AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 518
Âge : 23 ans (14 Mai 1991)
Actuellement : Vendeuse dans une galerie d'arts


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Mer 17 Aoû - 19:51

Silah & Alisson



Silah était à genoux par terre, ses cheveux bruns attachés en queue de cheval sans qu’aucune mèche ne dépasse devant un chevalet de peinture en train d’essayer de reproduire le côté droit du Lac Noir. Plongeant un instant la pointe de son pinceau dans de la peinture, elle respira le bon air matinal quelques secondes avant de reprendre sa peinture. Elle avait trouvé ce bel endroit où elle peignait, soit la rive droite du Lac Noir, particulièrement calme et non fréquenté, idéale pour peindre en somme, un jour de septembre alors qu’elle se promenait avec Ehawee et Ezhno et elle l’avait trouvé particulièrement magnifique et la vue du Lac Noir de ce côté était parfaite. Aussi, elle se rendait quotidiennement dans ce coin pour peindre ou dessiner au calme, avec pour seule compagnie celle des arbres, du Lac et de quelques oiseaux qui volaient dans le ciel, ce coin était vraiment reposant. C’était le seul moment où l’on voyait la brunette seule, sans ses meilleurs amis, Ehawee et Ezhno et la jeune rouge et or aimait vraiment beaucoup ce moment. Seule avec la nature et sa peinture.

Soudainement, alors qu’elle peignait le reflet du soleil dans le majestueux Lac Noir, elle entendit du bruit. Posant précieusement son pinceau, Silah demanda :

« C’est toi Ehawee ? »

Tournant la tête, elle s’aperçut que non, ce n’était pas sa meilleure amie mais une jeune fille qui avait l’air d’avoir l’âge de la brunette mais qui n’était pas de sa maison. Enfin, Silah ne l’avait jamais croisé. Et si elle ne se souvenait pas de tous ses camarades de Gryffondor, elle connaissait par contre parfaitement ceux qui dormait dans la même chambre qu’elle et Sil’ n’avait jamais vu dans sa chambre la jeune blonde qu’elle avait en face d’elle en ce moment. Et quand au fait que la blonde pouvait être une deuxième ou même une troisième année puisque, Silah venait de s’en rappeler, elle avait vu cette fille à la répartition, mais toute pressée de rejoindre Ehawee qui avait déjà été répartie parmi les Lions, elle ne gardait que peu de souvenirs du moment de la répartition.

« Bonjour… » Commença-t-elle doucement.

La jeune rouge et or observa un instant la jeune fille devant elle avant de lui demander :

« Qui es tu ? »

C’était une bonne question n’est ce pas ? Autant commencer par là n’est ce pas ? Certes, cette question éait simple mais Silah ne voyait pas pourquoi elle devait se creuser la tête pour une question et ce même si cette question visait à mieux connaître la jeune fille blonde en face d’elle. Non, la jeune rouge et or ne voyait pas pourquoi une simple question qu’elle avait posé pour savoir quels étaient le nom et la maison de la blondinette devait être compliqué. Pourquoi se cassaient les pieds, franchement, alors que tout pouvait être simple hein ? Pourquoi toujours chercher compliquer alors que l’on pouvait faire simple ? Eh ben, ces questions, elle se les posaient, la Silah, et pour elle, le mieux était d’être simple, d’être elle-même en somme et c’était pas plus mal d’être soi-même.


Dernière édition par Silah Jolivet le Jeu 18 Aoû - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Jeu 18 Aoû - 1:08

Alisson avait été répartie en début d'année, mais ne connaissait personne dans sa nouvelle maison, Serdaigle, ou même à Poudlard. Alors elle voulut avant de découvrir les propriétaires, découvrir les lieux. Elle commença par les tours puis descendit dans les sous sols, une fois la visite terminée, elle se dirigea dans le parc. Ne dit on pas qu'il faut toujours laisser le meilleur pour la fin? C'était ce qu'elle faisait d'un pas dynamique, elle se retrouva vite à l'extérieur du château, son regard fut tout de suis attirer par le lac noir. Son immensité mais aussi les mystères qui l'entouraient et ses créature à la fois dangereuse et fascinante. Comme un automate, elle s'y rendit sans même en prendre conscience. Une fois arriver, Alisson scruta les alentours voyant quelques animaux sauvages en train de s'abreuver.

Puis son regard se posa sur une chose indistict au bord de l'eau. En se concentrant, elle aperçut une jeune fille aux cheveux aux longs bruns à genoux par terre. Elle tenait un instrument qu'Alisson n'arrivait pas à voir de là où elle se trouvait, de nature curieuse elle se rapprocha s'en faire le moindre bruit de peur de déranger la jeune fille dans son action. On aurait dit qu'elle dessinait ou qu'elle peignait, la jeune Serdaigle n'aurait su le dire. En essayant de se rapprocher un peu plus elle marcha sur une brindille qui se cassa d'un coup sec. Alisson rentra les épaules en attendant les cris de la jeune fille déranger dans son oeuvre , ce qui ne vint pas à son grand étonnement. Elle ouvrit les yeux qu'elle n'avait pas souvenir d'avoir fermer et vit la jeune fille retourner dans sa direction, elle avait des yeux d'un bleu pur ce qui la surprit car de moins en moins de personne possédait cette particularité.

Alisson écouta la brune lui dire bonjour et lui demander qui elle était. Elle répondit de bon coeur ayant enfin l'occasion de parler à quelqu'un qui semblait avoir son âge.

<< Bonjour, moi, c'est Alisson. >>

Elle avait la voix un peu rauque, elle se racla la gorge puis continua.

<< Je suis en première année à Serdaigle. >>

Alisson était contente de pouvoir parler enfin. La jeune fille en face d'elle n'avait pas l'aire d'être méchante ce qui enchanta la jeune Serdaigle peut être qu'avec un peu de chance elles allaient devenir amie. Alisson, alisson, alisson se rebroua t'elle, arrête de penser au futur et vit le moment présent peut être qu'elle ne voudrait pas devenir amie ou peut être elle n'aimerait pas son caractère qui pouvait dès fois être très énervant. Elle se secoua comme un chien pour essayer d' évacuer ses pensées pessimiste et se reconcentra sur son interlocutrice.

<< Et toi? Comment t'appelles tu? >>

Un juste retour des choses, non ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 518
Âge : 23 ans (14 Mai 1991)
Actuellement : Vendeuse dans une galerie d'arts


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Jeu 18 Aoû - 12:09

Bon, ce n’était pas Ehawee. Silah aurait carrément préféré que se soit sa meilleure amie. Même si elle s’était adaptée au fait qu’elle était à Poudlard et qu’elle s’était maintes et maintes fois répété qu’il fallait qu’elle se fasse des amies, c’était beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Et si Silah arrivait à peu prés à se mêler aux autres élèves aux châteaux, là, sur cette rive droite du Lac Noir, elle ne voulait pas être dérangée, c’était un peu son coin, cette rive, la jeune rouge et or s’y sentait bien, vraiment bien et le fait que l’on vienne bousculer ses habitudes en débarquant dans son petit coin de paradis, ça la dérangeait. Au bien sur, la petite brune n’allait pas s’énerver contre cette fille uniquement parce qu’elle avait briser sa solitude, mais elle aurait carrément préféré qu’elle ne débarque pas, qu’elle reste loin de cette rive, loin du petit monde de Silah. Après, n’allez pas croire qu’elle en voulait à la blonde, non, ce n’était pas si grave, il ne fallait pas s’énerver, se mettre en colère pour une chose aussi stupide que cela, c’était pourquoi la fillette avait abordé la blonde gentiment, elle ne voyait pas pourquoi elle aurait dû s’énerver uniquement parce que cette fille était là, non, si ça ce trouvait, cette fille s’était perdue ou elle visitait le château et ses alentours alors Silah n’allait pas lui crier dessus parce qu’elle était venue dans ce petit coin, non, parce que la blonde ne devait pas se douter qu’il y aurait quelqu’un sur cette rive, surtout de si bonne heure.

La jeune blonde se présenta ensuite. Elle disait s’appeler Alisson. Ah oui, Silah venait de se rappeler, il y avait bien une Alisson à la répartition et elle était passée avant Silah parce qu’elle avait un nom en H, après, la jeune rouge et or ne se souvenait pas du nom en question, vu qu’à la répartition, après le passage d’Ehawee, elle n’avait cessée d’être pressée de rejoindre les lions et surtout, sa meilleure amie.

« Silah, je suis aussi en première année, mais à Gryffondor. » se présenta la jeune roue et or à son tour suite à la question de la blondinette.

Ouais, et c’était même carrément cool chez les lions, enfin, c’était surtout cool parce qu’elle avait sa meilleure amie, si ça se trouve, les autres maisons, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard étaient cools aussi, mais rien n’était plus génial que d’être avec sa meilleure amie, ouais ça, c’était la chose la plus cool, la plus merveilleuse, la plus géniale de tout l’univers entier et si la brunette s’était retrouvée sans la petite blonde, sans sa chère meilleure amie, sans Ehawee, elle aurait été triste, mais alors, vraiment vraiment triste. Heureusement, elle s’était retrouvée parmi les rouges et or après avoir soudoyé le Choixpeau avec Ehawee et Silah était sure qu’elles allaient bien s’amuser toutes les deux, à Piudlard, avec Ezhno.

« Et que fait-tu là Alisson ? » demanda Sil’ à la bleue et bronze, le sourire aux lèvres.

Ca aussi, c’était une bonne question. Ouais, que fichais cette Serdaigle ici ? Ce point là, Silah était vraiment curieuse de le découvrir, oui, elle voulait savoir pourquoi la jeune blonde était venue la déranger, bon, il était possible que la Serdaigle n’avait pas voulu déranger la lionne, hein, c’était possible, mais en tout cas, la jeune rouge et or voulait absolument savoir pourquoi cette fille était là, juste savoir pourquoi elle était sur cette rive, après peut-être qu’elle pourrait discuter tranquillement et apprendre à se connaître, mais pour le moment, Silah voulait juste savoir pourquoi la blondinette était là, juste savoir ça. Pour commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Jeu 18 Aoû - 13:30

Alisson avait toujours le sourire aux lèvres, même si elle avait aperçut une lueur d'agacement dans les yeux de la jeune fille, elle ne lui avait pas dis de dégager d'ici. Elle soupira dans son âme, au moins c'était déjà ça.

Alors comme ça c'était une rouge et or, une petite lionne. Vu son ton, elle devait être super fière de sa maison et très contente. Les Serdaigles, même si Alisson ne les avait qu'entre aperçut, avaient aussi l'air d'être fière. La 1ère année avait fait plusieur recherche sur sa maison et sa fondatrice et commençait à commprendre ce que signifiait la fierté d'une maison, même si elle était encore loin d'atteindre le même sentiment que la groffondor. Peut être y avait il une autre raison, une certaine attache qui la relierait encore un peu plus que les autre, ça Alisson ne le saurait qui s'il lui demandait.

La jeune fille lui demanda qu'est ce qu'elle faisait ici. Là, Alisson rougit timidement, elle ne savait pas si elle devait lui dire la véritée étant donné qu'elle pourrait le prendre mal. Une petite brise passa dans ses cheveux comme pour lui rappeler ses bonne résolutions et en même temps l'encourager. Elle inspira pronfondément, elle ne devait plus mentir ou du moins le moins souvent, c'était ça ses résolutions.

<< Et bien, je visitais le château et ses alentours quand je t'es aperçut au bord du lac, j'étais sur une autre rive et je n'arrivais pas à savoir ce que tu faisais.>>

Elle se gratta la tête, génée.

<< Je dois avouer que je suis de nature curieuse dons je me suis rapprocher, je ne voulais pas te déranger c'est pour cela que j'ai fais le moins de bruit possible. Juste pour savoir ce que tu faisais, je me suis approcher un peu trop près et tu m'as entendus.>>

Voilà, elle ferma les yeux pour ne pas voir sa réaction, car si on y réfléchissait bien se n'était pas ses affaires et Silah, la jeune griffon, pouvait très bien lui dire de dégager. C'est pour ça qu'elle ajouta précipitamment.

<< Et si je te dérange je peux partir, il n'y a pas de soucis. De plus je dois essayer de trouver un coin tranquille pour danser donc peut être que cette endroit est le tien, je suis désolé.

Elle se retint de justesse de s'incliner comme dans les mangas japonais, après tout ici on était en grande bretagne et non au japon. Waouh elle ne s'était jamais sentit aussi intimidée devant quelqu'un. Peut être s'était normal après tout, elle était nouvelle dans ce château, dans ce monde car elle avait juste appris qu'elle serait à
Poudlard en mai le jour de son anniversaire et depuis elle apprenait tout ce qu'elle pouvait sur ce monde afin de ne pas trop être depayser mais entre la téhorie et la pratique il y avait un pas énorme qu'Alisson avait peur de franchir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 518
Âge : 23 ans (14 Mai 1991)
Actuellement : Vendeuse dans une galerie d'arts


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Lun 29 Aoû - 3:18

Ce ne serait pas trop mal d'avoir une nouvelle amie. Enfin, c'était ce que se répétait en boucle Silah. Elle avait un constant besoin de répéter les choses, la situation dans laquelle elle était. Elle était incapable de faire autrement, elle avait toujours fait comme ça, pour s'habituer à une situation, cela pouvait sembler bizarre, vu de l'extérieur, mais c'était comme ça que fonctionnait Silah, c'était grâce à cette méthode qu'elle arrivait à 'bloquer' son envie de partir en courant, sa peur du changement, c'était affreux mais c'était comme ça, c'était comme ça qu'elle avait appris à relativiser les situations, pour se calmer, parce que sinon, elle explosait, vraiment. La vie, pour Silah, se résumait à une suite de banalités qui étaient toujours les mêmes, jours après jours, aventures, bavardages, rêves, art, c'était à partir de ses éléments qu'elle voyait sa vie actuelle mais elle espérait sincèrement que ce ne serait pas la même chose pour sa vie futur. Quand elle serait grande, Silah voulait de plus avoir d'attaches en ce monde pour que sa peur du changement ne soit plus, disparaisse enfin. Mais pour l'instant, elle était encore petite, dans l'insouciance de l'enfance et elle voulait profiter de cette insouciance le plus longtemps possible, aussi, c'était les bonnes vieilles méthodes ou elle pouvait se noyer direct. Et l'eau était plutôt froide en cette saison, pensait la brunette.

« Et bien, comme tu le vois, je peins. »

Et si peindre était plutôt rasoir, que ça ne servait à rien, pour certains, Silah, elle, adorait plus que tout la peinture et l'art dans toutes ses coutures. Quand on n'y réfléchissait, cette caractéristique de la brunette venait sans aucun doute de la branche maternelle de la famille de Silah parce que du côté paternel, ils étaient pratiquement tous écrivains, voyageurs, des baroudeurs qui écrivent leurs aventures en somme, la branche paternelle décrivait les autres passions de Silah, les voyages, les aventures et les histoires. Mais revenons au côté maternel, beaucoup de personnes dans la famille d'Aïleen, la mère de Silah sont artistes et vivent de leurs créations et la jeune rouge et or aimerait beaucoup faire pareil, quand elle sera grande. Parcourir le globe tout en vendant ses sculptures, ses poteries, ses peintures, ses dessins, ses travaux manuels, oui, c'est ça que voulait faire Silah, plus tard et ça la débarrasserait de sa fichue peur du changement pensait-elle.

« Non, tu peux rester ici, cet endroit ne m'appartiens pas, il est à tout le monde, et puis, il faut que ma peinture sèche un peu avant que je ne puisse faire les finitions. Ça te dérange si je fais la conversation pendant ce temps ? Tu peux danser en même temps hein, pas de soucis, après tout tu es là pour ça. »

Mais après tout, vu qu'elle était là, cette fille, Silah pourrait parler avec elle et on connaît tous la grande passion de Silah qui est...tout juste : le bavardage. Elle pouvait parler des heures sans s'arrêter, bien sûr, généralement, on l'arrêtait, on la stoppait, non pas pour la laisser respirer -elle respirait très bien toute seule, merci- mais parce que l'on commençait sérieusement à en avoir marre de ses bavardages incessants et Silah le comprenait très bien, vu qu’elle savait qu'elle était une grande bavarde et elle stoppait ses bavardages, pour le plus grand bonheur de ceux avec qui elle discutait. Enfin, c'était Silah, c'était Silah et on ne la changerait pas, elle était comme ça et on l'aimait pour ce qu'elle était, ou on ne l'aimait pas, au choix, en tout cas, Silah ne cesserait jamais de parler, comme de sourire, comme de rire, comme d'être joyeuse quoi ! Parce que c'est Silah.

[ 616 Mots ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Mar 30 Aoû - 12:51

Alisson qui commençait vraiment à être nerveuse, fut surprise pas le changement de ton de la brune, comme si elle lui avait fait passer un test et qu’elle avait réussit. Elle se reprit, puis analysa la réponse de Silah. Alors comme ça elle peignait, c’était intéressant. Alisson, elle n’avait aucune patiente alors se genre d’activité la décourageait très vite, de plus lorsqu’elle était enfant elle s’amusait à colorier des petits carnets à dessins mais à la fin s’était plus du gribouillage que du coloriage. Même si elle n’avait pas la patience de créer, elle adorait admirer, ça la rendait un peu jalouse du talent des autres mais elle aimait voir la précision d’un dessin. Les différentes teinte de couleur la faisait rêver et elle aimait bien imaginer des histoires avec chaque tableau qu’elle apercevait, c’était l’un de ses passes temps favoris après la danse et la lecture. Chaque jour une nouvelle histoire se créait dans sa tête avec les images ou les situations qu’elle apercevait autour d’elle, des fois elle était tellement passionnée et à fond dans son histoire qu’elle faisait abstraction du monde autour d’elle se qui pouvait grandement agacer ses proches et par la même occasion les éloigner d’elle.

Silah reprit la parole on aurait dit qu’elle était timide et qu’elle demandait la permission de discuter. Alors là c’était à ses risques et périls car Alisson savait que lorsqu’elle commençait à parler, elle arrivait toujours on ne sait pas comment à tourner la discussion sur elle. Son coté narcissique faisait souvent surface à ces moments là et à chaque fois avant une discussion elle était obliger de prévenir son interlocuteur car elle ne voulait pas le froisser. C’est ce qu’elle fit avec la rouge et or.

« Bien sûr, je veux bien parler avec toi, mais j’ai peur d’être un peu narcissique. Je ne sais pas comment j’arrive à tourner une conversation autour de moi donc si c’est le cas et que je suis barbante reprend moi car je ne fais vraiment pas attention. »

Alisson repensa à la seconde partit de la phrase de la petite griffon et se dit que si ça ne la dérangeait pas qu’elle danse tout en parlant alors elle ne le ferait pas dire deux fois cela faisait plus de 24h qu’elle n’avait pas danser et ça la démangeait. Alors en attentant la réponse de la jeune fille, elle se plaça devant le lac et scruta les alentours. L’endroit était calme, tranquille, cela lui inspira une danse lente et calme qu’elle répétait souvent dans la forêt près de chez elle. Elle se laissa porter par le vent qui l’entourait et ses mains essayaient de suivre le flot invisible qui traversait continents et océans sans jamais s’arrêter, il était libre et c’était ça qu’elle essayait de faire paraître dans chaque mouvement. La liberté le plus grand rêve d’Alisson était en quelque sorte son inspiration comme un artiste avait une muse elle, elle avait l’inspiration. Après quelques minutes de transe comme elle aimait dire elle s’arrêta et rejoignit la griffon toujours proche de son tableau, devant elle, elle s’assit en tailleur et scruta les yeux bleus de Silah.

« Alors est ce que ça te dérange de parler avec moi malgré mon côté comment dire assez narcissique ? Je dois avouer que tu es la première personne avec qui je parle ici et que je suis super intimidée. Je te laisse commencer la conversation car si ce coup là je sèche complètement. »

Alisson commençait à en avoir marre d’être si nerveuse, elle qui agissait toujours avec nonchalance dans le monde moldu était aussi coincé qu’une huître dans le monde magique et ça l’agaçait au plus haut point. Elle respira profondément pour se calmer et attendit la réponse de la jeune fille tout en regardant l’herbe qu’elle trouvait si passionnante pour une fois.

[639 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 518
Âge : 23 ans (14 Mai 1991)
Actuellement : Vendeuse dans une galerie d'arts


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Dim 4 Sep - 17:30

Silah savait combien elle pouvait parler d'elle au cours de ses bavardages incessants alors elle comprenait très bien que pour Alisson, ça soit pareil et la jeune rouge et or s'en fichait un peu, au contraire, entendre parler la bleue et bronze la distrairait le temps que sa peinture sèche. S'allongeant dans l'herbe fraîche, reposant sa tête sur ses bras, elle écouta un instant le bruit du vent qui fouettait les branches des arbres qui reposaient près du lac. Le vent n'était pas trop fort et il ne soufflait pas trop, la brunette aimait ce temps parce qu'il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, et c'était très agréable pour un matin de novembre surtout que ces derniers jours, il faisait très froid, il avait même neigé, jeudi dernier, et même si Silah adorait la neige, elle préférait ce temps là, quand il faisait ni trop chaud, ni trop froid. Il faisait bon, c'était agréable, ce coin était agréable. Oui vraiment un petit coin de paradis.

« Pas de soucis. Vas-y, parle, le temps passera plus vite. » répondit la fillette à la Serdaigle.

Ce qui était absolument vrai. Quand on faisait quelque chose ou quand on écoutait quelqu'un, le temps passait bien plus vite que lorsque l'on ne faisait rien. Ou du moins, on avait l'impression que le temps passait plus vite. Donc, si Silah écoutait cette fille, elle aurait l'impression que le temps passerait plus vite, et donc, elle aurait l'impression que sa peinture sécherait plus vite, donc, elle pourrait la finir et rentrer au château. Bon, ce n'était certes pas sympa pour Alisson que de la considérer comme une distraction pour que le temps passe plus vite, en fait, Silah, ne la considérait pas comme ça, elle la considérait comme une personne intéressante qui pouvait avoir des trucs intéressants à raconter. Sauf que visiblement, Alisson était trop timide pour commencer à discuter. Tant pis, la brunette s'en occuperait, elle commencerait la discussion, ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude, bien au contraire et puis, c'est pas comme si ça la dérangeait de commencer à parler avec la bleue et bronze hein, elle aimait ça, parler, donc bon, elle s'en fichait complètement, vraiment.

« Pas de soucis, je t'ai dis. Et il ne faut pas te sentir intimidée hein, je ne vais pas te mordre ! » lui dit la jeune rouge et or en relevant la tête vers elle et en lui souriant. « Eh bien, comme tu le sais, je m'appelle Silah, je suis à Gryffondor avec ma meilleure amie, Ehawee, je ne sais pas si tu vois qui c'est, c'est une petite blonde trop sympa, je l'adore, il y aussi son grand frère, Ezhno, il a treize ans, c'est-à-dire deux ans de plus que moi et Silah, il est trop sympa, comme sa sœur , je suis toujours avec eux, c'est mes meilleurs amis et je suis aussi leur voisine, j'habite dans une banlieue d'une ville d'Irlande du Nord avec mes parents. Et toi, tu habites où ? »

Silah lui sourit. Pour ceux qui ne la connaissaient pas, ce qu'elle venait de dire à Alisson était un discours vraiment abrutissant mais pour les proches de la brunette, c'était tout-à-fait normal. Et encore, là, Silah s'était retenue de trop parler, parfois, elle pouvait faire des discours beaucoup plus longs, elle pouvait bien plus longtemps, sans s'arrêter, c'était tout-à-fait normal pour elle. Vraiment.

« L’Irlande du Nord, c'est vraiment super ! » continua-t-elle d'un ton 'très fier de son pays' « T'as déjà visité ? C'est trop super ! Vraiment ! Moi j'adore ! Mais plus tard, je voudrais visiter pleins pleins de pays, j'adore voyager. Avec mes parents, on est déjà allés à Londres pleins de fois, en Écosse, au Pays de Galles, en Irlande, en France, j'ai de la famille là bas et Paris est une ville vraiment super ! Je suis allé à Rome aussi une fois avec mes grands-parents deux fois et aussi à New-York une fois et c'était super ! J'irais sûrement vivre là bas quand je serais grande, t'y est déjà allé toi là bas ? » demanda la brunette à la blonde.

[696 Mots]

Tous comptés
QUÊTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Dim 18 Sep - 9:25

Maintenant elle comprenait pourquoi SIlah était si heureuse d’être à Griffondor, sa meilleure amie ainsi que son frère y était, elle avait l’air de beaucoup les apprécié. Alisson était un peu jalouse, car la jeune fille avait une attache dans ce monde et elle bah elle n’avait personne. Juste ses parents établis à Londres avec elle. Alisson n’avait jamais pris la peine d’essayer de rencontrer du monde trop triste d’avoir quittée sa famille.

Oui car avant elle habitait elle aussi en Irlande du Nord comme c’était marrant, Alisson se demandait dans quelle banlieue exactement, Silah avait été élevé peut être pas très loin de chez elle, peut être qu’elles s’étaient croisée sans le savoir. Cependant elle en doutait car elle connaissait juste les environs de Belfast n’ayant pas assez d’argent pour voyager même dans les alentours. Ses parents ayant quelques problèmes financier, ils devaient faire des économies cela voulait dire pas de voyage pour la famille Hare. Bien sûr, elle ne s’en plaignait pas, aimant parcourir la ville dans tous les sens, mais elle regrettait tout de même de ne pas connaître autre chose.

Les rêves de Silah étaient vraiment impressionnants, voyager dans le monde entier était un beau rêve qui allait surement se réaliser pour la rouge et or vu tous les voyages qu’elle avait accompli en compagnie de ses parents. Elle avait du voir des paysages magnifiques au cours de ses voyages, rencontrer des gens merveilleux. Elle, elle n’avait jamais quittée Belfast sauf une fois pour déménager à Londres afin d’être plus proche de Poudlard.

« Avant j’habitais aussi en Irlande, à Belfast plus précisément. J’ai grandi là-bas et j’aimais tellement ma ville que je ne pouvais m’empêcher d’explorer un peu plus la ville chaque jour sous le regard terrorisé de mes parents qui avaient peur que je me perde. A l’âge de dix ans, j’ai déménagé à Londres afin d’être un peu plus proche de Poudlard, je dois avouer que pendant un moment j’ai été très triste de partir, de quitter en quelque sorte mes origines. Je n’ai jamais voyagé comme toi, je suis plutôt de nature sédentaire même si j’adore danser afin de me sentir libre. C’est assez bizarre à expliquer. C‘est comme si tu étais heureuse de ce que tu avais mais frustrée intérieurement. »

Oui, ce sentiment qui l’envahissait à chaque fois qu’elle dansait ou même lorsqu’elle lisait ses livres favoris. C’était un sentiment d’apaisement et de liberté. Un peu comme un chat, doux et libre. Oui ces animaux représentaient parfaitement ces impressions.

« Sinon Silah, tu aimes les animaux ? Moi je les adore, surtout les élevés car tu vois quand tu élève un animal tu es toujours curieux de savoir ce qu’il va devenir, s’il va être doux et calme ou énergique et farceur. Étant donné qu’on ne peut malheureusement pas parler avec eux, on essaye de trouver un moyen de se comprendre mutuellement. »
C’était très intéressant à observer par exemple elle avait élevé trois chats, l’un était devenu prétentieux et hautains même s’il aimait les caresse, un autre était devenu dépendant des autres et soulant et le dernier et bien il était bête comme ses pied mais réclamait et donnait une tendresse folle. Trois caractères différents pourtant élevés dans les mêmes conditions. Trois petits monstres qu’elle aimait plus que tout.

« Grâce aux animaux j’arrive à comprendre un autre aspect du monde. C’est aussi pour cela que ma matière préférée et aide et soins aux créatures magiques parce que je ne supporte pas de voir un animal souffrir. Et toi c’est quoi ta matière préférer ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 518
Âge : 23 ans (14 Mai 1991)
Actuellement : Vendeuse dans une galerie d'arts


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   Lun 24 Oct - 22:08

    Silah écouta Alisson sans rien dire. Ce qui était plutôt rare chez elle. Et formidable aussi. Parce que quand elle était quelqu'un, elle ne pouvait s'empêcher de s'incruster dans la conversation. Elle était comme ça, elle ne pouvait s'en empêcher. Il n'y avait qu'avec Ehawee qu'elle était comme ça, parce qu’elle étaient toujours d'accord avec elle et qu'elles se comprenaient même sans se parler. Elles avaient un lien indéfectible, tout le monde en dehors de leurs proches pensait même qu'elles étaient sœurs tellement elles étaient proches, toujours fourrées ensemble telles deux jumelles. Il lui arrivait aussi de se taire lorsqu'elle était si absorbée par sa peinture qu'elle ne voyait qu'elle et, Silah en était désolé, c'était le cas en ce moment même. Sa peinture avait séché et la jeune rouge et or y appliquait les finitions et bien qu'elle entende très bien les paroles de la serdaigle, elle ne pouvait y répondre, bien trop concentrée. Quand elle termina son travail puis rangea tranquillement son pinceau et ses autres affaires dans son sac avant de tourner la tête vers Alisson.

    « Belfast ? Tu habitais à Belfast ? J'ai de la famille là bas, d'ailleurs, la ville où j'habite n'est pas très loin de Belfast, à 10 min je crois, enfin c'était pas très loin quoi, j'y allais souvent, c'est plutôt sympa là bas d'ailleurs. »

    Ouais, Belfast était une belle ville. Mais bon, Belfast, c'était en Irlande du Nord, alors c'était forcément une belle ville. Toutes les villes et les villages d'Irlande du Nord étaient supers et beaux, forcément puisque ça se situait en Irlande du Nord. Et quiconque dirait le contraire mentait et se récolterait un magnifique regard noir de la brunette. On ne critiquait pas impunément l'Irlande du Nord, na ! Silah était plus que fière de son pays, plus que fière d'être Irlandaise , plus que fière d'être elle-même, d'avoir grandit dans un pays merveilleux et d'avoir des meilleurs amis plus que géniaux. La jeune rouge et or bénissait sa vie et ce n'était pas une disparition de la magie ou une quelconque peur du changement qui allait changer ça. Foi d'Irlandaise !

    « Je plus qu'adore tu veux dire ! » souria Silah. « Les animaux c'est trop cool ! Genre c'est aussi cool que l'Irlande du Nord ! Et puis trooop mignons ! Genre, t'as déjà vu une tête de lionceau ? Ou de bébé tigre ? C'est troooooooooop adorable ! Non mais vraiment ! »

    Oui, Silah adorait les animaux. Et bien plus que les mots ne peuvent le dire. C'est vrai quoi, les animaux, c'était vachement chouettes! Dans une autre vie, la jeune rouge et or aimerait être un animal et si possible, un lion, parce que c'étaient supers les lions ! Et elle était plus que fière d'être dans la maison des lions à Poudlard ! Et cela même si elle adorait les serpents, les blaireaux et les aigles (ce devait être super d'ailleurs de voler!) Elle avait été élevée dans un zoo disaient souvent ses parents et c'était plus ou moins vrai d'ailleurs, elle était toujours fourrée avec Ehawee et Ezhno au zoo où travaillaient le père de ces derniers et la mère de la brunette.

    « Pareil que toi, soins aux créatures magiques, c'est la seule matière où je travaille un peu. J'adore cette matière. Les créatures magiques sont supers pas vrai ?! »

    Aucun doute n'était évidemment permis là dessus. Les animaux c'était cool, à n'en plus douter. Mais l'heure était venue pour Silah de rentrer. Elle écouta la réponse de sa camarade bleue et bronze tout en pliant son chevalet et en rangeant sa toile maintenant sèche dans son sac. Elle se leva, salua Alisson et partit en direction du château, sac sur le dos, chevalet sous le bras avec le sourire de quelqu'un qui avait rencontré une personne sympathique qui pourrait, qui sait, devenir à l'avenir une amie.


[TERMINE POUR SILAH]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle rencontre sur une rive du Lac [PV : Alisson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: