AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Dirty little secret [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Dirty little secret [PV]   Dim 4 Déc - 16:40

Sansa, la parfaite petite peste, ce genre de personne totalement insupportable auprès de qui on ne savait pas vraiment ce qu'il était bon de faire. Trop bizarre oui et c'était bien pour cette raison que tout ça était bizarre, quoi que l'on puisse bien en dire oui, voilà. Enfin bon, pour le reste, il était surtout totalement conseillé à ses personnes de ne pas faire n'importe quoi et de savoir comment se comporter. Elle était une sombracane, pas une de ses idiotes imbéciles qui se faisaient passer pour des méchants sans qu'ils n'en soient vraiment ; Et c'était surtout dans ce genre de situation que les choses pouvaient devenir bizarre et chiante. Quoi que l'on en dise oui, voilà. D'une certaine manière en tout cas, ce n'était jamais aussi simple que l'on pouvait bien vouloir que cela le soit, quoi qu'on en dise, évidemment. Elle ne faisait pas partie de ces gamines qui disaient faire le mal juste parce qu'elles savaient manier un peu leurs baguettes et qu'elles pouvait changer la couleur de cheveux de leur adversaire. Elle, elle jouait dans la cour des grands. Le nombre de personnes qu'elle avait tué dans le monde entier était plus important que l'on ne pourrait jamais le penser. Un petit transplanage, un assassinat juste par envie.. Ce genre de chose quoi, oui c'était bien souvent là que l'on pouvait la coincer. Alors que le monde entier se retrouvait privé de magie, elle, elle était là, à continuer à tuer des gens dans tous les coins du globe, ce genre de chose quoi. C'était carrément trop drôle oui. Et c'était bien souvent là que ça allait être marrant. Si un jour elle se faisait coincée.. Elle serait la nouvelle Bellatric Lestrange peut être, et c'était de ça qu'elle rêvait. Comme une idole, comme une héroïne oui voilà. C'était son point de vue à elle et bien sûr, il s'agissait là d'un point de vu qui n'était partagé par personne d'autre, évidemment. M'enfin bon, ce n'était clairement pas elle qui allait en faire un scandale bien sûr, c'était loin d'être son genre de toute façon, mais ce n'était pas ça le pire en réalité, et c'était bien souvent plus compliqué que ça encore. Oui voilà.

Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'elle réalisait que maintenant que la magie était revenue, tout ça n'était plus aussi drôle qu'avant et ça en était assez désagréable et chiant, au final, quoi que l'on puisse bien en penser, bien sûr. Mais ce n'était pas vraiment simple parce que pendant le temps que ça avait duré, elle allait eu la très nette impression de faire parti des maîtres du monde. Non mais c'était vrai quoi. Elle avait le pouvoir, la parfaite capacité de faire tout ce qu'elle pouvait bien vouloir faire sans avoir à trop se poser de question. Elle avait la magie, alors que beaucoup l'avait perdu. Comment ne pouvait-elle pas se sentir forte ? Dans une telle situation ? Mais au final, ce n'était pas si simple que ça pour autant et c'était bien souvent là que se trouvait le soucis oui, voilà. Que cela soit évident ou non, ça ne l'était jamais bien sûr, et c'était bien souvent là que pouvait se situer le problème. Enfin bon, c'était du passé et tout était redevenu comme avant, quoi que l'on puisse bien en dire, et ça, bien sûr, ça, ça ne changeait rien. Enfin... Si quand même.

Pour le reste des gens qui ne savaient pas qui elle était vraiment, c'est à dire une meurtrière et tout ça, elle restait une jeune femme hautaine, froide et désagréable, prête à casser les gens sur n'importe quel point et elle s'en moquait parce que dans le fond, c'était vraiment comme ça qu'elle était alors à quoi bon le nier ? Oui voilà, une fille qui s'intéressait bien plus aux garçons qu'à sa propre vie. En même temps, pourquoi s'intéressait à plus ? Elle avait de l'argent, elle avait le sexe ? Fallait-il vraiment quelque chose de plus dans la vie pour être heureuse ? Non, elle en doutait. Et c'était bien pour cette raison que sa vie lui convenait parfaitement comme ça.

Un regard, une impression de déjà vu et le souvenir du nom. Dawn Kostovak venait tout simplement de passer dans son champ de vision alors qu'elle se trouvait chez Barjow et Beurk pour un vulgaire achat. Mais lorsque l'on se trouvait dans l'allée des embrumes, ce n'était jamais aussi facile que l'on aurait voulu que cela le soit, malheureusement. Mais elle n'avait pas pu faire autrement, elle avait besoin d'ossements humains pour une potion, et on n'en trouvait que ici. Et pour tout dire, le collier d'opale ensorcelé qu'il y avait juste là, un peu plus loin dans la boutique, lui plaisait aussi. Mais bref. Elle fit signe au vendeur d'aller voir plus loin. Elle refusait de montrer ses achats devant la jeune Kostovak. Après tout, elle ne faisait pas partie de l'organisation.  « Dawn Kostoval chez Barjow et Beurk.. Quelle surprise tiens.. Si je m'y attendais. Un achat niveau magie noire à faire ? ». La curiosité était un vilain défaut. Surtout dans le milieu de la magie noire. Mais allez quoi, pourquoi faire comme si les gens n'avaient jamais envie de savoir ce que les autres faisaient hein ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Dirty little secret [PV]   Dim 4 Déc - 19:12

Dans le monde tout n’était ni blanc, ni noir… pas intégralement. Il y avait surtout du gris… Une faible dose de blanc, une autre de noir, et toute une nuance de gris. Il y avait des teintes plus claires que d’autres qui s’assombrissaient avec le temps, et inversement. Tout était installé dans un mouvement perpétuel. Le mot clé de l’univers n’était autre que celui-ci : le changement. Rien n’était stable, rien n’était acquis. Tout évolué. Positivement ou négativement, là n’était pas la question. Il fallait simplement admettre que tout n’avait pas nécessairement une place bien définie, même si, lorsque l’on a pris racines, les changements deviennent plus subtils, ils demeurent malgré tout.

Dawn était depuis sa cinquième année, très portée sur la magie noire… C’était depuis qu’elle avait mis la main sur les livres de sa mère… Tous rédigés en russe (ou presque), ils lui avaient d’abord permis d’apprendre l’animagie (qui n’a rien de magie noire, mais reste une magie extrêmement complexe… Forme de métamorphose très poussée). Elle avait ensuite voulu s’attaquer à la magie noire. Le fait que ce ne soit pas enseigné à Poudlard était, du point de vue la vipère, absolument ridicule. Aussi Dawn travaillait-elle de son côté. Depuis qu’elle n’avait plus la marque, son travail était simplifié, et elle pouvait bien mieux travaillé qu’avant, puisqu’en tant que sorcière mineure marquée, elle ne pouvait pas bouger sa baguette sans qu’on ne le réalise du côté du ministère (c’était très énervant, d’être ainsi surveillé, d’ailleurs…).

Le fait qu’elle pratique la magie noire n’avait jamais vraiment trop ennuyé Isaac. Bon il n’était pas non plus un grand partisan, mais il avait su s’y faire assez rapidement. Pour Lexy, ç’avait été bien plus compliqué… En effet, le jeune homme avait eu du mal à comprendre les motivations de sa petite amie… mais, le temps faisant du bien, il avait fini par s’y faire, et de son côté, Dawn s’efforçait de ne pas trop s’agiter avec des sorts de magie noire sous son nez… C’était une question de respect avant tout.

En règle générale, la russe achetait l’essentiel de ce dont elle avait besoin en Russie, parce qu’elle connaissait le fournisseur, parce qu’elle avait son nom, là-bas… mais depuis son altercation avec le sorcier inconnu chez feu son oncle, la brune avait dû promettre à Lexy de ne pas retourner là-bas sans lui… hors, là elle avait besoin de matériaux, et son chéri n’était pas disponible pour jouer les gardes du corps, aussi se contenterait-elle de l’allée des embrumes.

Vêtue d’une robe de sorcière bleue nuit et d’une cape assortie aux crochets d’argents, la sorcière marchait d’un pas souple et silencieux dans les rues, très peu animées, de l’allée des embrumes. Son pas était assuré, son regard lointain et son port de tête altier. Elle dégageait quelque chose qui, en règle générale, évitait aux petits curieux et aux troubles fête de l’aborder. Dawn était une sang pur, et elle le revendiquait haut et fort. Elle avait un nom, ce nom avait une réputation, et jamais, ô grand jamais, elle n’avait laissé qui que ce soit le salir.

Poussant la porte de Barjow et Beurk, Dawn vit l’autre cliente qui l’observait et qui l’aborda sans autre préavis. Rapidement, la vipère remis un nom sur ce visage… Bien que cela fasse plus de 6 ans, déjà, qu’elles ne s’étaient plus vues :

« Englund… Sansa. Ca fait quoi… 6 ans, si je ne m’abuse ? »

La vipère observait son ancienne camarade de classe sans montrer plus de sentiments que cela. Ni de bonne humeur, ni de déception. Elle se fichait pas mal que cette femme soit là, aujourd’hui. Dawn ne faisait pas de mystère sur ses activités. Elle ne criait pas non plus sous tous les toits qu’elle s’y connaissait en magie noire, ceci étant, ce n’était pas si surprenant que ça non plus, si on s’arrêtait une seconde sur ses ambitions et sur sa vie, en règle générale. Dawn était une sorcière qui était ambitieuse, qui savait ce qu’elle voulait et qui aimait avoir des connaissances. S’intéresser à toutes les formes de magie était donc plus que naturel.

« Il me paraît plutôt évident que je ne suis pas venue ici pour la décoration. »

Elle désigna le magasin avec froideur. Tout ici était vieux, plutôt laid et il y régnait une odeur de renfermé. Se tournant vers le vendeur, la brune arqua un sourcil, visiblement agacée ;

« Vous avez prévu de me faire dormir ici ? »
« Non, bien sûr que non, mademoiselle… Vos affaires sont prêtes. »
« Bien. »

Elle patienta donc le temps qu’il récupère ce qu’elle avait commandé le matin même, puis jeta un rapide coup d’œil aux objets vendus dans le magasin, s’adressant à Sansa, d’un air entendu :

« Il y a parfois quelques découvertes qui valent le détour ici… Même si je préfère jeter une malédiction moi-même, certains objets donnent de très bonnes idées… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dirty little secret [PV]   Mer 21 Déc - 18:22



Cela faisait six années qu'ils ne s'étaient pas vus. Tel une éternité d'ailleurs, à bien y réfléchir. Et ça avait tendance à lui faire assez peur, si on y songeait de façon un peu plus attentive. Que cela soit facile ou non, que cela soit évident ou non, rien n'était jamais facile. Et c'était bien là que pouvait se situer le problème. Quoi que l'on puisse bien en dire. Sansa avait une mémoire assez importante sur les noms. Et c'était sans doute ce qu'il y avait de mieux à faire. Mais malgré tout, aborder cette femme là, de façon aussi surprenante et directe, ce n'était, de façon général, absolument pas dans ses habitudes. Surtout lorsque l'on se souvenait du passé qu'elle avait bien pu avoir. Ce n'était jamais facile. Et c'était bien là que pouvait se situer le problème, quoi que l'on puisse bien en dire. Ce n'était jamais facile. Et c'était bien souvent là que pouvait se situer le gros du problème. Quoi que l'on puisse bien en dire. Ce n'était jamais facile. Quoique l'on en dise, bien entendu. Quoi que l'on puisse bien en dire. Bien sûr.

Six longues années et voilà où elle en était maintenant. Elle était éblouissante. Elle le savait parfaitement. Plus belle qu'elle n'aurait pu l'espérer, ne serait-ce qu'un bref instant. Elle était magnifique, et elle le savait très bien. Quoique l'on puisse bien en dire. Oui voilà. Rien n'était jamais facile, quoi que l'on puisse bien en dire. Ce n'était jamais facile, et c'était bien là que pouvait se situer la complication. Quoi que l'on puisse bien en dire. Rien n'était facile. Jamais. Et c'était sur ce point qu'il fallait se concentrer, de façon importante, bien sûr. Et puis il s'agissait vraiment d'une période qu'elle voulait oublier. Dawn avait toujours été plus ou moins cool avec elle, alors bien sûr, c'était un peu différent. Mais malgré tout, il s'agissait vraiment d'un temps où elle aurait aimé ne jamais avoir existé, ou elle aurait tout donné pour disparaître. Mais elle n'avait pas pu bien sûr, et elle n'aurait, de toute façon, jamais eu le courage de disparaître. Puisque pendant longtemps, elle avait vraiment été une personne faible. Et plus encore. Quelqu'un de détesté de tous. Comment vivre avec une vie pareil hein ? Impossible bien sûr.. Quoi que l'on y fasse. Mais c'était ainsi, et elle le savait. Quoiqu'il ait bien pu se passer, c'était arrivé. Elle avait changé, elle était devenu une personne formidable, et c'était à ça qu'elle devait penser, avant toute chose. A ça et à rien d'autre. Bien sûr.  « Oui c'est bien ça, six longues années... On ne peut pas vraiment dire que tu es changé. Toujours aussi belle à ce que je vois ». Dawn avait toujours été une personne magnifique. Et il s'agissait d'une chose qui avait toujours posé un gros problème pour elle. Quoi qu'elle puisse bien en dire. M'enfin bon. Alors que pour elle, c'était une autre histoire. Si aujourd'hui, les hommes la regardaient dans la rue, ça avait longtemps été loin d'être le cas lorsqu'elle était plus jeune. Et c'était bien ça le problème, quoi que l'on en dise, d'ailleurs. Ce n'était jamais facile. Quoique l'on en dise. Bien sûr. Mais aujourd'hui, tout avait changé. Et c'était tant mieux. Au moins, maintenant, elle pouvait tolérer de se regarder dans le miroir.

Mais que l'on ne se mette pas d'un seul coup à penser qu'elle était heureuse de la voir là. Certes, c'était cool, mais dans le fond, elle aurait vraiment préféré pouvoir faire ses achats sans avoir à rendre le moindre compte. Parce qu'elle savait que ce qu'elle avait prévu d'acheter, ne pouvait pas servir à grand chose en dehors du meurtre... Et du coup, ça devenait compliqué. Sans problème, d'ailleurs.  « Hm hm.. ». Non, elle n'avait rien à ajouter bien sûr. Comme si ça pouvait être différant hein. N'importe quoi, c'était même impossible, pour tout dire. Mais bon, pour le reste, elle n'allait pas non plus faire la maligne. Après tout, Dawn se trouvait avec elle, en cet instant, dans une boutique de magie noire. Donc.. Elle devait plutôt bien se débrouiller et il était hors de question de s'y frotter. Pas maintenant en tout cas. Quoique.. Ca aurait pu être marrant mais non, ce n'était ni le lieu, ni le moment. Et en plus de ça, elle n'avait rien conter Dawn.

 « C'erst évident oui. Même si ce n'est pas toujours aussi évident que l'on pourrait bien le penser. Il suffit de bien regarder et de savoir ce que l'on veut... ». Oui voilà. Et là, d'un seul coup, tout devenait bien plus intéressant. Tout simplement.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Dirty little secret [PV]   Dim 5 Fév - 17:24

Dawn écouta Sansa la complimenter et lui offrit un léger sourire accompagné d’n hochement de tête approbateur tandis que la brune de Russie répliquait :

« Merci, je te trouve embellie. »

Oui, Sansa n’avait pas toujours été aussi belle qu’elle l’était actuellement. Du point de vue de Dawn, elle se laissait un peu trop écraser, jadis. Mais à l’expres​sion(plutôt dure) de la jeune femme, la Russe imaginait que les choses avaient très certainement dues changer en ce qui la concernait. Et ce n’était sûrement pas une mauvaise chose, bien que la soviétique n’ait jamais eu ce genre de soucis… depuis son plus jeune âge, Dawn avait été une petite fille déterminée, ambitieuse et volontaire. C’était pour ça qu’elle avait si vite pu être douée en danse. Elle avait trop de détermination pour se perdre dans le désespoir de l’échec. Elle insistait toujours, jusqu’à la victoire.

La brune hocha doucement la tête, en réponse aux dires de son ancienne camarade de classe… savoir ce que l’on veut… Oui, Dawn savait toujours pourquoi elle venait ici. Des objets nécessaires, des ingrédients introuvables dans des boutiques plus ‘basiques’… La brune savait ce qu’elle voulait et ce pourquoi elle venait ici. Et ce n’était jamais en tant que touriste (parce qu’aussi utile qu’il soit, ce magasin n’était pas d’une beauté à couper le souffle (bien au contraire) et elle connaissait des coins bien plus sympas pour se promener, que l’allée des embrumes).

Observant la marchandise exposée (plus ou moins) dans la boutique, la jeune femme faisait une rapide analyse de ce qu’elle pourrait trouver d’utile… Quand ses prunelles de glace tombèrent sur le poignard, elle cessa ses recherches. S’approchant de l’objet, elle en observa l’apparence. Il était travaillé sans nul conteste. Un manche avec des pierres incrustées, une lame aiguisée… Elle s’abstint bien de le toucher n’ignorant pas que la plupart des objets ici présentés étaient envoûtés et qu’il était bien mal avisé que d’en tripoter quelques uns avant de connaître le charme qu’ils contiennent…

Lorsque le vendeur revint, la brune l’interpella d’un claquement de doigts. Désignant la lame avec amusement, elle s’enquit :

« Magnifique ouvrage. Qu’a-t-il ? »

Le vendeur s’était immédiatement rapproché et ne pu que sourire en voyant la sorcière de sang pure s’intéresser à un des objets les plus onéreux de sa boutique. Forcément, les affaires sont les affaires…

« Il revient toujours à son propriétaire. Y compris après un transplanage intempestif… Où que vous soyez, il reviendra en moins d’une minute. »

Arquant un sourcil, la brune haussa les épaules, peu convaincue :

« Une minute ? Ce me semble bien long… »

Il toussota et reprit, moins sûr de lui :

« Oui, mais ce n’est pas son seul atout, mademoiselle Kostovak… Il… Les plaies qu’il laisse sont très longues à cicatriser et demandent beaucoup de contre sorts pour se soigner intégralement… »

Dawn hocha doucement la tête et s’enquit :

« Puis-je ? »

Sa main tendue vers la lame. Le vendeur la lui tendit et elle contempla l’objet avec attention. Il était vraiment magnifique… mais elle connaissait quelqu’un qui allait râler si elle le ramenait chez eux… Et puis tant pis, il ne pourrait que lui être utile si jamais elle avait encore des problèmes avec des sorciers dérangés.

« Je le prends. »

Jouant avec le poignard, elle adressa un sourire à Sansa et laissa l’arme au vendeur pour qu’il le mette avec ses affaires, et rejoignit le comptoir. De toute évidence la brune n’avait pas envie que la Russe sache ce qu’elle achetait. Tant pis, Dawn n’était pas une fouine de nature. Si Sansa voulait garder ses secrets, cela la regardait.

« Alors, que deviens-tu maintenant ? Tu es dans quel domaine ? Tu vies sur Londres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dirty little secret [PV]   Sam 11 Fév - 18:06



Embellie bien sûr oui, c'était même le cas de le dire, à bien y réfléchir et à bien y songer. Mais que l'on ne s'emballe pas, ce n'était pas non plus comme si c'était vraiment aussi étonnant que l'on pouvait bien se permettre de le penser. Sansa avait énormément changé depuis l'époque de Poudlard et c'était sans doute ce qu'il y avait de mieux maintenant, ce qu'il y avait de plus important aussi et c'était surtout à ça qu'il fallait songer. A ça, et à rien d'autre, évidemment. Oh après, que l'on ne se mette pas non plus à croire que c'était un mal hein, bien au contraire, c'était bien mieux comme ça, elle avait bien fait de changer et si elle ne l'avait pas fait, elle serait restée encore et encore cette gamine débile et quelque peu inutile à cause de sa timidité et de sa presque peur des gens. En clair, rien n'aurait vraiment pu aller, si les choses ne s'étaient pas d'un seul coup mises à changer.  « Hm... Oui, peut être. Je ne pouvais qu'être embellie, par rapport au physique que j'avais de toute manière ». Pas la peine d'en ajouter un peu plus. Après tout, à quoi bon se mettre à dire n'importe quoi et à se rabaisser encore et encore, ce temps était révolue. La partie laide qu'elle avait connu était loin derrière elle et c'était surtout à ça qu'il fallait qu'elle pense attentivement. A ça et à rien d'autre. Même si c'était très loin d'être facile, ça elle en était parfaitement consciente bien sûr.

Lorsque Dawn s'éclipsa vers le vendeur, Sansa en profita pour faire le tour de la boutique et tomba sur un autre vendeur. Un apprenti où allez donc savoir. Au moins, elle savait qu'elle pourrait prendre ce dont elle avait besoin sans avoir à en parler devant Dawn. En même temps, ce n'était pas non plus la fin du monde si elle venait à le savoir, mais après tout, des objets provoquant la mort.. On ne pouvait pas non plus vraiment dire que c'était aussi cool que l'on pouvait bien le penser de les avoir en notre possession et de le montrer. Il valait mieux se montrer discret et même si la jeune Kostovak ne pouvait pas être un ange si elle commandait ici, ça ne voulait pas non plus dire qu'elle pouvait d'un seul coup devenir une confidente, il ne fallait pas non plus s'emballer et surtout pas comme ça. Sinon, ça aurait été un peu trop simple, à n'en pas douter ! Et une fois qu'elle eut ce qu'elle voulait, elle le glissa dans son sac, un grand sac à main dont on ne pouvait pas voir la moindre chose. Et elle finit par revenir dans l'allée principale et Dawn semblait d'ailleurs en avoir également fini avec les commandes. Ca tombait plutôt bien tiens. Elle sourit, donc, à la jeune femme lorsqu'elle vit le poignard qu'elle venait de commander. En même temps, la jeune Crawford avait fait extrêmement vite, elle n'avait pas besoin de grand chose, et surtout de choses bien précise. Donc il n'avait pas fallu bien longtemps au vendeur, puisqu'il s'agissait de choses que l'on vendait dans le même coin, de toute évidence. Et puis en réalité, elle n'avait eu besoin que de deux petites choses et du coup, ça avait été très vite. Et vu le pourboire donné au vendeur, il était clair qu'il n'avait pas chipoté lorsqu'elle avait voulu payé directement sans avoir à aller au comptoir.

Dawn se mit alors à lui poser tout un tas de question, pour savoir ce qu'elle devenait, ce genre de chose. Ce genre de question, aussi, auxquelles elle n'était pas tant habitué que ça puisqu'elle ne parlait que rarement ou même jamais, aux personnes qu'elle avait déjà croisé alors qu'elle était encore à Poudlard. Chose qui était plutôt volontaire puisque c'était bien là la toute dernière chose qu'elle voulait. Elle refusait d'aller les voir et de le laisser la possibilité de se moquer d'elle et de ce qu'elle avait bien pu être à ce temps là.  « J'étais secrétaire dans une petite boîte.. Mais j'ai démissionné la semaine dernière. Pour l'heure, je n'ai pas d'emploi et je dois bien avouer que je n'en cherche pas vraiment. ». Et ce boulot lui avait tellement cassé les pieds que oui, elle avait bien vite abandonné. Au final. Et la vie était bien plus simple et bien plus cool aujourd'hui en faite. Elle faisait tout ce qu'elle voulait, dès qu'elle le voulait. Comment pourrait-elle se plaindre. Même s'il était conseillé de trouver un emploi, si elle ne voulait pas que cela attire trop de question. Quant à l'argent qu'elle possédait et à l'emploi qu'elle n'avait pas.  « Mais j'habite au cœur de Londres oui. Et toi alors, dis moi, que deviens-tu ? Dans mes souvenirs, la danse occupait une grande partie de ta vie, si je ne me leurre pas. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Dirty little secret [PV]   Lun 20 Fév - 21:29

Dans les souvenirs de Dawn concernant Sansa, cette dernière s’était toujours mésestimée. Et pas dans le sens ou elle ne se sentait plus respirer, au contraire. Elle s’était tout le temps rabaissé et ça lui avait d’ailleurs valu quelques embêtements… ceci étant, la brune n’avait pas vraiment fait attention. Sansa avait 2 ans de plus qu’elle, elles ne se fréquentaient pas et dawn était, de toute façon très sélective, concernant son cercle. Ses amis étaient les perfect, bien sûr (Myrielle et Elea), et puis Blaise (qui avait été son petit ami), Isaac (petit ami puis fiancé), Raphaël… Et, bien sûr, son jumeau qu’elle avait toujours placé plus haut que n’importe qui d’autre dans son estime : Damian. Donc elle n’était certainement pas celle qui serait allée voir Sansa pour qu’elle se reprenne en main. A vrai dire, elle s’en fichait même totalement. Ce qui n’atteignait pas Dawn (et par extension son cercle fermé) n’avait aucune importance. Elle avait après des connaissances, des amis plus ou moins proches comme Erwan ou encore Drago pour ne pas citer toute l’école. Mais ces derniers comptaient moins pour la brune que les prmeiers… Bien qu’à présent, Erwan ait récupéré une place plus importante, tandis que Drago et Isaac avaient été éjecté de sa top liste. A présent elle avait Lexy… Et il y avait aussi Ashaiah… bref, la vie avait changé. Elle avait changé, et visiblement, elle n’était pas la seule.

Dawn opta pour le silence, estimant que le commentaire de Sansa se passait de toute réponse. Si c’était ce que pensait la brune, la Russe estimait qu’elle n’avait pas à lui exposer son propre point de vue plus que de raison. Elles n’étaient pas amies, après tout et les pensées de celle qui était devant elle en ce moment n’étaient franchement pas sa principale préoccupation à l’heure actuelle !

Leur chemin se séparèrent un instant, chacune faisant ses emplettes dans son coin et elles se retrouvèrent au même endroit que peu de temps auparavant. Dawn interrogea alors la sorcière sur son présent, qui était de toute évidence bien plus d’actualité que le passé. Bon visiblement, la vie de Sansa n’était pas forcément une vie rêvée au premier abord, ceci dit Dawn n’était pas de ceux qui jugeaient. Pas forcément parce qu’elle n’aimait pas ça (méfiance elle peut être une sacré langue de vipère derrière ses expressions de glace !) mais tout simplement parce qu’en soit, la vie de sombres inconnus et des vagues connaissances n’était franchement pas sa priorité. Elle n’en n’avait même rien à faire. Elle était sans doute moins égocentrique que son chéri, mais elle était plutôt gratinée elle aussi niveau je m’en foutisme (comme quoi ils sont vraiment faits l’un pour l’autre !). ce ne fut donc qu’un simple hochement de la tête qu’offrit Dawn en réponse aux vagues explications de Sansa quant à son train de vie actuel. Puis elle répondit à la brune, simplement :


« Tu te souviens bien et c’est toujours le cas. Je vie essentiellement à New York où je suis sujet au New York City Ballet. Mais avec les représentations je bouge pas mal. »

Dawn paya le vendeur puis, se tournant vers Sansa après avoir récupéré son sac elle esquissa un très léger sourire (qui demeurait plutôt froid, comme à son habitude avec ceux qui n’étaient pas membres à part entière de sa vie) :


« Bonne continuation Sansa. »

Puis elle quitta l’établissement, mais pas l’allée des embrumes. Elle allait voir son maître de métamorphose, depuis le temps…


[Fin pour Dawn]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dirty little secret [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dirty little secret [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» my dirty little secret ? matthew
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» 2.07 : Dirty Money

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: