AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [TERMINE] Un héro est né (ou pas) [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Un héro est né (ou pas) [PV]   Mer 19 Oct - 23:19

Le garçon rigola à l’évocation du « presque ».

- Bah ouais, je manque encore un peu d’entrainement. Ce n’est pas facile tous les jours de devenir un super héro. En plus, il ne faut pas trop décourager les adversaires non plus.


En tout cas, d’habitude, les super héros n’ont pas de problème de sanction, ils ne sont pas au-dessus des lois mais agissent lorsque celles-ci sont insuffisantes. Ca avait été un peu le cas pourtant, le règlement n’avait pas protégé Eva-Rose et Rhys avait dû intervenir. Peut-être que la prochaine fois, il devra porter sur slip par-dessus son jean. Pas élégant, pas confortable, limite dangereux à cause de la fermeture éclair mais tellement effrayant pour le hors-la-loi.


- Pour dire vrai, les Serdaigles et Serpentards, je m’en fiche un peu. Comme de la compétition… Je n’aime juste pas l’idée de sanctionner des personnes innocentes…


Les notions de justice et de loyauté sont très présentes dans l’esprit du garçon. Sans doute qu’il ne s’agissait que de son côté naïf et idéaliste et qu’il ne comprenait pas encore que ce sont deux choses totalement inexistantes, des fantasmes de société qui n’ont créé ces concepts que pour pouvoir aller à leur encontre. Au titre de l’innocence et au nom de ces valeurs, peu lui importait l’interdiction que lui présentait la préfète des jaunes et noirs, il subirait ce qu’il pourrait subir et avec le sourire de satisfaction d’avoir accompli son devoir. Il reconnaissait que la demoiselle voulait l’aider mais parfois il faut faire un choix. Entre la logique et les convictions, c’est souvent la possibilité de remords qui pousse vers la seconde catégorie. Rhys n’aurait pu se regarder dans un miroir s’il se défilait.


- Même si ce sont les vacances, je ne pensais pas qu’ils laisseraient un élève s’éloigner comme ça de l’école. Mais après tout, tu es vieille. Enfin, en septième année, ce n’est pas comme si c’était moi qui venait te voir.


Rhys se demandait ce qu’elle voulait dire par « ta petite Serpentard ». Pas qu’il soit con, il avait immédiatement compris qu’elle parlait de Romilly pour deux raisons simples, la première, tout ce qui est serpent ou vert lui fait penser à la demoiselle et elle est la seule avec qui il a parlé dans cette maison, mais il ne l’avait jamais considéré comme sienne. Elle demeurait ce qu’elle était, une obsession.


- C’est vrai? Elle voulait venir?


Peu importait la mauvaise interprétation, c’était un moment d’espoir. Malgré le fait que les deux jeunes ne se parlaient jamais, si elle avait tenu à venir, c’était un grand message adressé au garçon.


- C’est avec grand plaisir que je vais rentrer à l’école. Je préfère la salle commune à ma chambre d’hôpital.


Péniblement, il se mit sur ses pieds, prêts à s’attaquer à la paperasserie de sortie. Il allait surement se passer un certain temps avant qu’il ne se confronte à son premier passage confiance par la poudre de cheminette.


[Terminé pour Rhys]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Un héro est né (ou pas) [PV]   Mer 26 Oct - 21:24

- J’imagine bien, répondit Eva-Rose en riant elle aussi, qu’est-ce que serait un super héros sans ennemi à combattre ? Ne leur fait pas peur trop vite, tu risquerais de te retrouver au chômage. Et un super héros au chômage, tout le monde sait qu’il n’y a rien de plus pitoyable, même si c’est là l’idéal auquel auraient dû tendre les héros de l’adolescence moldue que la demoiselle aurait pu avoir pour peu qu’elle eût été un garçon. En effet, quoi de mieux qu’une société sans crime ? C’est impossible, nous dirait Durkheim, mais il ne connaissait pas Marvel, ce dont la rouquin avait elle aussi une connaissance limitée, d’ailleurs.

Rhys était d’ailleurs déjà un peu un héros, ou du moins il en avait une part de la mentalité dans la mesure où il voulait éviter la souffrance de personnes innocentes. Bon, d’accord, souffrance est peut-être exagéré, et il serait facile de trouver là dedans un objectif personnel, mais Eva-Rose ne croyait pas cela de son protégé qu’elle savait avoir de bons sentiments – un peu trop même, comme elle il fut un temps aujourd’hui révolu. Cela irait sans doute de même pour le Poufsouffle, et sinon, ben tant pis. La Préfète serait-elle tenue au courant, de toute façon ? Il y avait une chance qu’ils restent en contact l’année prochaine qui suivrait immédiatement le départ de la jeune femme de Poudlard, mais combien de temps cela durerait-il ? Eva-Rose était bien placée pour savoir que ce genre de relations longue distance marchaient plutôt mal à long terme. Bref, wait and see, comme ils disent outre-Manche, ou en l’occurrence de ce côté-ci de la Manche.

- Bien parlé, mais va expliquer ça à McGonagall. Je ne doute pas de tes capacités oratoires, mais là tu t’attaques à un gros morceau.

La directrice de Poudlard, en effet, n’était pas mauvaise dans l’argumentation, c’est le moins qu’on pût dire, et Eva-Rose doutait que cela se fût arrangé depuis qu’elle avait remplacé feu Dumbledore qui, lui, pouvait encore la surpasser. Qui Dumbledore ne surpassait-il pas, cependant ? Même si la jeune femme ne l’avait que peu connu – vu serait plus exact – elle avait entendu beaucoup et lu encore plus, le fait qu’il ait fait peur à Celui Dont On Ne Doit Pas Prononcer Le Nom suffisait déjà à en faire un saint homme, ce qu’il était à de nombreux égards pour la plupart des sorciers.

- Il y a beaucoup de choses que tu ignores, mon cher, répondit-elle à la remarque de Rhys selon laquelle il était étonnant qu’elle soit venue. Après tout, pour les plus grands, Poudlard n’était pas si strict que ça, surtout dans certains cours ou avec certains profs (non, Filius, tu n’es pas visé…ah ben si, en fait), et après il suffisait de savoir gérer Rusard, ce que la demoiselle avait apprit à faire bien, sans avoir eu besoin de trop le rencontrer par rapport à d’autres élèves. Pour ce qui concernait Romilly, en revanche, Eva-Rose devait dissiper un malentendu. Foutue mauvaise expression. Savoir bien parler lui aurait évité plusieurs ennuis de ce genre.

- Oh, dit-elle prudemment, je n’ai pas réussit à la trouver, en fait. Ou plutôt…on ne m’a pas laissé le temps.


Voilà, ça n’était pas parfait comme esquive, mais pas désastreux non plus, et au moins elle avait dit la vérité, le mensonge aurait ici été pire que tout. Ceci dit, il ne restait plus qu’à quitter cette atmosphère morbide d’hôpital, pire encore que l’infirmerie. Heureusement qu’elle n’était pas obligée de rester. Un autre problème allait cependant se poser.

- Bien ! Tu n’as jamais pris la poudre de cheminette, je suppose.

Ca aurait été trop simple…


[TERMINE]
Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] Un héro est né (ou pas) [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été
» Un vent d'aventure (termine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: