AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Topic Commun] Bal de Noël 2002.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 120
Âge : 27 Ans [Le 12 Avril]
Actuellement : Vendeuse dans un magasin de chaussures


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 29 Aoû - 14:28

    Le bal de Noël, la jeune fille n'était pourtant pas spécialement motivée pour se rendre à ce genre de soirée, mais cette année avait été relativement particulière. En effet, Elorah aimait plaire, mais il faut reconnaître que cette fois, elle n'avait rien fait pour se retrouver avec deux demandes sur les bras. D'habitude, elle préférait gérer les choses, mettre des vents à qui elle voulait et choisir le parti le plus intéressant avant ses amis... Cette année, Maïlys avait du repartir plus tôt pour être dans sa famille, enfin c'est ce qu'elle avait compris et on sait tous que tant que la brune n'est pas concernée, les autres elle s'en fiche un peu beaucoup et même si on parle de sa meilleure amie, elle était égoïste que voulez vous... Quant à Elodie, elle était toujours sans nouvelles de la jeune fille et elle ne pouvait donc pas savoir quand cette dernière serait décidée à revenir au château... Si ça tombe avec la disparition de la magie, cette dernière était tout simplement morte dans un coin, une terrible dépression la faisant se mettre en boule dans un coin de sa chambre...

    Trêve de plaisanterie, Elorah avait eu donc à gérer deux demandes d'invitation au bal, mais celle d'Alek ayant précédé de peu celle de Martin, la jeune fille avait donc fait un choix qui dans le fond l'arrangé un peu plus. C'est vrai quoi, se présenter au bal avec un gryffondor au bras, c'est la loose pour une vipère même si ce lion était un ami qu'elle cachait aux yeux de la plupart des élèves de sa maison. Elle était suffisament contre les lions pour finalement se retrouver amis avec certains... Encore que les garçons semblaient un peu moins stupide que les filles, après, ça restait des garçons quoi... Et dans le genre idiot, elle avait Nicolas en tête de liste qui était un sacré numéro pour un petit nouveau... Quant à Martin, elle lui avait promis une danse, s'il venait la chercher, il voulait rendre jalouse une fille et ça ne pouvait que plaire à notre vipère, mais en attendant, elle avait un partenaire qui devait très certainement l'attendre ou finir de se préparer et il fallait qu'elle soit au moins la plus jolie de la soirée, bon si ça pouvait être de sa maison ça serait un bon début c'est certain.

    La jeune fille avait donc profité de sa dernière visite à Pré-au-Lard pour que la boutique de vêtement puisse lui faire une robe à temps pour le bal. Elle avait été examinée sous tous les angles afin d'avoir une robe différente de celle des autres filles, complètement crée pour elle et elle seulement, dans le style rappelant les origines de sa mère. Au final, la demoiselle avait reçu quelques semaines plus tard -l'absence de magie ayant augmenté les délais de création de robes- et avec son teint un peu hâlé, un tissu léger et noir, serait la couleur dominante pour sa tenue. Elle avait quelques motifs fleuris dessus pour qu'elle ne soit pas trop foncée non plus et un peu comme les cerisiers qui poussaient au pays du soleil levant. Dans les tons limite blanc rosé en fait, ce qui lui donnait le maquillage idéal pour la suite de sa préparation. La robe avait un côté plus long que l'autre, laissant apparaitre ses épaules et un bras, alors que de l'autre un tissu légèrement transparent et noir dissimuler en partie son second membre. La robe n'était pas trop longue mais était taillé en travers de manière à partir en mini jupe au début pour quelque chose de plus correcte ensuite. Elle était littéralement fan de sa robe et regrettait que ses deux meilleures amies ne soient pas là pour les rendre jalouse. Elle avait attaché ses cheveux en une demie queue simple, des mèches allant à droite à gauche pour un effet décontracté voulu. Quand au maquillage, rien de bien lourd, un rouge à lèvre rosé et un maquillage autour des yeux noirs pour faire ressortir leur couleur... Pour terminée sa tenue, la jeune fille avait une très jolie paire de chaussures remontant sur ses chevilles et permettant ainsi de les habiller elles aussi pour sublimer encore un peu la tenue.Un énième coup d'oeil dans le miroir et il était à présent l'heure de rejoindre Alek en espérant qu'il soit aussi bien habillé qu'elle... Bon, vu le look du garçon en temps normal, elle n'avait pas pris de risque en acceptant de l'accompagner pour la soirée, il était carrément pas mal, beau gosse, bref certaines filles avaient été très jalouse, mais que voulez-vous, elles n'ont pas toute la beauté d'Elorah ni son charme.

    La vipère descendit donc un peu après le groupe qui venait juste de filer, direction en masse vers la grande salle, elle, bah elle était trop bien pour se mêler à leur groupe et en plus, elle voulait être remarqué pas être confondue dans la masse. Elle arriva donc à hauteur du garçon, qui était très classe sans en faire trop,et avec un sourire qu'elle réservait pour les plus chanceux, elle lui annonça qu'ils pouvaient se rendre au bal maintenant.


    "Désolée de t'avoir fait attendre, je voulais laisser le groupe partir avant... Tu comprends me mêler avec des filles qui ont si peu de tenue, non merci... Ton costume te va très bien au passage et si tu es prêt, on peut y aller, j'espère que tu aimes danser..."

    Et oui, Elorah aimait danser, enfin dans la mesure où on passait de la musique qui le permettait, elle n'allait pas rester à manger toute la soirée non plus, mais elle comptait bien profiter pour se défouler un peu.


[1020 Mots]

Robe d'Elorah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 29 Aoû - 18:47

    On lui avait offert une robe, et ça partait d’un bon sentiment… Alors même si elle était seule pour son dernier bal, elle avait décidé de passer cette robe qu’elle ne pouvait, de toute façon, pas mettre dans la société moldu (c’était clairement une robe de soirée sorcière) et de s’y rendre, au pire elle pourrait toujours observer ce qui se passait autour. Le bal de noël étant l’un des seuls évènements réunissant les quatre maisons, c’était toujours assez palpitant, même lorsqu’on jouait seulement les observatrices.

    Preuve de son statut social plutôt méprisable, la plupart de ses bals, elle les avait passé seule. Il n’y avait qu’un seul qui ait été mémorable lorsqu’elle s’y était rendue avec Tyler. Et elle n’avait jamais eu l’occasion de s’y rendre avec un amoureux (elle était, certes, sorti avec Tyler, mais des mois après le bal en question !). Cela la rendait un peu triste quand elle y pensait, même si elle était à Poufsouffle, la maison des gens tolérants, elle n’avait jamais vraiment trouvé sa place en ces lieux. Elle était pourtant un peu triste de quitter Poudlard à la fin de l’année, cela avait été presque sa maison pendant toutes ces années, et elle y avait rencontré des gens, elle y avait changé, oui, elle avait aimé être à Poudlard, mais elle sentait qu’elle serait plus à son aide dehors, dans un monde bien plus vaste dans lequel sa différence se perdrait plus vite.

    Bien sûr, sa différence justement, on ne pouvait pas la voir inscrite sur son visage. Ce n’était pas un trait physique, c’était bien plus vicieux que ça. Mais bon, peu importait… Passant la main dans ses cheveux avant de réaliser qu’avec le nombre de barrette qui les tenait, c’était une mauvaise idée, elle soupira. Descendant dans la salle commune puis rejoignant la grande salle en faisant bien attention de ne pas abîmer sa robe longue (qui, pour le coup, était vraiment plus longue que ce qu’elle portait d’habitude), la jolie brune (qui se teindrait en blonde une semaine plus tard) examina les couples ou duos déjà en présence. Il y avait du beau monde et d’autres qu’elle ne connaissait même pas. Dans le lot, elle repéra Vincent et Marie sur qui elle avait beaucoup écrit à l’époque où ils sortaient ensemble parce que les triangles amoureux, c’était toujours du ragot qui marche. D’ailleurs, est-ce que Fred’ était au courant qu’ils étaient venus au bal ensemble ? BB demanderait à Adrien, ce dernier appréciant toujours d’avoir un truc sous la main pour descendre la seule personne qu’il détestait (à la connaissance de BB, c’est une fouineuse, mais tout de même, elle ne sait pas tout !). Il y avait aussi Alix que BB ne connaissait pas trop, mais qui était avec Axel Griffins, lui en revanche, comme il était dans son année, elle le repérait aussi facilement que les deux autres serpy… Ensuite il y avait des petits comme Zane qui attendait sa cavalière la jeune Pandore ou encore Rhys qui allait visiblement au bal avec la jumelle de Roy… à moins que ce soit la cousine ? BB ne savait pas différencier Romilly de Rosalie sans leurs insignes. Pour l’instant, ça promettait un bal calme, mais BB espérait tout au contraire qu’il y ait de l’action, qu’elle ne soit pas venue pour rien !


{556}

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 29 Aoû - 19:13

Une fois encore, Nina se retrouvait sans cavalier à la veille du bal. Elle ne s’en formalisait pas tant que ça, sachant très bien que c’était en partie de sa faute dans la mesure où elle ne s’était pas bougée pour en trouver un. A cela il fallait ajouter que la réputation de Camille – pas mauvaise, mais comme protecteur surréaliste de la blondinette avait sans doute découragé le peu de prétendants potentiels. Pour le reste, la Gryffondor ne pensait pas qu’il fallût absolument avoir un cavalier pour s’amuser en cette soirée de Noël, même si pour elle il valait mieux être mal accompagnée que seule.

Bref, les semaines précédant l’évènement, Nina avait profité de l’effervescence qui s’était emparée du château pour se mettre à jour niveau people : savoir qui était avec qui, qui avait rompu, qui se rapprochait, tout ça était pour elle de la plus haute importance dans la mesure où ça lui donnait des sujets de conversation avec à peu près n’importe qui dans le château. Et bizarrement, tout cela rentrait bien mieux que les tonnes de leçons avec lesquelles les professeurs de Poudlard les assommaient à longueur de journée. La preuve, pas besoin de faire de fiche – ou du moins, d’en emprunter à Camille ou Estelle, par ailleurs plutôt paumés dans le domaine, même si son frère avait ces derniers temps été sujet à rumeurs plus ou moins fondées. Bref, rien de nouveau sous le soleil, ni sous la neige écossaise.

La semaine avant le bal, et bien qu’elle n’eut pas de cavalier, Nina avait quand même commencé à réfléchir à la tenue qu’elle allait porter : nul besoin de se négliger, quand bien même elle n’avait à se faire belle pour personne outre le regard des autres filles. Ce n’était cependant pas la peine d’y aller en haillon, en uniforme ou dans une simple robe noire de sorcière comme on en trouvait des millions chez Mrs Guipure sur le Chemin de Traverse. Noire, sa robe de soirée l’était tout de même, la blondinette ayant réfuté le rouge trop vulgaire, le jaune poussin, le bleu flashi et le vert qu’elle détestait. Bon, il restait plein d’autres couleurs que celles portées par les maisons de Poudlard, mais la Gryffondor avait trouvé ce qu’il lui fallait dans son armoire et un passage rapide à Pré-Au-Lard lors d’une sortie organisée pendant les vacances lui avait permis d’arranger ce qui devait l’être.

Habillée, coiffée et maquillée avec l’aide d’Estelle qui devait venir avec elle ne savait qui, Nina descendit les escaliers du hall au moment où les portes de la grande salle s’ouvraient pour laisser entrer les couples et ceux qui étaient seuls. Le regard vif de la blondinette remarqua un Poufsouffle qui, lui, n’avait pas l’air d’avoir de cavalière, puisqu’il entrait sans personne à son bras. Ni une ni deux, discrète comme elle en avait l’habitude, Nina héla le jeune homme :

- Marius ! HE MARIUS !

Insensible aux regards qui se posaient sur elle, Nina s’approcha du Poufsouffle qui, lui, s’était arrêté pour l’observer aussi, un air interrogatif sur le visage. Une fois à sa hauteur, Nina lui fit un grand sourire :


- Tu n’es avec personne ? Parfait, maintenant tu es avec moi.

Ni une, ni deux, la blondinette attrapa le bras de Marius pour l’entrainer à l’intérieur. Elle ne savait pas grand-chose de lui, son nom et sa maison mis à part, mais ça n’avait pas grande importance : la présence du Poufsouffle multiplierait dans tous les cas par deux – au moins – ses chances de passer une bonne soirée, et ça c’était une sacrément bonne affaire. Sans compter qu’en plus ça ferait enrager Camille, ce qui était la seconde bonne nouvelle. Le Poufsouffle n’avait ainsi que des avantages.


[624 mots]

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 29 Aoû - 20:39

Pour la première fois depuis sa première année, Eva-Rose était accompagnée au bal de Noël. Bon, certes, il ne s’agissait pas d’un cavalier, et ils étaient quatre à faire ainsi, mais c’était mieux que rien. D’ailleurs, la rouquine ne voyait pas très bien qui à Poudlard aurait pu l’inviter, et puis de toute façon, elle n’en avait pas vraiment cure : les bals, ce n’était pas tout à fait pour elle et la rouquine serait sans doute rentrée chez elle si elle n’avait pas eu les ASPICs à préparer. En tout cas, la perspective d’une soirée avec Carry était très intéressante, même si du coup elle allait devoir subir la présence de Damon qu’elle n’avait pas revu depuis sa fantastique honte l’année précédente et d’une autre Gryffondor avec qui elle pourrait s’échapper en cas de soucis, j’entends par la parole. De toute façon, c’était un autre garçon qui trottait dans la tête de la Poufsouffle, alors peut être qu’elle réussirait même à ne pas rougir ce soir là, ce qui serait somme toute exceptionnel.

Après une courte préparation – mais quand même plus longue que si elle avait eu la magie à disposition, Eva-Rose remonta depuis la salle commune de Poufsouffle en direction du hall d’entrée où le rendez-vous avait été donné avec la Serdaigle et les deux Gryffondor. La rouquine n’eut pas de grande difficulté à repérer son amie, seule dans un coin du hall alors que les groupes – des groupes de deux, d’accord, mais des groupes quand même – se formaient un peu partout. Tout en avançant, la Préfète eut un petit sourire en voyant le jeune Rhys au côté d’une autre demoiselle qu’elle ne connaissait pas – et qui n’était donc pas à Poufsouffle. Voilà qui devrait le divertir un peu et lui faire oublier ces histoires de rivalités qu’il ne comprenait pas quand ils s’étaient parlés la première fois. Pour le reste, Eva-Rose ne vit pas d’autre réelle connaissance, sans doute allaient-elles bientôt arriver, mais pour le moment, elles n’étaient pas là.

- Bonsoir, Charisma, bel effort vestimentaire.

Même si Eva-Rose ne s’était pas négligée – elle avait assemblé sa crinière rousse dans une coiffure relativement compliquée et avait passé une robe plus élaborées que celles qu’elle avait l’habitude de porter à Poudlard, son amie la surpassait nettement. D’un autre côté, la jeune femme n’avait pas pour habitude de se faire particulièrement belle. Déjà, elle n’avait personne à qui plaire, ne cherchant pas à séduire les hommes de Poudlard, plus concernée par sa réussite aux ASPICSs. Ensuite, tant qu’elle était à peu près présentable et vêtue selon les normes en vigueur, quel besoin avait-elle de s’embêter plus ? Il n’y avait que dans de grandes occasions comme celles-ci qu’elle faisait un minimum d’efforts.


- Vous avez passé une bonne journée ? demanda-t-elle en attendant les deux lions qui n’allaient sans doute pas tarder à arriver.

Une fois que ce fut chose faite, Eva-Rose remarqua avec un plaisir certain qu’elle n’avait pas encore rougi à la vue de Damon. Sans doute le jeune homme avait-il complètement oublié cet incident, mais ce n’était pas le cas de la Préfète – ce qui semblait normal dans la mesure où c’était elle qui avait été ridicule.

- Bonsoir Damon, bonsoir Blake. Je m’appelle Eva-Rose, enchantée de te rencontrer, ajouta-t-elle à l’adresse de la nouvelle. Ca ne devait pas être facile de commencer comme ça dans une nouvelle école, alors que tout ceux de son âge se côtoyaient déjà depuis longtemps.

[575 mots]

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 29 Aoû - 23:54

Marius n'avait en effet pas pas de cavalière pour le bal, mais ce n'était pas si l'empêchait de venir, pour la nourriture déjà et puis aussi accessoirement pour la musique. Si Marius n'avait pas de cavalière c'était simplement parce qu'il n'avait pas du tout pris la peine d'en chercher, c'était trop compliqué, il fallait savoir si la fille était pas déjà avec un garçon, ou peut être qu'elle attendait qu'un autre garçon lui demande alors elle ne voulait pas dire oui trop vite et à n'importe qui, et puis Marius devait aussi faire attention à la différence d'âge, pas trop jeune sinon on allait penser qu'il était dérangé et pas trop âgée pour ne pas se ridiculiser avec une fille qui serait certainement beaucoup plus grande que lui. Le jeune homme avait donc lâché l'affaire, ça ne valait pas la peine de se prendre la tête avec toute ces conneries juste pour une soirée, Marius avait bien d'autres choses à penser.
Il avait enfiler sa robe de soirée pour la cinquième fois, mais n'avait pas pu la passer complètement, il faut dire que sa carrure avait tout de même un peu changé, Marius avait forci mais il avait aussi grandi et donc incapable de rentrer dans cette fameuse robe, il avait été obligé d'enfiler un simple pantalon gris avec une chemise blanche et une veste noire que lui avait généreusement prêté un de ses camarades. Il n'avait pas la grande classe mais ce n'était pas non plus ridicule.
En tout cas Marius se sentait bien et c'est avec son habituel sourire qu'il arriva dans la grande salle, espérant y retrouver ses camarades Poufsouffles solitaires.
Une seconde il était à l'entrée de la grande salle, le nez levé à regarder les décorations de noël et la seconde suivante on hurlait son nom et on l’attrapait brusquement par le bras, il n'en fallait pas plus pour que Marius soit complètement déboussolé. C'est l'air parfaitement ahurit qu'il posa le regard sur Nina. Une blondinette avec une robe noire qui disait vaguement quelque chose à Marius mais sans plus, certainement pas une Poufsouffle, pourtant elle semblait le connaître puisqu'elle l'avait appelé par son prénom.
Apparemment, et s'il avait bien tout compris, il avait à présent une cavalière. Marius n'avait jamais pensé pouvoir trouver quelqu'un pour l'accompagner au bal de cette façon. Il sentait toutefois qu'il devait plus ou moins répondre à une question.
"Euh non avec personne, donc euh ouai ok."
Après tout Marius n'avait absolument rien contre personne et même sans connaître cette fille ça ne les empêchait pas du tout de s'amuser. Le jeune italien n'avait absolument aucune idée du pourquoi du comment Nina avait voulu de lui comme cavalier et pour tout dire la question ne lui était même pas venue à l'esprit. Par contre le jeune ne savait pas trop comment se comporter, il espérait que comme c'était Nina qui l'avait invité c'était elle qui allait décidé du programme de la soirée, Marius n'était pas contrariant et tant qu'on n'en voulait pas à ses cheveux il était à peu près partant pour tout.

[513]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 440
Âge : 23 ans (6 juin 1990)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mar 30 Aoû - 8:57

    Ce qui était à la fois une qualité et un défaut chez Romilly c’est qu’elle était sûre d’elle à un point inimaginable. Cela ne l’aveuglait pas complètement, parce qu’elle se rendait bien compte qu’elle ne faisait pas le poids face à une fille de cinq ans plus âgée par exemple, autant en beauté qu’en connaissance, mais ça ne l’empêchait pas de se trouver plus jolie et plus maligne que la moyenne ! Et si elle était comme ça c’était aussi parce qu’elle avait toujours eu autour d’elle des gens pour la complimenter depuis qu’elle était toute petite. Roy la laissait faire tout ce qu’elle voulait et, bien sûr, il lui affirmait régulièrement combien elle était mignonne (ce qui était aussi une bonne tactique pour calmer Romy quand la colère couvait) et elle savait minauder à la perfection devant les professeurs, Rosalie sa cousine qui était pourtant sa copie conforme à deux ou trois détails près avait toujours fait de la figuration à côté d’elle, et Romy avançait donc sur le chemin de al vie depuis sa naissance soit en passant par la douceur, soit en écrasant de son ego qui se présentait devant elle de manière trop présomptueuse. Ce qui expliquait pourquoi même si elle avait des amis à Serpentard elle n’avait absolument pas cherché de cavalier dans sa propre maison, elle avait besoin de se sentir belle et admirée, récompensée pour tous ces efforts (parce que par contre Romy ne croyait absolument pas qu’une fille devait se reposer sur ce que la nature offrait, être toujours mignonne, ça demande du boulot). Rhys était encore plus parfait dans ce rôle que Romilly ne l’escomptait, la soirée allait s’annoncer bonne pour elle ! En même temps du moment qu’elle pouvait parader dans une jolie robe avec un cavalier, tout allait bien pour notre petite vipère.

    « Oh ! Merci ! J’espère que les autres seront de ton avis aussi, il y a tellement de jolies filles dans cette école, ça demande beaucoup de travail pour essayer de sortir du lot, mais tu vas voir, on va les éblouir ! » Le « on » étant là par pur politesse, et d’ailleurs, elle doutait que Rhys en ait quelque chose à faire d’éblouir les autres élèves. Elle avait remarqué que les Poufsouffle manquaient cruellement d’ambition (ce qui, au demeurant, était plutôt logique, mais dépassait les capacités de compréhension de Romy, pour elle le monde était un vaste terrain de jeu dans lequel l’objectif suprême était de gagner en battant tous les autres, et elle utilisait toutes ses facultés intellectuelles dans cet objectif, ce qui pouvait la faire passer pour assez bête dans d’autres circonstances, plus anodines).

    « Tant mieux ! J’ai voulu courir, mais j’ai des talons. D’ailleurs, ça ne te dérange pas que j’aie mis des talons ? Parce que du coup, je suis plus grande que toi de plusieurs centimètres, certains garçons n’aiment pas ça. Je trouve ça un peu débile parce que c’est connu que les filles entament la dernière ligne droite de la croissance bien avant les garçons mais qu’ensuite, vous nous rattrapez. Tu n’es pas d’accord ? »
    Elle ponctua sa phrase d’un sourire radieux tandis qu’elle prenait le bras de son cavalier, tout en continuant à bavarder. Le moins que l’on puisse dire c’était que le fait de ne pas connaître Rhys avant le jour du bal ne lui posait pas le moindre problème pour discuter. En même temps, s’ils ne parlaient pas, ça allait vite devenir ennuyeux, et elle n’était pas là pour ça.

    « Viens, on va aller grignoter un peu avant qu’il y ait trop de monde et qu’on se fasse marcher sur les pieds. Au fait, je ne t’ai pas demandé, tu sais danser ? Si tu ne sais pas, ce n’est pas grave, je t’apprendrais, je commence à avoir l’habitude avec Sterne. » Au club de danse, c’était plutôt Elyna qui montrait les mouvements, Romilly n’était pas encore aussi douée puis elle était trop jeune pour avoir beaucoup d’autorité, mais la salle était tout le temps ouverte pour ceux qui voulaient s’entraîner pendant leur temps libre (avec le spectacle qui approchait, ils n’avaient pas le choix), alors souvent, elle aidait les autres, surtout ceux qui avait commencé le club seulement en septembre. Elle pensait aussi qu’au bal, ce n’était pas si important que ça de bien connaître les pas, parce que, après tout, qui regarde vos pieds hein ?


{736}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 487
Âge : 25 ans (10/08/1986)
Actuellement : Herboriste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 31 Aoû - 0:30

Observant Axel, Alix se mordilla la lèvre, alors qu’elle passait son doigt sur le torse du jeune Aigle (enfin la chemise étant entre le torse en lui-même et le doigt, hein, elle le désape pas dans le hall, quand même !) :

« Pas patient ? »

Elle fit mine de digérer l’information, un petit peu, avant d’ajouter :

« Donc si tu avais dû m’attendre un peu plus tu serais finalement parti ? »

Elle ajouta, au cas où, histoire de bien préciser :

« J’entends ; partir sans moi, évidemment… »

Elle l’observait avec amusement, un brin fascinée en même temps. Elle ne comprenait pas comment c’était possible, mais ça faisait même pas 20 jours (en fait si elle comptait bien ça faisait tout juste 19 jours) qu’ils étaient ensemble, mais elle était déjà complètement accro ! Quand elle le voyait, c’était comme si le soleil se levait dans son univers personnel, quand elle l’embrassait, son cœur explosait, quand elle lui parlait, elle ne s’ennuyait jamais ! Tout était parfait, avec lui… Et en fait, c’était même un peu flippant…

Quand elle lui avoua que la danse n’était pas une de ses copines (comment dire on est un peu en froid depuis… ben toujours, hein !), elle se mit à rire à la réponse d’Axel, ce à quoi, elle répliqua, se mordillant la lèvre d’amusement, lui lançant un regard en coin (qui pouvait être terriblement charmeur sans qu’elle n’en n’ait plus conscience que cela…) :

« Moi je marche aussi sur les mains, mais dans un cas comme dans l’autre, tu ne me verras jamais me trémousser sur une piste de danse ! »

Propos qu’elle se permit de nuancer un tout petit peu :

« Enfin, sauf si on m’y oblige… »

Parce que pour Axel, elle l’aurait fait, s’il le lui avait demandé. De toute façon, Alix était, à l’heure actuelle, totalement sous le charme. Amoureuse comme elle ne l’avait jamais été, elle ne se sentait pas du tout la force de refuser quoique ce soit à Axel, tellement elle avait envie qu’il soit content (grâce à elle). Après si lui préférait ne pas danser, et bien elle y gagnait drôlement !!!

Axel lui demanda si elle voulait boire ou manger quelque chose, ce à quoi, elle répondit avec le sourire :

« Pourquoi pas ! »

Ils se dirigèrent donc vers le banquet à la bouffe !!!!! tandis qu’Alix répondait à l’Aigle :

« Oh je regardais juste si mon frère ou mon meilleur ami étaient là, mais je ne les ai pas vus… je suppose qu’ils sont occupés à se… faire beaux. »

Si pour Camille ça l’enchantait totalement, pour martin, ça l’écoeurait ! Ceci étant, elle ne voulait pas gâcher la soirée de son petit copain avec ses histoires de rivalité avec la préfète de sa maison (rivalités qui, en plus ne touchaient qu’elle, puis Tosca ne devait même pas être au courant Razz). Et puisque maintenant, ils étaient devant le banquet, autant de servir ! Tout sourire, Alix se tourna donc vers Axel :

« Tu bois quoi ? »

Elle allait faire le service. Prenant les devants, elle servit donc son petit ami (elle aime bien répéter… ça fait toujours tellement plaisir !), elle trinqua avec lui (bon c’étaient des gobelets en plastique, mais on fait avec les moyens du bord, après tout…)

« A Noël ! »

Ce à quoi elle ajouta, inquiète tout à coup :

« Dis, tu es sûr que ça ennuie pas tes parents ? Pour les vacances ? »

Parce qu’elle allait passer ses vacances de Noël avec lui, chez lui… (D’ailleurs elle avait ‘oublié’ de le dire à sa famille et à celle d’adoption, histoire d’éviter les refus nets et précis. On n’avait rien di pour Camille, mais axel c’était, évidemment, très différent… Et elle savait que ça risquait vraiment de bloquer, niveau permission !).


[651]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1570
Âge : 22 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 31 Aoû - 3:15

Samara et son meilleur ami le buffet

Samara dévalait les escaliers, spartiates argentés aux pieds, elle avait pris le bas de sa longue robe bleue sans bretelles dans ses deux mains pour éviter de l’abîmer ou de se prendre les pieds dedans et de tomber. Cette robe était l'une des anciennes de sa mère qu'elle mettait quand elle avait l'âge de quatorze ans et le fait qu'elle aille plutôt bien à Samara était la preuve qu’elle était grande pour son âge. Elle avait juste été un peu retouchée en haut au niveau de la poitrine pour qu'elle ne glisse pas. Mais la blondinette était plutôt satisfaite parce que la robe lui allait vraiment bien. Sitôt arrivée en bas des marches, elle lâcha le bas de sa robe et marcha tranquillement vers la porte de la Grande Salle le sourire aux lèvres, elle n'avait pas de cavalier donc elle rentrait directement retrouver son meilleur ami le buffet. Son programme c'était simple, elle allait simplement se gaver des plats du buffet, discuter avec ses amis et danser parce que ouais, elle aimait vachement danser quand même.

C'était le premier bal de Samara et c'était vraiment excitant. Elle n'avait pas été invitée par un garçon mais elle s'en fichait complètement, cela ne l'empêcherait pas de bien s'amuser et d'avoir un bon souvenir de son premier bal. Elle avait donc enfiler l'ancienne robe de sa mère qui lui allait parfaitement et avait ensuite relevé ses cheveux en un chignon dont s'échappait quelques mèches. Ensuite, elle avait simplement mis un fard-à-paupière argenté assorti à ses chaussures (oui elle pense à tout) qui faisait ressortir ses beaux yeux clairs et c'était tout, elle se jugeait bien trop jeune pour rajouter autre chose et elle se plaisait bien comme ça donc elle ne voyait pas pourquoi elle devait rajouter autre chose. La jeune jaune et noire était en suite descendue, faisant un signe à Zane quand elle était arrivée dans la salle commune chaleureuse des Poufsouffles, et elle était maintenat devant la porte de la Grande Salle.

Samara était donc rentrée dans la Grande Salle parce que voilà quoi, elle n'allait pas restée devant pendant trois heures quoi, surtout qu'elle n'attendait personne, elle. Et le spectacle qu'elle aperçut, à peine arrivée dans l'immense pièce, lui cloua le bec et la blondinette se contenta donc de rester, bouche bée, à regarder dans tous les coins les magnifiques décorations que la Grande Salle renfermait. La blondinette adora spécialement le grand et magnifique sapin qui trônait dans un coin et qui avait été parfaitement décoré avec de jolies boules et guirlandes aux couleurs des quatre maisons de Poudlard.

En bonne gloutonne qu'elle était, la jeune jaune et noire ne tarda pas cependant à foncer vers le buffet dont les plats lui mettait l'eau à la bouche. Elle se servit d'abord à boire, avala une gorgée du liquide de son verre et prit ensuite une assiette avec pour objectif de mettre le maximum de différents plats dessus, de les manger tranquillement en regardant les élèves danser et d'ensuite refiler ceux qu'elle n'avait pas encore goûté et ceux qu'elle aimait particulièrement. Et ensuite seulement, elle se mettrait à danser et à s'amuser mais pour l'instant, c'était opération rassasier ce ventre qui grondait en mangeant, mangeant, mangeant jusqu’à ce qu'il ne grogne plus et que la blondinette puisse s'amuser.

[550 Mots]

Robe de Samara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 31 Aoû - 11:08


    Camille avait une copine depuis presque deux mois et ça c’était une grande nouveauté, cela dit, depuis quelques jours, il se sentait un peu mal à l’aise à cause d’Alix. Il se rendait compte qu’il y avait un truc qui clochait chez lui quand il était avec sa meilleure amie… mais comme c’était le bal et qu’il y allait avec Ella, par respect pour cette dernière, il reporta le problème à plus tard. En plus, il avait utilisé tout son argent de poche des quatre derniers mois pour les cadeaux des trois femmes de sa vie et rien que pour ça il fallait que noël soit une réussite ! Pour ce que les filles allaient avoir ce serait :

    Pour Ella : Un chaîne en argent avec un pendentif en forme de rose, une pierre toute petite au centre était violette. Comme il n’était pas vraiment amoureux d’elle (et il espérait qu’elle ne se faisait pas d’illusion sur la question, mais bref, il avait dit qu’il ne penserait pas à tout ça ce soir !), il n’avait pas voulu prendre un cœur tout en lui offrant quelque chose qui lui montre qu’il tenait vraiment à elle. Parce que c’était le cas, il adorait vraiment Ella et, pour ne rien gâcher, elle était super canon ! Alors il avait vraiment voulu lui faire un beau cadeau et il avait pensé que ce pendentif lui irait bien, surtout avec ses yeux. Ella avait des yeux superbes et même si ce n’était pas ce qu’il préférait chez elle (les hormones que voulez-vous), ça restait une des choses qui l’avait séduit.
    Pour Nina : Pour Nina, il avait voulu quelque chose qui lui montre qu’il serait toujours là pour elle-même s’il devait bien se séparer d’elle pour que leur relation soit vraiment celle d’un frère et d’une sœur normaux. Du coup il avait commandé à la même bijouterie que celle où il avait acheté le pendentif pour Ella un collier montre, le pendentif s’ouvrait pour regarder l’heure et en plus de la montre, il y avait sur l’autre côté de l’ouverture une photo d’eux deux prise l’année précédente. C’était une commande spéciale et ça lui avait coûté cher, mais il n’avait pas trouvé de modèle pré-existant qui corresponde à ce qu’il voulait, et puis Nina était unique, il lui fallait un cadeau à sa mesure. Comme elle ne portait pas beaucoup de bijoux, il ne savait pas si elle le mettrait beaucoup, mais il s’était dit qu’au pire, elle pouvait toujours le glisser dans sa poche, pas besoin de le porter forcément au cou, ça restait une montre quand même à l’origine.
    Pour Alix : En ce qui concernait sa meilleure amie, il ne lui restait plus grand-chose comme budget une fois sa sœur et sa petite amie pourvue, mais il avait eut une idée… donc un avait acheté un cadre de taille moyenne en bois et une toile, et il avait fait le portrait de sa meilleure amie puisqu’elle aimait ses dessins. Il y avait mis toute son affection, et à défaut de lui faire dépenser ses économies, c’était le cadeau qui lui avait demandé le plus d’effort, car pour que le portrait soit parfait, il y avait passé du temps, entre croquis d’essai et couleur. Et il n’avait jamais été très doué pour la mise en couleur, ça l’avait énervé plus d’une fois, mais il n’avait pas renoncé. Le portrait n’était pas aussi beau que son modèle, il restait toutefois content d’en être venu à bout et il espérait que ça ferait plaisir à sa meilleure amie quand elle le verrait au pied de son lit le lendemain matin.

    Bien sûr, il n’était pas franchement heureux depuis que la dernière des trois filles précité sortait avec Axel, mais ça ne lui faisait quand même pas aussi mal que la première fois, le choc était moins grand parce qu’il avait déjà ressenti ça, et il ne se sentait pas particulièrement abandonné pour autant. Elle lui avait affirmé que même si elle avait des petits amis, il resterait toujours à sa place dans son cœur, il préférait la croire que de se faire inutilement du mal. Après, il était jaloux, c’est vrai, mais il semblait que c’était dans sa nature de l’être, et il avait tellement l’habitude de dissimuler ses sentiments qu’il continuait à le faire. Un peu plus, un peu moins, il n’était plus à ça près (du moins le croyait-il à ce moment là).

    Il n’avait pas attendu Ella dans la salle commune mais dans le hall parce que les pépiements des jeunes filles de leur maison lui cassaient les oreilles. Il espérait quand même que Ella serait à l’heure, il n’aimait pas trop attendre, même si c’est sûr que passer une chemise, une cravate et un pantalon, c’était beaucoup moins long que de se pomponner. Une veste ? Oh non, Camille n’en avait pas mise ! D’ailleurs, sa chemise n’était pas entièrement fermée et sa cravate était lâche autour de son cou, il trouvait que les costards ça ne lui allait pas et qu’il était plus classe comme ça. On ne le referait pas après tout !


{856}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 31 Aoû - 17:05

Sa Serpentard de cavalière lui faisait l’effet d’une pile électrique. Non seulement elle l’électrisait mais elle semblait déborder d’énergie. Pétillante, rayonnante, elle ne paraissait pas regretter son invitation.

Elle lui envoya une tirade d’un trait. Quand elle veut parler, même le besoin de respirer n’a pas d’emprise sur elle. C’était quoi le sujet déjà? Il n’avait d’yeux que pour elle et, du coup, l’efficacité de son oreille à prit un coup. C’était à propos du nécessaire à faire pour être belle et d’éblouissement. Il voulait répondre quelque chose, normal après tout, il doit pouvoir être capable de communiquer.


- Tu es la plus belle, ce soir.


Pour une fois qu’une phrase sortait d’un coup malgré la tension, il n’avait pas mit le son. Avait-elle entendu? Pas sûr mais il l’avait dit au moins. Au fur et à mesure de la soirée, il prendrait un peu plus confiance en lui, il n’y avait aucun doute. C’est toujours le début qui était difficile.

Paf! Un autre monologue. Ca ne le dérangeait pas, il aimait le son de sa voix, a moitié abruti par sa condition de mâle en présence d’un joli brin de fille. La truffe au vent, la langue pendante. Enfin non, physiquement, il arrivait encore à se retenir mais mentalement, c’était le cas. « Talon », « Dérange pas », « Plus grande », « filles », « entament », « croissance », « avant les garçons », « ensuite », « rattrapez » et « d’accord ? ». C’est relativement ce qu’il avait retenu. Une chance que ce soit les mots clés, il a ainsi réussi à reconstituer les paroles. Après s’être envoyé une violente gifle mentale pour son manque d’attention, il se reprend.


- Euh… Aucun problème. Je ne suis pas grand… et en première année alors j’ai l’habitude d’être plus petit que tout le monde. Ce n’est pas la taille qui compte.


Heureusement que son jeune esprit naïf ne saisissait pas la double interprétation et par la même occasion, il n’avait pas à prier très fort pour que Romilly ne relève pas non plus.

Lorsqu’elle lui prit le bras, qu’il sentit le contact des deux peaux, le tout saupoudré d’un ravissant sourire, il eut un frisson d’excitation. Rien qui n’atteigne le plan sexuel même sa nouille ignorait qu’elle avait une autre utilité que d’uriner mais il se sentait tout chose, content, peut-être même heureux.

Elle voulait prendre de vitesse la masse de couple pour grignoter quelques amuse-gueules. Une idée très censée, surtout avec l’appétit vorace de quelques-uns de ses confrères Poufsouffles. Les noms seront tus pour préserver les relations.

Par contre, ce qu’il va être dur de préserver bien longtemps, c’est sa dignité. La question de la danse a été évoquée. Il allait être super ridicule sur la piste et deux fois plus puisque sa partenaire était danseuse pour Sterne. Il avait un peu potassé le sujet depuis l’invitation pour ne pas paraître totalement idiot. Sterne était donc un club de danse dans l’école et un élément de stress pour le garçon. Peut-être aurait-il dû faire l’effort d’apprendre quelques pas avant de venir. Enfin bon, le ridicule ne tue pas et il consentait à le faire.

Vu qu’elle posait la question, et qu’il valait mieux ne pas la décevoir par une mauvaise surprise au dernier moment, il improvisa un pas de danse. Une espèce de passage d’un pied à l’autre avec une oscillation verticale. Un parfait outrage à l’art qu’est la danse mais, au moins, c’était fait. Il avait l’habitude qu’on rit à ses dépends mais pour une fois, ça serait de manière volontaire, il assumait.


- Je ne sais pas fait beaucoup mieux.


Il devenait tout rouge, non pas par sa propre gêne mais pour faire honte à la demoiselle par ses très médiocres performances.

- Je sais, je suis nul.


Le couple fit ses premiers pas dans la salle magnifiquement décorée aux couleurs de Noël et des quatre maisons. Mais la décoration, Rhys n’en avait cure, il regardait sa cavalière avancer avec lui, elle surpassait sans le moindre doute ce qui pouvait l’entourer.

- Il faut que je te dise… Je suis assez… timide. Je risque de parler un peu… bizarrement et être tout rouge.


La déclaration s’accompagnait d’une démonstration de ses joues. Il souriait pour se donner une contenance.

Pendant ce temps, un débat se déroulait en lui.


- Houston, Houston, nous avons un problème.
- Ici Houston. Quel est-il?
- Ici le cœur, nous avons perdu le contact avec le cerveau.
- Quel est le message?
- Par ici, on aime beaucoup cette jeune fille. Elle est mignonne, gentille et de toute façon, on n’a pas à donner de raison. Mais le cerveau ne comprend pas tout le message. Il rougit et la regarde mais il ne sait pas pourquoi.
- Patience, Cœur, patience. Il est jeune, il doit apprendre.

808 mots
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Topic Commun] Bal de Noël 2002.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» TOPIC COMMUN - THIS IS HALLOWEEN.
» Event #3 : Noël 2014 [Topic Commun]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: