AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Topic Commun] Bal de Noël 2002.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Dim 4 Sep - 22:28

Un soupir s'échappa doucement de ses lèvres alors que Tosca se regardait dans le miroir. Elle ne se trouvait pas vraiment au top et c'était souvent là que se trouvait le gros du problème oui, à n'en pas douter et c'était bien souvent là que le problème pouvait se trouver, quoi que l'on ne puisse bien en dire. Oui, c'était parfaitement aussi simple que ça, à n'en pas douter une nouvelle foi, oui voilà. Elle avait voulu se faire jolie, être toute mignonne et pourtant, elle n'en avait pas été autant capable qu'elle ne l'avait voulu. Pathétique tout ça? Oui, assurément. Mais bon, pour le reste, c'était une toute autre histoire et c'était bien souvent là que se trouvait le soucis. M'enfin bon, il était impossible de se prendre la tête, voilà tout. M'enfin bon, tant mieux et c'était sans aucun doute bien mieux ainsi, en plus de ça, oui, à n'en pas douter. Oh que l'on ne se fasse pas avoir, elle trouvait quand même sa robe plutôt jolie et elle lui allait bien. Elle faisait surement une crise d'adolescente où on était incapable de trouver quoi que se soit de potable chez soi ? Oui, c'était parfaitement possible, à n'en pas douter ! Mais ce n'était quand même pas de sa faute si pour son bal avec Anh, elle voulait se montrer au mieux possible ! On n'avait vraiment pas le droit de lui en vouloir pour ça, c'était aussi simple que ça oui voilà.

Elle s'était coiffée du mieux qu'elle pouvait, maquillée sans trop abusé. Et le tour avait été joué, même si elle ne se trouvait pas encore vraiment à la hauteur. Elle faisait de son mieux en tout cas et c'était sans aucun doute bien mieux comme ça oui, il n'y avait aucun doute à avoir sur la question. Enfin bref, tout ça pour dire qu'elle n'avait pas vraiment trouvé que sa tenue était si belle que ça et qu'elle en avait vraiment regrettée de ne pas choisir l'autre robe avec laquelle elle avait hésité aussi longtemps. Enfin bon, elle verrait bien ! Si ça se trouvait, celle-ci allait lui plaire et c'était sans aucun doute bien mieux ainsi ? Oui, d'une certaine façon en tout cas ! M'enfin, on verrait bien quoi et c'était sans aucun doute bien mieux ainsi.

Bon, le tout, maintenant, c'était surtout de ne pas arrivé en retard, chose dont elle était capable, mais bon, c'était bien la toute dernière chose qu'elle voulait et c'était ça le plus important, il n'y avait pas le moindre doute à avoir ! Attendez après tout, déjà qu'elle avait été en retard à Pré Au Lard, si en plus elle était en retard au bal, le jeune Serdaigle qui lui servait de cavalier allait sans aucun doute penser qu'elle n'était pas vraiment sérieuse et qu'elle n'était pas capable d'arriver au moins une fois à l'heure quelque part ! Alors que c'était un gros mensonge hein ! Elle n'était pas toujours douée pour tout mais elle pouvait quand même arrivée à l'heure de temps à autre hein ! Elle ne voulait pas qu'il se mette à mal la juger par rapport à tout ça. C'était bien la toute dernière chose qu'elle voulait oui, à n'en pas douter.

S'avançant doucement dans les escaliers, un sourire illumina doucement son visage alors qu'elle voyait Anh, un peu plus bas, vraiment très élégant dans son costume. S'avançant donc vers lui, elle fut légèrement intimidé, lorsqu'elle arriva à sa hauteur, ne sachant pas trop quoi dire. Puis décidant de se contenter de simples banalités. C'était toujours plus ou moins efficace après tout non ?  « Bonsoir Anh ! Tu es vraiment très élégant ce soir ». Oui, au moins, la banalité était une valeur sûre et elle était tout de même sincère hein, il était beau. Tout simplement.


639
ROBE DE BAL
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Dim 4 Sep - 22:55

Bon et bien au moins, le bal auquel elle allait assister promettait d'être relativement agréable nah ? Après tout, Blake n'allait pas le passer avec une seule et unique personne mais bel et bien avec trois personnes ! Et ça, c'était plutôt classe ! Enfin.. En tout cas, c'était son avis et c'était sans aucun doute le plus important, oui, il n'y avait pas le moindre doute à avoir sur la question. Enfin.. Dans un sens en tout cas ! Enfin bon, pour le reste, c'était une toute autre histoire et c'était bien souvent là que pouvait se trouver le gros du problème, oui, il n'y avait pas le moindre doute à avoir et c'était aussi simple que ça. Voilà tout. M'enfin bref, pour le reste, elle allait bien voir après tout, la jeune blonde ne connaissait que Damon et si ça se trouvait, ça n'allait pas coller avec les filles ! M'enfin si elle ne s'y rendait pas, elle n'allait jamais savoir.

Ses longs cheveux blond légèrement ondulés sur ses épaules, la jeune fille avait opté pour une robe blanche avec des bretelles noires. Pas trop courte, juste ce qu'il fallait. Un collier autour du cou, des bijoux, une touche de maquillage et le tour était joué oui, voilà, elle était prête. De toute façon, ce n'était pas non plus comme si elle avait à plaire à qui que se soit non, c'était loin d'être le cas. Elle voulait passer une bonne soirée et pour cela il fallait une tenue confortable oui, c'était aussi simple que ça. A n'en pas douter ! Une fois qu'elle eut enfilé ses chaussures ( des spartiates en faite ! ), le tour fut joué et il fut vraiment temps de descendre. Puisqu'ils étaient plusieurs, il leur était logiquement interdit d'attendre trop longtemps. A n'en pas douter oui, c'était aussi simple que ça.

Elle retrouva Damon dans la salle commune et un sourire se dessina alors sur ses lèvres, toute contente. Bah oui, Damon était carrément trop chou ! Et là, dans sa tenue, il était super classe ! Non pas qu'elle soit sous son charme hein.. Que l'on ne s'emballe pas, il ne comptait pas, par rapport à Henri. Non pas du tout. Non pas qu'elle ne l'apprécie pas. Mais même s'il était d'agréable compagnie, ce n'était pas pareil. Il ne serait jamais qu'un ami quoi ! Ce qui en soit, était déjà pas mal, à n'en pas douter !  « Oh bah merci Damon ! Tu es fort élégant toi aussi ! ».

Légèrement mal à l'aise, Blake n'osa pas trop parler au départ mais Charisma finit par parler à Blake. Le vouvoiement n'en restait pas moins bizarre, après tout, elle n'était pas habituée mais elle ne perdait pas espoir sur le fait qu'elle finirait par s'y faire de toute façon hein, et c'était bel et bien pour cette raison que tout était bien plus simple et bien plus posée, oui, à n'en pas douter ! M'enfin bon, pour ça, il fallait avant tout qu'elle se mette à lui répondre hein ! Parce que si elle ne lui répondait pas, elle allait surtout se montrer désagréable et c'était la toute dernière chose qu'elle voulait ! Surtout que vu que c'était Damon qui l'avait invité, elle ne voulait pas le blesser et passer pour une imbécile.  « Et bien moi c'est Blake, je suis tout autant enchantée de vous connaître toutes les deux !.. Et non, je ne suis pas du tout déçue vraiment. Je suis persuadée que l'on va passer une bonne soirée tous les quatre ou en tout cas, c'est ce que j'espère ! Et si ma compagnie vous déplait, n'hésitez pas à me le dire, tous les trois hein ! ». Après tout, ils étaient entre amis et elle, elle s'était incrustée, c'était assez bizarre n'est-ce pas ? M'enfin bon !  « En tout cas, tu es charmante Charisma, vraiment ! Et toi aussi Eva-Roze, vraiment !». Un coup d'oeil à Damon, et elle se demanda s'il n'allait pas faire une remarque si elle ne disait rien sur sa tenue ? Mais bon, elle lui avait déjà fait un compliment, alors qu'ils étaient dans la salle commune hein! Enfin voilà, les compliments étaient tous tombés ! Puis qu'à voir la suite de la soirée ahah !

719
ROBE DE BAL
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Dim 4 Sep - 23:46

Lavinia adorait le bal, mais genre vraiment beaucoup, elle devenait quasiment hystérique et parfaitement ingérable quand la période fatidique se rapprochait.
Aujourd'hui malgré le fait que Lavinia soit la pire des marmottes elle s'était levée extrêmement tôt ce matin et avait basiquement passé sa journée entière a se préparer pour le bal qui aurait lieu ce soir. Surtout que cette année sans magie il lui fallait au moins le double de temps, surtout pour ses cheveux, déjà qu'en temps normal elle se levait plus tôt que tout le monde le matin pour que sa longue tignasse blonde et bouclée ressemble à celle de boucle d'or. Mais pour ce soir il lui fallait quelque chose de plus distingué, de plus élégant qui épaterait tout le monde, enfin surtout les filles puisqu'il était de notoriété public que les garçons ne remarquaient jamais les changements de la chevelure des filles, c'était bien dommage mais Lavinia savait qu'elle pouvait compter sur ses copines et sur Maïlys notamment pour remarquer et commenter sa coiffure. Quand ses cheveux furent savamment bouclés et attachés la jeune fille passa aux maquillage, cela devait être subtil mais spécial, naturel mais remarquable, et c'était pour cela qu'elle devait y passer un temps infini, le teint, les yeux, les lèvres, et le blush pour avoir les joues rose et l'air de rentré d'une balade dans le froid. Elle se verni ensuite les ongles, des mains et des pied, avec un vernis transparent à paillettes, parce que les paillettes Lavinia adorait ça!
Il était déjà presque l'heure de descendre lorsqu'elle enfila ses chaussures et sa robe. Encore une fois sa grand mère s'était chargée de la couture et on pouvait dire qu'elle avait vraiment des doigts de fée, c'était une vrai robe de conte de fée et Lavinia n'avait qu'une hâte c'était de parader dans sa nouvelle robe de princesse et rien que l'idée lui donnait le plus joli des sourires.
Elle retoucha son maquillage et descendit enfin les escaliers lentement en espérant que Jenson pourrait voir son arrivée.
Car oui Lavinia allait au bal avec un jeune homme de sa maison Jenson Samuelson, il était certes plus jeune qu'elle mais il avait eu le mérite d'être le premier à l'inviter au bal, il y avait bien cette espèce de minet d'Alek, mais Lavinia avait refusé , déjà parce qu'il était trop jeune ensuite parce que Jenson l'avait déjà invité à ce moment là et enfin parce que ça avait l'air d'une magouille bizarre et Lavinia le nez pour ce genre de choses.
Jenson était le meilleur ami de Maïlys et quand Lavinia avait confié à son amie que l'adolescent l'avait invité la blonde lui avait dit de foncer.
Il était bien là, en bas des escalier à l'attendre dans son beau costume avec un noeud papillon, cela la fit sourire il avait un petit air retro qu'elle appréciait beaucoup.
Elle posa sa main dans la sienne.
"Bonsoir Jenson. Tu es très élégant ce soir."
C'est sûr que ça changeait de l'uniforme de serpentard du reste de l'année, voilà pourquoi Lavinia aimait tant le bal, c'était leur seule occasion de se montrer au mieu d'eux même. La jeune fille tourna sur elle même. Et entraina son cavalier vers la sortie de la salle commune, il était temps d'aller danser!

la robe de Lavinia
[547]

QUÊTE
- Tous comptés -
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 5 Sep - 14:16

Bien sûr qu'il était bizarre de voir qu'ils allaient ensemble au bal et à coup sûr, les rumeurs n'allaient pas tarder à se faire nombreuses. En même temps, quoi de plus normal hein, même s'ils étaient des amis, ils ne se parlaient pas tant que ça et surtout, ils étaient sortis ensemble et c'était sans aucun doute ce qu'il y avait de pire, ce qu'il fallait le plus se demander, se poser comme question, c'était que faisaient-ils ensemble, alors que justement, Fredericke n'était plus là. Mais Vincent se foutait pas mal des rumeurs qui pouvaient tomber. Certes, l'ancienne Gryffondor n'allait probablement pas aimer la nouvelle, à n'en pas douter oui. Mais ce n'était pour autant pas aussi simple que l'on ne puisse bien le vouloir et c'était justement là que pouvait se trouver le plus gros du problème oui, à n'en pas douter. C'était aussi simple que ça.

En tout cas, pour le jeune vert, il était normal de ne pas aborder ses problèmes. Il n'était pas dans ses habitudes de se plaindre déjà, alors bon, il était hors de question pour lui de faire le malheureux alors que chacun avait ses problèmes. Il était donc absolument interdit pour lui de se plaindre continuellement sans qu'il n'y ait de réelle raison. C'était parfaitement hors de question, oui c'était aussi simple que ça. M'enfin bon.. Il était pour autant absolument hors de question de se prendre la tête avec tout ça, me^me si c'était loin d'être si facile, très loin même. A n'en pas douter. M'enfin.. Bon, pour le reste, c'était une toute autre histoire et c'était justement là que pouvait se trouver le gros du problème. La soirée promettait d'être longue parce que justement, ils n'avaient rien à se dire ou presque. Et c'était bien pour ça qu'il continuait à se demander POURQUOI est-ce qu'il l'avait invité. Oui, c'était trop bizarre et trop particulier, à n'en pas douter. M'enfin... C'était bizarre. Rien que l'ambiance qui se trouvait entre eux deux était particulière.

La soirée promettait d'être longue oui, à n'en pas douter.  « Merci Marie ». L'élégance n'était pas vraiment une des facilités dans le caractère de Marie, il était vraiment loin de l'être et il n'y pouvait pas grand chose hein ! Disons juste qu'il faisait de son mieux et ce n'était bien souvent pas suffisant. M'enfin.. Ce n'était pas lui qui allait s'en plaindre, il faisait de son mieux et c'était probablement ce qui comptait le plus. Ce n'était quand même pas la tenue le plus important, mais bien le comportement que l'on avait et ce que l'on était apte à réaliser. Oui, voilà. Dans un sens en tout cas. M'enfin..

Et il ne lui en voudrait pas non plus, si elle lui demandait de partir. Elle ne semblait pas du tout avoir envie d'être là et il ne voulait pas lui imposer sa présence et la forcer à venir ici, c'était bien la toute dernière chose qu'elle voulait oui. Ca allait plutôt créer un énorme fossé entre eux et rien d'autre et c'était bien là que se trouvait le gros du problème oui, et c'était bien ça qui s'avérait être le gros du soucis. M'enfin..  « Pareil pour toi. Tu as l'air de vouloir être n'importe où sauf ici.. ». Et il ne voulait pas la mettre mal à l'aise. Certes, il ne voulait pas particulièrement être ici. Et ça ne rendait pas les choses vraiment faciles. Mais... Bon, on ne pouvait pas non plus dire que tut cela était si évident que ça. Loin de là.

Danser ? Mouais, ce n'était pas vraiment ce pourquoi il était le plus doué et SURTOUT, ce qu'il aimait faire. Mais pour le reste, il était absolument hors de question pour lui de se laisser aller. Même si ce n'était pas la grande joie, c'était leur dernier bal. Il fallait donc en profiter un minimum non ? Ne serait-ce.. Qu'un peu, ce qui n'était pas si évident. Enfin bon, tout ça pour dire que même si danser ne faisait pas parti de ses objectifs premier, pour autant, il ne pouvait pas dire non.  « Bien sûr, allons-y ». Lui tendant la main, il l'entraîna par la suite sur la piste de danse ou quelques personnes se trémoussaient rythme de la musique.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 5 Sep - 15:19

Ouh là, que l'on ne se mette pas à croire n'importe quoi hein. Bien sûr que non, qu'il ne serait pas parti. Certes, si elle avait mit une heure avant de venir, il aurait sans aucun doute pété un câble et il aurait probablement traîné avec Helena et emmerder Tomas en attendant et il aurait sans aucun doute volontiers pu penser qu'elle n'aurait tout simplement pas montrer le bout de son nez. Oui, voilà. Mais il l'aurait sans doute attendu jusqu'au bout et c'était bien ça le plus important. A n'en pas douter.  « Ne dis pas n'importe quoi. Bien sûr que non, je ne serais pas parti. Quoique, si tu avais attendu une heure avant de venir.. Je serais peut être allé au bal oui. Mais au bout d'une heure, il est normal de penser que tu aurais pu ne pas te montrer hein, et là, tu ne peux pas m'en vouloir non ? ». Non mais c'était vrai quoi. Il n'y avait rien de si effrayant dans ce fait ni de si bizarre que ça, loin de là. Mais pour autant, ce n'était pas si facile et c'était ça le gros du problème. M'enfin..  « Je ne suis pas très patient non, mais il y a des limites tout de même. Mais pendant un instant, j'ai eu peur que tu puisses avoir changé d'avis et ne pas vouloir venir ». Après tout, il n'était pas si génial que ça. Et oui, il avait beau être assez fier de lui, il manquait parfois de confiance en lui. Ce n'était quand même pas de sa faute non ?

Bon et bien personne ne pourrait voir les deux jeunes danser sur la piste et c'était sans aucun doute bien mieux comme ça hein ! Non mais c'était vrai quoi, on ne pouvait pas non plus se mettre à lui en vouloir, et c'était sans aucun doute là que pouvait se situer le problème, oui, il n'y avait pas le moindre doute à avoir sur la question. M'enfin bon, pour le reste, ce n'était pas bien compliqué et c'était là que se trouvait le problème oui voilà. Déjà, que l'on se comprenne bien, il était inconcevable pour Axel de se mettre à danser comme un con sur des musiques de daube. A la rigueur, pour un slow, il ne pourrait pas dire non, puisqu'il aurait été collé à Alix et ça, c'était genre super intéressant en faite hein ! Il n'y avait vraiment pas à dire !  « Oui, c'est pareil pour moi. Si on m'y oblige.. Quoique pour le slow... Collé l'un contre l'autre.. Ca peut être sympa.. ». Bah quoi ?

M'enfin bon, pour le reste, le plus intéressant était bien sûr le buffet et ça avait toujours été comme ça pour Axel. Même si de manière général, il avait toujours fait pour satisfaire sa cavalière évidemment. Et puis lorsque l'on est tout seul, on n'a pas forcément envie de se prendre la tête avec le bal de Poudlard hein !

Ce qu'il buvait ? Oh allez, ce n'était pas non plus comme s'il pouvait boire tout ce qu'il voulait. Lui qui adorait se mettre une murge, ce n'était pas à Poudlard que ça allait se produire, puisqu'il n'y avait jamais d'alcool ! Donc bah le choix se faisait vite fait !  « Et bien je vais prendre la même chose que toi je pense ». D'ailleurs, il aurait aussi volontiers aimé pouvoir fumer une clope. Mais ça non plus ce n'était pas autorisé. Vivement la fin de l'année pour que ses petits plaisirs puissent venir le retrouver oui ! C'était sans aucun doute bien mieux comme ça oui, aucun doute à avoir sur la question, non vraiment aucun. Ils trinquèrent donc, à Noël, à ce dernier bal avant la fin des études du jeune Serdaigle. Bordel, ça promettait de vraiment lui faire bizarre ça, aucun doute ! Mais bon, le mieux était de ne pas trop y penser pour l'instant. Là, il était avec Alix et c'était tout ce qui devait compter ! Il déposa d'ailleurs un rapide baiser sur le front de la jeune fille, un sourire sur les lèvres.

Il avait proposé à Alix de venir chez lui, pour les vacances pour qu'elle puisse venir à son concert et qu'ils puissent passer un bon moment ensemble. Oh oui.. Ca allait juste être trop bien ! Et ça ne risquait pas de déranger ses parents de toute façon ! Ils n'avaient jamais rien dit par rapport aux gens qu'il invitait. Bah oui, ils étaient plutôt cool quoi ! Donc bah voilà !  « Non non, aucun problème ne t'inquiète pas ! Ils sont super cool tu verras ! ». Sauf quand il était question de tatoos mais ça c'était une autre histoire. C'était un sujet qu'il n'avait jamais pris la peine d'aborder donc ça jouait déjà pas mal quoi !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 487
Âge : 25 ans (10/08/1986)
Actuellement : Herboriste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 5 Sep - 18:22

Alix était abasourdie ! Axel croyait vraiment qu’elle n’allait pas venir ??? Et le pire : sans le prévenir, lui ??? Le dévisageant avec stupéfaction, la sorcière répliqua avec on ne peut plus de sincérité :

« Tu es fou… Je n’aurais jamais pu te faire ça Axel. »

Parce qu’elle était totalement raide dingue de lui et que plus ça allait, moins elle supporter de passer du temps sans lui… Elle devenait dépendante de lui à une vitesse impressionnante… C’était un peu flippant mais si agréable en même temps qu’elle ne pouvait décemment, pas se plaindre… Oui, Alix était amoureuse d’Axel… Elle sentait son cœur s’emballer quand il était avec elle et elle le désirait comme elle n’avait encore jamais désiré personne auparavant… Pourtant les mots d’amour refusaient de passer ses lèvres… Elle avait peur. Peur de casser l’instant, de briser la soirée, si jamais il ne partageait pas ses sentiments. Elle préférait attendre encore un peu… parce qu’elle sentait que très prochainement, elle ne pourrait plus contenir ses mots d’amour et à ce moment là… Il l’accepterait ou se terminerait… mais ça ne devait pas être ce soir…

Quand Axel parla du slow, Alix fut on ne peut plus sceptique, jusqu’à ce qu’il achève son explication. Riant alors aux éclats, la sorcière se sera contre lui, ses bras se glissant autour de son cou, son corps se collant sans aucune gène contre celui d’Axel, elle attira le visage du jeune homme vers elle et murmura doucement, ses yeux plongés dans ceux de l’Aigle :

« En ce qui me concerne, je me passe très bien de slow, pour me coller contre toi. »

Doucement, elle mordilla la lèvre d’Axel avant de l’embrasser de façon un peu trop… hum… ouverte dirons-nous… Il fallait juste espérer qu’aucun prof ne les voient, là, vers le buffet, sinon à tous les coups, ils auraient droit à un avertissement. Alix était, d’ailleurs, la première surprise de ce comportement… Elle qui était discrète et passe partout… Elle se sentait incroyablement sûre d’elle et invincible, dès qu’elle était auprès d’Axel.

Servant à boire à Axel, elle trinqua avec lui (elle, l’alcool ne lui manquait pas, puisqu’elle ne buvait pas…). Puis ils parlèrent un peu de leurs projets pour les vacances qui commençaient dès le lendemain… Souriante, bien qu’un peu stressée, Alix reprit, rêveuse :

« J’ai tellement hâte d’y être… Au concert, hein. ça va être énorme ! »

De sûr ! Finissant son verre, elle grignota quelques petits trucs avec axel, ils burent un autre verre. Alix aperçut alors Camille, qui était avec sa copine : Ella. La lionne adressa un large sourire à son meilleur ami, se tournant alors vers Axel, elle chuchota :

« Je vais dire bonsoir à Camille et on y va après ? J’ai envie d’être un peu tranquille avec toi… »

Oui, parce que c’était bien beau tout ça là, la musique, la foule d’élèves et professeur, mais Alix, elle, elle voulait avoir son chéri pour elle toute seule un petit peu (beaucoup même). Elle voulait pouvoir faire ce qu’elle voulait sans risquer de se faire coller parce que sa conduite était genre ‘indécente’ ou une co**erie du genre…

« Sauf si tu veux voir des amis à toi ? »

Parce que après tout, on ne sait jamais ? Alix passa donc vers Camille, souriante, ravie de le voir, elle l’embrassa sur la joue :

« Joyeux Noël Camille ! »

Puis se tourna vers la petite amie de ce dernier, toujours aussi sympathique et de bonne humeur :

« Et à toi aussi Ella ! »

Axel était là, à côté d’Alix, et cette dernière sentait bien que ça ne l’enchantait pas plus que ça, aussi termina-t-elle, joyeusement :

« Amusez-vous bien ! »

Puis elle les quitta, saisissant le bras d’Axel, et quittant, avec lui, la salle de bal, flottant sur son petit nuage d’amour. Se mordillant la lèvre, bercée de projets, elle traversa les couloirs et finit par atteindre une salle de classe dont la porte n’était pas fermée à clé. Ouvrant la porte, elle entra avec Axel, et referma derrière eux. Glissant ensuite une cale pour bloquée la porte, elle souffla :

« On ne devrait pas nous déranger… »

Et doucement, elle enlaça Axel, l’embrassant avec plus de passion encore que dans la salle de bal. Ils étaient tous les deux, tous seuls, sans risque qu’on ne vienne les ennuyer sauf si un fantôme vient à passer dans le coin… et ils avaient toute la soirée devant eux…



FIN POUR ALIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mar 6 Sep - 22:25

Bonnie était une grande fan de tout les rassemblements de Poudlard, elle adorait s'amuser et il était vrai qu'avec la disparition de la magie ces derniers temps n'avaient pas été super jojos, l'ambiance était pesante et les questions restaient sans réponses on ne savait pas qui avait fait ça ou même si quelqu'un l'avait fait, peut être que c'était ainsi, que les sorciers n'auraient plus jamais l'occasion d'utiliser leurs pouvoir. Pour Bonnie qui ne goutait à la pratique de la magie que depuis l'année précédente le changement était un peu déstabilisant mais pas complètement insurmontable, c'était beaucoup plus difficile pour Clyde assurément, mais ça ne les empêcherait pas de bien s'amuser ce soir et de passer un excellent noël en famille demain. Bonnie avait super hâte de revoir sa petite soeur, elle avait un peu l'impression que Lucy prenait 5 cm à chaque fois qu'elle s'absentait, ça faisait partit des inconvénients à être en pensionnat mais comme sa mère lui envoyait des photos chaque semaine cela comblait un peu le vide...
Mais tout cela Bonnie n'y pensait pas souvent, elle était bien trop occupée pour cela et puis c'était vraiment pas son genre de s’apitoyer sur son sort, elle pensait à ça le soir avant de s'endormir mais elle était généralement trop fatiguée par toute l'énergie dépensée dans la journée pour ne pas s'endormir dans les deux secondes qui suivaient le moment où elle posait sa tête sur l'oreiller, autant dire qu'elle ne s'inquiétait pas tant que ça.
L'ambiance était chouette, Bonnie était arrivée dans les premières personnes, elle adorait voir les gens arriver, seuls ou en couple, les élèves qu'elle voyait tout les jours paraissait bien différents une fois sur leur 31. Bonnie avait mis un point d'honneur à connaître tout le monde à Poudlard, au moins de vue, mais elle devait avouer que parfois la transformation de certains et certaines était si radicale qu'il était difficile de les reconnaître, il lui semblait que plusieurs de ces filles avait dû passer leur journée complète dans leur salle de bain, et bien entendu Bonnie aimait beaucoup toute cette partie de pomponnage mais il était vrai qu'à douze ans, Bonnie était toujours interdite de maquillage, alors elle n'avait pas grand chose à pomponner, mais comme l'année précédente elle se faisait plaisir en coiffant et en faisant les ongles de ses camarades Gryffondor qui le souhaitaient, ou qu'elle forçait...
Bonnie avait fait tresser ses cheveux et portait une robe jaune pâle avec une seule bretelle qui lui arrivait aux genoux avec une paire de ballerine blanche, elle était encore entrain de siroter son jus de citrouille sur le bord de la piste mais nul doute que d'ici quelques minutes elle allait se défouler et danser sans relâche jusqu'à la fin de la soirée.
La fillette était infatigable quand il s'agissait de s'amuser et si elle avait ses copines avec elle alors la elle était parfaitement intenable, une vrai petite boule d'énergie, elle adorait la musique et elle se laissait emporter par elle, plus besoin de réfléchir, il fallait juste écouter le rythme et lâcher prise..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 7 Sep - 14:55

Pandore McAllister & Zane Fabeck


Pandore au bal de Noël, ce n'était pas une première, mais presque. Cette année-ci, la jeune fille avait un cavalier (fait suffisament important pour être noté), à l'inverse de l'an passé où elle s'y était rendue seule avec sa bande d'amis, dans sa globalité ce qui n'incluait que quatre personnes, on vous rassure.

Zane l'avait gentiment invitée à devenir sa cavalière et bien qu'elle n'ait que 12 ans, Pandore ne pouvait que trouver le geste symbolique et très mignon. On savait tous que quand les grands s'invitaient entre eux au bal de Noël (du moins c'est ce que sa cousine lui avait dit), c'était parce qu'ils se trouvaient mignons entre eux voire même dans certains cas : ils étaient amoureux. Là, la petite fille ne voyait dans le duo formé par Zane et elle, qu'une micro-tentative de faire comme les grands, mais attention, de le faire bien ! Bien que Zane était assimilé comme son meilleur ami, Pandore ne pouvait que trouver leur duo sympathique.

La petite fille avait décidé de se mettre à l'aise, pour le bal de Noël : elle n'était pas frileuse, c'est pourquoi Pandore avait opté pour une jupe noire (avec des collants quand même), resserrée au dessus des genoux, avec beaucoup de volume et surtout un effet froissé qui contrastait grandement avec sa tenue habituelle. Elle avait gardé une de ses chemises blanche de tous les jours pour le haut mais y avait ajouté une petite fleur jaune, au niveau de la poitrine pour se faire remarquer par ses semblables, qui n'avait rien de très bucolique dans le sens où elle était en cristal teinté et de forme symbolique (celle d'une fleur donc). Comme à son habitude, Pandore portait aussi le bracelet de Louise. Pour ce qui était de sa coiffure, la petite fille avait fait dans l'original, mais pas forcément dans le discret. La jeune fille avait tiré ses longs cheveux en deux queue de cheval, en hauteur, entre les côtés et l'arrière de la tête, d'où elle avait soigneusement tressé entrefilés de fil d'or, ses cheveux chatains. Pandore aimait beaucoup le jaune et le doré c'est pour cela que dès qu'elle voulait se faire jolie, elle mettait un des petits plus qu'on lui avait donné ou qu'on lui avait offert comme par exemple le pendentif de 30 centimètres de diamètre en or massif représentant les armoiries de sa famille.

Une fois que la jeune fille fut habillée, elle se rendit dans la salle commune où Zane devait l'attendre en tout cas il avait intérêt. Par chance, il y était déjà et vraiment très très bien habillée, ça, on ne pouvait pas dire pour une fois !.

« Zane ! Tu es magnifique !»

Elle accepta la fleur que le jeune homme lui tendait et la mit à son poignet, comme il le lui indiqua. Les deux jeunes gens se rendirent enfin dans la grande salle, où le bal avait lieu. Ils y arrivèrent quelques minutes plus tard que Pandore fut ravie d'y voir autant de monde. Surtout que Louise aussi avait un cavalier, alors, tout était parfait ! Presque naturellement, tout en parlant avec Zane, Pan' se dirigea vers le buffet. Après tout, c'était bien là tout l'intérêt du bal de Noël non, manger ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 1483
Âge : [12/11/1984] 26 ans
Actuellement : Gérant pâtisserie-chocolaterie MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: esclave de Sam :p

MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 7 Sep - 22:34

Kayliah de Busworth & Roman Jones


Un Roman amoureux , ça donnait un garçon très heureux, mais ça donnait également un garçon dont l'énergie était décuplée et dont les limites se brisaient aussi facilement qu'une vitre confrontée à un Reducto quoiqu'en ce moment un Reducto était aussi dangereux qu'un papillon hippie, en fait.

Cette année-là dédicace à Claude Roman allait au bal de Noël avec son amie Kayliah. Bien sûr, en plus du plaisir incomparable de passer une bonne soirée avec sa copine de classe, il y'avait en plus de ça le plaisir de voir Marie verte de jalousie ce qui ne jurerait pas avec sa cravate, au moins à la vue de la superbe Poufsouffle. Oui, ne nous en cachons pas, s'il y'avait bien une bombe à Poufsouffle, c'était Louise Kayliah. Roman avait donc fait une pierre deux coups, cette année.

« Tu es parfaite. Disons suffisamment pour me faire haïr de tes prétendants et pour que Marie maudisse le jour où tu es née. »

Il fallait dire que ça procurait un plaisir fou à Roman de s'imaginer Marie jalouse. Au fond, il n'avait la certitude de rien, bien au contraire : il voulait que Marie soit jalouse, certes, qu'elle se jette dans ses bras, qu'elle l'embrasse fougueusement, tout ça, tout ça, mais dans les faits il avait encore l'arrière goût amer de leur dernière rencontre. Le pire des cas étant bien sûr qu'elle se fiche royalement de lui et ça hélas, il savait qu'elle pouvait très bien le faire si elle le décidait (une vraie bourrique, cette fille !).

Le couple de Poufsouffle qui irradiait par sa classe et sa prestance arriva enfin dans la grande salle, et Roman ne put s'empêcher de faire un tour d'horizon des yeux pour voir lesquels de ses amis étaient déjà là. Il ne voulait pas voir Marie, non, surtout pas croiser son regard, le but de la soirée étant de l'ignorer le plus possible. Il voulait juste trouver ses amis.

« Ah non mais j'y crois pas, là... Elle a choisi cette truffe de Fayr pour l'accompagner ?! Elle l'a fait exprès pour m'énerver, elle l'a fait exprès ! »

Mission ignorance : lamentable échec. Là, la vision de Marie au bras de Vincent avait mis fin à toutes les bonnes résolutions de Roman. Elle l'avait fait exprès, c'était clair ça ! Sandeau passait encore, mais Fayr ! Fayr ! Son ennemi juré craché à Serpentard, celui avec qui depuis 6 ans ils ne pouvaient pas se voir en peinture, celui qui avait fait (presque) détester les Serpentard à Roman. Bref, le mec qui pouvait le plus rendre Roman jaloux en plus il était beau !.

« Kay, dis moi qu'ils ont l'air de s'ennuyer à mourir, dis le moi ! »

Roman cherchait des yeux quelqu'un pour partager son désarroi (parce que Kay était décidément trop gentille) et trouva enfin Damon. Le préfet savait que son meilleur ami n'était accompagnée que de filles ce soir là, mais il en connaissait la moitié et ne pensait d'ailleurs pas les déranger outre mesure.

Entrant dans la grande salle, le tout Poudlard put ainsi remarquer : une ravissante jeune fille, brune, radieuse et souriante, au bras d'un garçon dont la carrure imposait à présent le respect, en costume noir, chemise blanche et nœud papillon blanc, très classe, bien coiffé parfumé par la famille McMillan et à la démarche franche mais gracieuse et admirable ouais en fait, Roman sait marcher, le regard cependant contrarié et non plus souriant comme il l'était quelques secondes plus tôt. Se dirigeant droit vers son meilleur ami, Roman salua d'ailleurs les demoiselles (dont Eva, qu'il connaissait, idem pour Charisma plus une petite Gryffondor qu'il avait déjà croisé, sans connaître son nom).

« Mesdemoiselles, bonsoir ! »

Roman afficha son habituel sourire radieux (en fait il pouvait pas rester bien longtemps contrarié, c'était plus fort que lui !) et porta son regard sur Damon. Il laissa Kayliah quelques instants avec Eva (qui était quand même son amie, hein) et attrapa son meilleur ami par le bras. Même si ça ne servait à rien, il avait besoin de dire ce qu'il ressentait :

« T'as vu ? Marie est au bal avec Vincent ! J'y crois pas quoi... Tu crois qu'elle l'a fait exprès pour me faire enrager ? »

C'était assez drôle de voir un Poufsouffle poser une question de réflexion à un Gryffondor, mais c'était pourtant bien le cas. Pour ça Roman et Damon se complétaient bien : Damon était en principe le Gryffondor fougueux et Roman donnait les conseils mais quand c'était le préfet qui implosait, les rôles s'inversaient. Disons qu'ils avaient tout deux la même énergie (oui, c'est pas peu dire) mais qu'ils savaient également se poser quand la situation l'exigeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Jeu 8 Sep - 11:52

Martin Davidson & Himself


Martin n'était pas du genre à réfléchir 107 ans à des broutilles, c'est pourquoi cette année-là, il avait décidé de se rendre au bal et de faire un peu ce qui lui plaisait, sans se prendre la tête et sans n'avoir aucun plan pré-établi de sa soirée. Non, cette année Martin n'avait pas de cavalière, par un malheureux concours de circonstances qui avait amené le jeune homme à se rendre à l'évidence : Merlin ne voulait pas qu'il aille au bal de Noël accompagné, pour une bonne raison et il la trouverait !

Habillé d'un smoking noir très élégant confectionné par les cousines, Martin réajusta son nœud papillon blanc avant d'entrer dans la grande salle – seul – et d'en faire un bref état des lieux. Il y'avait du monde et en fait il y'avait pour ainsi dire déjà presque tout Poudlard. Cette année Martin n'avait pas besoin d'être ponctuel, il n'avait personne qui l'attendait, il pouvait donc se faire remarquer un peu...

Se dirigeant vers le grand buffet, Martin remarqua bon nombre de ses amis, des gens qu'il n'aimait pas, mais aucune trace d'Alix. Elle était sortie avant lui de la salle commune donc elle était forcément ici, à moins qu'elle ait voulu s'isoler avec sa tâche de petit ami. A croire qu'elle faisait tout pour le mettre hors de lui, en fait !

Mais ce qui gonfla le plus Martin, c'était sans en douter la vision de Tosca au bras de ce Serdaigle. Bon, pas que Martin était jaloux de cette crevette bleu et bronze, il ne faisait pas le poids face à lui, mais savoir que Tosca l'avait choisit lui à sa place, ça l'agaçait un peu. Ou alors elle l'avait fait exprès... Un Serdaigle, en plus, ça correspondait à tout ce que Martin n'était pas : calme, posé, réfléchi, littéraire, bref, si elle avait voulu le rendre jaloux en lui faisait comprendre que c'était un Serdaigle qu'il lui fallait et non pas un lion (Martin en doutait, soit dis en passant), elle n'aurait pas pu trouver mieux.

Le jeune lion chercha sans attendre un moyen de prendre son courage à deux mains : s'il n'avait pas de cavalière, c'était pour une bonne raison, et il venait de la trouver : avec un cavalière, il n'aurait pas pu aller voler une danse à Tosca et lui dire ce qu'il avait à lui dire. Là, il pouvait.

Sans attendre, le rouge et or fila vers l'autre côté du buffet, où il avait repéré une de ses amies : Elorah, qui lui avait d'ailleurs promis une danse et qui lui était à vie redevable pour ne pas être allée au bal avec lui, se tenait là, avec son cavalier (un Serpentard. Oui bon là en même temps, Martin l'avait un peu cherché, en allant voir UNE Serpentard). Il l'a prit en aparté quelques secondes, lui murmura quelque chose à l'oreille, puis regarda ensuite son visage pour voir si elle était d'accord. D'un signe de la tête, elle acquiesça, ce qui fit sourire Martin. Le jeune homme s'isola quelques secondes, laissant à la jeune vipère le soin d'expliquer à son cavalier qu'elle allait s'éclipser quelques secondes et une fois qu'elle fut libre, Martin passa à l'action. Il n'était généralement pas un gros penseur mais quand il voulait arriver à ses fins, il s'en donnait toujours les moyens.

Sans attendre, le jeune Davidson se rendit vers la piste, là où se tenait Tosca et son cavalier. Il arriva derrière le Serdaigle, et d'un geste parfaitement désinvolte, le sourire aux lèvres, Martin lui dit :

« Permettez-moi de vous couper mon cher ami, mais j'ai promi à mon amie que vous lui donneriez une danse. Et la connaissant, je doute qu'elle vous lâche d'une semelle si vous refusez ! »

D'un geste franc mais pas brusque, Roman attrapa le bras d'Anh et fit doucement pivoter le jeune homme, pour qu'il se retrouve en face... d'Elorah. La vipère n'attendit pas plus longtemps pour mettre son plan à exécution et à entrainer le bleu et bronze sur la piste de danse.

« A nous deux... »

Martin s'approcha de Tosca, et comme s'il venait de faire la chose la plus normale du monde l'amour rend fou, aussi, l'attrapa par la taille, pour la tirer elle aussi vers la piste de danse.

« Désolé de te priver de ton cavalier mais il fallait que je te parle. »

Bon, de toute manière il ne comptait pas laisser Anh aux griffes d'Elorah toute la soirée hein, non, loin de là ! Il voulait juste parler à cœur ouvert avec la jeune femme, ce qui incluait nécessairement qu'il n'y passerait pas trois plombes. Plantant son regard dans ses yeux, Martin finit finalement par dire :

« Bon en fait j'ai jamais été très doué pour les discours. »

Et sans hésitation, le jeune homme se rapprocha du visage de la jeune femme pour l'embrasser. Non, il n'avait très certainement pas peur du ridicule et ce même s'ils étaient en plein milieu de la piste de danse. Tosca lui plaisait depuis de nombreuses années et même s'il s'était trompé sur ses sentiments à elle, où s'ils avaient changé, on ne pouvait plus lui reprocher de ne pas avoir essayé. Après tout, il était temps, non ?





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Topic Commun] Bal de Noël 2002.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» Event #3 : Noël 2014 [Topic Commun]
» [topic commun] Un mariage aussi royal qu'inattendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: