AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Remember our little games

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 845
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Remember our little games   Mer 24 Aoû - 14:09


Alek & Joy ♥



Joy l’avait remarqué depuis le début de l’année. Mais voilà, entre le retour de Kolia a ses côtés, la perte de la magie, ses péripéties pour essayer de se débrouiller sans cette dernière et les nombreux moments passés en compagnie de Bonnie, de Roy et d’Emmett... Et bien Joy n’avait pas vraiment pu aller le voir. Et pourtant, elle en brûlait d’envie ! Même son père lui avait dit, dans une lettre, qu’il avait été transféré à Poudlard ! Bon, le fait qu’il ait été réparti à Serpentard était peut-être en grande partie ce qui faisait peur à Joy, mais bon... Ils s’étaient toujours connu, elle l’avait toujours adoré, un peu comme s’il était le grand frère qu’elle n’avait jamais eu... Alors elle espérait qu’il ne l’ai pas oubliée, et qu’il l’aimait toujours, lui aussi... Car Dmitri avait aussi dit à la petite Bulgare qu’il faisait la tête à toute la famille, qu’il était devenu insupportable et qu’il prenait très mal son transfert... Alors si tel était le cas, voulait-il aussi éviter la petite Joy ? Elle espérait que non... Après tout, son cousin ne pouvait pas lui en vouloir à elle... Ce n’était pas elle qui avait demandé à ce qu’il soit transféré, elle n’avait d’ailleurs même pas été mise au courant avant de le voir en chair et en os dans le château !

Alors qu’elle arrivait en haut des escaliers menant au Grand Hall, la petite Bulgare vit justement son cousin sortir de la Grande Salle. Et bien, c’était le moment ou jamais ! Comme il était seul, il accepterait peut-être de parler à sa cousine, quand bien même elle soit de sa famille, et quand bien même elle était une Gryffondor. Elle ne savait pas si il avait quelque chose envers les Rouge et Or, mais si tel était le cas, elle espérait qu’il pourrait le surpasser pour elle. Oui, c’était peut-être un peu égoïste, mais il était son cousin... Il était de la famille de sa mère -donc déjà, c’était une honte qu’il ne soit pas à Poufsouffle !- alors s’il acceptait encore de lui parler, elle serait ravie... Elle descendit rapidement les escaliers, mais trop tard. Alek avait d’ores et déjà passé les portes du château. Ni une ni deux, Joy le suivit. Elle ressemblait à un petit poussin, courant maladroitement derrière son cousin qui avançait bien plus vite qu’elle. Finalement, elle le rattrapa une fois qu’il se fut arrêté près du lac. Et maintenant, c’était l’heure de vérité... Soit il l’accueillait comme une vieille ami, soit il lui disait de déguerpir le plancher si elle ne voulait pas finir dans le lac avec le Calmar géant... Et une chose était sûre... Joy ne voulait pas finir dans le lac avec le Calmar géant !


«Euh... Alek ? C’est... C’est moi... Joy...»

Joy, complètement flippée ? Mais non voyons ! Elle n’avait juste pas l’habitude de parler aux Serpentard, puisqu’elle les évitaient au maximum, et comme elle ne savait pas trop comment son cousin allait se comporter par rapport à elle, elle avait juste peur de se faire rejeter ! Parce qu’ils avaient souvent joués ensemble, quand Joy venait chez ses grands-parents maternels ! Et même si ce n’était pas un «souvent» qui signifiait «presque tout le temps» elle avait toujours beaucoup aimé son cousin. Elle avait l’habitude, quand ils se voyaient, de rester auprès de lui, de l’embêter (un peu) pour qu’il joue avec elle... Et ils s’étaient toujours bien amusés ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Remember our little games   Lun 29 Aoû - 10:06

Alek avait un gros problème avec ses parents. Il les emmerdaient, et bien profond, s’il vous plait ! Quoi ça ne se dit pas ??? Mais P*tain, il di ce qu’il pense, c’est tout !!! Ça pose problème à quelqu’un ??? Il y en a qui ne sont pas contents ??? Ben tant pis pour eux, parce que pour lui, tout baignait !!! Voilà. Enfin… tout baignait… Quand ses parents n’étaient pas dans le coin et qu’ils n’en n’entendaient pas parlé, parce que sinon, il se mettait en rogne à une vitesse de folie. Oui, voilà, il était grave sur les nerfs et n’arrivait pas du tout à leur pardonner. Si on lui demandait quoi (quoi = qu’est ce qu’il ne leur pardonnait pas ?) Alek ne répondait pas. En fait il ne savait pas vraiment pourquoi il était aussi fâché. Mais il l’était, assurément… Et il en voulait à la terre entière, quand ce sujet tombait sur le tapis. En réalité, les problèmes (parce que oui, il y en avait plusieurs…). C’était qu’Alek en voulait à son père qui n’était jamais là. Le père aux abonnés absent qui, au regard de son fils, se fichait bien de ce qu’il vivait, n’était jamais là pour lui. Lui, ce qu’il voulait c’était un père, pas forcément de l’argent, mais un père. Sauf que voilà, ce dernier rapportait beaucoup d’argent et en échange, il n’était jamais là. Alek s’était énervé, sa mère inquiétait, mais lui il voulait que ce soit son père qui le regarde, ne serait-ce qu’un petit peu, b*rdel… Et que sa mère le laisse respirer, elle le couvait tellement qu’il avait le sentiment de suffoquer, c’était quand même juste hallucinant ça, put*in…

Après le reste de sa famille, il s’en fichait. Il ne les voyait pas souvent, donc il n’avait rien contre eux. Rien de très solide en tout cas, donc il ne les insultait pas mais ne leur courrait pas forcément après. Tout simplement parce qu’il n’e n’avait rien à cirer, voilà tout. Bref, pour l’instant, il se fichait pas mal de sa famille, puisqu’il venait tout juste de se remplir la bedaine, tout était, forcément, pour le mieux dans le meilleur des monde (la magie de la nourriture, bien plus puissante que n’importe quel filtre de bonheur, parole d’Alek Benson !). Quittant la grande salle, le jeune sorcier se dirigea vers le parc [strke]aller hop, balade digestive mon petit gars !![/strike]. Il profitait de quelques éclats de soleil qui caressaient sa peau, il faisait froid, mais rien de bien choquant, à côté des hivers en Bulgarie… Il marchait d’un pas tranquille, les mains enfoncées dans ses poches, respirant avec bonheur l’air frai de ce pays qu’il n’aimait pas spécialement… (la faute à ses habitants qu’il trouvait fort étranges… mais soit…). Quittant le sentier, il laissa ses pas le guider là où bon leur semblait et, finalement, cessa sa marche vers le lac. Ce qu’il n’avait pas calculé, c’est que pendant tout ce temps (depuis l’instant même où il avait quitté la Grande salle) il était suivi… et pas par n’importe qui, s’il vous plait ! Sa cousine… la petite Joy. Sa petite voix s’éleva derrière lui et il se retourna, stupéfait, l’observant en silence… la petite lionne était toute hésitante et ça l’aurait fait sourire, si il n’avait pas eu envie de l’embêter un peu. Distant, il l’observa donc sans rien dire, puis finit par lâcher un simple :

« Eu et on est censés se connaître d’où, au juste ? »

Ouai, là il se fichait totalement d’elle, mais c’était pour rigoler !!! Ca faisait un bail qu’ils ne s’étaient pas vus en attendant, elle avait bien grandi (même si elle restait toujours bien petite pour son âge ^_^). Sentant qu’il ne fallait pas trop pousser la plaisanterie (s’il tenait à sa vie et surtout à celle de sa cousine), il ajouta avec un large sourire :

« Je rigole, Joy ! »

Il lui adressa alors un regard étincelant de bonne humeur et lui ébourrifa tendrement les cheveux avant de se pencher vers elle :

« Ça fait drôlement plaisir de te voir ici, tu sais quoi ? Je ne savais pas que tu avais été envoyée à Poudlard ! Je m’étonnais de ne pas t’avoir vu à Durmstrang, l’an dernier, je comprends mieux, maintenant ! C’est toi qui as voulu venir aussi ou c’est tonton ? »

Tonton étant, bien sûr, Dmitri… Pas facile de dire : ton papa, quand on parle de son propre oncle, hein… Bref, en tout cas, Alek était vraiment super content de voir la petite bouille de sa cousine ici ! C’était toujours agréable ! Surtout qu’elle, il l’aimait bien, ils avaient un peu joué ensemble, quand ils étaient gosses, ç’avait toujours été assez drôle. Observant les couleurs portées par sa cousine, il reprit :

« Ben alors, tu es allée à Gryffondor, finalement ? Tu t’amuses bien là-bas, tu as trouvé des copines ? »

C’est qu’ils allaient en avoir des choses à se raconter maintenant, vu le nombre d’années passaient sans presque jamais se voir ! la dernière fois qu’ils s’étaient vus, d’ailleurs, Alek ne se souvenait même pas s’il était déjà scolarisé, pour tout avouer… Donc ça devait quand même bien remonter ! l’air glacé se leva, soufflant dans les cheveux d’Alek et de sa cousine. Le regard pétillant, le serpentard reprit :

« Tu sais quoi ? Cet hiver, on fera équipe ensemble et on fera une grosse bataille de boules de neige ! Tu en penses quoi ??? »

Ca leur rappellerait à tous les deux leur Bulgarie… parce que c’était clair que ça manquait à Alek, tout ça… Alors il imaginait bien que ce devait en aller de même pour sa cousine. Après tout elle avait grandi là-bas, elle aussi… Souriant à la jolie petite demoiselle, il attendit qu’elle lui réponde. Une chose était sûre, en tout cas, cette journée s’annonçait très bien pour le jeune Vert et Argent ! Jamais il n’aurait pensé, en se levant ce matin là, tomber sur sa cousine !!! C’était bien fait, la vie, parfois…


[1 018]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 845
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Remember our little games   Mar 30 Aoû - 20:20


Joy avait suivit Alek sans vraiment savoir pourquoi. Enfin, non, elle savait pourquoi, elle voulait lui parler, lui faire des câlins, parce qu’il était son ami et son cousin et qu’elle l’aimait énormément... Mais elle avait aussi eut envie de faire demi-tour une fois les portes passées, pensant qu’elle allait sans doute le déranger et qu’il ne voulait sans aucun doute pas la voir, puisqu’il était en rogne contre toute sa famille. Oui mais voilà, il semblait que les Gryffondor étaient courageux et qu’elle était plus ou moins courageuse dans l’âme, une fois qu’on cherchait bien et qu’on creusait assez profondément. Enfin bref. Quand il s’était arrêté et qu’elle l’avait rejoint, Joy s’était demandé comment l’aborder, et finalement, elle y avait été simplement. Mais ce fut la réponse de son cousin qui la surpris le plus. Dès qu’il eut finit de parler, et même avant la fin, le coeur de la petite Rouge et Or fit un triple looping dans sa poitrine. Elle ne comprenait pas. Elle ne voyait pas pourquoi il lui disait cela, après tout, même si elle avait un peu changé, elle n’avait pas non plus tant changé que cela, n’est-ce pas ?! Elle n’avait pas beaucoup grandit, et son visage était toujours celui d’un enfant... Alors... Non, elle ne comprenait pourquoi il ne la reconnaissait pas. Et cela devait sans aucun doute se lire son visage. Elle faisait une tête de cent pieds de long, en même temps totalement surprise par sa réponse, et elle était sûre que le liseré doré dans ses jolis yeux vert-bruns se voyait bien plus qu’auparavant. Puis Alek esquissa un sourire et lui annonça qu’il plaisantait. La petite fille, qui avait cru se prendre une gifle, le regarda, déconcertée, avant de comprendre qu’il se moquait d’elle... L’ingrat ! Il lui ébouriffa les cheveux, et se rapprocha de sa cousine, qui n’attendit pas plus longtemps pour se jeter dans les bras de son cousin. Elle le sera fort, quoi qu’avec sa force de moineau, il ne devait pas avoir bien mal !

«Tu m’as fait peur Alek !»

Et bien quoi, autant le lui avouer de suite non ? Car c’était la vérité ! Joy n’imaginait même pas ce qu’elle aurait fait si Alek ne se souvenait vraiment pas d’elle. Okay, ils ne s’étaient pas souvent vu, mais les rares fois où cela avait été le cas, ils s’étaient beaucoup amusé ! Et Joy gardait un très bon souvenir de son cousin ! D’ailleurs, elle trouvait ça drôle que sa famille soit composée de la même façon que celle de son cousin. Un côté Bulgare et un côté anglais. Il était son cousin du côté de sa mère, certes, mais plus ou moins du côté de son père aussi, bien qu’il n’y avait aucun lien de parenté de ce côté là. Mais ça se valait plus ou moins. Alors qu’Alek lui expliquait qu’il avait trouvé étrange de ne pas l’avoir vue à Durmstrang l’année dernière, Joy elle, contemplait les couleurs portées par son cousin. Il était un Serpentard, un de ces affreux serpents dont Joy avait peur. Et pourtant, avec son cousin, Joy se sentait bien. Elle était à l’aise et n’avait pas peur. Peut-être parce qu’elle avait connu Alek avant son admission dans cette horrible maison...

«Mama et Nana ont décidé que j’irais à Poudlard quand j’étais petite ! Ils disaient que Durmstrang était trop sévère pour moi !»

Et Joy pensait vraiment qu’ils avaient raison. Car Joy avait déjà un peu de mal à s’affirmer à Poudlard -quoi que ce n’était pas vraiment ce qu’elle cherchait à faire- mais elle imaginait très bien comment cela se serait passé si elle était allée à Durmstrang ! Elle serait sans aucun doute en train de pleurer dans un recoin de l’école, et écrirait nuit et jour des lettres à son père pour qu’il la retire de cette école de brutes... Non, vraiment, Joy avait une très basse estime de l’école de Magie Bulgare, mais c’était uniquement dû à tout ce qu’elle avait pu lire dessus et à tout ce qu’on avait pu lui en dire... Bien évidement, sa grand-mère lui en avait fait la propagande, mais Joy n’avait jamais été bien convaincue que sa place était là-bas. Non non, sa place était belle et bien à Poudlard, pour sûr ! Ici, elle se sentait bien, et elle n’avait pas de problèmes. Elle avait même des amis, beaucoup d’amis, dont deux Bulgares, alors quoi demander de plus, sincèrement ?!

«Oui ! Tu sais quoi, il y a même Kolia maintenant ! Avant, il était à Durmstrang, mais cette année il est venu ici ! Mais j’ai aussi des amis à Poufsouffle ! C’était la maison de Mama tu sais ?!»

Joy pouvait peut-être paraître un peu hystérique, et en soit, elle l’était légèrement quand elle parlait de ses amis. Car Alek devait se rappeler qu’elle n’était pas du genre à courir vers les autres et à se faire des amis à la louche en quelques minutes. Non, Joy n’était absolument pas comme ça, et forcément, ça posait quelques problèmes de sociabilité. Mais depuis qu’elle était entrée à Poudlard, elle guérissait lentement cette solitude maladive qu’elle avait connu. Aux côtés de Bonnie et de Roy, elle avait appris à s’ouvrir aux autres. Le retour dans sa vie de son ami d’enfance, Kolia, était aussi très important pour elle. Et forcément, ça allait bien mieux à plusieurs que toute seule...

«C’est vrai ?! Tu voudrais bien ?! Parce que... Tu es à Serpentard et... Dans le livre ils disaient que les Serpentard, ils n’aimaient pas les Gryffondor...»

Bah ouais, c’était le truc qui faisait le plus peur à Joy maintenant. Parce qu’elle avait peur des Serpentard, qu’on leur avait dit qu’ils étaient les élèves les plus proches de ceux de Durmstrang, et pour le coup, la petite Bulgare se demandait si son cousin ne se moquait pas d’elle encore une fois. Elle était presque sûre que non, mais inconsciemment, son petit coeur en manque d’amour ne pouvait s’empêcher de penser au pire. Bien entendu, elle avait une confiance aveugle en Alek, tout comme pour son père ou ses grand-parents parce qu’ils faisaient partie de sa famille... Mais elle était une peureuse née, donc bon.

[ 1027 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Remember our little games   Dim 4 Sep - 19:28

Alek avait beaucoup rigolé (intérieurement) en voyant le visage de sa cousine se décomposer tout à coup… Il était persuadé qu’il allait la rouler ! C’était trop drôle… Sauf qu’il finit quand même par lui avouer qu’il l’avait reconnu et qu’il plaisanter, parce qu’il n’avait pas envie de la voir pleurer ou mourir d’un infarctus sous ses yeux… les blagues avaient leur limites ! Surtout quand il s’agissait de sa cousine ! Parce que oui, le jeune Bulgare l’aimait bien (beaucoup, même) la petite demoiselle, et il était hors de question de la faire pleureret le mec (ou la nana) qui la fera pleurer devra s’attendre à une bonne raclée ! Qui qu’il soit !. Elle le serra fort dans ses bras, et il lui rendit l’étreinte avec bonne humeur, murmurant chaleureusement à sa jeune cousine :

« Fallait pas enfin ! Comment je pourrais t’oublier ma princesse ? »

La prenant par la taille, il la souleva, la faisait tourner d’un tour (parce que bon, il avait beau faire su sport, il n’avait que 14 ans, et elle, elle en avait 12… bon elle avait un petit gabarit pour son âge, mais elle restait un peu lourde, quand même, pour le jeune sorcier. Tout sourire, avec sa cousine, il redevenait le ‘vrai’ lui-même… personne ne l’avait vu ainsi, à l’école… Même pas ses amis… Il ne jouait pas forcément un rôle, avec eux… mais il n’arrivait pas non plus à être vraiment lui… Avec la jolie Joy, c’était très différent, ils se connaissaient depuis… Tout le temps… Donc forcément, le jeu différait immédiatement !

« C’était pas voulu… Tu sais bien que je t’aimerais toujours toi ! »

Ben oui, quoi ??? Enfin, bon rien n’excluait qu’ils en viennent à se chamailler un jour ou l’autre, mais ce n’était pas du tout le sujet, à l’heure actuelle… Bien au contraire ! Parlant école, Alek s’étonnant quand même que sa cousine ne soit pas allée à Durmstrang, cette dernière lui expliqua le pourquoi du comment et le sorcier hocha doucement la tête, compréhensif.

« Ha d’accord ! Je comprends mieux, maintenant… »

Oui parce que au début, il pensait du coup que sa cousine était craquemol, du coup… Enfin, il trouvait ça bizarre, parce qu’il lui semblait bien qu’elle était une sorcière… il croyait se souvenir de magie de la part de sa cousine, mais c’était si vieux, maintenant… Que sur le coup, il avait vraiment remis en cause ce qu’il croyait se souvenir de leur enfance… A présent, il savait qu’il n’avait, finalement, rien inventé ! Puis, puisqu’ils mentionnaient Durmstrang :

« Et de toute façon, Tonton a bien fait de t’envoyer ici plutôt que là-bas… Bon, ici on s’em… s’ennuie un peu, mais à Durmstrang ils sont tous fous à lier là bas, franchement… Je te jure ! »

Il avait failli dire un gros mot, mais s’était reprit de justesse… Il considérait toujours sa cousine comme une ’petite cousine’ devant laquelle il devait surveiller son langage… Même dans 10 ans, il risquait d’agir de la même façon… c’était plus fort que lui ! Quand elle mentionna Kolia (qu’Alek ne connaissait que de nom depuis qu’il était gosse), le Bulgare s’étonna :

« Ha ouai ? Qu’est ce qu’il est venu faire ici ??? »

Serait-ce la mode, finalement, de quitter Durmstrang pour Poudlard ??

« Il est dans quelle maison ? »

Quant aux amis de sa cousine… Le fait qu’ils soient à Poufsouffle coulait limite de source pour le jeune sorcier… d’ailleurs, il s’étonnait un peu qu’elle soit arrivée à Gryffondor et pas dans la maison de sa mère, justement… Doucement, il répondit avec un sourire rayonnant de bonne humeur :

« Oui je sais. C’est super pour tes amis, dis donc ! Et à Gryffondor, tu n’en n’as pas ? »

Puis ils parlèrent de neige, de projets de bataille de boule de neige… Et Alek dévisagea sa cousine avec une stupéfaction qu’il ne prit même pas la peine d’atténuer, quand elle parla de bouquins et de leurs maisons respectives…

« Tu te moques de moi ? »

Il éclata de rire :

« Si tu crois qu’un bouquin va dicter mes faits et gestes, tu te plantes totalement ma Chérie ! »

Plaquant un baiser bruyant sur le front de sa cousine préférée (et unique, en fait), il lui lança un sourire éclatant :

« On fait ce qu’on veut, par Merlin ! Et ce n’est sûrement pas un vieux livre qui va nous dicter notre conduite à tenir, hein !!! »

Surtout qu’Alek était justement le genre de garçon qui faisait tout pour ne pas suivre le troupeau… Donc il n’allait sûrement pas suivre les ‘on dit que faut faire comme ça et pas autrement’, parce que ça, c’était juste méga casse bonbon !


[801]
Tous comptés
QUÊTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 845
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Remember our little games   Jeu 6 Oct - 15:35


Le fait de retrouver ainsi son cousin qu’elle aimait tellement ravissait Joy. Elle en était sûre, ses yeux devaient briller de milles feux et leur couleur verte mordorée avait sûrement été remplacée par un doré flamboyant. Joy avait constaté ce changement de couleur depuis deux à trois ans maintenant. Quand elle était la cible d’une forte émotion, ses yeux verts dorés devenaient exclusivement dorés. Et quand elle n’avait qu’un peu de peine ou de joie, le liseré doré autour de son iris semblait luire et s’illuminer, un peu comme une guirlande de Noël. Joy avait toujours trouvé cela bizarre, mais assez mignon. De ce fait, elle se fichait pas mal de ce changement de couleur. Peut-être était-ce normal, après tout, elle était une sorcière ! Et même si elle était persuadé que ce n’était pas trop normal, même pour une sorcière, son père lui ayant assurer qu’elle n’était pas malade, elle n’avait pas peur. Elle avait une particularité, voilà tout ! Elle avait bien l’habitude de trainer un ours blanc en peluche partout où elle allait, ça n’était pas des yeux qui changeaient de couleur qui allaient la rendre bizarre…

« Moi aussi je t’aimerais toujours ! »

Quand elle était petite, Joy avait toujours eut un petit faible pour son cousin. Pourquoi ? Parce qu’il était le seul garçon avec qui elle pouvait jouer librement et à qui elle n’avait pas besoin de cacher sa vraie nature de petite sorcière. Joy avait toujours été très proche du garçon, et l’amour qu’elle lui portait était presque aussi fort que l’amour qu’elle portait pour ses parents. Bien sûr, le fait qu’Alek soit de sa famille aidait, mais elle l’aimait énormément, et avait même une fois dit qu’elle se marierait avec lui. Bien sûr, depuis le temps, elle avait changé d’avis, et de toute façon, Alek ne devait pas s’en souvenir ! De toute manière, elle avait dit cela lorsqu’elle n’était pas plus haute que quatre pommes, et maintenant qu’elle mesurait bien le double voir peut-être le triple, ce n’était plus d’actualité ! Et puis, ce n’était pas vraiment bien de se marier entre personnes d’une même famille non ? Ils n’étaient pas des Sang-Purs, donc ils s’en fichaient, pas vrai ? Non parce que si ses mots avaient été pris au sérieux, actuellement, elle ne se voyait pas être mariée avec son cousin chéri plus tard ! Roy par contre… Là, ça pouvait éventuellement se discuter ! Mais comme personne n’était au courant pour le baiser, Joy ne l’ayant dit à aucune personne autour d’elle, ce n’était pas non plus d’actualité ! Le sujet Kolia sur la table, Joy expliqua rapidement le pourquoi du comment à son adoré cousin.

« Il est pas Sang-Pur, alors il est venu ici, c’était plus simple pour lui, je crois, et il est avec moi, à Gryffondor ! Sa sœur est à Beauxbâtons ! C’est en France, non ? »

Joy ne savait pas qu’il y avait eut du grabuge dans le village où vivait Kolia, et donc elle restait totalement ignorante sur la vraie raison de la venue de son ami d’enfance. Côté autres écoles de Magie par contre, elle ne savait pas grand-chose. Il lui semblait que Beauxbâtons était en France, elle avait tellement de mal à prononcer ce mot que ça ne l’étonnerait pas beaucoup, mais après, elle ne s’était pas documentée, donc elle restait plus ou moins ignorante. De toute manière, ses parents avaient choisi pour elle lorsqu’elle était née et elle ne voyait pas le moindre problème à intégrer l’école de Sorcellerie de Poudlard, donc pourquoi aurait-elle cherché à en savoir d’avantage sur les autres ? Bien sûr, elle en savait énormément sur Durmstrang, car sa grand-mère paternelle avait tout fait pour que son fils change d’avis, mais cela n’ayant pas marché, Joy savait beaucoup de choses pour rien.

« Bien sûr que si ! Y’a Bonnie et Julia, et puis il y a Opaline aussi, elle vient d’arriver, elle est en première année. Et il y a aussi Nina et son jumeau, c’est le préfet ! Ils sont gentils ! Et toi, tu as des amis ? Tu as une chérie peut-être ?! »

Joy était une fille, donc par définition, elle était curieuse ! Et le sourire qui s’était affiché sur son visage quand elle avait planté son regard dans celui de son cousin pour savoir s’il avait une chérie allait sûrement surprendre ce dernier. Oui, cela intéressait Joy, même si elle n’était qu’en deuxième année ! Elle avait tellement aimé Alek quand elle était petite qu’elle avait envie de savoir si une fille lui tournait autour. Et surtout, elle voulait savoir si la demoiselle était digne de son cousin. Car s’il lui faisait le même coup que son père, Joy allait péter un sacré plomb ! Si toute la famille se retournait contre elle, Joy n’allait pas le supporter bien longtemps, ça non, parole de Vodianovskaia ! Puis, lorsque le jeune garçon lui fit un bisou sur le front, affirmant que le fait qu’il était à Serpentard n’allait en rien affecter leur relation, Joy eut de nouveau des paillettes plein les yeux, yeux qui devaient être toujours bien plus dorés que vert.

« C’est vrai ?! T’es le meilleur des cousins Alek ! »

Joy se serra tout contre son cousin préféré (et unique, certes, raison de plus pour l’adorer) et esquissa un joli sourire. Savoir qu’il n’en n’aurait que faire de ce que pouvaient dire des livres et des habitudes, ça la rassurait. Car elle avait vraiment peur des Serpentard, et si elle venait à devoir avoir peur de son cousin, cela serait vraiment le monde à l’envers ! Et puis vraiment, elle ne saurait pas du tout comment agir envers Alek si ce dernier venait à la détester juste parce qu’elle était à Gryffondor. Elle n’avait jamais imaginer qu’elle serait un jour dans la même école que ce dernier, alors du coup, elle en était ravie ! Et si une simple histoire futile de maisons et de haine profonde et ancestrale venait ternir leur relation… Non, c’était clair et net, Joy aurait beaucoup de mal à avaler la pilule !

[ 1025 ]
FLEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Remember our little games   Sam 12 Nov - 21:48

Joy était vraiment trop mignonne… C’est vrai qu’elle avait un côté vraiment trop attachant, une image de petite poupée fragile qui lui collait à la peau… le soucis, c’est que ce n’était pas normal (du point de vue de son cousin en tout cas) d’être aussi… Aussi naïve à son âge… Il avait le sentiment qu’elle était ‘trop’ innocente et il avait un peur (beaucoup) peur pour elle… Il se voyait bien, lui… c’était typiquement le type de fille (de son âge) qu’il allait faire ch*er en se fichant d’elle (soit en les draguant et en les larguant comme des minables ou bien en disant des méchancetés sur elle… mais dans tous les cas, elles prenaient cher…). Alors ça l’embêtait de penser que sa cousine puisse avoir ce genre de problèmes, un jour (pourtant, ça n’allait pas l’empêcher de se conduire comme un vrai petit con, faut pas croire !!!). Il embrassa doucement sa cousine sur le front, lui ébourrifant les cheveux avec tendresse.

Puis le sujet Kolia lancé, Alek écouta avec attention les explications de sa cousine… oui, ça se tenait, à Durmstrant, on faisait souvent la vie plus dure aux sangs mêlés… Bien qu’Alek s’en soit bien sorti, il fallait tout de même avoir le caractère qui va pour et ce n’est pas forcément donné à tout le monde !

« Ha, d’accord, ben tant mieux alors, ça aurait été mieux s’il avait fait sa première année ici avec toi, mais bon, il n’a pas perdu trop de temps pour te rejoindre quand même… »

Quant à beauxbâtons, Alek hocha la tête à l’affirmative :

« Oui en France… j’ai une copine qui vient de là-bas justement… »

Oui, la jolie Blake. Comme quoi, le monde est petit (en même temps quand on le réduit à la population sorcière, ça diminue pas mal les possibilités, mais quand même !). Puis Alek eut droit à la liste des copains et copines de sa cousine, et il constata avec plaisir que sa jolie Joy était bien entourée… Il se sentit un brin soulagé, même s’il n’en laissa rien paraître :

« Que de monde autour de ma cousine adorée, dis donc !!! »

Riant aux questions de la petite demoiselle, il répliqua avec bonne humeur :

« Oui oui je connais le préfet et sa sœur… J’ai prévu d’aller la draguer, elle d’ailleurs !. Ils sont dans mon année d’étude… Et j’ai des amis, oui, mais pas encore de Chérie ! Et toi tu as un amoureux ? »

Dans ce cas, Alek préviendrait sa cousine de faire attention en en parlant à son oncle (enfin au papa de la miss) il était tellement protecteur qu’il risquait de faire un AVC avec ce genre de nouvelles !

Puis, il posa son regard vers les portes de château :

« On commence à rentrer ? L’air se rafraîchit, faudrait pas s’enrhumer !!! »

Prenant la main de la lionne, ils rejoignirent le château, marchant avec bonne humeur. Alek se foutait pas mal de ceux qui se ficheraient de lui (il leur péterait le nez, quand Joy ne sera plus là). Donc tout allait bien !


TERMINE POUR ALEK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 845
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Remember our little games   Ven 2 Déc - 1:17


Que Kolia soit de nouveau à ses côtés, cela ravissait la petite brune. Elle avait tellement partagé avec le jeune homme qu’elle n’en revenait pas d’être aussi chanceuse. Bien sûr, elle ne délaissait pas Roy, Emmett, ou Bonnie pour autant ! Et maintenant qu’elle avait Alek à ses côtés également, elle se sentait entière. Il ne manquait plus que faire partir cette insupportable sangsue blonde nommée Corann et tout serait parfait dans le meilleur des mondes !

«Oui ! Mais on est ensemble maintenant, donc c’est bien ! Comme avec toi, je suis contente que tu sois là toi aussi !»

Joy prit son cousin dans ses bras et le serra fort contre elle. Elle était vraiment contente de le voir, et savoir qu’il serait à ses côtés toute l’année, maintenant que la magie était disparue, ça lui faisait du bien. Cela lui mettait du baume au coeur, parce qu’elle se sentait moins seule, bien qu’elle avait de nombreux amis à ses côtés. Mais là, c’était différent, c’était son cousin ! Son cousin à elle, un membre de sa famille, donc c’était autre chose. Elle en était plus proche, le connaissait depuis bien plus longtemps et elle ne pourrait jamais s’en séparer, elle l’aimait de trop. Tandis qu’il lui affirmait ne pas avoir de Chérie, Joy elle sourit de plus belle. Tant mieux, il n’y aurait pas d’autre greluche blonde (ou brune, c’était du pareil au même pour la petite Bulgare !)

« Non, j’ai pas d’amoureux ! Nana serait pas content en plus ! Alors que lui, lui bah il est avec une blonde qui est même pas belle en plus ! Moi, je ne veux pas qu’elle remplace Mama...»

Oui, non, elle n’aimait toujours pas Corann. Et ce qui l’énervait, c’était que son père ne pensait pas la même chose. Pourtant, Joy était une enfant, par conséquent, elle ne disait que la vérité, n’est-ce pas ? C’était un dicton bien connu, de ce que Joy savait. Alors elle ne comprenait pas du tout pourquoi son père ne l’écoutait pas quand elle disait que c’était une greluche blonde qui ne servait strictement à rien et qu’elle ne voulait sûrement qu’une seule chose, prendre la place de sa maman chérie adorée que Joy aimait tant. Et il était clair pour la petite Bulgare que jamais au grand jamais cette grande perche ne remplacerait Kelly. Et si Alek n’était pas de son avis, et bien il allait se mettre Joy à dos lui aussi ! Puis Alek lui prit la main pour rentrer. Oui, il faisait plus froid, il avait raison. Et Joy avait un petit creux, maintenant qu’elle y pensait et qu’elle y prêtait attention !

«Oui, d’accord ! On prendra un goûter ? Les elfes sont très gentils avec moi ! Ils me font toujours un chocolat chaud et des cookies quand j’y vais !»

Joy avait souvent des petits creux durant la journée, alors des fois, généralement les week-ends, elle se rendait discrètement dans la cuisine, parfois en compagnie de Roy ou de Kolia. Et dès qu’elle y allait, elle avait droit à un très bon chocolat chaud bien mousseux et des cookies croustillants et moelleux à souhait. Alors forcément, si Alek en voulait un aussi, Joy ne disait pas non ! Elle avait le sucré en adoration, alors forcément, elle, elle ne disait pas non à un bon chocolat et de délicieux cookies ! En plus, les elfes étaient très gentils avec la petite Gryffondor, donc y aller n’était pas un soucis du tout ! Bien sûr, il fallait espérer que personne d’autre ne soit présent, surtout pas un préfet ou un professeur ! Mais de ce que Joy savait, les préfets et les professeurs n’y allaient pas. Ou alors, pas aux mêmes heures que la demoiselle ! En tout cas, elle n’en n’avait jamais croisé lors de ses précédentes pauses quatre heures !
[ Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remember our little games   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remember our little games
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maelstrom Games
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» Maelstrom games..
» nouveautés a la VPC games workshop
» Golden Demon: Games Day

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: