AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   Lun 27 Fév - 16:31

- Super, je t’appellerais alors, commença Arya, toujours aussi enthousiaste à l’idée de voir sa sœur jumelle débarquer chez elle et de la présenter à sa famille d’accueil. Cet enthousiasme ne dura cependant pas très longtemps ; non qu’il fût tempéré par une mauvaise nouvelle, mais quelque chose gêna dans ce que la brunette venait de dire et, de fait, c’était plutôt important : cela concernait la technologie à laquelle la jeune femme avait eu accès puisqu’elle avait été élevée dans une famille moldue, ce qui n’était pas forcément le cas d’Avril puisqu’autant qu’Arya le savait, sa tante Isabell était elle bel et bien sorcière (et pas née-moldue). Enfin, reprit-elle finalement, Isabell a le téléphone ? Sinon j’enverrais un hibou.

Arya avait beau être à l’école sorcière depuis quelque temps déjà, elle avait acquis certains réflexes du fait de ses cinq années passées dans une famille moldue, bien que celles-ci eussent été rythmées par des cours de sorcellerie bien semblables à ceux qu’avait suivis Avril à Poudlard (d’ailleurs, une autre question lui venait à l’esprit : pourquoi elle n’avait-elle pas été à Poudlard jusqu’à l’année dernière ? Elle n’avait jamais évoqué le sujet avec sa famille adoptive mais pourtant, c’était aussi perturbant, non ? Même si, de fait, la question se posait pour tous ceux qui allaient dans une autre école de sorcellerie). Bref, ça n’était pas vraiment ce qui occupait là, maintenant, tout de suite Arya : la file avait avancée et les deux filles se retrouvaient maintenant devant le glacier qui attendait avec plus ou moins de patience ce qu’elles désiraient manger.

- Poire-chocolat pour moi, s’il vous plait.

Elle paya, attendit qu’Avril récupère sa propre glace puis alors qu’elles se dirigeaient vers autre part, sans doute un endroit où se poser, un banc ou quelque chose dans le genre, la Serdaigle récupéra la conversation là où elles l’avaient laissée.

- Ouais, pas de problème, je te dirais quand j’y vais et comme ça on pourra y aller en même temps.

Même si Arya n’aimait pas faire les choses au dernier moment (d’ailleurs, on était loin du dernier moment), elle ne comptait évidemment pas faire ses courses de rentrée maintenant : le tout était de bien profiter de sa sœur tant qu’elles pouvaient se voir comme cela, sans aucune interruption due au cours ou aux professeurs. Elle savait bien que comme elles n’étaient pas dans la même maison, ce serait plus difficile une fois revenues à Poudlard. Autant, donc, passer le plus de temps possible ensemble sans penser aux formalités qu’elles pourraient tout aussi bien accomplir un autre jour.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   Sam 10 Mar - 23:29

Arya sembla hésiter quant au moyen de communication qu'elle devrait employer pour lui faire signe. Mais pour cela, Avril devait bien reconnaître qu'il n'y avait pas trop de problème. Car Isabell utilisait autant les technologies moldues que les moyens de communication employés par les sorciers. Si la Gryffondor avait bien comprit, c'était un avantage pour le métier qu'elle faisait puisqu'en ayant Internet et le téléphone, elle pouvait communiquer avec des maisons d'éditions moldues, chose qui s'avérait plutôt pratique lorsqu'elle avait affaire à publier un roman (qui s'adressait autant aux sorciers qu'aux moldus). Elle écrivait également quelques articles sur commandes mais c'était plutôt rare. Dans ces cas-là, Isabell lui avait expliqué que l'ordinateur était le meilleur moyen, bien que beaucoup de sorciers semblaient toujours en douter. Bref, une panoplie de moyens de communication étaient utilisés chez elles : ce n'était donc pas du tout un problème. Et puis, il était bien vrai que le téléphone allait nettement plus vite que d'écrire une lettre et de l'envoyer par hibou ... Avril hocha la tête.
"Oui, on a le téléphone, répondit-elle. Et Internet, aussi, si jamais tu écris là-dessus. Personnellement, je ne m'en sert pas vraiment mais Isabell pourra me montrer si jamais tu devais m'écrire avec ça. Elle est assez habituée à travailler là-dessus."
La jeune fille sortit un bout de papier chiffonné (car il fallait bien admettre qu'elle avait toujours été un peu plus du type brouillon que sa soeur) et un stylo. Elle y écrivit son numéro de téléphone, car sans celui-ci, il serait bien difficile pour Arya de l'appeler ... Elle lui tendit par la suite avec un sourire.
"Désolée pour la présentation, fit-elle, avec un rire. Au moins, ça fera l'affaire ..."
La Gryffondor leva les yeux. C'était maintenant à leur tour de commander. À vrai dire, ne passant que très rarement par ce genre d'endroit, elle se contenta de rester à la classique commande qu'elle avait toujours faite, et cela, depuis le premier jour où elle se souvenait avoir mangé une glace en compagnie d'Arya et de ses parents.
"Une glace à la vanille, s'il vous plaît."
Ça pouvait paraître idiot mais cette glace lui rappelait un tas de souvenirs. Si elle n'était pas allée très souvent manger une glace avec sa famille, elle se rappelait bien de ces moments comme de très beaux souvenirs, chacun unique. Elle prit la glace que lui tendait l'homme derrière le comptoir et lui tendit la monnaie qu'elle lui devait, en plus d'un pourboire qu'elle avait prit l'habitude de laisser pratiquement partout où elle passait.

Toutes deux sortirent de la boutique. Elles marchèrent un moment jusqu'à ce qu'elles ne repèrent un banc, où elles s'assirent pour discuter. Arya lui répondit qu'elles pourraient aller faire leurs courses avant la rentrée, ce à quoi Avril se contenta de sourire. Elle n'avait rien à ajouter, mais elle souhaitait néanmoins démontrer à sa jumelle qu'elle l'écoutait toujours.
"As-tu des projets pour le reste des vacances ? l'interrogea Avril. Pour ma part, je n'ai pas fait grand chose de l'été. Isabell a beaucoup travaillé alors j'étais souvent seule. Mais j'en ai profité pour voir Elena, une amie à moi. Et pour le reste des vacances, Isabell a prit congé. Elle dit que nous en profiteront pour faire des activités entre filles."
Si au début, la jeune fille avait toujours un peu plus de difficulté à démarrer la conversation, après un moment, les paroles ne lui paraissaient pas difficiles, et pas cherchées très loin non plus. C'était bien, cette impression qu'elle avait de pouvoir parler avec facilité. Il était rare qu'elle ait cette impression mais il fallait dire que même si elle n'avait pas vue Arya depuis un bon moment déjà, il était toujours plus facile de discuter avec sa soeur qu'avec des gens qu'on ne connaissait à peine ... Et cela même si elle avait l'impression d'avoir manqué beaucoup de choses en l'absence de sa jumelle ...


640 mots
651
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   Dim 11 Mar - 21:41

Une famille sorcière connectée, c’était plutôt rare pour ce qu’Arya en savait et elle était contente de voir que celle où vivait sa sœur (pour autant que l’on pût dire qu’à deux, ils formaient vraiment une famille) faisait partie de cette espèce certes de plus en plus nombreuse, mais encore difficile à rencontrer dans la faune du monde magique anglais. Pour elle, qui vivait dans une famille moldue, c’était évidemment plus facile. Certes, elle passait l’essentiel de l’année à l’école mais elle revenait quand même pour l’été et savait donc utiliser non seulement le téléphone, mais aussi un ordinateur dans ces temps d’émergence de l’informatique grand public.

- Super !

Avril lui écrivit son numéro sur un morceau de papier et Arya fit de même au cas où sa sœur voulait lui parler. A vrai dire, elle doutait qu’Avril fît le premier pas mais savait-on jamais ? Elle voulait que la lionne sache que la Serdaigle serait toujours disponible si elle avait besoin d’elle. Heureusement, elles vivaient toutes les deux à Londres, ce qui facilitait tout de même les choses malgré la taille de la capitale britannique. Ca restait mieux, en tout cas, que si l’une d’elles vivait en Irlande ou à Cardiff. Arya tendit donc le numéro du téléphone de sa famille adoptive à Avril puis vérifia qu’elle parvenait bien à lire celui de sa sœur avant de le fourrer dans la poche de son pantalon.

- Pas de problème, le plus important c’est de l’avoir. Hésites pas à appeler, un, je suis à la maison, en général.

Arya passait une bonne partie de l’été à lire, dans le jardin ou dans le salon. Elle regardait un peu la télévision, aussi et sortait encore plus rarement avec des copines de classes, Avril n’aurait donc aucun problème pour la joindre si elle le désirait. Encore fallait-il qu’elle le veuille.

Leurs deux glaces en main, elles allèrent s’asseoir sur un banc d’où elles pourraient regarder toute l’activité fébrile du Chemin de Traverse en pleines vacances scolaires. Les gens passaient et repassaient, plus ou moins jeunes, plus ou moins vieux. Certains, Arya les reconnaissait, étaient à Poudlard. Pas des amis, même pas des connaissances, mais elle les avait déjà vus. Ils étaient avec leurs parents ou avec des amis, en course ou en sortie, tout simplement.

- Pas grand-chose, je crois. On ne part pas, cette année, comme ils doivent beaucoup travailler. Je lis pas mal, j’essaye aussi de rattraper ce que je n’ai pas fait quand je n’étais pas à Poudlard.

Pas grand-chose, heureusement. Si l’école écossaise était la meilleure de Grande Bretagne, celle qu’avait précédément intégrée la future Préfète de Serdaigle n’étai pas nulle. Simplement, les matières étaient différentes, pour certaines, ou les cours n’étaient pas faits de la même façon. Arya avait donc emprunté les parchemins de ses camarades de classe afin de les compulser en même temps qu’elle faisait ses devoirs de vacances qu’il ne fallait évidemment pas oublier. Heureusement, elle restait loin de passer l’essentiel de son temps à bosser. C’était quand même les vacances !

- C’est cool si tu vas pouvoir la voir !

Passer ses vacances seule, on pouvait imaginer mieux même si Avril était une solitaire affirmée. D’un autre côté, Arya ne voyait pas tant de monde que ça non plus.
[548 mots]



FLECHES
TOUS COMPTES

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   Mer 14 Mar - 15:07

Avril prit le papier qu'Arya lui tendait, sur lequel elle avait également inscrit son numéro de téléphone. Ça pouvait paraître stupide, mais du simple fait qu'elles venaient de s'échanger leur numéros, la Gryffondor croyait en une nette progression dans leur situation. Car Dieu sait que si elles avaient pu se parler, ou au moins s'écrire, durant les années qu'elles avaient été séparées, les choses auraient été extrêmement différentes, du moins, était-ce que qu'elle croyait. Elle hocha la tête devant les paroles de sa soeur. Bien sur que si elle avait besoin d'elle, elle allait l'appeler. Et enfin, pas juste si elle voulait savoir quelque chose. Elle pourrait aussi l'appeler juste comme ça pour parler ; elle était certaine que sa soeur n'y verrait pas d'inconvénient.

Avril ne fut guère étonnée par la réponse d'Arya. D'aussi loin qu'elle se souvenait, cette dernière avait toujours adoré lire, au contraire d'elle-même. C'était une des différences majeures entre elles deux, qui prouvaient bien à ceux qui ne semblaient pas le croire que les jumelles identiques physiquement n'étaient pas forcément identiques de caractère. Car il fallait bien admettre que pour sa part, la jeune fille détestait tout ce qui s'appelait livre et bibliothèque ...
"Cool," se contenta-t-elle de répondre.
Sa réponse pouvait paraître étrange vu les explications que je viens tout juste de vous fournir mais bien qu'elle n'aimait pas elle-même lire, si Arya était heureuse de son été, alors elle l'était également pour elle.

L'adolescente sourit aux dernières paroles de sa jumelle. En effet, ayant passé la majeure partie de son été seule, il ne pourrait qu'être apprécié de voir Isabell au moins une semaine dans les vacances. Car bien qu'elles n'étaient pas de "vraies" mère/fille, elles vivaient tout de même ensembles et toute occasion d'apprendre à mieux se connaître n'était en rien néfaste pour l'ambiance familiale, si je peux m'exprimer ainsi.
"Oui, j'ai hâte à cette semaine-là, admit Avril. Elle n'a pas été là très souvent cet été. Enfin ... Je pense que tu n'es pas sans savoir que la solitude ne m'importune pas souvent mais quand même ... J'aime bien Isabell et je ne le refuserai pas si je peux passer un peu plus de temps avec elle."
Mais malheureusement, les vacances étaient bientôt finies. Car pour sa part, Avril faisait partie de ceux et celles qui préféraient les vacances à l'école, où il y avait sans cesse quelqu'un pour vous surveiller. C'était peut-être un peu pour cela, d'ailleurs, que la jeune fille s'entendait si bien avec Isabell : cette dernière parvenait à lui faire confiance, à lui donner un peu de liberté. Car pour ce qui était de ses professeurs et même de ses parents (par le passé), on ne pouvait pas précisément dire que la confiance régnait. Et peut-être était-ce une partie du problème. Car si Isabell lui faisait confiance, on ne pouvait pas dire qu'elle avait causé de dégâts durant ses absences, à moins que ce ne fût involontaire. Mais au fond, peut-être Isabell savait-elle, au contraire de beaucoup d'autre gens, comment agir avec elle puisque durant son adolescence, elle avait elle-même été comme Avril ... Bref, tout cela pour dire que la majorité des gens ne faisait pas tellement confiance à la Gryffondor, bien que cela ne se basait généralement que sur les premières impressions qu'ils avaient d'elle. Et comme mentionné plus tôt, elle n'était pas précisément une élève modèle, ce qui s'avérait sans aucun doute être la raison du pourquoi ses professeurs ne parvenaient jamais à lui faire confiance. Enfin, bref ... Revenons au présent. Sans savoir pourquoi, elle eût envie de partager cette courte réflection avec Arya.
"Ce qui est super avec elle, c'est qu'elle me fait confiance, expliqua-t-elle. Elle ne croit pas que je vais tout ravager sur mon passage ... Contrairement à beaucoup de gens."
C'était un drôle de commentaire, du moins s'en rendit-elle compte après l'avoir dit, puisqu'il sortait un peu de nulle part. Mais enfin ... Ce n'était pas tellement important.
"Tu es toute seule d'enfant dans ta famille ?"
Cette phrase lui faisait drôle à prononcer puisque pour elle, leur véritable famille demeurerait toujours Arya, elle et leurs parents, même s'ils n'étaient plus là aujourd'hui. En prononcant ses mots, elle avait l'étrange impression de parler à une inconnue. Mais bref, toujours est-il qu'elle souhaitait simplement prendre de ses nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   Dim 25 Mar - 13:41

Le « cool » d’Avril avait été prononcé sans trop de conviction et Arya n’en avait pas été dupe : malgré les quelques années qui les avaient séparées, elle savait bien que depuis longtemps sa jumelle n’aimait pas particulièrement lire. Une raison parmi d’autres pour laquelle elle n’avait pas été répartie à Serdaigle comme elle lors de son arrivée à Poudlard bien plus précoce que celle d’Arya. On peut dès lors en déduire que les étés des sœurs Youngblood seraient bien différents mais pas inintéressants pour autant, même si chacune aurait sans doute préféré pouvoir le passer avec l’autre et leurs vrais parents. Ca n’était malheureusement pas possible à moins de pouvoir remonter le temps. Or, ni l’une ni l’autre ne possédait de retourneur de temps, ce qui aurait pourtant pu être très utile.

Arya hocha la tête quand Avril lui expliqua qu’elle était contente de pouvoir passer un peu plus de temps avec leur tante. Evidemment, ça n’était jamais facile d’être toujours seule, surtout après la mort de leurs parents. Arya avait eu la chance d’être bien entourée par une famille disponible même s’ils devaient travailler aussi. Seulement, comme ils étaient d’eux, il y avait toujours ou presque quelqu’un de présent pour la Serdaigle. Plus amène que sa sœur, il avait sans doute été plus facile pour elle de se faire des amis, aussi. Autant dire qu’elle comprenait ce que voulait dire sa sœur.

Arya rit quand Avril lui dit qu’Isabell lui faisait confiance – enfin, pas à cause de ça, mais surtout quand la Gryffondor expliqua ce qu’elle voulait dire par là. Elle-même n’avait jamais cru ça, évidemment, mais ça n’était pas pareil puisqu’elles étaient sœurs. Qu’elles ne se fassent pas confiance en tant que jumelles aurait sans doute été un peu grave – et vraiment dommage. Si on ne pouvait pas compter sur la famille, à qui vraiment faire confiance ?

- Moi non plus, je ne crois pas ça, dit-elle finalement, sans savoir si cela comptait vraiment dans l’esprit d’Avril. Du moins, cela suffirait-il à faire pencher la balance ? La confiance d’Arya coulait tellement de source que finalement ça n’était peut-être pas très étonnant. Tout ravager sur son passage ? ajouta la future Préfète, comment ça ?

Elle doutait qu’Avril parlât littéralement, mais qui savait, après tout ? De ce qu’Arya avait put entendre lors de sa première et unique année à Poudlard, Avril n’était clairement pas la plus calme des élèves, mais après ? Ca ne voulait pas dire grand-chose sinon qu’elle avait eu droit à un certain nombre de rendez-vous avec Rusard, ce qui était pour le moins déplaisant mais pour cela, Avril ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même.

- Ils ont un fils, répondit Arya à la question de sa jumelle, mais il est déjà grand, il travaille. La Serdaigle n’avait donc pas eu beaucoup de rapports avec lui qui était déjà plutôt vieux quand elle était arrivée dans la famille. Maintenant, il vivait seul dans une autre partie de Londres même s’il arrivait encore à la Serdaigle de le voir l’été.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   Sam 31 Mar - 16:35

Avril sourit devant la remarque d'Arya, bien qu'elle se serait attendue à ce genre de réponse. Il était vrai que, du point de vue de sa soeur, il devait être bien plus facile de lui faire confiance que pour les personnes qui ne la connaissaient que de Poudlard. Arya, elle, savait que lorsqu'elle dérangeait de quelconque manière, ce n'était jamais, ou presque, faute de mauvaise intention. Mais pour ceux qui ne la connaissaient pas très bien, il était dur de déterminer quel genre de personnalité elle était. Dérangeait-elle de manière intentionnelle ou pas ? À moins de ne savoir lire dans l'esprit des gens, il devenait alors difficile de le déterminer sans risque de se tromper ...
"Contente de te l'entendre dire", répondit simplement la Gryffondor.
À la question de sa jumelle, elle répondit simplement :
"Eh bien, certains semblent croire que je ne suis douée que pour troubler l'ordre des choses ... Je sais, je suis un peu ... Dérangeante parfois. Alors, les professeurs semblent m'avoir à l'oeil tout le temps ... Comme Rusard, d'ailleurs. Un peu comme papa et maman."
C'était court pour résumer la chose mais elle croyait qu'Arya allait comprendre. Car c'était bien vrai ; il fallait dire que chez elles, par le passé, leurs parents gardaient souvent à l'oeil les faits et gestes de la fillette, de crainte qu'elle ne fasse quelconque mauvais coups. Certes, elle savait bien que cela n'était pas totalement injustifié. Mais ça devenait lassant à la fin. Elle pouvait toujours arrêter de faire des mauvais coups mais pour la question de son côté hyperactif ... C'était assez difficile à changer ... Elle l'avait bien remarqué lorsqu'elles habitaient encore chez leurs parents que ces derniers avaient tendance à la surveiller davantage que sa soeur. Elle ne s'était pourtant pas sentie moins aimée pour autant. Cependant, elle ne pouvait pas nier que cela lui avait tombé un peu sur le système à la longue. Mais pour l'heure, elle ne pensait plus beaucoup à tout cela. Elle ne gardait aucunement rancune à leurs parents. Elle se souvenait seulement des faits, point final. Enfin, bref ... Pour sa part, elle n'avait pas l'intention de s'étendre sur cette question-là.

Elle fit donc bifurquer le sujet de la conversation vers la famille actuelle d'Arya, qui lui répondit.
"Ok, répondit-elle simplement. C'est comme si tu étais seule, dans ce cas ... Ça ne t'embête pas, parfois ?"
La question était drôle sortie de la bouche d'Avril car de son côté, elle ne s'ennuyait pas souvent, même lorsqu'elle était seule. Elle s'était ennuyée d'Arya, bien sûr, mais parce que c'était sa soeur. Autrement dit, l'absence d'autres frères ou soeurs ne lui avait pas manqué durant ses années chez Isabell.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   Mer 4 Avr - 22:40

Arya approuva en silence les explications d’Avril ; ça se tenait, en effet : ça n’était pas si nouveau que ça que la Gryffondor était un peu plus turbulente que ça sœur, cette dernière ne s’en souvenant tout simplement plus autant qu’avant à force de ne pas passer autant de temps qu’elle l’aurait voulu avec Avril. C’était triste d’une certaine façon mais il n’y avait pas grand-chose qu’elles puissent y faire puisque là encore, c’était le passé. Les deux sœurs Youngblood devaient finalement se réapprendre comme si les dix années qu’elles avaient passées sous le même toit n’étaient rien ; et de fait, pesaient-elles vraiment autant que les quatre pendant lesquelles elles ne s’étaient pas parlé ? Question compliquée à laquelle Arya ne voulait pas chercher à répondre : maintenant elles étaient réunies et c’était bien ce qui importait.

- Oui, je m’en souviens bien, ajouta-t-elle doucement, les yeux dans le vague. Elle se secoua et regarda de nouveau Avril. Encore quelque chose qui n’a pas changé.

Un moment de silence passa pendant lequel chacune mangeait un peu de sa glace avant que la discussion reprenne sur leurs familles respectives et, au moment où nous reprenons l’antenne, sur celle qui avait adopté Arya – ou du moins accueillie, pour parler avec précision puisque rien ne saurait remplacer la famille que la Serdaigle avait perdue et dont Avril était la seule et unique représentante, Avril que la brunette avait crue elle aussi perdue pendant trop longtemps.

- Ca va, je m’occupe, répondit-elle à sa sœur. Bien sûr, défois je m’ennuie un peu, pis c’est pas pareil qu’avant mais avec l’école, tout ça.

Et puis maintenant, elle était à Poudlard et ne revenait donc chez elle que pour les vacances ce qui réduisait tout de même le temps disponible pour l’ennui. Elle profitait d’ailleurs de ces quelques jours pour revoir d’anciennes amies, des filles qu’elle avait rencontrées dans son ancienne école et qu’elle avait de fait quittées en entrant à Poudlard. Bref, Arya savait s’occuper quand elle était seule et il fallait de toute façon dire que les moldus étaient assez doués quand il s’agissait d’inventer de quoi passer le temps. Entre une collection d’ouvrages assez impressionnante et l’Internet qui se développait à vitesse grand V sans parler de la télévision, il fallait le faire pour n’avoir rien à faire.

Les deux sœurs Youngblood passèrent le reste de l’après-midi ensemble à discuter de tout et de rien. Plutôt, Arya parla beaucoup, Avril moins, elles en avaient l’habitude. L’important est que ce fut de toute façon trop court et que la Serdaigle fut désolée, quand l’heure arriva, de devoir laisser sa jumelle qui lui avait tant manqué ; elle s’en rendait compte à présent si elle ne l’avait pas fait avant.

C’est donc avec la promesse d’appeler ou de se faire appeler au plus vite pour prévoir les achats de rentrée ou toute autre sortie qu’Arya rentra chez elle, contente de son après-midi et d’avoir pu parler avec Avil ; surtout de s’être bien entendue avec elle. Forcément, ça prendrait du temps pour revenir à la normale, mais c’était possible, définitivement possible et c’est tout ce que désirait Arya.

[525 mots]
[TERMINE pour Arya]

FRIENSHIP
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   Jeu 5 Avr - 0:06

Avril sourit. Au moins, c'était déjà ça. Si beaucoup de choses avaient changées depuis leur séparation, elles n'avaient quand même pas changées du tout au tout, ce qui était probablement la raison pour laquelle Arya ne fut guère surprise de l'explication de la Gryffondor. Il fallait dire que, même si chacune avait grandit et vieilli de son côté, elles étaient toujours les mêmes deux personnes qu'elles avaient été auparavant. Et cela, Avril ne l'aurait échangé pour rien au monde. Elle était heureuse de voir que malgré tout ce temps qui avait passé, elles se reconnaissaient tout de même un peu. Elle opina du chef pour approuver ce que sa soeur disait.

Heureusement, la Serdaigle lui expliqua qu'elle n'avait pas tellement le temps de s'ennuyer avec l'école. C'était vrai, quoi, si Avril n'y avait tout simplement pas pensé au premier abord, elles passaient tout de même 10 mois sur 12 à Poudlard ... Pas de quoi s'ennuyer, en effet. Elle lui admit cependant qu'il lui arrivait de s'ennuyer, ce qui ne surprit guère la jeune fille, elle devait bien l'admettre. Enfin, Arya était beaucoup plus sociable qu'elle, ça se savait depuis longtemps. C'était pour cela qu'elle croyait que la compagnie des autres devait plus lui manquer qu'à elle, bien qu'elle pouvait tout de même se tromper. (Après tout, elle ne lisait pas dans les pensées ...)

Le reste de l'après-midi passa à la vitesse de l'éclair. Aussi, Avril fut-elle un peu déçue lorsqu'Isabell vint la chercher. Elle lui avait donné rendez-vous vers la fin de l'après-midi sur le Chemin de Traverse, et sans doute avait-elle dû lui donner un peu de fil à retordre puisque, sans voir le temps passer, elle ne s'était pas présentée au point de rencontre prévu au départ. Elle aimait bien Isabell mais elle devait admettre qu'elle préférait légèrement la compagnie d'Arya, avec qui elle était habituée d'être depuis toujours. Toutes deux se promirent donc de s'appeler dans la semaine suivante pour aller acheter leurs fournitures scolaires, avant de se dire aurevoir.


TERMINÉ POUR AVRIL
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang
» Le temps n'efface pas le souvenir. [Dakota.]
» (F) Katie McGrath ? les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» (m) Les liens du sang sont les plus fort - Lien famillial
» Les liens du sang ne peuvent être défaits ? Grey's family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 12-
Sauter vers: