AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Toi ! (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Toi ! (PV)   Sam 12 Nov - 17:23

Cette journée-là, Ann se sentait particulièrement de bonne humeur. Le vendredi était une journée qui lui plaisait bien en général, n'ayant que des cours qui lui plaisaient à son horaire. (Et en plus, la fin de semaine approchait !) Et pour combler le tout, elle s'était levée du bon pied sans trop savoir pourquoi. Elle sentait en elle une nouvelle énergie qu'elle n'avait pas souvent le sentiment d'avoir, en particulier ces temps-ci. Oui, ça faisait du bien de se sentir bien dans sa peau une fois de temps en temps, même sans justification. Car oui, ces temps-ci, la Serpentard avait un peu de difficulté dans sa vie personnelle. Elle n'avait pas encore digéré la dernière chicane avec son père. Certes, depuis sa toute première année à Poudlard qu'elle et son père ne s'entendaient pas très bien, ou plus précisément depuis la mort de sa mère. Mais cette fois, elle n'avait pas apprécié le fait que Walter la rejette pour de bon alors qu'elle avait tout fait ce qui était en son possible pour régler leurs différents. Visiblement, voilà un aspect de leur situation familiale qui n'était pas prêt de changer, et cela l'attristait beaucoup. Car malgré tout, il demeurait son père et d'un certain côté, elle ne pouvait s'empêcher de l'aimer. Mais ce n'était pas uniquement ceci qui l'inquiétait. Pour combler le tout, le fait de terminer ses études à Poudlard l'inquiétait beaucoup. Pas vraiment pour ses études, non, de toute façon elle ne comptait pas faire un métier qui relèverait de la sorcellerie. La question était plutôt de savoir si elle se trouverait un emploi, si elle appliquerait plutôt dans une école de musique pour se spécialiser ... Bref, ces temps-ci, la Serpentard sentait l'angoisse monter en elle. Et aujourd'hui, cette pression en question se faisait beaucoup moins forte, aussi avait-elle l'impression d'avoir un gros poids de moins sur les épaules.

Ann marchait dans les couloirs des cachots, perdue dans ses pensées. Elle avait donné rendez-vous à Jane dans la Grande Salle, afin qu'elles puissent aller à leur cours de Soins aux Créatures Magiques ensembles après le déjeuner. Mais plongée dans ses pensées, sans trop se rendre compte de ceux qui l'entouraient, elle percuta un autre élève de sa Maison. Elle faillit tomber par terre mais elle se rattrappa juste à temps sur le mur à côté d'elle. Elle allait s'excuser de son geste maladroit lorsqu'elle se rendit compte de qui il s'agissait. Lui ! Bien qu'elle ne saurait associer un nom à cette personne, elle reconnaissait bien ce visage. Et elle se souvenait très bien que celui-ci appartenait à celui qui avait osé blesser sa meilleure amie. Non, elle n'allait certainement pas s'excuser pour l'avoir percuté sur son passage. Au lieu de quoi, elle se contenta de fixer l'autre adolescent d'un air sévère.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Toi ! (PV)   Mer 30 Nov - 19:09

La vie était belle, els oiseaux ne chantaient plus vraiment (mais ça allait bientôt revenir, le printemps n’était pas loin !!!). Mais les filles étaient super canons, et n’allaient, en plus, pas tarder à montrer leurs jolies janbettes et ça c’était génial !!!! Mais actuellement, elles les planquaient encore…. Tant pis ce n’était qu’une question de temps !

Alek marchait tranquillement dans un couloir, réfléchissant à ses programmes (de drague, de travail, de famille –mission éviter ses parents, mais voir sa cousine quand même !-). Il pensait aussi à son prochain animal de compagnie (un cadeau de son oncle, mais quoi exactement ??? Alek l’ignorait, et très franchement, ça avait su titiller sa curiosité !). C’est ainsi, à trop ‘penser’ qu’il se retrouva à percuter une de ces aînées… sans même la regarder, il balança un :

« Pardon »

Puis sentant qu’il était la cible d’un regard super noir, il se redressa pour encrer son regard dans celui de la blondinette qui lui faisait face. Elle avait l’air méga furax, et rien que sa façon (à elle) de le regarder (lui) rendait le jeune homme agressif (de toute façon il lui en faut très peu) mordant donc, il reprit avec un agacement non contenu :

« C’est quoi ton problème au juste ? Etant donné la poitrine que tu as, je n’ai pas dû lui faire beaucoup de mal… Donc je crois que tu vas bien, alors si ce n’est pas les bleus, ou la douleur, tu as quoi au juste ? »

Voilà Alek en pleine démonstration d’agressivité (plutôt) injustifiée. Le Bulgare n’était pas très ‘zen’ il avait tendance à mordre très vite (et trop vite d’ailleurs). C’était pour ça que ses parents ne voulaient plus de lui (que Durmstrang n’était plus adapté pour lui) et qu’il avait vachement de mal à se faire de vrais ennemis. A force de mordre à tout va, on ne croise plus personne.

Pour une vipère, Alek Benson pouvait avoir le sang extrêmement chaud…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Toi ! (PV)   Dim 4 Déc - 17:02

Le remarque déplaisante, mais totalement sortie de nulle part, de l'autre Serpentard ne contribua en rien à rendre à Ann se bonne humeur. Bien qu'habituellement, elle ne soit pas quelqu'un de particulièrement agressive ou méchante, cette fois, elle sentait que ce garçon allait goûter à un aspect plutôt déplaisant de sa personnalité. Non, il ne fallait pas la chercher, en particulier lorsqu'elle ne paraissait pas de bonne humeur au point de départ.
"Si tu veux trouver des insultes à lancer à quelqu'un qui ne t'a rien fait, trouves-en au moins qui pourront m'atteindre, répliqua-t-elle, froidement. Parce que celle-là, franchement ... Plutôt médiocre, tu ne trouves pas ?"
La jeune femme trouvait étrange d'entendre ce genre de paroles sortir de sa propre bouche. Habituellement, elle ne faisait pratiquement jamais ce genre de remarques déplaisantes. Généralement, elle se contentait simplement de passer l'éponge et d'ignorer les insultes que les autres pouvaient lui lancer. D'expérience, elle avait finit par comprendre que les gens se lassaient vite et vous fichaient la paix dans le temps de le dire. Non, ce n'était tout simplement pas son genre. Pas du tout. Cependant, cette fois, c'était différent. On avait blessé Jane, une personne qui comptait beaucoup pour elle. Et blesser sa meilleure amie revenait à la blesser elle-même, même si ce n'était sans doute pas ce que les gens souhaitaient lorsqu'ils se montraient mesquins envers la Poufsouffle. Elle secoua la tête, peu importe. Elle n'allait pas tarder à lui régler son compte à celui-là.

La Serpentard s'approcha de son interlocuteur, comme si elle souhaitait davantage lui faire remarquer sa présence. Non, sa présence, il ne pourrait certainement plus l'ignorer après ce qu'elle lui aurait dit.
"Tu veux savoir c'est quoi mon problème ? fit-elle, haussant le ton. C'est toi mon problème ! Tu ne peux pas te permettre de maltraiter les gens autour de toi en espérant être apprécié de tous après cela !"
C'était bien vrai, et cela, Ann le savait. Pour tout dire, elle en avait eut elle-même l'expérience au sein de sa propre famille. Il fallait dire que le comportement que son père adoptait à son égard n'avait en rien contribué à la jeune fille à aimer ce dernier, mais avait également suscité des sentiments négatifs de la part de ses frères. C'était dire comment nos paroles et nos gestes pouvaient parfois avoir un grand impact autour de nous sans même qu'on ne s'en rende compte. Mais ça, son cher collègue s'en rendrait compte assez vite ...
"Est-ce que tu te trouves drôle à faire de la peine aux autres ou tu es simplement imbécile ?"
Oui, certes, c'était direct. Mais elle n'allait certainement pas passer par quatre chemins pour lui dire ce qu'elle pensait. Ça, ce n'était pas son genre.

Se disant que l'autre étudiant n'allait pas comprendre grand chose à ce qu'elle racontait, elle crut bon d'ajouter calmement :
"Je crois que tu dois des excuses à quelqu'un."
Elle appuya ces paroles d'un regard sévère, évocateur de sa pensée. Allait-il comprendre ? Elle en doutait. Si non, cela voudrait dire qu'il devait des excuses non pas à une mais à plusieurs personnes ...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toi ! (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi ! (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: