AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ø Bal de Noël 2003 ø

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 0:49

Avec les fêtes de Noël venait immanquablement le bal de Noël, ce fameux grand moment pour la majorité des élèves de Poudlard qui n’étaient pas rentrés chez eux pour les vacances. C’était presque un sacrilège de rentrer et de rater ça mais, après tout, chacun fait comme il en a envie. Pour certains, la famille passe avant les fêtes. C’est d’ailleurs l’état d’esprit de Rhys, rien ne vaut la famille, mais pour des raisons qu’il est inutile d’afficher dans ce lieu festif, il restait à Poudlard durant toute l’année scolaire.

Ceci dit, ce qui trottait dans la tête du jeune jaune et noir, ce n’était ni sa mère ni son père mais bien cette fête qui lui mettait une pression d’enfer sur les épaules. Il essayait tellement de rendre les choses parfaites qu’il en oubliait le côté festif et agréable de la chose. La préparation de cet événement avait débuté quelques temps auparavant. Rhys avait d’abord organisé dans sa tête l’invitation de sa cavalière. Il ne voyait personne d’autre que Miss Romilly Bradley à qui offrir son bras pour la soirée. En fait, pour être précis, il refusait carrément d’y aller avec une autre demoiselle que la ravissante Serpentard, il n’y avait qu’elle pour lui faire exploser le palpitant. La seconde étape de sa préparation, à la fois psychologique et physique, consistait à essayer sa tenue de bal Physique parce qu’il voulait être sûr que son smoking lui aille bien. Psychologique, parce que c’était une chose de moi qui pèserait sur les épaules du futur jeune homme. Grâce à l’aide de son ami Tarek, il avait fait un essayage vestimentaire qui l’avait rassuré. Ce n’était certes pas un défilé de mode et n’avait duré que quelques instants mais si le Soudanais lui disait que ça allait, alors il pensait que ça allait, son ami n’avait pas vraiment le caractère pour arrondir les angles et faire plaisir.

La dernière étape de préparation du bal, et non la moindre, inviter sa belle. Pour un timide maladif comme le Poufsouffle, c’est un exercice difficile auquel il devait se prêter. On aurait pu croire que leur relation croissante rendrait les choses plus aisées mais non, chaque heure passée ensemble à travailler, à danser ou encore à discuter, il la trouvait de plus en plus merveilleuse tout en s’obstinant à ne pas remarquer son ambition dévorante. Il avait attendu et attendu encore pour faire sa demande avant de trouver le courage de le faire. Il avait été longtemps tiraillé entre l’espoir d’apprendre qu’elle avait déjà trouvé quelqu’un d’autre, et donc qu’il ne servait à rien de se lancer, et le désespoir de l’imaginer au bras d’un autre ou coller contre un inconnu pendant les danses. C’est, au final, cette idée qui le motiva le plus, elle serait sienne et à personne d’autre. Il avait très longtemps imaginé la scène afin que tout se passe au mieux mais un plan est fait pour ne jamais se dérouler comme prévu. Il avait bafouillé, rougi, hésité, avait failli s’énerver contre lui d’être aussi peu doué avec son amie. Qu’est-ce que ce serait si le garçon se rendait compte qu’il s’installait paisiblement dans la désormais célèbre friendzone. En tout cas, après une demande déplorable dans la forme, le plus important était bien le fait que la verte et noire était libre et tout à fait disposée à accompagner de nouveau son ancien cavalier. Une invitation de chaque côté, il allait falloir attendre l’année prochaine pour faire la belle.

Transporté de bonheur durant toute la période entre l’invitation et le jour du bal, Rhys fut rattrapé par le stress le jour J, il fallait y aller et assurer. Si un médecin avait pris ses constantes, l’élève n’aurait jamais été déclaré apte à aller à la soirée. Tachycardie, hypertension artériel et confusion mentale faisaient partie des symptômes. Quoi qu’il en soit, au prix de gros efforts pour se concentrer, il se prépara en portant une grande attention à sa tenue.

L’heure du rendez-vous approcha. Du moins, l’heure à laquelle Rhys avait décidé de partir vers le grand hall d’entrée, lieu où, avec Romy, ils avaient prévu de se retrouver. Rhys est toujours un peu excessif dans ce genre de situation. Alors que l’escalier n’était pas si loin que ça, ce ne serait que très peu exagérer si je disais qu’il était parti avec une heure d’avance. En tout cas, il eut largement le temps de patienter dans le hall. Arrivé le premier, loin s’en faut, à moins de ne pas avoir vu d’autres personnes, il avait patienté mais surtout marché. Marché pour ne pas passer pour un gros glandu trop en avance, il allait donc dans les couloirs puis revenant, style de rien, comme s’il ne venait de faire que sa première arrivée. Il avait aussi prit le temps d’aller jeter un coup d’œil à la salle des festivités, histoire de voir le décor féérique dans lequel il évoluerait et aussi de prévoir quelques compliments qu’il pourrait ressortir spontanément à sa douce.

D’autres cavaliers finirent par arriver, pas forcément dans un meilleur état d’esprit. Il leur adressa un signe de tête mais se concentra sur sa propre affaire. Il replongea ensuite dans ses pensées. Cette soirée, il en avait rêvé, littéralement. Son rêve le plus heureux, à n’en pas douter et dont il avait un souvenir très clair. Ce rêve lui était apparu comme un signe supplémentaire quand il avait vu le plafond étoilé de la salle de bal. Il en venait juste à espérer que le fait qu’il n’ait pu trouver de rose à accrocher à sa veste n’allait pas contrecarrer le destin glorieux qui se profilait.

Tarek, arrivant à son tour dans le hall pour attendre sa cavalière, Silah semblait-il à l’Européen, soulagea un peu la tension qui était sur les épaules de son ami. Ils se mirent à discuter tous les deux, pour patienter. Les garçons se quittèrent quand leurs cavalières firent leurs apparitions. En gentleman bien élevé, Rhys s’approcha de l’escalier pour aller cueillir cette magnifique rose qui descendait les marches. Il en bavait presque d’admiration devant la Serpentard. Il lui tendit la main pour descendre les dernières marches.


- Tu es magnifique, je vais devoir faire attention toute la soirée à ce qu’on ne me vole pas ma cavalière.


Il improvisait et, si la forme était encore à travailler, il espérait que le sens du compliment était passé. Romilly n’était pas le genre de fleur qui se cueille sans se mériter, elle est unique, il faut donc la prendre comme tel, ne pas penser que les techniques toutes faites sont efficaces. On reste patient, on renouvèle les efforts, on improvise, on s’adapte.

1100 mots
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 462
Âge : 23 ans (8 janvier)
Actuellement : Commerçant vendant des jeux de société


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 6:15




Arya, Corey et un bal !


    Corey avait eu du mal à se décider sur sa tenue, il avait d'ailleurs fait appel aux bons soins de sa cousine pour l'aider à trouver son costume. Il avait fini par choisir un costume pantalon beige et une chemise crème, une veste et une cravate assorties et enfin une cape qui tombait juste en dessous des fesses j'ai cherché comment décrire ça autrement je n'ai pas trouvé. Il se sentait un peu engonsé là-dedans et il espérait que s'ils dansaient, il pourrait poser sa cape quelque part, parce que là, ça faisait vraiment beaucoup une cravate + une chemise boutonnée jusqu'en haut + la cape qui faisait du poids sur ses épaules. Corey n'était pas le genre de mec à ignorer sa cousine, donc il avait ouvert sa chemise au début... et puis après, un copain de dortoir comment ça il est tout seul dans son année chez les mecs? lui avait dit qu'il était parti pour tomber les filles, et le côté réservé de Corey avait fait son gros retour, il avait tout remis ! Il verrait dans la soirée pour se détendre un peu côté tenue...

    Niveau cavalière, comme Corey n'était pas amoureux et, pire, ne s'intéressait pas aux filles, il avait invité sa meilleure amie à l'accompagner. Il s'entendait bien avec elle et c'était l'occasion idéal pour être tous les deux. Il savait que cela n'avait rien de très très folichon d'emmener sa best à un bal quand il y avait plein de jolies filles dans l'école mais pour commencer, Arya était loin d'être moche, au contraire, elle était même plutôt jolie, et pour finir, il en était encore à admirer de loin. L'amour, il trouvait que c'était compliqué et que c'était beaucoup de perte d'énergie pour rien. Il ne doutait pas que cela allait lui tomber dessus un jour, c'était seulement que ce n'était pas encore le moment. Il aimait regarder, hein, mais ça s'arrêtait là. Pour le reste, il n'y avait rien, aucun déclic, et Corey était un peu fleur bleue au fond, quand il tomberait amoureux, il voulait que ce soit vraiment sérieux.

    Tout ça pour dire oui je sais c'est du blabla, je fatigue que Corey allait au bal avec Arya donc il l'attendait dans le hall (parce que la salle commune était blindée de pies qui piaillaient, il détestait ça), patiemment, comme 80% des mecs qui avaient une cavalière. Attendre est le premier rôle du cavalier, même lui, il le savait. Mais nul doute que sa cavalière ne tarderait pas, la ponctualité d'Arya ne lui ayant jamais fait défaut (peut-être parce qu'ils n'avaient jamais rendez-vous, notez). Il tira sur sa cravate. Si Laurell le voyait, elle allait le tuer, il ne fallait donc absolument pas qu'il croise sa cousine. Enfin, elle devait sûrement être très occupée avec son cavalier (comment s'appelait-il déjà ? Il n'était pas encore au point sur les vipères!!!) et lui devait déjà admirer les efforts qu'elle avait fait pour choisir sa robe, donc elle ne devrait (en théorie) pas s'occuper de lui.

    Enfin, Arya parut. Il lui fit un signe pour qu'elle le repère dans la foule et lui adressa un sourire. « Eh ! Salut ! C'est cool, tu n'es pas arrivé tard ! J'avais envie que nous entrions dans les premiers, pour le buffet tu vois. Au fait, je me demandais, est-ce que tu danses ? » oui, oui, tout ça d'un coup ! Corey n'était pas à cours de questions, si c'est ce que vous espériez.

{582}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 531
Âge : 18 ans [17/01/1991]
Actuellement : Apprentie Garde du Corps


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 6:32




Ava, Ehawee et un Bal !


    C'était le bal et Ehawee était plutôt contente de s'y rendre. Évidemment, elle n'avait pas réussi à trouver de garçon pour l'accompagner, et pour dire la vérité, elle n'avait même pas cherché. Elle s'en fichait pas mal puisque si c'était pour danser, elle pourrait toujours demander une danse aux garçons de Sterne ou à son frère, et pour ce qui était de la compagnie, tout le monde savait que les garçons étaient des idiots ! Pourtant, elle fit quand même pas mal d'efforts pour sa tenue et tout le reste. Elle en avait envie parce qu'elle voyait les autres filles de Gryffondors s'apprêter et que cela lui faisait envie de devenir aussi jolie. Comme elle ne savait pas se maquiller (loin s'en faut) et que même le mot brushing ne faisait pas parti de son vocabulaire, c'était une fille de sa maison qui l'avait aidé pour tout ça. En revanche, elle avait bien choisi elle-même la robe. Elle était à la fois originale et jolie, Ehawee l'adorait ! Elle avait bien pensé à un moment faire comme l'année précédente et s'habiller de manière encore plus originale... mais elle avait renoncé. Elle sentait qu'à douze ans, elle avait passé l'âge de se déguiser en dehors des fêtes prévues à cet effet. Elle n'avait pas peur du ridicule, mais un brin de coquetterie commençait à naître chez elle, pas pour plaire aux autres, mais à elle-même, pour être plus féminine, puisque des changements s'opéraient en elle. Oh ! Rien ne serait jamais plus beau pour elle que la robe que son grand-père lui avait offerte l'été précédent, celle-ci aussi, elle aurait bien aimé la mettre, mais elle n'était pas dans le ton.

    « Avaaaaa ! Je suis làààààà ! » Comme Silah s'était trouvé un cavalier, Ehawee s'était trouvé une cavalière (et toc). Elle avait demandé à une camarade de Poufsouffle qui n'était pas tellement plus jeune qu'elle. Elle avait des bons arguments pour appuyer sa demande, ce n'était pas très marrant d'aller au bal tout seul, il fallait au moins être deux pour discuter tranquillement et faire un peu les folles aussi. Ce dernier point était d'ailleurs la grande spécialité de Ehawee qui en sautillait d'impatience tout en se dirigeant vers la jeune fille. Elle s'était faites belle mais ce n'était pas pour autant que dans sa tête c'était au point, loin de là !!!

    Elle se planta devant Ava et lui tendit la main ! « Tu viens ? On y va ! Je suis sûre que ça a déjà commencé ! Quand je pense que Silah nous a lâché pour un garçon, je te jure ! Enfin, ce n'est pas grave ! Diiiiis, tu sais danser ? Moi oui, je suis à Sterne, alors forcément, je sais danser. Il faudra qu'on danse d'accord ? Mais avant on va aller manger un bout parce que là ce sont les musiques pas drôle. » Aussitôt dit, aussitôt fait. « J'ai dit à mon papi que cette année encore je n'avais pas de cavalier mais une cavalière, ça l'amuse, moi, je ne vois pas ce que ça a de drôle, après tout, pourquoi s'encombrer d'un garçon, hein ? » Oui, Ehawee parle tout le temps. Pour ne rien dire en plus. Mais c'est ainsi qu'on l'aime pas vrai ?

{548}
Robe et coiffure de Ehawee :
http://ephemeral.voila.net/Ehawee/003.jpg
http://ephemeral.voila.net/Ehawee/004.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 6:46


Emeric & Lana


Emeric n'allait pas faire comme le bas peuple et aller se laver dans la salle de bain commune à tous les Serpentard alors qu'il avait à sa disposition la belle et grande salle de bain des préfets. Il s'était donc lavé la bas à savoir un bain pour se prélasser, une douche pour bien se nettoyer, et ensuite il était temps de s'apprêter pour le bal. Alors que l'eau disparaissait en un clin d'oeil grâce à la magie le garçon commença à enfiler sa tenue à savoir un pantalon à pinces poupre, une paire de chaussures de soirée marrons, une chemise blanche, un noeud papillon bleu nuit et des bretelles de la même couleur que le noeud papillon.

Il coiffa ensuite ses cheveux sur le côté avec l'aide de gel puis se brossa bien les dents. Il était fin prêt, jetant un dernier coup d'oeil au miroir de sa cabine, il pouvait enfin y aller. Bon ok d'abord il devait aller déposer ses affaires dans la salle commune qu'il rejoignit en quatrième vitesse. Normalement il ne devrait pas croiser Lana puisqu'il s'était bien donné rendez vous au grand escalier du hall devant l'entrée de la grande salle qui était ce soir une salle de bal.

Il avait spécialement accepté d'aller au bal pour la demoiselle parce que lui ça ne l'intéressait pas du tout. Dans tous les cas ce soir tous les élèves étaient autorisés à circuler dans les couloirs durant la nuit toute entière étant donner que la fête durerait jusqu'au milieu de la nuit, mais lui ce qu'il préférait faire avec sa copine c'était plutôt l'embrasser, certainement pas danser toute la nuit. Enfin bref, pour tout de même lui faire plaisir puisque c'était Noël, il avait accepté. Il irait donc se pavaner avec la demoiselle sur la piste de danse, l'emmenant alors danser la danse d'ouverture et qui serait sans aucun doute la seule qu'il danserait avant de lui offrir un verre, un petit truc à manger, et puis ils iraient immédiatement se réfugier dans un coin tranquille pour s'embrasser sans être déranger.

Avec chance d'ailleurs peut être qu'elle mettrait quelque chose sur les lèvres qui donnait ce petit gout fruité qu'il adorait sentir et qui l'incitait plus à embrasser sa copine. Lorsqu'il arriva dans son dortoir, il trouva Adam en train de finir se préparer : " Hey Adam, bientôt prêt ? " lui demanda-t-il. Le garçon acquiesça, finissant d'ajuster son noeud papillon. Ils enfilèrent tous les deux leur veste respective et ils étaient parés pour le bal. Adam y allait avec sa petite amie avec qui ça avait été récemment tendu si bien qu'il avait faillit s'y rendre avec Ena qui elle était célibataire. Mais depuis tous les deux avaient trouvé quelqu'un avec qui s'y rendre. Autant Adam s'était rabiboché avec sa petite amie autant Ena elle était allé avec l'autre con de McQueen, non non pas Caleb, l'autre encore, Cameron. Ce n'était pas vraiment le meilleur choix d'après Emeric, mais Ena régissait sa vie comme elle le souhaitait après tout.

Ils se rendirent jusqu'au hall devant la grande salle et Adam ne tarda pas à s'éclipser rapidement avec sa cavalière. Emeric quant à lui attendait la sienne jusqu'à ce qu'elle se montre dans une magnifique robe, mais venant de Lana, c'était plutôt normal. " Très ravissante comme toujours Lana. " lui dit-il pour la complimenter ajoutant à ça son charme de Vélane et un petit sourire pour accompagner le tout.

( 576 mots )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 8:59

Le bal de Noël était un évènement que tout le monde attendait, y compris Tarek. Concernant le jeune homme, il y avait tout un tas de raisons à cela, dont la possibilité de rester tard levé avec plein d’autres élèves, de manger beaucoup aux frais de Poudlard et le tout sans risquer les gros yeux de qui que ce fût. Vous l’aurez deviné, dans cette liste des priorités la danse arrivait assez bas. Tarek ne savait malheureusement pas vraiment danser, et que Rhys ne vienne pas lui dire en ricanant qu’il n’avait qu’à s’inscrire à Sterne pour apprendre parce que ça n’avait évidemment rien à voir. De ce qu’il en savait, ça n’était pas vraiment le même type de danse dont on parlait là. Bref, il ne savait pas vraiment comment faire ; ou en tout cas était plutôt maladroit, mais il se sacrifierait à la tradition si Silah le lui demandait. Après tout, il fallait laisser les filles décider, non ? C’est en tout cas ce que sa mère soutenait, même si son père et ses frères n’étaient peut-être pas d’accord là-dessus.

Des conseils, Tarek avait été en chercher un certain nombre histoire de ne pas commettre d’impair et de fâcher Silah : c’était une camarade avec qui il allait partager de nombreux cours pendant encore de longues années donc mieux valait qu’ils continuent à bien s’entendre, sinon Gryffondor (et eux aussi) en pâtiraient. Passer beaucoup de temps avec quelqu’un que l’on n’aime pas devait être difficile, Tarek n’en doutait pas un seul instant alors il était hors de question de causer un incident diplomatique pour un petit impair.

Le jeune homme portait une robe de soirée bleue nuit dans la plus pure tradition sorcière, à défaut d’être une tradition soudanaise. Lui-même ne trouvait pas qu’elle lui allait plus que cela, mais sa mère avait dit que si et, encore une fois, sa mère avait toujours raison. Comme quand elle lui avait dit de prendre un bouquet de fleurs pour sa cavalière. Bon, sur le coup, il avait franchement hésité, parce qu’après ça risquait d’embêter Silah pour toute la soirée mais finalement, il s’était décidé. Il n’était pas encombrant mais assez bien fait et le jeune homme espérait que cela plairait à son amie. Encore une fois, il ne s’agissait pas de commettre un impair.

Il attendait comme bien d’autres garçons que Silah se présente. D’un autre côté, il fallait préciser que par peur d’être en retard, il était venu en avance. Pas beaucoup, mais suffisamment pour attendre. Qu’importe, il avait discuté avec Rhys en attendant leurs cavalières respectives, malgré tout ce que le Soudanais pouvait ne pas aimer chez Romilly (et notamment le fait qu’elle finisse par être un chagrin d’amour pour son meilleur ami, ce qu’il ne lui disait cependant pas). Bref, même si on ne peut pas dire que le jeune homme appréciât sa condisciple de Serpentard, il avait encouragé Rhys à l’inviter au plus vite de peur que celui-ci ne se retrouve tout seul. Oui, je l’admets, la logique est difficile à comprendre mais que voulez-vous ?

Enfin, Silah se montra. Tarek abandonna Rhys avec un sourire et la rejoignit.

- Salut ! Ca va ? Il était un peu gauche, mais ça n’était pas grave, il espérait que la demoiselle ne lui en tiendrait pas rigueur. Il lui tendit le bouquet. C’est pour toi, ajouta-t-il peut-être un peu inutilement.
[565 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 10:56

Elyna & Nicolas
« On se change les idées et on en profite !!! »


    Dernier bal de Noel pour Elyna, petite élève de serdaigle ayant déjà passé plusieurs années entre ces murs. D’ailleurs, elle n’était plus si petite que ça, elle devenait peu à peu une adulte, une jeune femme qui était loin de la fille timide qu’elle était lors de sa première année. Il faut dire qu’entre son entrée à Poudlard et aujourd’hui, il s’en était passé des choses l’air de rien… Déjà elle était devenue une très bonne joueuse de Quidditch, enfin on s’entend elle était loin d’être une pro et ne comptait pas en faire une carrière ensuite, mais elle faisait partie des membres de l’équipe en plus d’être la capitaine depuis le départ de Wade, son cousin. A cela on ajoute le fait qu’elle était entrée dans la troupe de danse et qu’elle en était à présent la co-directrice avec Romilly… et elle était passée ensuite de préfète à préfète en chef… De plus, elle avait rencontré Seth et était en couple avec lui depuis un moment maintenant même si dernièrement ce n’était plus aussi beau et rose mais c’était un autre problème… En faite, quand on y réfléchit bien, la jeune fille était un brin nostalgique et elle réalisait qu’il s’était passé beaucoup de chose dans les murs de ce château, et que lorsqu’elle serait amenée à le quitter, elle allait ressentir un petit truc quand même…

    Voila à quoi pensait la jeune femme lorsqu’elle était en train de se préparer pour le dernier bal de sa scolarité. La jeune fille qui ne voulait pas se rendre à la base à cette cérémonie avait finalement céder puisqu’elle avait trouvé un cavalier pour l’accompagner. Nicolas avait accepté, elle ne lui avait pas vraiment forcé la main, fin un peu quand même puisqu’il n’avait pas trop le moral pour ce genre d’évènement mais avec Elyna, il n’y avait pas de manière à discuter, elle avait besoin de quelqu’un pour le dernier bal et elle avait promis à Charisma de ne pas laisser leur ami commun seul, donc voila comment elle s’était retrouvé avec le jeune homme. N’ayant pas prévu au début de se rendre au bal, elle avait réussi à aller jusqu’aux Mille et une symphonies pour avoir une robe sur mesure et un peu particulière. Elle avait du mal à se décider entre une robe longue ou une courte… donc elle avait fait les deux, en tirant sur sa ceinture, habilement dissimulée dans sa robe, le bas se relevait, donnant un effet voilé et laissant apparaître ses jambes jusqu’au dessus de ses genoux. Elle pouvait ainsi danser et avoir une jolie robe sans risque de marcher dessus ou même tomber. Bon elle avait un peu explosé le budget mais comme les années précédentes elle était très raisonnable, ses parents n’avaient rien dit. La voila donc en magnifique robe dans les tons rosés, et il fallait encore se maquiller et se coiffer, autant dire que ça n’allait pas être super simple vu l’heure qu’il était et que Nicolas allait certainement être prêt avant elle.

    Maquillage, coiffage, elle releva ses cheveux en chignon avec des mèches tombant à droite et à gauche, et un serre-tête au dessus avec des pierres dessus genre des diamants, elle savait bien que ce n’était pas le cas, mais si elle ne le disait pas, qui pourrait le savoir ? Bon, une paire de chaussure et un dernier tour dans le miroir avant de filer rejoindre son cavalier. Elle se dirigea vers la salle commune, vérifia que tout était prêt pour la soirée, puis elle fila le rejoindre dans le hall, c’était le lieu ou tout le monde se retrouvait et c’était plus facile pour tout le monde. Quoi qu’il en soit, elle chercha du regard le jeune homme, pensant un instant à son petit ami qui était hors du château et qui ne lui avait pas répondu depuis un moment maintenant à ses lettres. Elle eut un léger pincement au cœur, réalisant qu’elle allait passer une soirée loin de lui et que bizarrement, elle était triste mais pas trop non plus, elle voulait profiter de sa soirée, s’amuser, et profiter parce que cette fois, ça serait son dernier bal.

    Elle marcha encore un peu avant de voir enfin le blondinet qui l’attendait, elle espérait surtout ne pas être trop en retard, de ce qu’elle avait vu dans les couloirs, les autres filles n’étaient pas plus en avance qu’elle, donc elle se sentait un brin rassurée quand même.


    « Bonsoir Nick, désolée si je t’ai fait attendre, j’ai toujours eu un peu de mal avec les horaires quand il s’agit du bal… Ca ne fait pas trop longtemps que tu m’attends j’espère ? »

    [777 mots]

Robe d'Elyna et sa coiffure


Dernière édition par Elyna Artanis le Lun 5 Mar - 11:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Professeur

Parchemins : 486
Âge : 26 ans
Actuellement : Professeur d'étude des runes


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 11:03




Elyna, Nicolas & un Bal !


    Charisma et Elyna avaient eu l'idée que lui, Nicolas, aille au bal avec la seconde des deux filles. Il était vrai qu'il n'avait pas de cavalière, donc il n'avait pas dit non. Il n'était pas hyper enthousiaste, mais sinon, ça allait. Il savait que c'était le dernier bal pour Elyna puisqu'elle avait un an de plus que lui, et il ne voulait pas qu'elle soit toute seule non plus pour cet événement. D'ailleurs, il avait aussi aidé à arranger le coup pour Charisma parce que c'était la même chose pour l'autre jolie brune de Serdaigle. Cela dit, il n'avait de toute façon eu que l'embarras du choix en matière de cavalière puisqu'il était l'un des rares garçons de Serdaigle. Autant à Serpentard, il avait remarqué qu'il y en avait plein, autant il semblait que chez les aigles il y ait surtout des filles, allez savoir pourquoi. Et il savait aussi que certaines étaient seules ce soir donc qu'il aurait pu inviter l'une d'elle si Elyna ne lui avait pas demandé la première.

    Il aimait bien les bals donc il était assez content d'y aller, mais comme il n'y avait aucun enjeux romantique, il ne fit pas de gros gros efforts pour sa tenue. Il y avait réfléchi bien sûr, mais il avait surtout laissé les autres y penser pour lui. De toute façon, comme d'habitude, il avait refusé tout net de mettre une cravate et il avait laissé sa chemise bleu claire ouverte sur son torse tandis que sa cape tombait sur ses épaules et remplaçait la veste qu'il n'avait pas eu envie d'acheter. Il préférait garder son argent pour autre chose, surtout qu'il n'en avait pas trouvé qui aille avec son pantalon bleu marine. Sa sœur aurait pu lui en coudre une sur mesure, mais elle travaillait déjà tellement qu'il n'avait aucune envie de lui donner du boulot en plus. Megan allait se tuer à la tâche si elle ne se retrouvait pas un mec, c'était certain !

    Bref. Une fois près, il vérifia dans son miroir que c'était bon mais contrairement à beaucoup de gens surtout mes autres persos au final il ne s'observa pas longtemps. Il se fichait de la tête qu'il allait avoir, c'était plus un geste mécanique qu'autre chose. Il savait qu'il était pas mal sans être le mec le plus canon de l'école (déjà, il manquait un peu de muscle malgré le sport). Ses yeux vairons en gênaient certains quand d'autres adoraient, ses cheveux blonds avaient un peu foncé avec l'âge et l'hiver frôlait le châtain mais comme le vert et le bleu de ses yeux étaient clairs, ces derniers ressortaient sur son visage pâle en cette saison. Il y avait beaucoup de choses qui le dérangeaient chez lui, à commencer par ses cicatrices, mais son physique, ça allait. Sa mère était réputée pour être une vraie beauté après tout, aucune raison qu'il ne soit moche, pas vrai ?

    Un peu plus tard, il retrouva Elyna qui le fit poireauter mais pas plus que la moyenne des filles allant au bal. Il lui sourit, les mains dans les poches de son pantalon en toile. « Salut, non, ça va ne t'inquiète pas. Tu es très en beauté en plus ce soir, je suis content d'aller au bal avec toi. » Tant qu'à faire de ne pas y aller avec Emma parce qu'elle l'avait plaqué, autant y aller avec une bonne amie, pas vrai ? C'était en tout cas la philosophie du jour de Nicolas qui comptait bien s'amuser pour que son amie garde un bon souvenir de son dernier bal. Il lui tendit le bras pour qu'elle le prenne et l'entraîna dans la grande salle décorée pour l'occasion.

{614}



L'avenir, fantôme aux mains vides,
Qui promet tout et qui n'a rien !
[Victor Hugo - Les Voix Intérieures]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 721
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 11:32




Evan, Charisma & un bal


    C'était le dernier bal de Charisma, celui de sa dernière année. Elle avait vraiment envie que tout se passe de manière idéale à cette occasion. Evidemment, dans l'idéal, justement, il aurait fallu que son petit ami soit son cavalier, mais à défaut de ne pas être le cas, elle ferait contre mauvaise fortune bon coeur... en plus, elle n'était pas la seule dans ce cas, Elyna aussi vivait cette situation pour la deuxième année consécutive. Ce n'était facile pour personne, la séparation, et même si Elyna lui en parlait moins qu'elle, elle le faisait, elle savait que le couple de son amie en pâtissait autant que le sien. Ce dernier, d'ailleurs, subissait vraiment le contrecoup de la séparation car Charisma commençait vraiment à songer à quitter Enry. Penserait-elle la même chose si jamais elle n'avait pas eu cette petite histoire avec Axel ? Elle n'en savait rien. Mais le fait était que ce n'était plus vivable. En plus de ne pas être capable de regarder Enry dans les yeux (ce qui n'était pas vraiment un problème puisqu'elle ne le voyait jamais, finalement), elle se sentait mal dans sa peau. Enry l'aimait-il seulement encore ? Et elle ? Aimait-elle encore Enry ? Parfois, elle se disait que oui, parce qu'elle ressentait encore ce pincement au coeur quand des évènements avaient lieu et qu'il n'était pas là... Comme aujourd'hui, à ce bal, alors qu'elle se préparait, elle rêvait qu'il soit là et que ce soit encore comme au tout début... quand il n'y avait qu'eux deux et qu'elle voulait juste lui en mettre plein la vue.

    Pour ce bal, elle s'en moquait, elle pensait uniquement à se plaire à elle, et il se trouvait qu'elle aimait la simplicité. Enfin, ce n'était pas tout à fait exacte, elle pouvait apprécier un peu de fioriture de temps en temps, surtout pour les robes d'hiver, elle aimait beaucoup les fourrures sur le col ou le bas de la jupe, mais sinon, Carry était assez sobre. Décalé dans la mode, mais jamais excentrique. Sa robe était à son image. Elle était bleu nuit, avec de fines bretelles, un décolleté avantageux et, il faut le dire, assez courte aussi. Elle avait mis des collants et avait pris une cape pour le cas où elle aurait froid qui était dans un tissu plus épais que la robe (ce n'était pas bien difficile) mais de même couleur. Ses cheveux étaient détachées autour de son visage mais soigneusement coiffés, quant au maquillage, elle en avait mis, mais il restait discret. Comme son objectif n'était pas de séduire, elle avait tout fait pour se plaire à elle. Le reflet que lui renvoyait le miroir n'était pas désagréable, au contraire, elle se trouvait plutôt jolie, mais est-ce que ce n'était pas le fond de son problème ? Axel avait, malgré lui, tout fichu par terre, mais comme elle était persuadée qu'il ne s'intéressait qu'à son physique, elle n'arrivait pas à lui faire confiance et à aller plus loin avec lui que ce qui s'était passé cet été. Certes, elle avait mis l'éthique en avant... mais après plusieurs semaines de longues et douloureuses réflexions; elle savait que ce n'était pas ce qui l'avait principalement retenue. Elle le verrait dans quelques jours... mais pas Enry. Et elle notait pour elle-même l'ironie de cette situation tandis qu'elle rejoignait le grand hall pour retrouver son cavalier.

    Le dit cavalier n'avait rien de romantique à ses yeux. Elle l'appréciait vaguement tout en le connaissant à peine. Elle lui était surtout très reconnaissante de l'accompagner alors qu'il n'y était pas obligé avec la réputation qu'elle se coltinait toujours. Soyons réaliste, sa réputation, elle ne risquait pas de la changer à quelques mois de la fin de sa scolarité. Elle s'en fichait mais cela n'avait clairement pas facilité sa recherche d'un cavalier pour le bal. La plupart des personnes de l'école la croyant complètement folle (ce qui n'était que partiellement faux), elle ne pouvait guère se défendre et mettre ses atouts en avant pour trouver bonne compagnie. Evan ne l'était peut-être pas, elle ne le saurait qu'à l'usage, mais elle s'apprêtait néanmoins à le retrouver dans sa robe neuve et très motivée. Carry voyait une grande importance symbolique dans ce dernier bal, elle n'en démordrait pas.

    « Bonsoir Evan. » Dit-elle en s'approchant, perchée sur des talons qui la rendait bien plus grande qu'elle ne l'était en réalité.
    « Vous êtes très élégant. » Elle lui adressa une ébauche de sourire. Elle savait qu'en tant que cavalière, elle aurait du faire l'effort d'être vraiment avenante et sourire de toutes ses dents mais même avec toute la bonne volonté du monde, elle en était complètement capable avec un quasi-inconnu. Elle voulait pourtant qu'il se plaise en sa compagnie... Elle ne voulait pas remercier la gentillesse dont il avait fait preuve en acceptant l'invitation que lui avait lancé Nicolas et Corey à y aller avec elle par une attitude désagréable... mais, cher lecteur, vous savez comment est Charisma. Elle est inexpressive par nature. C'est très difficile pour elle de se montrer ouverte. Elle tenta donc d'être aimable, à défaut de souriante, et désigna l'entrée par laquelle on pouvait apercevoir le grand buffet.

    « Désirez-vous manger quelque chose ? Je suis certaine que cette année encore, les elfes auront fait des merveilles. » Le problème quand on ne connaît pas bien son cavalier c'est que la conversation reste assez impersonnelle. Charisma songea qu'elle allait devoir déployer des efforts d'imagination... mais cela ne lui faisait pas peur, tout ce qui comptait c'était que ce bal soit une réussite ! Et puis, elle avait demandé à Corey et à Nick des renseignements sur Evan, elle avait donc quelques sujets d'avance... Sterne par exemple, ou son amitié avec Corey, ce genre de choses qu'elle essaierait d'utiliser pour maintenir un contact en dépit de son manque d'expressivité. Elle avait confiance en elle, elle pouvait le faire ! Charisma n'avait pas souvent la positive attitude donc quand c'était le cas, il fallait le noter, et là, ça l'était, elle était même remontée à bloc, ayant laissé de côté momentanément toutes les histoires de garçons qui pouvait potentiellement lui pourrir l'existence.

{1 023}
Robe de Charisma :
http://26.media.tumblr.com/tumblr_m08qs8AGC51rq3tpvo1_500.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 15:04



Le bal. Allez donc savoir pourquoi est-ce qu'elle voulait y aller. C'était la fin du monde. Elle ne savait pas quoi se mettre, elle ne savait pas ce qu'elle allait pouvoir dire, comment elle allait pouvoir le dire. Elle était perdue oui, totalement perdue. Et tout ça lui faisait vraiment peur. Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir faire ? Elle était en panique ! Elle était la préfète bordel, elle était censée montrer l'exemple et à la place, elle était en train de se faire limite dessus ! Que l'on se comprenne bien hein, aller au bal avec Martin, c'était assez.. Bizarre, et particulier. Surtout lorsque l'on songeait au lien qui les unissait et aux sentiments qu'il y avait. Parce que oui, il y en avait. Même si Tosca avait eu bien du mal à s'en rendre compte, elle en était parfaitement consciente maintenant, même si elle n'osait rien dire. Inutile, lorsque l'on y songeait en plus de ça. Non mais c'était vrai quoi, franchement, où pouvait bien se trouver l'utilité de tout ça ? Oui bon, il y en avait vraiment. Surtout lorsque l'on pensait au fait qu'ils s'étaient déjà embrassés. Ridicule. Mais elle ne voulait pas faire le premier pas ( chose encore plus débile, puisqu'il l'avait clairement fait avant elle ). Donc.. Tout allait sans doute se jouer à ce bal. Et c'était sans doute pour ça que ça lui faisait si peur que ça.

Et elle était là, regardant sa garde robe, au bord de la crise de nerfs et se demandant ce qu'elle allait bien pouvoir mettre. Elle était totalement perdue. Et elle espérait que ça ne se lirait pas trop sur son visage. Même si c'était rudement évident, au final, sur les traits de son visage. Il faisait même plutôt pitié au final. Et c'était sans doute là que pouvait se situer le problème. Elle était perdue, et toujours fortement incapable de savoir ce qu'elle voulait. Certes, ça pouvait faire passer la jeune fille pour une imbécile quand on y repensait. Puisqu'elle ne semblait pas être capable de savoir ce qu'elle voulait. Okay oui, elle était parfaitement consciente que quelque chose se passait entre Martin et elle. Mais ça lui faisait bizarre. Surtout qu'au début, et bien.. Ca avait été loin d'être aussi simple quoi ! Du coup, elle ne savait pas trop. Donc ouais, ça lui faisait plutôt peur. Enfin.. Puisqu'elle n'avait jamais eu de petit ami, elle avait surtout le don de se perdre dans ses propres sentiments sans même s'en rendre vraiment compte ! C'était surtout ça qui faisait pitié, quand même. Du moins, à ses yeux. Enfin bref. Elle savait qu'elle éprouvait quelque chose pour Martin. Et elle savait aussi que quoi que cela puisse bien être, cela se confirmerait en sa compagnie. Ce soir, très probablement d'ailleurs. Oui voilà, elle aurait sans aucun doute les réponses à ses questions ce soir, et elle en avait très sérieusement besoin, en plus de ça.

Une fois qu'elle eut enfilée sa robe ( verte tiens, d'ailleurs. Ce qui devait faire bizarre pour une préfète Gryffondor ! ), elle termina de se préparer et prit la route. En espérant que Martin ne la ferait pas trop attendre ou surtout, qu'il était déjà là en faite ! Non pas que l'attente la dérangeait. Mais d'après ce qu'elle en avait vu, c'était surtout les garçons qui attendaient. Si elle était la seule fille à attendre en bas des marches.. Ca serait plutôt nul au final ! Mais bon, elle pouvait très bien faire ce qu'elle voulait, au final. Oui, d'une certaine manière en tout cas. Enfin bref, après pour le reste, il était absolument hors de question pour elle de trop se casser la tête maintenant. A quoi bon, après tout. Et inspirant un grand coup, elle finit par quitter sa salle commune, déserte. Il fallait arrêter avec les doutes et affronter les sentiments. Oui, voilà.

650
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 15:06



Avec Laurell

Les bals n'étaient pas tant fait pour Caleb que ça. Parce que bah ouais, quand il draguait une fille et qu'il en invitait une autre au bal, c'était la fin du monde. Bon, de toute manière, il ne fallait pas porter une aussi grande importance que ça au bal, ce n'était qu'une petite fête insignifiante qui se passait dans son école. En clair, on n'était absolument pas libre de faire ce que l'on voulait. Mais les gens semblaient y porter une telle importance que ça en devenait réellement ridicule, quoi que l'on en dise. Mais bon, c'était comme ça quoi. Et il n'y avait pas grand chose à y faire, oui voilà. Quoi que l'on puisse bien en dire, d'ailleurs. Les filles y portaient sans doute un énorme intérêt parce que c'était le seul réel moyen qu'elles avaient pour découvrir leurs popularités ? Non mais c'était vrai quoi, franchement, que demander de plus ? C'était là que tous les garçons se tournaient vers nous afin de vous inviter. Et dès le moment où vous ne savez plus où donner de la tête, vous aviez gagné !

Enfin, ce n'était pas non plus aussi simple que ça et lui, et bien, il n'en savait absolument rien. Puisqu'il était.. Qu'on se le dise et qu'on le confirme bien, un garçon. Du coup, il ne pouvait absolument pas comprendre ce genre de truc et il fallait le comprendre quoi. Cela n'avait rien d'exceptionnel pour lui. Juste une fête qui avait tendance à vraiment rendre les filles hystériques. Mais genre, vraiment hein. Ca les rendaient dingues. Et ça avait même tendance à lui faire un peu peur. C'était flippant quoi. C'était pour ça qu'il avait direct' invité Laurell. Sans aucune idée derrière la tête, juste histoire de passer une bonne soirée quoi ! Et puis elle était cool et pas désagréable à regarder. Non pas qu'il faille penser qu'elle lui plaisait quoi ! Mais il ne pouvait pas non plus se mettre à faire croire aux gens qu'elle n'avait aucun charme ! Elle était jolie quoi ! C'était tout ce qu'il y avait à en dire. Donc oui, lors d'un repas, hop, il avait sauté sur l'occasion. Bon, il n'avait pas fait ça de la façon la plus cool qui soit hein. Que l'on ne se trompe pas. Mais bon, il s'en foutait, ce n'était pas non plus comme si elle était l'amour de sa vie et que ça allait tout bouleversé qu'il l'invite au bal. Il ne s'agissait que d'une fille, une amie, qu'il voulait invité au bal. Tout simplement.

Et donc là, il l'attendait dans la salle commune. Tellement plus cool que de l'attendre avec les imbéciles, dans le hall, qui pensaient que leurs vies allaient changer si la personne ne venait pas. Stupide oui, c'était clair et net au final. Parce que bon, que l'on se comprenne bien hein, rien n'était joué par le fait que l'on allait au bal quoi. Ca ne voulait strictement rien dire. Mis à part que l'on passai tpour un gros con quoi. Là par contre, c'était loin d'être cool mais ça, c'était plutôt normal au final. Quand on attendait trop de quelque chose, la chute en était bien plus importante.  « Vous êtes charmante très chère ». Un sourire moqueur au coin des lèvres, Caleb avait décidé de jouer le jeu du type gentleman sur le coup. Et puis un compliment n'était pas la fin du monde. Laurell était réellement jolie, ça allait plutôt de soit. Et là, dans sa robe de bal, elle l'était encore plus, au final. Il lui tendit alors le bras, et ils prirent la route vers le bal.  « En espérant te faire passer une bonne soirée en ma compagnie.. Ne t'en fais pas, si tu veux danser, je sais faire, alors je saurais éviter tes pieds. ». Et hop, un petit clin d'oeil.


646
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   

Revenir en haut Aller en bas
 
ø Bal de Noël 2003 ø
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les RTP pour RPG Maker 2003
» 20-11-2003
» 16-02-2003
» Faible participation populaire à une manifestation antigouvernementale
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: