AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Lun 6 Fév - 0:14

Le bal de Noël, pour Nina, possédait un certain nombre d’attraits. D’abord, il s’agissait d’une bonne occasion pour voir quelles étaient les nouvelles affinités qui s’étaient créées à Poudlard ; et par affinités, la blondinette pensait évidemment aux amours et amourettes restées secrètes jusqu’alors mais qui ne pouvaient plus se cacher. Bien entendu, tous les couples qui dansaient ensemble n’étaient pas à proprement parler en couple, justement, mais c’était après le travail de Nina et d’Estelle que de détailler ensemble ce qu’elles avaient appris afin de faire la part des choses entre soirée entre amis et…et plus. Bref, à ce niveau, donc, c’était déjà particulièrement intéressant, même si cela nécessitait une enquête plus poussée dans les jours qui suivaient le bal, ou du moins à partir de la rentrée puisqu’un certain nombre d’élèves ne restaient pas à Poudlard pour la semaine qui suivait. Deuxièmement, le bal était un moyen tout à fait légal de faire la fête jusqu’à relativement tard et donc de marcher un peu dans les couloirs passé minuit. Certes, au bout de quatre ans et demi passés à Poudlard, il devenait difficile de faire croire à qui que ce soit qu’elle s’était perdue, mais sait-on jamais, avec un peu de chance (et de compréhension de la part du Préfet ou du professeur), ça pouvait être une excuse tout à fait valable. Enfin, c’était aussi une excuse pour pouvoir s’afficher dans une belle robe de soirée. Certes, Nina n’avait jamais fait plus que ça attention à son apparence (du moins, elle faisait le minimum sans s’embêter dans trop de complications bouffeuses de temps qui l’obligeaient à se lever trop tôt à son goût), mais il y avait des occasions où les sacrifices étaient plus que jamais nécessaires et, dans ces cas là, la blondinette mettait à point d’honneur à se conformer à la norme. Pourquoi ? Elle ne le savait même pas mais elle aimait les bals et tant qu’à faire, mieux valait ne pas foutre la honte à son cavalier. Pour cette année, c’était plus que jamais nécessaire, mais nous en parlerons plus tard.

Nina comptait donc sur leur sortie à Pré-Au-Lard, juste avant les vacances de Noël, pour aller faire quelques emplettes d’habillements. Certes, elle aurait pu prévoir à l’avance sachant que le bal se passait à Poudlard depuis qu’elle y était, mais il ne fallait rien exagérer. Il pouvait se passer tant de choses en quatre mois qu’il valait finalement mieux ne rien prévoir. Au pire, si elle ne trouvait vraiment rien, Nina pourrait sans aucun doute utiliser l’une de ses vieilles robes tout à fait convenable, mais tant qu’à se faire des plaisirs, autant profiter de Noël qui approchait. D’ailleurs, peut-être trouverait-elle quelques cadeaux par la même occasion. Elle avait déjà ceux de ses frères mais séchait (comme souvent) pour ses parents. Evidemment, la blondinette avait également profité du moment pour réserver Camille et le soustraire à l’influence d’Alix. Si elle avait plus ou moins fortement aidé à les mettre ensemble une fois pour toute, Nina n’en aimait pas plus la jeune Davidson. Encore une fois, elle grandissait, mais point trop n’en faut.

Après être passés devant Rusard, les deux lions marchèrent donc jusqu’à Pré-au-Lard en compagnie des autres élèves. Il faisait froid, Nina portait une double couche sous sa cape d’hiver et elle était pressée de pouvoir se réchauffer dans les boutiques du village.



[561 mauvais mots]


Dernière édition par Nina Moreau le Dim 19 Fév - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Lun 6 Fév - 7:55

    Camille avait parfois du mal à réserver un temps égal à sa sœur et à sa petite amie. La seconde n'était pas particulièrement jalouse de Nina, mais la première... Enfin, ils ne s'étaient jamais disputés à ce sujet, mais Camille connaissait Nina depuis trop longtemps pour ne pas s'en douter. Il savait aussi parfaitement qu'elle avait participé à son happy end mais ça, vous savez, cela ne veut pas dire grand chose si ce n'est qu'elle tenait assez à lui pour faire passer son animosité pour Alix après son bonheur à lui. Notez, il lui rendait la pareille. Parce qu'il aurait bien volontiers éclaté Benson contre un mur pour avoir eu l'audace d'approcher sa sœur ne serait-ce qu'au bal (alors plus hein...) mais cela n'aurait pas été correct. Nina faisait ce qu'elle voulait, après tout c'était sa vie à elle, il n'avait pas le droit d'intervenir, sinon ce serait hypocrite et injuste... et Camille détestait ces deux défauts chez tout le monde, donc il évitait de les reproduire, même si cela lui demandait beaucoup (vraiment beaucoup) de self-contrôle. A noter en plus que les deux plus jeunes de la fratrie Moreau ne parlaient jamais de tout ça. On pouvait bien sûr se dire que de la part de Camille, c'était plutôt normal, puisqu'il ne parlait jamais beaucoup, mais on aurait pu croire que Nina aurait vidé son sac (dans un sens comme dans un autre) depuis longtemps. Sauf que ce n'était pas le cas, et Camille préférait encore apprendre la vie de sa sœur par les ragots tout bien considéré.

    Mais revenons d'abord à Alix, et au bal. La jeune femme était naturellement belle, et pour Camille c'était carrément la plus belle de toute (avec Nina, il ne faut pas croire, son adoration restait sans limite si elle était devenue plus réfléchie avec le temps). Elle n'allait pourtant pas faire de gros efforts pour le bal, elle aussi il la connaissait, les fringues ce n'était pas son truc ! Mais comme elle n'avait pas besoin de chichi pour être jolie, il faudrait qu'il soit à la hauteur tout de même, donc il voulait s'acheter un nouveau costume avec une nouvelle cape. Il n'avait pas le choix parce qu'il avait encore grandi alors l'ancien était un peu juste. Il ne comptait pas s'acheter un truc très, très, original, il détestait les fioritures sur lui. Sur les filles, ça pouvait être très mignon, sur un homme (bah oui, il se considère comme un homme, c'est le cas de beaucoup d'adolescent), il trouvait simplement que c'était ridicule.

    « Tu as une idée de la robe que tu veux ? » Finit-il par demander tandis qu'ils approchaient de l'endroit stratégique pour se trouver des vêtements. « Tu as économisé au fait ? Moi pas beaucoup, les cadeaux de noël c'est tellement la ruine... heureusement que je ne compte pas m'acheter de la grande qualité. Mais il faudrait quand même que j'ai un minimum la classe, il y a des années où les préfets ouvrent le bal. » Il ne citait pas Alix, toujours dans sa stratégie qui consistait à éviter les sujets qui fâchent. Et il ne parlait pas non plus du cavalier de Nina. Se concentrer sur les fringues, c'était le secret de la bonne entente ! Même si, qu'on se rassure, même si le sujet devait dévier, Camille n'avait strictement aucune intention de se disputer avec sa sœur. Après tout, ils étaient presque adulte, non ? Il fallait qu'ils apprennent la pondération.

{580}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Lun 6 Fév - 15:30

Demander à Nina si elle avait une idée de la robe qu’elle voulait revenait à demander…bon, aucune idée de comparaison ne me vient à l’esprit, donc je me contenterais de répondre que non, évidemment, Nina n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle voulait. Elle comptait sur la présentation du magasin pour lui donner le coup de foudre, ou du moins la lui faire repérer quelque chose d’intéressant et qui soit dans ses cordes car, même si la blondinette avait un peu économisé en prévision du bal, notamment, et de Noël plus généralement, l’évènement poudlardien de l’année faisant partie de la catégorie « ce qu’il faut garder pour ne pas se retrouver dépourvue en décembre ». Chaque chose en son temps, cependant, et concentrons-nous d’abord sur l’élément « prévoir » des questions de Camille qui, à lui seul, était déjà une grande question.

- Pas la moindre, répondit-elle sans gêne. Verrais bien ce qu’il y a. Si elle était dans une certaine mesure différente des clichés féminins auxquels ont pourrait penser en la regardant, Nina n’était jamais contre un peu de lèche-vitrine, en particulier quand elle cherchait quelque chose de général mais rien de précis – et encore plus quand elle était concernée au premier plan par l’affaire. Certes, en l’occurrence, Camille aussi avait besoin de vêtements, mais il était un peu elle, n’est-ce pas ? D’ailleurs, à ce propos, l’inévitable retour de balle arriva.

- Et toi ? Comment tu comptes impressionner D… Alix ? Poussée par l’habitude, Nina avait faillit appeler la copine de son frère par son nom de famille – après tout, elles n’étaient pas intimes – mais elle était parvenue à se retenir en se souvenant que Camille n’aimait pas ça, ce qu’elle pouvait comprendre. Ca ne changeait rien dans les faits, mais elle pouvait le comprendre.

- Un peu, mais pas plus que ça, répondit-elle enfin, à la problématique des économies. Il faut dire que si elle n’avait pas vraiment à se plaindre niveau argent, leurs parents leur en donnaient suffisamment, il y avait forcément des périodes où ça devenait un peu plus difficile et Noël en faisait partie, mais j’ai déjà développé ce point. J’espère qu’il y aura quelque chose d’abordable, ajouta-t-elle simplement. Ca n’était pas évident, mais normalement elle se souvenait à peu près des prix pratiqués à Pré-au-Lard et ça devrait passer. Si tel n’était pas le cas, elle aurait tout simplement un peu plus d’argent pour finir ses cadeaux de Noël. A ce propos…

- T’as trouvé quelque chose pour Papa et Maman ? Je sèche un peu… Elle n’y avait certes pas énormément réfléchi, mais un peu quand même et qu’aucune idée ne lui fût aussitôt venue l’embêtait quelque peu. Une autre phrase de Camille qu’il venait de prononcer lui monta cependant au cerveau au même moment.

- Les Préfets qui ouvrent le bal, ça serait marrant, commença-t-elle…jusqu’à ce qu’elle se souvienne qu’Alek aussi était Préfet, même si au premier abord ça pouvait être bizarre. D’ailleurs, c’est bien pour cela qu’elle avait du mal à se le rappeler. Bref, ça ne l’embêtait pas outre mesure de passer la première avant tout le reste de l’école, c’était juste un peu…différent. De toute façon, Nina n’avait jamais eu pour habitude de se fondre dans la masse.

[541 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Mar 7 Fév - 19:16

    Voilà qui ressemblait bien à Nina de ne pas savoir comment s'habiller. Tss... Ce qu'elle pouvait être naïve. Une robe, ça ne se trouvait pas comme ça voyons ! Enfin, il n'était pas une fille. Mais avoir un minimum d'idée de ce qu'on cherche, ça évite de se retrouver bredouille et de retour à la case départ à la fin de la journée. Il ne répondit cependant absolument rien à ceci puisque Nina savait très bien que Camille n'était pas comme elle, à attendre de tomber par hasard sur ce qui lui plaisait. Il avait bien réfléchi à ce qu'il voulait, et de fait, ça ressemblait quand même beaucoup à tout ce qu'il avait porté les années précédentes. Camille n'avait jamais eu beaucoup d'imagination lorsqu'il s'agissait de s'habiller. Pour lui l'aspect confortable primait de beaucoup sur le côté beau, sans compter qu'il n'avait pas son ego dans les chaussettes et qu'il se trouvait plutôt canon !

    « Le simple est le mieux, je vais me contenter d'une cape noire, d'une chemise blanche et d'un pantalon noir. Le tout est de trouver la bonne longueur de cape. Quant à l’impressionner, le plus urgent serait que je me coupe les cheveux, non ? Je sais qu'elle aime le style débraillé, mais moi ce n'est vraiment pas mon truc. » Les cheveux était la seule grande préoccupation depuis toujours de Camille au sujet de son physique. Il avait du mal avec les cheveux longs mais en même temps, il avait une tignasse qui poussait à vitesse grand V et pas toujours les moyens de se les couper, surtout derrière. Et en même temps, il n'aimait pas non plus quand c'était trop court. Bref. Il luttait avec ses cheveux quoi, donc forcément quand il pensait à la tête qu'il aurait au bal, le seul truc qui l'intéressait vraiment était de savoir s'il allait devoir passer chez le coiffeur ou pas avant.

    Notez qu'il avait bien remarqué qu'elle avait buté sur le nom de sa petite amie mais qu'il avait fait comme si de rien n'était. Après tout, si elle faisait des efforts c'était amplement suffisant. Elle n'aimait pas Alix parce qu'elle ne la connaissait pas, mais petit à petit, elle apprendrait à l'apprécier (aimer, fallait peut-être pas abuser trop non plus). Comment ça, là, c'est lui qui est naïf ? Eh ! L'espoir fait vivre comme on dit !

    « Si tu n'as pas assez je t’allongerais. » Lui, il avait quand même assez pour son costume bateau et pour prêter sans intérêt à sa sœur, enfin, cela dit, il faudrait quand même rester dans du raisonnable vu qu'il n'avait pas des tonnes de fortune ! « Oui. J'ai acheté un portefeuille magique pour papa et une écharpe pour maman. » C'était bateau comme cadeau mais au moins il était sûr que ça allait leur plaire. Il préférait éviter les cadeaux dangereux en règle général. Et au fait, est-ce que Nina portait le cadeau qu'il lui avait l'an dernier ? Comme ils avaient été un peu en froid, il lui avait acheté un pendentif très culcul la fraise, mais bon, il n'avait pas trouvé d'autre moyen d'assurer à sa sœur qu'elle serait importante pour lui à vie.

    « Bof. Je n'aime pas vraiment danser. » Donc il se passerait d'y passer en premier, merci pour lui.

{553}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Mer 8 Fév - 15:13

Nina n’était pas, mais alors pas du tout d’accord avec Camille sur le fait que le simple soit le mieux. Certes, elle n’aimait pas particulièrement se casser la tête, encore moins pour des futilités, mais entre simplicité et complexité, il y avait un juste milieu que la blondinette appelait originalité. Certes, de nos jour, et c’était déjà vrai en ce début d’hiver 2003, tout le monde cherchait à être original si bien que plus personne ne l’était, mais là encore il s’agissait de savoir trouver le juste milieu. Entre l’originalité telle que tout le monde la voyait et qui était, de fait, inexistante, et l’excentricité à la Luna Lovegood qui avait beau être valable si elle était assumée, n’était pas vraiment du goût de Nina. Heureusement que la blondinette savait ce qui était bon pour son frère, à défaut de bien connaître Davidson.

- C’est vrai qu’ils commencent à être longs, répondit-elle en jetant un regard critique à la tignasse de Camille qui, pour un peu, serait aussi longue que la sienne. Bon, peut-être pas, mais un peu d’exagération n’a jamais fait de mal à personne. En tout cas, la mi-longueur n’étant pas souvent ce qui était de plus adapté pour un garçon, elle ne pouvait qu’avouer que son frère avait eu, sur le coup, une bonne idée. Tu veux que je m’en occupe ? demanda-t-elle sur le ton de la plaisanterie ; non qu’elle risquât de faire un massacre, mais en fait si, pas par manque de goût, mais parce qu’elle n’était pas coiffeuse et un peu trop pressée.

En revanche, Nina ne comptait pas devoir emprunter de l’argent à Camille. Normalement, elle avait largement assez pour sa robe et les cadeaux de ses parents, pour peu que les prix ne fussent pas trop différents entre Pré-au-Lard et chez eux. Certes, elle n’achetait pas tous les jours des robes de bal mais cela ne l’avait jamais empêchée de baver sur de beaux modèles lorsqu’elle faisait les courses. Après tout, elle restait une fille envers et contre tout, ça se saurait si ça n’avait pas été le cas. D’ailleurs, la blondinette était bien contente d’être une fille, justement, comme ça elle pouvait détester Davidson tout à son aide, ce qui n’aurait certainement pas été le cas si elle avait été un garçon, mais passons ce cas désespéré et concentrons-nous sur le magasin dans lequel les deux jeunes gens entraient et de la réponse de la bergère au berger :

- J’espère bien que non, dit-elle en poussant la porte. Enfin, que j’aurais pas besoin.

Nina ne dédaignait pas l’aide de son frère, bien au contraire mais enfin, si elle voulait un minimum d’indépendance, il fallait qu’elle se détache de son aide constante. Déjà qu’elle avait besoin de lui pour réussir à passer chaque année, si en plus elle lui devait de l’argent, il ne la laisserait plus jamais sortir. En plus, lui, il avait déjà trouvé des cadeaux pour leurs parents. La vie était décidément mal faite (comment ça, ça n’a aucun rapport ?)

- Bien vu. T’as pas une idée pour moi, par hasard ? Elle avait l’impression que ce n’était pas la première fois qu’elle lui demandait cela et, de fait, ça n’était probablement pas la première fois. Que Camille se rassure en tout cas car oui, évidemment que Nina portait son cadeau, même si la montre ne se balançait pas sur son torse – elle était d’ailleurs tout emmitouflée – la chaîne était en tout cas bien là, autour de son coup, sous sa grosse écharpe.

- Une danse va pas te tuer. D’ailleurs, tu seras bien obligé, vous êtes le couple de l’année, au moins.

Nina tenta de ne pas mettre trop de triomphalisme dans sa réplique bien qu’elle pensât que, finalement, elle avait eu doublement raison sur la relation de son frère avec Davidson. Seulement, Camille risquait de ne pas voir tout de suite là où elle voulait en venir.

[653 mots]


Dernière édition par Nina Moreau le Ven 10 Fév - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Ven 10 Fév - 19:49

    Comme nous l'avons dit précédemment, Camille n'aimait pas tellement ses cheveux. Un coup ils étaient trop longs, un coup ils étaient trop courts. Il n'en était jamais content. Du coup, souvent, il se regardait dans la glace et essayait de faire quelque chose de ses mèches folles, avant d'abandonner. Cheveux VS Camille, Tignasse vainqueur par KO.

    « Ouai, je n'ai pas eu trop le temps de m'en occuper. On a tellement de boulot avec les examens qui approchent. » Camille était peut-être un peu trop sérieux. Il faisait passer les études bien avant tout le reste, si ce n'est sa sœur et sa copine. Et encore, sa copine, c'était pas sûr, il n'avait pas vraiment l'habitude. Même s'il filait le parfait amour avec Alix, ils n'avaient pas vraiment changé la façon dont ils géraient leur vie, donc ils se voyaient aussi souvent, ou aussi peu, selon quel point de vu on se plaçait. Pour le jeune homme, cela restait un bon équilibre parce que l'année prochaine, elle ne serait plus là (la malédiction d'être plus jeune), alors s'ils restaient toujours collés, il souffrirait plus de son absence. Il se demandait à propos d'absence si Nina comptait toujours quitter l'école après la fin de cette année. Si c'était le cas, il allait vraiment se retrouver très très seul. Heureusement, il y aurait encore Ella et Gale, parce que sinon... aaaaah ! Bonjour l'angoisse !

    « Hum... tu verras bien ! » A la limite, si elle n'avait pas besoin qu'il lui prête des sous, c'était aussi bien pour lui, il en aurait plus pour les cadeaux qui lui manquaient encore. Il n'avait ni celui de Nina, ni celui d'Alix, pour les deux filles, il s'y prenait presque toujours au dernier moment de toute façon, tellement il passait beaucoup de temps à réfléchir.

    « Là, comme ça, je t'avouerais que non, mais si j'en ai une qui le vient, je te tiens au courant. » Les idées, ça ne vient pas comme ça après tout, si Nina avait besoin d'aide, il faudrait qu'elle attende qu'il ait une idée de génie.

    « Le couple de l'année ? Hein ? » Oui, Camille manquait parfois de subtilité, il ne voyait pas du tout où voulait en venir Nina. « Enfin, tu as raison, une danse ne me tuera pas, même plusieurs en fait, c'est juste que ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. » Et pourtant, il allait au bal depuis sa première année ! Il se souvenait encore de façon ému la fois où il avait invité Corann ! Cette pensée lui fit d'ailleurs dire que cela faisait depuis longtemps qu'il n'avait pas de nouvelles de la jolie blonde. Il faudrait qu'il pense à lui écrire un de ces quatre ! Histoire de vérifier ce qu'elle devenait !

    Et tandis que cette pensée traversait son esprit, il entra dans une boutique et commença à regarder robe pour sa sœur et costume pour lui, Nina à son côté. « Eh ! Regarde cette robe ! Elle t'irait peut-être non ? » Après, ce n'était peut-être pas ce que Nina recherchait, mais elle était plutôt jolie sans avoir l'air inconfortable – même si le confort des filles, ce n'est pas vraiment le dada de Camille, et on ne le dira jamais assez : il n'y connaît rien en fringue -.

{548}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Sam 11 Fév - 18:13

- Tu as toujours trop de boulot, répondit Nina en levant les yeux au ciel. Bon, elle exagérait un peu, Camille avait tout de même une sœur (elle, en l’occurrence), une petite copine et au moins un ami, ce qui faisait des gens avec qui passer du temps, mais la blondinette n’était pas sûre que le temps que son petit frère consacrait à sa vie sociale fût au moins aussi grand que celui réservé aux devoirs et révisions, alors même qu’ils passaient déjà un bon bout de temps sur les bancs des salles de classe. C’était d’ailleurs le principal élément qui empêchait Nina de travailler le soir : après six ou sept heures de cours d’affilée, avec à peine une heure et demi pour manger, elle n’avait aucune envie de se rasseoir pour travailler ; tout le monde peut le comprendre, n’est-ce pas ? Evidemment, ça l’empêchait aussi d’avoir des bonnes notes.

- Pas trop le choix, de toute façon, répondit Nina avec un sourire. En effet, malgré ses prévisions, elle ne pouvait être sûre d’avoir assez d’argent ou pas ; mais d’une façon ou d’une autre il était inutile de tirer des plans sur la comète avant même d’être entrée dans le moindre magasin. Une fois dedans, elle pourrait savoir si elle avait assez économisé ou si, au contraire, elle devrait à son grand regret emprunter de l’argent à Camille, ce qui mettrait par ailleurs en péril ses cadeaux de Noël.

En parlant de cadeau, Camille n’avait rien pour la sauver de l’horreur vers laquelle Nina avançait à grand pas et qui ne consistait pas à ne pas avoir assez d’argent pour acheter ses derniers cadeaux, mais bien de ne pas avoir la moindre idée pour en faire. Or, vous savez aussi bien que moi que ça, c’est vraiment la loose (oui, cette phrase finit mal, je ne l’avais pas imaginée comme ça non plus). Bref, il fallait que soit lui, soit elle, en tout cas, qu’un des deux, ait une idée de génie assez rapidement pour que la blondinette puisse l’exploiter, c'est-à-dire avant leur retour chez eux pour Noël.

- Espérons qu’elle se pointe vite, alors. Malheureusement, les bonnes idées avaient tendance à ne jamais venir au bon moment. Par exemple, les meilleurs idées de blague s’imposaient dans l’esprit de Nina au beau milieu d’un cours alors qu’elle devrait être concentrée sur ce que disait le professeur ou sa voisine ; voire même pendant un devoir où, du coup, Nina faisait ce qu’elle pouvait pour rester concentrée et mobiliser ses maigres connaissances.

- Ben oui, le couple de l’année, répondit Nina, un poil exaspérée. Enfin, vous allez bien ensemble, tout ça, et en plus, c’est pas comme si ça faisait deux ans que tout le monde l’attendait. Au moins.

Nina (et surtout, la narratrice) avait eu de meilleures idées pour expliquer ce qu’elle voulait dire, mais là, tout à coup, elle avait du mal à mêler pensées et paroles. Quoique, vous pourriez me dire qu’elle parlait toujours plus vite qu’elle réfléchissait – et vous auriez raison, mais là, c’était encore pire parce que sur les sujets qui lui tenaient à cœur, normalement, elle s’en sortait.

Sur ce, Camille lui proposa une robe, plutôt jolie, en effet – restait ensuite à voir si elle lui irait, mais à vue de nez, ça n’était pas mal. Nina approuva d’un signe de tête et décrocha le cintre pour mettre la robe sur son bras tandis qu’elle continuait à farfouiller dans les rayons.

- Et ça, pour toi ? appela-t-elle en montrant à Camille un costume du côté des hommes.


[596 mots]

CAVALIER
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Lun 13 Fév - 11:21


    « Parce que je fais mes devoirs moi, mademoiselle. Et puis, je ne sais pas encore précisément ce que je veux faire après l'école alors je me laisse le plus de portes ouvertes possibles. » Voilà comment Camille voyait les choses, ce n'était pas plus compliqué que ça. Il aimait énormément les oiseaux, mais il ne savait pas s'il pourrait en faire son métier, c'était trop précis peut-être non ? Alors il songeait, éventuellement, à travailler avec des créatures magiques, ce genre de choses, mais le ministère ne le tentait pas, ce qui, avouons-le, le bloquait un peu aussi. Il aimait bosser mais rester enfermé toute la journée, ce devait être lassant à la base. Bref, tout ça pour dire qu'il se sentait de travailler régulièrement et de ne laisser aucune matière de côté, histoire d'avoir du choix quand il sortirait de Poudlard dans un peu plus de deux ans.

    « Ce qui compte c'est que tu trouves quelque chose qui te plaise, non ? D'ailleurs, je peux aussi t'offrir ta robe pour noël si jamais tu veux garder des sous pour les cadeaux de noël ou des accessoires pour aller avec la robe. Je n'ai pas encore ton cadeau. Note que, plus inquiétant, je n'ai pas celui d'Alix non plus, mais ça viendra, je ne m'inquiète pas. » Il finissait toujours par trouver même si parfois ça lui demandait vraiment beaucoup de réflexion. Il se demandait vraiment ce qui pourrait faire plaisir à Alix en plus.

    « Tu seras la première au courant si j'ai une idée pour les parents. » Affirma-t-il avant de passer à autre chose, soit à cette histoire de couple de l'année qu'il trouvait décidément très bizarre et sortie de nul part aussi. Mais il faut dire que contrairement à sa sœur, les commérages ne l'avaient jamais beaucoup intéressé, même pas ceux qui le concernaient à dire vrai. Sinon, il aurait su qu'il y avait eut une rumeur l'année précédente et qu'elle risquait de faire du mal à Alix. Il ne savait pas, même rétrospectivement, ce qu'il aurait fait (car au final, la situation avait tourné à son avantage) mais toujours est-il qu'il n'en avait même pas entendu parler, donc il n'avait pas eu de problème de conscience.

    « N'importe quoi. En plus, il y a deux ans, je n'étais pas amoureux d'Alix. Et je crois que tout le monde s'en fiche de ma vie, amoureuse ou non, il y a des gens qui ont une vie bien plus passionnante que la mienne, c'est certain. » Ils entrèrent ensuite dans le magasin et Camille repéra tout de suite une robe qui serait très bien piur sa sœur et elle, de son côté, lui désigna un costume qui devrait convenir à ce qu'il cherchait (soit pas trop compliqué, il n'aimait pas les fioritures sur les hommes).

    « Ouaip, je vais l'essayer, tu vois d'autres trucs ou on passe direct à l'essayage ? » Chez les Moreau, le shopping est loin d'être un truc qui prenait un temps fou, il faut dire que la mode (surtout pour Camille) c'était quelque chose d'assez abstrait. Il lui arrivait de faire des efforts, mais la plupart du temps, mettre ce qui lui tomber sous la main, c'était aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Mer 15 Fév - 18:00

- Moi aussi, je fais mes devoirs, MONSIEUR, répondit Nina en écho, les yeux levés au ciel. Bon, elle les faisait presque tout le temps et en tout cas, ça ne justifiait nullement d’avoir trop de boulot. Pas tout le temps, en tout cas, il fallait quand même garder un équilibre entre vie scolaire et vie privée, ce que Nina jugeait faire avec plutôt pas mal de réussite, même si ses résultats en pâtissaient parfois. Si elle avait eu des résultats encourageants, ses notes restaient généralement plutôt basses, ce qui était inquiétant à quelques mois des BUSEs. Nina était cependant (un peu) confiante en sa capacité à remonter la pente, comme elle l’avait toujours fait.

- Si tu le dis, ajouta Nina pour éviter de trouver quelque chose d’intelligent à répondre. Bon, ça n’était pas ce qu’il y avait de plus sympa à dire quand son frère proposait de lui payer sa robe – ou du moins de la lui offrir pour Noël mais, à vrai dire, cela gênait la demoiselle dont le cerveau tournait à toute vitesse pour trouver la réplique appropriée. Pas tellement parce qu’elle voulait garder la surprise, elle n’en était pas là ; mais plutôt parce qu’elle trouvait gênant de dire « je prends ça » quand ça n’était pas elle qui payait. Principalement quand le pas elle signifiait Camille. Merci, on verra, finit-elle par ajouter avec un petit sourire, ne trouvant rien de mieux.

Rassurée sur ses chances de trouver un cadeau pour ses parents, Nina ne put que sourire un peu plus devant la naïveté de Camille qui pensait que personne ne s’occupait de sa vie amoureuse. Comment pouvait-il seulement l’imaginer alors qu’il était son frère, qu’il l’avait pour sœur ? Cela dépassait la jeune femme qui, pourtant, tenta d’expliquer son cas au Préfet de Gryffondor.

- Ah oui, et qui par exemple ? T’es Préfet, bien sûr que tout le monde suit ta vie avec attention. Pis te voir toujours avec elle sans idée derrière la tête, personne n’y croyait vraiment.

Nina n’était pas de ceux qui disaient que l’amitié entre filles et garçons était un mythe mais tout de même, il y avait des limites, et de cela, elle en était sûre. Elle avait beau ne pas avoir d’amoureux – pas à l’époque, en tout cas – elle savait reconnaître des signes troublants. Après tout, Nina n’était pas née de la dernière pluie, ça se saurait.

Alors que Camille disait qu’il allait essayer la tenue que Nina lui avait repérée, la blondinette jeta un coup d’œil à droite, puis à gauche. Elle attrapa une autre robe qu’elle prit avec elle, histoire d’avoir le choix. Elle doutait de prendre la seconde, l’idée de son frère lui paraissant la meilleure, mais elle voulait avoir au moins une alternative. Simple question de liberté toute relative ou névrose personnelle, c’est là une question que nous ne traiterons pas ici. Toujours est-il qu’avant d’entrer dans une cabine, Nina y poussa son frère.

- Allez, tu commences, histoire que je puisse voir ce que ça donne.

Aucun doute que sinon, il allait essayer de l’entuber. Ou quelque chose du genre, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   Ven 17 Fév - 10:51

    Nina faisait ses devoirs ? Ah bon ? Depuis quand ? Pour Camille, cette assertion avait tout de la bonne blague. Il savait parfaitement qu'elle faisait le minimum demandé pour ne pas se taper un Troll mais à part ça... Car oui, le travail, les devoirs si vous préférez, pour le très (trop) sérieux Camille, cela ne se limitait pas à ce que les professeurs demandaient ! Mais dans un esprit de paix et de conciliation (et aussi parce qu'ils n'étaient pas là pour en discuter une énième fois), il évita de répondre. Ce n'était pas tant qu'ils auraient pu se disputer que le fait que Camille ne voyait pas l'intérêt d'en reparler pour l'instant. Depuis qu'ils étaient scolarisés – donc environ neuf ans -, Camille et Nina ne bossaient pas de la même façon l'un et l'autre. Enfin, si on pouvait appeler le manque de motivation de sa sœur du boulot quoi... Oui, oui, il insiste, mais mentalement seulement.

    Il remarqua aussi que Nina ne semblait pas hyper motivée par sa proposition généreuse. Il glissa dessus, comme elle disait, ils verraient bien sur place. Ce qui le préoccupait plus, c'était cette histoire de couple de l'année. C'était n'importe quoi ! Et puis l'idée qu'on surveillait sa vie, ça ne lui plaisait pas du tout. Il aimait qu'on lui fiche la paix, lui. S'il n'avait pas beaucoup d'amis, c'était parce qu'il y avait une raison hein !!!

    « Non que je m'en plaigne, mais c'est exactement parce que les gens ne savent pas se mêler de ce qui les regardent que Griffins a cru que Alix le trompait avec moi. Qu'ils essaient de lancer des rumeurs pareils sur mon compte et il y aura des victimes, je peux te le dire. Je déteste le commérage. » Et pourtant, sa sœur était un peu la reine des commères, mais ça, il s'en fichait. Comprenez par là qu'il ne pensait pas que sa sœur adorée puisse dire quoi que ce soit pour lui faire du mal, donc en ce qui la concernait, il faisait le sourd et l'aveugle, mais il n'avait pas la même tolérance avec les autres pies. C'était en partie son problème avec les copines de Nina, les bavardages futiles le fatiguaient... Et puis, les paroles, il faut y faire attention, elles peuvent faire très mal. Même si maintenant ils s'en fichaient, Alix en avait beaucoup souffert. Alors, oui, Axel était un sombre crétin et un parfait imbécile pour ne pas avoir prêter plus de foi aux paroles d'Alix et avoir cru des rumeurs, mais ceux qui lui avaient raconté ça ne valaient pas mieux. Camille les mettrait au bûcher s'il pouvait.

    Une onde invisible de colère le parcourant, il fit signe à sa sœur qu'il préférait ne plus en parler et ils s'occupèrent plutôt de leurs tenues. Tout dans les bras, Camille passa le premier aux essayages. Il mit le costume et sortit pour se montrer à sa sœur. Il était parfait. « Pas mal, non ? Il devrait faire l'affaire ! Et la cape est pile à la bonne longueur, pas trop longue pour ne pas me gêner, et pas trop courte non plus. » Satisfait (les magasins et Camille hein...), il se rhabilla et céda sa place à sa sœur qui essaya deux robes. « Je préfère celle que j'ai repéré, non ? L'autre est moins ton style j'ai l'impression... enfin après, tu prends celle que tu veux. Mais dépêche-toi s'il te plaît, parce que j'ai très envie d'un chocolat chaud. » Même si Camille avait beaucoup grandi, il était toujours aussi attaché à son chocolat chaud magique dont la fumée faisait des animaux. Un reste d'immaturité, mais c'était mignon, non ?

    Une fois que Nina eut pris sa décision, ils payèrent leurs achats (mais restait-il de l'argent à sa sœur?) et ils partirent du magasin, leurs tenues sous le bras.


{Terminé pour Camille}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)
» A la recherche de la bouteille perdue!
» Pour le sourire d'une fillette, à la recherche de la peluche perdue ! - Mission rang D
» À la recherche de l'eau perdue.
» A la recherche d'une relique perdue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: