AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Topic Commun] Bal de Noël 2002.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Jeu 8 Sep - 18:18

Et voilà , Jenson était fin prêt , il était descendu en salle commune et attendait sa cavalière . Il n'était pas spécialement nerveux parce qu'il n'y avait aucune raison à cela mais juste impatient . Il avait déjà observé les personnes alentours et desserré et resserré son noeud deux fois lorsqu'il aperçut Lavinia descendre les escaliers dans sa robe de bal . Il esquissa un sourire amusé en voyant celle ci , il faut dire que sa camarade de maison ne semblait pas avoir pris les choses à la légère , comment dire la robe qui tendait vers le rose pale , le maquillage elle faisait vraiment très fille . Pas que ce ne soit pas le cas d'habitude mais là encore plus bien sur .

Le blond apprécia quand la jeune fille lui dit qu'il était élégant . Bon , en même temps c'était tout à fait vrai elle ne l'avait pas inventé mais il aimait bien les compliments . Normal après tout , qui n'aimait pas ? Il acquiesça , bien d'accord avec ce que venait de dire Lavinia . Bon , c'était certes évident et pas seulement ce soir là , mais il n'allait pas s'en plaindre . Aussi il ajouta simplement « Merci . Toi tu es vraiment magnifique , tu sais » Tout à fait . Et oui elle le savait sûrement déjà mais si ça pouvait lui faire plaisir après tout . Elle était sa cavalière alors il fallait bien qu'elle passe une bonne soirée avec lui . Ils n'allaient pas au bal ensemble pour se chamailler donc bon .

« Je devrais pas regretter mon choix » continua le vert & argent . Ou pas . Il n'en savait rien en faite mais pour l'instant ça allait . Normal vu que ça ne faisait que cinq minutes même pas qu'ils se parlaient , mais bon Lavinia était pas mal et avait l'air assez sympa alors il n'y avait pas de raison que ça n'aille pas . Les deux prirent donc la direction de la grande salle où se déroulait l'heureux événement c'est à dire le bal de Noël et en chemin Jens' dit avec ironie « Hmm ça te donne un air innocent aussi la robe , tu n'es pas une vraie vipère en faite ? »

Le garçon n'attendait pas spécialement de réponse , il avait juste dit ça comme ça pour rire . Tout le monde savait que les apparences pouvaient parfois être trompeuse de toute façon . Ils pénétrèrent dans la salle de bal et Jens' put alors constater que la déco' de la salle était assez chouette , malgré la disparition de la magie chez les sorciers , la magie des lieux était toujours bien là . Disons que ça restait agréable et que ça aurait pu être pire . Se retournant vers Lavinia à ses cotés il lui demanda « On commence par aller danser un peu , ça te va ? » et il l'entraîna vers la piste de danse un peu plus agitée tout coup par des échanges de cavaliers . On ne savait pas trop ce qui se passait . Et ils pourraient toujours aller boire ou manger quelque chose par la suite .

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Ven 9 Sep - 18:57




C’était la vieille de noël, donc le bal. Maintenant âgé de 15 ans (sa fête est en octobre), elle se devait d’avoir un cavalier. Enfin c’était se que les autres filles désespérait. Pour Estelle c’était le moindre de ses soucies et tout se qu’elle voulait c’était mettre son côté sérieux de côté pour ne pas dire, le mettre au placard et se laissé aller. Était-ce simplement possible? Bien sûre, depuis qu’elle avait embrassé Camille, le frère de sa meilleure amie, elle s’était quelque peu renfermée car l’attitude du garçon avait amèrement blessé l’année dernière. Et puis, l’énergie de son amie, l’avait redonné la pêche qu’elle avait perdu l’année dernière. Par contre, Nina n’était toujours pas au courant. Bref, après avoir aidée son amie a se préparé, Estelle en fit de même. En fait, la Canadienne ne s’était pas cassé la tête. Elle portait la même robe que l’hiver passé. Elle était juste un peu plus petite. Ses cheveux qui en cette période de l’année était plus brun que blond tombait en cascade dans son dos. C’était une des rares fois ou ils étaient libres. Nina une fois prête quitta le dortoir pour la grande salle sans l’attendre.

Lorsqu’Estelle arriva devant la porte, elle vit Nina entré avec un élève qu’elle ne connaissait que de visage. En fait, si le garçon c’était présenté à elle, la Canadienne avait depuis oublié son nom. Rien de bien méchant, juste une incompatibilité entre les visages et les noms. Pendant qu’elle se dirigeait vers l’entré de la Grande-Salle, Logan Spencer lui faisait signe. « Bah pourquoi pas» pensa t-elle. Elle s’approcha de lui avec un sourire timide. En fait, elle était un peu en froid avec le garçon qui lui avait fait une crise de jalousie à cause de son amitié avec Nina. D’ailleurs, elle n’avait jamais rien compris pourquoi. Estelle était bien naïve au sujet des relations entre garçon et fille.

-Hey Estelle, tu as quellquuu’un pour le bal, lui demanda t-il avec une certaine difficulté. Estelle le regardait les yeux grands ouverts. Elle était surprise. Depuis qu’elle se connaissait, jamais il ne l’avait invité quelque part. C’était une première. Une fois la surprise passée, elle répondit à sa question

- Maintenant oui, il y a toi! premier cavalier de sa vie. Il valait mieux être son meillDit-elle avec un certain sourire. Ainsi, Estelle avait son tout eur ami qu’un parfait inconnu qui n’hésiterait pas a se mettre les doigts dans le nez dès qu’elle aurait le dos tournée. (Petite blague de son frère au sujet des bals) Lorsqu’ils entrèrent dans la pièce, Estelle commençait à avoir faim. Elle prit la main de Logan – qui sous se geste, les joues du garçon fit compétition à une tomate bien mure du mois d’août- elle l’entraina vers le buffet. Elle aperçut de loin Nina qui avait la main dans les airs, prête à faire un «Tope-là».

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 12 Sep - 18:28

Tosca ne savait pas quoi penser des garçons. Bien souvent, l'un d'entre eux lui plaisait mais elle n'avait pas la foi d'aller le voir et de lui parler pour essayer de comprendre les choses. Et c'était là que la plupart du temps, tout pouvait devenir à ce point compliqué. Ca pouvait sembler con, chiant et énervant oui, à n'en pas douter mais ce n'était tout de même pas de sa faute s'il lui arrivait d'avoir du mal à se comporter avec les hommes. Elle n'avait jamais eu de petit ami, elle n'avait jamais eu de modèle sur lequel se fier. Oui et c'était bien souvent là que pouvait se trouver le gros du problème. Bordel.. C'était vraiment trop compliqué par moment, et c'était même ce qu'il y avait de plus chiant parfois. Oh, que l'on ne s'emballe pas et surtout, que l'on ne se mette pas un seul instant à croire que la jeune brune était surtout super cruche hein, c'était bien loin d'être le cas et c'était là que se trouvait le soucis. C'était juste qu'elle ne savait jamais comment se comporter.

Lorsqu'elle avait vu Anh en bas des marches, elle avait commencé par le trouver très beau oui, mais par la suite, elle avait légèrement pensé à Martin et son coeur s'était pincé. En clair, elle ne savait toujours pas comment se comporter et encore moins sur quel pied danser. Elle était persuadée de ne pas avoir la moindre chance avec Martin, il était donc normal qu'elle lâche l'affaire et qu'elle avance. Et c'était à ce moment qu'elle avait eu la chance de rencontrer le jeune Serdaigle qu'elle avait trouvé parfait sur tous les points. Elle avait, par ailleurs, eu beaucoup de mal à croire qu'il pouvait exister quelqu'un comme lui, même s'il était juste parfait. Mais là par contre, elle avait surtout tendance à continuellement se répéter et c'était souvent là que tout devenait à ce point compliqué. Oui voilà, d'une certaine manière, en tout cas. M'enfin bon, ce n'était pas toujours vraiment facile et c'était bien pour ça que tout était si difficile à gérer. Pour tout dire, là, elle se trouvait surtout perdue. Oui, voilà.

Mais elle ne devait absolument pas se mettre à penser à un autre garçon alors qu'elle était avec Anh et c'était cette idée qu'elle devait principalement se mettre en tête que cela soit, ou non, facile. Il était absolument hors de question pour elle de trop songer à Martin alors que ce n'était même pas lui, en plus, qui l'avait invité au bal quoi ! Et c'était bien là que se trouvait le point le pus important de la situation. Martin ne l'avait pas invité.

Bon, il l'aurait peut être fait, si elle n'avait pas directement accepté l'invitation de Anh ? M'enfin bon, s'il y avait vraiment tenue, il aurait parfaitement pu le faire plus tôt et c'était là que se trouvait le point culminant de la situation hein ! M'enfin bon.. Ce n'était vraiment jamais facile et là, elle avait surtout l'impression que c'était prise de tête oui, et c'était bien là que se trouvait le plus gros du problème et c'était BIEN LA que tout devenait à ce point énervant, d'ailleurs. Enfin.. Bon, hors de question pour elle, en tout cas, de trop se prendre la tête, que cela soit facile ou non. De toute manière, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle avait le choix hein.

Ils filèrent ensemble vers la piste danse, Tosca était prête à faire la fête et surtout en sa compagnie à lui. Ca promettait d'être une pure soirée et elle savait qu'elle était accompagnée de la bonne personne pour ça. Tout sourire à l'attention du jeune homme, elle glissa ses bras autour de son cou pour la danse qui commençait.  « Je ne suis pas une pro de la danse hein, je te préviens ! Alors si je viens à te marcher sur les pieds, il ne faut absolument pas m'en vouloir je te préviens ! ». Bah oui quoi, attendez, ce n'était pas non plus comme si c'était si incroyable oui voilà. M'enfin bon, que l'on ne s'emballe pas à ce sujet et c'était sans aucun doute ce qu'il ne fallait pas oublier, aucun doute à avoir, voilà tout.

Mais tout bascula quand Martin entra dans le champ de vision de la jeune fille et envoya Anh danser avec une autre fille. C'était quoi le délire là au juste ? Sérieux ? Interloquée, la jeune fille tentait de comprendre la situation mais non, rien ne parvenait à devenir vraiment clair dans son esprit !  « Non mais euh attends ! Tu fous quoi là ?! ». Polie et tendre ? Ouh là, c'était bien mal connaître Tosca voyons.  « Et tu veux me parler de quoi au juste ? ». Oui parce qu'en faite, là aussi, ça lui échappait totalement et ça le rendait totalement perdu. Même si, évidemment, il était hors de question de se prendre la tête avec tout ça et c'était là le plus important à n'en pas douter oui, voilà ! Mais bon, ce n'était jamais facile ! Mais elle n'eut pas le temps de dire quoi que se soit d'autre parce qu'il posait ses lèvres sur les siennes.

C'était son premier vrai baiser. Pour la simple et bonne raison qu'elle considérait comme abstrait ce qui avait bien pu arriver avec Tobias. Ca ne comptait pas, ou en tout cas, ça n'avait pas de réelle valeur et c'était bel et bien là que justement ça pouvait coller, d'une certaine manière en tout cas. M'enfin.. Bon, pour le reste c'était une toute autre histoire et c'était bien souvent là que ça pouvait parfois coincer oui, à n'en pas douter. Mais de ce côté là, elle avait cette fâcheuse tendance à se répéter, au moins un peu. Trop surtout. Elle répondit au baiser, parce qu'elle l'avait toujours voulu. Mais... Pour autant, c'était mal et elle le savait très bien. Le repoussant alors elle finit par le gifler. Même si bien sûr, elle avait sans aucun doute bien trop attendu et bien trop aimé ce baiser pour que la claque fasse réelle quoi..  « T'es pas bien ?! ». Plus discret, tu meurs !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 441
Âge : 23 ans (6 juin 1990)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mar 13 Sep - 19:26

    Compliments, compliments… Romilly adorait ça ! Ce qui la mettait dans de bonnes dispositions à l’égard de Rhys, mais pas forcément pour les meilleures raisons. Apprécier les gens selon le degré de capacité qu’ils ont à vous flatter est généralement assez révélateur du caractère d’une personne, en l’occurrence de Romy, qui pouvait postuler pour le prix de la fille la plus vaniteuse de l’école sans aucun problème (bien qu’on en connaisse qui soient pires qu’elle mais ce n’est pas le propos). Répondant par un sourire éblouissant spécial colgate blancheur aux propos du Poufsouffle, elle passa directement à la suite de la conversation. Elle savait qu’elle était belle, pas besoin d’en faire une ode (pas ce soir du moins, elle avait une école à éblouir !). Et pour ce qui était du sous-entendu possible, Romilly ne le releva pas plus que Rhys, au moins côté innocence, ils étaient sur la même longueur d’onde.

    « C’est vrai que tu n’es pas grand, mais je te rassure, tu n’es pas le seul. Roy, Rosalie et moi, nous avons toujours été assez grands pour notre âge. D’ailleurs, tu connais forcément Roy, mon jumeau, mais est-ce que tu connais Rosalie ? C’est ma cousine, elle a mon âge et elle est à Serdaigle, on se ressemble comme deux gouttes d’eau sauf que ses cheveux à elle sont légèrement plus clairs et plus raides que les miens, elle bronze aussi plus facilement je crois, enfin, en cherchant bien, je pense qu’on peut nous différencier, mais sans ça, on est assez semblable. » Tout en parlant de sa famille adorée (les seuls personnes qu’elle aimait plus qu’elle ne s’aimait elle, ce qui était assez important pour être souligné), elle avançait vers le buffet, en parti parce qu’elle avait faim, en parti parce que cela lui donnait une certaine contenance.

    Le sujet suivant étant celui de la danse, Romilly adressa à son cavalier un petit hochement de tête rassurant. Des cas, il y en avait à Sterne, donc ça ne l’inquiétait pas plus que ça. En outre, elle était assez bonne pour deux, elle n’était pas totalement co-présidente pour rien même si elle avait été élue par défaut.

    « Ce n’est pas grave, je te montrerais ! Il n’y a rien de plus simple que les danses de ce genre de soirée. Et on se mettra dans un petit coin si tu préfères. »
    Elle ponctua cette dernière remarque d’un haussement d’épaule. Elle était venue pour qu’on la voit, mais pas forcément sur la piste, le spectacle de danse étant prévu pour dans très peu de temps (une semaine et demi après le bal en réalité), elle aurait largement l’occasion de montrer son indéniable supériorité dans ce domaine plus tard, ce qui n’était pas le cas pour le port de la robe de soirée, vu la simplicité des costumes du club (en même temps, ils faisaient avec le peu d’argent qu’ils avaient à disposition !).

    Rhys lui parla timidité, un mot qui ne faisait pas parti du vocabulaire de Romy, mais elle ne lui répondit que lorsqu’ils furent devant la nourriture. Elle prit donc un petit sandwich de nature inconnue et mordit dedans tout en réfléchissant. Elle voyait bien la rougeur des joues du jeune garçon mais ne parvenait pas à la comprendre. Il lui arrivait de rougir elle aussi, mais c’était le plus souvent par stratégie ou par frustration, jamais par timidité ou par gêne.

    « Je crois que je ne suis pas timide. » Non, tu crois ? Enfin, de toute façon, ce n’était pas vraiment le cœur du propos. Et en parlant de cœur, Romilly était tout aussi opaque aux sentiments naissant qu’elle inspirait au première année qu’à tout ce qui s’apparentait à un minimum d’empathie. En résumé, elle n’avait pas fini de le faire transpirer (et là encore, en tout bien, tout honneur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 14 Sep - 18:36

Marius ouvrit grand les yeux , à la fois surpris et effrayé, est ce qu'il avait dit quelque chose de drôle sans le vouloir, non parce que ça lui arrivait souvent, seulement Marius ne comprenait jamais ce qui faisait rire les autres. Il était loin d'avoir le même humour que tout le monde, il ne riait pas aux blagues car il ne les comprenait généralement pas, les gens qui tombait lui faisait plus de peine qu'autre chose, les seules choses qui le faisait un peu marrer c'était ses propres blagues et les grimaces, autant dire pas grand chose. Quoiqu'il en soit Marius essayait en vain de comprendre pourquoi la Gryffondor riait, est ce parce qu'il lui avait demandé qui elle était? Marius ne comprenait vraiment pas pourquoi, après tout même s'il n'était au courant de rien de ce qui se passait dans cette école il l'aurait su s'il y avait une célébrité ou ce genre de chose et Nina ne lui disait vraiment rien, pensait elle être si populaire que tout le monde se devait de savoir qui elle était? Marius ne pensait pas que ce genre de personne existait, mais on ne savait jamais. Il sourit à Nina cherchant à comprendre son hilarité. Et la jeune fille se mit à déblatérer non pas uniquement non prénom, qui aurait bien suffit à Marius, mais aussi son nom de famille et les autres personnes de sa famille présentent à Poudlard, dont Marius n'avait non plus jamais entendu parler, c'était vrai que mis à part les gens de sa maison et ceux de Sterne (et encore) Marius connaissait peu de personne et en plus il ne prêtait vraiment aucune espèce d'attention aux rumeurs qui circulaient dans les couloirs ou à table, il les entendait mais les oubliait quasiment sur le champs. La par exemple même deux secondes plus tard il aurait été parfaitement incapable de donner le prénom des autres membres de la famille de Nina, déjà il avait retenu son prénom et c'était vraiment tout ce dont il avait besoin, pas besoin d'embrouiller notre pauvre italien plus que de raison.

"Nina d'accord, ça c'est facile à retenir."

Il hocha la tête pour appuyer son propos, Marius savait à présent tout ce qu'il lui était utile de savoir à propos de la jeune fille, c'est à dire son prénom. Marius n'avait rien contre les filles mais son grand frère avait quand même vraiment raison quand il lui disait que les filles c'était compliqué, il ne comprenait pas la moitié de ce que lui disait Nina, c'était dingue ça quand même, pourtant il était certain de bien écouter, mais il comprenait pas pourquoi elle parlait d'ennemis et tout ça, le jeune homme était perdu, heureusement Nina accompagna sa parole de geste et entraîna Marius vers le buffet, le jeune homme ne se fit pas prier pour profiter de cette abondance de nourriture délicieuse, il était impossible de choisir quoi manger, Marius choisit donc de ne pas choisir et de gouter à absolument tout ce qui se trouvait sur ce buffet, en quantité plus ou moins raisonnable selon ce qui lui plaisait ou moins. Tout en grignotant Marius remuait son corps de façon plus ou moins harmonieuse en rythme avec la musique.

Le tope là était un truc qu'ils faisaient souvent avec son frère et ce souvenir fit sourire Marius jusqu'au oreilles et il n'hésita pas une seconde avant de faire claquer sa main dans celle de Nina, même si elle parlait beaucoup cette fille était plutôt cool en plus elle avait préféré manger que danser et ça c'était vraiment la preuve que c'était une fille bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 14 Sep - 23:11

Lorsque Tosca arriva à sa hauteur Anh lui donna le bras afin de l'entraîner sur la piste de danse. Il était vraiment content de voir que la Gryffondor souriait, et qu'il ne s'agissait certainement pas d'un unique sourire de politesse. Elle lui fit remarquer qu'il était très élégant, il était vrai qu'on ne voyait pas souvent le jeune Karisteas se démarquer au niveau style d'habitude, mais le bal était une occasion particulière et Anh aimait beaucoup cette petite mascarade de bal princier où chacun tachait d'être plus élégant et plus époustouflant qu'habituellement. Et puis c'était un soir où il s'obligeait à ne pas penser à ses devoirs, aux leçons qu'il essayait d'apprendre et aux livres qu'il devait lire, c'était un soir de paillettes, de convenances et d'amusement et il songea qu'il était agréable de temps à autre de se vider la tête de ses soucis, car Anh était un garçon communément soucieux et stressé.
Il lui renvoya son compliment, non pas par politesse mais parce qu'elle était bel et bien époustouflante.

"Et toi tu es sensationnel ma chère Tosca."

C'était exactement cela, la dentelle, la longueur de robe, la coiffure, les talons hauts de Tosca mettaient tout les sens ordinairement endormis complètement en alerte, ça 'était pas pour lui déplaire mais c'était tout de même assez déstabilisant. Anh se calma en moins de temps qu'il n'en faut pour dire quidditch et retrouva sa placidité légendaire. Il sourit à sa cavalière de la façon la plus amicale qu'il soit et l'entraîna doucement sur la piste de danse où par ce début de soirée l'ambiance n'était pas du tout au slow. Anh et Tosca dansèrent quelques minutes ensemble, tout se passait bien, et puis soudain le grec perdit le fil de la situation. Martin Davidson, qu'il connaissait à peine soit dit en passant l'attrapa par le bras de façon tout à fait calme pour lui raconter un truc comme quoi il avait promit une danse d'Anh à une de ses amie et qu'il aurait été mal venu de la lui refuser, ensuite il lui vola sa cavalière. Anh trouvait que ce geste était plutôt mal venu et complètement irrespectueux malgré le langage soutenu de l’importun. Anh avait l'esprit rapide et il compris dans la seconde que l'histoire de la danse à ne pas refuser n'était qu'une diversion. Le jeune homme était parfaitement offusqué, si c'était danser avec Tosca qu'il voulait pourquoi ne pas l'avoir demandé tout simplement, la jeune fille était son amie mais pas sa propriété et elle avait bien le droit de danser avec qui elle voulait. Il aurait suffit à Martin de demander poliment au Serdaigle s'il pouvait lui emprunter sa cavalière et ça lui aurait épargné bien des soucis.
Anh était toutefois concerné par le bien vouloir de Tosca, car à ce qu'il sache le Gryffondor n'avait demandé son avis à personne. Anh observa les deux rouge et or, la conversation d'abord animée se calma pour terminer par un baiser. Anh sourit malgré lui, il ne pouvait s'empêcher d'admirer le courage, parfois stupide, des Gryffondors. Pour preuve Martin se pris un retour de volée bien envoyé par Tosca. Elle savait se défendre il n'y avait pas de doute à avoir la dessus.
Le jeune Serdaigle sourit à nouveau et détourna son regard de la scène, si Tosca voulait bien de lui elle reviendrait surement une fois sa "discussion" avec Martin terminée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 518
Âge : 23 ans (14 Mai 1991)
Actuellement : Vendeuse dans une galerie d'arts


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Mer 14 Sep - 23:39

Silah sourit quand elle entendit le compliment de sa meilleure amie et le lui retourna : « Merci, ta robe est aussi très belle ! Et puis j'adore ta petite rose, trop mignonne ! » La brunette eut un sourire éclatant. A défaut d'avoir un cavalier très beau, elle avait une cavalière très belle. Bon Ezhno était pas mal non plus. Ouais en fait, Sil' avait deux coéquipiers très beaux. Ils étaient trop beaux tous les deux pensait la jeune rouge et or tout en les regardant pensivement avec un grand sourire.

Redescendant sur terre soudainement, la jeune rouge et or regarda tour à tour, sourire aux lèvres comme à son habitude, sa meilleure et son meilleur ami avant de descendre l'escalier afin de rejoindre la Grande Salle parce que bon, rester plantés dans la salle commune des lions, c'était pas trop le but de la soirée. C'était quoi déjà cette grande soirée ? Ah oui, un bal ! Oui, un bal, et tout le problème était là, Silah ne savait absolument pas danser, à part bouger un peu les pieds en copiant sur le voisin d'en face histoire d'être en rythme sur la musique, mais la valse ou toutes ces danses que l'on danse généralement à un bal, toutes ces danses, elle savait pas faire la Silah. Mais bon, il fallait pas se monter la tête à cause d'une simple histoire de danse, de toutes façons, la jeune rouge et or n'avait pas de cavalier, alors, elle ne danserait, ou plutôt se trémousserait, que quand il n'y aurais pas besoin de cavalier, et encore, Silah n'allait pas se trémoussait à toutes les danses où il n'y avais pas besoin de cavalier hein.

En parlant de cavalier, Ezhno, lui, n'avait pas de cavalière. Parce que Ehawee et elle même, elles comptaient pas vraiment quoi, elles étaient la sœur et la meilleure amie du garçon et aller au bal avec sa sa sœur et sa meilleure amie, c'est pas que ça craignait mais un peu quand même quoi, mais voilà, ça aurais été mieux qu'Ezhno soit avec une copine à lui ou à la limite, qu'il soit avec ses copains. Mais bon, ça ne dérangerait pas le moins du monde Silah d'être avec le garçon, plutôt le contraire même, elle préférait être comme ça, avec ses deux meilleurs amis comme ils avaient l'habitude d'être avant qu'Ezhno ne rejoigne Poudlard. Mais bon, elle adorait le taquiner, alors elle n'allait pas se gêner ! Et puis ça l'amusait d'embêter son meilleur ami et s'amuser, c'était un peu le but de cette soirée, enfin pour Silah.

Heureusement pour la brunette, sa meilleure amie décida de rendre visite au buffet bien alléchant plutôt que de se rendre sur la piste de danse ce qui arrangeait bien la jeune rouge et or. Donc, sitôt que la petite blonde lui ait répondu, Silah se précipita sur le buffet et pris cette tourte et bûche qu'elle avait repéré un peu plus tôt et qui lui donnait très très envie. Assiette dans la main, elle se dirigea donc vers une table où il n'y avait qu'une jeune blonde qui se goinfrait de tous les plats du buffet (Samara). Silah toussa un petit peu afin que la blondinette la remarque et, après quelques secondes, l'attention de Samara quitta son assiette et se dirigea vers Silah.

« Salut, on peut s'installer mes amis et moi ? »

La brunette lui sourit et étant donné que la blondinette lui avait répondu positivement, elle appela ses meilleurs amis :

« Hey, Ezhno, Ehawee, j'ai trouvé une table ! »

Et en attendant que la petite blonde et son frère arrivent, Silah s'installa en face de Samara et commença à manger parce que vraiment, elle avait faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Ven 16 Sep - 1:10

Le jeune garçon en smoking écoutait avec beaucoup d’attention le discours que lui servait sa cavalière. Il aimait l’écouter parler, d’autant plus que des histoires de famille sont toujours intéressantes pour connaître les gens, et la connaître, ça, il en avait envie. Roy, oui, il savait qui il était, c’était un minimum. Non seulement, Rhys portait une de ses tenues mais c’était aussi son frère. Certes, pas de gêne en commun, pas non plus de famille en commun Peut-être Miss Bradley, un jour mais ils partageaient une maison, une salle commune et un insigne, c’était loin d’être rien, surtout pour un Poufsouffle.

Par contre, Rosalie, inconnue au bataillon. Un double de la Serpentard, ce devait être un vrai bonheur visuel même si, à n’en pas douter, elle ne pouvait être aussi éblouissante que le modèle original. Bref, il n’avait pas connaissance de son existence mais ça n’avait rien de particulier, peu de temps auparavant, il ne savait pas non plus qui était la jeune fille à son bras. Il ne s’était jamais retourner à son passage. Ô, honte suprême, alors qu’il se retenait de baver avec la plus grande difficulté du monde. Quand bien même il aurait connu l’une ou l’autre ,il les aurait confondues, enfin assimilées, tellement son sens de l’observation était aiguisé. Il ne s’attardait pas sur les nuances de couleur de cheveux ou de teint de peau. Dorénavant, il ferait attention.

Il n’avait pas dit un seul mot durant le trajet vers le buffet, se contentant de hocher ou secouer la tête de temps en temps pour donner son point de vue. La vue de la nourriture ravissait l’estomac du garçon. Le rythme effréné de son cœur, causé par le stress et l’excitation, lui creusait l’appétit. Trop de choix, difficile de se décider même si certains plats étaient, à l’évidence, beaucoup moins engageant. Son regard était vite tombé sur des cacahuètes. « Étonnant » c’était-il dit, ce n’était pas le genre de chose qu’il s’attendait à voir. En tout cas, les petites bouilles l’attiraient atrocement. Il lui fallu faire preuve de volonté pour résister, la main fermement agrippée à une seringue dans sa proche et les yeux rivés dans ceux de Romilly. Ce n’était pas le moment de prendre ce genre de risque. Sa main se déplaça ver les petits fours. L’objet lui était inconnu mais le gout était agréablement sucré. Les elfes de maisons avaient encore fait un travail plus qu’admirable, s’il en avait eut le courait, il serait allé aux cuisines après la soirée pour les féliciter.


- C’est très ennuyant d’être timide. On n’arrive pas à faire ce qu’on veut. Je n’aurai jamais réussi à t’inviter. Trop belle. Trop gentille.

Oups. C’était parti tout seul, dans la conversation, sans volonté de faire de compliment. Il se sentait confus mais pourtant assez naturel.

- mais ne t’inquiète pas, je ferai un effort ce soir. Pour toi…


Il lui souriait avec grand plaisir. A vrai dire, il se sentait déjà plus détendu, plus zen. Sa cavalière ne lui mettait pas la pression, au contraire, sa présence était rassurante, elle était capable d’assurer pour deux, même d’avantage sûrement.

Une masse de morfales, bien habillés, il faut le reconnaître, se dirigeait vers le vers arrivé parmi les premiers. Ils allaient bientôt être serrés. Bien trop serrés. L’idée de se retrouver à jouer des coudes pour se déplacer et crier pour discuter ne lui disait trop rien. N’oublions pas que sa tête arrivait à la hauteur des aisselles de certains


- Tu veux boire quelque chose? On pourrait aller sur la piste avant d’être envahi par la horde de bouches.

En fait, il en craignait une seule, celle de Roman. Il ne voulait absolument pas l’empêcher d’accéder à la nourriture. Certains avaient déjà essayé et depuis, on cherchait encore les corps.

Se préparant à réaliser les moindres désirs de la demoiselle, il ajouta.


- J’ai hâte de te voir danser.

Non seulement la voir mais aussi de l’accompagner. Quitte à se couvrir de honte en plein milieu de la piste de danse, il n’abandonnera pas la brunette. A moins qu’elle ne lui demande de partir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Sam 17 Sep - 21:47

Cette année, contrairement aux précédentes, Jane avait décidé de ne pas aller seule au bal. Elle avait accepté d'y aller avec une personne qui le avait demandé, bien qu'elle ne connaissait guère cette dernière. Mais de toute manière, cela ne lui important pas vraiment. Elle se disait que le bal était une bonne occasion pour connaître des gens, et non pour uniquement côtoyer ceux qui nous connaissions déjà. La soirée du bal, Alek lui avait donné rendez-vous à l'entrée de la salle à 20h00. Étant arrivée un peu à l'avance, elle était restée avec Ann un moment, discutant de tout et de rien, comme elles avaient souvent l'habitude de le faire. Ce n'est qu'un peu plus tard, à l'heure du rendez-vous, que la Poufsouffle comprit ce qui s'était réellement passé. L'intéressé se pointa comme prévu ... Avec une autre fille l'accompagnant. Mais pourquoi lui avait-il demandé de l'accompagner si c'était pour y aller avec quelqu'un d'autre ? C'était terriblement gênant, et plus que mesquin. Ces gens-là, Jane les détestait. Elle se maudit de ne pas avoir reconnu avant une telle personne. Elle avait fait mine de quitter les lieux lorsque son amie l'avait retenue, la sermonant sur le fait qu'elle ne pouvait pas se laisser faire ainsi, qu'elle devait aller lui dire sa façon de penser ou, si elle ne s'en sentait pas capable, de tout simplement lui donner un bon coup de poing au visage (mais oublions cela, Ann en était peut-être capable mais Jane pour sa part ... pas tellement, non ...). Bref, si elle avait été contrainte de rester par la force des choses (en l'occurence son amie), elle ne s'en voyait pas ravie. Non, elle n'allait certainement pas rester là, devant une telle humiliation. Elle préférait tout sauf cela. Lorsqu'elle avait tenté de s'éclipser une deuxième fois, elle avait vu sa tentative échouer ... Mais pas exactement dans le même sens que la dernière fois. Cette fois, Ann était revenue la voir avec un fait qui avait eut tôt fait de faire éclater Jane de rire. Visiblement, Alek s'était également vu faussé compagnie par sa cavalière ... Non, elle n'était pas le genre de personne à rire du malheur des autres mais actuellement ... Elle croyait pouvoir se le permettre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   Lun 19 Sep - 17:46

Axel n'était pas fou non. Et il s'était si souvent fait avoir par la gente féminine qu'à l'heure actuelle, il avait surtout l'impression qu'il ne passait que pour un imbécile et qu'il n'était pas tant utile que ça ou ce genre de chose. On ne pouvait pas lui en vouloir, donc, de vouloir se méfier au final. Et puis bon, qu'on arrête cinq minutes de croire qu'il était le mal incarné. Certes bien sûr, le nombre de point où il était un crétin n'en restaient pas moins nombreux mais il apprenait. Il apprenait à se tenir, à tenter de rester droit, fier et pas trop chiant. Il faisait tout ce qu'il pouvait et justement pour cette raison, on n'avait pas le droit de lui en vouloir. M'enfin.. Ce n'était jamais facile, malgré tout. Et c'était bien là que pouvait se trouver le soucis. Mais on n'avait pas le choix. Et c'était ça le soucis.. M'enfin.. Bref, il était hors de question pour lui de se mettre à s'apitoyer sur son sort. Surtout que ce n'était pas dans ses habitudes primaires. Lui, son truc, c'était de constamment aller de l'avant et voir le meilleur de n'importe quelle situation. Ce n'était jamais facile, mais il faisait de son mieux. Et c'était ça le plus important oui, à n'en pas douter.  « On ne sait jamais Alix. Et c'est bien pour cette raison que le doute m'a pris... Tu ne m'en veux pas ? ». Bah quoi ? Okay, là pour le coup, il faisait quand même un peu minable et on ne pouvait pas vraiment dire que c'était dans ses principales activités. Mais bon.. On n'avait pas le droit de se prendre la tête. Oui, c'était aussi simple que ça. Dans un sens, en tout cas. M'enfin.. Bon, hors de question de se prendre la tête, oui et c'était sans aucun doute bien mieux ainsi.

Pour ce qu'il en était de l'histoire de se coller l'un à l'autre sans qu'un solo ne soit obligé d'entrer en action, et bien Axel était totalement d'accord et de toute manière, il était clair que ce n'était pas lui qui allait se mettre à dire le contraire ou à faire une quelconque réflexion à ce sujet. Oui, c'était sans doute mieux ainsi, en plus de ça. M'enfin bon ! Ce n'était pas non plus toujours si facile et c'était sans aucun doute là que pouvait se trouver le lourd du problème. M'enfin... Bref ! Surtout que vu comment elle était en train de l'embrasser, il allait finir par perdre ses moyens là ! Bah quoi ? Il était un mec hein, c'était un point qu'il ne fallait surtout pas négliger ! C'était même parfaitement impossible oui, à n'en pas douter.  « Oh et bien ce n'est certainement pas moins qui vais m'en plaindre.. ». Et à son tour, il posa ses lèvres sur les siennes.

Alix, chez lui, pour toutes les vacances. Alors là, ça promettait d'être parfait. Le jeune garçon n'avait, par ailleurs, jamais eu autant hâte de rentrer chez lui ! Non mais c'était vrai quoi ! Il allait passer tout son temps avec une fille parfaite sous tous les points, et en plus de ça, il avait un concert qui allait jouer un large tournant dans sa vie. Jamais il ne pourrait suffisamment remercier le groupe de Keira pour la chance qu'il leurs avait offert aux dernières vacances. Oui, c'était une évidence pure et dure voilà.  « Oui, ça va être tout simplement génial, j'en doute pas une seule seconde ! »

Il l'accompagna alors, pour qu'elle puisse saluer ses amis et il se contenta de rester là, légèrement en retrait, les mains dans les poches, regardant Alix dire salut et puis voilà. De toute façon, il n'allait quand même pas se mêler aux gens, ça n'aurait pas servi à grand chose et puis il n'était pas du genre à jouer les bons copains avec des gens qui.. Bah qui n'étaient pas des copains. Il ne les connaissait pas et en faite, ça ne l'intéressait même pas. Donc bon. On n'allait pas lui en vouloir, tout de même, non ? Et puis bon, ce n'était pas non plus comme si c'était si important que ça. Alix n'allait quand même pas lui en vouloir s'il ne pipait pas mot en de telle situation, ça n'aurait pas servi à grand chose.

Heureusement, elle ne s'éternisa pas. Il la suivit donc en extérieur et là, soudainement, elle l'entraîna dans une salle de classe vide. Où ils ne seraient que tous les deux. La soirée promettait d'être vraiment très intéressante...

TERMINE POUR AXEL
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Topic Commun] Bal de Noël 2002.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Topic Commun] Bal de Noël 2002.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» Event #3 : Noël 2014 [Topic Commun]
» [topic commun] Un mariage aussi royal qu'inattendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: