AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 . European Quidditch Cup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: . European Quidditch Cup   Sam 10 Déc - 16:48


Emeric & Caleb


Dans trois jours débutaient la coupe d'Europe de Quidditch, l'European Quidditch Cup où tous les pays du continent Européen s'affrontaient pour la victoire, une coupe renouvelée tous les trois ans et se passant cette fois ci en Angleterre pour le plus grand bonheur d'Emeric. Cependant la nouvelle étant parvenue assez tard à cause de la disparition de la magie, les stocks de billets s'étaient vidés assez vite. Ainsi, plus on payait cher son billet moins on n'avait à être là avant, il s'était rué sur les billets, mais avait été contraint de faire trois jours de camping. Il n'y était pas allé tout seul, il y était allé avec Adam et son Grand père. Ce dernier bien qu'âgé était un grand fan de Quidditch depuis sa jeune époque, d'ailleurs comme Emeric il avait fait parti de l'équipe de Serpentard dans sa jeunesse. Adam quand à lui toujours au poste pour une partie de fun, il aimait de toute façon le quidditch.

C'est par un Portoloin qu'ils s'étaient tous les trois rendus de bonne heure dans le Comté du Kent où les infrastructures avaient été installées pour la semaine de match qu'il comptait y avoir. A leur arrivée, un homme vint leur indiquer la direction de leur tente avant de repartir pour de nouveaux arrivants. Les tantes sorcières, par chance elles n'étaient pas comme celles des moldus, toute petites et inconfortables. Ici, on retrouvait le confort d'un lit douillet, peut être pas comme à la maison, mais c'était grandement suffisant. " Bon on va se faire à manger les garçons. Emeric tu peux aller chercher de l'eau s'il te plait et Adam du bois. La source se trouve un peu plus loin vers le nord et il y a une petite forêt à l'est d'ici. " indiqua-t-il aux deux Serpentard troquant leur tenue de collégiens pour un apparat de scout. Virtuellement parlant bien sur. Adam et Emeric sortirent en même temps, mais ne tardèrent pas à se séparer, l'un se trimballant deux seaux d'eau vides et l'autre un sac pour y ranger le bois trouvé.

Ah vivement les dix sept ans, la vie serait beaucoup plus simple pour Emeric comme pour Adam, suffirait d'utiliser leur baguette magique. Le préfet arriva à l'endroit indiquer par le grand père enfin à priori il préféra se renseigner avant de faire des conneries. Il regarda autours de lui, il y avait du monde, mais il cherchait quelqu'un aux airs rassurants et là paf, un visage familier se pointa devant ses yeux. Un peu plus loin quand même. Il connaissait cette tête, pas spécialement pour lui avoir parlé, mais parce que la personne dormait dans le même dortoir que lui, était de la même année que lui...Comment c'était son nom...Mcqueen. Il alla le voir : " Hey Mcqueen, salut c'est Larsen ! Dis c'est bien là pour venir chercher l'eau ? " demanda-t-il. Il en saurait sans doute un peu plus qu'Emeric.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   Jeu 22 Déc - 19:32



Etre riche avait toujours eu beaucoup d'avantage. Quoi que l'on en dise. Ce n'était jamais simple, ce n'était même jamais vraiment évident, pour tout dire. Ce n'était jamais facile et c'était souvent là que pouvait se situait la complication, quoi que l'on en dise. Et ce n'était jamais évident non plus. C'était douloureux, tortueux et plus encore. Trop bizarre tout ça. Quoi que l'on en dise. Et il n'y avait pas trente-six milles solutions. Ce qui pouvait souvent poser problème, justement. L'avantage là, par exemple, c'était qu'il allait pouvoir se rendre à la coupe d'Europe de Quidditch sans avoir à trop se prendre la tête quant aux places. Ses parents lui avaient donné suffisamment d'argent pour ça. Et au final, sa place était très bonne. La sienne ainsi que celles de ses parents bien entendu. Il n'allait quand même pas s'y rendre tout seul hein. Ce n'était pas son genre. Loin de là, d'ailleurs. Enfin bon. Malgré tout, il devait bien dire que ce n'était pas le genre de sortie qu'il préférait. C'était surtout l'occasion, pour lui, de montrer ce sport à ses parents ( tous les deux moldus, il était toujours assez bon de le rappeler ). Bordel, tout était vraiment compliqué en faite. Et ça avait même le don de faire peur, par moment. C'était assez compliqué, pour tout dire. Tout ça était difficile, en faite. Vouloir montrer à sa famille comment était sa nouvelle vie, alors que dans le fond, il était toujours question d'une complication. D'une certaine manière en tout cas. Après, pour le reste, ce n'était jamais aussi évident que l'on pouvait bien le vouloir, quoi de plus normal. Ca allait de soit, voilà.

Voir autant de monde, être à ce point entouré.. Ca avait un petit quelque chose d'assez effrayant en faite. Bon, okay, il ne fallait pas non plus se mettre à dire n'importe quoi. Mais il fallait bien comprendre sa position dans tout ça hein. Il aimait être entouré oui, et il n'avait d'ailleurs jamais eu de réel problème avec ça. Mais de là à dire que les choses allaient être si évidentes que ça, il y avait tout un monde. Et c'était sur ça qu'il fallait se concentrer. D'une certaine façon, voilà tout. Enfin.. Pour le reste, il n'y avait vraiment pas grand chose à faire, quoique l'on puisse bien dire, dans toutes les situations, ça ne changerait rien donc bon... Il voulait leur faire connaître tout ce qu'il connaissait. Et le Quidditch en faisait tout simplement parti. Il était donc normal qu'il puisse vouloir le leur montrer non ? Et pourquoi ne pas sauter sur l'occasion d'une coupe dEurope ? C'était le moment idéal biens sûr.

Il avait tout organisé. Avec l'argent que ses parents lui avait donné, il avait loué une tente ( géante ), acheté des trucs à manger, de l'eau et tout ça. Il était paré. Alors au moment de partir, il prit bien garde à ne rien oublié et il prit la route, son chemin quoi. Ils arrivèrent plutôt tôt et ils purent s'installer à une bonne place. L'idéal. Ses parents voulurent alors se reposer. Et vu qu'il était loin d'être question du début de la coupe, pour le moment. Il allait bien falloir qu'il se distrait du mieux qu'i lle pourrait. Pas trop le choix là, de toute évidence. Mais le calme fut de courte durée. Alors qu'i létait en train de sagement se balader, du mieux qu'il le pouvait, son attention fut attiré par quelqu'un qui l'appeler par son nom de famille.

Que l'on se comprenne bien, c'était une chose qu'il ne supportait pas. Ou alors uniquement de ses plus proches amis juste comme ça. Mais venant d'une personne comme Emeric Larsen, là par contre, c'était déplacé. Bon okay, il se voyait mal l'appeler par son prénom, par contre. Mais de là à balancer comme ça, son nom de famille d'un coup. C'était pathétique. Lui lançant un regard exaspéré, il voulut lui faire comprendre qu'ils n'étaient pas amis. Les pauvres blaireaux incapable de respecter une fille, ce n'était pas pour lui.

Okay, oui, il était un gros dragueur. Mais s'il venait à se caser une fille, il ne lui faisait pas croire un truc. Surtout pas à un âge comme celui-ci où la manipulation n'était pas saine. Mais bon, si on se mettait en couple avec une fille, c'était parce qu'on ne voulait être qu'avec elle non ? Il n'avait que treize ans mais ça, c'était le genre de chose qu'il pouvait très facilement comprendre quoi ! Mais pas ce type. Sûrement parce qu'il était débile. Il n'y avait pas d'autre solution pour lui en tout cas.  « J'en sais rien, et en faite, je m'en fous. Pourquoi tu me parles au juste ? ». Ouais parce que peut être que lui, il ne le savait pas, mais Caleb ne l'aimait pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   Lun 26 Déc - 13:27

" Pardon ?! " lança Emeric à la remarque de Caleb. Soit il avait manqué un épisode et en vue de la façon dont l'autre garçon lui parlait, il lui avait fait quelque chose qu'il avait oublié, soit il avait vraiment un problème pour parler à Emeric de cette façon. Le préfet optait pour la seconde option parce qu'à son souvenir et vu qu'il avait que très très rarement adressé la parole à Caleb, il ne voyait pas en quoi c'était un problème de répondre à Emeric plus aimablement. Ben ouais, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il avait appelé le Serpentard par son nom de famille, tout simplement parce qu'ils ne se connaissaient pas assez pour s'appeler par leur prénom voilà tout.

Du coup pour le moment il avait juste envie de lui coller son seau dans la gueule, mais il s'abstint. Ce n'était pas son genre d'user de la violence quand il avait pour le moment l'opportunité de parler. Le genre grosse brute c'était plutôt le type de Vincent Fayr, le frère de Caroline. Enfin bref, Emeric n'avait pas franchement apprécié la façon dont Caleb s'était adressé à lui surtout qu'à y réfléchir, il ne voyait aucunement la raison : " Pourquoi tu me réponds comme ça au juste ? " demanda-t-il alors.

Franchement il en comprenait pas l'animosité du mec. Dans toute l'école il y avait qu'une personne dont il connaissait les ressentiments envers lui et c'était Caroline. Pour les autres il en avait pas le souvenir ou alors vraiment il était aveugle et les personnes jouaient les hypocrites avec lui ce dont il n'espérait pas après tout. Il essayait d'être sympa avec tout le monde (enfin notamment avec les élèves de sa maison, le reste il s'en fichait un peu) mais sincèrement il ne comprenait pas.

Il attendait clairement une réponse de ce Caleb et aussi des excuse quoi ! On parle pas comme ça à quelqu'un et certainement pas à Emeric. Ils n'avaient pas le droit d'user de leurs baguette magique en dehors de l'école mais au moins de leurs poings et c'est ce qui allait s'il continuait en fait. Ca pouvait dans tous les cas être bien parti.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   Lun 26 Déc - 23:40



Il était assez drôle de voir ce qu'une personne pouvait bien être capable de faire, lorsqu'il ne savait pas qu'une autre personne ne le supportait pas. Ce n'était pas toujours facile et pour tout avouer, c'était assez drôle, même, par moment. Que cela soit cool ou non, d'ailleurs. Mais bon, il était absolument hors de question de se prendre la tête avec tout ça. Sinon, les choses allaient sans aucun doute bien mal tourner. Oui, que cela soit simple ou non, d'ailleurs. C'était assez prise de tête. Assez énervant aussi. Quoi que l'on puisse bien en dire, il était prêt à tout lui faire comprendre et à lui dire facilement que les choses étaient comme elles étaient et que non, il ne le supportait pas. Il ne pouvait pas le voir, d'ailleurs. Quel con.

Si Emeric n'était même pas capable de savoir pourquoi est-ce qu'il ne pouvait pas le voir, alors dans ce cas, il ne voyait pas vraiment comment est-ce qu'il allait bien pouvoir l'aider. La seule et unique chose qu'il savait, d'ailleurs, c'était qu'il avait envie de le buter. De la façon la plus simple qui soit. Bon, okay, c'était peut être une façon de dire les choses un peu trop vive et un peu trop violente, il n'en doutait pas. Surtout qu'il n'était pas vraiment du genre à tuer des gens, loin de là même. Mais même si ce n'était pas simple, c'était comme ça. Il n'y avait rien d'autre à ajouter. Quoi que l'on puisse bien en dire, ça ne changerait rien aux choses, voilà tout.  « Quoi ? Tu veux que je te fasse un dessin ? ». Non mais c'était vrai quoi. S'il était en train de lui répondre comme ça, c'était bien parce qu'il n'était pas du genre à bien parler avec les personnes qu'il ne supportait pas hein ! Que l'on soit bien d'accord avec ça, d'ailleurs ! Non mais franchement. S'il lui parlait comme ça, c'était parce qu'il avait un problème avec lui. Rien de plus. Donc s'il n'avait pas réussi à comprendre ça, il voyait mal comment est-ce qu'il aurait bien pu être censé réagir. Lui faire la causette de la façon la plus hypocrite qui soit ? Non mais franchement, il en avait d'autres des comme ça, cet abruti ?!  « Peut être que c'est parce que je ne t'aime pas ? Ai-je un jour dit que je t'appréciais ? D'ailleurs, je t'ai déjà adressé la parole au juste ? ». Non, ou alors ça avait été sec, froid et direct. Et s'il n'avait, de ce fait, pas compris qu'il ne l'aimait pas, il ne voyait pas vraiment comment est-ce qu'il pouvait bien être censé faire pour se faire comprendre.

Ridicule. En faite, si on voulait avoir le fin mot de l'histoire, si Caleb n'aimait pas Emeric, c'était bel et bien par rapport à ce qu'il s'était passé avec Caroline. Tout bêtement. Il avait vu, de loin, ce gros con traitait la jeune fille. Lui okay, il était aussi un dragueur, mais il ne prenait pas un malin plaisir à passer d'une fille à l'autre, sans être clair dès le départ ou sans montrer clairement ses intentions. Il n'était pas du tout du genre à laisser croire aux gens que tout allait être aussi simple que ça. Ce n'était pas son genre non. Et il était absolument hors de question pour lui de réellement se casser la tête. Même si ce n'était pas aussi simple que ça et que ça ne l'était jamais, d'ailleurs. Enfin bref, tout ça pour dire que ouais Caleb draguait beaucoup de filles. Mais lorsqu'il était avec une, c'était uniquement avec elle. Et s'il en trouvait une autre, il mettait fin à tout ça. Dragueur oui, mais il avait du respect pour les gens. Ce qui ne semblait vraiment pas être son cas à lui.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   Mer 28 Déc - 16:45

Le seule problème dans cette conversation en fait, c'était juste de savoir pourquoi Caleb s'adressait à Emeric comme ça. Seule une personne qui n'en apprécie pas une autre peu lui parler comme ça, mais si Caleb n'appréciait pas Emeric, le garçon avait besoin de savoir pourquoi. Pas pour se racheter ou quoique ce soit, il n'était pas pote avec Caleb, et franchement après ce qu'il pouvait penser d'Emeric, le préfet s'en foutait complètement. Il voulait juste savoir, c'était tout à fait légitime. En tout cas le mec était carrément désagréable dans sa façon de parler à Emeric et une fois qu'il saurait pourquoi, il ne laisserait surement pas passer ça. Mais pour le moment brosser dans le sens du poil qu'il accouche enfin de ce qu'il a à pester.

" Un dessin pourquoi pas tant que tu finis par me dire ce qui va pas... " lança Emeric avec un léger ras le bol en fait. Plus vite Caleb l'ouvrait, plus vite Emeric en aurait fini avec lui et pourrait passer à autre chose comme demander à quelqu'un de plus amicale si c'était bien là que se trouvait l'eau. Bref, au moins ça commençait à avancer, mieux valait tard que jamais à vrai dire. Par chance en plus, il l'ouvrait un peu plus à chaque minute, et alors que Emeric lui avait demandé pourquoi il lui parlait ainsi, il lui expliqua que c'est parce qu'il ne l'aimait pas...

Non sérieusement, Emeric n'avait pas deviné ça. D'ailleurs le brun lui posa une question. Est ce qu'un jour il avait dit au préfet qu'il appréciait ? Certainement pas, en tout cas Emeric n'en avait pas le souvenir et comme Caleb le disait si bien, ils ne s'étaient jamais adressé la parole. " Non justement, tu vois le blem là ? On s'est jamais parlé qu'est ce que t'as alors pour mal me parler hein ? " demanda-t-il sans plus aucune sympathie pour le Serpentard. Maintenant il allait lui répondre et après peut être qu'ils continueraient tranquillement leur bonhomme de chemin chacun de leur côté.

Enfin, avoir un nouvel ennemi ça ne plaisait pas particulièrement à Emeric, mais ça faisait quoi...deux ? Caroline et Caleb...faudrait qu'il évite les personnes avec un C en guise de première lettre de prénom, ils semblaient tous finir par être contre lui pour une raison tout à fait quelconque. Caroline s'était prise toute seule la tête et ça avait fait chier Emeric tandis que Caleb...ben il n'aimait pas Emeric pour une chose que le préfet ignorait pour la simple et bonne raison qu'ils ne s'étaient jamais parlé. Sincèrement c'était vraiment le bordel pour rien !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   Sam 7 Jan - 23:29



Un dessin ? Quel crétin. Il était vraiment un parfait débile ce mec. Et pour être tout à fait honnête, il ne voyait vraiment pas ce qu'il pouvait bien être supposé faire dans une telle situation. Enfin.. Si, il voyait très bien. Il avait surtout une très forte envie de lui casser la gueule, mais c'était justement la partie de la situation qui aurait pu être un peu trop mal vu et c'était donc, ça allait de soit, bien la toute dernière chose dont il pouvait bien avoir besoin, même si c'était loin d'être vraiment évident. Ce qui n'allait pas, c'était lui. Et pour lui, la seule et unique chose qui comptait vraiment, c'était de se débarrasser de ce pauvre type et de le voir partir. Quoi de plus normal en même temps, ce n'était pas non plus si incroyable que ça. C'était même assez logique d'ailleurs, d'une certaine manière en tout cas. Mais ce n'était jamais si facile en réalité. Et ça, il le savait. Il voulait qu'il se casse en faite, ni plus ni moins. Qu'il dégage. Mais ce n'était pas ce qu'il voulait. Et c'était bien ça qui pouvait poser un gros problème. C'était loin d'être facile. Et c'était même assez énervant, en faite, à bien y réfléchir. Mais il était hors de question de se prendre la tête, même si ce n'était pas vraiment simple avec un pauvre type comme lui.  « T'es pas sérieux.. Je t'aime pas ! Je vois pas pourquoi tu me casses les pieds plus que ça ! Si je ne te supporte pas, tu vas bien finir par me foutre la paix non ?! ». Sérieusement quoi, quand une personne ne vous supporte pas, vous n'avez pas envie de continuer à bavarder avec non ?

Un soupir s'échappa doucement de ses lèvres alors que son regard se leva au ciel. Bon, allez, il n'allait pas survivre une seconde de plus à une quelconque conversation avec ce type. Alors oui, il aurait été parfait de la faire dégager, là oui, ça aurait été amplement parfait, il n'y avait aucun doute à avoir à ce sujet. Ils ne s'étaient jamais parlés non. Et tant mieux parce que maintenant, il l'appréciait encore moins qu'avant. Il se prenait pour qui d'ailleurs, ce parfait imbécile pour venir lui parler comme ça ? Qu'il dégage et là, tout serait parfait parce que lui parler était bien la toute dernière chose que Caleb pouvait bien vouloir. Qu'il dégage quoi et là, tout irait pour le mieux, à n'en pas douter. Même si c'était loin de vraiment être facile, quand on y réfléchissait de façon un peu plus attentive. Mais c'était comme ça, et il n'y avait pas d'autre solution en réalité. C'était ainsi et il faudrait finalement faire avec, à n'en pas douter.  « C'était physique avant, je pouvais pas te voir. Maintenant, c'est pas seulement physique. Ecoute mec, viens pas me parler alors que moi, je veux pas te parler. Fais ta vie, je fais la mienne et tout ira pour le mieux. ». Parce qu'au moment où Caleb se mettrait à vraiment s'énerver, la situation finirait par dégénérer, à n'en pas douter.

Mais ce mec, il ne semblait vraiment pas être en mesure de comprendre et ça semblait vraiment être du gros n'importe quoi. Trop débile en faite, toute cette situation, et ça devenait vraiment ridicule. C'était carrément chiant. Ridicule. S'il ne l'aimait pas, c'était parce qu'à la base, ce gros débile et crétin de Larsen l'avait insulté comme si elle n'était qu'une vulgaire fille. Caroline était une fille fantastique. Caleb l'avait su dès la première seconde. Non pas qu'il soit intéressé par quelque chose mais pour le reste, il devait bien avouer que ça lui faisait quand même quelque chose de savoir ça. Elle était son amie. Point final.  « On ne peut pas être aimer de tout le monde. Et si c'est sincèrement ce que tu penses, c'est que t'es un imbécile. ». Voilà tout. Et c'était avant tout sur ça qu'il fallait qu'il se concentre. A n'en pas douter, d'ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   Lun 9 Jan - 0:07

Ah enfin il se déliait la langue et c'était pas pour déblatérer des choses agréables à entendre...enfin pour le peu que Emeric en avait quelque chose à faire. Non, mais il ne fallait pas interpréter le fait qu'Emeric soit si intéressé par le pourquoi du fait qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas. Non, lui il voulait savoir parce qu'il n'avait jamais parlé à Caleb et franchement, même Emeric n'avait jamais détesté quelqu'un comme ça sur un coup de tête. Dans tous les cas, si une personne n'en aimait pas une autre c'est soit parce que l'autre lui avait fait quelque chose de désagréable, soit il avait entendu quelque chose de désagréable sur l'autre. Le problème dans tout ça était alors que si la personne se focalisait sur des choses qui ne la concernait pas, Emeric trouvait ça vraiment débile.

En tout cas Emeric éleva les sourcils lorsque Caleb lui lâcha crument qu'il ne l'aimait pas. On avançait c'était déjà ça. " Je te casse les pieds parce qu'à moins d'être con, on n'aime pas quelqu'un comme ça. " répondit Emeric. A lui de voir s'il se trouvait con ou non. C'était une éventualité en même temps, peut être qu'il était tellement con qu'il s'était fait un film dans sa tête où Emeric était la personne à ne pas aimer. Y a ait des abrutis jaloux dans ce genre là assez souvent.

Il était exaspéré de parler à Emeric ? Il voulait qu'il dégage, mais déjà Emeric faisait ce qu'il veut et tant qu'il ne lui aurait pas expliqué avec une raison valable pourquoi il ne l'aimait pas il le lâcherait pas quitte à jouer les reloux. Là il finirait par avoir une raison de ne pas l'aimer. Au grand bonheur d'Emeric, Caleb se mit à enfin parler et à donner des justifications plutôt absurde, mais bon. Déjà c'était physique, waouh. Alors quoi ? Il était jaloux du physique d'Emeric c'est ça ? Enfin, il semblait qu'en fait il n'y ait plus que ça maintenant. Intéressant, donc quelque chose avait changé entre temps. Genre quoi ?

Ben ouais c'était impossible à savoir, parce qu'Emeric entre la première fois qu'ils s'étaient vu et maintenant, eh bien il n'y avait jamais rien eu entre eux. Ni altercation, ni simple discussion rien. Alors ça venait de quelqu'un de l'extérieur. Logiquement, ou alors il s'était encore fait un film supplémentaire. Emeric se mit à réfléchir voir qu'est ce que ça pourrait être si c'était quelqu'un de l'extérieur n'écoutant que très peu ce que pouvait déblatérer l'autre Serpentard.

Il se revoyait alors à Poudlard, fouillant dans sa mémoire ce qui s'était passé cette année et les fois où il avait pu croiser Caleb de vue. Il se mit à repenser à tout ça et... " Ah... " lança-t-il comme quelqu'un qui venait de trouver la solution d'un problème tout en ne s'emportant pas. Il eut un rictus suivi d'un long sourire. Ca y est il avait compris lorsqu'il s'était rappelé avoir de nombreuses fois vu Caleb en compagnie de Caroline. Au vu des ressentis de Caroline après sa rupture avec Emeric, le préfet se doutait à présent de ce qu'elle avait pu dire à Caleb ce qui faisait sans aucun doute passer Emeric pour un bel abruti.

Mais bon si c'était ça, l'abruti dans l'histoire était plutôt Caleb, de quoi il se mêlait franchement. Enfin, maintenant qu'il avait sa réponse Emeric n'avait plus rien à faire avec l'autre con de Caleb il lança d'abord en guise de réponse à la dernière phrase du Serpentard : " Oh non c'est pas ce que je pense. Ce que je pense c'est qu'on n'aime pas pas quelqu'un sans raison c'est tout. Mais c'est bon j'ai trouvé alors je vais y aller et te laisser dans ton délire hein. " dit-il.

( 632 Mots )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   Mar 10 Jan - 10:10



On n'aime pas quelqu'un comme ça ? Un sourire ironique se dessina sur le visage de Caleb. En plus, il ne savait même pas parler ce bouffon. Non mais c'était vrai quoi, que l'on soit bien d'accord, il ne l'aimait pas. Donc non, il ne pouvait pas l'aimer comme ça. Bien au contraire. Il ne savait même pas faire de phrase correcte. Heureusement que le jeune Serpentard qui était en fasse de lui se montrer plus intelligent parce que sinon, il était plus qu'évident que les choses auraient été différentes et il n'aurait pas pu le comprendre quoi ! Enfin bon, pour le reste, il était absolument impossible de vraiemnt se prendre la tête avec tout ça, même si ce n'était pas toujours aussi évident que ça et c'était sur ce point qu'i lallait falloir se concentrer, à n'en pas douter. Même si c'étiat loin d'être vraiment facile, quoi que l'on en dise bien sûr. Mais il fallait surtout se concentrait, se centrer sur ce que l'on voulait et sur rien d'autre, c'était sur ça qu'il fallait se centrer, oui voilà.

Enfin bref, il n'était pas nécessaire de se casser la tête, sinon, elle aurait très bien pu vite se prendre la tête, à n'en pas douter. Et c'était ça la complication. Et puis allez, qu'est-ce qu'il lui voulait en faite ? Il comptait lui casser les pieds pendant encore combien de temps en faite ? Il n'avait pas envie de lui foutre la paix ? Non mais parce que bon, ce n'était pas très clair tout ça. Et ça posait problème, d'une certaine manière en tout cas. Mais c'était ça le problème, quoi que l'on en dise, même si ce n'était pas aussi facile que l'on pouvait bien le vouloir, à n'en pas douter. Voilà tout. Et pour être parfaitement honnête, il avait surtout très envie de prendre la fuite et de se casser. Oui parce que c'était sans doute la meilleure chose à faire, ça allait de soit non ? D'une certaine manière en tout cas. Mais ce n'était pas toujours aussi facile que l'on pouvait bien le vouloir. Et c'était bien souvent ça que se trouvait le problème, quoi que l'on puisse bien en dire. Mais c'était loin d'être aussi simple que l'on pouvait le vouloir.

Un soupir finit par s'échapper de ses lèvres.  « Oui oui, si tu le dis mec ». Il se foutait bien de tout ce qu'il pouvait bien se mettre à dire. Ce n'était pas non plus comme si ça allait vraiment le toucher. Non mais c'était vrai quoi, allez quoi, est-ce que l'on pouvait vraiment comprendre ce qu'il était en train de dire ? C'était ce qu'il espérait en tout cas. Et il espérait aussi qu'il finirait par se décider à se barrer parce que c'était surtout ça qu'il voulait. Qu'il dégage et qu'il ne vienne plus lui casser les pieds. Quitte à lui dire qu'il avait raison ou tout ça. De toute façon, tout le monde savait que Emeric Larsen était un pauvre type. Il suffisait de le voir à Poudlard pour s'en rendre compte. Et si des gens n'en étaient pas capable, et bien il ne voyait pas comment les aider. Ils étaient aussi à mettre dans le même sac, probablement. De toute façon, Caleb n'avait pas besoin d'amis. La solitude lui avait toujours plu. Oh il en avait hein, bien sûr. Mais si ça n'avait pas été le cas, ça ne l'aurait certainement pas touché.

Il finit par enfin faire le rapprochement. Et ouais, Caroline était son amie et il était donc logique qu'il la préfère à ce type. Et que l'on soit bien d'accord sur un autre point aussi. Il se foutait bien de la version de l'histoire de Caroline. Il avait surtout vu le comportement de ce type. Il l'avait vu se foutre ouvertement de sa copine et draguer toutes les autres filles. Il n'était pas stupide. Etant lui-même du genre dragueur, il savait parfaitement comment ça se passait lorsque l'on flirtait avec une fille. En tout cas, il était en train de parler de le laisser tranquille, et ça, c'était le genre d'idée qui lui plaisait plutôt pas mal hein ! Ce n'était quand même pas lui qui allait se plaindre parce qu'il allait enfin lui foutre la paix hein !  « Oui voilà, tu peux partir t'as raison. Salut hein ! ». Caleb lui tourna le dos ensuite. Ils n'avaient rien à se dire alors pourquoi épiloguer ?


746
CLASSES
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   Lun 6 Fév - 10:47

Oui on ne détestait pas quelqu'un comme ça ( et certes la façon dont c'était formulé était la seule chose que Emeric avait réussi à trouver ). La logique voulait qu'à chaque conséquence il y ait sa cause, et la raison pour laquelle Caleb n'aimait pas Emeric se faisait de plus en plus clair dans l'esprit du préfet de Serpentard. Sincèrement ne pas l'aimer pour l'histoire avec Caroline ? Ah ah qu'on le laisse rire, sérieux, ça n'était pas ses affaires, mais s'il s'en tenait à Caroline, tant pis pour lui, c'était qu'un abruti qui n'avait sans doute rien de mieux à faire que de se mettre les gens à dos en se mêlant de ce qui ne le regardait pas. Après ça allait tout de même un peu plus loin, il l'avait dit lui même il ne l'aimait pas depuis qu'il l'avait vu physiquement. Une idée qui faisait rire Emeric, allons donc quoi. Enfin c'était clairement un problème qu'il devrait régler, mais en tout cas leur relation était claire maintenant, Emeric lui ferait jamais de cadeau.

Si Emeric n'était pas intelligent quoiqu'en pense Caleb, il aurait sauter sur le mec pour le frapper pour son attitude désinvolte, mais il avait mieux à faire que de se donner en spectacle en ce moment même. Du coup il prenait sur lui, ça ne l'avantagerait pas de frapper plus con que lui. Il y avait ce proverbe qui même s'il ne correspondait pas physiquement à ce que représentait chacun de leur côté Caleb et Emeric (aucun des deux n'étaient plus faible que l'autre hein), mentalement pour Emeric c'était tout à fait d'actualité. Il ne s'attaquerait pas à plus faible que soit. Dans ce cas c'était tout autant plus con qu'Emeric.

Ce qu'il le gênait finalement ce Caleb c'était l'histoire que Emeric avait eu avec Caroline. Si Emeric avait bien compris ce qui lui avait été reproché par la Serpentard, c'était qu'il aille voir d'autres filles alors qu'il était avec elle. Ben en même temps il n'avait jamais promis qu'ils iraient se marier et tout hein. Et puis quoi, ils avaient le droit de parler à d'autres personnes, et un baiser échanger avec une autre fille ça n'était pas grand chose, ils n'étaient jamais allé plus loin. Mais bon, l'apothéose s'était située au moment de noël. Aucun moyen de détendre l'atmosphère, il trouvait carrément Caroline trop oppressante qu'il était lui même devenu désagréable et ça avait fini par mal se passer. Mais quoi, s'ils étaient allés au bal, il y aurait eu des chances qu'il l'a laisse pour d'autres filles. Il lui avait quand même fait un cadeau, il ne l'avait pas lâché en public. C'est ce qu'elle aurait préféré ?

Non ce qu'elle aurait préféré c'est qu'il soit tout le temps à ses côtés. Ouais, c'était pas trop son truc à lui. Il aimait bien passer du temps avec sa petite amie mais sincèrement, c'était un temps limité dans son emploi du temps, encore une fois il n'aimait pas qu'on l'empêche de voir d'autres demoiselles et de draguer si plus affinités il y a entre elles et lui. D'ailleurs il était sorti avec quelqu'un d'autre tout de suite après Caroline, et quelqu'un d'autre après encore. Là ils avaient fini par casser avec sa copine, avant les vacances d'été parce qu'elle déménageait en France et qu'il était hors de question d'une relation à longue distance. Maintenant Emeric avait des vus sur une autre fille de sa maison. Il faudrait qu'ils se parlent un peu plus un jour ou l'autre.

Emeric se décida à laisser Caleb dans sa psychose du ' je dois défendre mon amie parce qu'elle a été blessée par quelqu'un que je connais pas ' puis tandis que le garçon de la même année qu'Emeric lui tourna le dos, ce dernier alla enfin chercher cette foutue eau sans laquelle il n'aurait peut être pas croisé Caleb. Mais au moins il savait à quoi s'attendre avec cet abruti. Il faudrait qu'il raconte ça à Adam d'ailleurs ça le ferait sans doute bien rire. Le garçon ne se mêlait pas trop de ce qui s'était passé entre Emeric et Caroline, parce qu'il était ami avec les deux, mais savoir que Caleb réagirait comme ça, là c'est sur il penserait comme Emeric. Il n'était pas vraiment partisan de ceux qui interféraient dans les affaires des autres.

( 722 )

Terminé pour Emeric.
CAVALIER
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: . European Quidditch Cup   

Revenir en haut Aller en bas
 
. European Quidditch Cup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» . European Quidditch Cup
» Saison de Quidditch 97-98
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» [Quidditch] Poufsouffle a besoin de VOUS!
» REGLES DU QUIDDITCH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: