AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptySam 2 Juil - 14:15

    A Taliesin, Chiya avait enseigné la maîtrise physique et l’histoire de la magie, maintenant qu’elle était à Poudlard (un peu forcé et plus ou moins contre son gré, mais elle aimait trop être professeur pour abandonner), elle allait enseigner les runes parce que l’histoire de la magie était une matière déjà prise. Le bon côté des choses c’est que Chiya était de toute façon très calée sur toutes sortes de sujet donc elle ne se sentait pas vraiment perdu. Les runes valaient bien l’histoire de la magie, même si la divination n’avait jamais été son truc, elle préférait le passé au futur. Sauf que, justement, il n’y avait plus de magie, donc tous ses cours seraient théoriques ! (Sauf peut-être pour jouer avec les runes, mais ils n’en étaient pas là) Cela permettrait à Chiya une transition toute en douceur dans sa nouvelle fonction. Elle ignorait si elle verrait des têtes connues dans son option puisqu’elle n’avait pas eu la liste des élèves et qu’en plus de ça, les « options Taliesin » existaient encore, sous la coupe de Raphaël. Elle ne s’était même pas proposé pour ce rôle, les cours de maîtrise, ça n’avait pas été vraiment son truc à Taliesin, son pouvoir à elle était trop particulier, trop à part…

    Pour ce premier jour, Chiya se présentait comme d’habitude avec formalisme et sérieux, c'est-à-dire qu’elle était en tailleur noir, chemisier blanc et une cape de sorcier noire elle aussi qui lui tombait aux genoux et qu’elle avait repoussé sur ses épaules. Ses cheveux bruns étaient attachés en chignon lâche et plutôt bas sur la nuque. Elle attendait, debout contre son bureau que les élèves arrivent.

    Lorsqu’ils furent tous installés à leur guise, Chiya commença le cours.

    « Je suis Chiya Lorne, votre professeur pour cette année d’étude des runes. Aujourd’hui nous allons étudier l’alphabet runique dans son ensemble tout en nous demandant quels sont ses origines et pourquoi vous l’étudiez dans le cadre de votre cursus magique. Il est à noter que cette année, vu l’incident en cours, vous ne pourrez pas utiliser la magie des runes, nous étudierons cependant de manière théorique certaines de ses applications. » Prenant une craie, elle monta sur l’estrade et marqua le titre du cours au tableau de son écriture pointue et serrée, un peu penchée aussi : Origines de l’alphabet runique.

    « Bien commençons, qui peut me dire combien de caractère comprend l’alphabet runique et quels sont ses origines supposées ? » Et voilà, le cours commençait tambour battant, ce qui était Chiya tout craché !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptyLun 4 Juil - 17:26

Roman avait choisit l'étude des runes ben... à sa 7ème année, en fait en 3ème année, avec également le soin au créatures magiques et l'étude des moldus et on ne pouvait pas franchement dire qu'il était le premier de la classe en matière de notes. On ne pouvait pas vraiment dire qu'il était le dernier non plus, ceci dit : Non pour Roman les options ne représentaient qu'un plus dans son apprentissage magique. Il ne se mettait aucune pression et retenait le maximum de choses en écoutant en classe, mais sans pour autant relire ses notes tous les soirs (ça il le faisait la veille de chaque cours, et c'était bien suffisant !), ce n'était pour lui pas utile. Non, les options n'étaient qu'un plus et en tant que tel, Roman y allait un peu tranquillement. Non non, pas tranquillement comme ça, de suite ! Vous, vous le voyez déjà les mains dans les poches, au fond de la classe, à regarder les oiseaux butiner et les guêpes chantonner si toi aussi tu as noté une erreur, c'est bien, tu as gagné un caramel. Et nooon, ce ne sont pas les guêpes qui chantonnent, mais les abeilles !, il était préfet nom d'un oursin des mers et il savait se tenir en classe, peut être mieux que la plupart des élèves, en fait c'est pour compenser avec l'après-cours ! Après avoir obtenu un « Acceptable » à son BUSE, Roman avait finalement relativisé dès sa 6ème année en voyant qu'il était quand même accepté en cours malgré sa mention, alors qu'en Histoire de la magie (où il avait également obtenu sa pire note, soit un A) on l'avait refusé (ce qui l'arrangeait bien, dans le fond, il avait autres choses de plus urgent à étudier).

« Bonjour professeur. »

Roman ne put s'empêcher de fixer quelques secondes sa nouvelle professeur de Runes. Ben tiens, tu m'étonnes que ça cartonnait Taliesin ! Elle était d'une beauté incroyable cette prof presque autant que Flitwick, 120 cm en plus, Roman ne pouvait que le souligner. Ben si avec ça il n'était pas encore plus assidu que durant sa 6ème année, c'était qu'il y avait un problème ! Roman adressa un sourire poli à son professeur et alla s'asseoir au deuxième rang, côté fenêtre l'éclairage est toujours très important, c'est Ernie qui lui a appris. Le préfet sortit ses affaires et attendit que tout le monde arrive et que le cours commence. Le professeur Lorne se présenta et attaqua directement les choses sérieuses. Fiouu, elle rigolait pas, elle !

La question que posa le professeur interpella Roman et voyant qu'il se souvenait de la réponse qui remontait mine de rien à sa 3ème année, tenta une réponse. C'était l'occasion de prendre un nouveau départ et de répondre juste, non ? D'ordinaire, il ne participait jamais en Runes, préférant laisser sa place à ceux qui adoraient vraiment ça. Le jeune jaune et noir leva la main et voyant qu'il était interrogé, répondit avec calme :

« Merci. L'alphabet runique comporte 24 Runes et serait selon les croyances, issu de l'alphabet nordique avec une certaine influence latine. Mais globalement, l'origine réelle reste encore inconnue à ce jour... »

Roman avait dit ce qu'il savait : depuis toujours les professeurs de runes qu'il avait eut à Poudlard s'étaient tous mis d'accord sur le fait que les runes étaient aussi intraçables que le sable. Plus on remontait dans le temps, plus les pistes changeaient et n'étaient pas fiables, alors... Même si les historiens ne savaient pas, comment voulez-vous qu'eux-même le sache ?!

(594)
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptyMar 5 Juil - 8:07

    Charisma n’avait jamais pu s’inscrire en runes avant ce jour là. La raison pour laquelle elle en avait été dans l’incapacité résidait dans le fait que un jeudi sur deux elle se rendait à Taliesin pour apprendre à maîtriser son don de prémonition ce qui l’empêchait d’avoir plus d’une seule option. Mais les runes étaient une matière assez importante comme matière et réputé très difficile donc c’était une matière qui avait toujours attiré Carry, surtout que cela avait un rapport certain avec son don, la prémonition, puisque dans plusieurs cultures les runes étaient utilisées pour voir l’avenir. Cela dit, Carry ne voyait pas à proprement l’avenir, elle n’était pas voyante, elle avait plus des sortes de flash du futur de manière assez aléatoire et pas toujours très pratique. En effet, lorsqu’elle forçait son don à ses extrêmes limites et qu’elle essayait de voir plus loin que dans la demi-heure qui suivrait, elle risquait une fameuse migraine. Mais une croyance populaire voulait que les runes, dans les peuples du nord de l’Europe d’autrefois, renforçaient les dons de ceux qui pouvaient voir le futur, entre autre application car Carry s’était bien entendu documentée sur le sujet et avait appris pas mal de choses sur comment elle pourrait utiliser les runes 1) quand elle serait plus avancée dans la matière, 2) lorsque la magie reviendrait.

    Si Carry avait réussi à persuader le professeur Lorne de l’accepter dans son cours, c’était déjà parce qu’elle savait qu’elle reprendrait le cours à ses débuts et donc qu’elle n’aurait pas de retard, mais aussi parce que Charisma avait un plan de carrière très clair dans son esprit depuis quelques temps : elle voulait devenir auror.

    A l’origine, elle pensait plutôt se tourner vers le social pour empêcher des gens comme son père de vendre des enfants, mais le problème c’est que le mot à lui seul de social sous-entendait une personnalité bien différente de la sienne. Charisma avait beaucoup de mal (encore qu’elle s’améliorait dernièrement) à parler avec les autres, ce n’était pas trop son truc, elle le savait, et du coup elle doutait de pouvoir pousser des gens à se confier, quand bien même elle eut toutes les solutions à disposition pour les aider et qu’elle puisse voir l’avenir proche, souvent douloureux, comme chez toutes les personnes comme elle… Et puis, peut-être aussi que finalement ces gens lui ressembleraient trop, ce n’était pas comme ça qu’elle arriverait à faire son deuil de sa vie telle qu’elle aurait dû être et d’accepter celle qu’elle avait.

    En bref, puisque les runes pouvaient renforcer ses pouvoirs et que maintenant elle avait le temps de pratiquer cette matière, elle le faisait. D’ailleurs elle avait abandonné divination pour ça, parce qu’elle était en général meilleure que les professeurs, du moins pour ce qui était du futur immédiat, donc elle avait laissé tomber et s’était penché vers les autres options possibles. Elle ne faisait pas soin aux créatures magiques parce qu’elle n’aimait pas la plupart des bestioles qu’on leur montrait, si ce n’est les licornes, en revanche elle avait pris étude des moldus parce qu’elle était de sang pur et qu’elle n’y connaissait pas grand-chose. Elle avait aussi gardé pas mal de matières principales comme botanique, défense contre les forces du mal, histoire de la magie, potion et métamorphose… de toute façon, pour être auror, il fallait être excellent partout en ce qui concernait les matières fixes, elle le savait.

    « Bonjour mademoiselle Lorne. »
    Carry était entrée dans la salle et s’était installée dans un coin et sortit ses affaires. Elle fut plutôt contente de voir que le cours commençait assez vite même si évidemment elle ne connaissait pas la réponse, elle l’avait peut-être lu quelque part pendant ses recherches mais ça ne l’avait pas marqué, sauf pour le nombre de runes, mais cela n’aurait pas été suffisant, une réponse incomplète n’est jamais une bonne réponse et c’est une vraie prof’ qui vous le dit !.

    Bref, elle écouta la réponse de Roman et attendit les explications du professeur pour pouvoir prendre des notes. Elle n’aurait jamais cru que le frère de Nicolas puisse répondre à une question Carry a de vieux préjugés sur la famille Jones, en même temps Nick lui en fait baver hein, avec ses remarques sur sa poitrine, cela dit, elle ne connaissait pas vraiment Roman même s’il n’avait qu’un an de plus qu’elle. Il n’y avait pas de raison particulière à ça, elle était juste froide par nature donc très différente de lui, puis elle ne parlait pas beaucoup, du coup elle n’avait jamais essayé de lier conversation et lui non plus, ce qui forcément posait problème. Pourtant cet été elle avait été chez Nicolas boire un verre (de soda évidemment) et lui emprunter un livre de poésie de Rilke qu’elle n’arrivait pas à trouver en magasin… mais Roman n’y était pas. Si Carry n’avait pas eu Tosca, Damon et Eva-Rose comme amis, elle ne parlerait qu’à des serdaigles puisque le reste de ses fréquentations se composait de Enry, Gaël, Nicolas, Elyna et Emma, tous des serdaigles, mais bon, après tout, c’était peut-être normal.

    Laissant de côté Nick, elle en revint à son aîné et à ce qu’il venait de dire. Le professeur avait parlé d’origines supposées, ce qui signifiait bien que comme Roman venait de le dire, on en savait rien au fond, donc pourquoi étudier les origines ? Cette question lui trotta dans la tête un moment, mais elle savait (et c’était ce qu’elle adorait en cours) qu’on lui fournirait la réponse tôt ou tard et ne se faisait donc pas trop de soucis. Charisma était toujours très curieuse, c’était même le trait principal de son caractère (qu’elle avait, sans le savoir, en commun avec Chiya) et elle ne supportait pas les questions sans réponse, mais le fondement même des cours c’était d’avoir des réponses. Peut-être que c’était pour ça qu’elle était à serdaigle, elle ferait n’importe quoi pour avoir toutes les réponses ! Le problème c’est que souvent les questions qu’elle se posait étaient un peu saugrenues, mais peu importait pour l’instant elle restait parfaitement silencieuse, elle ne dérangeait donc pas le cours avec sa curiosité, elle le faisait rarement de toute façon puisque si elle avait des questions, elle allait plutôt les poser à la fin du cours (une très mauvaise habitude soit dit en passant). Ne restait donc plus qu’à attendre qu’elle puisse noter la réponse et obtenir celle à sa propre question, n’est-ce pas ?


{1 075}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptyJeu 7 Juil - 2:31

Ce matin-là, en se réveillant, Elena s'était bien demandé comment se passeraient ses premiers cours de l'année. Elle avait en tout trois cours de prévus à son horaire ; un le matin et deux l'après-midi. Cependant, plus la journée avançait, et plus la Serpentard commençait à douter que cette journée allait fonctionner comme elle l'aurait dû. Pour commencer, elle s'était complètement perdue dans l'école juste avant son premier cours de la journée. Il lui avait fallu une vingtaine de minutes en tout pour retrouver la bonne classe, chose que son professeur n'apprécia, évidemment, guère. Celui-ci la sermonna sur l'importance d'arriver à l'heure à tous ses cours, ne remarquant pas qu'Elena était aussi ancienne dans cette école que les premières années ... (Car si on laissait parfois une chance aux premières années qui se perdaient dans l'école, peu en laissait aux élèves de cinquièmes années visiblement distraits ou sans volonté ...) Suite à ce merveilleux cours, elle s'était rendue à la bibliothèque (qui était soi dit en passant le lieu qu'elle détestait le plus dans cette école - et dans toute autre école, à vrai dire), où elle s'était fait foncée dedans par une professeur visiblement bien distraite. (Si Elena détestait devoir parler aux gens, elle détestait cela d'autant plus lorsqu'elle s'y voyait forcée par une situation du genre ...)

Et maintenant, elle atterrissait dans un cours d'Études des Runes (mais c'était quoi ça, au juste ?), et ne pouvait s'empêcher de se dire que ce cours risquait également d'être catastrophique. Oui, certes, ça pouvait paraître bien pessimiste mais lorsqu'on assistait à un cours spécifique en ignorant même l'utilité de celui-ci, il y avait sans doute un problème ... Pourquoi l'utilité ? Eh bien tout simplement parce qu'Elena n'avait jamais suivi de cours d'Étude des Runes auparavant. Elle ignorait en quoi cela consistait, sinon à comprendre un langage bizarre et visiblement peu utile dans la vie de tous les jours. Mais pour le reste, elle n'en savait strictement rien. Comme pour pratiquement toutes les autres matières enseignées à Poudlard, d'ailleurs ... Voilà la lacune dont bien d'anciens élèves de Taliesin avaient malheureusement hérité. Certes, le programme spécifique aux compétences de chaque élève était une idée géniale, du point de vue d'Elena. Cependant, ce programme n'avait jamais envisagé un possible changement d'école pour les élèves fréquentant Taliesin. Et donc, les élèves de cette école, maintenant forcés d'aller dans une autre école de sorcellerie, se retrouvaient officiellement dans des niveaux plus avancés, sans avoir aucune base dans les cours qu'ils suivaient. Voilà bien la lacune de ce programme ... Vraiment, il fallait qu'elle pense à demander de l'aide à Jane pour ses cours ...

En s'asseyant dans la salle de cours, la Serpentard remarqua qu'il s'agissait d'une ancienne enseignante à Taliesin. Elle ne se souvenait pas de quelle matière exactement (puisqu'elle ne l'avait jamais eu comme professeur), mais elle se souvenait bien de son visage. Cependant, elle doutait fort que cette dernière se souviendrait d'une élève à qui elle n'avait jamais enseigné ... Mais pour l'heure, il lui restait simplement à attendre, et voir comment le cours se déroulerait.


516 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptyJeu 7 Juil - 16:48

Ann avait toujours aimé le cours d'Étude des Runes. Les trois dernières années, elle avait choisi ce cours en option, jugeant celui-ci fort plus utile que la divination. (Mais bon, c'était une question d'opinion après tout, non ?) Elle savait bien ce langage peu utilisé de nos jours, mais elle jugeait tout de même utile de le connaître. (Après tout, on ne savait jamais ...) Mais il fallait également avouer que la Serpentard n'avait jamais vraiment aimé la divination. C'était l'option qu'elle avait prise lors de sa troisième année et, dans ses souvenirs, était de très loin le cours qu'elle avait préféré suivre tout au long de l'année. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'entre étudier un langage peu utilisé ou connaître l'avenir d'on ne sait trop quoi, elle jugeait que la langue peu utilisée était tout de même plus utile pour les rares occasions qui se présenteraient à elle de se servir des savoirs qu'elle aurait acquis durant ce cours. Mais il fallait également avouer qu'Ann avait toujours eu plus de talent pour l'étude de nouveaux langages que pour déchiffrer l'avenir dans une boule de cristal ou une tasse de thé ... Pour tout dire, le dernier souvenir qu'elle avait en mémoire d'elle dans un cours de Divination, c'était la fois où elle avait renversé la table devant elle lorsque le professeur lui avait demandé ce qu'elle voyait dans sa tasse de thé. Non pas qu'elle l'eut pas exprès, tout ceux qui connaissaient Ann le savaient très bien. Simplement, voilà le résultat de sa maladresse légendaire ... Comment l'avait-elle fait ? Pour tout dire, elle ne pensait pas être capable d'expliquer la raison de cette gaffe, sinon par le fait qu'elle faisait toujours ce genre d'erreurs. Bref, la Serpentard avait jugé qu'elle serait sans doute bien mieux dans un cours où elle ne risquait ni de briser quoi que ce soit, ni de s'arracher les cheveux de la tête parce qu'elle n'avait strictement aucun talent pour la matière en question ...

Arrivée dans la classe d'Étude des Runes, Ann repéra Elena, assise tout au fond de la classe. (C'était en plein dans les habitudes de cette dernière de s'éloigner le plus qu'elle pouvait du professeur ...) La jeune femme ne put s'empêcher de se dire que sa cousine avait certainement choisi un cours des plus compliqués pour quelqu'un qui n'avait jamais suivi un seul cours de cette matière. Sans même une petite base, elle serait sans doute bien perdue si le professeur n'expliquait pas tout depuis le début. Et voilà qui serait sans doute bien décevant pour un tout premier cours d'Étude des Runes ... Car oui, bien que la matière fut fort intéressante, Ann, pour sa part, trouvait qu'elle pouvait être parfois un peu compliquée. La jeune fille alla s'asseoir près d'Elena, se disant que si elle avait besoin d'aide, elle serait près d'elle pour l'aider à mieux comprendre.
"Salut Elena", lui dit-elle.
La Serpentard n'ajouta rien de plus, sachant pertinemment que son interlocutrice détestait devoir tenir une discussion. Après tout, il fallait respecter cela, bien que ce ne fut guère dans les valeurs d'Ann elle-même.


517 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptyJeu 7 Juil - 17:04

Étude des Runes. En regardant son horaire cette journée-là, Elly n'avait pu s'empêcher de se demander quelle était la raison de pourquoi elle avait finalement choisi de cours. Elle n'en avait jamais suivi un seul de toute sa vie, et avait à peu près la même idée de ce en quoi celui-ci consistait qu'un première année venant tout juste d'arriver à Poudlard. Elle s'était honnêtement posée cette question jusqu'à ce qu'elle se rappele que sans ce cours-ci, elle serait forcée de suivre un cours de Divination. Quel embarras du choix. Elle avait donc opté, cette année-là, pour le cours d'Étude des Runes. Elle ignorait ce que cela lui apporterait. Elle espérait simplement que le résultat de ce cours ne serait pas un échec dans son bulletin de notes, sans quoi elle savait bien que ses parents ne seraient pas particulièrement de bonne humeur lorsqu'elle rentrerait chez elle à la fin de l'année ... Car s'il y avait une chose que l'on pouvait constater quant aux notes d'Elly, c'était qu'elles n'étaient pas très constantes. Autant les années passées elle pouvait réussir souvent ses cours sans avoir à travailler (ou presque), autant ses notes de l'année dernière avaient été médiocres. Pourquoi ? Sans doute parce que le niveau des classes était plus élevé cette année-là et qu'Elly n'avait pas travaillé davantage que les années passées. Voilà bien la preuve que tout le monde finit par frapper un mur ... Mais ce qu'Elly avait eu le plus de mal à digérer dans tout cela, c'était que cette fois, Jane lui avait réellement fait ombrage quant au succès de ses études. Elle avait obtenu des Optimals et des Efforts Exceptionnels dans quasi toutes les matières, surpassant de loin ses deux soeurs. Mais on ne pouvait nier que Jane était nettement plus travaillante qu'Elly, chose que cette dernière n'avouerait cependant jamais.

Cet après-midi-là, Elly se rendit à son cours d'Étude des Runes sans trop d'entrain. Elle ne savait qu'en penser, mais ce cours ne lui disait absolument rien. Restait simplement à voir si elle avait raison ou pas ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptyJeu 7 Juil - 17:22

Une nouvelle année commençait ! Et c'était la dernière que Jane passerait à Poudlard. Déjà. Pourtant, il lui semblait que cela faisait si peu de temps qu'elle avait commencé sa première année ... C'était fou comment les années passaient vite ... Mais pas trop de regrets ; la Poufsouffle était déterminée à bien profiter de sa dernière année. Pourtant, elle savait bien que son opinion n'était pas partagé de tous. Beaucoup avaient très hâte de finir leurs études et de pouvoir se trouver un emploi. Elle aussi, mais elle savait pertinemment que ce ne serait pas pareil qu'à Poudlard. Peu importe où elle travaillerait, elle ignorait comment elle pourrait s'y sentir autant chez elle qu'à Poudlard, où elle avait vécu pratiquement en permanence depuis les six dernières années. Cependant, une question qui s'était réglée l'année précédente soulageait fort la jeune femme. Maintenant, elle savait ce qu'elle voulait faire dès qu'elle serait sortie de Poudlard. Jane était une personne qui aimait bien venir en aide à ceux qui en ont besoin, et qui était toujours à l'écoute des autres. Elle aimait bien se retrouver auprès des gens qui avaient ainsi besoin d'aide, et une amie lui avait donc fait remarqué qu'elle était peut-être une personne désignée pour devenir Médicomage. Depuis, Jane était bien convaincue qu'il s'agissait d'une carrière faite pour elle. Et elle comptait bien faire tout ce qui était en son possible pour y arriver.

Se rendant à son cours d'Étude des Runes, la jeune fille resta plongée dans ses pensées un bon moment. Elle aimait bien penser à ce qui adviendrait de son futur, plus particulièrement depuis qu'elle savait plus précisément quel était son but dans la vie. Arrivée dans la salle de cours, la Poufsouffle fut rassurée de voir qu'elle n'était probablement pas la dernière arrivée, puisque plusieurs places restaient toujours vacantes. Elle prit donc place non loin de Roman, un collègue de Poufsouffle, prenant bien soin de s'asseoir le plus loin possible d'Elly. Oui, Jane détestait Elly Iverson, bien qu'elle fut sa soeur. Si elle pouvait éviter de lui parler, alors elle le ferait volontiers.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptyJeu 7 Juil - 17:40

L'Étude des Runes était une option qu'Avril avait choisie de prendre depuis l'année dernière. Bien qu'elle fut l'exemple plutôt contraire d'une élève modèle, elle s'appliquait plus particulièrement pour ce cours-là. Rares étaient les matières scolaires qui réussissaient à retenir l'attention de la jeune fille plus d'une dizaine de minutes (lorsque le professeur avait de la chance, pour tout dire ...). Premièrement parce qu'elle n'était pas particulièrement vaillante, mais également parce qu'il lui arrivait de déplacer parfois beaucoup d'air. Si la jeune fille n'aimait pas trop interagir avec les autres, on ne pouvait cependant nier qu'elle était légèrement hyperactive, trait de caractère qui paraissait davantage lorsqu'elle se trouvait dans des lieux silencieux tels que les bibliothèques ou dans une salle de cours où l'on ne devait parler que lorsque la permission nous en était donnée. Voilà pourquoi la Gryffondor avait tendance à exaspérer majorité de ses professeurs. Cependant, pour l'Étude des Runes, c'était différent. Elle aimait bien la matière qui était enseignée dans ce cours, et y prêtait généralement attention, aussi longtemps que son déficit d'attention le lui permettait.

Avril dû cependant courir pour arriver à son cours, de peur d'y arriver en retard. Cependant, en mettant les pieds dans la classe, elle soupira en constatant que quelques élèves manquaient toujours. Elle s'assied près d'une élève de Serpentard. Elle était convaincue l'avoir déjà vue auparavant. Elle se savait trop où elle l'avait déjà croisée, mais elle ne se rappelait pas qu'il s'agissait d'une élève de Poudlard. Enfin, peu importe. La Gryffondor patienta, attendant le commencement du cours.

Lorsque la professeur commença le cours, Avril soupira, sachant qu'elle aurait dû être capable de répondre à sa première question. Comment avait-elle pu oublier cela après un an de cours ?
Revenir en haut Aller en bas

Annagovia Quirm
Sport et culture

Parchemins : 304
Âge : 25 ans
Actuellement : Journaliste à la Gazette


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan


Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptyVen 8 Juil - 1:24

Annagovia s’était réveillée avec un bouton sur le menton. Aha, super, plus de magie et un bouton sur le menton. Sa vie était pourrie, que quelqu’un vienne l’achever au plus vite. Au lieu de traînasser au lit en marmonnant à l’intention de ses camarades de chambrée qu’elle allait se lever, promis, mais que d’abord, elle prenait cinq minutes de préparation mentale (ou dix, ou quinze, ou toute la journée), la rouquine s’était précipitée dans la petite salle de bain attenante au dortoir pour mesure l’ampleur du désastre.

* Hiii ! Mais qu’est-ce que c’est que… Que… Que cette éruption volcanique ?! * Songea-t-elle, un brin dramatique, en découvrant le gros point rouge qui avait germé sur son visage à la faveur de la nuit. * Mais c’est dégoûtant ! Je suis défigurée ! l’adolescence, c’est naze * Se dit-elle encore, en tâtant son bouton d’un index précautionneux. La jeune Poufsouffle ne put contenir une grimace de douleur à ce contact : de toute évidence, la bête (pour ne pas dire le monstre : elle n’avait plus qu’à s’engager dans un cirque et sa carrière était assurée. Femme à barbe, tu peux commencer à trembler !) était sensible. Tout de même, c’était bien sa veine : la première semaine de cours n’était pas encore finie qu’elle avait déjà l’air d’une parfaite idiote qui se serait pris pour un arbre bourgeonnant sous la brise printanière. C’était gai, vraiment !

Fort heureusement pour elle, Anna, à défaut de crème miracle ou de sortilège (aha) efficace, avait trouvé une technique, certes un brin ridicule, mais néanmoins infaillible, pour dissimuler l’ampleur du désastre à la population poudlardienne, toujours prompte à ricaner derrière le dois des infortunés boutonneux (car oui, avoir un bouton, c’était déjà être boutonneux) : elle utilisait son écharpe de Poufsouffle. Une grosse écharpe de laine stratégiquement enroulée vous permettait de cacher bien des petites tragédies, et il était aisé d’arguer auprès d’un professeur un peu trop tatillon qu’on souffrait d’une angine carabinée. Certes, en ce début de mois de Septembre, l’heure n’était pas encore vraiment aux écharpes de laine, mais le vent automnal qui soufflait dans les couloirs de l’école pouvait être traître : Anna ne serait pas la première à se laisser prendre par la douceur trompeuse de l’air, et si le prix à payer pour camouffler son bouton était mourir de chaud sous son écharper, hé bien soit, elle était prête à courir le risque. Que quelqu’un note qu’elle léguait sa collection d’emballages (oui, d’emballages et non pas de cartes. Collectionner les cartes était d’un vulgaire…) de chocogrenouille à Roman.

C’est ainsi que la rouquine s’était retrouvée à arpenter les couloirs de Poudlard, son écharpe jaune à rayures noires (ou noire à rayure jaunes, tout dépendait du point de vue) remontée jusqu’à la bouche. Pour manger, ce n’était pas l’idéal, et elle avait écopé de plus d’un coup d’œil perplexe de la part de ses camarades, mais elle préférait être prise pour une originale que de dévoiler son petit secret. Croisant les doigts pour pouvoir tenir jusqu’au soir sans qu’un de ses professeurs du jour vienne exiger qu’elle retire son écharpe, malade ou pas, Annagovia entra dans la salle d’études des runes, une fois n’est pas coutume, aussi discrètement qu’elle le put, et, après avoir salué l’enseignante d’une voix presque inaudible, fila s’asseoir, tête baissée et regard résolument fixé au sol, sans demander son reste à une table libre, ne réaliser que Roman se trouvait déjà dans la pièce. Oh ! Le voir n’aurait peut-être pas changé grand-chose : ils avaient beau être réconciliés, Anna n’en demeurait pas moins un peu gênée en sa présence, et surtout, elle n’avait aucune envie de subir un interrogatoire dans les règles au sujet de son écharpe si elle venait à s’installer à côté de lui (Merlin seul savait quel surnom Roman était bien capable de lui trouver s’il découvrait son bouton ! Pizza Girl ?), mais le savoir dans la salle l’aurait sans doute quelque peu rassurée.

En effet, Annagovia avait beau être une jeune fille intelligente et motivée, elle n’avait qu’un an d’étude des runes derrière elle, un an durant lequel, faute de méthode et de rigueur, ses notes avaient joué au yoyo en permanence. Bref, elle n’était pas très douée pour les versions runiques, et il y avait de grandes chances pour qu’elle arrêtât cette matière après sa cinquième année, mais d’ici là… Hé bien d’ici là, elle était bien décidée à travailler dur pour tenter de s’améliorer, aussi commença-t-elle à prendre des notes d’un air très concentré dès la première minute de cours.

(763 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. EmptySam 9 Juil - 18:26

L’année avait bel et bien commencé, et donc les cours aussi. Son sac sur l’épaule, Eva-Rose se dirigeait vers la salle de Rune, qui accueillait cette année une nouvelle professeur, tout droit venue de Taliesin, l’école de magie qui avait été fermée par décision du ministère suite à la disparition de la magie, et dont les enseignants et élèves avaient du coup été réorientés vers Poudlard. La transition ne devait pas être facile, supposait la Poufsouffle, puisque pour ce qu’elle en savait, les choses étaient bien différentes entre les deux institutions. Ce n’était cependant pas franchement son problème, d’autant que ceux parmi les sorciers qui avaient un don pouvaient encore l’utiliser. Ils n’allaient pas se plaindre !

Chemin faisant – seule, pour changer – Eva-Rose tentait de se souvenir la raison pour laquelle elle avait choisit les runes. Comme beaucoup d’autres, sans doute parce qu’elle ne savait pas trop quoi prendre, ni ce qu’elle allait faire plus tard, alors les runes plutôt que les soins aux créatures magiques ou bien l’arithmancie, pourquoi pas ? Seule la divination n’avait pas été un choix par défaut, puisque la rouquine avait toujours aimé les jeux de cartes et que la cartomancie était au programme. Par chance, elle s’était trouvée être plutôt douée en la matière, et ne regrettait donc pas son choix, même si la disparition de la magie compliquait quelque peu les choses, bien que la divination n’usât pas toujours de la baguette et qu’a priori c’était dans ces frêles instruments de bois que se concentrait le problème des sorciers.

L’arrivée devant la salle d’études des runes sortit Eva-Rose de ses pensées : les bruits de voix et les élèves qui entraient un par un ou deux par deux en cours l’avaient tirée de sa rêverie. Bientôt, elle était elle-même dans la pièce, et il ne lui restait plus qu’à trouver une place où s’asseoir. Ce fut chose faite quand la rouquine repéra Jane Iverson, l’une de ses camarades, même année, même maison. Ce serait parfait – la rouquine ne vit Carry que trop tard, mais tant pis : elle aimait bien Jane, qui était presque aussi discrète qu’elle. Pas pour cette raison, bien entendu, mais parce que la Poufsouffle était douce et gentille, même si elle n’allait pas forcément d’elle-même vers les autres. En somme, les deux filles – Jane et Eva-Rose – représentaient parfaitement la frange discrète de Poufsouffle, une autre – celle de Roman – étant plus expansive.

Le professeur commença rapidement avec une question sur les origines des runes, et plus précisément sur le nombre de runes que comptait l’alphabet. Même si Eva-Rose connaissait la réponse (évidemment), elle n’eut pas le temps de répondre, doublée par Roman qui s’était empressée de donner la bonne réponse. Tant mieux, puisqu’il était aussi de Poufsouffle. Tant qu’à se faire doubler, mieux valait que ce soit par un membre de sa maison, ce qui n’était pas facile dans la mesure où Serdaigle comprenait généralement les meilleurs élèves de Poudlard, même si ce n’était là qu’un trait d’une maison qui en comprenait plusieurs, et même si les autres maisons ne manquaient pas d’excellents élèves.


[514 mots]

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty
MessageSujet: Re: Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.   Cours #1 : Origines de l'alphabet runique. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours #1 : Origines de l'alphabet runique.
» Cours de Runes n°2 [5eme année]
» Cours de Runes n°3 [3eme année]
» Suivre ses origines
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: