AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Quand la curiosité est trop grande [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 155
Âge : 18 ans
Actuellement : Serveuse au Black & Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ely ^_^

MessageSujet: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Lun 1 Aoû - 0:49


    Ella se sentait un peu comme une nouvelle première année à Poudlard, c’est vrai que lorsqu’on doit changer d’école parce que celle ou l’on est entré dès l’âge de onze ans ferme ses portes, ça fait vraiment bizarre… Heureusement que la jeune fille avait fait quelques connaissances avant la fermeture de l’établissement parce qu’elle commençait doucement mais surement à se remettre d’attaque d’une longue année de solitude, elle avait même agrandi son cercle d’amis, c’est dire quand même… Bref, elle avait donc fait son entrée à Gryffondor, dans la même maison que Camille et elle avait appris à connaître d’autres élèves mais de la à dire qu’elle était ami avec c’était un bien grand mot quand même… Elle discutait un peu avec tout le monde, mais elle restait relativement proche du jeune homme quand elle voulait bien sortir de la salle commune.

    Aujourd’hui, elle avait envie de sortir de l’ambiance des lions qui n’arrêtaient pas de parler de Noël qui arrivait à toute vitesse, bon bien sur, elle n’avait rien contre les fêtes, juste qu’elle n’avait pas vraiment eu l’occasion de trouver des idées, et qu’elle aurait bien pensé à autre chose… Quoi qu’il en soit, la jeune fille voulait en profiter pour visiter un peu le château, parce que depuis qu’elle s’était installé, elle connaissait le trajet pour aller jusqu’à ses différents cours, et c’était largement suffisant pour elle. Seulement, poussée par la curiosité relativement importante, elle avait entendue parler d’une salle sur demande. Une salle qui apparaitrait lorsque l’on en a besoin, mais jusqu’à présent, elle ne l’avait pas vu à l’action… Elle se dirigea donc vers le seul garçon qui pourrait l’aider à découvrir cela… Camille.

    « Euh, Camille, tu voudrais pas me faire visiter un peu le château et me montrer la salle sur demande s’il te plait ? »

    Elle avait un sourire timide en coin, elle aimait bien se débrouiller seule, mais le château était immense, et elle pourrait très bien passer devant cette salle sans la voir, et vu le nombre de salle qu’il peut y avoir à Poudlard, elle ne serait pas vraiment rentré tout de suite, et puis, Ella lui avait fait visiter Taliesin lors de sa première venue à Taliesin, alors il pouvait bien lui rendre la pareille non ? Elle resta devant le jeune homme, attendant patiemment sa réponse, ce n’est pas qu’elle avait envie de bouger, mais si en faite, et puis avec Camille, elle savait qu’il connaissait relativement bien le château, donc pas de raison de se perdre. En plus, c’était un ami, alors pas de raison qu’il veuille s’en débarrasser… Bon encore fallait-il qu’il accepte et qu’il veuille bien l’accompagner, mais pour ça elle avait un talent irrésistible, ou presque… Mais non, elle ne comptait pas utiliser son don sur lui, pas sur les amis, ça ne se fait pas… en revanche les ennemis, c’est une autre histoire.

    « Allez, dis oui ! Je suis vraiment curieuse de voir cette salle, tout le monde en parle et je ne sais même pas ou elle est… Dis oui, dis oui, dis oui !!! »

    Elle avait une petite moue et des petits yeux irrésistiblement suppliants, si avec ça il disait non, elle ne savait plus quoi faire, la manipulation mentale ? Elle venait pourtant de dire que ça ne se faisait pas sur les amis pourtant… Non elle n’en serait pas capable de toute façon et elle avait assez tester Camille pour savoir que son don de bouclier était suffisamment fort pour la contrée, sauf si elle le prenait en traitre, mais ce n’était pas vraiment dans ses habitudes.

    [602 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Lun 1 Aoû - 10:23

    Quand Ella s'était approchée de lui, Camille était en train de lire un roman et il avait levé le nez de son livre uniquement parce que c'était Ella. Camille n'avait pas énormément de gens proches de lui et il s'y trouvait principalement des filles : Nina, Alix, Ella puis ensuite Hugh qui était quand même son frère et qu'il aimait bien même s'il l'énervait parfois. En tout cas, ce qui était certain, c'est que depuis que Ella était à Gryffondor, ils passaient pas mal de temps ensemble puisqu'elle ne connaissait pas grand monde et qu'ils étaient déjà amis de Taliesin. Ce n'était pas de chance pour elle que son école ait fermé parce que du coup elle se retrouvait dans un endroit qu'elle ne connaissait pas avec plein d'inconnus et des matières nouvelles. En plus comme elle était d'un an plus âgée que lui, il ne pouvait pas trop l'aider pour ses devoirs. Enfin, comme la magie avait disparu, les matières étaient un peu bizarres cette année... dans tout mal il y a un bien après tout. Tout ça pour dire que si ça avait été quelqu'un d'autre que Ella, il n'aurait peut-être pas levé les yeux de son livre, mais comme elle lui demandait quelque chose et qu'en soit toute fille mignonne avait ses chances hein il fit l'effort de l'écouter... même si cela le fit grimacer parce qu'il n'avait pas très envie de jouer au guide. Toutefois, lors de son premier jour à Taliesin, Ella l'avait fait pour lui, lui montrant son école et le guidant avec beaucoup de gentillesse... du coup, il n'avait pas le choix. Surtout qu'il paraissait d'après les professeurs qu'un préfet devait être aimable avec les élèves. Mouai. Pourquoi ils l'avaient mis préfet lui alors ? Il n'était pas vraiment un bon exemple d'amabilité.

    « Je ne me sens pas rempli de joie à cette idée... mais c'est si gentiment demandé... je ne peux pas dire non. » Il laissa tomber la grimace et sourit à son amie, se levant et tendant son bras à la demoiselle pour qu'elle le prenne. « Si mademoiselle veut bien se donner la peine. » Il lui fit un clin d'oeil et la conduisit au-dehors dans les couloirs, traversant le château pour rejoindre l'endroit où se trouvait la salle sur demande. Cette salle pouvait se transformer en ce qu'on voulait, mais c'était l'expérience de Ella donc ce serait à elle de choisir à quoi ressemblerait la salle cette fois-ci.

    « C'est là. Tu dois passer trois fois devant en pensant très fort à l'endroit que tu veux et il apparaîtra. Vas-y, tu vas voir... c'est magique ! » Et en ce moment, les choses magiques se faisaient de plus en plus rare même s'il tâchait de ne pas trop y penser. Plus de magie ? Ok. Camille ferait avec du moment que ça s'arrêtait à ça, parce que dans la gazette du sorcier c'était un peu la loose, on prévoyait le pire... Il n'aimait pas vraiment ça.

    Se mettant un peu sur le côté, il attendit qu'elle fasse son petit numéro pour que la pièce apparaisse et qu'ils puissent pénétrer ensemble à l'intérieur. Comme il observait son amie, il remarqua qu'elle était super mignonne... chose qu'il avait déjà noté plusieurs fois vous me direz, mais il n'y avait pas prêté trop attention non plus parce qu'il avait ses problèmes avec sa sœur. Maintenant en revanche (et peut-être encore plus depuis qu'il avait embrassé par accident Alix), ça prenait tout son sens... Bon, Ella avait eu le mauvais goût de sortir avec Haven, mais nul n'est parfait et si même Alix était tombé entre les griffes de ce pervers, alors Ella n'avait aucune chance, mais bon, c'était fini alors peut-être que... Enfin... il ne fallait pas non plus qu'il s'égare, parce qu'il ne savait pas du tout ce que Ella pensait de lui, si ce n'est qu'ils étaient amis évidemment.

{659}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 155
Âge : 18 ans
Actuellement : Serveuse au Black & Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ely ^_^

MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Lun 1 Aoû - 20:11

    Ella n’aimait pas spécialement déranger ses amis quand ils étaient occupé, à coté de ça, des amis, elle n’en avait pas des masses non plus, entre la fermeture de Taliesin, les élèves qui n’avaient pas atterri dans la même maison qu’elle et surtout, à fréquenter des élèves plus vieux, ils quittaient forcément l’école avant elle… Et dans la mesure où elle n’osait pas tout à fait sortir de la salle commune sans quelqu’un pour lui servir de guide, faut dire que niveau organisation la demoiselle n’était pas bien douée, mais bref… Et bien il fallait quand même qu’elle embête Camille pour lui demander de l’accompagner. Il avait le nez dans un bouquin, surement un truc qui le captivait puisque plusieurs élèves étaient venus le voir sans qu’il prenne la peine de lever la tête vers eux. Il aurait très bien pu en faire de même avec la jeune fille, mais à sa grande surprise, il leva la tête sans hésitation. Bien sur elle savait qu’elle n’abuserait pas de ce genre d’avantage mais bon pour aujourd’hui, elle était bien contente qu’il lui réponde. Bon en même temps, ce n’est pas vraiment comme si elle lui avait laissé le choix, elle avait mis les formules de politesse, la petite voix et le regard limite suppliant et dans la mesure où elle lui avait déjà rendu service l’année dernière il ne pouvait pas vraiment lui dire non.

    « C’est vrai, t’es d’accord ! T’es génial ! Merci »

    Elle se redressa, se retenant pour ne pas lui sauter au coup, ça ferait bizarre au milieu de la salle commune et en plus on la prendrait pour une folle qui ne contrôle pas ses émotions, alors très peu pour elle sincèrement. Néanmoins, elle avait un large sourire quand Camille lui tendit son bras pour qu’elle s’y accroche afin de se rendre tous les deux à la salle sur demande. La route n’était pas spécialement longue, bon, elle ne parviendrait peut-être pas à revenir à cet endroit toute seule mais qu’importe… au moins, elle allait enfin avoir sous les yeux la salle sur demande, depuis le temps qu’elle en entendait parler. Bon, Camille lui expliqua la marche à suivre, il fallait qu’elle pense à ce qu’elle voulait tout en marchant trois fois devant le mur qui semblait tout à fait le plus simple du monde. En plus, avec la magie qui avait disparut, est-ce que ce genre de choses fonctionnait encore… Normalement oui, sinon Camille n’aurait pas prit la peine de la conduire à cet endroit… Il n’était pas vraiment du genre à marcher pour rien ce garçon.

    « Alors… Voyons voir… »

    La jeune fille se mit à réfléchir, son cerveau cherchant une super idée, un truc qui ferait que ça plairait autant à elle qu’à Camille. D’ailleurs il n’arrêtait pas de la regarder, hésitant un instant à aller lire ses pensées… Bon en temps normal elle ne les lisait pas, elle se contentait de les manipuler, mais qu’importe, elle ne le ferait pas parce que primo ce n’était pas son truc, et que deuxio aller dans la tête d’un garçon ce n’était pas toujours une excellente idée. Elle pensa alors au fait que Camille aimait les oiseaux, et au faite qu’Ella aimait bien ne pas rester sage, bien docile… Hum, qu’est ce que la salle allait en tirer de ce genre d’information… Elle pensa à plusieurs choses, restait à voir une fois à l’intérieur puisque la porte venait d’apparaître.

    « Qu’est ce que mon esprit tordu m’a fabriqué comme salle… »

    Elle ouvrit la porte, et réalisa qu’il y avait des plumes partout, à telle point que si quelqu’un y était allergique il en serait probablement mort. Il y avait des tas et des tas de plumes sur les murs, le plafond et sur le sol, ça fait un peu comme un immense matelas géant et de chaque coté, des énormes coussins, plus ou moins gros. En faites la demoiselle avait fait un petit mix de ce qu’aimer le garçon, mais aussi de son envie soudaine de faire une bataille de polochon. Les plumes étaient donc un moyen de s’amuser sans pour autant se faire mal, et puis si Camille voulait lui faire un cours sur les différentes plumes, il pouvait aussi.

    « Waouh ! C’est vraiment impressionnant, c’est même mieux que ce que je pensais… Qu’en dis-tu ? »

    Elle le regardait, les yeux pétillants, un peu de magie et de rêves ne faisaient de mal à personne après tout, et puis avec les évènements dernièrement ça ne pouvait vraiment déranger personne.

    [760 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Mar 2 Aoû - 14:03

    Il était génial ? Chouette, voilà qui le consolait un peu parce qu'on ne pouvait pas dire que Nina le trouve vraiment génial dernièrement, elle avait pourtant été jusqu'ici la première à le flatter sans même le vouloir. Il n'osait presque plus vérifier qu'elle n'avait pas écrit de bêtise plus grosse qu'elle maintenant dans ses devoirs de peur qu'elle ne se mette encore en rogne. Selon elle, tout ça c'était juste à cause d'Alix, mais lui ne voyait pas pourquoi elle réagissait comme ça, cela lui paraissait tellement... excessif ! Oui, c'était bien le mot. Il ne comprenait pas qu'elle puisse se mettre autant en colère juste pour Alix, alors qu'après tout, la jeune Davidson n'était que sa meilleure amie, pas une rivale potentielle dans son cœur [strike]enfin ça c'est ce qu'il dit hein{/strike]. Et dans tout ça, il y avait Ella qui au moins ne risquait pas d'être la cause d'une prise de tête (pas pour l'instant tout au moins) et qui semblait bien loin de ces querelles de nanas. Un vrai bol d'air pur pour notre bon Camille qui n'en pouvait plus, lui qui fuyait les complications sociales comme la peste d'ordinaire.

    « On se le demande. » Dit-il lorsqu'elle demanda à haute voix ce que son esprit tordu avait pu fabriquer comme salle. C'était vrai, il n'en avait absolument aucune idée, et il ne cherchait pas vraiment à le savoir, Camille étant assez patient pour attendre le spectacle sans anticiper. Il s'avança dans la salle sur demande maintenant apparut devant eux pour voir ce qu'il en était toujours avec le même air flegmatique qui lui était proche.

    « J'en dis que je vais pouvoir te foutre une pâtée dans une bataille de polochon ! » Car s'il y avait des coussins, connaissant Ella, c'était sûrement pour ça. Aussi s'empressa-t-il de se munir d'une arme et d'ouvrir les hostilités. Hostilités qu'il gagna parce qu'il était plus grand, plus fort et plus rapide et qu'en plus elle ne pouvait même pas utiliser son pouvoir, après les entraînements de l'an dernier où elle le faisait passer pour un crétin, maintenant son bouclier était au point et parfaitement impénétrable. Et oui, en bon stratège, il avait paré à toutes les éventualités.

    Un coup de coussin manquant de faire tomber Ella la lui fit attrapé. Là, il décida en une fraction de seconde qu'il allait tenter sa chance et pour ça il l'amena contre lui, la serrant non sans une certaine poigne, et il l'embrassa. Camille avait beau être quelqu'un d'un peu artiste avec ses dessins et sa passion des oiseaux, il n'en pouvait pas moins être parfois extrêmement direct sur d'autres sujets. Il lâcha le coussin mais garda bien serré Ella qui ne semblait pas trouver ça si désagréable puisqu'elle ne cherchait pas à se dégager et que bien au contraire, elle laissait le baiser se prolonger. Elle avait un an de plus que Camille mais il avait appris depuis longtemps que son âge était compensé par sa maturité (dont il ne faisait pas preuve dans tous les domaines certes mais il arrivait la plupart du temps à faire illusion) et par sa taille car il était plutôt grand, autre leçon acquise au fil des ans : il n'y a que celui qui ne tente rien qui a des regrets. De fait, il n'hésitait pas et fonçait, c'est du moins ce qu'il essayait de faire quand son jugement n'était pas obscurci par d'autres éléments... qui n'ont pas leur place dans ce sujet !


{582}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 155
Âge : 18 ans
Actuellement : Serveuse au Black & Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ely ^_^

MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Mar 2 Aoû - 15:18

    Ella était vraiment impatiente de voir la salle sur demande, elle n’arrêtait pas de sautiller tout le long de la route la menant jusqu’à l’endroit ou elle était censée apparaître. Bon, elle avait des moments ou elle débordé de bonne humeur, et aujourd’hui, elle avait un trop plein à faire sortir, donc tout en réfléchissant à la salle, il y avait un peu un mélange de plein de chose. Résultat, lorsqu’elle ouvrit la porte, elle était un peu sceptique mais largement satisfaite de ce qui se trouvait derrière cette porte.

    « C’est super beau ! Franchement c’est mieux que ce que je pensais, je ne m’attendais pas à un truc pareil, c’est de la folie ! »

    Et niveau folie, ça n’était pas fini, parce que comme elle voulait se défouler un peu, elle avait prévu une petite bataille de polochon. Bon, elle n’eut pas vraiment le temps de dire ouf que le jeune homme avait déjà saisi ce qu’elle avait en tête. Pourtant, c’était à elle de lire dans les pensées, fin de les manipuler, pas le contraire, fin bref elle s’en fichait pas mal, elle attrapa à son tour un coussin pour tenter de toucher Camille.

    « Han ! Tu vas le regretter tu vas voir ! »

    Elle riait aux éclats et même si elle était largement moins forte que le garçon, elle s’amusait bien. Les plumes ne faisait pas mal, heureusement d’ailleurs parce que par moment elle se prenait quelques coups qui auraient pu la marquer. Camille étant plus grand, elle parvenait difficilement à l’approcher voir même à le toucher et les plumes volant autour d’eux n’aidait pas vraiment à se repérer. Il y avait de la ventilation pour faire voler les petits duvets blancs dans la pièce, ce qui donnait un petit coté magique à l’ambiance général. La magie avait peut-être disparut, la tout de suite, elle s’en fichait pas mal, elle était en train de s’amuser avec Camille, et le décor avait tout ce qu’il fallait pour qu’on y croit encore, que rien n’avait changé, que la magie était toujours la.

    « Attention !!! Cette fois, je ne te rate pas ! »

    Elle avait pris de l’élan pour essayer de le toucher un bon coup, mais elle trébucha sur quelque chose et allait se prendre une terrible chute quand elle fut stopper par les bras de Camille. Elle releva la tête vers lui pour le remercier et fut surprise de le voir approcher son visage du sien pour que finalement ses lèvres touchent les siennes. Elle fut surprise, agréablement surprise quand même, parce que bon, elle ne savait pas qu’il ressentait quelque chose pour elle, elle ne savait pas non plus qu’elle aurait ressentie quelque chose pour lui, mais elle ne le repoussa pas, au contraire, elle passa ses bras autour de son cou pour appuyer son baiser d’avantage. Si elle avait eu la moindre idée de ce qui allait se produire dans la salle, Ella ne savait pas vraiment comment elle aurait réagi, elle aurait d’abord cru à une blague, mais qu’importe, le résultat était la et Camille était en train de l’embrasser. Elle hésita à rompre le baiser, se demandant bien ce qu’il allait dire ensuite, si c’était voulu ou une pulsion sur le coup, honnêtement, elle était légèrement perdue la tout de suite mais ça ne lui avait pas déplut, loin de la.

    « Euh… »

    Oui, c’était nul, mais à part humidifier ses lèvres tout en les mordillant légèrement, elle ne savait pas trop quoi faire d’autre la tout de suite. Après, bah ça dépendrait, elle profiterait peut-être de la situation pour se venger… Mais la, elle n’était pas tout à fait prête à l’attaquer de nouveau.

    [618 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Jeu 4 Aoû - 10:10


    « Genre j'ai peur ! » Rit Camille en fuyant les coups de Ella et les lui rendant. Et lorsqu'elle prétendit qu'elle n'allait pas le rater, elle trébucha et il l'attira à lui, ensuite, comme vous le savez déjà, il l'embrassa. Il était content qu'elle ne le repousse pas, mais il savait aussi que ça n'allait pas faciliter leur conversation qui suivrait. Il était trop réservé pour avoir montré un quelconque signe qui aurait pu ensuite lui laisser entendre qu'il voulait sortir avec elle. En réalité, avant ce jour, il n'en avait même pas été sûr. Il la trouvait belle et il s'entendait bien avec elle, mais à ce titre, autant sortir avec Alix, idée qui était en soi ridicule. Pourtant, là, cela lui semblait parfaitement naturel, il n'éprouvait aucun doute, ni même un regret quelconque. Cela arrivait rarement mais il ne pensait même pas à sa sœur alors qu'en général, depuis qu'ils étaient fâchés, cela occupait environ 95% de ses pensées. Pour être honnête, cela l'énervait beaucoup que Nina – qui avait une vie en dehors de lui depuis toujours – n'accepte pas qu'il se mette à faire comme elle en se faisant ses propres amis, en dehors de ceux de Nina ou de Hugh quoi. Bon, il avait toujours eu un ou deux amis mais ils passaient du temps aussi avec Nina par la force des choses ou bien par choix, donc il avait la sensation que ça ne comptait pas vraiment, pas autant que son amitié avec Alix ou avec Ella. Du coup, il se disait qu'elle exagérait mais comme ni lui, ni elle, n'avaient l'intention de céder en premier, cela posait divers problèmes, en premier lieu un inhabituel silence entre eux.

    Mais bon, nous ne sommes pas là pour parler de Nina, du coup, revenons-en à ce qui se passa après le baiser, une fois que Camille et Ella se furent séparé. Le jeune garçon observa son amie un moment sans rien dire tandis qu'elle laissait échapper un « heu » qui traduisait aussi fort bien sa pensée. Il ne savait que dire, et quand on savait qu'il n'aimait pas parler (bien qu'il en fut parfaitement capable à ses heures perdues, surtout pour faire la morale à Nina soit dit en passant), ce n'était pas étonnant qu'il ne prit pas la parole tout de suite. Il voulait éviter de sortir une bêtise plus grosse que lui et pour ça il prenait toutes ses précautions. Il avait envie de dire certaines choses, mais il fallait qu'il trouve la bonne tournure pour ne pas passer pour un imbécile.

    « Ella hum... écoute... je... » Pfiou, c'était pas facile ! Peut-être aussi parce qu'il n'était pas amoureux d'Ella, qu'elle lui plaisait juste, mais il ne voyait pas dans ce fait un handicap, à 14 ans seulement, il ne se voyait de toute façon pas jurer fidélité pour toute sa vie donc il ne fallait pas prendre tout ça trop au sérieux (même s'il était contre toute forme de tromperie, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !!!). « Tu... tu me plais et... je me demandais si ça te dirais qu'on... sorte ensemble ? » C'était pas la formulation idéale mais il n'en avait pas trouvé de mieux, donc il ne restait plus qu'à espérer qu'elle n'allait pas lui rire au nez !


{558}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 155
Âge : 18 ans
Actuellement : Serveuse au Black & Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ely ^_^

MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Ven 5 Aoû - 11:07

    « Tu devrais avoir peur, je suis peut-être petite, mais je suis redoutable quand il le faut ! »

    Bon la on parlait simplement d’une bataille de polochon donc forcément, elle n’allait pas entrer dans un pseudo état de guerrière juste pour l’assommer un peu, non elle n’était pas comme ça. En revanche pour ce qui était des cours, du moins ceux concernant son don elle donnait le maximum et pas de pitié pour l’adversaire en face. C’est un peu la méthode qu’elle avait utilisé avec Camille quand il voulait s’entraîner avec son bouclier. Bon maintenant il savait le gérer à sa guise, ce qui empêchait Ella de débarquer quand elle le voulait dans sa tête, mais bon dans le fond c’était peut-être pas plus mal non plus, il gardait ses pensées pour lui et c’est aussi pour ça que la demoiselle fut surprise par les évènements qui suivirent.

    Ella aurait perçut une partie de ses pensées, pas seulement aujourd’hui, mais même avant, elle aurait pu voir que Camille ne la voyait pas uniquement comme une simple amie, il y avait un petit quelque chose en plus et c’est ce qu’elle put constater d’elle-même à l’instant, lorsqu’elle trébucha et se retrouva dans ses bras. Bien sur ça ne la dérangeait pas, fallait reconnaître que Camille était loin d’être désagréable à regarder, il était posé et mature, pas comme la plus part des garçons de son âge et il ne fallait pas oublier que Ella était plus vieille que lui quand même et que pour finir, le jeune homme la dépassait largement en taille, argument important pour la brunette. Le baiser qu’ils échangèrent étaient pour le moins surprenant, elle ne s’y était pas attendu, et Camille l’avait eu par surprise, néanmoins c’était loin d’être désagréable et la façon dont elle posa ses mains sur son visage, avec douceur allait dans ce sens, celui de la délicatesse et du fait que ce baiser était agréable pour elle autant que pour lui –du moins elle l’espérait-

    Lorsque leurs lèvres se détachèrent, Ella qui planait encore un peu sous cet effet de surprise regarda le garçon, ne sachant pas vraiment quoi dire, un instant d’hésitation, elle chercha ses mots mais aucun ne semblait venir, à croire que même son cerveau avait de la laisser dans cet état. Heureusement, Camille prit la parole le premier, cherchant également ses mots mais les trouvant bien plus vite que la demoiselle. Il semblait un peu hésitant et pour cause, elle n’avait jamais eu de signe lui indiquant que Camille avait quelque chose pour elle, en général ça se voit un peu quand même, ou alors elle était complètement aveugle quand il s’agit de sentiments, mais bon… quoi qu’il en soit, le jeune homme lui demanda si elle voulait sortir avec lui, elle lui plaisait, il lui plaisait aussi, et dans la mesure ou elle s’était remise de sa rupture avec Haven, elle avait l’esprit clair pour sortir avec un autre garçon. Bah oui, elle n’allait pas sortir avec un autre si elle pensait toujours à l’ancien griffon quand même. Ne trouvant pas ses mots pour lui répondre, le cerveau devant complètement être déconnecté, elle se rapprocha de lui pour l’embrasser une nouvelle fois. De cette manière, il avait sa réponse lui aussi non ? Tombant dans les plumes, la jeune fille eut un grand sourire, inconsciemment, elle avait envie d’être avec Camille aussi, maintenant, il fallait espérer que la sœur du garçon ne verrait pas ça d’un mauvais œil, parce que jusqu’à présent l’ambiance n’était pas des plus agréables entre le frère et sa sœur. De toute façon, ce n’était pas son problème, pour le moment, elle avait une bataille de polochon à gagner. Aussi elle attrapa un oreiller et à toute vitesse elle bascula sur le coté pour toucher le garçon au niveau du ventre.

    « Et un point pour Ella ! Je t’avais dit de ne pas me sous-estimer… »

    Elle lui fit un clin d’œil, maintenant qu’il avait cassé cette barrière ami-ami, elle voulait lui sauter dessus et l’embrasser à nouveau, mais dans la mesure où elle venait de lui mettre un coup de plume, pas sur que ce soit une si bonne idée stratégique…

    [700 mots]


CADEAUX

TOUS COMPTES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Lun 29 Aoû - 0:20

    C’est vrai qu’elle était petite. Comme beaucoup de filles. A moins que ce ne soit lui qui soit grand ? C’était ce qu’il se disait et en voyant Hugh qui l’était encore plus, il se faisait souvent la réflexion que ses parents biologiques devaient en effet être grands. Autre chose qu’il avait remarqué, c’est qu’en fait il préférait les filles plus âgées. En même temps, il avait grandi tellement vite (et pas juste en taille) que c’était sûrement normal. Les copines de Nina par exemple, elles avaient son âge, mais il les trouvait gamine… et il s’en voulait un peu de penser ça, parce qu’au fond, ce n’était pas un crime, et à quatorze ans, on a bien le droit d’être encore un peu gamin. Sauf que Camille ne se l’était jamais autorisé et même à l’époque où il était encore vraiment un enfant, et non pas un ado’, il avait du mal à se lâcher. Peut-être que c’était naturellement dans son caractère, à moins que ce soit par peur de décevoir ses parents adoptifs ? Camille n’en avait aucune idée, mais il était comme ça, et puis c’est tout. La maturité n’est pas un défaut après tout, même si Nina ne serait sûrement pas de cet avis !

    « Attends voir si je t’attrape ! » Il attrapa l’oreille que tenait toujours Ella à deux mains et la fit venir vers lui en tirant. Visiblement, c’était un oui qu’elle donnait à sa question, ce qui signifiait qu’il avait une petite amie… une grande première ! Camille avait du mal à savoir ce que ça allait changer, en fait, à part les contacts physiques, il ne voyait pas une grande différent entre une amitié sincère et un amour partagé. Comprenez par là que lui il ne pouvait sortir qu’avec une fille avec qui il avait déjà des liens, donc Ella. Pourquoi ? Hum… et bien parce qu’il a un caractère méfiant, il met déjà beaucoup de temps à accepter quelqu’un dans son entourage et à le (ou la dans le cas présent) considérer comme un(e) ami(e), donc pour ce qui était d’entamer une relation amoureuse, vous vous doutez bien de la longueur du calvaire ! Il fallait qu’il fasse confiance, c’était la base de toute relation saine, et il ne faisait pas confiance à grand monde. Pour être honnête, il ne faisait même confiance qu’à quatre personnes dans le château : Nina, Hugh, Alix… et Ella, évidemment. Elle l’avait beaucoup aidé à contrôler son don après tout, c’était normal qu’il lui fasse confiance. Et elle était mignonne, donc c’était tout aussi normal qu’il veuille l’embrasser. Chose qu’il fit d’ailleurs aussitôt, savourant ce contact avec félicité.

    Mais aussitôt après, il donna un petit coup d’oreiller à Ella et lui sourit.

    « Pouce ! » Parce qu’il voulait parler, mais avant, un nouveau baiser. « Faut quand même que je te dise, je sais pas si ma sœur va bien prendre la nouvelle. Tu vois qui c’est, pas vrai ? Elle était au poker… Et dernièrement… et bien… elle se montre plus possessive que moi. » Ce qui était assez troublant puisque avant l’année passée, c’était lui qui se montrait toujours jaloux et/ou possessif, pas Nina. Mais il fallait croire que les temps changent. Et il espérait que Nina ne se montrerait pas aussi ouvertement agressive qu’elle avait pu le faire lorsqu’elle avait compris qu’il s’était fait une amie (en la personne de Alix). Non seulement ça le fatiguait, mais en plus, il était bien trop attaché à la fois aux filles dont Nina étaient jalouses et à Nina elle-même pour pouvoir trancher…

{602}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 155
Âge : 18 ans
Actuellement : Serveuse au Black & Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ely ^_^

MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Lun 29 Aoû - 14:35

    Ne dit-on pas que tout ce qui est petit est mignon ? Dans le cas de la brunette, c'était un peu la vérité, mais il fallait surtout voir en elle le côté un peu redoutable à savoir que même si c'était un garçon qui était en face d'elle, elle ne baissait pas les bras pour autant et elle ne se laissait pas faire non plus. Aussi lorsqu'elle avait eu en tête d'affronter Camille dans une bataille de polochons, c'est bien dans le but de se battre avec lui et non fuir ou prétexter une excuse pour qu'il ne la touche pas. D'ailleurs, leur rapport avait rapidement évolué dans la mesure où ils étaient entrés amis dans la salle et en ressortiraient en couple. Bon du point de vue d'Ella ce n'était pas spécialement un mal, depuis sa rupture avec Haven, avec qui elle avait gardé un bon contact quand même, la demoiselle avait mis une sorte de suspens à ses histoires de coeur, c'est peut-être pour cette raison qu'elle n'avait pas vue que Camille avait des sentiments pour elle bien plus qu'amicaux d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, elle ne se lassait pas de l'embrasser, il avait beau être plus jeune, il avait une certaine maturité qui plaisait à l'ancienne talisienne et comme il était plus grand, si on ne savait pas qu'elle était plus vieille, bah ça ne se voyait pas quand ils étaient l'un à côté de l'autre. Bon, maintenant qu'elle venait de lui dire oui, elle pouvait reprendre la suite des choses, à savoir leur bataille et comme il gagnait depuis le début, il fallait remettre les choses en ordre et c'est de cette manière que la lionne l'attaqua avec un oreiller dans le ventre. Elle riait tellement qu'elle ne le vit pas arriver et s'emparer du polochon à pleine main, l'attirant une nouvelle fois vers lui.

    "Au jeu du plus fort, je ne fais pas le poids... Je vais devoir me la jouer comme les serpentards si je veux l'espérer l'emporter sur toi..."

    Comme elle était dans ses bras, la jeune fille ne se débâtie pas pour fuir, au contraire, elle aimait ce contact dans les bras de son lion. Et oui, Nouvelle école, nouveau petit ami, les choses changeaient et ne se ressemblaient pas, finie la petite fille timide qui restait dans son dortoir, maintenant c'était une tout autre jeune fille qui était entrée à Poudlard et fallait que ça dure, ce qui serait certainement pas sans effort mais bref... Le garçon l'embrassa une fois encore puis, profitant que la jeune fille soit encore sur son nuage, il l'attaqua avant de prétexter un pouce... Depuis quand on fait des règles comme cela après une attaque ?

    "Il n'y a pas de pouce qui tienne... Tu m'as attaquée en fourbe, y'a pas de raison que tu ne subisses pas le même sort..."

    Elle attrapa un autre coussin qui n'était pas très loin et l'assomma légèrement sur la tête avant de le rejeter très loin dans la pièce, dans le genre c'est pas moi j'ai rien fait.

    "Maintenant tu peux parler, je suis toute ouïe, tu voulais me dire quoi ?"

    Ella avait ce petit sourire, du genre je sais ce qui m'attend ensuite, mais comme tu as dit pouce, j'ai quelques minutes pour trouver comment m'en sortir après... Bon bien sûr elle savait qu'il ne lui ferait pas de mal pour autant, mais elle ne voulait pas perdre, question de principe en faite, ou juste mentalité de quatre années à Taliesin, allait savoir. Camille lui expliqua alors qu'il y aurait peut-être quelques soucis avec sa soeur, effectivement Ella avait repéré la jeune fille mais n'avait pas spécialement fait plus attention que ça à elle. Pas qu'elle se fichait d'elle, non ce n'était pas là le problème, juste qu'elle avait du mal à saisir le fait qu'on pouvait être aussi possessif avec son frangin. A la limite qu'ils se taquinent l'un l'autre comme elle le faisait avec Elsa d'accord, mais bon, après comme elles étaient deux filles, ce n'étaient peut-être pas pareil.

    "Bah on verra à ce moment-là, si tu veux, on n'est pas obligé de lui dire tout de suite si ça peut t'éviter des prises de tête inutile. C'est comme tu veux, je viens d'arriver à Poudlard, donc les réactions des autres pour le moment, je m'en fous un peu..."

    C'est vrai que les histoires de qui sort avec qui, avec qui je dois être pour éviter les soucis etc... Bah Ella s'en fichait comme ce n'est pas permis, elle avait réussi à faire une année entière sans parler à qui que ce soit, alors elle devrait bien réussir à se débrouiller pour s'entendre plus ou moins avec les autres, notamment la soeur de son petit ami non ? En tout cas, elle ferait tout pour que ça se passe bien entre elles, après si Nina n'y mettait pas du sien, bah elle ne pourrait pas faire grand-chose de plus voilà tout...


[862 Mots]
QUÊTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   Lun 24 Oct - 15:39

    Camille garda un bon moment sa nouvellement petite amie dans ses bras, après tout, c'est ce qui était agréable dans ce genre de relation, non ? Pour une fois, il ne pensait pas trop à sa meilleure amie ou à sa sœur et c'était bien plus rare chez lui que ce que ses camarades s'imaginaient parce que l'univers de Camille était réellement très étriqué. Il ne ressentait aucun besoin d'avoir beaucoup de gens autour de lui, et pas spécialement des garçons en plus car il était plus à l'aise avec les filles, elles faisaient la conversation au moins !

    « Eh ! Ce n'était pas une attaque en fourbe, c'était une contre-attaque, c'est très différent ! » Il sourit à la jeune fille et il passa la main dans sa chevelure brune parce qu'avec tous ces coups de coussins, il avait encore plus d'épis que d'habitude ! Camille était plutôt un beau garçon pour ses quatorze ans, mais le fait était qu'il avait quand même un certain laissé-allé côté coiffure parce que quand il n'avait pas les cheveux coupés très courts il les laissait pousser quitte à avoir des mèches qui lui cachaient les yeux ou rebiquaient. Il s'en fichait, son apparence il lui arrivait d'en jouer mais lorsqu'elle ne lui était pas utile, elle l'indifférait !

    Il expliqua donc son petit soucis à Ella parce qu'il ne fallait pas prendre à la légère les capacités d'embêtement de Nina. Elle était très efficace dans le genre arme de destruction massive si elle se mettait en colère. Bon, Camille se posait plutôt bien aussi dans ce genre là mais là ce n'était pas lui le soucis mais bel et bien sa sœur qui ne verrait sûrement pas d'un bon œil ce rapprochement avec une demoiselle.

    « Non, ce ne serait pas correct pour toi de ne pas le dire. » Affirma Camille d'un air résolu. Il avait toujours eu une idée très clair de ce qui était bien ou non, et se cacher n'était pas bien, ce serait comme s'il avait honte de sortir avec Ella alors que pas du tout !

    « Mais ne t'inquiète pas, si elle vient t'embêter, je m'en occuperais. » Cette idée le fit froncer les sourcils puis il repoussa Nina dans un coin de son esprit, celui destiné aux problèmes à régler « plus tard » et dans lequel se trouvait aussi ses sentiments ambigus pour Alix. C'était une case très pratique de son cerveau qui lui permettait d'oublier de manière efficace tout ce qui n'entraînait pas dans le décor. Le hic c'est qu'il y faisait de plus en plus souvent appel et que s'aveugler ce n'est pas mieux que le mensonge pas vrai ?

    Mais il laissa tomber ça, ainsi que les batailles de polochon, pour s'occuper uniquement de Ella, de sa taille entre ses bras et de ses lèvres sur les siennes... il aurait tout le temps de réfléchir au reste... quand il serait redescendu sur terre !


{Terminé pour Camille}
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la curiosité est trop grande [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la curiosité est trop grande [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'envie d'apprendre est trop grande... [PV]
» [FB -16] Pied de nez à la grande faucheuse [pv Tristan/Ely]
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» Quand l'on regard trop en arrière, on ne voit pas ce qu'il y a devant... ( Pv Takumi)
» Quand le bateau est trop lent...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: