AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Lun 31 Oct - 0:05

C’était un petit-déjeuner tout ce qu’il y avait de plus ordinaire, semblait-il. Les élèves étaient répartis aux tables de leurs maisons comme toujours, et ces mêmes tables n’étaient que partiellement remplies, comme toujours. Les élèves allaient et venaient entre les heures de début et de fin du petit-déjeuner, se servaient de ce qu’ils voulaient, mangeaient, puis repartaient vaquer à leurs occupations, qui à la bibliothèque pour travailler les examens qui approchaient et qui dans le parc pour profiter des beaux jours qui se faisaient de plus en plus nombreux. Enfin, tout ça, c’était la théorie, parce que quand Tarek entra dans la Grande Salle, celle-ci était bien plus remplie qu’elle n’aurait dû l’être si ce jour là avait vraiment été normal. Apparemment, on leur avait dit de ne pas partir après le petit déjeuner, la directrice ayant une annonce à faire. Tarek se demanda ce qu’il se passait. Y avait-il eu un mort ? Poudlard allait fermer ? Les examens être annulés ?

Bien entendu, une rumeur commençait à se répandre, certains n’avaient pas attendu pour faire usage de leur baguette et voir ce qu’il en était, mais tous ceux là n’étaient pas encore arrivés, et la Soudanais ne prêtait de toute façon que peu d’attention aux rumeurs, spécialement quand il ne savait pas d’où elles venaient. Il avait cru comprendre que certains Gryffondor, entre autres (non, je ne vise pas un de mes propres persos, quelle drôle d’idée vous avez là ?), étaient spécialisés dans la transmission des rumeurs, quand ils ne participaient tout simplement pas à leur élaboration. Bref, ainsi que sa mère l’en avait toujours prévenu, il évitait de prêter trop de crédit à ce qu’il ne pouvait vérifier, et pour ne pas être tenté de croire des idioties, il préférait encore ne pas écouter tout cela et fonder ses jugements sur ce qu’il voyait. Contrairement à ce que tout le monde lui avait dit de faire, en revanche, il n’avait pas emporté sa baguette hors de son dortoir : à quoi cela servirait-il dans la mesure où il ne pouvait pas l’utiliser ? N’ayant jamais pu lancer de sort de manière officielle, Tarek n’avait jamais pu prendre l’habitude d’avoir toujours sa baguette. En revanche, il savait se servir de ses mains.

Enfin, le professeur McGonagall – entourée de tous les autres professeurs, en fait, arriva dans la Grande Salle, par une porte située derrière la table des professeurs. Elle monta sur l’estrade, et le silence se fit comme par magie (c’était cependant là un pouvoir que la vieille femme n’avait jamais perdu, baguette ou pas).


J’ai une bonne nouvelle à vous annoncer : la magie est revenue !

Pour le prouver, la directrice fit un geste de la main et une pluie d’étincelle apparut alors qu’une grande exclamation vint de la foule des élèves amassée dans la Grande Salle de Poudlard. Ni une, ni deux, Tarek se jeta dans les bras de la première personne qu’il vit à sa droite et qui, bien heureusement, ne s’avérait pas être Rusard, mais Samara Sheridan, une élève de Poufsouffle et de son année qu’il connaissait, avec qu’il il n’avait pas forcément beaucoup parlé, mais qu’il trouvait sympathique. Bref, il la serra dans ses bras, le temps d’être content de la nouvelle qui venait d’être annoncée.


- C’est fantastique !
dit-il avec toute la joie qu’il pouvait mettre dans ces mots en fixant Samara d’un regard étoilé.

[566 mots]



Dernière édition par Tarek Sene le Ven 11 Nov - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1570
Âge : 22 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Lun 31 Oct - 15:20

    Samara ne s'était pas réveillée tôt ce samedi là, comme elle en avait l'habitude. Elle avait veillé tard, son dernier bouquin dans les mains, bien profondément enfouie sous la couverture de printemps de son lit à baldaquins, son léger pyjama blanc sur le dos où il était écris Pouffy Forever comme quoi Sam change d'avis elle aussi. La blondinette était si profondément captivée par son roman qu'elle n'avait pas vu l'heure passait. Elle avait donc fini sa lecture tard dans la nuit, mais vraiment très tard dans la nuit, et sitôt posé son livre sur sa table de chevet, et le temps de s'enfouir encore plus profondément dans sa couverture, la fillette s'endormit. Ce qui était un effet de son roman en fait, qui malgré le fait qu'il captive complètement Samara, et cela sans même qu'elle en s'en rende compte elle-même, avait un effet somnolant sur la jeune rouge et or qui évidemment, ne s'en rendait compte qu'à la fin de son récit.

    C'est donc après une douche vite prise et un habillage rapide 30 secondes top chrono que Samara rejoignit la Grande Salle pour le petit déjeuner en baillant. Elle s'installa rapidement à la table des jaunes et noirs et bien qu'elle remarqua qu'il y avait beaucoup plus de monde qu'à l'ordinaire, elle ne s'en formalisa pas et attaqua de suite les toast légèrement grillés et le bacon pour éviter de s'endormir -elle avait vraiment veillé TRES tard-.

    Aussi, quand le professeur McGonagall, directrice de Poudlard monta sur l'estrade et annonça la merveilleuse nouvelle -encore plus merveilleuse que quand la blondinette avait appris, alors qu’elle n'était âgée que de cinq ans, que son perroquet Angel était bien vivant-, Samara était en train d'engloutir un toast presque entier accompagné d'une tranche de bacon et bien, elle faillit s'étouffer avec. D'autant plus qu'elle se fit attaqua par derrière et cinq minutes après, alors que dans la Grande Salle ce n'était qu'applaudissements, cris de joie intense et tapes dans les mains, la blondinette, quant à elle, n'avait toujours pas réalisé. C'est la voix de Tarek, l'attaqueur donc, un Gryffondor de première année avec qui Samara avait discuté plusieurs fois et qu'elle trouvait gentil, qui la fit ramener sur Terre.

    « Han ouais trop fantastique ! C'est la meilleure nouvelle de tout les temps ! Ce qui pouvait nous arriver de mieux !! » s'exclama-t-elle, toute contente.

    Ah ah ! Elle avait raison !!! La blondinette savait que la magie finirait par revenir !! Ah ah ! QUI la traite de naïve, de débile, de cinglée ou de je ne sais quoi encore hein ??? QUI ??? En tout cas, Sam, à l'aube des grandes vacances et des examens, avait plus que jamais hâte de lancer des sorts avec sa baguette qui était restée dans sa chambre puisque, malheureusement, elle avait été inutilisable la majorité de l'année. Après tout, un Lumos oui, c'est le seul sort qu’elle sait lancé, Samara ne ferait de mal à personne si ?! En tout cas, ce qui était sûr, c'était que la magie était revenu et qu'enfin, tout était super, tout était rose, et que l'on se souviendrait toujours de cette année comme d'un mauvais moment et comme tout le monde le sait, les mauvais moments, ça s’oublie !

    [542 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Lun 31 Oct - 21:36

Apparemment, Samara était aussi contente que lui du retour de la magie annoncé par McGonagall, d’une part parce qu’elle ne l’avait pas repoussé, et d’autre part parce qu’elle le lui avait dit : elle était heureuse et c’était sans aucun doute la meilleure nouvelle de l’année. D’un autre côté, il aurait été difficile de n’être pas content, à moins d’être Rusard, comme je l’ai écrit autre part, et Samara n’était sans doute pas idiote au point de ne pas l’être de pouvoir de nouveau lancer des sorts comme si de rien n’était, à part que, justement, ils n’avaient pas vraiment apprit à lancer des sorts. Du moins, ils n’avaient jamais pu essayer en sachant que cela pouvait produire quelque chose.

- Tu as ta baguette ? demanda-Tarek avec empressement en tirant sa camarade en dehors de la grande salle avant qu’elle ne se fasse écraser par une foule surexcitée prête à se répandre dans Poudlard et à en faire baver à Rusard. Il ne fallait pas se trouver devant la porte à ces moments là, certains parmi les plus grands et particulièrement les garçons n’hésitant pas à entrer dans tout ce qui bloquait la sortie, fut-ce un humain ou un Elfe de Maison ; sauf que les Elfes, eux, pouvaient se téléporter, ce qui n’était pas le cas des deux premières années.

- Je disais, reprit-il une fois en sécurité à côté du grand escalier, dans le hall, tu as ta baguette ? J’ai oublié la mienne, je peux pas faire de sors, mais vas-y, toi !

Tarek ne savait pas, à vrai dire, si Samara était une bonne élève : il la croisait quelques fois en cours, mais elle n’était pas de sa maison et il ne partageait pas les notes comme il pouvait le faire avec Opalyne ou Silah avec qui il passait l’essentiel de son temps étant donné qu’ils avaient toujours cours ensemble, du moins quand les deux filles n’étaient pas occupées par leurs propres amies, Gryffondor étant majoritairement composé de filles, en première année en tout cas.

Le pauvre garçon, s’il pouvait imaginer que comme lui, Samara avait laissé sa baguette chez elle, à côté de son lit ! Bah, il s’imaginait déjà aller jusqu’à la salle commune des Poufsouffle, récupérer celle de sa camarade, faire de même au septième étage pour la sienne et s’amuser à faire tout ce qu’ils n’avaient pas pu faire jusque là ! Ca n’en serait qu’une aventure de plus, et en bon Gryffondor, le garçon aimait toutes les aventures, fussent-elles sans danger comme celle-ci. Quoi que, il fallait quand même arriver au septième sans mourir de fatigue et sans ascenseur – comme il faisait tous les jours, en fait. Pourquoi avoir placé les lions si haut, d’ailleurs ? Que Serdaigle soit dans une tour, ça se comprenait, un aigle vivait dans les airs, mais un lion ? Godric Gryffondor devait quand même être sérieusement dérangé.

Le moment n’était cependant pas de penser au père fondateur de la maison au lion, mais bien de faire la fête : la magie était revenue, il n’y avait plus rien à craindre, ils étaient de nouveau des sorciers ! Pour peu qu’ils soient devenus moldus quand ils ne pouvaient plus utiliser leurs baguettes.


[538 mots]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1570
Âge : 22 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Mar 1 Nov - 15:20

    Samara était bien plus que contente. En fait, les mots ne pouvaient pas démontrer à quel point la blondinette était heureuse. Enfin, la magie était revenue. C'était bien plus que formidable. C'était...non, il n'y avait définitivement aucun mot qui puisse déterminer à quel point la réapparition de la magie était fantastique. Et visiblement, toutes les personnes présentes dans la Grande Salle pensaient la même chose puisque tous explosèrent de joie, sortirent, pour ceux qui l'avaient, leurs baguettes, pour lancer différents sorts. La plupart sortaient en trombe de la Grande Salle pour foncer vers leurs salles communes et récupérer leurs baguettes comme le voulaient Samara et Tarek. La jeune blonde, encore ébahi de la nouvelle, se lança entraîner par son camarade rouge et or. Elle n'entendit donc pas sa question mais la seconde fois, elle l'entendit et aussitôt, fit une grimace et répondit à Tarek :

    « Euh non, je l'ai laissé dans la salle commune vu que l'on ne s'en sert pas, mais je peux aller la chercher, ma salle commune est toute proche et toi aussi tu pourrais aller la chercher. » Samara lui sourit « On fait comme ça alors ? Tu vas chercher ta baguette, je vais chercher la mienne et on se retrouve en bas du Grand Escalier d'accord ? »

    Les deux premières années s'étant mis d'accord, Samara fila dans sa salle commune avant de monter de sa chambre et fouilla sa table de nuit à la recherche de sa baguette. La trouvant, elle murmura un 'Lumos' et le bout de sa baguette s'alluma. Le visage de la blondinette s'éclaira d'un sourire. Elle n'avait jamais douter que l'annonce du professeur McGonagall était fausse bien entendu mais elle préférait vérifier par elle-même. Satisfaite, elle descendit donc avant de rejoindra tranquillement. Elle rejoignit l'endroit convenue et s'assit sur la seconde marche du Grand Escalier pour attendre Tarek. Quelques minutes plus tard, le garçon arriva. La blondinette se retourna et lui sourit avant de se lever, de montrer sa baguette et de dire 'Nox' ce qui eut pour effet, comme chacun le sait, d'éteindre la lumière de sa baguette.

    « La magie est vraiment revenue Tarek ! C'est vraiment trop trop génial non ?! »

    Il n'y avait pas de doute à avoir sur ce sujet. Cette nouvelle était bien plus que fantastique et Samara était certaine que tout le monde pensait comme elle. Après tout, c'était bien plus drôle un monde avec magie après tout. Surtout quand on avait vécu dans la plus parfaite magie depuis sa tendre enfance comme Samara. Être privé de la magie depuis pratiquement une année était vraiment horrible pour tout sorciers qui se respecte. Bon, peut-être que pour ceux qui étaient nés moldus et qui avaient donc, par conséquent, jamais fait de la magie, ce n'était pas pareille, la blondinette parlait évidemment des nés moldus de première année puisque même ceux de deuxième année avaient la chance de pratiquer l'année précédente ce qui n'était pas le cas des premières sangs-mélés et sangs-purs puisque même si eux, ils avaient vécus toute leur enfance dans la magie, ils n'avaient pu pratiquer puisque le premier jour de cours, la magie avait disparue, ce que Samara trouvait parfaitement injuste soit dit en passant. Mais maintenant, elle était revenue et ils allaient enfin pouvoir lancer des sorts.

    [550 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Jeu 3 Nov - 1:30

Comme lui, Samara avait laissé sa baguette dans sa salle commune, non loin de la grande salle. Preuve supplémentaire qu’ils étaient sur la même longueur d’onde, la Poufsouffle lui proposa que chacun aille chercher sa baguette avant même qu’il n’ait pu ouvrir la bouche afin de donner cette idée qu’il trouvait bien évidemment excellente. Ni une, ni deux, Tarek partit en courant dans les escalier, insensible à l’idée qu’il pourrait bien écoper d’une retenue si Rusard le choppait, sans compter que même en fuyant il aurait bien du mal à ne pas être retrouvé, puisque le Soudanais ne ressemblait pas tout à fait à la majorité des élèves de Poudlard. Il ne se souvenait pas non plus que pratiquer la magie dans les couloirs était normalement interdit, tout particulièrement pour des élèves qui n’avaient jamais vraiment lancé de sort. D’un autre côté, personne ne semblait s’en soucier et les sortilèges éclataient un peu partout dans Poudlard, chacun étant content d’enfin pouvoir de nouveau utiliser sa baguette, même si ce n’était que pour peu de temps pour tous ceux qui n’auraient pas dix-sept ans en juillet. Tarek se disait cependant que deux mois étaient vite passés et que bientôt il serait de nouveau à Poudlard. Comment ça, il n’est pas encore parti ?

Tarek montait deux à deux les marches de chaque escalier sur son chemin (oui, il était sportif, mais il était bien trop petit pour les monter quatre à quatre, c’est quand même beaucoup, quatre marches !) et finit par arriver devant le tableau de la Grosse Dame qui le regarda d’un air un peu ahuri.


Que se passe-t-il donc ?

- La magie…est…revenue, répondit Tarek, un peu essoufflé, avant de donner le mot de passe, disparition !

Retour, jeune homme, retour, dit la Grosse Dame avec bonne humeur en le laissant passer. Comme une tornade, Tarek monta dans le dortoir et attrapa sa baguette, toujours posée à l’endroit où il l’avait laissée, puis refit le chemin en sens inverse, toujours en courant et en manquant plusieurs fois de trébucher sur une latte traitresse ou un escalier prit un peu trop rapidement. Il finit cependant par arriver sain et sauf au lieu de rendez-vous avec Samara qui l’attendait, sa baguette déjà allumée. A peine fut-il là qu’elle l’éteignit d’un sortilège simple, mais efficace.

- Ouah ! Trop bien ! T’es trop forte, Samara ! Attends, je vais essayer continua-t-il tout excité et incapable de s’arrêter de parler. Lumos !

Bien qu’incertain du résultat, Tarek avait prononcé la formule avec toute la conviction possible et il manqua de sauter de joie en voyant le bout de sa baguette s’allumer. C’était magnifique ! La magie était revenue, mais en plus il avait réussit à lancer un sort ! Quelle bonne journée c’était, définitivement !

- Nox !

La baguette s’éteignit – deuxième tentative réussie ! Maintenant, le garçon ne pouvait plus s’arrêter : il avait été privé de magie pendant si longtemps qu’il voulait absolument s’y essayer ! Si possible avec Samara, comme ça ils pourraient s’entraider s’il le fallait, et toute chose était de toute façon bien mieux faite à plusieurs.

- J’veux en lancer d’autres ! Viens on va…il regarda autour de lui, dans le parc ?

[537 mots]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1570
Âge : 22 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Dim 6 Nov - 22:04

    Aller chercher sa baguette n'avait pas été un effort immense à faire pour Samara, la salle commune des jaunes et noirs, sa salle commune étant tout près de la Grande Salle. D'ailleurs, la blondinette se disait souvent qu'elle avait une chance incroyable d'être aussi près du lieu où l'on servait des repas et évidemment des cuisines que Samara n'hésitait d'ailleurs pas à visiter pour y chiper quelques plats succulents en douce et oui, la pénurie de croissants aux jambons, c'était à cause d'elle ! En fait, la blondinette se disait souvent qu'elle devait être faite pour la maison des jaunes et noires car étant une grande gloutonne, la proximité des cuisines la rendait super heureuse. Elle avait bien pris son temps car elle savait que Tarek devait monter très haut jusqu'à sa salle commune pour chercher sa baguette et elle était ensuite revenue dans le hall, toute guillerette et s'était assis sur les marches tranquillement en attendant le garçon.

    Samara chantait une chanson de son groupe préféré, Carnal Spark, quand celui-ci revenu. Elle éteignit donc son Lumos par un sortilège aussi simple qu'efficace et regarda son ami faire de même. La blondinette lui fit alors un grand sourire avant de le féliciter chaleureusement. Elle acquiesça ensuite à sa proposition dans le parc. « Ouais, je connais un coin assez calme près du lac, on risque pas d'être dérangé, on pourra lancer tous les sorts qu'on veut ! » Sam lui fit un sourire étincelant. Ça allait être drôlement chouette ! Ils pourraient lancer tous les sorts qu'ils n'avaient pas pu lancer durant toute l'année scolaire, faire voler une fleur ou quelque chose du genre, de toute façon, ils trouveraient forcément des sorts à lancer, et s'amuser dans un coin merveilleux et ouais, décidément, ça serait super cool.

    « Bon alors... » commença Samara en s'asseyant dans l'herbe fraîche du parc. « Comme sorts on a Lumos, Nox, Wingardium Leviosa, Alohomora mais là je vois pas comment on pourrait l'utiliser...Euh...Il y a quoi d'autres comme sort déjà ? » réfléchit la jeune jaune et noire tout haut. C'était étrange de remarquer que souvent, lorsque l'on cherchait quelque chose, que ce soit un objet ou une formule de sorts comme dans l'exemple ci contre, on ne parvenait jamais à le trouver ou à s'en souvenir et cela exaspérait d'ailleurs énormément Sam qu'elle ne s'en souvienne pas. « Je crois que j'ai plus qu'à aller chercher mon livre de sortilèges dans ma chambre, à moins que tu en sais plus toi ? » demanda-t-elle à Tarek, une grimace aux lèvres, réellement furieuse contre elle-même de cet oubli qu'elle considérait comme impardonnable. C'est vrai quoi, la magie revenait enfin et elle ne parvenait pas à se souvenir des sortilèges qu'elle avait étudié cette année. Surtout que les défenses contre les forces du mal et les sortilèges étaient deux matières que la blondinette adorait, sa matière préférée dans le cas de la première des deux. Non, elle n'était vraiment pas contente d'elle-même là. Mais peut-être que Tarek l'aiderait. Ce serait super dans ce cas là, ça éviterait à Samara de faire quinze allers-retours et aux deux première années de passer à la pratique ce que la blondinette avait vraiment hâte de faire soit-dit en passant. Raison de plus pour se détester d'avoir oublier les formules de sorts qui étaient pourtant assez simple.

    [556 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Dim 6 Nov - 23:00

Samara adhérait à son idée, et c’était parfait. Ils allèrent donc dans le parc en passant par le hall où ils se trouvaient déjà, et devant les quatre sabliers décomptant les points pour la coupe des quatre maisons. Celui de Poufsouffle, rempli de rubis jaunes, était plus plein que celui de Gryffondor, la maison de Godric arrivant en deuxième position, loin devant Serdaigle et Serpentard. Voilà qui l’embêtait : les rouges et or n’arrivaient pas à passer devant les jaunes et noirs malgré tous leurs effort et leur réussite au Quidditch. Le jeune homme ne savaient pas comment les blaireaux s’y prenaient, mais ils dominaient sans partage la coupe des quatre maisons. A chaque avancée des lions, d’autres rubis venaient s’ajouter aussi au sablier des Poufsouffle. A croire qu’ils avaient ensorcelé les compteurs pour en gagner autant que chaque maison. Enfin, ça n’allait évidemment pas jouer dans ses relations avec Samara : la compétition était une chose, l’amitié en était une autre et si le jeune Soudanais voudrait bien gagner, ça n’était pas si grave et ne valait pas le coup de louper des moments comme celui qui s’annonçait au bord du lac à lancer des sorts divers et variés avec la blairelle.

Les deux premières années arrivèrent bientôt au bord du lac, calme et plat puisqu’aucun vent ne venait troubler la quiétude de l’eau et de nos deux jeunes gens, qui, quant à eux, comptaient bien déranger toute personne ou tout animal qui aurait voulu profiter d’un moment de repos à cet endroit précis. Le retour de la magie était si exceptionnel que Tarek en perdait toute timidité et, il faut bien le dire, une partie de sa politesse que sa mère avait pourtant passé un temps fou à lui inculquer. Que dirait-elle si elle le voyait aujourd’hui, bafouant un certain nombre des règles de l’école pour le seul plaisir de fêter la magie ? Certes, à la maison aussi, tout le monde devait crier de joie, tout le monde comprenant essentiellement sa mère et ses deux sœurs capables de s’en rendre compte. La Soudanais supposait en effet que son père moldu n’en avait pas grand-chose à faire et que ses deux grands frères n’étaient pas chez eux, comme d’habitude. Qui savait ce qu’ils faisaient à ce moment précis ? Le jeune lion ne serait pas étonné qu’ils soient en train de faire des bêtises dans un quartier mal famé de Londres. Ils causaient tant de soucis à leur pauvre mère !

Samara lista les sorts qu’ils avaient apprit cette année sans pouvoir vraiment les lancer, mais en s’arrêtant à Alohomora qui, effectivement, risquait d’être un peu dur à lancer. Il y avait aussi, éventuellement, le sortilège de pétrification qu’ils avaient apprit en Défense Contre les Forces du Mal, mais Tarek préférait ne pas avoir à le tester sur Samara, et surtout ne pas avoir à en être la cible. Il savait que l’effet finissait par disparaitre, mais on ne savait pas ce qui pouvait arriver sur une erreur de formulation. Il se souvint soudain du cours qui lui avait sans doute causé le plus de difficultés pendant l’année :

- La métamorphose ? T’as des aiguilles ou quelque chose comme ça ?

Après tout, s’entrainer sur des objets inanimés quels qu’ils soient était le meilleur moyen de savoir s’ils s’en sortaient dans cette matière où la rigueur était de rigueur.


[562 mots]


MAGIE
TOUT COMPTE

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1570
Âge : 22 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Lun 7 Nov - 22:15

    Samara était à la fois excitée, heureuse et pressée de recommencer à faire de la magie. Enfin commencer serait un terme plus juste. La blondinette n'avait, pour ainsi dire, jamais pratiquer la magie à l'exception faite de quelques sorts vite fait dans le Poudlard Express. Elle n'avait jamais eu l'occasion vraiment de voir si elle était douée en magie. En fait, elle enviait toutes les personnes qui n'étaient pas encore en âge d'entrer en école de magie car eux, au moins, n'avait pas perdu une année. Car c'était le sentiment de Samara. Malgré le fait qu'elle ait rencontré des personnes qui deviendraient à coup sur des amis, malgré que Poudlard c'était magique, elle avait l'impression que son année avait été gâchée par la disparition de la magie. Enfin, la magie avait fini par revenir alors Sam avait décidé d'oublier cette mésaventure et de profiter du retour de la magie et s'amuser tranquillement avec son ami rouge et or.

    Samara le suivit d'ailleurs dans le parc en pensant aux futurs sorts qu'elle allait pouvoir enfin lancer avec sa baguette chérie qu'elle avait récupérer et enfin pouvoir l'utiliser. C'est qu'elle lui avait manquer sa petite baguette hein ! Elle s'y était attaché oui, oui, même au bout de quelques jours elle s'y était attachée ! Et puis, elle s'était sentie vraiment vide sans sa magie, sans son quotidien, son son parfait quotidien parce que oui, même si une vie parfaite, ça n'existait pas, une vie avec la magie qui vous entoure au quotidien c'était quand même parfait. La magie avait manqué terriblement à la jeune jaune et noire. Mais la magie était enfin revenue, elle était de nouveau présente et la blondinette se sentait à nouveau entière, vivante, elle se sentait à nouveau elle-même quoi ! Et elle décerna aussitôt à cette sensation le titre de meilleur sentiment au monde et ça le resterait toute sa vie.

    S'installant près du lac, Samara s'assit en tailleur devant l'immensité aussi bleue que le ciel et légèrement brillante, le soleil éclairant l'eau du lac. Partout, on entendait les bruits des sorts jetés par les élèves, ceux qui couraient dans le parc pour rejoindre leurs amis, la baguette à la main, ce qui n'était pas un spectacle que l'on avait vu tous les jours à Poudlard même aucun jour de cette année scolaire vu qu'en fait la magie avait disparu le premier jour des cours Vive la rentrée!

    Samara ne se souvenait pas de la plupart des sorts qu'elle avait étudié cette année, la métamorphose, elle maîtrisait. La blondinette sourit avant de sortir quelques épingles à cheveux d'une de ses poches de pantacourt. « Ça ira ? » demanda-t-elle à son camarade rouge et or. « On peux la transformer en aiguille, ça devrait être simple non ? » La jeune jaune et noire sourit de nouveau et prononça la formule de métamorphose. L'épingle bougea légèrement mais ne changea absolument pas. Elle réessaya encore et encore jusqu'à à arriver à une aiguille pratiquement parfaite. « A toi Tarek ! » Le reste de l'après-midi se passa dans la plus parfaite magie. Les deux compagnons s’entraînèrent à lancer des sorts pendant que la majorité des autres personnes faisaient de même. Samara se sentait encore plus heureuse que depuis qu'elle avait appris le retour de la magie, bien plus heureuse que la dernière fois où elle avait été heureuse. De toute façon, qui n'était pas heureux du retour de la magie hein ? Personne ça Sam en était persuadée, en tout cas, elle, elle était et encore bien plus que les mots ne peuvent le dire.

    [TERMINE POUR SAMARA]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   Ven 11 Nov - 23:38

Alors qu’ils cherchaient quels sorts lancer, Tarek se dit qu’il aurait été bien avisé, au cours de l’année, de créer un répertoire de tous les sorts qu’il avait apprit au fur et à mesure, avec inscrit dedans toutes les conditions nécessaires pour les lancer. Le jeune homme savait bien, en effet, qu’il serait incapable de tous les retenir. Il y en avait déjà énormément, ne serait-ce que pour la première année, alors sept ans de sortilèges ! Bien entendu, il y avait tous ces rouleaux de parchemins pleins de formules et de recettes de potions, mais cela faisait un peu éparpillé et un répertoire alphabétique serait le bienvenu. Le Soudanais se promis de s’y coller dès l’année prochaine, en espérant s’en souvenir quand le moment serait venu. Bien entendu, il fallait être capable de pouvoir les lancer sans devoir chercher dans ses notes, mais c’était plutôt connaître tous les sorts qu’il savait utiliser qui lui paraissait compliqué, surtout dans un moment comme celui-là où il cherchait à s’entrainer. De plus, tous les sortilèges n’étaient pas indispensables tout le temps, aussi il pouvait se permettre de ne vraiment retenir que ceux vraiment usuels. Il doutait d’ailleurs que quiconque connût tous les sorts possibles et imaginables. Même les professeurs devaient bien, en préparant leurs cours, faire quelques révisions. Sinon, ça n’était pas humain, ni même sorcier.

Tarek fut en tout cas content de voir qu’effectivement, Samara avait des aiguilles, ou quelque chose qui s’y rapportait : après tout, des épingles à cheveux, c’était quand même presque pareil !

- C’est parfait.

Tarek était toujours aussi d’accord avec sa camarade quand elle proposa de commencer par la transformation simple, depuis l’épingle vers l’aiguille. Deux objets qui se ressemblaient grandement – pour lui, ça allait être difficile de faire la différence ! Ce fut la Poufsouffle qui s’y colla la première, et réussit au deuxième essai. Ca n’était pas trop mal, même bien, puisqu’ils n’avaient jamais vraiment pratiqué. Le garçon n’était quant à lui pas sûr de pouvoir réussir, même sûr de ne pas pouvoir, mais il n’allait pas se défiler. Mieux valait échouer bravement que reculer devant le défi, n’est-ce pas ? En plus, il fallait forger pour devenir forgeron, donc faire de la magie pour devenir magicien, ou sorcier dans son cas. Il se concentra donc sur l’image d’une aiguille, mais l’épingle qu’il avait sous les yeux lui revenait sans cesse en tête. Les deux objets étaient si proches que ça en devenait difficile ! Le garçon dut faire un effort de volonté pour imposer à son esprit que ce qu’il voulait, c’était une épingle. Enfin, il tenta. Au moment de dire la formule, cependant, l’épingle repassa à l’attaque et rien ne se produisit.

- Pu….rée, jura-t-il, à moitié. Il avait faillit dire autre chose, mais s’était souvenu d’un sage conseil de sa mère, ne jamais jurer devant une fille. Apparemment, elles n’aimaient pas trop ça, et Tarek ne voulait pas la blesser ou tout autre truc, il ne savait pas vraiment pourquoi elles n’aimaient pas. Une fois remis de ses émotions, il se reconcentra et réessaya. Nouvel échec.

Le garçon n’était pas du genre à perdre espoir, et il finit par y arriver, à force de s’y reprendre. Le reste de la journée fut consacré à tenter divers sortilèges. La magie était revenue, et tous les élèves voulaient en profiter.



[TERMINE]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Quand la magie va, tout va [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les gros maigrissent, les maigres meurent. ?Pv Hakushi Mihawk?
» Quand le temps ne vous réussit pas (Pv Aldaron)
» [THEME] We Wish You a Merry Winter ! [TERMINE]
» Kiara ¤ J'aurais aimée naître dans un conte de fées. Au moins tout se termine bien dans ces histoires. [100%]
» Quand la magie n'a pas que du bon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: