AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Je te connais ? (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptyDim 8 Jan - 16:22

Elly était sortie de Ste-Mangouste il y avait de cela une semaine. Si physiquement, elle ne se sentait pas dans un état particulièrement déplorable, moralement, c'était une toute autre histoire. Ce qui lui était arrivé n'était pas banal, même si en ce moment-même tout le monde ne doutait. Pour tout dire, la jeune femme n'avait pas encore trouvé le courage de parler de cet incident aux membres de sa propre famille. La seule personne qui était au courant de ce qui lui était arrivée, contre toute attente, était Jane, sa sœur. Jamais elle n'aurait pensé partager un jour quoi que ce soit avec cette dernière, et encore moins un secret d'une telle ampleur. Cela relevait pratiquement du surréalisme. Ce qui perturbait l'ex-Serpentard était surtout le fait d'avoir vue sa vie changer de façon aussi drastique ... Alors qu'en théorie peu de choses avaient réellement changées. Cette semaine-là, elle n'avait pas fait grand chose à part réfléchir. Si jamais elle n'aurait pensé en arriver à ce point, elle avait même prit le temps de réfléchir sur son comportement. Durant toutes ces années, elle avait prit un malin plaisir à s'acharner sur Jane, qui ne lui avait rien fait. Et maintenant que le vent tournait en direction opposée, celle-ci lui tendait la main. Pourquoi ? Elly savait bien qu'elle ne méritait pas cela. Durant les sept dernières années, depuis le jour-même de la répartition où Jane fut envoyée à Poufsouffle, elle n'avait cessé de la persécuter, pensant qu'elle-même ne se retrouverait jamais dans la même situation qu'elle, que ça ne pouvait lui arriver. Eh bien, raté. Maintenant, elle était beaucoup plus différente des autres que ce que Jane n'avait pu l'être.

Cette soirée-là, la jeune femme était sortie se promener. Loin de chez elle. Très loin de son environnement habituel, qui commençait à lui pourrir la vie. Oui, lui pourrir la vie était exactement le bon terme. Pourquoi ? Même si auparavant, elle n'avait eut aucun scrupule à mentir aux autres, cette fois-ci, elle sentait le secret qu'elle portait trop lourd pour ses épaules à elle seule. Au moins, lorsqu'elle ne se retrouvait pas entourée de sa famille tout entière, c'était comme si elle n'avait pas l'impression de lui devoir quoi que ce soit. Enfin ... À court terme. Bref, elle se promena un long moment, perdue dans ses pensée. Finalement, elle décida d'aller s'asseoir sur un banc, non loin de là. Elly se mordit les lèvres. Elle était totalement incapable de chasser toutes ces pensées négatives de son esprit. La jeune femme regarda son avant-bras, sur lequel elle portait toujours un bandage pour cacher sa blessure récente. Celle-ci lui faisait toujours un mal de chien. La jeune fille resta là, un moment, à regarder les gens passer.

Au bout d'un moment, quelqu'un vint s'asseoir à côté d'elle. Mais qui ? Son visage lui était vaguement familier, pourtant, elle n'aurait pu y mettre un nom. Sans doute était-ce une ancienne élève de Poudlard ... Elly profita de l'occasion pour tenter une conversation. Habituellement, ce n'était pas tellement son fort mais dans le cas présent ... Disons simplement qu'elle avait besoin de se changer un peu les idées.
"Excuses-moi, fit-elle, un peu maladroite. Est-ce que tu allais à Poudlard l'an dernier ?"


Dernière édition par Elly Iverson le Mar 17 Jan - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptyLun 16 Jan - 23:21

Septembre, le temps de la rentrée, habituellement. Mais ce septembre-ci, Eva-Rose n’allait pas à Poudlard. Pour la première fois depuis sept ans elle pouvait faire ce qu’elle voulait à l’arrivée de l’automne et n’était pas bloquée au milieu d’un château aussi beau que majestueux. Bon, cette liberté était tout de même loin d’être complète. Maintenant qu’elle avait fini ses études – ou presque – il fallait bien vivre et travailler, du moins apprendre à travailler. Or, de travail, la rouquine n’en manquait pas. Son vieux maître prenait très à cœur la tâche qu’il avait acceptée, celle de la former aux rudiments de la recherche et de retrancher les connaissances théoriques d’Eva-Rose jusqu’à leur retranchement. Et encore, comme elle avait de l’expérience en la matière après sept ans passés à Poudlard, la jeune femme se doutait qu’elle n’était qu’au début de ses peines et qu’elle risquait d’avoir de plus en plus de mal dans les mois et les années qui allaient venir, jusqu’à ce que son maître juge qu’elle était prête à voler de ses propres ailes et à faire seule ses propres recherches.

Ce jour était cependant loin d’être arrivé, comme je l’ai dit, et en ce début du mois de septembre Eva-Rose avait un jour de congé. Congé ou pause, d’ailleurs, comme vous voulez, mais le tout est de bien comprendre que chaque semaine elle était libre pendant une journée entière qu’elle pouvait au choix passer à travailler sur ce qu’elle avait pu faire toute la semaine ou se reposer. Souvent, elle mêlait un peu les deux. Le soir, par exemple, était réservé à la détente, par exemple en allant faire un tour à Pré-au-Lard, village qu’elle connaissait par cœur pour y avoir été plusieurs fois pendant son enfance à Poudlard mais qu’elle se faisait un plaisir de revisiter alors qu’il n’y avait personne – ou du moins pas une horde d’élève de l’école – et dans la nuit tombante.

Après quelques heures à tourner et retourner dans tous les coins de Pré-au-Lard, Eva-Rose décida d’aller s’asseoir pour profiter, sur un banc, des derniers moments de chaleurs avant que le froid ne tombe sur l’Ecosse. L’automne approchait déjà vite et l’hiver derrière lui. Bientôt, les capes seraient de sortie pour se protéger du froid mordant et du vent. Elle ne pourrait plus longtemps se promener en jupe dans les rues (s’attirant par ailleurs des regards étonnés du fait de cet accoutrement bien peu sorcier, mais portant des robes de sorcière toute la semaine, elle aimait pouvoir changer), à moins de porter avec deux couches de collants.

Alors qu’elle regardait la silhouette de Poudlard se découper dans la nuit, Eva-Rose fut surprise qu’on s’adresse à elle, on étant la personne – la fille même – assise à côté d’elle, sur le banc. La rouquine l’avait à peine remarquée en s’asseyant et, à vrai dire, ne l’avait pas saluée, ce qui n’était pas très poli.

- Il n’y a pas de mal, oui, pourquoi, toi aussi ?

A première vue, cette fille ne lui disait rien, mais Eva-Rose n’avait jamais été du genre à se faire beaucoup d’amis, ni à regarder tous les autres élèves avec un œil inquisiteur. Pour peu que cette fille n’ait jamais causé de grands problèmes dans les couloirs sur lesquels l’ancienne Préfète put avoir à intervenir – et si elle n’était pas de Poufsouffle, c’était assez normal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptyMar 17 Jan - 16:24

Si son interlocutrice ne sembla pas la reconnaître, au moins, à sa réponse, Elly sût qu'elle ne s'était pas trompée sur son compte. Elle allait bel et bien à Poudlard. C'était déjà une bonne chose car l'ex-Serpentard devait bien admettre qu'elle se serait sentie légèrement ridicule de lui avoir posé cette question si elle n'avait pas été à Poudlard. Elle aurait alors eut l'air légèrement égarée, ce qui n'était habituellement pas le genre d'Elly Iverson ... Habituellement.

La jeune femme était néanmoins forcée d'admettre qu'au cours de la semaine dernière, elle n'avait pas été exactement elle-même. En comparaison avec son caractère habituel, elle était devenue ... Étrange. Elle ne parlait plus beaucoup, se tenait généralement à l'écart des gens et s'était même réconciliée avec sa soeur Jane ... Enfin, si l'on pouvait dire cela comme ça. Il fallait dire que c'était Jane qui y était pour quelque chose de départ. C'était tout de même elle qui avait accourut à Ste-Mangouste en apprennant la nouvelle de son "accident". Et ce, malgré tout ce qu'elle lui avait fait subir au cours des dernières années ... Non, même si elle s'était avouée désolée, Elly savait bien qu'elle ne méritait aucunement le pardon de l'ex-Poufsouffle. Et elle s'en voulait. Énormément. Il fallait croire que ç'avait été le seul point positif à sa nouvelle situation, même si pour l'instant, elle avait beaucoup de mal à le percevoir de cette manière.

La Loup-Garou regarda son interlocutrice. Elle était certaine de l'avoir déjà vue à plusieurs reprises. Si elle avait bonne mémoire, elle était en même année qu'elle. Elle croyait l'avoir déjà vue dans son cours de Sortilèges et Enchantements. Alors à moins qu'elle n'ait halluciné ...
"Oui, j'étais également à Poudlard, répondit-elle. Tu étais de Serpentard aussi ?"
Pour cette question-là, Elly s'attendait à toutes sortes de réponses. Si elle avait été de Gryffondor, peut-être la discussion s'arrêterait-elle maintenant. Si elle n'était pas du genre susceptible, peut-être aurait-elle l'occasion de lui parler davantage. Mais d'un certain côté, la jeune femme s'attendait plutôt à une réponse négative. Si elle avait été de Serpentard, en même année qu'elle en plus, probablement l'aurait-elle connue ...

La douleur à son avant-bras la ramena soudainement à la réalité. Bien que sa blessure n'était pas précisément récente, elle lui faisait toujours un mal de chien. Elle se prit le bras discrètement en serrant les dents, priant pour que l'autre jeune femme ne remarque rien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptyJeu 26 Jan - 11:13

Captain Obvious ayant fini de frapper, les deux filles étant évidemment deux anciennes élèves de Poudlard tout juste titulaires de leurs ASPICs, nous pouvons désormais nous concentrer sur ce qui importe réellement dans cette histoire, ou du moins pouvaient-elles pour leur part passer à autre chose. Si Eva-Rose n’avait pas été à Serpentard, c’était visiblement le cas de la jeune femme qui l’avait abordée. Bon, c’est un bien grand mot alors que de fait, c’était Eva-Rose qui s’était assise sur le même banc qu’elle, mais l’ancienne Poufsouffle voyait cela en terme de prise de parole : elles ne se seraient sans doute jamais parlé si la brunette ne lui avait rien dit ; ce qui n’aurait pas forcément été pour déplaire à Eva-Rose, mais celle-ci ne jugeant pas sans connaître – ou du moins pas trop – acceptait de bon gré le jeu de la sociabilité. Ce qui impliquait donc de répondre à la question de la louve-garou (mais rappelons-nous qu’Eva-Rose ignorait cette caractéristique de son interlocutrice), même si la réponse lui semblait elle aussi évidente, comme nous le verrons tout à l’heure.

- Non, j’étais à Poufsouffle.

Si elles avaient toutes les deux été dans la même classe pendant sept ans, il fallait espérer qu’elles se seraient reconnues ! Déjà le fait qu’elles ne sachent pas l’une et l’autre qui elles étaient après ces mêmes sept années passées dans le même château, sans doute en ayant des cours en commun, était exceptionnel. Et ce, sans compter qu’Eva-Rose avait été Préfète ce qui, à n’en pas douter, lui avait apporté une certaine notoriété, à son corps défendant, comme tout le monde peut s’en douter. C’est en tout cas à ce moment que la rouquine se rendit compte qu’en fait elle ne connaissait pas l’identité de son interlocutrice. Du moins, nous nous en sommes rendus compte puisque c’est de cela que je vous parle depuis tout à l’heure ; mais plutôt, elle n’avait rien fait pour arranger cela – et ne s’était même pas présentée.

- Je m’appelle Eva-Rose, au fait. Et toi ?

Il était rare qu’Eva-Rose soit aussi directe mais parfois il fallait savoir prendre les choses en main. Sans être une leader née, la rouquine voulait tout de même faire avancer les choses et se bougeait quand cela était nécessaire, comme lorsqu’une conversation piétinait. Autrefois, elle aurait pu arrêter là et sans doute n’aurait-elle plus jamais parlé à l’ancienne Serpentard, mais cette époque était révolue depuis longtemps. Du moins, cela dépend de la vision du temps que l’on a, mais du point de vue d’Eva-Rose, il avait bien filé depuis l’époque où elle rougissait dès qu’on lui adressait la parole.

Les espoirs d’Elly devaient être une nouvelle fois déçus par Eva-Rose qui était assez observatrice et qui ne put donc louper la grimace de son interlocutrice ; grimace qu’elle ne jugea pas due à son ancienne maison. Il lui semblait que les rivalités qui avaient cours à Poudlard tendaient à disparaître avec le temps chez ceux qui en étaient sortis – quand elles avaient encore lieu à l’école même, les cas d’amitié transmaison étant de plus en plus nombreux, à moins qu’elle ne les remarquait pas avant, ce qui était possible également.

- Tu as mal quelque part ? Je peux t’aider ?

Eva-Rose n’était pas infirmière, ce n’était pas là son domaine d’étude, mais elle connaissait suffisamment de sort pour pouvoir essayer de faire quelque chose, ne serait-ce que soulager la douleur que semblait ressentir la brunette assise à côté d’elle, ou encore l’aider à transplaner jusqu’à Sainte Mangouste.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptySam 4 Fév - 23:02

Si son interlocutrice ne lui avait pas parut particulièrement inclinte à la discussion au premier abord, Elly crut s'être trompée lorsqu'elle l'entendit lui poser quelques questions. Comme quoi la première impression n'était pas forcément toujours la bonne ...
"Elly Iverson, lui répondit-elle. Enchantée."

À la deuxième question de son ancienne camarade, Elly se mordit les lèvres. Visiblement, elle lui en avait révélé un peu trop sur elle-même. Une simple expression faciale et la voilà trahie. Comment avait-elle pu se montrer aussi négligeante ? Pourtant, bien que présentement on aurait plutôt cru le contraire, la jeune femme avait toujours été douée pour mentir, dissimuler. Un problème avec ses professeurs ou ses parents ? Un petit mensonge et le tour était joué. Personne ne parvenait à distinguer ses pensées ou même ses émotions. Inexpressive, voilà ce qu'elle était lorsqu'elle ne souhaitait pas que l'on devine. Les gens ne savaient d'elle que ce qu'elle voulaient bien qu'ils sachent. Mais il fallait dire que depuis son "accident", elle avait elle-même de la difficulté à se reconnaître. La loup-garou regarda son interlocutrice. Si elle ne pouvait pas totalement mentir, elle allait au moins essayer de camoufler la partie importante de la réalité.
"Non, ce n'est rien, mentit Elly. C'est juste une blessure que je me suis faite ... En tombant."
La jeune femme craignait de s'être trahie une fois de plus. Elle manquait dangereusement d'assurance. Une très mauvaise chose lorsqu'on souhaitait mentir à quelqu'un.

On ne pouvait pas dire qu'Elly avait pour habitude de se méfier des inconnus. Elle ne leur accordait certes pas pleine confiance sans les connaître, mais elle ne s'en méfiait généralement pas beaucoup non plus. Cependant, elle connaissait bien la place que les Loups-garous avaient dans le coeur des sorciers. Très rares étaient ceux qui les appréciaient, pour dire la vérité. La plupart en avaient peur, bien qu'en dehors des soirs de pleine lune la majorité demeuraient totalement inoffensifs. Voilà pourquoi elle préférait garder le silence sur sa situation. Elle ne souhaitait pas voir les gens la craindre et, par- dessus tout, elle craignait d'être rejetée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptyJeu 16 Fév - 11:33

Elly Iverson…s’il fallait une confirmation à Eva-Rose qu’elle ne connaissait pas cette fille, elle l’avait, à présent. La conversation n’était pourtant pas prête de s’arrêter sur cette simple constatation puisque le nom de famille de la jeune femme qui était assise à côté d’elle disait quelque chose à l’ancienne Poufsouffle. En fait, il lui disait même plus que quelque chose puisque la demoiselle connaissait plutôt bien une fille de sa promo qui l’avait porté et au moins une autre qui avait été à Poudlard en même temps qu’elle. Eva-Rose savait que la famille de Jane était plutôt étendue, aussi ne se gêna-t-elle pas pour demander :

- Jane est de ta famille ?

Si ce n’était pas le cas, le problème serait vite expédié. Sinon, cela ferait au moins un point commun aux deux filles assises sur leur banc en plein milieu de Pré-au-Lard, quelque chose à quoi se raccrocher afin de pouvoir mener une conversation à peu près normale. Ce n’était pas dans les habitudes d’Eva-Rose de se faire ainsi accoster ; particulièrement par quelqu’un n’ayant apparemment rien à lui dire. Il ne fallait donc pas s’étonner à ce que ça ait tourné court ; surtout si l’on prend en compte le fait qu’Eva-Rose non plus n’était pas une grande bavarde. Je crains d’avoir déjà dit tout cela, mais il est parfois bon de rappeler dans quelle situation nos chers personnages se trouvent.

La réponse d’Elly sur sa blessure ne convainquît pas vraiment Eva-Rose, mais qui était-elle pour fouiller dans la vie privée d’une étrangère ? Si cela avait été Carry à côté d’elle, nul doute que la demoiselle aurait poussé comme elle le pouvait pour obtenir la vérité et non un mensonge ou demi-mensonge – ou quoi que ce soit que lui avait raconté la brunette, mais là ce ne serait vraiment pas poli et tout ce que risquait la rouquine était d’énerver son interlocutrice. Pas une grosse perte dans la mesure où elles ne se connaissaient pas, mais tout de même. L’ancienne Poufsouffle avait déjà appris plusieurs années auparavant qu’il ne fallait pas s’acharner sur ceux qui ne voulaient pas raconter leur vie ; si Eva-Rose était prompte à accorder sa confiance, elle comprenait que cela ne fût pas le cas de tout le monde. Il n’empêche, quelque chose la gênait, quelle que fût cette blessure.

- Et les Médicomages n’ont pas fait mieux que ça ? Tu ne t’es pas soignée toute seule, j’espère.

Eva-Rose ne savait pas soigner les blessures : ça n’était pas quelque chose que l’on apprenait à Poudlard, même si elle avait des connaissances sur les plantes médicinales de base et quelques potions pour soulager les douleurs, au programme de l’école. Pour le reste, ça n’était pas son domaine d’étude. Intégrer Sainte-Mangoute n’était vraiment pas pour elle. Au risque de me répéter encore, la rouquine était contente de son sort. Il n’empêche que les médicomages de l’hôpital sorcier de Londres étaient les meilleurs pour guérir un sorcier qui s’était blessé, surtout si la blessure en question était un petit peu grave, comme ça semblait être le cas. Leurs soins ne laissaient généralement pas autant de traces, et c’est ce qui étonnait Eva-Rose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptyDim 26 Fév - 16:39

Bien évidemment, elle aurait dû s'en douter ... À vrai dire, lorsqu'elle se présentait en donnant son nom de famille, il était rare que l'on ne fasse aucun lien avec un quelconque membre de sa famille. Simple : ils avaient été plus d'une dizaine dans les mêmes âges environ à passer par Poudlard récemment. Ann, Larry, Yan, Jane, Elly, Millyann, Kelly-Jane, Ed, Jeff ... Il fallait dire qu'il devenait alors très rare que l'on ne connaisse aucun de ces derniers, surtout lorsqu'on passait autant de temps à Poudlard. Bref, Elly ne fut pas très surprise de se faire poser cette question, qui devenait pratiquement habituelle lorsqu'on s'adressait à elle. En signe de réponse, elle hocha la tête.
"Si, admit-elle. C'est ma soeur."
Bon, elle n'était pas précisément certaine que cette réponse allait lui attirer la sympathie de son interlocutrice. Tout dépendait de comment Jane avait été près de cette fille mais si elle lui avait parlé de ses soeurs, alias Millyann et elle-même, elle doutait que ce ne fût en bien. Mais il fallait bien admettre que ce n'aurait pas été avec tord. Elles n'auraient eu que ce qu'elles méritaient, point à la ligne.

Elly soupira. Elle ne savait pas du tout quoi répondre à Eva-Rose au sujet de sa blessure. Elle ne savait pas quoi inventer, et d'ailleurs, elle semblait être plutôt piètre comme menteuse aujourd'hui ... La jeune femme se sentait coincée. Elle ne souhaitait aucunement dévoiler la vérité à la rouquine, qui prendrait certainement peur. Mais après tout, cette réaction serait normale. D'ailleurs, n'avait-elle elle-même pas eut peur le soir où elle était tombée sur un Loup-Garou ? Comme quoi la peur pouvait s'avérer justifiée, puisque de cette rencontre avait résulté le fait qu'elle était elle-même à présent une Loup-Garou ... Cette fois, elle ne regarda pas son ancienne camarade dans les yeux pour lui répondre.
"Non, les Médicomages ont fait du bon travail, je t'assure, lui répondit-elle. C'est juste que ... Enfin, ils ne peuvent pas faire grand chose pour cela. Une morsure de bestiole ... Ils ont juste dit que la douleur finirait par disparaître ... Un jour."
Une morsure de bestiole ... Vraiment très convainquant. D'un certain côté, ses paroles avaient une part de vérité. Mais d'un autre côté, pouvait-on réellement appeler un Loup-Garou "une bestiole" ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptyDim 4 Mar - 13:28

Evidemment, Eva-Rose savait. Oh, bien sûr, Jane ne lui avait jamais raconté tous les détails des relations compliquées qu’elle entretenait avec ses sœurs et les autres membres de sa grande famille mais la rouquine en avait tout de même une idée. Rien de précis, évidemment, mais une idée tout de même. Elle ne put retenir une grimace ; spontanément, elle n’aimait plus Elly. C’était bête, parce qu’els avaient eu l’air de bien s’entendre jusqu’à présent, aussi l’ancienne Poufsouffle décida-t-elle de laisser une chance à son interlocutrice. Après tout, ça n’était pas son genre que de penser du mal des gens a priori. Et puis, qui n’avait pas, un jour, fait des erreurs ? Eva-Rose était la première à admettre que parfois, on faisait des choses que l’on pouvait regretter ensuite. En revanche, si Elly démontrait qu’elle était bien celle que la rouquine se la dépeignait intérieurement, elle n’aurait plus aucune pitié. Eva-Rose n’était pas foncièrement méchante – et encore moins violente – mais elle ne pouvait supporter que l’on fasse gratuitement du mal aux autres, particulièrement à ses amis.

- Comment va-t-elle ? choisit donc de demander l’ancienne Poufsouffle ; ça fait longtemps que je ne l’ai pas vue.

Comme beaucoup de monde, à vrai dire. Une fois Poudlard quitté, que restait-il des vieilles relations ? Oh, cela ne faisait encore que deux mois depuis qu’Eva-Rose était partie diplômée de la grande école de sorcellerie, mais cela faisait aussi déjà deux mois. Le temps passe vite quand on est occupée et occupée, Eva-Rose l’était indubitablement. Elle avait peur de ne pas trouver le temps de voir ses anciens camarades et, peu à peu, de les oublier. Elle avait déjà eu suffisamment de mal à voir Charisma avant que celle-ci ne retourne à Poudlard pour sa dernière année, alors qu’en serait-il de Damon, Jane ou encore Rory qui, elle, était partie depuis un an déjà ?

Encore une fois involontairement – Eva-Rose manquait clairement de contrôle de soi – la jeune femme laissa apparaître sa surprise. Une morsure de bestiole qui faisait de tels dégâts ? Elle n’était pas bête et sans être experte en médecine, magique ou non, la rouquine avait suivi des cours de Soins aux Créatures Magiques, de potions, et Défense Contre les Forces du mal… Ca ne pouvait être un chien qui avait fait ça, pas un animal ordinaire ; certainement pas un animal ordinaire. Une telle blessure se recousait, était proprement nettoyée par un médicomage digne de ce nom. Il était indubitable que ce fût une créature magique qui avait attaqué Elly. Restait à savoir laquelle ; Eva-Rose n’était pas curieuse ni indiscrète mais là, elle était plutôt inquiète ; pour elle autant que pour son interlocutrice.

- Quel genre de bestiole ?

La réaction de la jeune femme en était heureusement restée à la surprise : Eva-Rose n’avait pas encore cherché à attraper sa baguette qui était dans son sac, ce qui aurait pu donner un résultat autrement embarrassant. D’ailleurs, si ça se trouvait, elle n’avait strictement rien à craindre d’Elly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptySam 10 Mar - 16:24

Comment Jane allait ? Mieux qu'elle, en tout cas, ça, c'était certain. Mais Elly devait admettre qu'elle ne lui avait pas beaucoup parlé ces derniers temps, pour ne pas dire pas du tout depuis sa sortie de Ste-Mangouste. La raison à cela était fort simple : elle n'osait plus tellement aller visiter sa famille. Enfin ... Les membres de sa famille qui ne restaient plus chez elle, serait-il plus exact de spécifier. Mais la situation était d'autant plus valable lorsqu'on parlait de Jane. Car cette dernière était la seule à avoir eu droit à la vraie version des choses, à savoir ce qui était réellement arrivé à Elly. Les autres ... Elle ne leur en avait toujours pas glissé mot. Mais il fallait la comprendre ; ce n'était pas précisément ce qu'on pouvait qualifier d'une nouvelle facile à annoncer, en particulier à ses proches. Elle craignait que ces derniers la rejettent, ne veulent plus rien savoir d'elle. Car il ne fallait pas se le cacher, à-peu-près tous les sorciers en ce monde craignaient la présence des Loups-Garous parmis eux. Il fallait les comprendre, certes, ceux qui ne souhaitaient pas se maîtriser devenaient de réels dangers pour la société. Mais pour les autres, cette vision globale devenait alors injuste. Injuste pour ceux qui prenaient soin d'éviter tous lieux publics lorsqu'approchait la pleine lune, injuste pour ceux qui prenaient le soin de toujours traîner sur eux une fiole de Tue-Loup. Mais la peur de tous reposait sur le fait qu'ils ne pouvaient précisément pas savoir qui faisait attention pour ne blesser personne, et qui ne le faisait pas. Enfin, revenons-en au fait. Toujours était-il qu'elle n'avait que peu de nouvelles de Jane depuis quelques temps, bien qu'elle devait reconnaître que c'était uniquement de sa faute à elle.
"Elle va bien ... Enfin, je crois. On ne s'est pas beauoup parlées depuis un moment. Mais j'ai cru comprendre qu'elle se plaisait bien à Ste-Mangouste. Elle suit une formation pour devenir Médicomage."

Elly hésita cependant à répondre à la deuxième question de son interlocutrice. Elle ne pouvait tout de même pas lui dire qu'elle s'était faite mordre par un Loup-Garou un beau et joyeux soir de pleine lune ... Sinon, seules trois possibilités allaient s'offrir à elle. 1- L'autre fille allait prendre peur et lui jeter un sort. 2- Eva-Rose allait prendre peur et se sauver. 3- Même chose que l'option 2, mais en plus du fait qu'elle irait peut-être prévenir le Ministère qu'elle avait rencontrée une Loup-Garou qu'elle croyait ne pas être enregistrée. D'un côté comme de l'autre, elle n'en ressortirait pas gagnante, c'était certain. La jeune femme fronça les sourcils. Si elle avait écouté durant ses cours de Soins aux Créatures Magiques au lieu de parler avec Millyann, peut-être aurait-elle pu trouver quelque chose pour justifier ce qu'elle venait de dire, pour répondre à la question que lui posait l'autre jeune femme. Mais ce n'était pas le cas. Non, elle n'avait pas écouté du tout dans ces cours, qu'elle avait jugé elle-même comme étant absurdes et totalement sans utilité. Et maintenant, elle croyait le contraire. Avoir écouté un minimum aurait pu lui servir en ce moment-même. Lui servir à inventer une réponse d'un minimum crédible. Mais comme mentionné plus tôt, ce n'avait pas été le cas et elle devrait se débrouiller pour trouver une réponse convenable.
"Le genre de bestiole qu'on n'aime pas rencontrer, en général."
C'était minime comme réponse et puis, ça ne répondait pas tellement à sa question, Elly le savait. En ce moment-même, la jeune femme aurait eut une forte envie de prendre ses jambes à son cou, de s'enfuir avant qu'elle n'en révèle trop. Mais fuir ne serait jamais une manière pour elle d'affronter la réalité.

Elly soupira. Elle commençait à en savoir marre de cette conversation qu'elle avait elle-même commencée. Pas à cause d'Eva-Rose, mais à cause d'elle-même. Elle se contredisait à tour de bras, mensonge par-dessus mensonge. Non, ça finirait là, point. Elle défit son bandage et montra son horrible blessure à son ancienne collègue. Si elle pouvait quelque chose pour elle, elle le lui dirait maintenant ou jamais. Sinon, elle espérait que ce point-là de la conversation s'arrête maintenant. À première vue, il était bien difficile de savoir par quel "animal" cette blessure avait été causée. Seuls ceux qui s'y connaissaient vraiment pourraient sans doute le deviner, puisqu'Elly elle-même en était venue à douter lorsque la Médicomage lui avait apprit comment elle se l'était faite. Mais bref, revenons-en au moment présent. Elle regarda Eva-Rose avant d'ajouter :
"Si jamais tu penses pouvoir faire quelque chose pour ce genre de blessure, je t'en supplie, dis-le-moi. Ça fait un mal de chien."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) EmptyVen 16 Mar - 21:26

Une formation pour être médicomage ? Eva-Rose sourit : cela faisait longtemps que la blonde avait se projet en tête et la rouquine était contente que sa camarade – à défaut de pouvoir dire son amie – ait pu suivre la voie qui l’intéressait comme elle-même avait pu également le faire. Un domaine qui, là encore, n’était clairement pas fait pour l’ancienne Préfète : trop de stress, de sang, de morts – bref, rien qui lui plaisait – mais tant que cela allait à Jane, c’était tout de même ce qui importait le plus parce qu’il n’y avait sans doute rien de pire que de se retrouver engagée dans quelque chose qui ne plaisait pas. Il y avait certes toujours moyen de changer, de partir en arrière pour prendre un autre chemin mais ça restait bel et bien une perte de temps, un accroc dont Eva-Rose préférait ne pas entendre parler. Heureusement, il semblait que comme elle, Jane avait bien choisi.

- Tant mieux pour elle. Et toi, tu fais quoi dans la vie ?

Si elle sortait effectivement de Poudlard et qu’elle venait de se faire bouffer le bras de la sorte, il était peu probable qu’elle ait vraiment eu le temps de bien chercher. Enfin, qui sait ? En tout cas, ça faisait la conversation et même si le soir tombait, pour l’instant ça ne dérangeait pas Eva-Rose qui, évidemment, partirait sitôt qu’elle en aurait assez. Enfin, il est plutôt erroné de présenter les choses de la sorte puisque sa politesse le lui interdirait mais dans sa tête, c’était plus ou moins réalisable.

Le doute s’instillait en tout cas de plus en plus dans l’esprit d’Eva-Rose quant à la créature qui avait pu mordre Elly mais cette fois-ci, la rouquine choisit de ne pas pousser sa curiosité plus loin : il était inutile de braquer un peu plus l’ancienne Serpentard qui ne lui dirait rien si elle n’en avait pas envie. Plutôt que de se précipiter dans un affrontement infructueux avec son interlocutrice, Eva-Rose choisit donc de continuer sur un autre sujet – ou du moins sur une déviation de celui qui les occupait.

- Et comment t’as rencontré cette amicale bestiole ? Histoire d’éviter qu’il m’arrive la même chose.

En même temps qu’elle faisait cette piètre tentative d’humour quelque peu noir, Eva-Rose sourit tristement à Elly qui devrait vraiment souffrir vue la tête de la blessure. La rouquine ne pouvait cependant rien y faire, encore une fois. Elle l’expliqua à Elly.

- Malheureusement, je ne suis pas médicomage. Mon domaine, c’est l’histoire de la magie, la théorie.

Bien inutile en de pareils cas, en effet. L’était-ce tout court, d’ailleurs ? Eva-Rose ne cherchait pas particulièrement à avoir un métier très actif ou dont tout le monde parlerait de l’utilité. Certes, apprendre du passé était important pour la vie du présent mais qui était prêt à le reconnaître ? Et surtout, dans une telle situation, elle était bloquée. Même les médicomages n’avaient rien su faire, il était donc peu probable que qui que ce soit puisse aider l’ancienne Serpentard.

- Il faudrait peut-être te renseigner à l’étranger ?

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Je te connais ? (PV) Empty
MessageSujet: Re: Je te connais ? (PV)   Je te connais ? (PV) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je te connais ? (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je te connais. Mais toi, voudras tu me connaitres ? [Pépite d'Or & Shiki & Odyssée]
» La politesse, tu connais ? [PV Juliet]
» Tien,mais je te connais toi...[Croc Pur,Aigle,Bleu-Bleuet,Plume du Soleil]
» Attends, tu me connais ? Nan ? Eh bien tu vas me connaître !
» Shimey - La peur? Je ne connais pas. Soldat, deuxième ligne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: