AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 . first stape to dig your grave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . first stape to dig your grave   Lun 4 Juin - 23:46

Faris était quand même interloqué par la définition que pouvait donner Corann de la relation Louis-Sara, une relation qu'il ne semblait pas avoir vu du même oeil qu'elle en tout cas. De ce qu'elle semblait dire, on pouvait en déduire qu'il y avait peut être plus qu'une relation frère-soeur normale qui unissait les jumeaux ? Il n'alla cependant pas plus loin dans son interrogation, ça ne le regardait pas et au vue de la façon dont Louis lui avait répondu il ne voulait certainement pas en savoir plus, ce n'était pas nécessaire du tout. " Oui voilà ça ne sont pas nos affaires. " acquiesça-t-il sirotant alors un peu de sa boisson pour marquer le changement de sujet.

Ils parlèrent de la situation amoureuse de Corann et qui bien qu'elle soit avec quelqu'un de bien plus âgé qu'elle, elle était heureuse et c'était bien sur tout ce qui comptait : " Je suis content pour toi. " dit-il souriant. Sincèrement il était content pour elle, après la fin de son histoire avec Shawn, il se demandait comment elle aurait pu rebondir surtout que du coup il ne l'avait pas vu pendant longtemps. Quant à la situation amoureuse de Faris, elle le rassura sur le fait qu'il n'avait pas du tout à s'en faire quant à Tyler sachant que ce n'était pas de sa faute du tout. Il la remercia, elle lui tapota l'épaule et la conversation repartit une nouvelle fois sur autre chose.

Nouveau sujet de conversation, le boulot et il lui demanda ce qu'elle faisait à présent. Rien d'après elle puis elle lui retourna la question : " Je bosse pour mon beau frère, je lui sert d'assistant le temps de trouver quelque chose d'autres. Avec la disparition de la magie, j'avais pas envie de déménager à Aberdaron et aller à la boutique de Londres ne me branchait pas trop donc j'ai décidé de faire autre chose en attendant de vraiment trouver ma voie. " expliqua-t-il. Ils continuèrent de bavasser pendant une grande partie de la soirée puis vint le moment de se quitter. Il allait devoir trouver un moyen de rentrer chez lui et il sentait le taxis gros comme une maison, ça allait clairement lui revenir cher mais bon.

( Terminé pour Faris )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . first stape to dig your grave   Mer 13 Juin - 21:44



Au moins, il parvenait, après en avoir parlé pendant un petit moment, à se mettre d'accord sur le fait que même s'ils étaient leurs amis, ils n'avaient absolument pas le droit de se mêler des affaires des gens, ce n'était pas dans leurs tâche, ce n'était pas dans leurs affaires quoi et ce, même si ce n'était pas vraiment facile de faire avec ce point. C'était même, la chose la plus évidente qui soit. Ils n'avaient pas le droit de se mettre au milieu d'affaires qui ne les concernaient pas. Et ce, que ça leurs plaise ou non. Et non, ce n'était pas toujours vraiment simple, elle le savait. On avait souvent envie de se mêler des affaires qui ne nous concernaient pas, on avait envie d'aider alors du coup, on donnait des conseils là où les gens n'en attendaient pas, et ça pouvait vite empirer les choses. Mais bon, elle aimait faire de son mieux pour que les choses aillent pour tout le monde. Même si, et Corann le savait, ce n'était jamais aussi simple qu'on pouvait bien vouloir le croire.  « Au moins nous sommes d'accord sur ce point ». Et oui, c'était un plutôt bon début, en fin de compte. Enfin bref, pas la peine de trop épiloguer sur ce point. De toute façon, Louis et Sara avaient toujours fait ce qu'ils voulaient et ils n'avait jamais eu besoin de l'avis de qui que se soit. Ce qui était sans doute préférable, de toute façon. Elle en était pleinement convaincue, de toute façon.

Un sourire se dessina sur le visage de la jeune femme alors que l'idée qu'elle puisse enfin avoir eu de la chance lui apparut comme évidente. Il était content pour elle oui, et elle en était reconnaissante au garçon, mais à côté de ça, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'elle avait vraiment eu beaucoup de chance. Et elle avait des amis, une vie posée, heureuse aussi. Elle se sentait bien. Et rien, ni personne n'aurait pu aller contre ça, en fin de compte. Elle était heureuse et elle ne s'en rendait réellement compte que dans les moments où on acceptait enfin de vraiment le lui dire. Que dans les moments où les gens lui faisait justement remarqué qu'elle avait de la chance. Ce qui était plutôt débile, dans l'ensemble. Mais ce n'était pas elle qui allait s'en plaindre, en tout cas. Tout allait très bien pour elle. Il n'y avait rien de plus à en dire, en fin de compte. C'était bel et bien ça le plus important, elle en était convaincue.  « Merci ». Un sourire joyeux était dessiné sur ses lèvres, comment aurait-il pu en être autrement, de toute manière.

Ainsi, ils continuèrent de bavarder ensemble, il se mit même à lui dire ce qu'il faisait comme emplois, puis ils parlèrent de choses un peu plus futile mais la conversation restait plaisante, agréable. La jeune femme avait vraiment cette impression qu'elle devait s'arranger pour le voir plus souvent. Un ami sincère sur qui on pouvait compter, peu importait les situations, d'ailleurs. Enfin bref, oui voilà, elle n'avait absolument aucune raison de ne pas l'inviter chez elle ou un truc du genre, bien sûr que c'était un peu particulier, puisqu'elle vivait chez Dmitri mais bon, ce n'était pas lui qui allait l'empêcher de voir ses amis, de toute façon, elle le savait très bien. Enfin bon, bref, en dehors de ça, et bien oui, elle savait très bien que si elle était invitée à le voir plus souvent, ça serait bien mieux. Elle ne prenait pas assez la peine de voir ses amis, et ça la rendait plutôt triste, en faite.

Ils finirent par se séparer et elle prit doucement la route en direction de chez elle, avec les courses nécessaire et Fantôme, collée à elle, incitant toutes les personnes qu'elle pouvait bien croiser, à reculer et à ne pas s'approcher d'elle. Et ça pouvait sembler stupide mais en réalité, ça ne lui déplaisait pas. Pouvoir se balader ainsi, tranquillement, sans qu'on ne vienne trop l'ennuyer. Et puis elle pouvait, ainsi, rentrer, sans rien craindre. Un bonheur. Et ainsi, elle ne tarda pas à rentrer chez Dmitri et elle.

Terminé.
Revenir en haut Aller en bas
 
. first stape to dig your grave
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» je bug grave !!! (regarder le screen)
» Accent Grave sur la tête des ex-militaires haitiens.
» Grave deterioration dans camps: Desesperes pensent au suicide
» Problème grave
» « L’amour est impossible, rien n’est grave » [PV Arya & Dyonisos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: