AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Se croiser par hasard [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Se croiser par hasard [pv]   Lun 19 Sep - 17:30

Sansa était ce genre de personne que le monde détestait, le monde entier bien sûr, pas seulement unepersonne à droite ou à gauche, il n'était pas dans ses habitudes de ne pas faire de jaloux. Justement, c'était le contraire. Elle aimait faire des jaloux, elle aimait se faire désirer, insupporter les gens. On ne pouvait pas lui en vouloir hein, c'était dans ses habitudes et c'était justement ce qui pouvait devenir bien compliqué et bien chiant. Mais que l'on ne se leurre pas, elle était comme ça et rien ni personne ne pourrait changer ça ou en tout cas, c'était la très nette impression qu'elle avait et c'était ça le plus important, à n'en pas douter. Ce n'était pas toujours facile bien sûr et parfois, c'était même assez prise de tête, mais que pouvait-on bien faire face à ça ?

Louis lui avait demandé d'aller faire les courses. Oui, elle logeait chez lui et même si ce n'était pas tous les jours évident, il suffisait pour eux de faire en sorte de ne pas se croiser trop souvent. Mais le fait de vivre ensemble avait faciliter bien des choses, surtout vis à vis du ministère. Après tout, Sansa avait un emploi, elle, ce qui rendait l'acquisition d'un appartement bien plus plausible que l'histoire de Louis qui aurait eu, un jour ou l'autre, une enquête. Un jeune homme sans emploi ne pouvait pas subvenir à ce point à ses besoins. Surtout que l'appartement était plutôt important et imposant quoi ! Donc il était fort peu probable d'imaginer qu'il aurait pu s'en occuper seul. Surtout lorsque l'on savait que l'argent qui lui permettait de subvenir à ses besoins venait des personnes qu'il prenait un bien grand plaisir à tuer. Ce qui n'était pas toujours évident mais pas non plus si bizarre que ça. Autant en profiter jusqu'au bout non ? Oui bon, ça faisait de lui un véritable enfo**é, mais c'était ce qu'il était vraiment hein, donc ça n'allait pas en choqué tant que ça hein ! M'enfin bon, pour le reste, c'était une toute autre histoire. Oui voilà.

Pour l'heure, elle déambulait fière, bien droite dans la rue principale. On était en plein hiver donc elle n'avait pas vraiment pu enfilé une de ses belles robes qui attirait bien des regards. Mais de par son tour de taille, sa taille et son visage, elle savait que quoi qu'elle puisse bien porter, ça ne changerait rien. Et c'était bel et bien ça le plus important, à n'en pas douter. Tout simplement. Ou aussi simplement que possible en tout cas ! Jusqu'à, en tout cas, que son épaule percute une autre épaule et que son sac se répande à moitié sur le sol.

Un soupir s'échappant de ses lèvres, elle se mit aussitôt à genoux pour ramasser ses affaires. Heureusement qu'elle n'avait rien de suspect, surtout que d'ordinaire, elle ne sortait jamais de chez elle sans une arme dans son sac. Elle était supposée ne pas avoir de magie au bout de sa baguette hein ! Mais ça, c'était un détail et elle préférait ne pas trop en parler, ni y penser, du fait que les gens capables de lire ce qui s'y trouvaient s'avéraient bien trop nombreux à son goût !  « Vous auriez pu faire attention. Certes, c'est toujours plein de monde ici mais il y a des limites ! Si vous êtes trop large, mettez vous donc au sport.. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se croiser par hasard [pv]   Sam 24 Sep - 15:32

Cette journée-là, Lea avait concert. Bien qu'elle se serait attendue à ce que ceci se déroule partout sauf sur le Chemin de Traverse, c'était bel et bien pour donner un spectacle à cet endroit qu'on l'avait contactée. Mais peu importe où cela se faisait, cela ne lui importait que très peu, en fait. Elle adorait la musique, point à la ligne. Pour le reste, elle s'en fichait. Tant qu'elle pouvait faire ce qu'elle aimait dans la vie ; voilà tout ce qu'elle demandait. Néanmoins, plus sa carrière avançait (bien qu'elle soit débutante), plus elle se rendait compte que d'être soliste n'était pas toujours évident. Lorsqu'on ne faisait pas partie d'un groupe en plus, cela limitait considérablement les offres de contrat. Car au contraire de ce que plusieurs pouvaient penser, les offres pour les groupes de musique de chambre classique étaient bien plus nombreuses que celles qui se présentaient aux solistes tels que Lea ... Mariage, conférences, concerts ... Plusieurs offres se présentaient pour de tels groupes musicaux. Néanmoins, cela n'était pas perdu. La jeune femme savait que, depuis un moment, Ann (la cousine de sa demie-soeur) souhaitait également faire une carrière de musicienne ... En flûte traversière classique, à ce qu'on lui avait dit, du moins. Si tel était le cas, elle pourrait toujours lui en parler. Car avec un duo piano/flûte, ça leur offrirait sans aucun doute beaucoup plus de possibilités.

Bref, Lea se rendait à l'endroit où elle était conviée lorsque quelqu'un la percuta. (Enfin, on pouvait dire que ça marchait dans les deux sens, hein ?) L'autre femme échappa ses affaires, aussi, se préparait-elle à l'aider lorsque celle-ci lui lança une remarque déplaisante ... Mais complètement sortie de nulle part. (Dans ce cas-là, elle pouvait s'arranger toute seule, la Kelly-Jane #2 ...) La jeune femme se contenta de la fixer, l'air perplexe. Non, Lea n'aimait pas les gens qui se croyaient tout permis à insulter tout le monde sur leur passage. Certes, auparavant, elle-même avait eut bien mauvais caractère ... Mais seulement lorsqu'on l'embêtait, point final. Néanmoins, les années avaient passées et elle avait changé. Mais cela ne voulait pas dire qu'elle se laissait marcher sur les pieds lorsqu'on la cherchait, il fallait bien s'entendre sur ce point ... En guise de réponse, Lea laissa échapper un rire. Ce n'était pas un rire froid, mais simplement sa réaction naturelle face à l'attaque de son interlocutrice. Pourquoi cette réaction ? (Car, non, habituellement, les gens ne riaient pas lorsqu'on les insultaient ...) Uniquement parce qu'elle trouvait sa remarque peu songée, et bien mal placée.
"Vous devriez avoir honte ; vous me complexez terriblement."
Voilà la seule remarque qu'elle trouva à faire sur ce compte. Bien sûr, il n'y avait là que du sarcasme à l'état pur. Car s'il y avait une personne qui serait difficile à complexer, c'était bien Lea Isaac.


Dernière édition par Lea Isaac le Lun 10 Oct - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se croiser par hasard [pv]   Ven 30 Sep - 22:11

Bien sûr, lorsqu'elle se mit à genoux, elle le fit avec classe hein. Ce n'était pas son genre que de se mettre à quatre pattes telle une idiote sans manière. Non, elle faisait ça avec classe. Une lueur de mépris dans le regard par contre, destiné à l'idiote qui se trouvait juste devant elle et qui lui avait fait perdre de longues minutes précieuses. Et en faite, Sansa détestait vraiment perdre son temps pour des futilités. Et elle n'avait pas pour habitude de faire tomber ses affaires non plus. Donc bon, il fallait être bien d'accord à ce propos, il était absolument hors de question pour elle de laisser ça couler comme si rien ne venait de se passer alors que si, c'était bel et bien arrivé hein. Enfin bref, tout ça pour dire que cette pauvre femme là, qui avait eu l'audace de la bousculer, elle ne manquait pas de culot et au moins, ça montrait qu'elle n'était pas connu et qu'on ne savait pas non plus ce qu'elle avait déjà eu l'occasion de faire aux gens. Torture, massacre... Tout ça quoi. Et c'était le fait que personne ne sache rien de tout ça qui se trouvait être le plus marrant justement. Et le plus intéressant aussi, mais on ne pouvait pas toujours faire ce que l'on voulait et tout quoi. Donc ça pouvait bien vite devenir très compliqué et très déstabilisant. Le monde entier ignorait ses prouesses, ses réalisations, et ça avait sincèrement le don de lui miner le moral par moment. Rien n'était jamais vraiment facile et c'était bien pour cette raison qu'il fallait toujours apprendre à faire des concessions. Mais à force d'en faire, ça rendait n'importe quelle situation difficile à gérer. Et c'était bien pour cette raison que rien n'était jamais vraiment facile. Ce que le monde pouvait être chiant à gérer parfois.. Non mais franchement.

Avoir honte ? Non, désolé, c'était bien loin d'être dans les habitudes de la jeune Englund et pour tout dire elle se foutait pas mal de vexer les gens ou de faire du mal à qui que se soit. Ce n'était pas dans son intérêt que d'y porter la moindre petite attention. Elle s'en foutait pas mal et ne s'intéressait vraiment pas à tout ça. Comme si elle avait besoin de se montrer agréable pour réussir ce qu'elle entreprenait ! Et bien non, voilà, bien au contraire et c'était bien pour cette raison que les choses pouvaient s'avérer compliqué par moment, mais il n'y avait pas grand chose à en dire, c'était bien pour cette raison. Oui voilà. M'enfin.. Pour autant, elle n'avait aucune raison de se plaindre. Elle avait un boulot pour petite couverture mais pour le reste, elle n'avait pas besoin d'argent ou en tout cas, de travailler, puisqu'elle faisait comme Louis, elle volait les biens de valeurs de ses victimes et elle se faisait de l'argent comme ça, c'était aussi simple que ça et il n'y avait pas besoin de vraiment se prendre la tête avec ça. Fort heureusement d'ailleurs. Sinon, il y avait fort à parier que tout aurait été des plus bizarres oui. Dans un sens, en tout cas. Mais rien n'était aussi simple que ça. Enfin bref, elle continuait à babiller de façon inutile. Encore heureux que ce n'était pas à voix haute, sinon, elle serait vraiment passer pour une imbécile et elle était loin d'être de ce genre là. Elle refusait de se prendre la tête avec des broutilles, elle refusait aussi de passer pour une cruche. D'ailleurs, de façon général, elle faisait toujours très attention C'était d'ailleurs grandement préférable, à bien y repenser, si elle voulait se faire respecter dans les lieux où elle allait.

Par contre, que l'on soit bien d'accord, qu'elle feinte ou non, le « ouh là là, ça me fait complexer », elle passait surtout pour une grosse cruche. Et son sarcasme, de toute manière, était bien trop mauvais pour que cela puisse vraiment la toucher. Cette fille était vraiment d'un pathétique et c'était tellement affligeant qu'en définitif, Sansa ne parvenait pas à savoir si elle devait avoir pitié ou non. Mais que l'on soit bien d'accord, en faite, elle n'avait que de la pitié pour les autres personnes, et un peu de respect pour les membres de l'organisation. Et encore, ça dépendait de l'individu, de ce qu'il avait déjà réaliser et de bien d'autres choses. Donc en clair, ce n'était pas encore gagné. Mais d'une certaine manière, de toute façon, elle était loin d'être une personne agréable et ça, on avait bien vite fini par le comprendre de toute manière. Dans un sens, quoi que l'on puisse bien penser, puisqu'elle s'en fichait royalement, ça n'allait pas changer grand chose hein. Si ce n'était la faire bien rire.  « Ecoute ma jolie, je me moque totalement de te complexer ou non. Et je me fous bien de ton sarcasme aussi, ça ne m'atteint pas tout ça. Je ne peux quand même pas négliger le fait que tu me sois rentré dedans alors qu'il n'y a pas tant de monde que ça. ». Bah oui, elle ne faisait que lui faire remarquer un point crucial. Certes, cette jeune femme ne semblait pas bien épaisse, mais ça ne voulait absolument rien dire en faite. Et c'était bien là que se trouvait le point le plus important des deux !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se croiser par hasard [pv]   Lun 10 Oct - 20:46

Lea continua de fixer son interlocutrice, l'air perplexe. Décidément, elle avait un gros problème, celle-là ... Habituellement, lorsqu'elle bousculait quelqu'un au passage, la jeune femme avait tôt fait de s'excuser. Mais dans ce cas-ci, c'était bien différent. Que ce soit l'autre femme qui l'avait bousculée ou elle-même qui avait bousculée cette dernière, peu lui importait. Le seul point important à retenir était que celle-ci ne s'était pas gênée pour lui crier des insultes à travers la tête, et cela avant même qu'elle n'ait le temps de lui dire quoique ce soit pour se faire pardonner. Et pour cela, l'artiste croyait bon de la laisser se fâcher toute seule.
"Eh bien, tant mieux pour toi," lui rétorqua Lea, en réponse à sa deuxième attaque.
Pour tout dire, que son sarcasme l'atteigne ou non, elle s'en fichait. C'était simplement un trait de sa personalité, qui ressortait souvent dans n'importe quelle situation, en particulier lorsque les gens l'énervaient. Elle était ainsi, voilà tout. Et que cela atteigne sa malheureuse interlocutrice ou non ... Ce serait son problème.

Néanmoins, l'ex-Serpentard ne sut pas trop comment elle devait prendre la deuxième phrase de cette charmante personne. Était-ce dit comme un simple fait ? Une attaque ? Une menace ? Difficile à dire. Cependant, vu le sale caractère de cette dernière, Lea aurait probablement opté pour la menace. Mais de toute manière, que pourrait-elle contre elle ? Les sorciers n'avaient, pour l'heure, plus usage de leurs baguettes, et très rares étaient ceux qui possédaient des pouvoirs qu'ils pouvaient encore utiliser (comme les anciens élèves de Taliesin). En guise de réponse, la pianiste se contenta de croiser les bras, fixant son interlocutrice d'un air exaspéré.
"Négliges-le ou pas, ça ne concerne que toi, répliqua-t-elle. Écoutes, ce n'est pas que tu n'es pas intéressante mais j'ai une générale dans une demi-heure alors je dois y aller."
Malgré tout, la jeune femme doutait fort qu'elle pourrait partir tout de suite. Cela se voyait facilement ; son interlocutrice n'était pas le genre de personne à laisser les autres avoir le dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se croiser par hasard [pv]   Jeu 27 Oct - 11:32

Tant mieux pour elle oui. En même temps, elle pourrait bien dire ce qu'elle voulait cette nana. Il en fallait beaucoup plus à Sansa pour s'offusquer ou pour prendre mal une chose dans ce genre. C'était très peu pour lui et surtout, ce n'était pas dans ses habitudes. Ce qui, donc, s'avérer être le plus important, à n'en pas douter une seule seconde. Enfin bon, on aurait beau dire ce que l'on voulait, ça ne changerait absolument rien et elle le savait absolument bien. Qu'on soit bien d'accord après tout, elle était loin d'être une personne si peu cool que ça hein. Bien au contraire, dans l'ensemble, les gens l'adoraient. Oh allez quoi, elle était certes, fortement exécrable, mais lorsque cela s'avérait nécessaire, elle savait parfaitement jouer la comédie et se montrait adorable hein ! C'était surtout pour ça, d'ailleurs qu'il fallait vraiment apprendre à se méfier d'elle, même si ce n'était pas toujours facile bien sûr. Enfin bon, bref quoi, dans tous les cas, cette fille était abjecte et elle ne comptait pas s'attarder.  « Bien sûr que c'est tant mieux pour moi, qu'est-ce que tu croyais au juste toi ? ». Elle était drôle en tout cas. Sansa se moquait ouvertement de cette fille et ses défenses étaient réellement pitoyables. C'était un plaisir.

Elle devait déjà y aller ? Oui, elle avait un truc à faire. Pitoyable, elle voulait surtout prendre la fuite puisqu'elle n'avait pas la moindre trace de répartie et qu'elle se savait vaincue ! On n'aurait pas été en pleine rue, Sansa lui aurait volontiers jeté le sort de mort. Bah oui quoi, elle avait encore sa magie hein!Et dans son adorable sac à main, on pouvait trouver sa baguette, toujours aussi puissante et douée de magie. Bon, bien sûr, ça ne marchait comme ça que lorsqu'elle s'en servait elle mais bon, le résultat n'en restait pas moins le même hein ! Enfin bon, si elle voulait se barrer et bien soit, ce n'était pas la jeune brune qui allait demander son reste. Certes, sa compagnie était marrante, avec son pathétisme, mais pour autant, ça ne voulait pas non plus dire qu'elle comptait épiloguer et bavarder avec elle. C'était même tout le contraire. Si elle pouvait, elle se serait sans doute déjà barrée elle-même, mais il n'était pas dans ses habitudes de se barrer la première. En général, elle préférait attendre que l'autre personne veuille se barrer, c'était toujours mieux comme ça.  « T'as pas à te justifier hein. Tu peux très bien te barrer, je n'ai absolument pas demandé à ce que tu restes. Je n'ai pas besoin de compagnie, si c'est ce que tu crois. En plus de ça, ta compagnie semble réellement ennuyeuse à mourir alors tu peux bien partir ». Bah quoi ? Elle n'allait quand même pas se mettre à la prier pour qu'elle reste, c'était loin d'être son genre, déjà d'une, et en plus de ça, elles n'étaient absolument pas copines hein. Alors si elle voulait partir, elle le pouvait facilement. Qu'elle se casse, donc.

Elle s'était redressée bien sûr, une fois toutes ses affaires ramassées. Elle passa une main dans ses cheveux, histoire de leurs redonner une bonne allure. Le tour était maintenant joué. Voilà. Enfin bon, pour le reste, il était hors de question pour elle de faire quoi que se soit en donnant l'air d'être débraillée. Ce n'était pas pour elle, de toute évidence. Par contre, pour son interlocutrice, clairement !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se croiser par hasard [pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se croiser par hasard [pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se croiser par hasard [pv]
» Nos chemins se croisent, ce n'est pas un hasard [Louane]
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: