AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 { Explosion de sentiments - - - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 1174
Âge : 26 ans [16 Avril 1985]
Actuellement : Assistante Ministre de la Magie du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: { Explosion de sentiments - - - PV   Sam 15 Oct - 19:37




Marie rongeait son frein depuis longtemps… très et surtout TROP longtemps. La blondinette luttait vaillamment contre les terribles désirs qui secouaient son corps à chaque fois que son chemin croisait celui de Roman Jones, plus connu sous le nom de celui-qui-veut-la-faire-pêcher-à-tout-prix… Furieuse après elle-même, la blonde rejetait cette colère sur l’objet de son plaisir, quitte à ce qu’ils vivent, depuis des mois, maintenant, dans une guerre chaude bouillante (l’étape de la guerre froide étant largement dépassée depuis un long moment !!!). Ils ne se frappaient pas, non… Ils se contentaient de s’incendier mutuellement, et pour cela, toutes les armes étaient acceptées Marie avait opté pour le chalumeau, d’ailleurs…. Se foudroyant mutuellement du regard, se lançant des pics brûlantes de colère dès que l’occasion se présentait (ou pas, ils pouvaient aussi provoquer l’occasion, juste pour se défouler…). Bref, autant dire qu’ils étaient loin (mais alors vraiment très loin) de vivre une histoire d’amour… Et pourtant…

Marie agissait comme ça, justement, parce que Roman lui plaisait atrocement. Et elle s’en voulait… Oui, elle se détestait à l’aimer comme ça aussi… bêtement !!! Elle savait que c’était aussi stupide que ridicule et que ce genre d’amour n’avait pas le moindre avenir… Ils étaient le parfait opposé de l’autre ! Rien en pouvait coller rentre eux… Et c’était peut-être pour ça, finalement, que le cœur de Marie s’animait aussi violemment alors qu’elle posait son regard sur Roman…

Ils étaient dans un couloir à ce moment là… Roman avec une bande d’amis, surtout des filles, en fait… Damon Peterson, un abruti de Gryffondor (et, bien sûr, meilleur ami du blondin) était le seul individu de sexe masculin à signaler…). Rien qu’à voir ces pauvres connes qui étaient autour de Roman, Marie bouillonnait. Elle ne comprenait pas trop, mais elle savait qu’en cet instant précis, elle les haïssait. Elle mourrait d’envie de les anéantir, par pure jalousie. Jalousie qui n’était pas acceptable, soit dit en passant et contre laquelle la blonde tentait, tant bien que mal de lutter, à l’heure actuelle, dans ce couloir.

Ses lèvres pincées, la princesse eut une soudaine envie de pleurer. Elle détestait ce château, elle détestait le fait qu’Heaven ne soit plus là… le fait que cette dernière de surtout Fredericke, qui aurait dû suivre une voix semblable à celle de marie se soient aussi écartées du droit chemin en faisant n’importe quoi avec leurs petits amis respectifs… marie haïssait cette société qui poussait à renier les principes catholiques. Elle se sentait seule. Vraiment seule, dans ce château. Elle avait pourtant sa petite côte de popularité, mais elle savait bien qu’en soit, personne ne comprenait vraiment ses buts et ses désirs. Ils ne comprenaient pas qu’elle croit aussi fermement à une ‘entité’ qui n’existe pas à leurs yeux… Ils ne comprenaient pas non plus pourquoi le mariage était aussi important pour Marie… Ils ne la comprenaient pas. Mais ce qu’ils ne voyaient pas, non plus, c’était qu’elle était comme tout le monde, malgré tout. Ce n’était pas parce qu’elle croyait en Dieu, et qu’elle souhaitait être vierge jusqu’au mariage, qu’elle n’avait pas envie de certaines choses, elle aussi. Mais elle, elle luttait contre ses envies, contre ses désirs. Pour Dieu. Mais ça, bien sûr… Ils ne le comprenaient pas.

Soupirant, la jeune fille fixait Roman depuis un moment, à présent… Elle n’avait même pas réalisé, à la longue qu’elle le fixait sans doute trop intensément. Ce fut Vincent qui la sortit de sa torpeur. Clignant des paupières, Marie tourna un regard hébété vers son ex petit ami (classé comme ami maintenant) et lui adressa un petit sourire (piètre prestation d’ailleurs, tant son sourire manquait de joie de vivre). Il avait compris. Tout le monde avait compris, d’ailleurs et franchement, là, elle se demandait pourquoi elle était là, à s’interroger, alors qu’en réalité, il suffirait de peu de choses pour tout faire basculer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1483
Âge : [12/11/1984] 26 ans
Actuellement : Gérant pâtisserie-chocolaterie MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: esclave de Sam :p

MessageSujet: Re: { Explosion de sentiments - - - PV   Dim 4 Déc - 23:07

Roman, lui, s'amusait bien. Il était entouré de filles tops (comprendre : amies de Poufsouffle PAF) et de Damon, ce qui en soi se traduisait par un début de journée ma foi plutôt bien sympathique. Ils avaient cours de bota ensuite, et le professeur Harris leur rendait leurs précédents devoirs : que demander de plus ?! La matinée de Roman ne pouvait pas mieux commencer ! A vrai dire, on aurait pu lui mettre du Félix Félicis dans son chocolat au lait que ça n'aurait pas fait de différence. Ah si... il aurait pu gagner le super jackpot de fou à la loterie, aussi.

« C'est quoi cet air de débraillé là ? Merlin... Allez laisse faire les pros... »

Tandis que Roman arrangeait le nœud de cravate de Damon qui même après 7 ans à Poudlard avait encore du mal à l'attacher seul d'un air désinvolte, il adressa un clin d'œil coquin à un groupe de garçons qui passaient en les regardant d'un air bizarre il jeta un coup d'œil à Ophy et lui lança :

« Harris a dit que tu avais la meilleure note, l'autre jour. Je ne devrais cependant pas être très loin, à part à la question 3 où je me suis vautré, je pense que j'ai tout déchiré... »

S'il y'avait bien une matière où Roman était sûr de lui, c'était en botanique. Il lui arrivait certes de faire quelques erreurs ou confusions, ou même de ne pas savoir (défaut de révision) mais ce qu'il écrivait, il était sûr que c'était juste. Il aurait donc plus de 18/20 à ce devoir, ça il le savait, la question 3 étant un détail des plus négligeables que seuls les plus sérieux de la classe avaient retenus (comprendre Ophélia) et qu'il avait d'ailleurs forcément dû ne pas entendre parce que le professeur lui avait demandé d'aller arroser les plantes dans la serre d'à côté.

Roman termina le nœud de cravate de cet incapable de Damon et quand il eut terminé, se recula légèrement pour faire face à tout le monde. A présent Ophy lui souriait (ben oui, de toute manière à part lui, Roman ne voyait pas bien qui aurait pu à part Ophélia avoir la meilleure note en botanique, c'était toujours pareil depuis la 1ère année), Damon avait l'air d'un humain, Kayliah ne quittait pas des yeux un Serdaigle qui passait et Abby dansait la macarena dans son coin rangeait un livre dans son sac .

« On se rejoint dans le couloir du 3ème étage à midi, Damon ? »

Les cours n'allaient pas tarder à commencer et Roman avait un cours commun avec les Serdaigle pour son premier cours de bota de la journée. Il ne reverrait pas Damon avant son repas de midi et comme d'habitude, les deux jeunes gens se donnaient rendez-vous dans Poudlard pour faire la route jusqu'à la grande salle ensemble. Quand leur situation géographique le permettait, bien entendu. Là, avant de manger, Damon avait cours au quatrième étage et Roman au 3ème, le compromis était donc vite fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 1174
Âge : 26 ans [16 Avril 1985]
Actuellement : Assistante Ministre de la Magie du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: { Explosion de sentiments - - - PV   Lun 5 Déc - 20:56

La jeune sorcière aux cheveux d’or le fixait, et pourtant, c’était comme si elle n’existait pas. Elle avait l’impression d’être invisible, impression qui lui arrivait vraiment très rarement et qu’elle trouvait désagréable au possible. Croisant les bras un instant, sans bouger, elle réfléchit un instant. Roman était là, à quelques mètres à peine, et son groupe était occupait à danser la macarena j’ai cru comprendre parler… mais ça n’allait pas durer éternellement, et vu que le groupe était constitué de Poufsouffle pour l’essentiel, Marie savait d’hors et déjà que Roman n’allait pas se retrouver seul à un seul moment donné… Elle était fâchée et elle ne pouvait rien faire… c’était terriblement frustrant.

La sorcière ne vit pas Vincent partir, mais lorsqu’elle prit sa décision… Il n’y avait personne à côté d’elle. Enfin par ‘personne’ on voulait surtout entendre : pas un seul ami à elle, parce que des élèves, il y en avait des tonnes ! Prenant une longue inspiration, elle se lança sauf qu’elle n’avait pas vu la baie vitrée entre eux, aussi s’aplatit-elle lamentablement contre la surface transparente, ridiculisée à vie.

Marie marcha droit devant elle envoyant valser 5-6 mec de deux fois sa carrure à travers le couloir, ça leur apprendra à être sur son chemin, na !. Elle marchait sans plus réfléchir… Elle était lancée, elle allait le faire, quitte à s’en mordre les doigts plus tard ! Elle en avait assez de se voiler la face. Elle en avait marre de se sentir nulle, et diminuée devant lui. Elle était totalement folle d elui, et elle mourrait d’envie de l’embrasser, là, maintenant, devant tous els autres élèves de l’école. Quitte à être dévisagée par tous et à ne plus savoir où se mettre. Elle assumait (enfin là, tout de suite, alors qu’elle ne l’a pas encore embrassé…).

Arrivée à sa hauteur, elle poussa légèrement Ophélia par légèrement j’entends qu’elle lui lança un doloris, histoire d’être sûre que l’ex ne se placerait pas sur son chemin.. :

« Pardon Ophélia… »

Il n’y avait plus personne. Elle était entré dans le cercle, face à des personnes sûrement très étonnées, à vrai dire, elle n’avait pas trop le temps d’analyser les visages des autres. Tout ce qu’elle voulait, c’était ce qu’elle voulait : Roman. Elle rompit la distance qui les séparer, passant ses mains sur les joues du jeune homme, encadrant ainsi son visage au creux de ses paumes, puis elle l’embrassa sans détour. Elle se sentit électrisée, revivifier… le baiser ne dura aps très longtemps, mais pour la Vipère, c’était comme s’il avait duré trois heures, comme si le temps s’était arrêté, comme s’il n’y avait plus que lui et elle, ici dans ce couloir. Et lorsque ses lèvres quittèrent celles de Roman, tout redevint à la normale. Les voies, les rires, les cris dans les couloirs… Piquant un fard, la blonde repoussa le préfet des blaireaux et repoussa Damon (chacun son tour !) pour partir en de grandes enjambées, les oreilles bourdonnantes… Elle venait vraiment de faire ce qu’elle pensait avoir fait là ??? C’était sérieux ??? Vrai de vrai ??? Marie n’en revenait pas.

Courant, elle disparut dans les couloirs plus vite qu’elle ne s’en serait crue capable.


[FIN pour MARIE]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1483
Âge : [12/11/1984] 26 ans
Actuellement : Gérant pâtisserie-chocolaterie MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: esclave de Sam :p

MessageSujet: Re: { Explosion de sentiments - - - PV   Jeu 8 Déc - 10:55

Roman ne s'était attendu ni à l'arrivée de Marie, ni au baiser passionné destiné à sa propre personne. Le jeune Poufsouffle était en train de parler menuiserie répondre à la réponse affirmative de Damon quand il vit une superbe blonde arriver en sa direction. Il ne lui fallut que peu de temps pour deviner de qui il s'agissait. Roman connaissait Ophélia McMillan Sans blague ? Vous m'en direz tant..., mais dans la mesure où il était toujours ou presque collée à elle, il la voyait rarement traverser un couloir pour le rejoindre avec une démarche chaloupée. Et puis, même si Ophélia était très belle, elle était quand même radicalement différente de Marie : Quand Marie et j'ai faillit écrire Marius s'approchait du préfet des Poufsouffle, Roman voyait du vert, puis de l'or, puis ensuite un bleu magnifique, radieux et somptueux, pour finalement s'y perdre dedans.

Là, c'était pareil. Quand Roman avait vu Marie arriver en sa direction, sa phrase s'était perdue, et tout d'un coup Damon, Ophélia et Kayliah s'était comme évaporés dans la nature. Il voyait un couloir, la fenêtre derrière Marie qui projetait une lumière éclatante et diffuse puis la Serpentard, seule, marchant devant lui, ses cheveux ondulants sur ses épaules, comme au ralenti pour passer à côté de ses amis sans les voir, toujours au ralenti, avec la grâce qui la caractérisait tant.

Quand elle s'approchait de Roman sans parler, Roman sut immédiatement ce qu'elle allait faire : il attendait cet instant là et bien que la présence de bons nombre d'élèves autour de lui aurait fini de le faire rougir à vie dans un tout autre cas, là, il s'en fichait. Il voulait juste qu'elle le fasse et si quelqu'un réussissait à l'en empêcher, Roman aurait été capable du pire Endoloris !! A cause de vous elle ne m'a pas embrassé, ahh ! Quoi Ophélia « arrête avec le professeur McGonagall », quoi ?!.

Quand Marie vint se blottir contre Roman en lui tenant fermement le cou pour l'embrasser avec passion, les mains de Roman serrèrent malgré lui la taille de la jeune fille, comme pour la retenir, par peur de lui laisser croire qu'elle ait fait une erreur et qu'elle parte, par regret. Il n'avait surtout pas envie qu'elle ait l'impression qu'il ne voulait pas ce baiser : même si deux minutes avant il aurait préféré lui envoyer une pique sarcastique en la croisant dans le couloir, ne nous y trompons pas, c'était bien cela qu'il voulait, qu'elle soit à lui et à personne d'autre. Le préfet lui rendit son baiser, au moins aussi passionnément qu'elle le lui donnait à lui. Roman n'avait pas conscience de ce qui se passait autour de lui...

Du moins pas encore.

Car une fois que Marie stoppa son baiser et repoussa Roman (avec violence, qu'elle croyait, mais en vrai Roman l'avait à peine sentit le pousser), le jeune homme revint brusquement à la réalité. Le doux nuage sur lequel il était, le confortable cocon dans lequel il était, venait de s'évaporer en une fraction de secondes. Quand il vit Ophélia, Kayliah, Damon et la moitié du couloir le dévisager avec ou une expression de surprise, ou un sourire en coin, le préfet des jaunes et noirs ne se fit pas attendre pour virer au rouge pivoine en bafouillant comme excuse peu convaincante :

« Ah, ces Serpentard ! »

La phrase sonnait aussi faux que si Roman avait dit que depuis toute ses années c'était Binns son professeur préféré. Mais ce qui dérangeait le plus Roman, en dehors de s'être donné en spectacle devant toute l'école et d'avoir perdu toute crédibilité en tant que préfet, c'était bien évidemment le regard d'Ophélia. Il avait un peu honte de s'être affiché ainsi devant elle c'est pourquoi presque sans attendre, il attrapa Damon par les épaules et lui lança, mine de rien :

« Bon à tout à l'heure les filles, en cours ! »

Et tout en pivotant avec le Gryffondor, il planta là Ophélia et Kayliah, comme si de rien n'était, en traversant le couloir avec son meilleur ami. Il n'avait certainement pas besoin qu'on vienne lui demander des comptes, surtout maintenant, il ne voulait pas gâcher ce beau moment, ô ça non !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 191
Âge : 26 ans (16 Février 1985)
Actuellement : Indépendant


MessageSujet: Re: { Explosion de sentiments - - - PV   Ven 9 Déc - 18:52

C’était la folie… Il se passait des trucs de fou dans ces couloirs…depuis quand (au juste) Marie de Liechtenstein embrassait-elle des mecs, comme ça, au hasard plouf plouf dans les couloirs ??? Parce que franchement, la voir débouler là, comme une fleur (une fleur qui a du caractère, donc misons sur la rose piquante) et embrasser Roman Jones (oui oui, son meilleur pote, enfin jusqu’à preuve du contraire…) sans autre préavis avait eu le don de jeter un froid (sauf à son niveau à elle, visiblement, c’était plutôt chaud bouillant, mais bon, c’est pas le sujet !). Elle repartit comme elle était arrivée (sauf qu’au lieu de pousser Ophélia, ce fut lui, damon qui se fit éjecter non me tape pas Marie, jte jure que j’ai rien fait !!!.

Roman ne mit pas quinze ans à partir… sauf que ce n’était pas avec la bonne personne, puisque c’était Damon qu’il entraînait avec lui. Le lion se garda de faire un quelconque commentaire devant les filles, mais au détour du couloir, le jeune homme se lança quand même :

« Arrête moi si je me trompe mais… On n’a pas cours ensemble toi et moi, et tu venais tout juste de me donner rendez-vous pour la fin du cours. »

Sans trop laisser à Roman le temps d’en placer une, Damon embraya :

« Ceci dit, je pense que tu as très envie de me parler… Et de toute façon, j’ai plein de choses à te demander là… Depuis quand tu es censé être avec Marie ? »

Non parce que bon, Damon savait très bien qu’elle plaisait à Roman d’ailleurs il n’arrêtait pas de dire à ce dernier qu’il s’y prenait comme un pied avec la vipère, et que c’était pas comme ça qu’il gagnerait son cœur *genre toutes les filles sont comme Faith ET Damon est le meilleur conseiller conjugal du monde… haha !. Il poursuivit, quand même :

« Et en quoi ça te gène vis-à-vis d’Ophélia ? »

Parce que bon ça faisait un bail qu’ils n’étaient plus ensemble, il y avait prescription, et Damon avait beau être un peu benêt des fois, il se doutait bien que si Roman avait fui les filles là, c’était sûrement plus à cause d’Ophélia que de Kaylah… Bref, tout ça pour dire que le lion était là, prêt à écouter Roman (ou pas, s’il lui di ta gueule, il suivra le mouvement, c’est un peu beaucoup l’avantage avec Damon il est pas contrariant !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { Explosion de sentiments - - - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ Explosion de sentiments - - - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» { Explosion de sentiments - - - PV
» [Court Métrage]Explosion de sentiments !
» L'explosion demographique, une bombe a retardement
» « Je dégueule sur la facilité des sentiments. » (Elena.)
» La sortie de panty explosion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: