AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptyJeu 23 Juin - 18:56

Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Tumblr_lkpxe534jy1qf7n5wo1_500

Le regard posé sur son miroir, Helena se demandait comment est-ce qu'elle devait qualifier sa tenue. Okay ouais, c'était Billie qui l'avait conseillé et de manière générale, elle avait plutôt assez bon goût, mais parfois... Enfin bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui, l'heure était grave. C'était la toute première fois que la jeune blonde se rendait en boîte de nuit, et ce n'était pas rien ! En plus de ça, ni l'une ni l'autre n'avait l'âge légale. Mais Billie avait réussi à leurs faire de faux papiers, à elles deux, ainsi qu'à Tomas. Oui parce qu'en faite, il venait aussi. La jeune Gryffondor lui avait demandé, encore et encore et même si au début, il avait été loin d'être d'accord, il avait fini par accepter, au bout d'un moment. Et c'était tant mieux ! Parce qu'on ne pouvait pas vraiment dire que c'était si désagréable oui, c'était aussi simple que ça, il n'y avait rien de plus à en dire.

Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'elle essayait de rallonger sa robe en tirant dessus, pas très efficace pour un sou. Mais bon, elle se trouvait joli, mine de rien. Une robe bleu, avec une sorte de ceinture argenté autour de la taille. Mais un tissu qui s'arrêtait à mi-cuisse quoi...  « Hm.. Billie, t'es sûre que cette robe n'est pas un peu trop ? Je veux dire... T'es sûre que Tomas va me trouver jolie avec ça ? ». Non pas qu'elle se moque de son propre avis mais un peu quand même en faite, elle voulait juste être jolie à ses yeux, et le reste n'importait pas. Mais elle ne voulait pas non plus qu'il a prenne pour ce qu'elle n'était pas, ce qui pouvait aisément arriver, il n'y avait pas le moindre doute à avoir non, vraiment aucun. Enfin bref, il n'y avait pas vraiment besoin d'épiloguer trop longtemps.  « Ne dis pas n'importe quoi, il va être gaga. Et cette robe, elle était dans TA penderie, pas dans la mienne ! ». Elle lui donna un coup de coude et elle se mit à enfiler sa propre tenue, une robe noire un peu plus longue que la sienne malgré tout.

Il n'y avait pas de réelle raison à cette sortie, une petite envie comme ça et l'ancienne préfète avait voulu emmener son amie avec elle dans son aventure. Mais Helena n'avait absolument pas voulu y aller toute seule. Elle n'était pas vraiment à l'aise dans la découverte de nouveau lieu, surtout quand ça ressemblait à une boîte de nuit quoi ! Elles finirent de se préparer et filèrent vers le salon où Tomas les attendait. Et ouais, il était déjà là mais bon, elles n'allaient quand même pas se mettre à se changer devant lui même s'il aurait probablement aimer le cochon. Relativement gêné, la jeune blonde s'avança doucement vers lui.  « Alors... T'en penses quoi ? ».

L'heure d'y aller ne tarda pas, ils avaient mangé ensemble, tranquillement chez Billie et maintenant, il était temps d'y aller. La jeune blonde se tourna une nouvelle fois vers son petit ami, souriante.  « Tu es sûr que tu veux venir hein .. ? Je ne voudrais pas que tu te sentes obligé de venir juste parce que je le veux, tu as totalement le droit de décider de ce que tu vas faire ou non... ». Même si, elle allait probablement mal prendre, maintenant, s'il venait à refuser de venir avec lui, c'était évident oui ! Enfin bref ! Hors de question de se prendre la tête, ça allait de soit. Mais la soirée ne pourrait qu'être meilleur s'il l'accompagnait. S'il venait à refuser de venir maintenant, tout ne serait pas aussi bien...

Mais il ne refusa pas Puisque c'est le principe du Rp mais après, la raison de sa venue peut différer ! Peut être à cause de la robe #SBAFF# ) Et ils se rendirent donc dans la boîte de nuit où Billie voulait les mener. Il n'y eut pas de problème avec les faux papiers ( de toute façon, avec la magie, on en fait des choses ! ) et ils entrèrent. La musique les enveloppa aussitôt. Forte et dansante, musique moderne bien sûr ! Billie proposa d'aller chercher de quoi boire, une petite bière pour commencer, elle payait en plus ! Et elle les laissa là, tous les deux !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptyVen 24 Juin - 16:48

Tomas avait accepté d'aller en boîte de nuit. S'il devait être tout à fait honnête, non, il ne le sentait pas bien du tout. Lui, entouré de dizaines et de dizaines de gens dans un espace clos le tout au son d'une musique assourdissante ? Sans même parler de son don qui risquait fortement de s'affoler, même s'il commençait à mieux en mieux le maîtriser à présent. Il aimait le calme, la solitude, et les gens l'insupportaient en temps normal... Alors rester enfermé avec des inconnus pendant toute une soirée... C'était limite un cauchemar pour lui. Il avait l'habitude des soirées mondaines, à la limite, et il trouvait déjà ça profondément barbant. Tout ça pour dire qu'en toute logique, il aurait dû refuser ! Ce qu'il avait fait d'ailleurs, initialement. Il n'était pas partant du tout. Ce n'était même pas l'idée des faux-papiers qui le dérangeait, au contraire il considérait faire un peu plus que son âge, suffisamment pour que ça passe sans soucis... Et pourtant il avait fini par dire oui. Parce qu'il irait à peu près n'importe où tant qu'il était avec Helena, et également parce que la laisser partir simplement avec Billie dans une boîte potentiellement peuplée de mecs louches, il s'y refusait totalement.

Pour faire simple, il ne faudrait pas vraiment compter sur lui pour être excité comme une puce et sauter dans tous les sens. Il préférait largement laisser les filles s'amuser et à la limite prendre un verre tranquille au bar. En soi, c'était toujours mieux que de rester chez lui, même s'il aurait préféré avoir Helena pour lui tout seul ! Il pourrait s'assurer que personne ne lui posait de problème, et dans le cas contraire, on pouvait compter sur lui pour s'interposer. Mais il préférait ne pas avoir à en arriver à de telles extrémités, bien sûr. Quoiqu'il en soit, il n'en était vraiment pas à là pour l'instant. Il s'était habillé de manière relativement simple, considérant qu'il n'était pas nécessaire d'en faire trop, même si en vérité il n'avait jamais été en boîte –puisqu'il n'avait pas l'âge légal– et il ne savait pas exactement s'il y avait des 'codes' particuliers. Un jean et une chemise noire feraient donc l'affaire ! Merci Pancake ! Et à présent il se trouvait dans le salon de Billie, à attendre les deux filles. Donc en gros il avait une fourchette de deux à trois heures pour faire le tour de la ville et revenir.

"Pom pom pom... Vous êtes toujours vivantes ? =3"
Les mains dans les poches, il se jeta un coup d’œil à sa montre, au moment même où des bruits de pas se faisaient entendre. En levant la tête, ses yeux se posèrent tout de suite sur sa petite amie... Ou plutôt sur sa robe. Robe qui était passablement courte, de son point de vue ! A partir de quel stade appelle-t-on ça un t-shirt ? Ce qui était en soi était loin de le déranger. Après tout, il n'était qu'un homme, il était faible ! Alors bien sûr, un sourire se dessina sur ses lèvres et il songea qu'il avait dû rester bloqué un petit moment dans cette expression parce que... Waouh quoi ! « Wow ! » Remarque très spirituelle ! Mais il ne put que songer qu'il était bien heureux de venir avec elles. Pas question de la laisser sortir comme ça tout seule ! Elle paraissait inquiète de sa réaction et il la regarda d'un air concerné. « Elle te va très bien ! C'est juste... C'est pas un peu court ? » répondit-il précautionneusement, soucieux de ne pas la vexer. Protecteur ? A peine. Il n'avait juste pas confiance en ceux qu'ils pourraient croiser ce soir, voilà tout. De toute façon c'était décidé, il ne laisserait personne l'approcher, comme ça c'était réglé !

Il n'était toujours pas super enthousiaste à l'idée de cette soirée, mais il était clair qu'il ne laisserait en aucun cas Helena y aller sans lui ! C'est d'ailleurs pourquoi il hocha aussitôt la tête en signe d'acquiesçement lorsqu'elle lui demanda s'il était sûr de vouloir venir. « Oui bien sûr, t'inquiètes pas. Tu sais bien que je ne ferais jamais un truc que je ne veux pas faire.. J'ai envie d'être avec toi. » Il lui sourit, se penchant doucement pour l'embrasser. Et tant pis si ça voulait dire qu'il devait l'accompagner dans un endroit surpeuplé et particulièrement bruyant, il ferait avec ! Il voulait être sûr que tout se passerait bien de toute façon, donc pas moyen qu'il parte maintenant.

Ok, cet endroit n'était vraiment pas fait pour lui. L'essentiel était déjà qu'il garde le contrôle de son pouvoir, au risque d'être rapidement submergé par toutes les émotions alentours. Billie les laissa finalement tous les deux et Tomas se tourna vers Helena, n'appréciant pas trop les regards que lui lançaient certains mecs. Oui, heureusement qu'il était là !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptyMer 29 Juin - 1:38

Le « wow » que sa robe avait provoqué valait tout l'or du monde et juste pour l'expression qu'elle avait pu lire sur son visage, elle était réellement heureuse de l'avoir mise. Bon, bien sûr, ça aurait pu en surprendre plus d'un, et qu'elle n'était pas habituée à) mettre des robes aussi courtes. Mais pour autant, et bien, elle aimait plaire, surtout à celui qu'elle aimait. Et là, aujourd'hui, ça avait du succès, alors pouvait-on réellement douter de cela ? Non elle avait un bien sérieux doute à ce propos et on ne pouvait pas lui en vouloir. Enfin bref ! Tout ça pour dire qu'elle aimait plaire à Tomas et qu'il n'y avait pas la moindre surprise là dedans. Bon après, il révélait un point qu'elle avait déjà évoquer avec Billie. La robe n'était-elle pas un peu trop courte pour ce genre d'événement ? On sentait qu'il ne voulait pas la vexer, ce qu'elle trouvait trop chou. Mais bon, pour autant, il fallait très nettement qu'il se rassure, ce n'était pas ce genre de chose qui allait la surprendre, loin de là oui, c'était tout bonnement impossible. Voilà tout.  « C'est bien ce que j'ai dit à Billie ! Mais je dois bien avouer que je l'aime bien... Pis je l'ai jamais mise ! Tu veux.. Tu veux que j'aille en mettre une autre ? ». Après tout, elle se moquait bien de plaire aux autres gens, elle préférait lui plaire à lui et s'il estimait que cette robe était bien trop courte, elle irait en mettre une autre. Elle avait presque prit tout ce qui ressemblait à une robe, et l'avait amené ici alors... Bah oui, elle voulait à tout prix lui plaire hein ! Peut être que ça donnait l'impression aux gens qu'elle était folle mais ce n'était qu'un détail. Oui, d'une certaine manière en tout cas ! Enfin bref !

Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune fille quand il lui dit qu'il voulait être avec elle. Elle se promettait de tout faire pour faire un truc qui lui plairait à lui, la prochaine fois. Parce qu'elle savait qu'il n'aimait pas trop la foule, ni être entouré et ce genre de chose. Donc bon... Il faisait un grand pas juste pour elle. Et ça la touchait très grandement. Oui voilà.  « Merci Tomas... La prochaine fois, c'est toi qui choisit le lieu d'une sortie ! ». Elle l'embrassa une nouvelle fois et grimaça quand Billie fit remarquer qu'ils étaient trop mignons. Oui bon, ils l'étaient ( surtout grâce à lui selon sa propre opinion ) mais pour autant, se l'entendre dire avait le sérieux don de la mettre mal à l'aise.

Sur place, la jeune blonde ne tarda pas à comprendre qu'ils avaient perdu Billie et qu'ils allaient être contraints de s'amuser tous les deux, de trouver un truc à faire en tout cas. Le but de la mission était donc de tout faire pour amuser Tomas ! Elle le sentait comme mal à l'aise... Elle tira un peu sur sa robe, tentant de la rendre un peu plus longue mais ça ne semblait pas être très glorieux, malheureusement. C'était peine perdue. Elle se tourna donc vers Tomas et l'embrassa doucement sur la joue.  « Je crois qu'on a perdu Billie. Tu viens, on va du côté du bar ? J'ai la gorge un peu sèche.. ». Elle attrapa sa main, histoire de ne pas le perdre de vu et elle fila du côté du bar. Mais c'est là que se produisit une chose qu'elle n'avait pas, mais alors pas du tout prévu. On venait de poser une main sur son derrière. Et au vu des habitudes de Tomas, ce n'était pas lui. D'ailleurs, est-ce que ce dernier avait remarqué quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptyLun 4 Juil - 0:16

La blonde lui demanda s'il voulait qu'elle aille se changer et même s'il était un poil inquiet, l'Allemand hocha la tête en signe de dénégation. Elle avait dû mettre du temps à choisir la robe et même si elle lui proposait de changer, il n'était pas convaincu qu'elle serait ravie qu'il dise oui. A tous les coups, c'était le genre de question où le 'non' était largement préférable. « Hm, non, non, c'est bon t'inquiètes pas. C'est très joli. » répondit-il donc après une brève hésitation. Et très court aussi, mais tant pis, si elle l'avait choisie il n'allait pas la forcer à en mettre une autre ! De toute façon il était là donc il était sûr que tout devrait bien se passer.

Le brun n'hésita même pas quant à sa réponse lorsqu'Helena lui demanda s'il était sûr de vouloir venir. Hey, s'il avait dit qu'il venait, il venait, il n'avait qu'une seule parole, non mais ! Peut-être pas avec beaucoup d'entrain, mais il serait là. Et puis être en couple, c'était forcément faire des trucs dont on n'était pas super fan parfois, non ? Il n'en savait trop rien à vrai dire, il n'avait jamais été vraiment en couple avant d'être avec Helena. Avec les autres filles, c'était différent. Et puis ça n'avait jamais duré aussi longtemps ! Du coup il se considérait toujours en plein apprentissage. Tobias était plutôt du genre coureur lui, il pouvait toujours lui demander des tuyaux à l'occasion même s'il galère plus que lui en ce moment. « C'est vrai ça ? C'est officiel alors hein, tu ne peux plus revenir en arrière ! » lui fit-il remarquer avec amusement. Il n'aurait plus qu'à choisir où ils se rendraient pour leur prochaine sortie maintenant !

Difficile pour lui de se sentir à l'aise dans un endroit pareil. C'était bruyant, plutôt plein à craquer, mal éclairé... Oui, il n'était vraiment pas un grand fêtard. Ou du moins pas de ce genre là. Bon d'accord, il n'y avait pas peut-être de 'genre' qui lui convienne, en vérité. Mais ça collait à son caractère, donc il n'y pouvait rien. CQFD. Il n'y avait vraiment que pour Helena qu'il viendrait dans une boîte de nuit. Si ça pouvait la rendre heureuse, il était partant, même si en toute honnêteté, une petite soirée tranquille où que ce soit d'autre sur Terre ne lui aurait nullement déplue non plus. Son regard passa rapidement sur les danseurs autour d'eux. Je parie qu'on ne danse pas la poudlarienne ici ! Helena lui dit qu'elle avait soif et il fut un brin soulagé de pouvoir se diriger vers le bar, l'oasis où il visait se réfugier depuis le début. Seulement un geste franchement déplacé d'un mec envers Helena l'empêcha d'atteindre ladite oasis. « Ne la touche pas. » Froid, calme, et de mauvais présage. Sans même réfléchir, il força le gars à se retourner, et lui envoya son poing dans la figure. Ok, il manquait un peu de self-control. Mais toucher Helena ? Très mauvaise idée. Autre mauvaise idée ? Attaquer un mec qui était venu en boîte avec sa bande. Et m*rde. Le type avait l'air un peu sonné, mais ses potes commençaient déjà à se rameuter dans les parages. Ni une ni deux, le brun attrapa le bras de sa petite amie, et l'entraîna avec lui à travers la foule. « Cours ! » Un mec tout seul, même baraqué, pas de souci. Cinq d'un coup ? Pas sûr qu'il s'en sortirait indemne.

[583]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptyLun 4 Juil - 0:24

Bizarrement, elle sentait, malgré tout, que cette robe avait tendance à le mettre mal à l'aise. Bon, puisqu'il l'accompagnait, la situation risquait d'être moins difficile que l'on pouvait bien le croire, me^me si ça promettait de ne pas vraiment être simple, bien sûr. Enfin bon, si vraiment la situation lui avait déplu, elle aurait été la première à l'aider, à aller se changer et ce genre de chose, même si c'était bien loin d'être aussi facile que l'on pouvait bien le croire. Enfin bon, la dernière chose qu'elle voulait, c'était bel et bien de le blesser et elle voulait que les choses soient bien clairs et qu'il ne se fasse pas leurrer par les autres. Elle l'aimait, lui et personne d'autre et son choix et ses décisions avaient de l'importance pour elle. Et c'était une chose sur, oui voilà.  « T'es sûr hein ? Parce que sinon, je vais me changer ! Tu verrais la chambre de Billie, j'ai l'impression que y a plus d'affaire à moi qu'à elle ! Donc j'ai plein d'autres habits ! Bon, après, je saurais pas quoi mettre ! Mais je veux être la plus jolie qui soit à tes yeux d'accord ? Donc euh bah... T'auras qu'à venir choisir ? ». Bah oui voilà, et le tour serait joué, bon, que l'on ne s'emballe pas non plus hein, il ne fallait pas penser un seul instant, qu'elle était si vilaine que ça, elle était plutôt conciliante dans son genre. Et surtout, elle refusait de le mettre mal à l'aise, ce qui jouait beaucoup tiens. Et puis joli... Elle voulait être éclatante, fabuleuse et bien plus encore à ses yeux elle ! Oui bon, elle s'emballait peut être un peu en faite, mais bon, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle voulait être réellement parfaite, parce que parfois, elle avait l'impression qu'il pouvait lui échapper, si elle n'était pas suffisamment bien. Stupide ? Oui probablement, mais c'était ainsi qu'elle ressentait les choses voilà tout.  « Je ne m'emballerais pas si ça ne te plais pas. Arrête donc d'avoir peur de moi gros malin ! ». Elle lui pinça doucement la joue, amusé. Derrière eux, Billie ne parlait pas, bien trop amusée par la situation.

Plus revenir en arrière ? En même temps, c'était loin d'être ce qu'elle voulait hein, que l'on soit bien d'accord !Enfin bref. Oui, elle était d'accord, il choisirait le prochain lieu. De toute façon, elle avait une parfaite confiance en lui, alors elle espérait réellement qu'il était conscient du fait qu'elle le suivrait qu'importe la situation et cela, jusqu'au bout du monde. Oui voilà, c'était aussi simple que ça, d'une certaine façon en tout cas, pour le reste, il était interdit de trop se prendre la tête, oui voilà. Si on pouvait vraiment dire ça comme ça, ce dont elle n'était pas certaine, en faite. Enfin bref, après, elle avait beau lui dire ça, s'il venait à l'amener dans un coin trop bizarre, elle râleras !  « Puisque je te le dis ! Je n'ai pas prévu de revenir en arrière ne t'en fais pas ! Surtout vu ce que je t'inflige aujourd'hui »

Billie les largua à peine arrivée. En faite, elle avait eu envie de venir et avait entraîner Helena mais elle se moquait bien de savoir si elle était.. Bon, non pas qu'elle s'en offusque, mais bon, elle devait malgré tout bien avouer que ça avait un petit quelque chose de bien dérangeant et de bien chiant. Oui voilà. Enfin bon, hors de question de se prendre la tête quoi. Sinon, ça allait mal se passer et la soirée s'annonçait bonne pour le moment. Lorsqu'une main se posa sur son derrière, elle se retourna, légèrement énervé mais elle ne s'attendait pas vraiment à trouver Tomas encore plus énervé. Enfin... La situation en devait pas non plus paraître si bizarre et si étrange que ça... Quoi de plus normal après tout... ? Il voulait la défendre, et même si la violence n'aidait jamais en rien, elle devait bien avouer que ça ne la dérangeait pas tant que ça. Ce mec avait eu un geste pus que déplacé après tout.. Donc voilà.. Et quand il s'avérait que l'imbécile avait des amis, Tomas et elle comprirent que la situation leurs échappaient. Ils se mirent à courir, la jeune blonde suivant son petit ami avec plaisir. Une fois à l'extérieur, parce qu'au final, il était inutile de poireauter ici, ils s'arrêtèrent. Les gars ne semblant pas vouloir les suivre.  « Ca va... Ils ne viennent pas ! hm.. Par contre, ça te dérange pas si on y retourne pas hien ? Pas vraiment intéressée là du coup. Billie comprendra. ». Mais le truc, maintenant, était de trouver quoi faire !

C'est là qu'une idée germa dans son esprit. Pas sûr que l'idée soit vraiment bonne mais bon, il fallait faire quelque chose. Ils n'allaient pas rester dehors !  « On peut aller chez Axel ! Ils sont en vacances et j'ai la clé, il m'a dit que je pouvais y aller si je ne cassais rien ! ». Et puis si elle cassait un truc bah tant pis !  « En faite.. Y a pas grand chose à faire je crois bien. Mais ça me semble pas mal... On ne peut même pas aller chez Billie, la porte est fermée et elle est à encore là ». Bon apèrs, aller chez Axel n'était probablement dans ses premiers objectifs et c'était une chose qu'elle pouvait aisément comprendre, elle n'avait pas le moindre mal à comprendre ce genre de chose, quoi de bien normal d'une certaine manière ? Il ne l'appréciait pas donc.. Mais ils n'allaient pas rester à la rue ! Et elle ne voulait pas qu'il rentre chez lui... Elle l'aurait bien trop mal pris et elle ne voulait pas, en plus se faire mal voir par les parents de son petit ami.  « Sauf si tu as une meilleure idée hein ! Dans ce cas, je suis toute ouïe mais sache que je suis désolée pour ce soir... C'était nul... ». Mais elle ne s'attendait vraiment pas à être contrainte de faire face à un comportement aussi puérile et pathétique de la part d'une tierce personne. Elle se tourna vers lui et posa une main sur sa joue, douce et tendre.  « Mais je crois que te voir te battre pour moi... Je trouve ça carrément sexy... »

1075
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptyMar 5 Juil - 19:53

Tomas n'aimait pas les prises de tête, et inversement, il n'aimait pas non plus infliger ça aux autres. A ses yeux, c'était chacun fait ce qu'il veut tant que ça ne dérange personne, et c'est tout. C'était d'ailleurs globalement ce qu'il appliquait dans sa propre vie. Il se fichait pas mal de ce que les autres pouvaient penser de lui tant qu'il s'appliquait à faire ce qu'il voulait, comme il le voulait. Il était honnête, il disait (à peu près, parce que toujours serait un peu exagéré, il y avait bien des moments où on ne pouvait pas dire totalement la vérité !) ce qu'il pensait, peu importait l'interlocuteur, ou le moment. En bref, il ne s'encombrait pas de détails et vivait sa vie, tout simplement. Après tout, la vie était trop courte pour se poser trois mille questions à chaque geste qu'on voulait faire, non ? En conséquence, il ne se voyait pas non plus demander aux autres de changer pour lui. Et c'était le cas là, avec Helena. Il voyait bien dans ses yeux qu'elle aimait cette robe, et elle avait mis du temps à la choisir (Helena = fille donc déduction élémentaire !). En plus pour être honnête, ouais, il adorait cette robe ! Ce qui l'inquiétait, c'était juste que d'autres mecs pourraient l'adorer. Mais en fin de compte, il n'aurait qu'à s'occuper de ces mecs là. Et enfin, dernier argument mais pas des moindres, il ne voulait pas encore attendre trois plombes à poireauter dans le salon de Billie, merci bien ! « T'es toujours super jolie à mes yeux donc je ne pense pas que je serais capable de choisir quoi que ce soit ! C'est bon t'inquiètes pas, et puis j'ai pas envie de t'attendre encore pendant des heures ! Pas que je commençais à me décomposer mais un peu ! » la rassura-t-il avec amusement. Si elle tenait vraiment à ce qu'ils aillent en boîte, elle avait intérêt à se bouger !

Il lui lança un regard choqué lorsqu'elle dit qu'il avait peur d'elle. Hein ?! Mais c'était carrément faux ça ! Namého il avait une réputation à tenir lui, si elle commençait à crier sur tous les toits qu'il avait peur d'une blondinette d'un mètre soixante les bras levés, il était foutu ! Parce que soyons bien clairs, elle disait n'importe quoi là ! Ok, il craignait un peu de la vexer parce que voilà, les filles avaient tendance à avoir des réactions totalement abusives à des moments inopinés, mais c'est tout ! Il ne voulait juste pas qu'elle le plante là et s'en aille sans lui ! Mais de là à trembler de peur, peut-être pas, non ! Ou comment se rassurer tout seul ! « Alors là je t'arrête tout de suite, je n'ai pas peur, Helena. Je flippe, c'est très différent ! J'essayais juste de faire preuve de tact, tu vois ? Ce que tu ne maîtrises apparemment pas ! Tout ça pour dire que si, ça me plait, mais essaye de ne plaire à personne d'autre, d'accord ? » conclut-il suite à ce raisonnement un brin chaotique. L'essentiel c'était qu'elle comprenne que tout allait bien !

Ils se retrouvèrent bien vite tous les deux, puisque Billie avait disparu à peine arrivés, et en un sens ça valait peut-être mieux étant donné la tournure que prirent ensuite les évènements. Et non, Tomas n'avait absolument pas prévu ça. Mais même après avoir envoyé son poing dans le visage de ce gars et s'être légèrement explosé la main au passage, il ne voyait pas de quelle autre manière il aurait pu réagir. De manière civilisée ? C'était un gros c*n probablement bourré, si ça se trouve, il lui avait même rendu un service en le cognant, qui sait, il serait peut-être plus sobre maintenant ? Mais il n'attendit pas de savoir si c'était effectivement le cas, étant donné qu'il se retrouvait un peu seul contre cinq-six gars plutôt balèzes. Bon, Helena, tu prends le gros tatoué ? Le calcul était vite fait, dans un cas pareil, il valait mieux privilégier la fuite. Et c'est ce qu'il entreprit de faire, attrapant par le bras sa petite amie pour s'assurer qu'il ne la perdrait pas en chemin. Tout en courant, traversant la foule de danseurs, l'Allemand continuait à jeter de brefs regards en arrière, s'assurant qu'ils avaient suffisamment d'avance.

Finalement, ils se retrouvèrent dans la rue, ayant assez aisément échappé aux gros costauds. Tant mieux, sa petite amie n'aurait pas à le voir se faire ratatiner comme une crêpe. En temps normal il avait une assez haute opinion de lui-même parce que oui, il savait se battre, mais en l'occurrence il se devait d'être réaliste. Ne pas y retourner ? Excellente idée ! L'Aigle ne put empêcher un léger sourire d'apparaître sur ses lèvres. « Ouais, je crois que c'est plus sage. » acquiesça-t-il d'un simple hochement de tête. De toute façon il était assez probable qu'un des gars n'aurait pas hésité à lui tomber dessus s'ils y retournaient. Et inversement, Tomas n'était pas sûr qu'il saurait conserver son self-control s'il croisait ce type, sachant qu'il l'avait déjà aisément perdu la première fois. Il avait peut-être l'air super calme comme ça, mais au final il était assez aisé de lui faire perdre ses moyens, toucher à sa petite amie étant l'option la plus rapide.

Et c'est là qu'Helena se mit à parler d'Axel. Bah oui tant qu'il y était, autant causer plusieurs œils au beurre noir ce soir, plus pratique ! Automatiquement, l'Allemand haussa un sourcil, sceptique. « Tu veux qu'on aille chez Griffins ?! » lâcha-t-il aussitôt, passant une main dans ses cheveux avec incertitude. Dans l'antre du loup ? Encore heureux, celui-ci ne serait pas là mais... Même ? Sauf qu'en un sens, il n'était pas encore super tard et il ne se voyait pas rentrer maintenant, alors quoi ? « Mouais... T'es sure qu'il n'est pas là, au moins ? » Sait-on jamais, il n'avait pas envie de tomber sur la face de macaque de Griffins ce soir, merci ! Il fut tout de suite bien plus intéressé lorsqu'elle lui dit qu'elle l'avait trouvé sexy. Souriant, il se pencha vers elle pour l'embrasser, passant une main dans son dos. « Bon, ok, on n'a qu'à aller chez Griffins. » accepta-t-il avant de l'embrasser à nouveau. « Et sache que je suis prêt à le refaire si tu trouves ça sexy ! » déclara-t-il en se détachant d'elle, le sourire aux lèvres. Ouais enfin si possible, sur quelqu'un qui avait la tête moins dure ? Parce que ça faisait sacrément mal là !
[1102]

TOUS COMPTES
DISPARITION
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptySam 16 Juil - 11:21

Attendre pendant des heures... Les joues de la jeune blonde se mirent d'un seul coup à rosir, sans qu'elle ne puisse s'en empêcher ( en même temps, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était le genre de chose que l'on pouvait retenir hein. ). Elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle l'avait fait attendre si longtemps et franchement, elle se sentait pathétique et nulle et craignos et même qu'elle était persuadée qu'il y avait encore tout un tas d'autres propos de ce genre qui aurait pu qualifier l'état dans lequel il se trouvait, oui voilà. Si on pouvait dire ça comme ça, bien sûr.  « Des heures ? Han ! Ca n'a pas duré si longtemps que ça non plus ! Mais je suis désolée ! C'est vrai que je n'ai pas trop fait attention... Ca craint je te l'accorde ! Et j'espère que tu ne m'en veux pas hein ! Je voulais être jolie et puis j'ai pas fait attention.. Mais merci de dire que je suis jolie ». Oui parce que même si là tout de suite, elle se sentait toute gênée, elle n'avait pas oublié le compliment qui s'était doucement glissé dans les paroles du garçon et à chaque fois qu'il lui en faisait un, elle ne savait presque plus où se mettre et elle devenait toute molle. Oui bon, ce n'était peut être pas le bon terme à utiliser mais ce qu'elle voulait dire par là c'était qu'elle fondait littéralement quand il la complimentait. Chacun de ses mots étaient comme une caresse à ses yeux ( bon, pas tous ses mots hein, elle n'allait pas non plus prendre une insulte ou une vulgarité pour une caresse, elle n'en restait pas moins saine d'esprit hein, que l'on ne se leurre pas à ce propos ! ).

Pas peur d'elle ? Quoi de plus normal. Que l'on comprenne bien, elle était adorable et tout ça, et quand elle était en colère, elle se faisait entendre oui, aussi. Elle criait fort, bougeait beaucoup les bras.. Tout ça quoi ! Mais pour autant, que l'on comprenne bien, il ne fallait pas oublier à quoi elle ressemblait. Elle était la plus petite personne de 17 ans qui existe ( bon, okay, elle n'avait pas encore dix sept années mais presque ! ), et elle était toute fine, comme fragile mais pourtant, pleine de force. En clair, elle ne pouvait même pas effrayé une mouche. C'était aussi simple que ça oui, voilà. Ce n'était jamais facile d'être Helena Smith pour la simple et bonne raison qu'elle était une toute petite chose qui semblait presque sans défense. Presque hein, parce qu'elle essayait, en général, de se défendre, même si ce n'était jamais bien glorieux. Elle était même persuadée que si elle venait un jour à se battre, elle ne serait même pas capable de faire mal à son adversaire, même pas un petit bleu. Stupide hein ! Mais en faite, elle n'était probablement pas si loin de la vérité. C'était normal, donc, qu'elle ait besoin d'un homme pour la protéger, elle n'était pas capable de le faire toute seule, même si c »e n'était pas faute d'essayer hein !  « Pas peur hein ? Dis tout de suite que je ne suis pas effrayante ! Bon... Okay, je veux bien le dire moi-même. Mais bon, c'est pas drôle je trouve! J'ai l'air d'une toute petite chose fragile... Et naine, en plus de ça ! Ca craint grave ! ». Il lui fallait limite un escabeau pour embrasser son petit ami et encore, s'il ne se baissait pas, c'était même pas la peine ! ( oui bon, elle dramatisait un peu là quand même hein, que l'on ne vienne pas à croire que la situation était à ce point catastrophique non plus ! Elle n'était pas SI naine que ça !

Ne pas plaire aux autres ? Bah.. Pas difficile non ? Bon, okay, Helena avait une bien petite estime d'elle-même, surtout dans la robe qu'elle arborait aujourd'hui, il y avait fort à parier qu'elle allait plaire à bon nombre d'autres personnes, même si c'était bien là la toute dernière chose qu'elle voulait, il n'y avait pas le moindre doute à avoir à ce propos oui voilà. Pour elle, la seule des choses vraiment importante était évidemment de ne plaire qu'à lui et il était la seule personne qui l'intéressait elle, donc bon, pourquoi aurait-il fallu qu'il en soit autrement. Elle sourit, devenant presque toute timide, comme elle l'était si souvent devant lui, d'ailleurs.  « Tu sais, tu es la seule personne à qui je veux plaire hein ! Pourquoi en serait-il autrement ? ». Parce qu'elle était bien trop naïve par exemple !

L'épisode de la boîte de nuit commença et c'est là qu'elle put vraiment comprendre pourquoi il lui avait demandé de ne plaire à personne d'autre. Même si elle avait considérablement échoué, bien sûr. Totalement et irrévocablement même. Bon, okay ouais, elle n'avait absolument rien fait et elle s'était juste comportée comme elle l'avait toujours fait. Elle ne jouait aucun rôle, elle était elle même, c'était aussi simple que ça. Oui voilà. D'une certaine façon, en tout cas. Et l'idée de ne plus retourner à l'intérieur était évidemment la meilleure, surtout s'ils voulaient tenter de sauver la soirée qui avait si mal commencé ! Ce qui n'allait pas être évident puisqu'il allait falloir trouver un truc à faire et ce n'était jamais facile. En faite, Helena aurait dû prévoir un plan B ouais voilà !

Bon, aller chez Griffins n'était probablement pas l'idée la plus sage qui soit, et elle était bien d'accord avec ça. Mais en soit, c'était surtout une maison vide et donc un abri contre le froid et le sale temps. Et Axel lui avait donné la possibilité d'y aller ! Donc bon, il ne fallait pas passer à côté ! Sinon, ils allaient devoir errer dehors ! Okay elle savait que Tomas ne pouvait pas le voir même en photo mais bon, après tout, Axel n'était pas là ! ( bon, y aurait des photos par contre.. ). Donc pourquoi ne pas en profiter ? De cette façon, ils pourraient passer une excellente soirée rien que tous les deux, ce n'était pas négligeable non ? D'ailleurs, Tomas voulait vraiment être certain qu'il ne serait pas là, normal, sinon, il y avait eu une nouvelle bagarre et c'était une des choses qu'elle préférait éviter, il n'y avait pas le moindre doute à avoir à ce propos.  « Je te dis qu'il n'est pas là, tête de mule ! Je sais encore ce que je dis ! ». Non mais c'était vrai quoi, crotte à la fin ! Leur querelle était carrément trop stupide ! Mais compréhensible, ouais, et c'était bien pour cette raison que tout pouvait sembler si compliqué, oui voilà.

Prêt à le refaire parce qu'elle trouvait ça sexy ? Il était trop mignon ! Un sourire se dessinant doucement sur ses lèvres, elle l'embrassa une nouvelle fois et glissant sa main dans celle de Tomas, ils filèrent chez Axel. Sa maison n'était pas un château, elle était même légèrement plus petite que celle de Helena, pour tout dire. Mais elle était tellement chaleureuse qu'on en oubliait sa taille. Les photos de famille, les meubles super confortable... Il y avait même un peu trop de photos d'Helena dans cette maison à son goût. M'enfin bon !  « Bienvenue chez Griffins ! L'antre de l'ennemi ahah ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptyLun 1 Aoû - 21:04

Helena n'était pas faible, ça il le savait, seulement elle semblait tellement fragile. Et si lui trouvait ça adorable, ça avait aussi tendance à l'amener à se faire du souci pour elle. Tomas était grand, plutôt costaud, et il savait se montrer impressionnant s'il le fallait. Mais Helena... Elle était loin d'être une armoire à glace, pour utiliser un exemple extrême. Alors oui, elle pouvait sans doute compter sur ses talents de sorcière, mais lorsqu'ils se trouvaient dans le monde moldu, sur quoi pouvait-il compter pour être sûr qu'elle ne risquait rien ? Voldemort avait disparu, certes, mais ce n'était pas pour autant que tout danger était écarté. Et s'il était confiant à Poudlard, il l'était un peu moins en dehors des murs du château. Il chassa ces pensées de son esprit lorsqu'elle avoua d'elle-même ne pas être effrayante. Il lui adressa un sourire amusé tant elle commençait à s'agiter et à se plaindre de son gabarit. Trop mignonne (et lui il devenait bien trop ridicule. Encore heureux que personne ne soit en mesure de lire dans ses pensées. Le mieux c'était peut-être encore de ne pas avoir ce genre de pensées. Mouais, il allait travailler là-dessus.). « T'inquiètes pas ma belle, je suis assez effrayant pour deux. Et puis après tout, la puissance ne se mesure pas à la taille, t'as d'autres moyens pour te défendre ! » lui fit-il gentiment remarquer. Genre sa baguette, étant donné qu'elle n'avait plus la Trace sur elle à présent, et au diable le code du secret magique. Ah bon, Azkaban dites-vous ?

Peut-être pourrait-il lui donner des cours de self-défense à l'occasion ? Hm, après tout, ce n'était pas parce qu'elle n'était pas bien grande qu'elle ne pouvait pas se défendre comme il faut. M'enfin là on passait dans la façon moldue de se battre, et l'Allemand préférait que sa petite amie n'ait jamais à s'abîmer les poings. Pour l'instant il n'avait pas de souci à se faire, ils étaient ensemble, et si jamais un pépin survenait à l'avenir... Il aviserait. Oui, voilà, pour l'instant il fallait juste qu'il s'arrange pour échapper aux deux gorilles qui leur couraient après. Courir d'abord, s'inquiéter plus tard. Chaque chose en son temps et les hippogriffes seront bien gardés. Par Merlin, comment faisait-il toujours pour se retrouver dans des galères pareilles ? En même temps, songea-t-il férocement, ce type l'avait bien cherché. Et ok, peut-être qu'un peu plus de contrôle sur ses poings ne lui aurait pas fait de mal. Peut-être. Seulement pour l'instant il lui fallait mettre ça aussi sur la liste des choses auxquelles il réfléchirait plus tard. Juste après comment ramener Giada à la raison. Correction, amener tout court, en fait.

Ce n'est que lorsqu'ils furent dehors et hors de danger qu'Helena proposa qu'ils aillent chez Griffins. L'Allemand était partagé. D'un côté, ça leur permettrait d'être enfin tranquille et de ne pas rester planté stupidement ici, mais de l'autre... Il s'agissait de Griffins. Pire, de sa maison. Ou comment se jeter dans la gueule du loup. Et le fait qu'il soit absent n'y changeait rien. C'était une zone hostile, point final. Cependant, il devait se rendre à l'évidence, c'était la meilleure option qu'ils avaient en cet instant. « Pff, j'suis pas une tête de mule. » grimaça-t-il avec tout, sauf de la crédibilité. C'est vrai quoi, elle ne s'attendait quand même pas à ce qu'il saute de joie à l'idée d'aller chez Griffins ?!

Ils transplanèrent finalement chez le Serdaigle (non sans que Tomas ait marmonné dans sa barbe encore un peu pour la forme) et l'Allemand leva les yeux au ciel à la remarque d'Helena, plutôt amusé. « Je voyais ça plus sombre, avec quelques chauve-souris peut-être... » plaisanta-t-il en faisant quelques pas dans la pièce, observant la décoration, les meubles. « C'est plutôt sympa ici. » concéda-t-il dans un souffle. Il s'approcha des cadres qui traînaient ici et là, les observant avec intérêt. « Wow, t'es une vraie star ! T'es sur un max de photos. » remarqua-t-il en ne sachant pas trop s'il devait se sentir jaloux qu'il y ait tant de photos de sa petite amie chez Griffins. Pour qu'elle soit partout ainsi, il fallait qu'elle le connaisse depuis sacrément longtemps !
[707]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptyMar 2 Aoû - 13:59

Assez effrayant pour deux ? Et bien voilà un point sur lequel ils n'étaient pas d'accord, parce que pour être tout à fait honnête, Helena avait plutôt tendance à le trouver carrément adorable et trop mignon. Après, ce n'était que son propre avis, puisqu'il ne fallait quand même pas oublier qu'il s'agissait de l'amour de sa vie ( oui bon, dis comme ça, ça pouvait faire un peu peur mais c'était un fait, elle l'aimait et puis voilà ). Donc non, il n'était pas possible pour elle de le trouver effrayant. C'était même très loin d'être le cas, et il était hors de question pour elle de le laisser croire un seul instant. Donc voilà. Enfin... Bon, pour le reste, il savait frapper, ça pouvait jouer sur le côté terrifiant. Mais... Vu qu'il ne la frappait pas, et vu qu'il en était tout bonnement hors de question, bah voilà.  « Mon petit chou, je te ferais remarquer que t'es quand même loin d'être effrayant. Okay, tu frappes dur mais.. Pour le reste, tu fais aussi peur que moi ! ». Oui bon, quand même pas, il faisait un peu plus peur qu'elle vu que elle, elle ne faisait PAS peur. Loin de là même et si elle tentait de se faire effrayante, elle ne parvenait qu'à faire rire. Ce qui n'était pas une fulgurante réussite, si on voulait son avis.

La puissance ne se mesure pas à la taille ? Et bien pourtant, elle y jouait grandement ! Avec son mètre 50 ( oui, bon 52 s'il vous plait), elle était loin de montrer une grande puissance. Et vu qu'elle était toute fine, c'était encore moins crédible. Quand elle cognait, elle n'était même pas capable de faire un bleu. Alors dans le monde des moldus, si, c'était à la taille que se mesurait la puissance. Après, elle avait un joli bout de bois dans la poche qui pouvait lui faciliter bien des choses. Mais elle ne pouvait pas s'en servir à tout bout de champs malheureusement. Et c'était ça qui s'avérait être le gros du problème justement.  « Oui, je sais que je peux me défendre avec la magie. Mais bon, je ne peux pas, dans le monde des moldus. Il faudrait que je m'achète un aérosol au poivre, à ce qu'il parait, ce n'est pas trop compliqué ni trop difficile à utiliser. » Et un petit coup de bombe et elle anéantissait son adversaire ! Donc bon..

Pas une tête de mule ? Si, mais elle pouvait bien sûr le comprendre, se pointer chez Axel était sans doute la toute dernière chose qu'il voulait, même s'il n'était pas là. Mais bon, même s'ils pouvaient transplaner, il n'y avait pas trente six mille endroits où ils allaient pouvoir se pointer hein. Donc c'était ça qui s'avérait être le gros du problème. Mais il n'était pas là, certes c'était un peu un terrain ennemi pour lui, mais il n'y avait rien qu'il puisse voir, absolument rien non. Enfin bref, hors de question de se prendre la tête avec tout ça. C'était même parfaitement impossible, d'après ce qu'il pouvait bien penser.  « Une jolie tête de mule, je te le dis ! ».

Plus sombre avec des chauves souris.. Connaissant le goût du décor de la mère d'Axel, il était impossible que tout soit moche ici hein. C'était elle qui dirigeait ici. Et même monsieur Griffins n'avait pas le choix quand il s'agissait de décorer. C'était assez comique d'ailleurs par moment. Enfin.. Bon, après, il ne fallait pas trop s'emballer pour autant, ils avaient un peu leur mot à dire mais juste un peu, il ne fallait pas qu'ils croient un seul instant qu'ils pouvaient dire tout ce qu'ils voulaient. C'était même parfaitement impossible.  « A Halloween oui, c'est super effrayant d'après les photos que j'ai pu voir ! Mais sinon, ce n'est certainement pas madame Griffins qui laisserait les araignées s'installer ici ! ».

Ouais, un max de photos d'elle. C'était assez insupportable pour tout dire. Mais bon, elle n'avait pas son mot à dire, elle était la fille qu'ils n'avaient pas eu. C'était comme ça qu'ils la considéraient ( et oui, Axel ne faisait pas assez nana ! Mais ça, ça se voyait hein, surtout maintenant qu'il s'était fait tatouer de la tête aux pieds quasiment. Pour tout dire... Ca l'aurait bien fait marrer de tout dire à ses parents, rien que pour voir leur tête ! ).  « Oui, ses parents me considèrent un peu comme leur fille en faite.. Mais c'est assez gênant d'être partout. Même chez moi y en a pas autant ». Bon, n'allons pas croire que ce n'était que des photos d'elle toute seule hein ! C'était des photos d'Axel et elle en train de faire le pitre et tel deux crétins. Mais c'était assez gênant.  « Heureusement que ce n'est pas le cas.. J'aurais jamais supporter d'être la sœur d'Axel, il est bien trop chiant ! » Et oui, elle le connaissait depuis un bon moment. Sept ans bientôt. Ils se connaissaient depuis leur première année à Poudlard.  « Vu que je le connais depuis la première rentrée de Poudlard, ils me voient souvent. D'ailleurs, même si y en a clairement pas autant chez moi, y a aussi des photos de lui dans mon salon ». Bah oui, il était son meilleur ami alors quand elle n'était pas avec Tomas, c'était Axel qu'elle voyait en général, ou Billie. Enfin... Elle tenait tellement à l'amitié en même temps qu'elle ne pouvait pas se passer de ses amis, et ça se ressentait.  « D'ailleurs dans mon salon, y a aussi des photos de toi. Mes parents t'aiment beaucoup ». Ouais, et d'ailleurs, ils étaient constamment en train de demander quand est-ce qu'il reviendrait à la maison, c'en était presque gênant ! Mais bon, elle n'allait pas pour autant faire sa râleuse et dire qu'elle ne voulait plus le prendre en photo ou ce genre de chose, c'était loin d'être le cas, d'ailleurs.  « Comme tu le vois, y a personne ! Tu vois que j'ai raison ! »

1021
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- EmptySam 6 Aoû - 22:22

'Mon petit chou' ? Il sourit sans même s'en rendre compte. Ah bah effectivement, si elle se mettait à l'appeler comme ça, il était clair qu'il n'avait absolument plus rien d'effrayant ! Elle détruisait sa crédibilité à petit feu avec des surnoms comme ça, et le pire, c'était qu'il ne lui en voulait même pas ! Par contre, faire aussi peur qu'elle, peut-être pas non plus. Ils étaient quand même sacrément différents, d'apparence et de caractère, et s'il trouvait tout à fait impossible qu'Helena ait un jour l'air effrayante, il aimait croire qu'il était capable de l'être, si jamais c'était nécessaire. « Tu ne fais pas peur, nuance. Moi, je peux faire peur ! Ça se voit que tu m'as jamais vu déguisé à Halloween, ma petite. Un grand moment. » répliqua-t-il avec dignité. Il ne referait plus jamais ça. Tout ça parce qu'un ami l'avait invité à cette étrange fête moldue. Jamais plus. Mais bon, en soi, ça restait marrant, hein, il ne disait pas le contraire.

Tomas hocha la tête aux paroles d'Helena, le spray au poivre serait déjà un bon début. Pas assez à ses yeux, mais c'était déjà pas mal. Quant à sa baguette... « Tout dépend du contexte. Lorsqu'une menace pèse sur la vie du sorcier, la magie peut être utilisée devant des moldus. » récita-t-il avec légèreté. Okay, il ne bossait peut-être pas beaucoup, mais il était quand même à Serdaigle, et dans cette fichue maison on ne pouvait pas vraiment échapper au savoir, c'était comme s'il vous poursuivait partout où vous alliez. Alors oui, il avait lu quelques articles sur la restriction de l'usage de la magie chez les sorciers de premier cycle, et même si c'était passablement ennuyeux, au moins ça avait un minimum d'importance dans la vie de tous les jours. Le danger existait toujours, il ne fallait pas se leurrer. Et si utiliser sa baguette était la seule solution pour s'en sortir, et ce même si des moldus étaient présents, alors ainsi soit-il. « En plus, maintenant t'es majeure. Profite ! » Vivement son tour ! Ras-le-bol de voir tous ses amis pouvoir utiliser des sorts quand bon leur semblait, alors qu'il lui fallait encore attendre jusqu'à septembre, lui ! La poisse de ne pas être né plus tôt...

Il sourit au commentaire que fit Helena concernant la mère de Griffins, continuant à faire distraitement le tour des lieux. S'il avait su qu'un jour il viendrait ici ! Au moins Axel n'était pas là, c'était un atout non négligeable. Il était clair que si l'autre Serdaigle avait été présent, il ne serait jamais venu. Ils cohabitaient déjà difficilement à Poudlard, il n'allait pas non plus commencer à se pointer chez lui en dehors des cours. Moins il le voyait, mieux il se portait. Et puis, la blonde se serait retrouvée entre deux feux, et ça n'aurait vraiment pas été génial pour elle, la pauvre ! Un peu comme lui entre Giada et Helena, en fait. Merlin ce que tout ça était compliqué.

Après ce petit tour d'investigation, l'Allemand ne put que remarquer à quel point les photos de sa petite amie étaient nombreuses dans la demeure des Griffins. « C'est plutôt cool je trouve, ça montre à quel point ils tiennent à toi. Je ne savais pas que tu connaissais aussi bien sa famille. » admit-il en se tournant vers elle. Il n'avait jamais trop cherché à s'informer concernant Griffins à vrai dire, et par extension concernant leur relation à tous les deux, sans doute. Dès le début ça avait été compliqué aussi... « Hm, j'aurais jamais cru que je dirais ça un jour mais, on a partagé le même dortoir pendant six ans, et jusqu'à l'année dernière, c'était plutôt supportable. Mais bon, le fait qu'on ne se parlait pas jouait aussi, j'imagine... » Ok, c'était pas tout à fait comme s'ils vivaient ensemble... Mais en fait, si. Ils passaient les trois quarts de l'année à Poudlard, alors leurs camarades de classe prenaient un peu la place de leur famille, qu'ils le veuillent, ou non, d'ailleurs. De là à partager le même sang que Griffins... Non merci.

Des photos de lui ? Ha, donc il n'y en avait pas que pour Griffins ! Il sourit, se remémorant l'après-midi qu'ils avaient passé chez lui, à prendre des photos, justement. « C'est vrai ? Je suis content de leur avoir fait une bonne impression alors ! » répondit-il avec bonne humeur. Malgré ses appréhensions, le Bleu et Bronze avait quand même fini par rencontrer les parents de sa petite amie, et au final, tout s'était bien passé. Comme quoi parfois, il devrait juste arrêter de se prendre la tête pour rien. « Oui, tu avais raison, désolé d'avoir laissé sous entendre le contraire. J'espère que tu trouveras un jour la force de me pardonner ! » s'écria-t-il avec un dramatisme exagéré, le sourire aux lèvres. Et encore heureux qu'il n'y avait personne, il n'avait vraiment pas envie de tomber sur la sale tête de Griffins maintenant. Il était trop heureux pour ça, ce crétin aurait trouvé le moyen de tout gâcher.
[849]


Tous comptés
CADEAUX
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty
MessageSujet: Re: Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-   Boîte de nuit, tension et faux papier -pv- Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Loge des Passeurs d'Etoiles
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Nuit tranquille..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: