AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Pretending [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Pretending [PV]   Mer 24 Aoû - 18:07




Un travail là où travaille notre ex, non, ce n'était jamais facile et Ana avait la fâcheuse tendance à croire que l'idéal serait probablement de prendre le large, de creuser un trou et de s'y cacher. D'ailleurs, elle n'avait pas hésité à prendre congé, un temps. Pendant deux longues semaines d'ailleurs. Et le père d'Asher le lui avait donné sans protestation, comprenant probablement l'envie de la jeune fille à s'éloigner de celui qui lui avait fait du mal. Mais bon, Ana n'avait pas besoin de s'en prendre à lui, elle n'avait, par ailleurs, absolument aucune envie de lui en vouloir. S'il ne l'aimait pas, et bien soit, elle n'allait évidemment pas l'y obliger, et pour tout dire, c'était parfaitement impossible, en plus de ça. Elle n'était pas capable d'oublier un garçon comme lui et peut être même qu'elle n'y arriverait jamais. Quoi qu'elle puisse bien faire ou bien dire, rien ne pourrait changer ça. Elle l'aimait et son coeur était certes, brisé en de millier de petits morceaux, elle ne pouvait rien faire. Elle n'allait pas lui courir après de peur de le faire fuir et de ne plus jamais pouvoir lui parler. Si elle devait apprendre à se contenter de son amitié et bien soit. Tout ce qu'elle savait, c'était que rien n'était vraiment facile. Et si elle devait le perdre, elle ferait avec. Elle n'avait, de toute manière, absolument pas le choix.

Un soupir s'échappa doucement de ses lèvres alors que les larmes menaçaient une nouvelle fois de se mettre à couler le long de ses joues, retenant par miracle la dernière barrière qui semblait les empêcher de couler. Elle tentait de respirer profondément, de ne pas trop penser, mais ce n'était vraiment pas facile. Mais dans les lieux publics, elle refusait de se montrer à ce point nulle. Mais lorsque l'on est triste au point de ne pas savoir comment retenir les larmes, on ne peut, évidemment, pas faire grand chose. Elle se trouvait là, dans la librairie du Chemin de Traverse, à vainement chercher un livre qui pourrait la distraire, au moins un peu. Mais rien n'était certain et c'était justement ça le problème. Elle essayait tout et n'importe quoi, une vaine tentative pour se distraire, mais tout semblait se solder par un vulgaire échec, malheureusement. La musique ne marchait malheureusement absolument pas. Du fait que Asher en jouait et qu'il lui ait un jour écrit une chanson. Le cinéma ? Peu efficace, et les filmes à l'eau de rose n'avait que le seul et unique pouvoir de lui faire mal. La cruelle peine d'une fille qui ne s'était pas attendue à la rupture.

Mais c'était arrivé et elle aurait beau dire ce qu'elle voulait, elle ne pouvait évidemment pas revenir en arrière. Une larme roula doucement le long de sa joue, sans qu'elle ne puisse plus longtemps la retenir. Il n'y avait pas foule dans la librairie mais pour autant, la jeune fille ne pouvait pas s'empêcher de vraiment se sentir idiote. Elle se contenta alors de déposer le livre qui se trouvait entre ses mains, refusant de paraître plus pathétique qu'elle ne l'était déjà et elle pris le large. Mais ce n'était pas sans compter sur l'intervention d'une personne qu'elle percuta alors. Une bien belle collision, violente et douloureuse, d'ailleurs.  « Je.. Je suis désolée, je ne vous avais pas vu... ». Elle n'osait même pas lever les yeux, elle était comme triste, penaude et dégoûtée... Elle avait tellement mal qu'elle en venait à se demander quelle était la possibilité d'aller mieux. Non, ce n'était même pas une question à se poser. Elle avait besoin de Lui, mais il l'avait laissé tomber et c'était bien pour cette raison que tout allait si mal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pretending [PV]   Mar 27 Sep - 9:39


    « Aïe ! » Roze ne pensait pas se faire mal en allant à la librairie ! D'ailleurs, elle ne pensait pas non plus aller à la librairie jusqu'à ce qu'elle réalise qu'elle n'avait plus rien pour raconter des histoires à ses enfants le soir. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Roze était vraiment quelqu'un de très préoccupée par son rôle de maman qu'elle pratiquait chaque jour, n'ayant d'autres professions que celle de s'occuper de CS. Bien sûr, au vu de ses problèmes de santé aussi bien physiques que mentales, elle avait une aide pour l'accompagner dans sa maternité, néanmoins, elle se débrouillait plutôt bien et la nourrice servait de moins en moins plus les enfants grandissaient et n'avaient plus nécessairement besoin qu'on les porte... la plus grande crainte de Roze étant lorsque Lucas était tout bébé de le lâcher par inadvertance.

    Quelqu'un la connaissant bien pourrait aussi dire qu'elle était loin d'être juste maman et membre de CS ! Elle s'occupait de la comptabilité du domaine familial ainsi que du parc qu'elle avait acheté sur son héritage pour élever de nombreux animaux. Roze avait une vie bien remplie... mais plus de livres pour Psychée et Lucas !

    Lorsqu'elle se fit percuter par Ana, elle avait déjà choisi ses livres et elle le tenait sous le bras, mais elle les lâcha sous le choc. Le premier moment de surprise passé, elle se baissa pour les ramasser tout en écoutant les excuses de la jeune fille. Roze ne la connaissait pas, mais même si elle l'avait déjà vu (ce qui était possible vu qu'elles venaient de la même maison) elle ne s'en souviendrait pas. Cela faisait parti du caractère rancunier et égoïste de Roze que de ne pas se soucier des autres au point de les oublier.

    « Vous pleurez ? » Mais cet égoïsme avait ses limites et elle ne pouvait ignorer quelqu'un qui pleure. Roze remi une mèche de cheveux derrière son oreille, perplexe et ne sachant que faire. Sa côté percutée par Ana était vaguement douloureuse, peut-être aurait-elle un bleu... mais la jeune fille semblait nettement plus en souffrance. S'était-elle fait encore plus mal qu'elle ? Roze en doutait. L'expression sur le visage de la brunette n'avait rien à voir avec de la douleur physique et notre blondinette en savait long sur le panel de la douleur, elle qui avait été longtemps torturée par celui qui avait tué sa nurse.

    « Venez. Allons nous asseoir. » Elles étaient en plein dans le passage et ce n'était pas le bon plan pour rester indemne. D'autorité, elle attrapa Ana par le bras, descendant vivement ses lunettes noires pour qu'un fan ne vienne pas la déranger alors que sa compagne semblait si mal en point. Bien que CS ne soit pas du niveau des Beattles, c'était le groupe montant de la population sorcière et Roze de part sa petite taille (1m43) et sa bouille était très reconnaissable, sauf qu'à la différence de Keira, elle gérait moins bien les fans, donc lorsqu'elle n'était pas en promo, elle essayait de faire en sorte qu'on ne la reconnaisse pas... si elle avait relevé ses lunettes au moment de l'impact c'était pour mieux lire car l'endroit n'était pas des plus lumineux pour porter ce genre de lunette. Niveau vêtement, elle avait aussi fait dans le passe-partout avec un jean et une chemise, restait à espérer que personne ne la reconnaîtrait et ne viendrait les déranger puisqu'elle espérait apprendre la raison de ces larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pretending [PV]   Ven 30 Sep - 22:04

Bien évidemment, Ana n'avait absolument pas voulu bousculer la jeune dame. C'était d'ailleurs une des choses qu'elle détestait le plus, déranger les gens lorsqu'elle avait envie d'être seule. En faite, là, la grande question était principalement de savoir si elle avait vraiment bien fait de sortir de chez elle, au moins, ce genre d'altercation ne se serait jamais produite, si elle était restée très sagement dans son appartement et qu'elle n'avait pas pris la peine de venir ici, pour se distraire d'une manière bien nul et bien débile. S'excusant platement, tout en essayant surtout de contenir les larmes qui continuaient de perler sur ses joues, la jeune fille ne pouvait surtout pas s'empêcher de se trouver vraiment minable et inutile. Okay ouais, vu comme ça, ce n'était pas bien glorieux mais elle n'avait, déjà, pas une folle estime d'elle-même, alors si en plus, les gens se mettaient à le penser à leurs tours.. Okay, cette fille ne pensait peut être pas ainsi, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de le penser pour autant.  « Je suis vraiment désolée, je ne regarde pas devant moi.. Je suis vraiment stupide... ».

La deuxième partie du sujet était principalement pour elle-même, et avait été murmuré, mais pour autant et bien il était clair et net que la femme devant elle n'avait pas pu manquer ça, elle l'avait forcément entendu.. Tout ça était stupide, il fallait qu'elle rentre, qu'elle se barre et qu'elle disparaisse, venir ici était une des choses les plus stupides qu'elle n'ait jamais faite. Quoique, tomber amoureuse à ce point n'avait pas non plus été futé.. .Elle se demandait vraiment comment est-ce qu'elle allait avoir le courage de devenir amie avec Asher, ça allait être si compliqué... Certes, elle ne pourrait jamais se permettre de le perdre, mais quand même, est-ce que ça voulait dire que ça allait être si facile, elle en doutait fortement. Tout allait être difficile.. Tout allait être impossible surtout. Ana était amoureuse de Asher, comme elle n'avait jamais aimé personne, alors croire, ne serait-ce qu'un instant, qu'être son ami allait l'aider à rester forte, c'était un excellent moyen de se tromper lourdement. Mais elle n'avait pas d'autres choix que de faire comme ça, de toute manière, elle verrait bien comment les choses se passeraient... Mais pour l'heure, ce n'était pas le sujet de la conversation et c'était surtout sur ça qu'il fallait se concentrer.

S'essuyant les yeux, elle se voyait déjà en train de mentir, en train de dire que non, elle n'était pas en train de pleurer. Mais comment cacher ses joues humides, ses yeux rouges et gonflés... Elle ne pouvait tromper personne. Oui, elle pleurait, parce qu'elle était faible et aussi parce que quoi qu'elle puisse bien en dire, elle avait le cœur brisé et elle ne pourrait pas faire grand chose contre la douleur qui lui bouffer le cœur et qui la rendait aussi mal.. Et c'était bien pour ça que c'était si compliqué.. Enfin non, pas vraiment. De toute manière, elle ne pouvait clairement pas forcé Asher à rester avec elle s'il ne l'aimait plus. Et surtout, en faite, elle ne voulait pas qu'il reste avec elle sans sentiment. Mais il lui avait dit qu'il l'aimerait toujours, en la quittant et c'était aussi pour cette raison que les choses devenaient incompréhensibles.. Tout ceci était si bizarre.. Mais ce n'était pas non plus comme si elle avait le choix, ou comme s'il y avait une solution toute prête à l'emploi. Elle se devait de faire avec et c'était bien la seule et unique chose qui comptait, et c'était sur ce point qu'elle devait apprendre à se concentrer. Que cela soit simple, ou non.  « Oui je.. Désolée.. ». S'excuser n'allait pas servir à grand chose, mais on ne pouvait pas vraiment dire non plus qu'elle pouvait faire autrement ou qu'elle en était capable quoi. Ce qu'elle insinuait par là, c'était que c'était dans son caractère, qu'elle s'excusait beaucoup trop parfois. Ce n'était jamais facile non. M'enfin...

Ana voulut décliner l'invitation de la jeune femme mais cette dernière lui attrapant le bras, elle dut vraiment se résoudre à la suivre, ce n'était pas comme si elle avait vraiment le choix là. Non pas que parler la dérange vraiment, ça avait même toujours eu le don, d'une manière certaine, de lui faire du bien, dans un sens. Mais ce n'était pas si facile que ça, et elle se voyait mal se confier d'une quelconque façon face à une inconnue se cachant derrière une monture de lunettes de soleil en plus de ça. Oui, bon, okay, ça n'avait aucun rapport avec le reste ça.  « Pourquoi avoir voulu me faire venir ici.. ? Vous savez, il arrive à tout le monde de pleurer à un moment donné.. ». Ses larmes s'étaient d'ailleurs légèrement calmées et ne coulaient plus. Du bout des doigts, elle s'essuya les joues, inspirant un grand coup...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pretending [PV]   Mar 27 Déc - 14:23

    Une fois que les deux jeunes femmes ne furent plus dans le passage, Roze mit ses livres dans son sac et enleva ses lunettes de rockstar incognito pour observer la brunette. Elle posait des questions idiotes. Roze, sans pitié envers autrui, pensait sincèrement que si Ana ne comprenait pas pourquoi elle l'avait fait bouger, c'était que toutes les liaisons cognitives n'étaient pas branchés. Cela dit, elle avait aussi quand même un peu de compassion pour ses larmes, aussi jugea-t-elle utile de ne pas ajouter plus de larmes à ce minois en se montrant désagréable. Elle ajouta à sa besace déjà bien remplie ses lunettes noires qui lui occupait les mains et elle lâcha la brunette.

    « Nous gênions dans le passage. Et il y a beaucoup de monde dans cet endroit. Quelque soit la raison de vos larmes, valent-t-elle qu'on vous fasse mal en vous bousculant ? » Le ton était neutre, Roze avait sorti un miroir de poche et s'observait dans la glace. Elle avait enlevé ses lunettes, ce qui augmentait les probabilités de rencontrer un fan, même si elles étaient à l'écart, assises sur des marches menant à une réserve de vieux livres poussiéreux qui n'intéressaient personne... mais il ne faut jamais se laisser aller lorsqu'on aspire à être une personnalité publique. Sur ce point, Roze en avait toujours été une, donc c'était une règle qu'elle connaissait bien. Après tout, si elle n'avait pas laissé son titre à sa cousine, ce serait elle la duchesse du château Maiden, et jusqu'à ce qu'elle se fiance à Edward, c'était ainsi qu'on se la présentait dans son pays d'origine. Elle savait ce qu'il fallait faire pour simplement paraître... et quelque part, le marketing n'avait pas des règles très différentes de celles de la noblesse.

    « Qui plus est, nous étions en train de nous faire remarquer, et je sortais incognito. » Que Ana sache pourquoi ou non était très secondaire aux yeux de Roze.

    « Mais laissons là cette question. Je suis Roze Maiden-Montgomery, à qui ai-je l'honneur ? » Simple, clair et concis, très Roze finalement. Elle ne s'encombrait pas de chichi, et sa politesse était toujours teinté d'un brin de froideur, ou de distance. Elle était pourtant assez sociable d'une manière générale, c'était juste que lorsque la situation n'était pas pleinement sous contrôle, elle préférait ne pas tenter le diable avec elle-même. Même si le risque était minime car cette situation était quelque part aussi anodine qu'imprévu, elle gardait un peu de méfiance, après tout, elle ne connaissait pas cette demoiselle... et ses larmes prouvaient sa détresse. Quelque chose de bien trop familier à Roze pour qu'elle ne surveille pas ses arrières... juste au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pretending [PV]   Jeu 5 Jan - 16:20



Un soupir s'échappa doucement des lèvres de Ana alors que l'idée de réellement avoir fait une erreur en venant ici lui traversa l'esprit. On ne pouvait pas lui en vouloir après tout, qui pouvait bien aimer se montrer en spectacle devant les gens ? Qui pouvait bien aimer se montrer, en train de pleurer devant des gens que l'on ne connaissait pas ? Stupide, il n'y avait pas le moindre doute à avoir sur la question, et on ne pouvait pas lui en vouloir pour si peu de chose. Mais c'était ainsi. Et quoi que l'on puisse bien en dire, ça ne changerait probablement jamais rien. C'était comme ça. Quoi que l'on puisse bien en dire. Mais c'était comme ça et puisqu'elle avait fait l'erreur de venir ici, elle n'avait plus la moindre solution maintenant. C'était comme ça. Et puis bon.. Ca aurait pu être pire.. Imaginez donc un seul instant si elle avait croisé la route de Asher ? Là, ça aurait été le pire jour de toute sa vie ! Quoique.. Dans le fond, le moment où il était venu chez elle pour lui dire que c'était fini.. Ce moment aussi, il avait réellement été insupportable... Comme si elle pouvait vraiment y faire quelque chose hein ? Comme si on pouvait croire, ne serait-ce qu'une seule seconde, qu'elle pourrait ne pas souffrir de tout ça.. Franchement. Bien sûr qu'elle avait eu mal, bien sûr que son cœur avait été douloureux. Et quoi qu'elle puisse bien en dire ça ne partirait sans doute jamais aussi facilement que l'on pourrait bien le croire une seule seconde..

Et puis bon, de toute façon, maintenant, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle pouvait continuer encore et encore à râler hein. Ca n'aurait pas servi à grand chose. Et puis en plus de ça, de toute évidence, ça ne pourrait pas changer grand chose quoi que l'on en dise. C'était aussi simple que ça. D'une certaine manière, en tout cas. Mais pour le reste, que cela soit facile ou non, ça ne changerait rien. Il fallait avant tout savoir faire attention et c'était sur ce point qu'il fallait se concentrer. C'était arrivé, elle s'était mise à pleurer devant une personne qu'elle ne connaissait pas ? Et bien soit. Il était bien trop tard pour que l'on en vienne à se poser trop de questions. A quoi bon de toute façon hein ? Ca n'aurait pas vraiment servi à grand chose en plus, elle en était persuadée. Et puis elle n'était pas non plus tant une imbécile que ça et elle était encore moins du genre à faire chier ou à continuellement se plaindre quoi. Non, ce n'était pas son genre, loin de là. Mais c'était ainsi. Et là tout de suite, même si elle se trouvait vraiment misérable, elle ne pouvait pas vraiment faire grand chose. Et il fallait avant tout qu'elle se fasse à tout ça. Et elle le savait.  « Les larmes ne sont que signe de faiblesse et de grand désespoir.. Donc oui, vous avez raison, ça n'en vaut pas la peine.. De toute évidence, je n'aurais tout simplement jamais dû sortir, alors que je savais que ça allait finir par arriver.. ». Oui, elle le sentait, elle le sentait vraiment fort. Au fond d'elle, elle avait senti que ses larmes allaient bien vite finir par couler.. Quoiqu'elle puisse bien en dire. Mais de toute évidence, c'était le genre de choses qui ne seraient jamais faciles... Quoi que l'on puisse bien en dire. Il faudrait endurer ce genre de chose. Oui, voilà..

Malgré tout ça, la jeune Miller ne put s'empêcher de penser que cette fille semblait bien orgueilleuse. Elle ne savait absolument pas de qui est-ce qu'il pouvait bien s'agir, mais elle semblait accorder une bien trop grande importance à son physique, à ses yeux. Ca devenait assez pathétique là, surtout à un tel degré. Elle se cachait derrière des lunettes, se regardait dans le miroir et tout ça.. Même à travers ses larmes, Ana ne pouvait pas s'empêcher de trouver qu'elle ne manquait pas d'air.. Peut être que du coup, c'était elle qui devenait la méchante, mais après.. Ca restait vraiment bizarre quoi.. Et voilà qu'elle était presque en train de lui reprocher d'avoir fondu en larmes parce qu'elle sortait « incognito ». Pathétique, vraiment.  « Hm.. En même temps, vous n'étiez pas obligée de venir vers moi.. Je veux dire, si ça vous gêne tant que ça, autant ne pas m'adresser la parole et autant m'ignorer. ». Les larmes se mettaient à sécher, sur ses joues. Tout se mettait à se calmer et elle semblait se mettre à croire que ça allait finir par aller mieux. Dans le sens où elle allait finir par arrêter de pleurer bien sûr hein. Que l'on ne se mette pas non plus à croire que d'un seul coup, rien n'allait être comme avant et qu'elle n'allait plus souffrir du départ d'Asher hein.

D'un seul coup, Ana n'avait plus envie que d'une seule chose. Partir, disparaître et ne plus avoir à faire face à cette pauvre fille. Elle se moquait de savoir son nom. Oh bien sûr, la politesse voulait certainement qu'elle reste là et qu'elle ne parte surtout pas. C'était fort possible après tout. Non mais c'était vrai quoi, si on y réfléchissait de façon attentive, on pouvait se rendre compte que leurs deux caractères ne semblaient pas pouvoir coller. Surtout si elle continuait à être comme ça quoi...  « Ana Miller ». Si elle voulait jouer dans le court, net et précis. Elle aussi, elle pouvait jouer hein..

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pretending [PV]   Sam 28 Jan - 9:14

    Roze sentait ce fameux mur d'incompréhension qui pouvait facilement s'installer entre elle et les autres. Elle n'avait jamais aimé faire des efforts pour se faire accepter, elle trouvait qu'on devait l'aimer comme elle était ou lui ficher la paix. Sauf que dans le cas présent, l'inconnue pleurait, et cela l'ennuyait d'ajouter à son chagrin. Roze vérifia discrètement son téléphone portable parce qu'elle surveillait toujours que la nourrice ne l'avait pas appelé, et elle s'approcha de la jeune femme en essayant d'être la plus gentille possible. Si la douceur était un qualificatif qui sied à ravir à la blondinette, en revanche, il fallait admettre qu'elle n'était pas toujours gentille, pas froide non plus, mais bon, on sentait qu'elle se montrait souvent désintéressé de la vie d'autrui. Normal, non ? Est-ce qu'on l'avait aidé quand elle se faisait torturer ? Pas qu'elle sache non ! Mais elle n'en était quand même pas au point où c'était du chacun pour soi.

    « Excusez-moi, j'ai l'impression d'avoir été maladroite. Je ne voulais pas dire que vous m'avez dérangé, seulement que l'on aurait pu vous faire mal. Dans les magasins, les gens ne font pas attention à ce qu'il y a autour d'eux et ils peuvent vous marcher dessus sans même s'en rendre compte, je voulais seulement dire que votre tristesse ne doit pas vous faire aller à l'hôpital vous comprenez ? » Décidément, la communication, ce n'était pas son truc du tout ! La preuve qu'elle ne devait pas s'en occuper pour le groupe. Elle se mordit la lèvre inférieure, un tic dans sa famille, enfin au moins chez les filles. Elle aurait voulu s'expliquer, mais elle ne trouvait pas les mots, et ce n'était pas parce qu'elle n'était pas anglaise, parce qu'elle parlait parfaitement la langue, c'est seulement parce qu'elle n'est pas douée pour parler aux autres, et qu'en plus, sans ses lunettes noires, elle savait son anonymat compromis.

    « Enchantée mademoiselle Miller. » répondit-elle alors de sa voix la plus flûtée. Elle aurait voulu revenir à cette histoire de larme et de faiblesse mais elle ne le put pas parce qu'une jeune fille d'environ douze ou treize ans l'enserra dans ses bras. « Roze ! Vous êtes Roze Maiden c'est ça ! Hiiiiii ! Je suis fan du groupe ! Je vous adore ! Je peux avoir un autographe, dites, dites, dites ! » Roze jeta un regard à sa compagne du moment et lui lança un regard désolé tout en se félicitant d'avoir vérifier préalablement son maquillage. Se mettant entre Ana (pour la protéger du regard de l'adolescente et des questions déplacées) et la jeune fan, elle se coula dans la peau de la star de la chanson qu'elle était supposée être. Là, elle se posa la question qu'elle se posait toujours quand elle rencontrait des fans : que ferait Keira à sa place ?

    « Merci. Je suis ravie que notre musique te plaise. » Elle sourit avec douceur (elle était complètement incapable de faire preuve de l'enthousiasme de Keira, mais il fallait sourire aux fans, Raph' le lui disait toujours quand elle tirait sa tête des mauvais jours). « Passe moi un crayon, je te signe ce que tu veux ! » Cela tombait bien, elle avait un CD. Elle jeta un coup d'oeil en coin et vérifia que personne n'avait remarquer l'ado' peu discrète et signa rapidement, fit un baiser sur la joue de la petite fille (tout compte fait, plus douze que treize ans) et lui glissa « Ne dis à personne que je suis là, d'accord ? » Elle lui dit que oui (Roze se sentit pas très convaincue) et s'en alla aussi vite qu'elle était arrivée. Roze en revint donc à sa compagne qu'elle avait du abandonnée deux ou trois minutes le temps de gérer la jeune fan.

    « Désolée, j'ai été repérée. » Elle se rapprocha de nouveau et planta son regard bleu ciel dans les yeux de l'ancienne serdaigle, Roze se souvenait des Miller maintenant qu'elle y repensait. « Je voudrais revenir sur cette histoire de larme. Les larmes ne sont pas l'apanage des faibles. » Roze avait repris le ton neutre qui lui était ordinaire, surtout quand elle parlait de ça. Elle en connaissait un sacré rayon en larme et en faiblesse aussi. « C'est humain de pleurer. J'ai écris une chanson un jour là-dessus. Je vous la chanterais bien, Edward dit toujours que la musique c'est un peu magique pour consoler, mais quand je chante, tous les animaux du coin rapplique. Un jour, à un concert, nous avons eu une invasion de pigeon, c'était marrant. » Comme Fred', Roze était capable de beaucoup parler, sa schyzophrénie la gênait pour parler aux autres, pas pour parler tout court. « Désolée, je pars souvent dans mes délires quand je ne reste plus dans un cadre très pro'. Ce que je voulais vous dire, c'est que voulais seulement vous aider. » Elle pensait toujours que Ana avait des réactions idiotes par moment (mais à sa décharge, Roze trouve presque tout le monde idiot quand il s'agit de la comprendre elle), mais la compassion avait repris le dessus, et surtout, elle ne pouvait pas laisser une fois de plus un mur s'installer entre elle et une nouvelle rencontre. Malheureusement, en quittant son rempart de neutralité un peu froid qui causait le malentendu, elle montrait aussi son côté bizarre, celui qui ne devait pas être montré. Parce qu'elle n'était pas bizarre comme Keira, mais bizarre parce qu'elle était schyzophrène. Mais entre passer pour une fille odieuse et une fille folle, elle préférait la seconde option, au moins elle était vraie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pretending [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pretending [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hate me for who I am, I don't care. At least I'm not pretending to be someone I'm not ~ Judith
» only pretending (lola)
» [M] ? CHRIS HEMSWORTH - No flaws when you're pretending, but now I know...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: