AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Se sent seul...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se sent seul...   Mer 30 Aoû - 20:12

[ affraid Quand Susan se déchaine, c'est quelque chose!!]

Lorsqu'Alexander paralait, il semblait quelque peu triste, bien qu'il riait il avait un air triste au fond de lui. Yuri l'aurait aider avec plaisir, mais elle ne devait pas se mêler des affaires d'autruis. Yuri Regarda Susan, à qui il répondit tout dabord. Elle semblait bizare, mais Yuri n'aurait su dire pourquoi. Elle ne devait pas dévisager la jeune fille trop longtemps. Elle aurait pu mal le prendre. D'autant plus qu'Alexander venait de s'adresser à Yuri. Elle devait donc le regarder, signe qu'elle l'écoutait. Yuri ne sacahnt que dire se contenta de lui sourire. Puis il lui proposa de regarder sa photo. Il avait donc remarquer que Yuri fixait la photo depuis un moment. Yuri sentrait la chaleur de ses joue devenant rouge augmenter. Elle enfonça un peu plus son visage derrière ses genoux. Mais laissant ses yeux visible, afin de regarder l'objet de sa honte. Yuri regardait les photo avec attention.

*Quelle idiote! Maintenant il risque de s'imaginer des trucs. Je vais passer pour une fille pas net. -_- Pourquoi je peux pas tourner mes yeux sept fois dans leur orbite avant de fixer quelque chose! ... Waah! C'est vrai qu'elle est très belle sa mère. Ce que j'aimerais être aussi jolie qu'elle...*

Yuri regarda Alexander. Elle comprennait à présent pourquoi Alexander l'intimidait, il tenait ça de sa mère. Elle avait l'air d'être quelqu'un d'extraordinaire. Comme toute les mamans, pensa Yuri. Mais rien qu'en regardant la photo, cette femme dégageait quelque chose de royale. En plus, elle avait un sourire magnifique, à faire tomber des dents. Peut être qu'être maman embellit les femmes! Son père était tout aussi impressionant. Et canon! Mais ça Yuri le garderait pour elle. Pas étonnant qu'Alexander soit aussi beau, se dit alors Yuri. Susan confirma les pensées de Yuri en confirmant la ressmblance entre eux. Puis elle posa deux questions: 'Ils vous manquent énormément? Je veux dire, vous avez l'air plutôt nostalgique: Poudlard vous ennuie-t-il?' Yuri était elle aussi curieuse, mais elle ne savait pas qu'Alexander et Susan était aussi ami. Pour demander une chose pareil. Yuri l'aurrai bien fait, mais elle aurait eu trop peur de le vexer ou de le blesser. Yuri jeta un coup d'oeil à Susan. Yuri s'était tromper: Susan été embarassé. Apparament elle regrettait ses dernières paroles. Yuri voulait aider Susan. Il fallait qu'elle trouve quelque chose d'intelligent à dire. Mais peut être que si Yuri disait quelque chose cela empirerait. De toute façon Yuri était trop timide pour prononçer le moindre mot. Pourtant elle voulait dire quelque chose.

"Heu..."

*Dit un truc! Je sais pas moi, que t'aime les bonbons! Noooon! Tais-toi cerveau!! Raaaa!*

"Ma maman aussi est jolie."

*Haaaaaaaaaaaaaaaaaaa! Mais je dit n'importe quoi! Non c'est vrai elle est jolie, mais je naurais pas dû le dire! Remarque vaux mieux ça, qu'autre chose... Mais je vais passer pour une idiote profonde et une totale débile de la race des dégénérés mentales! Mais...*

"Non pas que la tienne heu... La votre soit moche. Au contraire elle est très jolie. Et... Heu... Je suis désolé..."

Yuri aussi rouge que la smiley-cerise¤, se cacha la tête dans ses genoux. Se préparant aux éclats de rire de ses camarades.


¤smiley-cerise => :cherry:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se sent seul...   Mer 30 Aoû - 21:39

Alexander sentit la géne des deux filles mais sa vie et celle de ses parents avaient été plusieurs fois étalés dans la gazette du sorcier lors du procés de son grand père et sa mère avait toujours pris très bien la chose... il ne voyait donc pas pourquoi il se cacherait lui même même si comme elle il ne tomberait jamais dans la sensiblerie. Il commença par rassurer la jeune mademoiselle Smith qui semblait perdue et un peu affolée.

- toute les mères sont magnifiques, elles ont l'amour comme bijoux. De plus une enfant charmante ne peut avoir qu'une mère charmante et mademoiselle Bones et vous êtes toutes les deux dans cette catégorie ma chère amie.

Il s'installa ensuite au fond de son fauteuil et sans quitter les deux filles du regard et tout en leur adressant un sourire apaisant il commença à répondre à la question... question en soit pertinente.

- J'aime beaucoup notre école, elle est très agréable à vivre, et mes parents même si je les aiment beaucoup ne me manque pas vraiment mais j'ai quelques problèmes avec la maison serpentard qui me turlupinent depuis plusieurs semaines... c'est sans doute la raison de ma mélancolie.

Oui, son problème se tenait à quelques centaines de mètres de leurs maisons dans l'antre des sangs purs, ou dit comme tel. Une pensée lui vint alors à l'esprit.

- Mademoiselle Bones, votre tante Amélia Bones travaille au ministère n'est ce pas ? Dans le département de la justice magique ? Je me rapelle vaguement d'elle, elle faisait partie des personne qui ont condamné mon grand père, une grande dame. Il serait déplacé de lui transmettre mes amitiés mais je l'avais trouvé admirable. Elle fait partie de ceux qui ont compris l'acte... mais bien sûr un meurtre reste un meurtre et il était normal que mon grand père soit condamné.

Mais voyant le regard vide de mademoiselle Smith et la comprehension seulement partielle de mademoiselle Bones il s'en voulu d'avoir peut être embrouillé l'esprit des deux jeunes filles avec des paroles qui n'avaient peut être aps de sens pour elles.

- Mais je suppose que même vous mademoiselle Bones ne devait pas bien voir de quoi je parle, vous aviez hum... un an à l'époque, comme moi, et lors de la remise de peine seulement 4 ou 5, vous ne lisiez pas les journaux à l'époque, seul moi et les serpentards connaissent cette histoire... les réglements de compte entre sangs purs sont quelque chose d'affreux...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2067
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Se sent seul...   Mer 30 Aoû - 23:00

Chouette ! Susan et Yuri allait pouvoir monter un club à elles deux, si elles continuaient sur cette voie là ! Le CATA : Club Adulant la Tomate Attitude. Bon nom de club, ça, les adhésions allaient arriver rapidement.
La fillette ne délira pas longtemps sur une potentielle création d'association car Alexander la tira de ses pensées à grand recours de politique.
La Poufsouffle retrouve aussitôt, et sans avoir conscience, l'attitude de l'élève attentive. Comme elle tournait le dos au jeune garçon en restant dans son fauteuil, elle se leva tandis qu'il parlait et alla s'installer sur le rebord de la fenêtre - Ouh, c'est mal ! Sa pauvre mère ne lui a donc rien appris ? - et s'y tint très raide, sourcils froncés.
Elle entendait souvent sa tante Amélia discuter des affaires dans lesquelles elle avait eu à trancher, notamment après la chute du Grand-Terrible-Méchant-Qui-Fait-Vachement-Peur, quoi de plus normal dans une famille qui avait été durement frappée par la guerre ?
Cependant, la plupart du temps, les adultes envoyaient les enfants s'abattre dehors quand ils commençaient à aborder ce sujet et Susan, quoiqu'elle avait, comme tous ses cousins curieux, écouté aux portes dans ces moments là, ne savait somme toute pas grand chose des histoires d'Amélia.

En outre, entendre Alexander parler de sa tante dans le cadre de son travail était étrange. Pour Susan, nièce d'Amélia, sa tante était avant tout sa tante. Elle ne l'imaginait pas vraiment au travail ou, d'une manière plus générale, en dehors du cadre familial. Pour elle, Amélia appartenait au petit monde des Bones et elle voyait plus en elle la sympathique tante qui lui lisait des contes à l'heure du coucher que la sorcière puissante que tous voulaient bien décrire. Au fond, elle avait le sentiment qu'Alexander et elle ne parlaient pas de la même personne.
Elle avait observé le jeune Poufsouffle de manière perçante sans s'apercevoir que la chose pouvait se révéler dérangeante pour lui voire même, sembler impolie et paraissait soucieuse à son tour. Les Serpentard, taquiner Alexander ? Et pour des histoires de mangemorts en plus ? Voilà qui était surprenant.

- Vous ne devriez pas trop prêter attention aux remarques des Serpentard, commença-t-elle d'un ton prudent, de peur de vexer son camarade par ce qui pourrait passer pour des conseils, tout le monde sait qu'ils passent leur temps à chercher les autres maisons, et s'ils arrivent à trouver l'endroit où frapper fait mal, ils l'utiliseront sans scrupule.

Elle se tut un court instant et écouta le cri d'une chouette au dehors. Le matin même, elle avait envoyé Piknikdouille porter une lettre à son cousin Edgar et espérait le voir revenir le lendemain matin, avec les lettres du petit déjeuner.
Secouant la tête pour en chasser Edgar, elle sourit de manière fugace avant de reprendre :

- Ma famille a eu la chance d'échapper à tous ces réglements de compte à la fin de la guerre... Nous étions dans le cas des juges, ce qui n'est pas forcément mieux, d'ailleurs... Ceci étant, si vous avez une question à laquelle ma tante pourrait répondre, je suis certaine qu'elle le ferait avec plaisir si vous le lui demandez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se sent seul...   Jeu 31 Aoû - 0:06

Yuri gardait la tête bien enfonçer entre ses genoux et sa poitrine. Elle aurait aimer ne jamais rien dire d'aussi stupide. En plus elle avait mal choisit son moment. Elle essayait de faire abstraction de tout ce qui l'entourait. Elle se sentait bien installer comme sa. Cela lui rappelait sa maman, son père et sa maison. Tout ce qui était agréable, et cela lui manquait. Elle savourait ses dernier instant de calme dans la salle commune, ils allaient bientôt se mettre à rire. Mais contre toute attente, Alexander et Susan ne riaient pas. Alexander avait pris la parole. Yuri avait alors relever la tête de ses genoux, et elle regardait ce dernier. Alexander était en train de rassurer Susan et Yuri. Et il avait indirectement dit que Yuri était charmante. Mais charmante dans qu'elle sens? Charmante: gentille? intelligente? belle? Ou tout à la fois? Peu importe, Yuri avait reçu un compliment d'Alexander. Un des plus beau jeune homme de Poudlard. Yuri n'en revenait pas. Et en plus il était en train de lui sourire. Avec un sourire sublime. Bon il ne souriait pas qu'à elle, il souriait aussi à Susan. Yuri était au anges. Au pire elle pourrait toujours aimer Alexander. 'Idiote!', pensa t-elle. Alexander avait une copine, et ce n'était pas le moment d'y penser. Et puis les sentiments ça ne se contrôle pas. Et elle aimait déjà quelqu'un. Yuri était en train de voyager à travers les cieux sur un nuage. Et elle se rappela à présent ce qu'elle était venu faire dans la salle commune, avant de rencontrer Susan et Alexander. Son état d'exitation était revenu. Mais elle ne pouvait toujours pas se lâcher. Ses joues devait être rouge fluo, mais elle s'ne fichait, elle avait juste envie de gambader, sauter, fêter et vivre la vie merveilleuse à pleine dent. Mais Susan et Alexander était toujours là, et elle ne pouvait donc pas le faire. Elle remit sa tête derrière ses genoux, tentant de se calmer tout en écoutant la discution de Susan et d'Alexander. Il était question de Serpentard, de la tante de Susan, et de procès du grand-père d'Alexander. Bien que Yuri ne fut pas très attentive elle ne comprennait rien de rien. Elle était donc de trop pour cette discution. Même si elle avait beau chercher, elle ne comprenait rien.

scratch

*o_O*

Elle se dit que peut être il était temps pour elle de s'éclipser. Mais elle n'airait pas évacuer sa joie de vivre. Elle aurait bien était faire un petit tour dans les couloirs, mais elle ne voulait pas perdre de points pour se genre de stupidité. Et puis elle était bien installer là. Elle n'avait pas vraiment envie de bouger. Elle pouvait rester et écouter Susan et Alexander parler. Peut être que cela la bercerait et l'aiderait à s'endormir. Yuri leva la tête un instant et elle fit un sourire timide à Alexander. Puis elle regarda Susan, qui avait changer de place, et elle lui sourit également. Puis elle remis sa tête entre ses genoux et sa poitrin, attendant et écoutant la suite de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se sent seul...   Jeu 31 Aoû - 15:02

[Avis de long poste ! en esperant ne pas vous ennuyer ^^"]

Alexander jetta un rapide coup d'oeil à Yuri qui était soudain très silencieuse, comprennant vaguement que celle ci ne devait rien suivre de la conversation il décida de tout reprendre depuis le début.

- Il est très aimable à vous de le proposer mademoiselle Bones mais je n'ai aucun questionnement... en revanche en ce qui concerne les serpentards j'aurais une petite histoire à vous raconter...

Une histoire au coin du feu c'était une situation des plus propice n'est ce pas ? Et puis Alexander se vantait d'être un bon conteur, surtout de cette histoire presque aussi vieille que lui.

- Je pense que ceci eclaircira certaines choses et bien qu'un peu triste c'est aussi une très jolie histoire, je suis sûr qu'elle vous plaira.

Il se cala une fois de plus dans osn fauteuil, ses yeux bleus allant de Susan à Yuri.

- Il y a de nombreuses années, bien avant notre naissance, étudiaient à Poudlard divers personnes, dont vos parents mademoiselle Bones et peut être votre père mademoiselle Smith. A cette époque dans la maison Serpentard il était déjà question de mariages car vous savez comme moi que les sangs purs se marient entre eux.

Son esprit vagabondait au fil de l'histoire... il pouvait voir comme si elles étaient devant lui les photos de cette époque soigneusement rangés dans les archives de son grand père et de sa mère.

- Ma mère était à Serpentard une partie de sa scolarité, la fin en réalité car elle avait commencé par étudier la magie au japon avant que mon grand père s'installe en angleterre.

Il voyait sa mère au bras d'un homme lors du bal de noel...

- Nous avions donc Lucius Malefoy en dernière année, le professeur Rogue en sixième année et ma mère en cinquième année, elle venait juste d'arriver dans cette école. Dans sa classe se tenait deux autres personnes d'importance pour mon histoire, Anaelle Macnair, une jeune femme rousse attrapeuse de son état et réputé pour sa beauté froide, on disait qu'elle n'avait rien à envier à Narcissa Black, l'autre beauté glacé de cette époque, et avec elle il y avait John Symphonie, un blond athletique grand ami à l'époque de monsieur Malefoy... autant dire l'équivalent de Crabbe et Goyle de nos jours.

Les deux jeunes filles l'écoutaient mais il ne savait dire si ce qu'il disait les interessait... il continuait pourtant car le flot de parole soulagé son coeur blessé... Aelita ne pourrait comprendre cette histoire mais il était sûr que ses camarades si... elles étaient beaucoup plus... comprehensives... et moins... torturés.

- Je disais donc que les mariages s'arrangeaient déjà, Narcissa Black fut fiancé à Lucius Malefoy et John Symphonie à Anaelle Macnair... ce n'étaient pas des mariages d'amour bien entendu et de là naquirent bien des tensions. Lucius Malefoy n'est que spectateur pour l'instant mais pas Narcissa, cette belle dame avait en vu un autre homme que son fiancé mais celui ci lui préféra ma mère. Autant vous dire qu'elles devinrent alors rivales en tout... peut être les prémices de la haine qui entraîna la chute de ma famille... bref, cet homme n'était autre que John Symphonie qui invita ma mère au lieu d'inviter sa fiançée Anaelle.

Il distinguait les trois jeunes femmes comme si elles étaient là devant ses yeux, il voyait sa mère resplendissante dans sa robe noire, Narcissa Black vétue de nombreux voiles montrant tout... sans pour autant porter atteinte à la pudeur. Et enfin la mère de Myrielle, Anaelle Macnair dans une robe gothique à lacet rouge et noire. Sur les photos malgrés leur rivalités les trois femmes se souriaient...

- Le temps passant Narcissa et Lucius se marièrent, John et Anaelle aussi et ma mère rencontra mon père dont elle tomba éperdument amoureuse... vous pouvez trouver bizarre qu'une sang pure comme ma mère se marie avec un moldu mais en fait pas tant que ça... tout les serpentard ne sont pas des imbéciles même si à mon sens il y en a un bon paquet.

Il eu un sourire un tantinet mesquin sur ses lèvres fines et son dédain était presque palpable.

- Au début mon grand père désaprouva ce mariage mais... un accident eu lieu. Ou plutôt un meurtre. Replaçons nous dans un contexte plus historique...

Il craignait que si il manquait de détails les deux jeunes filles ne s'y perdent. Elles étaient toujours silencieuses, l'écoutant (avec attention ou non ça...)

- Celui dont on ne doit pas prononcer le nom est porté disparu mais les dernières violences ont lieu... les Londubats... perdent la raison... et mon grand père... venge son autre fille, la soeur ainée de ma mère, qui a été décapité par les Symphonies. Du moins c'est ce que pense mon grand père quand il tue les deux parents de Myrielle devant ses yeux.


Il frissone non de froid mais de peur, il voit devant lui les cadavres de son oncle et de sa tante... pourtant leur meutre a eu lieu quand il venait tout juste de naître, quelques mois avant la chute de celui dont on ne doit pas prononcer le nom... Mais il existait un objet horrible pour lui... la pensine...

- Réalisant son erreur - car il a compris plus tard le lien qui unissent les Symphonies et les Malefoy mais c'est une autre histoire - il fit de ma mère et mon père ses héritiers à condition que mon père prenne notre nom ce qu'il fit. Mon grand père fut arrété et juger, par votre tante donc, et mit en prison à perpétuité, 3 ans plus tard il y eu un appel et une remise de peine... Tout est bien qui finit bien mais Narcissa Black déteste toujours ma mère, c'est sans doute elle qui a poussé Anaelle à tuer la soeur d'une de ses anciennes camarades, et aprés le meurtre de leurs parents les enfants Symphonies ont juré de se venger... à cause de cette vengeance j'ai fini l'an dernier deux fois à l'infirmerie roué de coup par Myrielle et elle a promis de me tuer lorsque mon grand père serait là pour le voir...

Une ombre de tristesse passa sur son visage.

- Bien sûr elle ne m'a rien appris et je pense pouvoir très bien m'en sortir... le fait est que chez les serpentards seul les liens du sang compte, il n'y a pas d'amour possible... car sinon ils ne tueraient pas leurs anciens amis.

Il soupira et regarda une édition de la gazette du sorcier posé dans un coin sur une table basse.

- Vous trouvez peut être cette histoire horrible et pourtant moi qui la connait depuis toujours je la trouve juste... belle... et triste. Digne d'un roman ne pensez vous pas ? La gazette du sorcier en avait fait ses gros titres durant longtemps mais... j'espère ne vous avoir aps trop ennuyer avec ces contes pleins de poussières.

Il commençait à craindre la réaction de ses compagnes bien qu'il n'en montre aucun signe extérieur...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2067
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Se sent seul...   Ven 1 Sep - 19:11

Susan avait lancé un coup d'oeil étonné à Yuri. La fillette n'avait pas l'air dans son assiette, pourtant, il n'y avait aucune raison d'être à ce point intimidé, si ?
La Poufsouffle se retint de tout commentaire, songeant à quel point il aurait été déplacé et ironique que ce soit elle, la grande introvertie de cette école, qui suggère à Yuri de se détendre. Non, elle était vraiment mal placée pour parler.
Au lieu de cela, elle écouta avec une attention croissante l'histoire d'Alexander, oubliant même pour un temps sa gêne de plonger dans des histoires de famille, plutôt intimes, du jeune garçon qui restait pour elle un relatif inconnu.

Lorsque son camarade eut terminé son récit, elle demeura un instant songeuse. Qu'il ose qualifier l'histoire de conte était tout de même assez choquant. La tragédie de trois familles se déchirant n'avait absolument rien d'un conte pour enfants. Ou alors, les Shinku avaient une vision très particulière du conte.
Au moins, Susan connaissait à présent la véritable raison des absences répétées de son camarade, l'an passé. Elle voyait vaguement qui était Myrielle sans jamais lui avoir causé pour autant. Toutefois, l'idée qu'une fillette de son âge puisse nourrir une telle haine était assez troublante, voire même carrément inquiétante. Elle avait appris que les Serpentard ne revenaient jamais sur une promesse, surtout lorsqu'elle concernait une vengeance, et il y avait fort à parier que la jeune Symphonie mettrait tout en oeuvre pour parvenir à ses fins.
Elle avait les sourcils froncés d'un air soucieux, à présent, et demanda d'une voix fluette :

- Votre famille n'a pas été trop déçue que vous ne soyez pas envoyé à Serpentard ?

Puis, renchérissant aussitôt en songeant qu'Alexander prendrait peut-être son manque de commentaire sur son histoire pour un désintérêt total voire du mépris, elle reprit :

- Reporter l'erreur d'un ancêtre éternellement sur sa descendance ne sert qu'à la raviver, non ? Je veux dire, sans vouloir prêcher le pardon et tout le reste - surtout dans le cas d'un assassinat commis devant un enfant - n'est-il pas un peu vain de déplacer la faute sur vous qui n'avez absolument rien à voir dans cette histoire ? Après tout, la justice a tranché, s'obstiner renforce un cercle vicieux de haine, non ?

Oui, il y avait définitevement quelque chose de pas net dans le repas du soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se sent seul...   Sam 2 Sep - 10:23

Yuri toujours en train de cacher son visage, tenta de se calmer. Ce n'était pas le moment de se mettre à danser. Puis Alexander pris la parole. Il avait apparament envie d'être plus explicite auprès des deux jeune fille. Il se lança donc dans un récit qui aiderait Susan et Yuri à mieux comprendre ce dont Alexander parlait, il y a quelque instant. Yuri écouta avec attention le récit d'Alexander. Récit qu'Alexander considérait comme une histoire que l'on pourrait retrouver dans un livre. Yuri écoutait tout en relevant la tête peu à peu. De temps à autre elle se sentait un peu perdu, mais elle récapitula afin de pouvoir mieux comprendre. Yuri trouvait cette histoire déprimante. Et dire qu'il y avait des gens qui se comportait ainsi. Pas étonnant que le jeune Alexander soit si triste. Avec une histoire pareil en tête. Yuri ne comprenait dailleur pas comment un garçon de 12 ans pouvait connaître l'existance d'une histoire aussi peu joyeuse. Le but des parent est de préserver la joie et le bonheur pendant la jeunesse de leur enfant. Il est vrai qu'Alexander parraissait plus mature que le pluspart des élèves de son âge. Mais ce n'est pas une raison, on ne mêle pas son enfant aux histoires de famille. Mais Yuri garderait ceci pour elle. C'était sa manière de penser, celle que sa mère lui avait transmise; peut être n'en était t-il pas de même pour la famille d'Alexander. Yuri ne voulait donc pas créer de tension entre eux. De toute manière les histoire de famille c'est toujours compliquer. L'histoire fini, Susan questionna Alexander. Susan avait tout à fait raison. Alexander n'avait aucunement participer à cette histoire, et c'était sur lui que cela retombait. Alexander ne semblait pas répondre immédiatement. Yuri, sur un ton sérieux, en profita donc pour la prendre:

"Vous ne devriez pas être triste à cause de cela. Les Serpentard n'en serait que trop ravis. Il aurait réussi à vous rendre malheureux, et à mon avis ils s'en vanteront pendant longtemps. Vous devriez passer outre, et vivre votre vie en gardant votre sourire. Et voyant cela ils vous ficheront la paix d'eux même. Pensant que vous êtes imbattable. Evidemment cela risque de ne pas être facile. Mais ce n'était qu'une suggestion comme une autre..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Se sent seul...   Dim 3 Sep - 11:38

Alexander commença par rassuré Yuri, peut être parce qu'elle était la plus jeune et la plus sensible des deux - du point de vue Shinku évidemment - ou peut être parce qu'elle était la dernière à avoir parlé.

- N'ayez aucune crainte, il faut être de Poufsouffle pour voir que je suis insomniaque et je suis des plus impassible face à la "crétinerie" - pardonnez moi ce terme - de nos camarades de Serpentard. Aucune provocation ne pourrait me faire tirer une larme, ni même les coups... Sans vouloir me vanter j'ai un très bon self contrôle à défaud d'avoir les muscles pour me défendre.

En fait il se vantait un peu, normal, c'était ce que faisait tout les garçons de cet âge là devant des jeunes filles, impossible de se montrer trop faible ! Pourtant il était vrai qu'il existait peu de gens à Poudlard aussi distant que Alexander, cela se démontrait entre autre par son sempiternelle vouvoiement qu'il adressait à tout le monde sauf Aelita.

- En ce qui concerne mes parents, bien sûr ils auraient pu me tenir éloigné de tout ça jusqu'à mon arrivé à Poudlard mais j'aurais finit par le comprendre quand Myrielle Symphonie m'a lacéré le bras en me disant combien elle me haïssait. Finalement la surprise et le fait de n'avoir jamais été au courant m'aurait peut être faché avec mes parents car je me serais dit qu'avec des précautions j'aurais pu l'éviter... ce qui en connaissance de cause est faux.

Puis finalement un silence s'installa, pas un silence génant mais un silence comme il en existe entre personne civilisé... une pause pour remettre en ordre ces idées qui se bousculent tout le temps...

- Vous voyez, mes parents sont très inquiet à cause de cette vendetta, et même si je connais la culpabilité de mon grand père je ne pense pas qu'il soit le plus fautif de l'histoire. Les Symphonies sont les chiens des Malefoy, ils grandissent dans la haine et dans la violence, on leur apprend à tenir une arme blanche en même temps qu'un crayon... Il est normal pour eux de se venger, c'est tout ce qu'ils connaissent... c'est une question "d'honneur" tout comme la pureté de leur sang.

Il détourna son regard vers le fond pour cacher un air sombre et conlure...

- Il n'y a rien que nous puissions faire contre ça.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se sent seul...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se sent seul...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Seul et perdu...
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...
» L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage... ( PV Fraise des bois )
» Seul... face à une mer de cadavres [PV Noah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: