AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [PV] Professeur absent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyLun 9 Jan - 20:36



Les BUSEs. Lorsqu'elle en avait reçu les résultats, elle n'avait vraiment pas pensé un seul instant que les choses pourraient être aussi simples que ça. Et ça avait réellement été incroyable ! Elle avait eu de bonnes notes. Bon, okay, pour une élève qui travaillait, ça n'avait rien de bien étonnant. Elle avait passé beaucoup de temps à travailler ses cours alors c'était plutôt logique, dans l'ensemble, de se dire que ça allait pouvoir être aussi simple que ça. Même si c'était plutôt dur à croire, dans l'ensemble. Mais elle avait fini par le croire et c'était ça le plus important, à n'en pas douter une seule seconde. Quoi que l'on puisse bien croire, oui voilà. Et c'était ça le plus important. Ca qui comptait le plus, bien sûr. Enfin bon, elle avait donc, eu de bonnes notes et c'était ça le plus important au final, c'était sur ça qu'il fallait surtout se concentrer. Et c'était ce qu'elle faisait, au final.

Enfin bref, assez parler de tout ça parce qu'une fois en sixième année, il fallait se dire qu'elle n'aurait pas d'examen à passer au moins, et c'était ça le plus important, à n'en pas douter ! Même si ce n'était pas vraiment ce qu'il y avait de plus simple à faire, c'était indéniable. Et puis bon, il n'était pas non plus super important de parler encore et encore de résultat d'école non ? Il fallait surtout qu'elle se coule la vie douce pour cette année. Parce qu'il ne fallait surtout pas qu'elle oublie qu'elle n'avait pas de gros examens cette année et que donc, elle n'aurait pas à trop se casser la tête ! Bien sûr qu'il était déjà temps de se mettre à réviser pour les ASPICs, mais il ne fallait pas non plus se mettre trop la pression hein ! A quoi bon, si ça n'était pas pour finir avec la tête en bouillie. Blake était une personne posée, et peu prise de tête qui faisait toujours très attention à ses cours. Elève sérieuse, elle avait, plus d'une fois, bien compris que c'était loin d'être le cas de tous les élèves de l'école mais elle s'en moquait bien sûr. Ce n'était pas non plus comme si elle portait un réel intérêt à tout ça, loin de là même.

Un sourire sur les lèvres, elle mit ses affaires dans son sac et le tour fut joué, il était maintenant tant d'aller en cours. Sauf que... Sauf que la chose fut bien plus difficile que l'on aurait pu le croire une seule et vous savez quoi ? Et bien en faite, c'était le professeur qui n'était pas là. Levant les yeux au ciel, elle remit son sac sur son épaule, de façon plus convenable et parti dans l'autre sens. Il avait mis un mot sur sa porte, comme s'il n'avait pas pu faire passer le message à l'heure du repas tiens ! Mais non, il fallait croire que la situation n'était pas aussi simple et c'était bien dommage en réalité. Bon et bien maintenant, il était surtout question de trouver un truc à faire puisque ce cours avait été le seul de toute son après-midi de prévu.. Donc du coup.. Bon, okay, ça libérait son emploi du temps et ce n'était pas plus mal. Mais ça lui faisait du bien et ce n'était pas elle qui allait se plaindre parce qu'elle n'avait pas cours hein ! Que l'on se comprenne bien hein, d'accord oui, elle était une fille bosseuse et tout ça, mais ça ne voulait strictement rien dire hein ! Mais bon, que cela soit facile ou non, il allait sincèrement falloir faire avec et surtout faire attention à ce que les choses ne se passent pas trop mal, même si elle ne pouvait pas tant le jurer que ça. Elle était contente bref quoi !

Le truc c'était que du coup, tous les autres élèves devaient avoir cour donc elle se retrouvait toute seule.. Enfin.. Elle pouvait toujours faire un tour et essayer de voir s'il n'y avait pas quelqu'un ! Même une personne qu'elle ne connaissait pas tiens, où était le problème au final ? Il n'y en avait pas oui, voilà. Et c'était ça qui était le plus important, ça sur quoi il fallait se concentrer. Et puis même s'il s'agissait d'une personne qu'elle ne connaissait pas tiens ! Elle n'avait pas envie de rester seule.. Pouvait-on vraiment lui en vouloir ? Non bien sûr. Elle se dirigea vers le parc et un visage accueillant, à quelques mètres, attira son regard. Et elle finit donc par s'avancer vers cette bouille.  « Hey salut ! Pas cours cet après-midi ? ». Bon, elle ne voulait pas lui faire peur non plus hein.

786
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyMar 10 Jan - 18:37




Il y avait une chose qui choquait la jeune fille, c’était d’avoir travaillé dure sur un devoir et qu’au moment de le remettre le professeur se volatilisait comme par enchantement. Bon dans une école de magie, c’était des choses qui pouvaient facilement arrivé. Anne c’était rendu dans la classe de se professeur car elle avait une question. Elle voulait une spécification sur une question. C’était la routine des élèves avoir des questions mais de la a faire disparaître un professeur c’était une autre paire de manche. Bon, l’enseignant n’avait pas disparu juste absenté pour l’après midi. Une question d’un élève c’était courant, l’absence d’un professeur un peu moins. Elle avait cours avec lui à la dernière période juste après le cours des cinquièmes années. Arrivez devant la porte, elle trouva le mot. Quelle originalité pour faire passer le mot. Bref, elle avait tous son après midi de libre. En tout élève normalement constitué, en gros qui avait une vie en dehors de l’école, se serait réjouit. Elle s’était un mélange entre la frustration de resté sans réponse et un sentiment de bonheurs créé par l’annulation du cours. Il faut dire qu’atteindre la perfection dans les notes scolaire vous empêches souvent de vivre l’adolescente comme il se doit.

Bref, Anne décida de sortir. Le grand air pouvait calmer bien des personnes… comme elle. Elle aurait aimé courir mais n’était pas habillé pour. Entre vous et moi, une robe de sorcier s’est quelques peu encombrant. Elle choisit donc un place au soleil –vitamine D c’est bon pour le moral- ou la jeune Serdaigle pourrait librement lire. Rien de mieux qu’on bon roman pour vous détendre. Anne s’installa sur la pelouse et cherche son roman dans son sac. Elle ne le chercha pas bien longtemps vu que son sac n’était pas bien grand. Le livre avait un aspect usé et on pouvait voir qu’il avait été réparé à plusieurs reprises. C’était un livre qui appartenait à sa mère et que la jeune fille lui avait emprunté avant de commencer les cours. Le titre : La dernière licorne. Petit roman difficile à lire pour un non habitué à lire. Mais pour elle, un véritable petit chef d’œuvre littéraire.

Elle n’avait pas encore ouvert le livre qu’une élève s’approcha d’elle pour l’abordé. Si Anne était aussi audacieuse que cette jeune fille, elle aurait déjà des centaines d’ami. Anne était une fille sociale mais qui n’avait pas toujours l’audace de faire le premier pas. Et pourtant, discuté avec des personnes ne la gênait pas vraiment. Mais faire se que Blake venait de faire avec elle, ce n’était pas encore venu le jour ou elle le ferait aussi naturelle que la jeune fille devant elle. Elle appartenait à la maison de Gryffondor. C’était facile vu que tous les uniformes portaient l’emblème de leur maison. Anne se leva pour être à sa hauteur
. «Salut! Effectivement non, j’avais un cours juste à la dernière période et finalement il y a un joli mot dans la porte… bref, je prends sa relaxe. Tu n’as pas de cours non plus?» demanda la Serdaigle à la Gryffondor.

515 mots


TOUT COMPTE
CLASSES
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyLun 16 Jan - 23:28



La même bêtise. Un mot sur une porte et tout de suite, le professeur se montrait comme étant excusé. Chose qui pouvait paraître impensable sur bon nombre de points, d'ailleurs tiens.  « A croire que tous les professeurs se sont passés le mot en faite.. ». Non mais c'était vrai quoi, la coïncidence n'en était pas moindre et était plutôt pas mal importante au final. Mais ce n'était pas non plus comme si c'était elle qui allait faire de réelle remarque à ce sujet. C'était même bien loin d'être son genre ou même dans ses habitudes, pour tout dire. Elle ne pouvait pas se permettre ce genre de chose et elle ne l'aurait jamais supporté en faite, d'ailleurs, pour tout dire. Ce n'était pas facile et c'était loin d'être le cas. Il y avait bon nombre de choses qui n'étaient pas au mieux, au sein de Poudlard. Mais ce n'était pas pour autant la fin du monde et c'était sur ça qu'il fallait savoir se concentrer. Même si c'était loin d'être aussi évident que l'on voulait bien le laisser croire.

Elle possédait un livre sur elle et ça avait sincèrement le don de lui prendre la tête et de la bouffer de l'intérieur, ne serait-ce qu'un peu. Oh, ce n'était pas bien méchant hein. Mais disons qu'elle ne voulait pas la déranger et si cette fille avait un livre, ça ne pouvait que vouloir dire qu'elle avait voulu le lire non ? C'était plutôt logique, il n'y avait absolument aucun doute à avoir à ce propos, même si ce n'était pas forcément aussi simple que l'on pouvait le vouloir ou même vouloir que les choses soient. Ce n'était jamais facile, et cela ne le serait probablement jamais, en plus de ça. Mais elle espérait en tout cas qu'elle n'était pas en train de la déranger, même si ce n'était pas aussi simple que l'on pouvait bien le vouloir. Elle voulait que les choses aillent bien, et c'était ça le plus important. A n'en pas douter. Nerveusement, elle glissa une main dans ses cheveux, de façon légère et douce.  « Rassure moi, je ne te dérange pas dans ta lecture hein ? Je vois que tu as un livre et je ne voudrais pas t'empêcher de le feuilleter si c'est ce que tu veux.. ». Surtout qu'elle se serait sentie extrêmement mal si elle était réellement en train de l'ennuyer.

Tiens d'ailleurs, la politesse aurait probablement voulu qu'elle se présente aussi. Et l'idéal était de ne pas trop tarder sur ça, sinon, on finissait par manquer de sujet et c'était celui là qui tombait. Et imaginez donc que vous êtes en train de parler avec quelqu'un et que vous ne lui demandez son nom qu'à la fin de la conversation ? Pas terrible n'est-ce pas ?  « Au faite, je ne me suis même pas présentée alors que je t'agresse presque ! Moi c'est Blake. Je suis en cinquième année. Et toi ? ». Bon, okay, l'agression était peut être un terme un peu exagéré et c'était loin d'être le cas. Surtout que Blake n'était pas le genre de personne agressive ou même désagréable la plupart du temps. Et si cette fille ne voulait pas lui parler, en plus, elle n'y était pas obligée !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyLun 23 Jan - 17:33


Toujours bien assit sur la pelouse, alors qu’elle expliqua la raison de son après midi de libre, Anne dépose son livre qu’elle venait prendre. Puis la rouge et or répliqua. Son commentaire fit sourire la jeune Serdaigle. Alors que la jeune fille continua de s’exprimé. D’ailleurs, elle lui demandait si elle la dérangeait car la lionne avait remarqué son livre qu’Anne venait de déposé près d’elle. La lionne ne dérangeait pas le moindre du monde la bleu et argent. En fait, l’arrivé de la blonde lui permettra de passé une après-midi. Anne rangea le livre dans son sac, pour lui démontré qu’elle ne dérangeait pas mais qu’elle était la bienvenue. Anne se leva pour lui confirmé. Mais la rouge et or ne lui laissa pas le temps de répondre. Mais c’était pour une bonne cause, celle de se présenté à Anne. Elle apprit le nom de la jeune fille : Blake ainsi que son année.

Elle était en cinquième. Anne se doutait un peu, elle était en sixième et ne l’avait jamais vu dans ses cours communs avec Gryffondor. Elle commença par rassuré la jeune fille vis-à vis le livre
. « Non non, je venais juste de le prendre, t’inquiète pas. » Elle sourit, elle lui tendit sa main « Enchanté Blake » Pour Anne, elle trouvait le nom de la jeune fille originaire. Il faut dire que le sien n’était pas les plus original. Mais bon, on ne choisit pas son nom. « Je suis Anne, Anne Wild, sixième année!» dit-elle avec un sourire accroché sur son visage. L’avantage de leur après-midi de libre à tout les deux est qu’elle pourrait apprendre à se connaître toute en profitant de la merveilleuse journée. Le soleil brillait de mille feux.

« Blake, tu ne m’agresse pas, pas la moindre du monde. Profitons de notre après midi libre, du beau soleil. Et puis, rencontrer de nouvelle personne s’est amusant. Enfin, je trouve. Et s’est plus amusant que de lire» Anne regarda Blake. Elle aimait la confiance qui se dégageait de la jeune fille et sa s’en même la connaître. Toujours est-il que la vie vous réserve bien des surprises.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyLun 6 Fév - 15:42



Bon et bien, certes, elle était peut être en train de déranger sa camarade mais au moins, elle avait trouvé une personne pour converser ! Et puis que l'on soit bien d'accord, si parler avec elle la dérangeait vraiment, elle pouvait très bien le lui dire et ce n'était clairement pas elle qui allait s'en offusquer. C'était le genre de chose qu'elle pouvait aisément comprendre et qu'elle n'aurait pas mal pris. Bon, peut être un peu, parce que ça faisait toujours un peu mal de se faire rejeter. Mais ce n'était pas non plus la fin du monde et même si ça pouvait être un problème assez certain, il ne fallait pas non plus se mettre à croire que les choses seraient vraiment aussi compliquées que ça. Il fallait savoir faire avec quoi. Même si ce n'était pas toujours simple. Et donc oui, elle s'inquiétait et elle ne voulait pas la déranger. Mais si cette fille lui assurait qu'elle ne la dérangeait pas, il fallait qu'elle se mette en tête que c'était peut être le cas. Même si elle avait tout de même cette fâcheuse tendance à croire que ce n'était pas aussi simple et que dans le fond, elle devait quand même un peu la dérangeait. Oui, Blake était toujours ce genre de personne, à croire qu'elle dérangeait tout le monde tout le monde. Son aspect timide qui ressortait lorsqu'elle parlait aux gens et ça rendait toujours les choses plutôt compliquées et énervantes, quoi que l'on puisse bien en dire, d'ailleurs. Mais que cela soit simple ou non, ça n'allait pas changer grand chose !

Cette fille lui plaisait bien en tout cas ! Non pas qu'elle soit tombée sous son charme ou ce genre de chose hein, elle n'avait pas changé de bord dans la nuit ( et elle n'était même pas en âge pour vraiment le dire de toute façon ), mais en tout cas, elle avait vraiment l'air cool et la jeune fille était persuadée qu'elles allaient bien s'entendre toutes les deux. Bon, en tout cas, elle l'espérait, même si ce n'était pas toujours aussi facile que l'on pouvait bien le vouloir. Elle faisait de son mieux et c'était ça le plus important. Ce point sur lequel il fallait se concentrer avant tous les autres. Quoi que l'on en dise, d'ailleurs.  « Je suis contente de ne pas te déranger ! Mais si je viens à t'ennuyer, surtout n'hésites pas à me le dire ! ». Elle ne voulait pas que cette fille se sente obligée de lui parler. Et ce, même si elle se répétait et que c'était justement en lui disant ça qu'elle allait finir par la saouler. Stupide hein ? Oui, à n'en pas douter, mais elle faisait de son mieux en tout cas. Même si on ne pouvait pas y faire grand chose quoi.

Anne semblait être une fille agréable, joyeuse également. Ce genre de personne que l'on était heureuse de connaître parce qu'elle apportait toujours la joie. Elle faisait de son mieux, elle, pour être un peu pareil, mais c'était loin d'être aussi simple. Mais bon, on n'allait pas non plus en faire tout un scandale. Un jour, en tout cas, elle avait été ainsi, à donner le sourire à tout le monde, à rendre joyeux les gens. Mais ce n'était pas toujours facile et elle avait finit par blesser les gens par sa tristesse et par son manque d'envie de sourire. Aujourd'hui, ça commençait à aller mieux mais il y avait toujours un petit truc de difficile qui finissait par la faire replonger. Combien de fois, encore aujourd'hui, elle s'effondrait en larmes dans le dortoir.. Ce n'était jamais facile non, mais elle faisait de son mieux. Et elle maîtrisait à merveille le sort d'insonorisation maintenant... Alors personne n'entendait ses sanglots et c'était ça qui comptait... M'enfin parler de tout ça, n'allait clairement pas l'aider, c'était évident.  « Enchantée également Anne ! »

Elle avait raison en tout cas, il n'était pas utile de continuer encore et encore à lui demander si elle la dérangeait. L'idéal était de se poser ici, de s'installait sagement et tranquillement et de profiter de la chaleur et du soleil, qui allait bientôt disparaître pour ne plus se pointer pendant plusieurs mois et c'était bien là la toute dernière chose qu'elle voulait. Et puis oui, parler avait un petit quelque chose de plus amusant que la lecture. Enfin.. Pas toujours en faite, parce qu'un bon livre pouvait vraiment amuser et se montrer super plaisant, même si ce n'était pas toujours aussi évident que l'on pouvait bien vouloir le penser. Il fallait tomber sur le livre parfait et parfois, ça s'avérait être un bien trop grand inconvénient et le livre pouvait facilement devenir ridicule. Oui, voilà.  « Oui tu as raison ! Je vais arrêter de dire ça ! Tu lis quoi d'ailleurs ? Il y a bon nombre de livres vraiment amusant à lire tu sais ? »

825
822

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyVen 10 Fév - 17:45


Il en faillait beaucoup pour dérangé la jeune femme. Anne était patiente de nature et sont petit frère Éli l’avait découvert à ses dépens lorsqu’il était avait 8 ans. Elle était en trains de s’entrainé au piano alors qu’Éli chantait –c’était plus des cries qu’autre chose- a tu tête dans la maison d’une voix particulièrement fausse. Ben la fillette continua à jouée et se fut les parant qui arrêta leur fils. Bon Anne prit tout même une punition quoiqu’injuste mais bon, la vie n’est pas juste. Bien qu’elle ne soit pas une tête aussi forte de Blake, elle n’était pas à Gryffondor mais à Serdaigle, elle avait un certain caractère (Pour une Serdaigle) bref, nous ne sommes pas la pour savoir qui a plus de caractère entre les deux jeunes filles. Bref, elle sourit à Blake lorsqu’elle confirma ma sa joie de ne pas la dérangé. Pour se qui de lui dire lorsqu’elle allait la dérangée ou l’ennuyé Anne trouvait toujours ça délicat. Il n’était jamais facile de se faire rejeté. Bien sur, il y avait toujours la manière de le dire. La diplomatie n’était pas toujours donnée à tous. « D’accord Blake!» dit-elle à la Gryffondor

Pour ce qui est de la lecture, il était évidant que la bleu et argent adorait sa. Beaucoup même. Surtout, le monde des livres et des histoires qui vous font rêver. C’était un véritable plaisir pour l’Anglaise. Mais, elle savait aussi que rien ne remplace une bonne discutions avec un autre être humain. C’était se qu’elle pensait. Elle lisait la dernière licorne, une œuvre littéraire d’un auteur moldu. Ce n’était pas un livre récent et le trouvé pouvais s’avéré un peu complexe de nos jour (sans l’aide d’internet). Mais avec de la patience, encore possible de le trouvé surtout pour un livre de 1968 (la première édition bien sur)
« C’est la dernière licorne de Peter S. Beagle, si mes souvenir sont exacte, c’est un auteur moldu Américain » Elle passa sa main dans ses cheveux pour dégagé son visage. Elle prit le livre pour le passer à Blake. C’était un petit livre un peu plus grand qu’un format de poche mais plus petit que le grand format habituelle. Il contenait environ 400 pages et la couverture était flexible comme les livre pas cher des moldus. Il faut avouer que les reliures des livres des sorciers étaient beaucoup plus solides. Mais bon, comme je le dis souvent : on ne peut tout avoir dans la vie, être beau, être fin et rester au village.

« Oh oui, il en a des super bon! Pour être franche j’ai un penchant pour la littérature moldu, j’aime leur manière de décrire le monde magique. Ils sont là à désiré ce qui ne peuvent avoir sans même se douté qu’il est non loin d’eux autre. » Elle fit signe a Blake qu’elle pouvait s’asseoir près d’elle avant de reprendre sur sa poussé de se livre.« Il fut écris a 1968, ce n’est pas vraiment se à quoi nous sommes habitué de lire, mais il n’est pas trop difficile. Enfin, j’en ai vu des pires. Quel est ton genre préféré?» demanda t-elle à la lionne.


527 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptySam 11 Fév - 16:42



Blake n'était pas le genre de personne trop chiante ou en tout cas, elle faisait toujours de son mieux pour que les choses ne semblent pas trop mal se passer. En clair, rien n'était vraiment facile et on faisait de son mieux pour que les choses aillent bien. Bon, allez, que l'on se comprenne bien, Blake était gentille. La gentillesse incarnée d'ailleurs, mais que l'on ne se mette pas pour autant à s'emballer, il y avait bon nombre de facilitée qu'elle n'avait pas et ça, elle en était parfaitement consciente, bien entendu. Elle était agréable, douce et gentille encore que, si on venait à un peu trop la chercher, elle pouvait facilement en énerver plus d'un et il n'y avait absolument aucun doute à avoir à ce sujet bien précis, ça allait de soit, bien sûr. Mais bon, quoi que l'on puisse bien en dire, elle était cool et gentille quand on ne lui cassait pas les pieds mais ça, c'était une chose qui était commune à beaucoup de monde hein, et c'était un point que l'on ne pouvait pas nier, ça allait de soit. Comme si, les gens, lorsqu'on leurs marchait sur les pieds, se contentait de se taire et de se laisser faire. Pathétique. Et le pire, c'était qu'il y avait sans doute des gens comme ça, en plus.

Le livre qu'avait Anne ne disait absolument rien à Blake. Bon, elle ne lisait pas très souvent et c'était sans doute à cause de ça mais malgré tout, elle devait bien avouer qu'après avoir entendu le nom du livre et son auteur, elle avait l'illusion qu'elle était un peu nulle hein. Non pas que cela soit aussi évident que l'on pouvait bien le croire hein, c'était même loin d'être le cas. Mais après, pour ce qu'il en était du reste, elle devait bien avouer que ça n'avait rien de vraiment spectaculaire, et c'était ça le plus important, à n'en pas douter. Et puis bon, on ne pouvait pas non plus connaître tous les auteurs de livres non ? Et pour cause, en faite, Blake n'en connaissait vraiment pas beaucoup.  « Je ne connais absolument pas, désolée ! De quoi est-ce que parle ton livre ? ». Bah oui, à défaut de ne pas lire beaucoup de livre, elle aimait en lire des biens et du coup, le meilleur moyen de savoir si un livre est bien ou non, c'était bel et bien de demander son avis aux gens. Et si elle le lisait, ça devait bien dire qu'il était plutôt bien non ? Sinon, elle ne s'en serait pas vantée non ? Oui bon, c'était peut être stupide, dis comme ça, à bien y réfléchir, mais il ne fallait pas non plus lui en vouloir hein. Anne le lui tendit et elle le regarda, un peu sous tous les angles. Mais plutôt que de lire le résumé, elle préférait avoir le résumé de Anne. C'était plus humain, et elle pouvait rendre tout ça plus vivant aussi.

Un penchant pour la littérature moldu. Et bien soit, oui pourquoi pas. Après tout, ce n'était pas parce qu'ils étaient moldus qu'ils ne savaient pas écrire hein ! La jeune Blake adorait les Stephen King et les Anne Rice, elle n'en perdait jamais une seule miette ! Et pourtant oui, ils se plaisaient à parler d'un monde qu'ils pensaient inventer alors que ce n'était pas le cas ! C'était plutôt bizarre et aussi, dans l'ensemble, super plaisant, de se dire que l'on avait la chance de vivre dans un monde comme celui là, et aussi de savoir que certaines des choses écrites étaient vraies ou fausses. C'était marrant quoi.  « C'est vrai que c'est plutôt marrant en faite ! Ce n'est pas moi qui vais en dire le contraire en tout cas hein ! J'adore Stephen King par exemple tu vois ? Mais sinon, hum.. Non, je n'ai pas vraiment de genre particulier. En général, je suis en mesure de lire tout et n'importe quoi. Mais je t'avouerais que je ne lis pas tant de trucs que ça pour autant !».


680
678

CAVALIER
TOUS COMPTES
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyMar 14 Fév - 18:56


Au risque de me répété, Anne était une fille simple, douce, souriante et gentille. Une vraie source de soleil comme disait sa mère. La preuve, elle n’avait pas jeté Blake lorsqu’elle s’était approchée d’elle pour converser. La discutions avait dévié sur les livres. Blake s’informa sur l’histoire du livre. Anne adorait se livre (comme moi d’ailleurs). C’était l’histoire de la dernière licorne devenu humaine pour sauver ses consœurs du méchant roi et du taureau de feu. Alors Anne prit une inspiration alors qu’elle chercha les mots exacts pour décrire l’histoire du livre. « La dernière licorne, comme indique le titre, parle de la dernière licorne encore libre dans sa forêt de lilas ou il y a un printemps éternel. Elle entend des chasseurs qui travers sa forêt parlé qu’elle est la dernière. Bien sur, elle ne croit pas que se soit possible, mais le doute est dans son cœur. Alors qu’elle se promène de se posant des questions, elle rencontre un papillon chantant. Elle apprend pour le taureau de feu et aussi qu’elle devrait voyager loin, loin, loin de sa belle forêt pour apprendre la vérité. Et elle part à l’aventure. » Bon Anne lui fit un résumé des premières pages. Rien de mieux pour vous donnez l’envie de lire un livre.

« C’est un résumé des premières pages, évidement, il lui arrive pleine d’aventure. Elle se fait enfermée dans une cage, réalise que les hommes ont arrêté de croire aux licornes, elle rencontre un magicien maladroit, un prince. Tu vois le genre» Anne apprit que la rouge et or aimait Stephen King. Bon elle ne pouvait pas avoir le même goût littéraire. Elle ne pouvait pas dire si oui ou non elle aimait cet auteur. Elle n’avait jamais vu de ses livres. Pour heures, elle avait quelques réticences à le lire. « Je le connais de nom, mais je l’ai jamais lu. J’hésite en fais. Ce n’est peut-être pas mon style. Par contre, je n’aime pas les romans arlequins, c'est vraiment pas mon style. C'est beaucoup trop prévisible...» Mais Blake lui apprit qu’elle lisait un peu de tout bien qu’elle ne lit pas autant qu’elle. « Pas grave ça! Je n’ai pas lu beaucoup de roman l’année dernière à cause des buses. J’espère avoir un peu plus de temps cette année ». C’était un fait, l’année des buses vous donnent que très peu de temps pour les petits plaisir simple de la vie. Et pour la jeune femme, elle avait trouvé particulièrement difficile de ne pas pouvoir lire ou même jouer du piano. Puis une question vint à son esprit, le Quidditch. « Est-ce que tu jour au Quidditch?»

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyVen 24 Fév - 15:42



Blake n'était pas du genre à se rabaisser mais elle était humaine et bien entendu, elle n'était pas non plus de ceux qui s'évaluer de façon trop importante, cela allait de soit, bien entendu. Enfin bon, quoi de plus normal en même temps hein ? Un soupir s'échappa doucement des lèvres de la jeune fille. Non pas pour manifester une gêne ou un ennui bien sûr, que l'on ne se fasse pas avoir par de telles banalités. Mais pour autant et bien oui, c'était une chose plutôt bien évidente. Voilà. Elle était bien là, et la compagnie d'Anne était sympa. Elle était agréable et douce. Ce n'était donc pas elle qui allait s'en plaindre, ça allait de soit.

Par contre, pour ce qu'il en était de son livre, Blake n'était pas vraiment sûre de trouver ce genre d'histoire vraiment passionnante. Lorsqu'elle lisait, elle préférait les trucs quelque peu plus adulte. Plus plaisant. Enfin.. Ce n'était que son avis et il ne fallait pas non plus se mettre à croire qu'elle était en train de critiquer les lectures et les choix de la jeune fille qui se trouvait devant elle hein ! Ce n'était pas son genre, en plus de ça. Mais oui, cela ne lui plaisait pas, voilà tout. Et on ne pouvait tout de même pas lui en vouloir, à ce sujet. Mais il était, pour autant, absolument hors de question pour elle de le dire ainsi, ça allait de soit.  « Ce n'est pas vraiment le genre de livre que j'aime lire, je te l'avoue. Après, chacun est libre de lire ce qu'il veut bien entendu ! Ce n'est pas moi qui vais faire la moindre remarque à ce sujet, ça va de soit ! ». Et puis bon, ce n'était pas non plus comme si elle lisait toujours des choses trop intelligentes ou ce genre de chose. Impossible même, d'une certaine manière. Ca allait de soit oui, voilà. Donc elle n'avait strictement rien à ajouter à ce propos. Tout simplement. M'enfin bon. Mais en tout cas, oui, pour le reste, elle voyait bien le genre. Ce qui allait plutôt de soi, en réalité. Mais il n'y avait aucune possibilité à dire le contraire et surtout, ce n'était pas son genre. Mais non, elle n'en était toujours pas intéressée. Ca ne l'attirait absolument pas et c'était sans doute bien mieux ainsi aussi. A n'en pas douter oui, voilà.  « Peut être un jour ! Mais je t'avouerais que pour le moment, non, ton livre ne semble pas attiré mon attention, désolée ! ». Enfin bon, elle n'avait pas non plus à s'excuser au final et c'était surtout sur ça qu'il fallait que l'on se concentre, ne serait-ce qu'un peu, bien entendu. C'était plutôt important.

Le fait qu'elle n'ait encore jamais lu de livre de Stephen King n'était pas aussi triste que les gens pouvaient bien se mettre à le croire. C'était même loin d'être le cas, pour tout dire. Ca allait de soit. Et puis elle n'avait que seize ans et il n'était qu'un auteur parmi des milliers d'autres. Alors il était tout à fait possible, pour tout le monde, de lire ce qu'il voulait lire. Personne n'était obligé de faire en fonction des autres. Oui voilà, tout simplement.  « Bah, c'est un des nombreux auteurs qui existent ! ». Et pour ce qu'il en était des romans arlequins, par contre, c'était une toute autre histoire bien complexe!  « Pour les livres arlequin, je suis d'accord ! C'est toujours pareil. Aucun intérêt je trouve.. ». Au moins, même si leurs goûts divergeaient quelque peu, ils étaient d'accord sur ça et c'était là que se situait le plus important, à n'en pas douter oui.

Mais ouais, peut être que si elle lisait un peu plus, ça aurait été différent, elles auraient pu tenir une longue conversation et tout ça ! Mais puisque sa nouvelle amie ne semblait pas lire non plus, ils n'étaient pas en mesure de faire croire que c'était le cas et de ce fait, et bien...  « Bah, ce n'est pas la fin du monde je trouve ! Je veux dire.. Si on ne passe pas notre temps à lire, ça veut bien dire que l'on a une vie plutôt palpitante non ? ». Oui voilà, c'était assez bon à savoir en plus de ça, non ? Dans un sens, en tout cas !

Le Quidditch, non, ce n'était pas son genre. Oh, elle assistait aux matchs, ça encore, elle pouvait le faire ! Mais pour le reste, c'était une autre histoire, et c'était souvent là que pouvait se trouver une quelconque difficulté, quoi qu'on en dise. Ce sport ne l'intéressait pas et même que cela ne l'avait, pour ainsi dire, jamais intéressé. Et le pire, dans tout ça, c'était que bah.. Ouais, peut être que les rouges manquaient de joueurs. Mais bon.. Les préfets n'avaient qu'à s'y mettre, puisqu'ils voulaient faire gagner des points à leur maison !  « Nop. J'y trouve pas de réel intérêt en faite. Je ne sais pas ce qu'i len est pour toi mais ouais, moi c'est ça. Après, j'aime bien regarder, mais ça s'arrête là. Et toi alors ? ». Elle ne se souvenait jamais des noms des joueurs des autres maisons et puis ça avait toujours eu tendance à changer continuellement alors bon..

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent EmptyMar 6 Mar - 18:58


Le choix de lecture était immense. Il y avait tant de livre à lire, tant de genre, tant d’aventure qu’on ne pouvait pas tout lire ni même tout apprécier. Anne était une fille terre à terre. Studieuse, calme, sociale. Son choix de lecture était porté plus vers l’imaginaire. Car selon la sorcière, rien de mieux qu’un peu d’imagination, qu’un peu de fantaisie pour se sortir de la routine. Elle ne s’entendait pas a se que la Gryffondor lui arrache le livre des mains pour vouloir commencer la lecture sur le champ. D’ailleurs la réponse de la rouge et or confirma son opinion. Elle n’était pas vexée. Un peu déçut soit mais pas vexé. Car, elle aurait aimée que la jeune fille s’intéresse d’avantage à cette histoire. Comme on me dit souvent, tous les goûts sont dans la nature.

Elle trouvait amusant que Blake spécifie que chacun est libre de lire ce qu’il veut. Ce qui la fit sourire. Ce n’était pas un sourire mesquin! C’était un simple sourire. Blake continua sur sa lancé. Anne l’écouta attentivement Blake lui dire que son livre ne l’intéressait pas pour l’heure. Qui sait se que la vie nous réserve. Anne je les dis plus haut, Anne ne sent vexa pas le moindre du monde. Lorsque Blake arrive sur Stephen King, ce fut du rapide. Comme elle d’ailleurs. Blake lui avoua des les romans arlequins ne l’intéressait pas. Comme elle d’ailleurs. Anne aimait les histoires d’amour mais pas du type arlequin. Elle préférait une histoire plus subtile qui se mêlait à l’histoire principale. Anne préférait ce demandé si un jour les deux personnages allaient finir ensemble plutôt que se soit clairement écrit. Bref… les romans arlequins n’étaient pas son genre tout comme Blake. C’était un point en commun. Elle rit suite a cette découverte commune.

Lorsque Blake arrivait sur le temps de lectures et la vie occupé. Elle n’était pas dans le tord. Anne lisait un peu tous les soirs. Par contre sa vie sociale n’était pas affectée par son temps de lecture. Elle prenait plus de temps que certain à finir un livre mais elle le savourait plus longtemps. C’était sont point vu de la Serdaigle.
« Effectivement ! J’aime autant faire du sport que lire. Mais je réserve les lectures avant de me coucher. Comme ça, je lis un peu en ayant une vie palpitante » dit-elle avec un sourire sur les lèves C’était vrai. La bleu et bronze avait deux amis avec qui elle adorait faire du sport. Laurell et Keith, deux Serpentards sportifs. Puis la discutions prit le chemin du Quidditch. Anne était curieuse de savoir si Blake aimait se sport magique ou non. Tout comme elle, elle préférait le regarder. Bien que Anne soit une fille assez sportive, elle préférait regarder les matches plutôt que des jouer. Pourtant, elle aimait bien volé. Blake lui retourna la question et la jeune femme lui répondit aussi sincèrement que possible. « J’aime le Quidditch, mais je préfère comme toi, regarder les matches. J’ai le jouer de temps en temps avec mon petite frère. Tu vois un peu le genre. Mais sincèrement, je préfère faire autre choses que de jouer dans une équipe. » Elle préférait jouer des petits matches amateurs avec sa famille et ses amis plutôt que d’être dans une équipe comme celle de sa maison.

554 mots


FLECHES
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[PV] Professeur absent Empty
MessageSujet: Re: [PV] Professeur absent   [PV] Professeur absent Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV] Professeur absent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle
» un floodeur au abonné absent...
» randy orton absent
» Detroit: Je serai absent due mardi 25 octobre aux jeudi le 27 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: