AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Nouvelle rencontre [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Nouvelle rencontre [pv]   Lun 1 Aoû - 0:22

Une nouvelle vie, ça avait ses bons côtés. Tout était terminé. Et elle se priait à croire que tout serait plus simple. Bizarre ? Prise de tête. Oui, et elle en avait parfaitement conscience. Assise contre le mur, dans un des couloirs du château, les gens repliaient et les bras enlaçant ses jambes, le front sur les genoux, Blake se trouvait misérable. Elle était venue ici pour tout laisser derrière elle, avec la naïveté de croire que tout allait s'arranger si elle prenait ce genre d'initiative. Mais c'était parfaitement impossible bien sûr, et c'était bien là que tout pouvait devenir à ce point étrange et prise de tête, même si elle refusait de l'avouer. Elle avait mal au coeur, aux tripes et plus encore. Au moins, dans l'école française, même si la plupart des visages qui se tournaient vers elle étaient triste et plein de pitié, au moins, elle osait aller vers eux, leurs parler. Là, il n'y avait plus rien, c'était un peu comme si tout pouvait aller de travers à tout moment. Et que dans tous les cas, elle serait seule. Ce nouvel environnement était difficile à gérer, tout était si difficile et prise de tête que ça lui faisait mal, tellement mal qu'elle ne savait tout simplement pas quoi faire.

Changer d'école n'avait probablement pas été l'idée la plus intelligente qu'elle ait eu l'occasion de prendre. Bon, bien sûr, à quatorze ans, on était souvent apte à prendre de bien mauvaises décisions et c'était justement là que pouvait se situer le gros du problème, même si elle refusait de le dire, vraiment à haute voix. Elle avait toujours poussé afin de paraître plus adulte, auprès des gens, pour que l'on donne une réelle importance à son histoire avec Henri. Mais évidemment, rien de tout cela n'était vraiment facile et c'était justement ça qui s'avérait être le soucis. Enfin bon, maintenant, il était bel et bien trop tard pour regretter. Sa mère avait pris toutes les dispositions, avait quitté son travail pour en prendre un autre. Alors pour cette raison, il lui était tout bonnement hors de question de se prendre la tête par rapport à ça. Oui, dans un sens en tout cas. C'était bien trop tard et cette décision qui avait sincèrement été mûrement réfléchie, n'avait pas été suffisamment tournée dans tous les sens. M'enfin bon... C'était ainsi et il n'y avait rien de plus à en faire. Et si cela s'avérait être un soucis, on ne pouvait pas faire grand chose de plus.

Et elle n'avait pas l'air maligne, là, toute seule, comme une imbécile. Oui, c'était ça le soucis. Enfin... Bon, on ne pouvait pas faire grand chose contre ça. Il n'y avait d'ailleurs rien d'autres à faire. Enfin bon, hors de question de se prendre la tête avec tout ça. De toute façon, elle se moquait bien de savoir à quoi elle pouvait bien ressembler, même si elle était capable d'en faire tout un scandale. Elle ne pleurait pas en tout cas. Et c'était ça le plus important. Elle semblait faible ? Oui un peu. Mais la tristesse ne se dessinait pas sur ses traits, ça ressemblait bien plus à de l'ennui. Et c'était mieux comme ça. Elle faisait un temps soit peu moins faible.

Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'elle se décidait enfin à se mettre debout, après une heure à rester là, à ne rien faire. Donc bon, ça ne servait pas à grand chose. Quoi de plus normal après tout. Enfin bref, c'était tout, et il était tout bonnement hors de question pour lui de se prendre la tête avec tout ça, même si les choses pouvaient vite mal se passer, d'une certaine façon, en tout cas. Enfin bref. Oui, voilà, c'était mieux comme ça. Elle passa doucement une main dans ses cheveux, histoire de les remettre en place, au moins un peu. Elle sortit une mini glace de son sac et se regarda à l'intérieur. Bon, ça semblait pas trop mal. Elle n'était pas au point de pleurer alors sur ses joues, on ne pouvait pas trouver la moindre larme, fort heureusement. Sinon, elle se serait trouvée encore plus misérable qu'elle ne l'était. Et là, tout aurait pu mal se passer, elle s'en serait tellement voulue qu'elle s'en serait mordue les doigts !

Elle ne regardait pas vraiment devant elle, perdue dans ses bien maigres pensées. Il n'était pas facile de faire comme si tout allait bien, de faire croire aux gens qu'il n'y avait pas de problème. Mais tout était bien souvent bien plus simple comme ça, et c'était justement pour ça que tout devenait si compliqué, parfois. Elle entra en collision avec quelqu'un, comme s'il avait apparu par magie. Alors que la magie, il n'y en avait plus justement... Bon, après, que l'on ne croit pas qu'elle aimait cette idée, loin de là même. Elle débarquait dans cette nouvelle école et tout ce qu'elle avait toujours connu s'était envolé. Super tiens. « Je suis sincèrement désolée, je ne t'avais pas vu. Je ne t'ai pas fait mal j'espère ! Je t'avoue que parfois, avoir le nez trop plongé dans les pensées est loin d'être facile pour la direction et pour ne pas rentrer dans les gens.. »

872
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Lun 1 Aoû - 3:39

    C’était pourtant la seconde année à Poudlard, quatrième de sa scolarité en générale, et pourtant Evan avait toujours un peu de mal à se familiariser avec le bâtiment. Bien sur, il savait se repérer, il avait réussi à se faire des amis et avait un solide groupe avec qui il pouvait tranquillement discuter et s’amuser, mais Dumstrang lui manquait par moment. Ce n’était pas la même ambiance, rien que le fait d’avoir autant de filles autour de lui pouvait par moment le perturbé. Autant en étant plus jeune, il se fichait pas mal de l’autre sexe qu’en grandissant et bien il fallait reconnaître qu’il y avait des choses intéressante chez les jeunes filles. Bon après n’allait pas croire que c’était un obsédé, non, c’est juste qu’il fallait rester un minimum réaliste et se rendre compte que les hormones le travaillaient voila tout. Il appréciait quand même le fait d’être dans une école mixte, parce que l’augmentation de la testostérone dans son ancienne école avait tendance à faire pas mal de dispute surtout quand les garçons aiment se frotter au différent lieder des groupes qui la compose. Quoi qu’il en soit, Dumstrang lui manquait, mais pour rien au monde il n’aurait demandé à retourner la bas, encore que pour son frère peut-être… Ioan, son frère, avait demandé à ses parents de le laisser finir sa scolarité dans l’établissement bulgare, et il les rejoindrait plus tard en Angleterre, il ne lui restait qu’une année à faire, alors autant poursuivre la ou il avait fait le plus gros de sa scolarité non ?

    Evan avait donc débuté sa nouvelle année à Poudlard, riche en mouvement puisque la magie avait eu la bonne idée de disparaître, autant dire que pour une famille de sang mêlé, mais à une éducation aussi dur que les sangs purs, il avait un peu de mal à trouver ses marques. Il avait besoin d’en parler à sa mère, elle avait des moldu dans sa famille, elle serait donc la plus à même de lui dire quoi faire. Et oui, Evan était du genre à prendre des conseils auprès de sa mère, enfin bien sur, il fallait que son père ne soit pas au courant, il appréciait très très peu le fait que son fils soit intéressés par les moldus. Bien sur, il ne le criait pas ouvertement et avait trouvé une échappatoire en les étudiants avec une très bonne excuse. Son père voulait que ses fils reprennent l’entreprise, fin les entreprises, familiale et Evan n’avait rien trouvé de mieux que l’étude des moldus pouvant avoir un point dans les stratégies commerciales, son père avait beaucoup aimé l’idée et le jeune homme avait donc pu commencer son option sans avoir à le cacher à son père. Après pour ce qui était des loisirs ou autres, il ne fallait peut-être pas tout dire tout de suite… Sa mère le savait, son frère aussi et l’avait d’ailleurs mis plusieurs fois en garde, mais après pour son père on verrait plus tard. Il se contentait d’envoyer des lettres de temps en temps, c’était amplement suffisant si vous voulez son avis. Parfois il valait mieux ne rien dire plutôt que de blesser pour rien.

    Le jeune homme revenait donc de la volière et ne savait pas très bien ou il allait quand il se rendit dans le hall. De la, il aurait peut-être l’idée de se rendre soit à l’extérieur, soit d’aller manger un morceau, l’heure du repas était pour bientôt, alors autant rester dans les parages. Ce n’est que lorsqu’un groupe de filles passa à coté de lui qu’il ne fit plus attention à ce qu’il était en train de faire. Un petit groupe avec une dizaine de filles, toute préoccupée par le bal de Noël qui arrivait rapidement et dont certaine n’avait pas encore trouvé de robe ou même de cavalier d’après ce qu’il entendait de leur discussion. Son regard suivit naturellement le groupe et il se cogna sur quelqu’un qui de toute évidence ne l’avait pas vu non plus. Il se rattrapa au mur, évitant une chute qui aurait pu être bien douloureuse, et se retourna pour voir qui elle avait percuté. C’était bien sa veine, il venait de bousculer une jeune fille, de sa maison en plus, ça faisait bien franchement, tout ça pour des filles en plus… Ah ces garçons je vous jure…

    « Non ne t’excuse pas, c’est de ma faute j’ai été distrait faut croire… Et non tu ne m’as pas fait mal, c’est plutôt à moi de te poser la question en faite… Niveau gabarie, je crois que j’ai hélas plus de chance de te blesser que le contraire tu sais… Tout va bien ? »

    Il avait remarqué que ce n’était pas la grande forme, il n’était pas dupe non plus, et dans la mesure où cette demoiselle était dans sa maison, il ne pouvait pas faire comme si de rien n’était. En plus, pour avoir une très bonne mémoire des visages, il savait que la demoiselle était dans les mêmes cours que lui, et que si ces souvenirs étaient bons, elle venait juste d’arriver dans l’école… Bonjours l’accueil, même après quelques mois de la rentrée.

    « Sauf erreur de ma part, tu es Blake c’est ça et tu viens de Beaubâtons n’est ce pas ? »

    Le jeune homme avait tendance à enregistrer pleins de petites informations quand il les entendait à droite ou à gauche. Dans la mesure où la demoiselle dégageait un petit plus, chose qu’il avait appris à Dumstrang, c’est que les filles étudiants à l’école française était bien souvent très jolie, dégageant un charme naturel, bon après, c’était beaucoup de on dit, mais la tout de suite, Evan ne pouvait pas vraiment dire le contraire. En tout cas une chose était certaine, c’est que cette jeune fille semblait pas spécialement en forme, elle avait peut-être un souci et Evan n’était peut-être pas le confident idéal. Néanmoins, il pouvait faire en sorte de vérifier qu’elle allait bien suite à leur choc, et pour ce qui était du reste, ça serait à Blake de faire le reste.

    [1015 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Mer 3 Aoû - 1:03

Bon, en faite, pour être tout à fait honnête, Blake devait bien avouer que si l'un des deux devait blesser l'autre en premier, c'était évidemment lui qui lui aurait fait mal d'abord. Et il n'y avait d'ailleurs pas l'ombre d'un doute sur la question. Mais pour autant, si elle lui avait posé la question, c'était avant tout pour une question de politesse, et rien d'autre ! Parce qu'elle était loin d'être stupide, c'était aussi simple que ça. Enfin bref, tout ça pour dire, au final, qu'elle était persuadée de ne lui avoir fait aucun mal. Ou alors, ça aurait été parce qu'elle allait en avant, avec les coudes ou les poings, dans les deux cas, tout aurait réellement été super bizarre hein. Parce que bon, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était une façon normal de marcher ça.  « Ah bah en même temps, c'est clair.. Niveau gabarit, tu l'emportes ! Mais sinon, non, tu ne m'as pas fait mal justement. Tout vas bien oui. Tu as certes un gabarit plus grand, tu n'en es pas non plus un monstre ». Et par là, elle voulait avant tout dire qu'il ne lui avait pas particulièrement fait mal et que de ce fait, il n'était pas non plus un gars super musclé et super effrayant quoi. Donc bon. D'ailleurs de ce côté là, pour être tout à fait honnête, il était plutôt canon et bien foutu. Oui, bon, c'était le genre de pensée qu'elle ne devait pas avoir. Et c'était justement ça qui n'était pas bon. Parfois, elle se prenait à avoir ce genre de pensée et elle avait la très nette impression de trahir Henri, alors qu'elle trouvait réellement qu'elle n'en avait pas le droit. Certes, elle se devait d'avancer mais pour autant rien n'était vraiment simple dans tout ça et c'était même loin d'être le cas !

Elle ne savait pas comment agir, ni comment penser. Quand Henri avait été là, jamais l'idée d'avoir ce genre de pensée ne l'avait traversée et ce n'était d'ailleurs jamais arrivé. Elle n'avait jamais eu besoin de penser à un autre parce qu'elle savait que lui, il serait toujours là et qu'il ne la laisserait jamais tomber. Oh, d'une certaine manière, il ne l'avait pas laisser tomber et c'était justement pour cette raison que tout pouvait sembler si difficile et énervant. Il était toujours là, quelque part au fond d'elle, mais elle estimait que c'était bien loin d'être suffisant. Il était mort, parti, il l'avait laissé tomber et bien qu'elle n'ait pas vraiment le droit de lui en vouloir parce que la mort était la dernière chose qu'il avait sûrement voulu, elle avait mal, tellement mal que son corps lui donnait l'impression de brûler lorsqu'elle se mettait à penser à lui de façon un peu trop sérieuse. Elle avait mal oui, continuellement et tout le temps, mais parfois, elle parvenait à ne pas penser à lui, et c'était dans ces moments là qu'elle se trouvait la plus minable qui soit, justement. Elle n'avait pas le droit de ne pas penser à lui. Pas encore, c'était si tôt. Cela faisait tout juste 6 mois. Ce n'était pas encore assez pour tourner la page, elle n'avait pas le droit de faire si vite disparaître autant de temps passer avec lui, autant d'amour..

Lorsqu'il lui demanda si elle s'appelait bien Blake, elle sortit de ses pensées. Entendre son prénom dans la bouche d'un inconnu avait toujours ce petit quelque chose d'étonnant, et c'était assez normal. Enfin.. Bon, malgré tout, il fallait qu'elle s'y fasse, elle avait été présenté à la rentrée donc il était probablement arrivé à certains élèves de retenir son nom. Pour quelles raisons ? Ca par contre, elle n'en avait pas la moindre idée !  « Oui c'est bien ça ! Tu es de mon année toi c'est ça.. ? Désolée mais ton nom m'échappe par contre.. ». Oui, elle se souvenait l'avoir vu à un de ses cours. Mais pour autant... Elle devait bien avouer qu'elle se trouvait confuse de ne pas se souvenir de son nom, surtout quand lui, il avait retenu le sien hein ! Et il avait même retenu l'école d'où elle venait, il était genre super doué même !  « Ne prête pas trop attention à mon accent d'ailleurs. On m'a dit qu'à force de côtoyer des anglais, il finissait par un peu s'atténuer. ». Oui, son fameux accent purement français. Et aussi son ton de voix. Les anglais n'étaient probablement pas trop habitués à entendre des filles parler avec une voix aussi rauque et grave, cassée aussi, que la sienne. Mais ils allaient tous devoir s'y habituer ! Elle ne comptait pas de nouveau changer d'école. Elle voulait refaire sa vie en Angleterre, voilà.

791
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Mer 3 Aoû - 3:45

    Bon Evan était un dragueur, il aimait regarder les filles, parler avec elle, bref, il aimait attirer les regards vers lui, il aimait qu’on le regarde aussi, mais à sa défense il avait toujours du mal à se faire à l’idée d’être en cours avec autant de filles autour de lui, quand il pensait à son frère, à Dumstrang, entouré de garçon, ah le pauvre, il savait pas ce qu’il ratait à être la bas… Alors qu’ici, c’était carrément la fête, il pouvait regarder ou il voulait il y avait toujours une fille, un groupe de filles fin bref, vous avez compris Evan aimait la gente féminine. Sauf que la, ça n’entrait pas dans ses habitudes de percuter les demoiselles au milieu des couloirs, il s’en voulait un peu, surtout qu’il aurait pu lui faire vraiment mal, même si ce n’était pas le cas la tout de suite. Bon, le plus important c’est qu’elle n’avait rien, il n’avait plus qu’à s’excuser maintenant.

    « Je sais bien que je suis pas un monstre quand même… Tu as une façon bien particulière de dire à un garçon qu’il est mignon… Plus sérieusement, je suis désolé, je ne regardais pas ou j’allais et je ne t’ai pas vu… Pour m’excuser laisse moi porter tes bouquins, peut importe ou tu vas, je t’accompagne pour me faire pardonner. »

    Il lui fit un sourire, il s’en voulait, il était du genre serviable et poli, donc ce n’était pas un souci d’accompagner la demoiselle ou elle le voulait. Evan prit donc les bouquins dans ses bras, elle n’avait plus le choix maintenant, il allait l’accompagné et son intuition lui disait qu’elle allait à la salle commune –si si, ils allaient la bas tout les deux, ça laisse plein de route pour discuter- et en plus, promener avec elle dans els couloirs ne le dérangerait pas dans la mesure ou elle était loin d’être moche, bien au contraire, elle était mignonne, elle faisait attention à elle, ou du moins il le supposait parce que si ce n’était pas le cas, bah ça ne se voyait même pas. Quoi qu’il en soit, il prit la direction des escaliers parce qu’ils avaient de la route avant de se poser dans la salle commune, et puis Evan avait envie de se poser avec un bouquin, certes il n’allait pas le crier sur tout les toits, mais il aimait bien lire un peu dans un coin.

    Bref, les deux élèves montaient les marches qui les guidés à leur salle commune, et Evan essaya de discuter avec cette jolie demoiselle à l’air pensif. Bon il avait une bonne mémoire, surtout quand il s’agissait d’une jeune fille, elle avait été présenté à la cérémonie de répartition, elle venait de l’école française, et surtout, elle était dans sa maison et son année, alors oui, il y avait beaucoup de chose qu’il avait retenu la concernant.

    « Evan Iliev, on a pas encore eu l’occasion d’être présenté. Effectivement je suis dans la même année que toi… Ca va tu réussis à te faire à Poudlard ? Je suis ici depuis un an seulement, fin j’entame ma deuxième année, donc j’ai connu cette situation… »

    Bah oui, il était arrivé à Poudlard pour sa troisième année et le fait qu’elle arrive elle aussi pour sa quatrième année, ça faisait qu’il pouvait tout à fait comprendre les changements auquel elle était confrontés. En tout cas pour ce qui était de son accent, le jeune homme n’allait certainement pas la juger, il avait lui-même un accent bulgare, pas vraiment le genre anglais qu’on pouvait entendre dans Poudlard. Ca donnait à la jeune fille une voix différente et agréable à entendre en fin de compte, l’accent français était très charmant, surtout venant de la demoiselle, allait savoir pourquoi.

    « J’espère que ça ne marchera pas, ton accent fait parti de toi, et ça serait dommage de perdre cet accent qui te correspond et te va si bien. Est-ce qu’on m’a demandé de changer mon accent ? Non, bon j’ai parfois la prononciation anglaise qui est pas géniale, mais on s’y fait, et regarde au bout d’un an, j’ai toujours le même accent anglo-bulgare… »

    Le jeune homme lui fit un nouveau sourire, manquant de prendre ses pieds dans une marche, décidément quand il était avec la jeune fille dans les parages il perdait l’équilibre… Avait-elle un don pour faire chuter les gens ? Il allait devoir faire attention quand elle ne serait pas loin.

    « Hum… Je crois que la fatigue m’atteins, je tiens plus sur mes jambes… Et sinon, pourquoi ce changement en cours de scolarité ? Tes parents ont déménagés aussi ? »

    Bah oui, à la base c’est pour ça que lui avait déménagé d’école, son père avait eu un boulot en Angleterre donc la famille avait suivi, gardant la résidence principale en Bulgarie, mais ayant une seconde maison dans la région londonienne.

    [817 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Mer 3 Aoû - 11:53

Blake fut légèrement troublée, elle n'avait jamais voulu dire qu'elle le trouvait mignon, en lui disant qu'il ne ressemblait pas à un monstre. Certes, elle avait cette fâcheuse tendance à ne pas toujours être douée mais vraiment, ça ne voulait rien dire hein ! Il ne fallait surtout pas qu'il se mette à mal prendre les choses, ça n'aurait pas servi à grand chose en plus de ça ! Mais bon, vraiment, elle n'avait rien voulu dire de telle quoi ! Alors... Bon, elle n'allait pas se mettre à le reprendre, puisque d'une certaine manière, ça aurait pu le blesser, qu'elle puisse dire qu'elle ne voulait pas lui dire qu'elle le trouvait mignon. Ca aurait réellement été stupide et ce n'était pas vraiment son genre. Surtout que d'une certaine manière, il l'était vraiment. Alors... Enfin bon, elle ne se serait jamais permis de lui dire qu'il était mignon, ça aurait été déplacé dans la conversation, quand on parlait avec une personne avec qui on n'avait jamais parlé. Pour une première conversation, c'était assez pathétique hein. Enfin bon, elle faisait toujours plutôt bien attention à ce qu'elle pouvait bien dire, en général en tout cas. Donc bon, ce n'était pas toujours si facile que ça, de faire la conversation avec quelqu'un en faisant bien attention à ce que l'on avait envie de lui dire. Parfois, on avait cette fâcheuse tendance à dire ce qui nous passait par la tête. Mais ce n'était pas si facile non. Malheureusement. Donc voilà.

Et voilà qu'il lui proposait de porter ses affaires ! Non mais ce n'était vraiment pas nécessaire hein ! Elle n'en avait que trois en plus, elle pouvait aisément les porter elle-même ! Pourquoi ? Et bien en faite, elle sortait de cours alors elle ne voulait que retourner à sa salle commune ou plutôt dans son dortoir pour les déposer et filer ensuite dîner. Bah oui, non pas qu'il soit déjà l'heure et qu'elle soit pressée ou ce genre de chose, mais disons que le temps qu'elle arrive et qu'elle se pose deux secondes ou un peu plus, évidemment. Enfin bon, pour le reste, non, elle n'avait réellement pas besoin d'aide.  « Oh mais je... Ils ne sont pas lourds tu n'as pas à te donner cette peine ! ». Elle se sentait gênée, c'était un peu comme si on lui donnait l'impression de ne pas être capable de se débrouiller. Ce qui était parfaitement stupide évidemment. Elle ne voulait pas paraître si faible, elle le refusait, oui. Un sourire gênée sur les lèvres, par la même occasion, elle ne voulait pas non plus qu'il le prenne mal. Oui, disons que Blake avait toujours un peu trop tendance à faire attention à ce qu'elle faisait et disait mais elle pouvait facilement blesser quelqu'un, même si c'était loin d'être ce qu'elle voulait.  « Non pas que je ne trouve pas ton geste honorable hein ! Ca me touche vraiment ! Mais je peux sincèrement me débrouiller ». Mais elle eut beau dire ce qu'elle voulait, cela ne l'empêcha absolument pas d'embarquer ses livres. Bon et bien... Puisqu'elle n'avait pas le choix, elle n'allait pas continuer à chipoter alors qu'il voulait juste l'aider quoi.  « Je vais juste à la salle commune. Dans mon dortoir en faite. »..

Bon et bien voilà, ils prirent doucement la route, côte à côte, tentant de faire la conversation pour apprendre à se connaître, oui, tout simplement. De toute façon, il n'y avait rien d'autre à en dire, ni besoin de se prendre la tête, c'était aussi simple que ça oui, d'une certaine manière en tout cas. Enfin bon, hors de question de s'emballer de toute façon et encore moins de trop réfléchir. Voilà. Enfin bon, il était absolument hors de question de se prendre la tête, de toute manière, il était d'assez bonne compagnie alors bon, elle n'avait pas à se plaindre et c'était mieux comme ça.

Si elle réussissait à se faire à Poudlard ? Non, pas vraiment. Mais ça, elle ne pouvait pas le dire. Etre loin des siens après l'accident était loin d'être facile. Très loin même, et elle savait pertinemment que tout pouvait facilement être prise de tête. Enfin... On ne pouvait pas y faire grand chose et on pouvait facilement se prendre la tête et souffrir oui, c'était là que s'avérait être le gros problème. M'enfin... Il était absolument hors de question de parler de ses problèmes, c'était une chose que Blake ne supportait tout simplement pas. Et elle n'aurait, par ailleurs, jamais pu le supporter. Enfin... Bon, elle ne pouvait rien faire contre ça, c'était aussi simple que ça, d'une certaine manière en tout cas. Pour le reste, il était absolument hors de question de s'emballer.  « C'est pas évident. En plus avec la disparition de la magie et tout.. Non, ce n'est pas facile. Mais on s'y fait, on n'a pas trop le choix de toute façon j'ai envie de dire. ». Oui, pas le choix. Elle serait volontiers rester à Beauxbâtons, avec Henri.. Mais le destin en avait décidé autrement et à cause de ça, elle n'avait pas eu d'autres choix que de... faire avec... Non, évidemment, ce n'était pas si facile et elle le savait parfaitement. Rien n'était aussi facile. Absolument rien et ça faisait tellement mal...

Il espérait que son accent n'allait pas disparaître parce qu'il était joli. Ah oui ? Et bien en réalité, elle n'avait jamais vraiment fait attention avec ça et ça pouvait facilement faire peur, c'était aussi simple oui, voilà. Enfin.. Bon, pour le reste, il était absolument hors de question pour elle de péter un câble ou ce genre de chose, c'était loin d'être son genre, très loin. Mais.. Bon, on ne pouvait pas faire grand chose face à tout ça, oui, c'était un bien gros soucis. Enfin.. Bon, il n'était plus facile de faire grand chose, en faite. Et c'était bien ça qui s'avérait être un soucis. Oui, voilà.  « Ah oui ? Bon bah... J'espère le garder alors, s'il est si bien que ça ». En plus, si lui, il avait gardé le sien, ce n'était pas rien non ? Donc bon... Et puis le sien était vraiment super plaisant alors... Voilà.

Elle se surprit à légèrement rire, lorsqu'il s'emmêla les pinceaux et rata une marche. Le pauvre ! Bon, il n'était pas sympa de se moquer mais s'il avait su depuis combien de temps, elle n'avait pas ri, justement, il ne l'aurait aucunement mal pris et c'était ça le plus important à ses yeux, justement ! Mais bon, elle ne voulait pas le blesser quand même !  « Désolée ! Ne va pas croire que je me moque hein ! Sinon je suis là depuis la rentrée tu sais ? Et en faite euh... Y a eu un... Certain bouleversement dans ma vie... Et j'ai voulu changer d'école.. Ma mère était ok... ». Et elle ne savait vraiment pas ce qu'elle aurait fait si sa mère n'avait pas été okay justement. Et c'était bien ça qui pouvait s'avérer le plus effrayant... M'enfin... Bon, on ne pouvait pas faire grand chose par rapport à ça, et c'était carrément douloureux oui... Et en parler l'était encore plus. Ca n'avait pas été un bouleversement, ça avait plutôt été la fin du monde...

1217
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Ven 5 Aoû - 2:13

    « Je plaisante hein, fais pas cette tête étonnée miss… »

    Il lui disait cela parce que concernant sa remarque, il avait un peu réagi comme si elle avait sous-entendu quelque chose. Hors, Evan était du genre blagueur, plaisantin, bref il aimait croire en des choses qui n’avait pas été dites, faire croire qu’il avait compris un sous entendu ou il n’y en avait pas, en clair, pas se prendre la tête et profiter des jolies choses de la vie. Dans le cas présent, la jeune fille qui était juste là à coté de lui et qu’il avait malencontreusement bousculée. Il se proposa aussitôt pour lui porter ses bouquins, il lui devait bien ça, et pas parce qu’il la pensait fragile ou ce genre de chose, juste que la jeune fille était une fille justement et qu’il avait été éduqué avec des principes d’éducations qui font la fierté de la famille Iliev. Il ne fallait pas oublié que la branche paternelle était des sangs purs et que pour rester dans la haute société, il y avait des règles à ne pas oublier. C’est pour cela que les garçons ainés de la famille, Ioan et Evan, avaient eu le droit à toujours être présent au réception, qu’ils avaient toujours eu des tenues très correctes et qu’ils se devaient toujours de faire bonne figure. D’ailleurs à ce sujet, Evan était ravie de voir les fêtes de noël approcher parce qu’il savait qu’il y aurait le bal également. Il avait déjà sa cavalière, mais il savait aussi qu’il pourrait danser avec d’autres demoiselles sans que Joy ne lui fasse la tête, que voulez-vous, il la connaissait bien depuis le temps.

    « On ne discute pas jeune fille, c’est comme ça et c’est non négociable, aller en route, avant que le poids de tes bouquins ne me privent de toute forme d’activité de soir à cause de l’horrible fatigue que j’aurai cumulé en grimpant les étages. »

    Il lui fit un clin d’œil et se mit donc en route pour la salle commune des lions. On ne pouvait pas dire qu’il était de mauvaise compagnie, le garçon avait tendance à discuter facilement avec les autres, surtout les filles, allaient savoir pourquoi… En clair, il ne se prenait pas la tête, et même si certains serpentards appréciaient le chercher, il parvenait toujours à s’en tirer sans problèmes, ou du moins, pas de son coté en tout cas… L’art d’esquiver les problèmes, oui c’était son truc bien à lui ça… Le jeune homme lança donc une petite discussion avec elle, après tout, il n’allait pas rester silencieux avec une si charmante compagnie, et puis il était incapable de rester silencieux trop longtemps, sauf en pleine réflexion et dans ce cas il s’isolait pour ne pas être dérangé… Bref, il lui demanda si elle se faisait à Poudlard, parce que dans le fond, il savait que c’était loin d’être évident de se réadapter à une nouvelle école. Elle annonça qu’elle essayait de faire avec, et dans le fond elle n’avait pas trop le choix, ce qui n’était pas faux du tout d’ailleurs…

    « C’est les premiers mois qui sont les plus compliqués, après tu prends un certain rythme et ça va tout seul, t’inquiète pas. Je crois que j’ai mis de septembre à février pour vraiment prendre mes marques, et maintenant je serais capable de te faire visiter le château, donc comme quoi si j’y arrive, tu devrais t’en sortir aussi, il n’y a pas de raisons. »

    Nouveau clin d’œil et beau sourire, oui Evan savait qu’il n’était pas moche, bon il en jouait aussi parfois, pas toujours parce qu’il trouvait que ça perdait de son charme à force et qu’en plus, il serait classé comme prétentieux et il ne voulait absolument pas. Quoi qu’il en soit, il avait encore de la route avant d’arriver dans leur salle commune… Quelle idée d’être placé aussi haut franchement, les serpentard étaient au sous-sols, ils n’étaient jamais très fatigués entre la fin des repas et le fait de rentrer pour aller se coucher, ou au moins retourner dans leurs quartiers. La jeune fille se mit à parler de son accent, et la pour le bulgare, il ne voulait absolument pas que ça disparaisse, franchement notre accent c’est quelque chose qui raconte notre histoire, notre vie, et le faire disparaitre pour paraître moins différent c’était vraiment bête… On est comme on est non ?

    « Je t’assure Blake, ton accent est vraiment agréable à entendre, et ta voix est différente de celle des autres filles. Ce n’est pas négatif ce que je dis, c’est juste qu’au moins ça change et de cette manière, tu restes toi-même. On ne t’a jamais dit que le français était une langue très jolie à entendre et même à parler d’ailleurs… enfin je ne vais rien t’apprendre en te parlant de la France je pense… »

    Oui, dire qu’on appréciait un pays pour une demoiselle qui venait de cet endroit justement, c’était peut-être un peu stupide, en plus elle était peut-être triste de l’avoir quitté, alors elle n’avait peut-être pas besoin qu’il en remette une couche par-dessus. Quoi qu’il en soit, le garçon l’observa, silencieusement, et il manqua une marche, se rattrapant de justesse avant d’éviter un accident. Il se releva et lorsqu’il se tourna vers la lionne, il ne put que remarquer un sourire sur ses lèvres. Elle lui annonça qu’elle ne se moquait pas de lui, mais allait savoir pourquoi, il n’avait pas l’air très convaincue.

    « Bon, grâce au sourire que tu as fait, tu es toute pardonnée, même si tu t’es moquée de moi… »

    Il continua sa marche, l’écoutant lui expliquer les raisons de son déménagement ainsi que son changement d’école. Elle avait surement de très bonne raison, et ce n’était pas à lui de creuser pour en savoir d’avantage, si elle voulait le raconter, elle devait le faire d’elle-même. Evan se contenta simplement de lui répondre sur le peu qu’elle lui avait dit, à savoir un bouleversement dans sa vie et la réaction de sa mère, changée de pays parce que sa fille lui demande, ce n’était pas rien, elle avait beaucoup de chance que sa mère ait acceptée.

    « C’est sympa si ta mère a été d’accord de te changer d’école et de déménager par la même occasion. Mon père nous a pas vraiment laissé le choix, je pouvais rester à Dumstrang, mais avec ce qu’ils ont découvert à mon sujet, je devais changer d’école de toute façon… Et Taliesin à fermé avant même que j’y entre, et comme je n’étais plus inscrit à Dumstrang, me voila à Poudlard, qui reste proche de ma nouvelle maison, donc bon… Mon frère Ioan fini son année à Dumstrang et après j’aurai été seul, donc c’est peut-être pas plus mal, et au moins, j’ai fait de nouvelle rencontre.

    Et oui, il fallait dire les choses tel qu’elle était, à savoir qu’à Dumstrang, il n’aurait pas rencontré les amis qu’il avait aujourd’hui, et il n’aurait pas fait la connaissance de Blake non plus. De toute façon, on sait jamais de quoi demain sera fait et c’est pour cela que Evan avancé sans se prendre la tête, quelques projets par moment, mais rien qui ne l’empêche de vivre, c’était sa philosophie et tant pis si tout ne monde ne la partageait pas… Une vie c’est court et faut en profiter…

    [1227 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Dim 7 Aoû - 17:23

Oui bon, elle faisait certes une tête d'étonnée mais surtout, ce n'était pas dans le mauvais sens ou ce genre de chose, elle était juste légèrement choquée et surprise qu'il puisse croire qu'elle ait voulu sous entendre ce genre de chose. Ce n'était pas son genre, c'était pour ça qu'elle était légèrement étonnée, mais elle n'allait pas pour autant en faire tout un scandale, c'était loin d'être son genre. Peut être qu'il voulait juste l'entendre le lui dire, il faisait peut être parti de ces gens prétentieux et hautain, fier aussi qui adorait qu'on les complimente tout au long de la journée. Bah quoi ? Oui, les gens comme ça existaient ! Certes, il ne donnait pas cette impression pour autant, il avait l'air cool et sympathique et tout ça. Certes il était beau mais ça ne voulait pas non plus dire qu'il se pensait réellement au-dessus des autres hein ! Enfin... Bon, après, il était surtout hors de question pour elle de lui faire une éloge et ce genre de chose, c'était loin d'être son genre et elle refusait tout ça, c'était même aussi simple que ça. Tout simplement. Voilà.  « Oh je ne suis pas non plus si choquée que ça hein ! Peut être que tu aimes juste te faire complimenter et que tu as décelé un compliment dans ce que j'ai dit ? C'est possible après tout ! ». Enfin... Bon, pour le reste, il était absolument hors de question pour elle de se prendre la tête. Ce garçon avait sincèrement l'air d'être une personne adorable et sympa et dans le fond oui, c'était bien ça le plus important et rien de tout le reste de ce qui peut bien les concerner, oui, c'était aussi simple que ça, il n'y avait rien de plus à en dire. Voilà.

Pour ce qu'il en était des livres, là par contre, elle était vraiment gênée ! Elle n'avait pas l'habitude et puis bon, elle n'avait que des livres fins et peu lourds. Donc bon, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il soit vraiment très étonnant de se dire qu'elle pouvait les porter. Ce qu'elle se disait, d'ailleurs pour tout dire. Enfin bref, tout ça pour montrer qu'elle était gênée voilà. Elle ne comprenait pas pourquoi il tenait à lui tenir les livres, même si c'était assez touchant et que c'était probablement sa manière de se faire pardonner. Même s'il n'avait rien à se faire pardonner, en faite. Mais bon, s'il y tenait..  « Oh ne dis pas n'importe quoi, je t'ai dit que tu n'étais pas obligé de les porter ! Et ils ne sont pas lourd du tout ! Ne fais pas ta chochotte en plus ! ». Elle lui tira la langue et lui donna une tape sur l'épaule, un geste familier, et bien sûr, peut être un peu inapproprié puisqu'elle ne le connaissait que depuis quelques minutes et que ça lui déplaisait peut être oui. Mais bon, dans ce cas, il n'aurait qu'à le lui dire, elle ne le prendrait évidemment pas mal. Ca aurait été on ne peut plus normal.

Bizarrement, elle avait envie d'apprendre à le connaître. Envie d'être son amie. Bon, elle n'allait pas se mettre à le formuler de façon trop bête, c'était loin d'être son genre d'ailleurs, pour tout dire. Le soucis, par contre, c'était une toute autre histoire. Elle avait toujours eu de grosses difficultés à faire confiance aux gens, mais parfois, alors que tout semblait réellement se montrer difficile et chiant, elle parvenait à se lier à certaines personnes dans un simple regard, dans une simple action. Bizarre oui, aucun doute. Mais elle avait cette impression avec lui, malgré tout. Mais évidemment, elle ne comptait pas le dire à voix haute et elle se contenterait de voir comment est-ce que les choses feraient pour se passer, oui, voilà. Il n'y avait absolument rien d'autre à en dire, voilà tout. D'une certaine façon en tout cas. Oui voilà.

Les premiers mois sont les plus compliqués ? Oui, il n'y avait pas le moindre doute à avoir sur la question. Non mais c'était vrai quoi, arriver dans une école de cette taille était loin d'être facile, très loin même, mais il était question de faire tout ce que l'on pouvait pour aller de l'avant et pour se familiariser aux lieux. Bon, par contre, évidemment, c'était loin d'être facile, il n'y avait pas le moindre doute à avoir sur le sujet. Mais ce n'était pas non plus si facile que ça hein, et c'était ce point précisément qui n'était pas évident et c'était à propos de ce point, que l'on ne pouvait absolument rien dire. Elle espérait juste que ça allait s'améliorer, et c'était bien ça le plus important justement, oui voilà. Elle avait tellement de difficultés par rapport à son orientation que oui, elle ne pouvait pas s'empêcher d'avoir des doutes. Mais bon, elle verrait bien avec le temps, elle n'avait pas spécialement le choix, de toute manière et c'était bien ça le soucis, évidemment.  « Et bien je te fais confiance alors ! Et puis tu pourrais très bine me faire visiter le château pour m'aider à me repérer aussi ! Qu'en penses-tu ? ». Bon, ben sûr, elle ne parlait pas de là tout de suite, elle ne voulait pas le forcer à gaspiller tout son temps avec elle et elle ne voulait pas qu'en plus, il croit un seul instant qu'elle était une petite opportuniste. C'était juste une idée comme ça et si ce n'était pas une chose qui l'intéressait et bien soit, tant pis hein, elle demanderait à quelqu'un d'autre, c'était tout à fait possible et c'était, en plus de ça, loin d'être dérangeant, d'une certaine manière. Elle ne voulait pas le blesser ni le vexer non plus, oui c'était aussi simple que ça.

Un accent agréable à entendre. A force de l'entendre, si différent de celui des autres, elle s'était oui, sérieusement mise à se poser des questions. Il ne fallait pas lui en vouloir si elle pensait comme ça, son soucis, c'était justement qu'elle semblait si désagréable, dans un sens en tout cas. Enfin... Si des gens comme lui se mettaient à lui dire que c'était joli, peut être qu'elle finirait par s'y faire. Bien sûr qu'on lui avait déjà dit que le français était une jolie langue, mais à force de le parler et du fait d'être né en parlant cette langue, non, elle ne lui trouvait rien de spécial, trouvant d'ailleurs la langue de Shakespeare bien plus jolie, pour tout avouer. Enfin... Bon, après, pour le reste, il était hors de question de s'en prendre la tête, même si c'était loin d'être facile. Oui voilà.  « Et moi, je trouve l'anglais tellement plus beau... Enfin après, les goûts et les couleurs de chacun c'est une autre histoire bien sûr. ». Mais oui, la rumeur voulait que le français soit la plus belle langue. C'était trop bizarre.

Toute pardonnée parce qu'elle lui avait sourit ? Certes, ses sourires étaient la chose la plus étrange qui soit, du fait que ça ne lui arrivait pas souvent mais puisqu'il ne la connaissait pas, c'était tout de même le genre de petite information qu'il n'était pas censé savoir alors il n'était pas vraiment normal pour lui de faire un scandale à propos de tout ça. C'était même carrément étrange oui, voilà, il n'y avait pas le moindre doute à avoir sur la question, pour tout dire.  « Juste pour un sourire ? ». Sans même s'en rendre compte, ses joues prirent une légère couleur rosée.

Si sa mère avait été d'accord pour le changement d'école, c'était parce qu'elle refusait de voir son seul enfant se laisser dépérir. Alors lorsque Blake avait poussé un cri de détresse la suppliant d'aller ailleurs, non, elle n'avait pas pu se résoudre à lui dire non, ça lui avait carrément été impossible, oui voilà. Mais bon, ça, évidemment, c'était une chose sur laquelle elle n'allait pas s'attarder oui, c'était aussi simple que ça, dans un sens, en tout cas...  « Oui, au moins ici, tu pourras créer de nouveaux liens. Mais tu n'avais pas d'amis dans ton école ? »

1364

CADEAUX
TOUS COMPTES
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Mer 21 Sep - 21:18

    « Qui n’aime pas les compliments miss ? Après, je ne suis pas de ceux qui aiment se faire entretenir leur égo… Un compliment c’est bien, trop c’est un peu pas mon genre quoi… »

    Il était sincère, c’est certain qu’entendre des compliments faisait plaisir, maintenant, il ne fallait pas non plus que ça soit comme si on le brossait dans le sens du poil pour obtenir quelque chose de lui, non ça ne fonctionnait pas comme ça, surtout pas avec le caractère qu’il avait. Il avait beau être très gentil, fallait pas le titiller trop non plus bref, ce n’était pas surement pas l’intention de la demoiselle et quelque chose lui indiquait qu’elle n’était pas vraiment du genre à le complimenter pour le flatter.

    Ils montèrent donc les escaliers les menant à leur salle commune, Evan ayant les livres de la demoiselle dans ses bras. Il n’avait pas attendu son accord, de toute façon il était hors de question qu’elle porte quoi que se soit puisqu’il l’avait bousculé et qu’il devait se faire pardonner. Elle était été un garçon, il l’aurait laissé se débrouiller, mais on l’avait bien élevé et les filles devaient avoir de l’attention et du respect, un coté macho qu’il avait en lui et qu’on ne pourrait très certainement pas changer, c’était comme ça et puis c’est tout. Comme il avait été un peu ironique concernant le poids de ces livres, il était agréablement surpris en voyant que la jeune fille le taquina à son tour en lui disant de ne pas faire la chochotte puisque les livres n’étaient pas aussi lourds qu’il le laissait croire… Zut, lui qui voulait jouer l’homme fort, elle l’avait démasqué !

    « C’est des livres magiques, quand le propriétaire qui les porte change, le poids aussi… Comment ç a tu ne me crois pas ? Bon, j’arrête mes bêtises c’est vrai que c’est relativement légers, mais de toute façon même si c’était lourd, je les porterais quand même…. Je suis loin d’être une chocotte quand même, je viens de Dumstrang hein ! »

    Oui il avait une certaine fierté et se faire traiter de chochotte n’était pas vraiment une remarque qu’il appréciait. Bon bien sur elle l’avait dit en rigolant donc il ne l’avait pas mal pris non plus, mais non, Evan était un pur et dur homme bulgare voila tout ! Il y eut un petit silence durant un instant et la jeune homme se disait qu’elle n’était pas terrible comme filles, elle ne passait pas son temps à parler pour ne rien dire, au contraire, elle était mignonne, ce qui jouait en sa faveur déjà et puis, il y avait ce petit truc, surement le fait qu’elle n’était pas anglaise à la base qui faisait que ça lui plaisait. En tout cas, jusqu’à présent, le jeune homme ne trouvait rien à redire sur la demoiselle et une présence féminine dans son entourage ne pouvait pas lui faire trop de mal non ?

    Dans la mesure ou le jeune homme appréciait sa présence, lorsque cette dernière lui proposa de lui faire visiter le château, il ne put qu’accepter avec un sourire aux lèvres. Si l’année derniere on lui avait proposé de lui faire viositer le château, il aurait très certainement gagner beaucoup de temps à ne pas chercher et rechercher encore ses classes et d’autres pièces encore comme la bibliothèque ou la salle des armures. Bon dis comme ça, ça ne faisait pas grand-chose de très important, mais quand une fille vous file rendez vous quelque part et que vous ne savez pas ou ça se trouve, le jeune homme avait eu l’air bien bête… Allait justifier ensuite que vous vous êtes perdu ! Difficile à faire croire quand même mais bref…

    « Je pense que ça peut se faire si tu veux, on peut s’organiser ça plus tard, je vais devoir rejoindre une amie après, pour un devoir de défenses contre les forces du mal… J’aurai préféré te faire visiter maintenant mais bon, les études avant tout comme on dit… Bah tu pourrais venir si tu veux, comme ça, on ferait nos devoirs ensemble, on irait plus vite aussi non ? »

    Il avait proposé ça comme ça, sans savoir si sa camarade de cours accepterait qu’il y ait une troisième personne à leur rendez vous pour étudier avec eux, mais bon il était comme ça Evan, toujours à proposer un coup de main quand il le fallait et si Blake était d’accord, elle rencontrait une fille avec qui elle partageait forcément le dortoir et ça lui ferait une amie de plus non ? Bon ce n’était pas les affaires du jeune homme, mais il pouvait toujours les présenter, ça ne les engager à rien pour l’instant.

    Ils continuaient donc à gravir les étages, et il eut droit à une jolie chute, bon bien sur il ne s’était pas fait mal, mais quand même, il se sentait un peu bête. En plus, Blake s’était mise à rire, pas méchamment, et il était fort à parier que si les rôles étaient inversés, il aurait forcément rit aussi, mais bref la pour le coup il se sentait vraiment nul, outch la fierté quoi ! Bref, il préféra ne pas insister, revenant sur l’accent sublime de la demoiselle.

    « Disons que l’anglais c’est joli aussi, mais moins que le français, mais comme tu l’as dit, les gouts et les couleurs, c’est comme ça… si ça doit changer, ça changera tout seul, mais ne te force pas, ça serait dommage… »

    Il lui fit un clin d’œil, reprenant la route, ils n’étaient plus très loin de leur salle commune maintenant, il lui assura qu’il ne lui en voulait pas parce qu’elle avait eu un très beau sourire, ce qui sembla toucher la demoiselle qui eut ses joues qui changèrent de couleur très légèrement, c’était adorable à voir et Evan ne pouvait pas rester sans rien dire.

    « Ce n’est pas qu’un simple sourire, c’est le tien et c’est charmant avec les joues qui changent un peu. »

    Il lui fit un très grand sourire à son tour lui aussi, et il en profita pour rebondir sur sa dernière question, à savoir si il n’avait pas d’amis dans son ancienne école… Disons qu’à Dumstrang, les vraies amitiés ce n’est pas trop ça, ils sont tous en compétition les uns avec les autres, alors que même si il s’entendait avec certain, il fallait toujours faire attention à ses arrières pour ne pas se faire avoir.

    « Des vrais amis, c’est rare pour tout te dire, je suis quelqu’un qui a appris à être méfiant avec les autres, surtout les garçons mais bon, je sais que les filles ne sont pas super adorables quand elles le veulent, j’ai découvert ça l’année dernière, c’est même plus vicieux que les garçons par moment mais bon, c’est dans la nature des gens je pense, et je reste persuadé que si une amitié doit se faire, elle se fera et voila tout… De mes années à Dumstrang, je n’ai gardé contact qu’avec deux ou trois personnes voilà tout… Et toi ? Tu as toujours des contacts avec des gens de ton école ? »

    Il aurait bien demandé si elle avait une meilleure amie, un petit copain, mais après ça ferait un peu trop indiscret et il ne voulait pas qu’elle croit qu’il s’immisce un peu trop dans sa vie privée, après tout, il la connaissait à peine quand même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Lun 3 Oct - 10:28



Et bien pour être tout à fait honnête, Blake ne faisait pas partie des personnes qui aimaient vraiment les compliments. Du temps où Henri lui en faisait régulièrement, elle était toujours la première à lui demander d'arrêter, restant à chaque fois persuadé qu'il lui racontait n'importe quoi et qu'il disait tout ça juste parce qu'il l'aimait. Même si elle faisait un peu attention à son physique, elle ne s'était jamais vraiment trouvé si extraordinaire que ça, loin de là. Elle n'avait jamais estimé qu'elle était belle, encore moins potable et le pire, surtout, c'était le fait qu'elle avait réellement cru qu'elle n'était pas si extraordinaire ou même fantastique ou même.. Belle. Non, jamais. Et elle s'en foutait bien,d ans le fond, elle n'avait jamais voulu plaire à qui que se soit et d'ailleurs, elle n'avait jamais compris pourquoi est-ce qu'il était tombé amoureux d'elle. Et puis, elle était tombée sous son charme et tout ça n'avait plus eu la moindre importance. Elle se moquait alors, de vraiment savoir comment, la seule et unique chose qui comptait, c'était le fait de savoir qu'elle était amoureuse et que c'était réciproque. Ils vivaient un magnifique amour et ça s'était terminé là.. Enfin.. Le mieux était, comme elle s'amusait à continuellement le dire, Enfin.. De toute façon ce n'était pas non plus comme si elle allait pouvoir oublier tout ça en moins de deux secondes hein, elle ne pouvait pas tirer un trait aussi vite que ça sur lui, tout simplement parce qu'il avait VRAIMENT compter à ses yeux. Et que cela soit facile ou non, on ne pouvait pas faire grand chose contre ça. C'était même parfaitement impossible pour tout dire. M'enfin bon.  « Et bien pour être tout à fait honnête, j'ai toujours eu certaines difficultés avec les compliments.. Qu'il y en ait peu ou pas assez, ça me fait toujours tout drôle.. ». Et pour ce qu'il en était de son égo, elle s'en foutait pas mal hein. Donc bon... Dans tous les cas, elle ne faisait pas partie des personnes qui ne perdaient pas une seule occasion pour être au centre de l'attention et pour attirer tous les regards et les compliments, oui, très peu pour elle, c'était bien la toute dernière chose qu'elle voulait mais.. Bon..

Des livres magiques changeants de poids selon le propriétaire ? Certes, Blake était blonde et de ce fait, elle s'en prenait souvent plein la tête parce que des personnes s'amuser à dire que les blondes étaient des imbéciles. Mais c'était loin d'être le cas et c'était bien pour cette raison que le problème pouvait se trouver relativement important. M'enfin bon, pour le reste, c'était une toute autre histoire et c'était bien là que pouvait parfois se trouver le gros du problème. Mais bon.. Pour le reste, c'était une autre histoire. Donc bref, oui, tout ça pour dire que non, elle ne le croyait pas et c'était même loin d'arriver. Les petites blagues aussi grosses que celle-ci ne pouvaient pas être cru. Même si, avec la magie, on pouvait s'attendre à tout et n'importe quoi. Et c'était le genre de blague qu'on aurait certainement pu faire croire à un enfant en première année. Mais pour le reste non, c'était parfaitement impossible. Oui, voilà. En plus de ça, il n'y avait pas de magie depuis le début de l'année scolaire, alors les nouveaux sorts.. impossible !  « Peu importe l'école d'où tu viens. Dans tous les cas, il le prend mal, c'est trop bizarre. ». Enfin bon, après, elle s'en foutait pas mal et c'était bien là la toute dernière chose qui comptait, évidemment.  « C'était comment ? ». Bah oui, après tout, elle ne savait absolument rien de cette école ou vraiment peu. Et ce n'était pas toujours très classe, en faite. M'enfin bon, elle ne voulait pas non plus faire comme si elle s'en foutait et il était quelque peu normal de lancer la conversation de cette manière. De celle-ci ou d'une autre d'ailleurs.  « En tout cas, ce n'est pas parce que je viens de Beauxbâtons que je suis une chochotte moi-même hein ! Qu'est-ce que tu crois toi ? ». Non mais voilà, beaucoup de gens et surtout tout un tas de rumeurs se plaisaient à dire que l'école de sorcellerie française était une école hautaine, insupportable et regroupant des fils de riches tous plus débiles les uns que les autres, des filles qui auraient peur de se casser un ongle, ce genre de truc. Alors que c'était bien loin d'être le cas, et lorsque l'on regardait attentivement Blake, on pouvait tout simplement se rendre compte qu'elle en faisait pas parti de cette catégorie de personne. Oui, voilà, dans un sens en tout cas ! Mais bon, pour le reste, rien n'était vraiment compliqué hein, et c'était ça le plus important et c'était aussi ce qu'il y avait de plus simple, par moment. Enfin bon, il était impossible de trop se prendre la tête avec tout ça, oui, et c'était sans aucun doute ce qui pouvait se trouver être de plus difficile. Oui, d'une certaine manière, oui voilà. M'enfin.. Bon.

De toute façon, Blake n'avait pas du tout pour intention de forcer le ton de sa voix, de forcer tout ça à faire disparaître l'accent et tout. C'était bien loin d'être dans ses objectifs en plus de ça. Elle n'avait, de toute manière, pas non plus un fort accent lorsqu'elle parlait en français. Elle parlait un anglais correct, que l'on soit bien d'accord, elle mettait les intonations où il fallait et tout ça. Mais elle était, malgré tout, parfaitement en mesure de faire disparaître son accent lorsqu'elle faisait attention. Mais elle ne le faisait pas tojours et de toute manière, son accent faisait parti d'elle, et c'était sur ce point qu'il fallait qu'elle se mette d'accord avec les autres. Elle se trouvait tellement sotte, par moment, lorsqu'elle parlait avec un accent à des gens qui n'en avaient pas, stupide n'est-ce pas ? Mais bon, on ne pouvait quand même pas lui en vouloir de tant vouloir faire attention, d'une certaine manière en tout cas. Mais bon ! Enfin bref, il n'était pas nécessaire de se prendre la tête avec tout ça, surtout que ça n'aurait pas été très utile, au final.  « Oh de toute façon, je crois qu'on ne peut pas se forcer à perdre son accent non ? ». Aucune idée, mais en faite, elle s'en foutait plutôt pas mal alors bon !

La jeune fille n'ayant plus l'habitude de sourire, dans le fond, elle pouvait quand même comprendre que ça pouvait en choquer plus d'un. Non mais c'était vrai quoi, c'était une évidence,e n plus de ça. Disons qu'on ne pouvait pas vraiment dire que cela puisse être si effrayant que ça, c'était même carrément peu original. Mais c'était rare alors ça lui donnait une valeur nouvelle non ? Mais que l'on ne se leurre pas, ce n'était qu'un seul et unique sourire, ça ne voulait pas dire qu'elle allait mieux ou qu'elle allait se mettre à les enchaîner d'un seul coup, non, c'était trop tôt, malgré le temps qui défilait, malgré les changements et tout ça. Quoi qu'elle puisse bien en dire, elle ne pouvait absolument rien faire contre tout ça. On ne se relevait pas directement d'une perte comme celle-ci...  « Ce n'est malgré tout qu'un sourire, je suis désolée, je n'y trouve rien de particulier pour autant.. ». Son ton restait simple, pas froid ni rien hein. Mais bon, disons que malgré tout, elle n'était pas convaincue. Une personne qui n'arrêtait pas de sourire, ça ne voulait absolument pas dire qu'elle était heureuse hein ! Et c'était sur ce point qu'il fallait avant tout se mettre d'accord. Un sourire pouvait cacher bien des choses..

Non, Blake n'avait plus le moindre contact et c'était sans aucun doute bien mieux comme ça d'ailleurs. Elle voyait mal comment est-ce qu'il aurait pu en être autrement, elle voyait mal... Comment est-ce qu'elle aurait pu garder contact avec des gens qui n'auraient sans aucun doute pas été capable une seule seconde de cacher la pitié qu'ils auraient bien pu éprouver pour elle. Elle refusait de se prendre la tête avec tout ça, sinon, les choses auraient sans aucun doute bien mal tournés. Elle ne pouvait pas supporter l'hypocrisie.  « Non, je ne'ai pas voulu garder le moindre contact.. ». Et c'était sans doute bien mieux ainsi, en plus de ça. Donc.. Bon.

1409[
1402
FLEUR

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   Lun 31 Oct - 13:58

    « Et bien miss Blake, vous êtes vraiment très étrange… Toutes les filles aiment les compliments, c’est donc à se demander pourquoi vous n’appréciez pas ? Ou alors, à se demander si vous êtes réellement une fille… »

    Il lui faisait un sourire, il était évident que Blake était une très jolie jeune fille du point de vue du lion et il ne draguer pas les garçons jusqu’à preuve du contraire. Bon maintenant si on lui annonçait que la personne de lui était en faites un homme, il lui faudrait très certainement beaucoup de temps pour qu’il s’en remette. Imaginez-vous un peu à sa place sérieusement ? Il y aurait de quoi être sous le choc pendant une paire de jour non ? Bon cessons d’imaginer les pires scénarios possible, le jeune homme savait qu’une belle jeune fille était face à lui, jeune fille étrange au passage puisqu’elle n’aimait pas ce que plus de quatre vingt dix pour cent des filles aiment mais bon, c’est ce qui faisait parti d’elle et donc de son charme après tout.

    « Je plaisante bien sur, ne le prends pas mal, c’est juste que tu dois être la première fille qui n’apprécie pas, ou qui n’est pas touché en tout cas… Mais ce n’est pas grave, on fera avec je suppose. »

    Le garçon avait donc pris les bouquins de la demoiselle dans ses bras et direction leur salle commune. Il avait un peu plaisanté enfin dire des bêtises seraient plutôt les paroles exactes mais bref à présent, elle voulait savoir un peu comment c’était à Dumstrang. Bah comment décrire les choses pour rester dans le plus objectif possible. Ce n’était pas évident parce que quand on connait l’endroit, on a forcément des préjugés sur certaines choses et on n’est pas tout à fait neutre mais qu’importe, il allait essayer de faire du mieux qu’il pouvait.

    « Et bien c’est un château sur quatre étages, plus petit que ici en faites, il y a beaucoup moins d’élèves aussi faut dire puisque les nés moldus ne sont pas admis contrairement à Poudlard. On nous apprend quelques notions de plus qu’ici, la magie noire par exemple, on ne peut même pas la pratiquer rien qu’un peu, alors que là bas, ce n’est pas un problème. Détail important, on est que des garçons la bas, ou alors les filles sont très biens cachés, j’en ai pas trouvé en étant la bas… Et toi alors ? Parle-moi un peu de Beaubâtons. »

    Ils firent encore un peu de marche avant que la demoiselle n’ajoute que ce n’était pas parce qu’elle venait de l’établissement français que ça faisait d’elle une chochotte. Il avait toujours ce sourire à ses lèvres signe qu’il appréciait la compagnie de la demoiselle, en général il était relativement expressif de visage, un sourire tout allait bien, pas de sourire, il s’ennuyait et ce n’était pas bon signe. Quoi qu’il en soit il lui répondit aussitôt que ce n‘était pas du tout ce qu’il pensait d’elle.

    « Je ne crois absolument rien miss, et de ce que je vois jusqu’à présent, tu es loin d’être quelqu’un de faible… après je me trompe peut-être mais je ne crois pas. »

    Petit clin d’œil avant de poursuivre. Ils étaient presque arrivés à leur salle commune, ils étaient déjà à l’étage qu’il fallait, restait juste à zigzaguer dans les couloirs pour prendre un dernier escalier et atterrir devant le portrait de la grosse dame. Ils discutèrent donc de l’accent qu’Evan trouvait charmant, et qu’au contraire Blake ne trouvait pas si agréable que ça contrairement à l’anglais. Quoi qu’il en soit, ils tombèrent d’accord sur le fait qu’on ne pouvait pas changer d’accent comme ça. Après avec le temps, ça restait possible, mais si on gardait contact avec ses racines, ça pouvait toujours se conservait. Evan parlait régulièrement bulgare, parfois même avec Joy qui était de sa maison, et puis quand il rentrait chez lui, son père discutait un moment avec lui dans sa langue maternelle.

    « On verra dans quelques années, de toute façon si il doit changer ça se fera sans que tu ne t’en rendes comptes… Ca serait dommage, mais ce n’est que mon avis en tout cas. »

    Hop, virage dans un couloir, le jeune homme lui parla de son sourire et elle lui annonça que ce n’était qu’un seul et unique sourire, rien de plus simple, et qu’elle ne trouvait rien de particulier. Bon de toute évidence, tout signe de compliment était à éviter… De temps en temps peut-être il ne désespérait pas de la complimentait mais pour l’instant elle semblait hostile à ce genre d’attention. Alors un peu taquin il la regarda un sourire à moitié puis il resta silencieux un moment, observant al blondinette juste à coté de lui.

    « J’avais oublié que mademoiselle n’aimait les compliments, mais un sourire illumine une journée tu sais, alors penses-y de temps en temps, si ce n’est pas pour toi, fais le pour ceux que tu croises… rien qu’une fois en tout cas. »

    Bon si ça pouvait être lui qui la croisait à ce moment la il ne dirait rien et ne se plaindrait pas c’est certain, mais fallait déjà qu’elle accepte et ce n’était pas une mince affaire. Ils discutèrent un peu de leur amis de leur ancienne école, autant Evan avait gardé quelques amis, que Blake de son coté avait coupé les ponts avec tout le monde. Cette fille l’intriguait vraiment, et curieux comme il était, c’était une chose qui allait faire que Blake allait avoir souvent le garçon près d’elle. Elle l’intriguait c’était certain mais restait juste à savoir pourquoi… Il n’allait quand même pas la harceler pour avoir des réponses à des questions auxquelles elle ne voulait peut-être pas répondre.

    « Ah oui ? Hum… tu es vraiment une énigme miss Blake et tu m’intrigues énormément… Je tenais à te le dire. Bon, et bien je pense qu’on est arrivé, ce fut agréable de discuter avec toi et j’espère qu’on remettra ça rapidement, enfin si tu en as envie bien sur. »

    Il prononça le mot de passe pour que le portrait s’ouvre, puis il laissa la jeune fille entrer la première avant de la suivre et de lui rendre ses livres avant de filer dans son dortoir. C’était l’heure d’aller faire un peu de sport, il allait donc se changer pour faire un petit jogging dans le parc.

    [1068 mots]

[Terminé pour Evan]
MAGIE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre [pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle rencontre [pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: