectée qu’elle était, avait presque ordonné à son fils et à sa petite amie de passer le 25. Car bien évidement, elle devait avoir tricoté les habituels pulls, auxquels ils avaient droit chaque année. Ron en avait plutôt marrer, mais Hermione -tout comme Harry, si elle se souvenait bien- adorait ce moment. Elle avait d’ailleurs mis tout son coeur pour trouver un cadeau qui plairait à chacun des Weasley. Et quand on comptait, ça faisait un bon nombre de paquets ! Puis la sonnette retentit, et dans un sourire, Hermione accompagna Harry à la porte. Ron et Ginny venaient d’arriver, pimpant eux aussi. Ronald n’avait pas mis le costume que sa mère lui avait acheté pour le bal lors de leurs quatrième année... Dommage, ce costume était épique !

«Bonsoir ! Vous allez bien tous les deux ?»

Hermione embrassa Ron et fit la bise à sa meilleure amie, les laissant entrer, se mettre à l’aise et prendre place dans l’appartement d’Harry. Ginny le connaissait bien, même si elle vivait en colocation avec Hermione. après tout, Harry était son petit ami, et elle était presque autant fourrée ici que Ron ne l’était dans leur appartement à elles...

«Harry, tu vas chercher l’apéritif ? Tu veux que je t’aide peut-être ?»

Hermione savait que le moment fatidique devait faire peur à son meilleur ami. Mais elle avait confiance en lui, et elle avait foi en ce qu’ils avaient préparé ensemble. Tout serait parfait ! Et puis, au cas où, Ronald pourrait toujours commander des pizzas ! Ou envoyer un patronus à sa mère en réclamant des petits fours...


We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.

Meilleure Gryffondor 2017

Hermione Weasley-Granger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Dim 15 Mai - 0:17

Noël, période de joie et de bonheur intense. Des fêtes que la famille Weasley passaient traditionnellement au Terrier. Ils se réunissaient tous, les sept enfants et leurs parents, et ça avait toujours été l'un des meilleurs moments de l'année aux yeux de Ginny. Charlie rentrait même de Roumanie pour l'occasion, personne ne travaillait, personne n'avait le droit de rater ça. Enfin, il y avait bien Percy qui avait manqué plusieurs Noël durant sa période tête à claques pour ne pas dire autre chose, et étrangement personne n'y avait rien trouvé à redire. Seulement depuis la mort de Fred, tout avait changé. Ils n'étaient plus que huit. Et bien que tous réunis, avec les conjoints et petits amis respectifs de chacun, ce n'était plus pareil. La maison avait beau être remplie du bruit des conversations, la table avait beau être garnie de plats plus succulents les uns que les autres, une pièce essentielle manquait au puzzle. Les années passaient, et la douleur restait, et c'était dans ces traditionnels moments familiaux que l'absence se faisait la plus cruelle.

Mais cette année était différente, cette année, Ron et Ginny passeraient Noël en dehors du Terrier, et même si l'idée lui avait d'abord semblé incongrue, elle songeait à présent qu'être loin de la maison de son enfance pourrait rendre les choses plus simples. Seulement, leur mère avait eu quelques difficultés à accepter le concept. Pour ne pas dire qu'elle avait carrément détesté. Il était inconcevable pour elle qu'ils passent Noël autre part que chez elle, chez eux. Les négociations avaient été ardues, mais fort heureusement, Ginny Weasley avait hérité de certains traits de caractère de sa mère, notamment sa ténacité. Et c'était une chance, parce que si elle avait dû compter sur Ron... Moui, ils se seraient probablement retrouvés à prétexter des pauses pipi tous les quarts d'heure pour transplaner illico presto chez Harry, et ainsi de suite. La rouquine avait ainsi promis à sa mère de passer au Terrier avant de rejoindre Harry et Hermione, de manière à avoir pu voir rapidement toute la famille.

« Non maman, je t'assure, ce n'est pas la peine de nous donner de dinde à emporter, Hermione et Harry s'occupent du repas. Ne ris pas Ronald, je suis convaincue qu'Harry sait qu'il faut casser les œufs pour préparer un gâteau et non pas les ajouter tous ronds, lui. »
Elle jeta un regard perçant à son frère, serra une énième fois sa mère, son père et ses autres frères dans ses bras, puis Ron et elle transplanèrent. Mais leur périple ne s'arrêtait pas là, loin de là même. Car, prévoyant comme il était, Ron n'avait pas encore acheté le cadeau d'Hermione. Ce n'était pas comme s'ils devaient rejoindre les deux autres dans quelques heures seulement, n'est-ce pas ? Dans un élan de compassion, Ginny avait accepté d'aider son frère à choisir un cadeau pour sa belle. Elle pourrait superviser et s'assurer qu'il ne lui achèterait pas une tête réduite d'elfe parlante, au moins. Mais bon, en décidant de se fiancer à Ron, Hermione savait à quoi elle s'engageait de toute façon ! Ces deux là avaient mis sept bonnes années à se déclarer leur flamme, c'était bien plus que ce sur quoi se basaient la majorité des couples pour se marier. Quoiqu'il en soit, ils étaient partis !

« Tu sais quoi Ron ? Débrouille-toi tout seul, j'en ai marre ! » répliqua-t-elle d'un air excédé. Ses yeux jetant des éclairs, Ginny quitta à grands pas la boutique dans laquelle ils se trouvaient depuis plus d'une demie heure à présent. Ils avaient erré sur le chemin de Traverse pendant ce qui semblait être des siècles aux yeux de la jeune femme. Et la seule parole à laquelle elle avait eu droit jusqu'à maintenant se résumait à une seule syllabe: 'non'. C'était un vrai cauchemar. Ron était un vrai cauchemar. Rien ne le satisfaisait. A peine entrait-il dans une boutique qu'il déclarait que tout ce qui s'y trouvait était moche. Et si Ginny s'était montrée plus que patiente jusque là *sisi !* elle sentait à présent l'envie de jeter un bon petit sortilège de Chauve-Furie à la figure de son frère se faire de plus en plus conséquente. « Choisis ce que tu veux, achète-lui un nécessaire à balai si tu veux, mais dépêche-toi, parce qu'on est censé être chez Harry dans dix minutes. » déclara-t-elle avec mauvaise humeur, les bras croisés, une cascade de cheveux roux lui tombant sur les épaules. Elle aimait son frère, bien sûr qu'elle l'aimait, mais parfois, elle avait juste envie de l'étrangler à mains nues.

Finalement, l'affaire du cadeau fut réglée, et les deux jeunes gens purent transplaner à proximité de l'appartement d'Harry. Ginny portait une robe beige plutôt simple, et avait laissé ses cheveux détachés. Elle laissa Ron sonner à la porte et adressa un sourire lumineux à sa meilleure amie lorsque celle-ci apparut dans l'encadrement de la porte. « Bonsoir Hermione ! Tu es magnifique. » Elle fit la bise à la brune, avant de pénétrer dans l'appartement, en quête de son petit ami. « Harry ! » Elle se précipita vers le jeune homme pour l'embrasser, notant qu'il semblait plutôt anxieux. « Je peux faire quelque chose pour vous aider ? » interrogea-t-elle en souriant. Elle n'allait quand même pas rester planter là sans rien faire ! D'ailleurs elle préférait ne pas se retrouver en tête à tête avec Ron si possible, l'exaspération qu'elle ressentait à son égard ne s'étant pas encore totalement dissipée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Dim 15 Mai - 18:01



« Ginny ! Qu'est-ce que tu fais encore ? ». Criait Ron, désespéré, du bas des escaliers de la maison du Terrier, tandis que Ginny terminait de se préparer, et que ses frères, autours de la table de la cuisine, se moquaient de lui en le voyant aussi stressé. « Dépêche-toi de te préparer ! Je me fiche que tu n'aies pas terminé de te coiffer ou je ne sais quoi ! On va être en retard et en plus on doit chercher le cadeau d'Hermione, donc il faut que tu te dépêche ! ». Ron était au bord du desespoire. Nous étions le vingt-quatre décembre, il était dix-sept heures passé, et Ron n'avait toujours pas de cadeau de Noël pour Hermione Granger. En réalité, il n'en avait pas grand chose à faire d'être en retard. Ce qu'il craignait le plus, c'était de ne pas pouvoir trouver de cadeau pour Hermione, qui lui en voudrait à coup sûr, ce qu'elle aurait raison de faire. « Ginny, tu es ma petite soeur et tu es donc obligée de m'aider à trouver le cadeau d'Hermione ! C'est dans tes obligations ! Une petite soeur est obligée d'aider son grand frère à trouver un cadeau pour la fiancée de ce dernier ! Et je t'aurais aidé sans rien dire si tu m'avais demandé de t'aider à trouver un cadeau pour Harry ! » Et préciser qu'il n'avait pour le moment rien trouvé comme cadeau pour Harry n'était qu'un détail bien évidemment. Molly Weasley riait avec Georges. Ron ne fit même pas attention à eux, trop préoccupé pour le moment pour penser à autre chose qu'à ce qu'il pourrait penser à acheter à Hermione.

Ginny descendit finalement, et elle serra Molly Weasley dans ses bras, avant que cela ne soit au tour de Ron de souhaiter une bonne soirée à sa mère et de lui assurer qu'ils seraient tous là le lendemain matin, pour fêter Noël. Ron arrivait à se retenir très difficilement de rire en voyant Ginny essayer de dire gentiment à leur mère que ce n'était pas la peine de vouloir leur donner à manger. Quoi que, peut-être devraient-ils être prévoyant ? On ne pouvait pas savoir ce que le repas donnerait et... Ronald était un jeune homme en pleine croissance, et de la dinde brûlée et des marrons à moitiés cuit, très peu pour lui. Pourtant, il faisait confiance à Hermione. Le repas se passerait donc bien. Et au cas où, il pourrait toujours commander discrètement des pizzas ! « Ne t'inquiète pas, Maman, Hermione cuisine très bien ! ». Il ne rit plus du tout en tout cas au moment où Ginny précisa que Harry devait savoir que pour faire un gâteau, on devait casser les oeufs avant de les mélanger, et non pas les laisser tout entiers au moment de les mélanger. Cet incident n'était arrivé qu'une seule fois, et pour sa défense, Ron avait voulu essayer de cuisiner et sans magie. Et comme il avait été un peu pressé comme il devait préparer son examen d'auror, il pensait que tout mélanger était certainement beaucoup plus facile et beaucoup plus rapide. « Très drôle Ginny. On peut y aller, à présent ? ». Il serra sa maman dans ses bras à son tour. « Au revoir, à demain ! ». Et il se dépêcha de partir, toujours aussi inquiet en ce qui concernait le cadeau. Il était bientôt dix-huit heures et les boutiques fermeraient bien vite.

Arrivés sur le Chemin de Traverse, ils commencèrent à chercher le cadeau que Ron offrirait à Hermione, et on ne pouvait pas dire que c'était quelque chose de très facile. Rien ne convenait à Ronald. Ce n'était jamais une chose qui lui convenait, et peu importe ce que Ginny pouvait proposé, ce qui énervait cette dernière. D'ailleurs, elle ne voulait plus l'aider. « Ce n'est pas que je ne trouve rien, c'est que rien ne me plait ! Un cadeau, on ne doit pas le choisir en deux minutes », dit-il sous le regard effaré de Ginny. Certes, il voulait trouver un beau cadeau, cependant, Ron avait patienté jusqu'à la dernière minute, littéralement, pour les cadeaux. La dernière remarque qu'il venait de dire n'était donc vraiment pas appropriée. Ils continuèrent de chercher, sous le regard exaspéré des vendeurs qui ne devaient très certainement penser à rien d'autre qu'à rentrer chez eux. Et on pouvait très bien les comprendre. Cependant, Ron n'en avait absolument rien à faire. Il voulait un cadeau, et il le trouverait, même s'il devait rester dans la boutique jusqu'à ce que l'heure du repas soit dépassée depuis longtemps. Et en plus c'était un très bon moyen d'énerver Ginny.

Ils venaient de sortir de l'une des boutiques du Chemin de Traverse, où Ron n'avait pas hésité à dire au vendeur que « Ce qu'il proposait était nul ». On n'avait pas idée d'ouvrir un magasin et de ne pas être capable de vendre des choses qui pourraient tout à fait convenir à tout le monde pour un cadeau. Et comme si ça ne suffisait pas, Ginny commençait à ne plus supporter Ron. « Ginny ! Tu ne fais pas d'effort ! Hermione est ta meilleure amie, non ? Tu ne veux quand même pas que je lui achète un cadeau au hasard, non ? Et un nécessaire à balais... Je ne pense pas que ce soit quelque chose qui convienne non plus ! Que tu le proposes pour Harry, je comprendrais, là, je te parle d'Hermione ! Et pourquoi pas un nécessaire de farces et attrapes de la boutique Weasley, pendant que tu y es ? », lui demanda-t-il. « Et Harry patientera. Je dois trouver le cadeau. ». Et optionnellement, il devait trouver un cadeau pour Harry et un cadeau pour Ginny...

Les minutes passaient et ils enchaînaient les boutiques le plus vite possible. Cela n'était pas très discret s'ils arrivaient en retard. Ginny ne voulait plus aider Ron, et c'est pourquoi il continua de chercher, laissant Ginny devant le magasin. Elle n'aurait qu'à s'asseoir le temps qu'il revienne. Il entra donc dans la boutique et fit rapidement le tour. Il demanda conseil aux vendeurs, comme il ne pouvait plus compter sur l'aide de Ginny, et les vendeurs ne l'aidèrent pas plus. Il voulu repartir, au moment où l'un d'entre eux lui proposa un collier en or blanc. C'était le cadeau idéal ! Ron acheta donc le collier et il ressortit de la boutique, content de ce qu'il avait acheté. Il pouvait donc penser au cadeau de Harry et à celui de Ginny. « Je reviens vite ! », dit-il à Ginny, puis il repartit dans une ou deux boutiques qu'ils avaient visitées un peu plus tôt.

Il trouva rapidement quoi offrir à Ginny et à Harry et il revint ensuite là où Ginny était restée. « J'ai trouvé ! Hermione va être contente, j'espère ! On peut transplaner, à présent ! ». Ginny et Ron transplanèrent ensuite et ils arrivèrent près de chez Harry. Ron avait mit un costume pour l'occasion. Tout le monde porterait une tenue de soirée. Ils avancèrent jusqu'à la porte de l'appartement d'Harry, et au moment où ils voulaient appuyer sur la sonnette, Ron continua de discuter. « Au fait, Ginny... Merci beaucoup ». Ron appuya ensuite sur la sonnette, et Hermione et Harry ouvrirent la porte. « Hermione ! » Dit-il en apercevant sa petite amie et fiancée. « Tu es magnifique ! ». Il l'embrassa et partit voir Harry. « Harry ! Content de te voir, mon vieux ! Dis donc, ça sent super bon ! ». Ron avait peut-être parlé trop vite en pensant aux pizzas qu'il pourrait commander. « Dommage, moi qui pensait pouvoir manger une pizza... ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Mer 29 Juin - 15:38

(Et c'est qui qui est à la bourre ? C'est Ryry !)

Harry était parti se préparé tandis qu'il laissa Hermione aux fourneaux. Ils se relaieraient ensuite pour qu'elle puisse se changer à son tour. Il ne mit pas beaucoup de temps en bon garçon qu'il était et arriva en tenue de soirée dans sa cuisine. Une cuisine spacieuse où heureusement il était facile de circuler sans se mettre des tâches sur la belle chemise blanche qu'on pouvait porter. Je vous laisse deviner la couleur de la chemise que Harry portait. Une chemise blanche avec une veste de soirée sans manche et un pantalon assez classe. Il avait un peu mis à neuf sa garde robe depuis qu'il avait eut le temps de le faire. Certes les vieux vêtements de Dudley lui avait bien servit mais bon. A défaut de ne plus voir son cousin il gardait quand même un dernier jean troué dans son armoire en guise de souvenir.

Il s'occupa de tout positionner sur le grand plan de travail de sa cuisine de telle sorte que ça soit facile à manipuler puis Hermione arriva changer. Elle arborait une simple robe noir avec quelques fils dorés. Ses cheveux avaient été relevés et coiffés contrairement à la première fois qu'ils s'étaient vus, elle avait bien changé. A la question d'Harry sur le fait que Ginny et Ron étaient censés arriver ensemble elle répondit que oui, qu'ils étaient d'abord passés par le terrier pour saluer leur famille avant de venir. Puis la sonnette sonna (un comble pour une sonnette). Les deux compères allèrent ouvrir à Ron et à Ginny qui étaient apparus sur le seul de la porte. C'est Hermione qui prit la parole en saluant en premier Ron d'un baiser et Ginny d'une bise. Harry serra la main de son meilleur ami avant d'embrasser Ginny. Ils les pressèrent ensuite jusque dans le salon.

Ginny leur demanda si elle pouvait faire quelque chose pour les aider et Hermione en rajouta une couche en demanda s'il avait besoin d'aide pour amener l’apéritif. " Ça va aller merci je pense que j'arriverai à faire voler des plats. " lança-t-il. Il était peut être anxieux mais en tant qu'Auror il se devait d'au moins maitriser les bases de la magie maintenant. Avant de partir il fit une tape à Ron sur l'épaule pour sa blague sur les pizzas. Ils allaient mangé cuisiné et ce même si la pizzeria qu'ils connaissaient tous les deux faisait d'excellente pizzas. " Asseyez vous je m'occupe de tout. " et il disparu en cuisine. Il avait l'impression d'être dans un de ces télé-crochet moldus qu'il avait pu voir à la télévision quelques fois chez les Dursley. Une émission qu'avait souvent tendance à regarder la tante Petunia lorsqu'elle cuisinait.

Il revint dans le salon, baguette tendu devant deux plateaux contenant une bouteille de champagne et des flutes et sur l'autre un assortiment d'amuses bouches. On se demande vraiment comment ils ont pu appeler cela comme ça. C'était censé faire rire ? " Et voilà. " dit-il en posant cela sur la table avant de s'assoir sur une chaise près de Ginny qui était sur le canapé avec Ron devant la table basse où il avait posé l'apéritif. " Bon appétit, tout est de notre patte. " dit-il. La soirée pouvait commencer enfin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministre de la Magie

Parchemins : 1979
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Jeu 30 Juin - 23:02


Hermione n’était pas vraiment stressée à l’idée du repas de Noël. Bon, bien entendu, elle avait un peu peur, parce qu’Harry n’était pas super doué en cuisine, mais elle savait que n’importe comment, elle arriverait à rattraper son meilleur ami si jamais ce dernier se plantait. Mais Hermione avait placé tous ses espoirs en lui, donc forcément, elle savait qu’il allait réussir ! Il n’était pas n’importe qui, il était Harry Potter, et avec une amie comme Hermione, il ne pouvait absolument pas échouer ! Elle ne lui permettra pas de toute manière ! Elle avait tellement fait tout ce qui était en son pouvoir pour que celui qui avait survécu réussisse un dîner parfait, ou tout du moins, presque parfait !

Lorsque la sonnette retentit, Hermione fut la première à la porte alors que l’appartement était celui d’Harry. Quand Hermione aperçut sa meilleure amie, ravissante, elle esquissa un sourire blanc comme neige. Le compliment de la rouquine lui alla droit au cœur, et elle pensait sincèrement la même chose à propos de son amie. Chose qu’elle ne manqua pas de faire remarquer d’ailleurs ! Autant tout dire de suite plutôt que d’attendre la dernière minute, n’est-ce pas ?!


« Merci ! Tu es resplendissante toi aussi ! C’est cette robe que tu as acheté il y a deux semaines ?! »

Hermione se rappelait plus ou moins du moment où Ginny avait acheté cette robe, elle était revenue en criant presque dans tout l’appartement qu’elle avait fait un achet splendide et phénoménal. Maintenant qu’Hermione voyait la robe sur sa meilleure amie –puisque Ginny avait strictement refusé de lui montrer le résultat une fois que la robe était portée-. Quand Ron fit son apparition derrière sa sœur, elle l’étreignit et répondit à son baiser.

« Bonjour mon Amour. Ne sois pas trop dur avec Harry ! Il s’est donné du mal ! »

Ronald était comme ça, bien évidement, il taquinait Harry, Hermione le savait. Mais elle préférait quand même le rassurer tout de suite. Car même s’il semblait avoir une envie irrésistible de pizza, il allait devoir attendre, car ce n’était pas du tout au menu ce soir, bien au contraire ! A moins qu’il ne se débrouille pour faire la pâte en un temps record et qu’ils disposent dessus des morceaux de dinde et de marrons… Et il faudrait bien avouer que cela serait une bien étrange pizza ! Enfin bref. Alors qu’Harry refusa toute aide qui lui fut proposée, Hermione eut la lourde tâche –ou pas- d’installer Ron et Ginny dans le salon. Il y avait déjà la boisson sur la table, ainsi que les verres. Seuls manquaient les plats pour l’apéritif qu’Harry et Hermione avaient passé la journée à préparer. Lorsqu’Harry arriva, Hermione servit la boisson. Lorsque tout le monde eut un verre à l’a main, Hermione leva le sien et prit la parole :

« Santé ! Et surtout, n’hésitez pas à goûter, il n’y a absolument rien d’empoisonné ! »

Trinquant avec ses trois amis, Hermione était tout sourire. Cette soirée s’annonçait être des plus parfaites, Hermione fit passer le premier plat, se servit et mordit dans un petit four maison. Et bien, Harry avait largement relevé le niveau ! Hermione était fière de lui, très fière même. Elle jeta un regard vers Ron. Ce dernier était le plus enclin à faire des remarques à Harry, alors elle le tenait à l’œil !



We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.

Meilleure Gryffondor 2017

Hermione Weasley-Granger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Ven 8 Juil - 19:11

Ron était éreintant, c'était le meilleur qualificatif qu'elle trouvait pour désigner son frère en cet instant. Il était très probablement le seul ahuri sur Terre à ne pas avoir de cadeau pour sa fiancée le soir de Noël. Car oui, on était bel et bien le vingt-quatre, ce n'était même pas comme s'ils avaient un ou deux jours, ou mieux, une semaine devant eux ! Ils avaient au plus deux ou trois heures, et Ginny trouvait ça franchement désespérant. En fait, le connaissant, elle se demandait même s'il avait un cadeau pour Harry ou pour elle. Probablement pas. A tous les coups, ils allaient finir avec un paquet de chewing-gum acheté dans une épicerie, ou pour couronner le tout, un sachet de Miamhibou alors que le seul animal de compagnie que Ginny ait jamais eu était Arnold le Boursouflet (paix à son âme) et que la chouette d'Harry, Hedwige, était morte depuis des années à présent. Connaissant le tact de son frère, cette dernière hypothèse n'était nullement à exclure.

Cerise sur le gâteau, Ron ne cessait de la harceler pour qu'ils partent, depuis (environ) le moment où ils avaient mis les pieds dans la demeure familiale. Ginny avait amené directement des affaires depuis l'appartement qu'elle partageait avec Hermione, prévoyant déjà qu'ils n'auraient pas le temps d'y repasser. Oui eh bien du coup, forcément, ça prenait un peu de temps étant donné qu'elle n'avait plus utilisé son ancienne chambre depuis longtemps et qu'elle manquait par conséquent de matériel. Franchement, Ron la faisait rire ! C'était facile d'être rapide lorsque tout ce qu'on faisait, c'était enfiler un caleçon propre et passer une main dans ses cheveux ! D'ailleurs, elle était sûre qu'être moins négligé pourrait être un parfait cadeau de Noël pour Hermione. A garder en mémoire ? Elle soupira avec irritation au énième appel de son frère. « J'arrive, Ron ! Merlin, calme-toi un peu ou tu vas nous faire une crise cardiaque ! » répliqua-t-elle en levant les yeux au ciel avant de finalement quitter sa chambre. Que quelqu'un la retienne ou elle finirait par l'étriper avant la fin de la soirée !

« Je n'aurais jamais eu besoin de ton aide pour choisir un cadeau à Harry, étant donné que j'ai acheté le sien il y a plus d'une semaine. Et ne me fais pas regretter d'avoir accepté de t'accompagner ! » l'avertit-elle d'une voix forte tandis qu'elle descendait les escaliers menant au salon. Et au final, elle était bien consciente que même s'il la rendait chèvre, son réveillon de Noël ne serait pas tout à fait le même sans les plaintes et les grimaces affligées de Ron. Grimaces qui semblait fortement réjouir le reste de la famille Weasley, qui n'en manquait visiblement pas une miette. Au moins il y en avait qui s'amusaient ! Lançant une dernière pique à l'égard de son frangin (qui manquait apparemment d'humour ce soir !), Ginny serra sa mère dans ses bras, lui assurant qu'ils reviendraient la voir très vite, avant de se préparer à partir. « Oui, on peut y aller Ron. Au revoir tout le monde ! » lança-t-elle à la cantonade, souriante. Il était bel et bien temps pour eux de filer vers le chemin de Traverse avant qu'il ne soit trop tard. Ce qui en soi n'était pas vraiment un problème pour Ginny, mais qui serait franchement embêtant pour Ron, n'est-ce pas ?

Faire des achats avec Ron était étonnamment encore plus difficile que de les faire avec une fille particulièrement pénible. Il valsait de boutiques en boutiques, ne trouvant rien qui soit à son goût et s'en prenant limite aux vendeurs à l'occasion. Comme si c'était leur faute s'il s'y prenait totalement à la dernière minute ! Elle espérait juste qu'on ne l'associerait pas trop à lui, mais ça semblait mal parti. Ron se mit à lui dire qu'elle ne faisait pas d'efforts, et la rouquine lui lança un de ces regards noirs dont Molly Weasley avait le secret, mâchoire serrée et yeux lançant des éclairs. « C'était de l'ironie, Ronald. Tu es désespérant ! Et lorsqu'on veut prendre son temps pour choisir un cadeau, on ne fait pas ça à la dernière minute. » lui fit-elle remarquer en haussant un sourcil. S'il n'était pas son frère, elle aurait probablement abandonné depuis bien longtemps. « Oh, et puis zut. » marmonna-t-elle en croisant les bras, refusant obstinément de repartir inutilement avec Ron. Ils allaient être en retard, c'était clair et net, et c'était entièrement sa faute ! Et puis, même la fraternité avait ses limites dans des situations pareilles.

Ron partit en quête du cadeau sans elle, et Ginny en profita pour s'asseoir tranquillement sur un banc, s'attendant à le voir revenir pantois sous peu. Et effectivement, il repassa quelques instants plus tard, mais sans s'arrêter, repartant vers des boutiques où ils avaient déjà été. Misère. A la vitesse où il allait, ils étaient partis pour dormir au Chaudron Baveur ce soir. Sympa comme réveillon de Noël ! Très convivial. Et alors qu'elle se relevait, prête à amener Ron avec elle par la peau des fesses, celui-ci revînt de lui-même, déclarant qu'il avait trouvé son cadeau. Elle sourit, un brin soulagée c'est vrai. Pas besoin d'une épique dispute Ron versus Hermione ce soir, ils avaient eu leur dose à l'époque où ils étaient encore à Poudlard. Et même après ! « Pas trop tôt ! Allez, on y va ! » s'exclama-t-elle avant de commencer à se concentrer en vue de transplaner.

Avant d'appuyer sur la sonnette, Ron se tourna vers Ginny pour la remercier, et celle-ci, bien que toujours un peu colère envers son frère, lui sourit. « Je t'en prie. Mais essaye de t'y prendre plus en avance, la prochaine fois ! » lui conseilla-t-elle avec sagesse. Histoire d'éviter ce genre de marathon l'année prochaine. Ce fut Hermione qui leur ouvrit la porte et la rouquine la complimenta aussitôt sur sa tenue, compliment que sa meilleure amie lui retourna. « Oui, c'est celle-là ! Il faudra que tu viennes avec moi dans cette boutique la prochaine fois, ils ont vraiment des articles magnifiques ! » Ce disant, elle laissa la jeune femme saluer son fiancé tandis qu'elle se dirigeait elle-même vers le sien. Voyant l'air inquiet d'Harry, elle lui proposa volontiers son aide, mais celui-ci la refusa poliment. « Hmpf, comme tu veux ! » acquiesça-t-elle en laissant le brun prendre la direction de la cuisine.

La jeune femme s'installa sur le canapé, où elle se retrouva à côté de Ron, en attendant qu'Harry n'amène l'apéritif. « Vous avez l'air de vous être donnés énormément de mal ! Je me sens un peu gênée du coup. L'année prochaine ce sera à nous ! » Oula, est-ce qu'elle venait de dire 'nous' ? Elle tourna lentement la tête vers Ron, alarmée. Oui, elle avait dit nous ! Merlin, elle espérait sincèrement que personne ne l'avait entendue... L'arrivée d'Harry et des apéritifs fut une parfaite distraction, Ginny attrapant aussitôt une flûte de champagne. Noyons nos malheurs dans l'alcool ! « Santé ! » Cul-sec ! Et elle se mit à goûter avec appétit à l'apéritif préparé par son petit-ami et sa meilleure amie. Décidément, ils avaient fait fort !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    Dim 30 Oct - 14:59


A peine arrivée, Ginny demanda si elle pouvait aider à préparer quelque chose. Ron, lui, décida qu'il en avait bien assez fait pour aujourd'hui. Après tout, il avait mis tout son coeur pour trouver les cadeau qu'il offrirait à ses amis et à sa fiancée, et donc, son travail n'irait pas plus loin. Plus concrètement, il avait passé toute la journée pour trouver le cadeau idéal pour Hermione, autrement dit un collier, pour être en harmonie avec la bague de fiançailles qu'il lui avait offerte, et il avait acheté ce qu'il avait trouvé pour Harry et Ginny. Ayant mis toutes ses forces dans la recherche du colier, il avait acheté deux pull en laine épaisse, l'un rose pâle, l'autre bleu lavande. De toute évidence, Moly Weasley commençait à déteindre sur lui. Et puis, c'était l'intention qui comptait, Harry et Ginny seraient contents. Et dans le cas contraire, il n'aurait qu'à prétexter qu'ils auraient un autre cadeau chacun quand ils fêteraient Noël au Terrier, le lendemain matin. Ce qui lui laisserait environ dix heures pour trouver aure chose, et en ne parlant même pas du fait que, même sur le Chemin de Traverse, les magasins sont fermés la nuit... Dommage ! Ils n'auraient rien d'autre cette année. Ou bien il faudrait qu'il patiente deux jours de plus. Il pourrait dire que le hibou chargé d'apporter le courrier était perdu, quelque part en Grande-Bretagne ? Oui, cela pouvait fonctionner..

Harry était parti dans la cuisine pour chercher les plats, et Ron, résolu à faire de plus beaux cadeaux pour l'anniversaire de Ginny, et celui de Harry, était confortablement installé dans l'un des fauteuil présents dans la pièce. « Le repos bien mérité du guerrier ! », se disait-il tout en ayant un sourire victorieux sur le visage. Il méritait bien un peu de repos après cette longue et éprouvante recherche de plusieurs heures. Harry revint bien vite avec des plateaux de petits fours pour l'apéritif. Ron jaugea le plateau du coin de l'oeil, tout en voulant deviner si c'était Hermione qui avait fait cette partie du repas, ou si ce n'était que Harry. Méfiant, et ayant peur de froisser la jeune femme, il prit un gâteau apéritif dans ses mains et gouta. Etrangement, ce n'était pas mauvais. Bizarre. Harry arrivait à faire la cuisine à peu près bien. Ron devrait penser à s'y mettre.

« C'est trop bon, Harry ! Bravo ! », dit-il. Il se releva du fauteuil dans lequel il était confortablement assis et il prit un gâteau dans une main, et un autre gâteau dans une autre. Il était certes plus poli de ne prendre qu'un seul gâteau à la fois, mais au moins, il était certain de pouvoir en manger ! « Hermione, tu es un génie ! Tu as réussis à apprendre comment cuisiner à Harry et c'est délicieux ! Je viendrais manger ici un peu plus souvent que je ne le faisais avant ! », dit-il, même si il était évident qu'il ne pourrait jamais abandonner ses pizzas quand même. Et juste au moment où Ron prit une gorgée de bieraubeurre, Ginny le terrorisa. A... nous ? C'était une blague ? Il déglutit difficilement tout en essayant de se recomposer un visage calme. « Oui ! Evidemment ! Nous préparerons le repas l'année prochaine ! », dit-il, le regard craintif et le ton incertain.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux noël et bon appétit bien sur !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux noël et bon appétit bien sur !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Taverne du Nain Joyeux
» Et bon appétit bien sûr !!
» Joyeux noel à tous!
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: