AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Goodbye my friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Goodbye my friend   Sam 18 Fév - 16:52


Antigone était triste, tellement triste qu'elle pleurait. Les larmes coulaient le long de ses joues tandis qu'elle mettait plusieurs ustencils de jardinage dans un petit sac à fleur. Le dortoir de Poufsouffle qu'elle avait occupée depuis des années était tout vide, les autres élèves n'étaient pas là. Les derniers examens venaient de se terminer, et les élèves étaient tous bien trop occupé à fête l'évênement. Ils ne quitteraient Poudlard que le lendemain, et il leur restaient donc toute une soirée pour profiter des lieux et de leurs amis. Antiti devait retrouver Pétritri et Clahihi, un peu plus tard. Elle ne leur avait pas encore dit ce qu'elle devait faire, elle ne voulait pas qu'ils soient tristes. Elle aurait tout le temps de leur expliquer un peu plus tard. Elle passa une main sur son visage, pour effacer les petites perles qui se déversaient, tout doucement. Elle était consciente que c'était la meilleur chose à faire, et qu'elle avait pris la meilleure de toutes les décision, cependant, elle était trop triste pour y penser. Elle n'aurait jamais cru qu'une telle chose puisse arriver, mais c'était bien le cas. Roberte-Pâquerette, son cher plan de tomate qui l'avait suivie depuis qu'elle était entrée à Poudlard, ne pourrait plus jamais rester avec elle. La jeune fille était dévastée. Elle avait bien remarqué que son amie n'était jamais très en forme, à chaque fois qu'elle quittait Poudlard, et qu'elle était toujours heureuse quand elle repartait pour une nouvelle année, cependant, elle préférait penser que ce n'était que des petits coups de blues, à cause du fait qu'elle ne pourrait pas revoir ses amis avant la rentrée. Evidement, elle avait tord, et à présent qu'elle venait de terminer ses études, elle était tellement triste que le petit coeur d'Antigone était comme écrabouillé.

Une fois qu'elle eut regroupé tout ce qu'il lui fallait, elle tourna un regard larmoyant vers le petit plan de tomates qui avait à présent bien grandit. Posé près de l'une des fenêtres du dortoir, il prenait le soleil, tandis que toutes les feuilles longeaient le mur et retombaient doucement, comme s'il y avait des jolies petites branches, quand elles touchaient le plafond. Antigone avait changé plusieur fois le pot dans lequel elle était, et il était de plus en plus grand, à chaque fois. Elle esquissa un sourire quand elle vit les petit pot où des toutes petites plantes continuaient calmement de pousser, à côté de leur maman. Antigone n'avait pu se résoudre à laisser tomber pour toujours l'une de ses amies qui avait toujours été là pour elle, et elle avait fait quelques boutures, pour qu'elle reste toujours avec elle. Les petits plans de tomates étaient tout jeunes, ils n'avaient même pas encore de prénom, bien qu'Antiti y réfléchisse et ait déjà quelques idées. Elles reviendraient avec elle, tandis que Roberte-Pâquerette resterait à Poudlard.

Elle attrapa le petit sac qu'elle mit sur son épaule, et elle se retrouva à côté de Roberte-Pâquerette. Elle lui fit un sourire triste, puis elle essaya de la tenir dans ses bras, pour qu'elle vienne avec elle. A chaque fois qu'elle voulait qu'elle vienne en cours avec elle, c'était dur, mais heureusement, il y avait toujours Pétritri ou Clahihi pour l'aider. Cody l'aidait également quand elle le croisait dans les couloir, ou qu'elle était en cours de défense contre les forces du mal. Cody était l'assistant de Madame Rowle, donc il était toujours présent pour pouvoir lui rendre un service. Ah ! Qu'il était gentil Cody ! Antigone le considérait un peu comme son meilleur ami, quelqu'un qu'elle appréciait énormément. Elle ne parvenait pas à imaginer sa vie sans lui, et elle ne pouvait pas penser à quel point elle serait triste, une fois qu'elle aurait quitté l'école. Elle ne pourrait très certainement plus le voir, lui non plus, ou tout du moins très peu souvent. Elle pleura un peu plus encore, en pensant à quel point l'école lui manquerait. Elle ne pourrait de toute façon rien y faire, c'était comme ça et elle ne pourrait rien y changer, peu importe ce qu'elle voulait. Et peu importe également à quel point elle voulait que rien ne soit comme ça, elle ne pouvait rien y faire. C'était comme ça pour tout le monde, tous les ans il y avait des dizaines d'élèves qui quittaient l'école, et bien que certains devaient être heureux de pouvoir commencer leur vie d'adultes, d'autres devaient être très tristes.

Antigone attrapa ensuite Roberte-Pâquerette et elle partit doucement vers la salle commune, où elle arriva bien vite. Elle sortit dans le couloir, et arriva bien vite à côté de la porte d'entre de l'école, et elle sortit. Elle se dirigea vers les serres de botaniques, à côté desquelles elle planterait son amie, pour que cette dernière soit heureuse. Elle espérait pouvoir la revoir un jour, peut-être qu'elle deviendrait professeur de botanique un jour, ou assistante comme Cody, le jour où Madame Chourave aurait besoin de quelqu'un en plus de Neville. Pour le moment, Antiti ne reviendrait pas à Poudlard. Elle n'était pas certaine de ce qu'elle ferait pour le moment, mais elle devrait prendre soin des petits de Roberte-Pâquerette, ce qui lui mettait un peu de baume au coeur. Elle arriva bien vite à côté du potager où elle planterait son amie, et elle posa cette dernière par terre. Elle n'avait crois » personne, étrangement, mis à part un ou deux élèves qui l'avaient regardée bizarrement. C'était toujours comme ça, il y avait toujours des élèves surpris, ou qui ne comprenait pas, même apèrs des années passées à Poudlard. Elle n'en avait rien à faire, elle, elle ne leur portait aucune attention, et elle ne leur parlait même pas. Elle restait avec ses amis et les amis de Roberte-Pâquerette. Elle riait un peu, des fois, quand elle voyait les regard des autres élèves, en particulier les premières années qui entraient à Poudlard.

Antigone s'installa à côté de Roberte-Pâquerette et elle pleura encore un peu. Elle réfléchit un peu, et elle se rendit compte qu'elle n'avait jamais vraiment pleuré. Elle prenait toujours les choses avec légèreté, et elle ne faisait jamais attention aux moqueries. Tout était différent. Les yeux brouillés de larmes, la gorge nouée et le regard triste, elle chercha dans le petit sac qu'elle avait prit avec elle et en sortit une petite pele de jardinage rose avec des fleurs multicolores dessus. Elle prit une grande boufée d'air, et se tourna vers le plan de tomate. « Tu penseras un peu à moi de temps à autres, n'est-ce pas ? Tu verras plein de nouveaux élèves tous les ans, et puis tu pourras te faire de nouveaux amis également... Les citrouilles sont très gentilles, et puis elles aiment bien rigoler. Tu me manqueras énormément... », dit-elle, difficilement, tout en pleurant encore. Prenant une nouvelle bouffée d'air, elle retira doucement un tout petit peu de terre, là où elle voulait installer Roberte-Pâquerette, et elle continua, faisant petit à petit, un petit trou où elle planterait son amie. Elle essayait de ne pas faire vite, enlevant de tout petit bout pour ne pas partir de suite, tandis que la journée se terminait, et que le soleil commençait à se coucher.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Goodbye my friend   Sam 24 Mar - 20:05

Cody en tant que simple assistant n'étant pas bien plus vieux que les plus vieux élèves de Poudlard, alors ils s'entendaient avec certains d'entre eux discutant de façon plus familière avec que pouvaient se le permettre et le faire certains professeurs de Poudlard. C'était d'un côté le bon côté du rôle d'assistant, avoir tout de même l'opportunité de pouvoir être proche de certains élèves sans pour autant être accusé de favoritisme puisque de toute façon il n'aurait jamais à sa charge des élèves de septième année en tant que simple assistant. Enfin dans tous les cas c'est comme ça qu'il s'était rapproché d'une certaine Antigone Fergusson.

Il était assez proche d'elle, un peu comme des meilleurs amis. Leur rencontre s'était faite dans les potagers de Poudlard, le garçon aimant cultiver, il a continué cette pratique pendant son temps libre en tant qu'assistant et il a pu y rencontrer Antigone et Roberte-Pâquerette son resplendissant plan de tomates. Antigone aussi était resplendissante, une vraie beauté dans le genre, mais jamais l'idée de sortir avec elle n'avait traversé l'esprit de Cody, car même s'il pouvait être proche de certains élèves, en tant que membre du camp professoral, sortir avec une élève c'était donner sa démission.

Alors ils se rencontraient de temps en temps, passant leur temps libre à cultiver et à papoter, mais au fur et à mesure que la fin de l'année approchait, Cody se rendait compte que bientôt tout cela serait terminé. Lui resterait bien sur à Poudlard, mais Antigone elle quitterait définitivement l'école. Se reverrait-ils encore en dehors ? Il l'espérait pleinement bien que Cody ne soit pas quelqu'un qui ait une vie sociale des plus épanouies.

C'était un garçon qui s'était toujours concentré soit dans ses études, soit dans ses activités extra-scolaire telle que le Quidditch et encore, ses études étaient toujours passées avant, la preuve est telle qu'il avait même abandonné son rôle de capitaine pour pouvoir garder de bonnes notes. Du coup il n'était jamais sorti avec personne et ça ne l'avait pas dérangé, mais maintenant en tant que jeune adulte ça lui manquait un peu. Aussi bien les rendez vous galants, que les rendez vous entre amis. Il faudrait peut être qu'ils pensent à en recontacter quelques uns histoire de se revoir, ou alors même de se faire de nouvelles amitiés.

Le soleil commençait à se coucher, il était donc temps d'arroser ses plantations. Armé de sa baguette, le garçon faisait couleur de l'eau de la même manière qu'un arrosoir de son bout de bois pour pouvoir arroser ses plantes avant qu'ils ne s'arrêtent pensant avoir entendu quelqu'un. Il ne se trompait pas, quelqu'un parlait pas loin. Il s'avança et y trouva une demoiselle qu'il connaissait très bien en pleurs. Antigone jardinait, mais pas n'importe quoi, elle était en train d'abandonner Roberte-Pâquerette à Poudlard. Il s'approcha de la jeune fille sans dire un mot jusqu'à ce qu'elle note la présence du garçon : " Tu vas bien Antigone ? " demanda-t-il à la demoiselle.

Puis il s'intéressa au plan de tomates et tenta tant bien que mal de la rassurer : " Tu sais, si tu as peur de voir Roberte-Pâquerette mourir, je peux t'assurer que j'en prendrai soin jusqu'à ce que je ne travaille plus ici et pour tout te dire il y a le temps. " assura-t-il. Puis il fouilla dans sa poche pour en sortir un paquet de mouchoir qu'il tendit à la jeune fille : " Sèches tes larmes, tu es beaucoup plus ravissante avec le sourire. " dit-il.
Revenir en haut Aller en bas
 
Goodbye my friend
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye my friend
» Goodbye my lover ~ Goodbye my friend /Dawn/
» Goodbye my lover, goodbye my friend ...
» Goodbye my old friend...
» I think that it's time to say goodbye [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: