AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 TERMINE - [ Canicule droit devant ! ] - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: TERMINE - [ Canicule droit devant ! ] - PV   Dim 22 Jan - 19:15

La réponse (de toute évidence sans appel, vu le ton employé) de Nina laissa échapper très naturellement laissa Alek silencieux un instant, avant qu’il ne l’interroge (très honnêtement) :

« Je peux te demander comment je dois prendre la remarque ? »

Oh il n’allait pas nécessaire se vexer et tout casser de colère *kof kof*, mais il se demandait vraiment si c’était un compliment ou une insulte (ou aucun des deux, mais passons…) ; parce que jusqu’à preuve du contraire, Nina était très proche de Camille, non ? Ils s’entendaient même genre super bien, non ? Donc si elle ne voulait pas les considérer ‘pareil’ cela signifiait-il qu’elle trouvait Alek plutôt chiant, ou qu’elle n’aimait pas passer du temps avec lui ? (Comment ça il psychote ???). Bref voilà disons qu’il s’interroge un peu, quand même !

Il nota, quand elle lui parla de ses sorties, qu’elle ne parlait que de copines, et pas de copains, ce qu’il jugea plutôt bon pour lui (et oui, dans l’esprit d’Alek on interprète ça comme : pas de garçons en vue donc la voie est totalement libre !!!). Il ne commenta pas mais n’en pensa pas moins (et que du positif, oui oui !). En revanche il se mit à rire lorsqu’elle lui expliqua que le principal c’était de savoir mentir aux profs. Il eut un petit haussement d’épaules amusé et répondit sans perdre son sourire :

« Hum ça devrait aller alors… »

Bon le soucis qui restait était tout de même son côté violent… ouai, il allait devoir faire quelque chose, quoi… mais en faisant un peu plus de sport ça allait peut-être le faire ? Bien qu’il ait des doutes à ce sujet, parce que lorsqu’il pétait un plomb, et bien disons qu’il ne le faisait vraiment pas à moitié, quoi.

Quant au côté ‘original’ de leurs goûts respectifs, il dû accepter les arguments de la demoiselle… c’était pas faux du tout, ça, dîtes donc !

« C’est une argumentation recevable… ceci di, je t’avouerais que même pour ‘essayer’ je ne suis pas forcément adepte de l’originalité… J’ai toujours peur d’être un peu trop déçu au final. »

Du coup, il misait sur des valeurs sûres à chaque fois, et le tour était joué ! Ouai, évidemment il ne se mouillait pas mais il était un Serpentard après tout, ils n’étaient pas réputés pour leur curiosité dans sa maison. Pas comme celle de Nina où ils sont censés être courageux et tout (pour ceux qui écoutent encore les préjugés sur les maisons…).

Puis elle rougit. Ce n’était pas vraiment la réaction attendue (à vrai dire, Alek avait di ça sans vraiment attendre une réaction en retour… c’était à la fois un de ses avantages et un de ses inconvénients… Il parlait et souvent agissait, sans trop réfléchir aux conséquences). Il esquissa cependant un sourire devant la réaction de Nina, parce qu’il la trouvait vraiment super charmante à rougir comme ça, c’était mignon comme tout. Et le retour de compliment était sympa :

« Oh ben merci. »

Lui ne rougit pas, mais il avait cependant un sourire (un vrai) rayonnant qui indiquait très clairement qu’il était vraiment content, en ce moment même… Chez Alek Benson il y avait son sourire classique : les lèvres qui esquisse cette étrange grimace de bonheur mais les prunelle qui demeurent éteintes, et LE sourire où son visage tout entier s’illumine… Et là, c’était CE sourire qu’il offrait à la jeune lionne. Le même, d’ailleurs, que lorsqu’il l’avait reconnue, tout à l’heure, dans la rue.

On leur servit leurs boissons et Alek paya pour eux deux. C’était un truc qu’il trouvait normal, d’un et en plus, il aimait bien utiliser l’argent de ses parents à tord et à travers (même si là, l’utilisation était plus que justifiée hein) juste pour leur montrer qu’il existe, et que s’ils l’oublient, il peut vider leur compte en banque. Mais vu ses dépenses (ridicules à côté du budget de la famille) c’était à peine si ça se remarque sur le relevé de compte mensuel de ses parents… ce qui a tendance à agacer Alek (alors qu’à la base il le fait souvent pour les énerver eux… Si c’est pas triste, ça quand même…)

« Bon alors il te manque quelles boutiques à faire ? »

Qu’ils les terminent vite fait bien fait et qu’ils puissent ensuite perdre leur temps de façon plus cool !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE - [ Canicule droit devant ! ] - PV   Mer 25 Jan - 23:17

Nina fut étonnée de voir Alek lui demander comment il devait prendre sa dernière remarque. Pour elle, ça semblait limpide qu’un frère et un ami n’avaient strictement rien à voir et qu’elle ne voulait pas que le Serpentard lui fasse la morale comme pouvait le faire Camille et pour ce qui était des gestes d’affection…bon, là, à la limite, elle pouvait accepter qu’ils se ressemblassent un peu. Tout ça pour dire qu’une fois n’est pas coutume et ayant peur de blesser son camarade, Nina fit attention à sa réponse afin de se faire bien comprendre et qu’Alek ne lui claque pas la porte au nez, ou en l’occurrence la glace.

- J’ai déjà une personne pour faire la morale, ça me suffit ! Pis mon frère et toi, vous êtes pas pareil et heureusement !

Nina n’était pas sûre que le message fût bien passé mon Dieu, ils se comprennent déjà pas là, qu’est-ce que ce sera plus tard, mais tant pis. Elle repréciserait si nécessaire mais il lui semblait que c’était assez clair. Pour l’information qu’elle voulait faire passer à Alek mais par la pensée parce qu’elle n’était pas parvenue à l’exprimer ainsi, ce n’était donc ni un compliment ni une insulte : il était Alek, son copain, Camille était son frère et tout était bien comme ça.

Cette fois-ci, ce fut au tour de Nina de ne pas comprendre, quand Alek dit que cela devrait aller à propos de ses sorties. Qu’entendait-il donc par là ? Que leur vision des choses étaient compatibles ? Le meilleur moyen était encore de s’en assurer :

- Euh ? C'est-à-dire ?

Bon, dit comme ça, ça n’était peut-être pas le plus sympathique, mais Nina n’avait mis aucune méchanceté dans sa voix et elle espérait qu’Alek verrait – ou entendrais – qu’elle était simplement intriguée de ne pas avoir compris. Nous savons tous combien il est rageant de ne pas être sûrs de tout saisir aux propos de quelqu’un d’autre.

S’il ne devait pas forcément lui faire la morale, Alek poussait tout de même Nina à réfléchir. Qu’aimait-elle au juste dans l’originalité ? Ce n’était certainement pas pour être différente des autres que Nina s’en démarquait ; au contraire elle se complaisait généralement dans le moule de sa génération, c’était seulement par peur de l’ennui, de la routine. Que les choses ne bougent et ne changeant jamais l’agaçait même si parfois elle aurait préféré ne pas changer en grandissant.

- Tu n’as pas peur de t’ennuyer ?

Oui, même en buvant un jus de fruit, on pouvait s’ennuyer du point de vue de la demoiselle. Encore une fois, tout est une affaire de style de vie, entre autres, et il se pouvait qu’Alek ambitionne de vivre moins d’aventure qu’elle, ce qui était concevable.

Nina sourit au remerciement d’Alek ce qui l’empêcha d’avoir ne serait-ce que le temps de sortir son porte-monnaie avant que son camarade ne paye les boissons. Elle le remercia sans oublier de noter dans un coin de sa tête qu’elle le lui revaudrait A Lannister always pays his debts. Quant aux courses qu’il restait à Nina…

- Les bouquins, principalement. Mais robes me vont encore mais il me faut des ingrédients de potion, aussi.

Pas grand-chose, au final, mais c’était déjà largement suffisant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: TERMINE - [ Canicule droit devant ! ] - PV   Jeu 2 Fév - 0:41


Ha ok, si elle parlait de faire la moral (et pas d’entente) ça allait alors !!!! Alek laissait très volontiers le rôle du casse bonbon au frangin de la demoiselle ! Il préférait le rôle du mec cool (puisque de toute façon, il était quand même très mal placé pour faire la morale, hein… quand on jette un coup d’œil au spécimen !). Offrant donc un petit sourire à Nina, le Serpentard répondit avec contentement :

« Ha dans ce cas jle prends bien alors… Je ne me voie pas du tout en donneur de leçon de toute façon, alors ça tombe plutôt bien. »

Ca allait moins bien avec son statut de préfet, m’enfin bon, hein… tant pis ! Alek n’était pas le genre de personne qui changeait pour être celui qu’on voulait qu’il soit. Si jamais il devait changer, c’était seulement parce qu’il l’avait décidé, un point c’est tout. Personne ne pouvait le pousser à changer, si il n’en éprouvait pas lui-même un semblant d’envie.

Quant à son incompréhension à elle (chacun son tour, mouhaha), Alek répliqua avec un haussement d’épaules (genre la réponse qui suit coule de source… maisouibiensûr) :

« On a dire que j’aurais pu être jaloux, si tu avais mentionné un quelconque garçon… mais si tu sors qu’avec des copines, je peux donc toujours continuer à espérer. »

Un léger sourire amusé et complice à l’intention de la Lionne. Non, Alek n’était pas du tout un garçon subtile (je pense que ça s’était déjà plus ou moins remarqué précédemment mais là on ne peut vraiment plus le nier, n’est-ce pas ?). Là où Alek perdit relativement son masque qu’il portait quotidiennement (et qui était considéré comme étant son véritable visage par tous), ce fut lorsque Nina lui demanda s’il ne craignait pas de s’ennuyer. Il était en train de boire une gorgée de sa boisson à ce moment et il s’étrangla avec le contenu de cette dernière en se visualisant en train de ‘s’ennuyer par manque d’originalité’. Toussant et rougissant çà vue d’œil tandis qu’il mourrait lentement mais sûrement d’asphyxie tentait de reprendre sa respiration, il se mit à rire plus naturellement que jamais, répondant (lorsque sa quinte de toux commença à se calmer) :

« Je n’avais jamais pensé pouvoir m’ennuyer à cause d’un choix de boisson ou de plat trop original ! J’adore ta vision, Nina… »

Il se remit à respirer normalement (enfin !) et ajouta, toujours en riant :

« Heureusement, même avec de l’abricot, je ne m’ennuie pas quand tu es là ! »

Evitant de reboire dans l’immédiat (sait-on jamais que Nina repasse à l’attaque !), Alek reprit :

« Je pense que j’ai déjà pas mal d’actions dans ma vie sans ajouter de l’originalité en plus… Et je ne suis pas non plus un exemple de tempérance ou de patience, quand les ennuis ne viennent pas tout seul, j’ai tendance à aller les chercher, alors je t’avouerais que je n’ai jamais vraiment eu le sentiment de m’ennuyer. Excepté peut-être quand je suis chez moi… »

Où là c’était mortel… M’enfin, il avait tous les bois pour sortir se défouler, et on ne s’ennuie jamais en pleine nature…

Puis ils parlèrent fin de liste de course. Ca pouvait être vite envoyé tout ça !!!! Evidemment, le plus rapide serait de se dispatcher chacun dans une boutique, mais ça, c’était très nul parce que pendant ce temps là, ils ne seraient pas ensemble donc ce n’était tout simplement même pas envisageable ! Alek opina doucement :

« Ok c’est cool, ça sera vite fait ! Surtout que j’ai tout pris il n’y a pas longtemps alors je sais où sont rangés les livres ! »

Pour les ingrédients, en revanche, Alek n’en savait rien, puisque généralement, c’était son oncle qui fournissait ses parents (et donc lui en l’occurrence). Il en avait toujours trop d’offerts alors il les donnait, c’était quand même mieux que de les laisser s’abîmer n’est-ce pas ?

Bref, le sorcier finit son verre (qui allait bientôt se réchauffer sinon –enfin pas le verre, mais le contenu, on se comprend…-) et observa Fenrir qui, l’air satisfait, lapait goulûment sa gamelle d’eau. Cette pause avait été indispensable, aussi bien aux humains qu’au fauve qui ne supportait décidément pas la chaleur. Esquissant un sourire en flattant doucement la tête de l’animal, Alek laissa Nina terminer son propre verre avant de se lever et de partir avec sa camarade de classe vers les boutiques.

« On se fait les ingrédients et les livres après ? »

D’un, la boutique des ingrédients était plus proche et en plus mieux valait se trimbaler des ingrédients plutôt que des livres sur Traverse pendant des heures, question de ‘poids’ et de place, tout simplement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE - [ Canicule droit devant ! ] - PV   Lun 6 Fév - 15:09

Effectivement, qu’Alek ne se voie pas en donneur de leçon convenait parfaitement à Nina qui, l’espace d’un instant, craignait de voir son ami se transformer en deuxième Camille. Enfin, pour être exacte, elle n’avait pas vraiment imaginé que cela pût être possible, les deux jeunes hommes ne se ressemblant pas vraiment, mais un badge de Préfet, ça peut vous changer un homme. Autant la blondinette pouvait comprendre le choix qui avait été fait par la direction de Poudlard de choisir son frère adoré comme responsable de Gryffondor aux côtés de Tosca Levine ; après tout Camille était un garçon sérieux, loin de briser souvent les règles de l’école pour un oui ou pour un non, du moins avant qu’il ne devienne ami avec Davidson. Depuis qu’elle connaissait Alek, il ne lui avait jamais paru proche de l’image qu’elle avait de son frère et qui, de fait, correspondait à ce qu’il était réellement. Comme je l’ai déjà dit, une personne sérieuse – deux en comptant Estelle – dans son entourage, c’était déjà amplement suffisant.

- Je préfère ça, répondit-elle avec un petit sourire, celui qui ne la quittait plus, semblait-il, depuis qu’Alek était arrivé à son secours. Est-ce que ça signifiait quelque chose ? Ca n’était certainement pas Nina qui allait de se préoccuper de cela ; ça aurait été beaucoup trop réfléchir alors que, justement, ils avaient prévu de se vider le cerveau ou, du moins, de vider son cerveau de toutes ces choses bien trop compliquées.

La réaction de Nina à ce que dit ensuite Alek sur ses sorties fut celle-ci plus difficile à déterminer. Non que cela ne lui fît pas plaisir, mais la façon dont c’était formulé…devait-elle prendre cela comme une blague, une boutade dont un certain nombre de garçons était familier, ou bien le Serpentard était-il sérieux ? Pour se donner une contenance, la jeune femme fit passer une mèche de cheveux qui lui tombait devant les yeux derrière ses oreilles avant que la réponse parfaite ne lui vînt :

- J’ai déjà un frère, ce n’est pas trop mal.

Un frère qui penchait de plus en plus vers une autre fille, mais cela elle ne pouvait l’empêcher et avait donc décidé d’y participer, subtile ironie ; bref, j’ai déjà parlé de la chose et il n’est jamais bon pour un narrateur de trop se répéter.

Le rire – et la vision d’Alek en train de presque s’étouffer, il faut bien le dire – firent également rire Nina tandis que le Serpentard lui expliquait que ce n’était pas plus ennuyeux que ça que de choisir des valeurs sûres lorsqu’il s’agissait de repas. Si elle aimait bien manger, Nina ne vouait pas non plus un culte à la bonne chère aussi les expérimentations ne la dérangeaient-elles pas. Pire, elle détestait manger toujours la même chose. C’est en partie ce qu’elle entendait par « s’ennuyer » à ce propos.

- Ca te dérange pas de manger toujours pareil ?

Après tout, Nina était tolérante sur un certain nombre de choses et elle tentait de comprendre ceux qui, comme Camille, préféraient une vie calme à l’aventure et à l’inconnu. L’explication vint assez rapidement, cependant, et aussi étonnant que cela puisse-t-être, Nina choisit de ne pas pousser la conversation sur ce sujet, d’abord parce que la curiosité était un vilain défaut (mais ça ne l’avait jamais vraiment arrêtée) et ensuite parce que, même si Alek ne le montrait pas vraiment, ça avait l’air assez sérieux.

Quant à cette foutue liste de course à remplir, Nina se trouva bien contente de la présence d’Alek puisque le garçon ayant déjà acheté les siens, il savait où les trouver. La blondinette ne doutait pas que le vendeur de Fleury et Bott l’aurait aidée à les repérer, mais en cette période de vacances, la librairie était toujours bondée. Pour ce qui était des ingrédients de potion, ils arriveraient sans doute à s’en sortir. Ils finirent leurs verres et repartirent, ensemble avec le gros chien d’Alek, en direction des boutiques. Nina ne put que souscrire à la proposition du jeune homme : aller acheter les livres, c’était déjà chiant, alors autant ne pas avoir à les porter pendant tout le voyage…

- C’est parti ! dit-elle simplement en mettant tout l’entrain qu’elle pouvait dans sa voix.

[707 mots]
[TERMINE pour Nina]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: TERMINE - [ Canicule droit devant ! ] - PV   Dim 12 Fév - 19:15

Non franchement Alek préférait ne pas être le frère de Nina. Pas qu’il ne veuille pas de sœur. Et pas qu’il ne veuille pas de lien avec la blondinette non plus… mais tout simplement que les deux assemblés : frère de Nina, c’était juste pas possible du tout quoi… Une sœur, oui, avec plaisir (bien qu’une petite sœur, maintenant à son âge ce serait pas terrible, il aurait préféré une sœur qui n’ait pas trop d’années de différence avec lui…). Mais alors être le frère de la fille qui lui plait ??? Juste hors de question !!! Faut pas pousser mémé dans les orties !!! Et surtout si elle n’a pas de culotte !.

Et la question de Nina le fit encore rire (mais il ne s’étrangla pas cette fois-ci –et ouai il a compris la leçon !!-). Il répondit, tout sourire :

« Mais je ne mange pas toujours la même chose ! Et je fais quelques découvertes gustatives quelques fois, d’ailleurs ! En revanche, j’ai toujours eu du mal avec le sucré salé… j’aime le sucre, j’aime le sel, mais mélangé ensemble c’est super bizarre… mes papille n’ont pas trop adhéré à ce genre d’expérience donc je teste, mais c’est loin d’être une réussite en règle générale… »

De toute façon, avec la vie de ses parents (et donc la sienne, par extension, lorsque ses géniteurs se décidaient à le prendre avec eux lorsqu’ils sortaient) il avait bien été forcé d’en goûter des trucs bizarres, côté cuisine… dans des restaurants dits ‘chics’ que lui, généralement trouvait nul à ch*er… Mais c’est une question de goût. Visiblement, Alek aurait été beaucoup plus heureux s’il avait été le fils de son oncle plutôt que celui de ses propres parents. Mais c’était impossible, ce n’était pas comme ça que les choses s’étaient passées et personne n’y pouvait rien.

Bref, ils finirent par quitter le café, Alek donna un pourboire pour remercier pour son loup et la chasse aux fournitures scolaires reprit, mais cette fois c’était clairement moins chiant que la fois d’avant !!! Nina était là donc ça allait être super (comme quoi, il suffit d’être bien accompagné pour que la pire des tâches puisse avoir l’air des plus magiques qu’il soit –on se comprend, même le charme de l’accompagnateur peut avoir ses limites après… mais là, en l’occurrence, ça marchait très bien !).

Le restant de l’après midi fut donc bien plus agréable qu’il n’était destiné à l’être… Ils avaient passé un moment sympa ensemble, ils avaient pas mal parlé, ri… Ils avaient pu trouver un peu de fraîcheur dans la librairie, ils s’étaient ensuite amusés devant les rayonnages de l’apoticaire (qui vendait vraiment des trucs très crades quand on se penche un peu mieux sur le contenu des bocaux…). Et ils mirent le sujet ‘boulot’ de côté, le temps de l’après midi, pour se changer (correctement) les idées. Et ça marchait.

Alek rentra chez lui de bien meilleure humeur qu’il n’en n’était parti. Oh, non, ça ne durerait pas, mais il était déjà bien content d’avoir eu cette petite pause ensoleillée, en attendant de croiser une nouvelle onde de bonheur dans le coin… la visite de Blake ou celle de Caleb, par exemple.


[534]
CAVALIER


TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TERMINE - [ Canicule droit devant ! ] - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
TERMINE - [ Canicule droit devant ! ] - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ne regarde pas en arriere, marche droit devant toi [pv Ian]
» Hisse et ho, Santiano ! Si Dieu veut toujours droit devant, Nous irons jusqu'à la cité noire [Syrius/Etix/Munja]
» [Validée]Bouc droit devant!
» Jonathan Loïs Taylor ~ Cours droit devant. {OK}
» "Envole-moi, tire moi de là ! Avec ou sans toi je n'finirais pas comme ça !" [ Rp Heather et Joaquim~ ? ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: