AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ø Bal de Noël 2003 ø

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 15:07



 « Laurell ! Prête moi ta brosse vite ! Je suis en galère ! ». Caroline avait ce que l'on pouvait appeler une touffe de cheveux insupportable. Lorsqu'elle le voulait, sa tignasse avait le don de se rebeller et de ne rien lui permettre. Et dans ce genre de situation, c'était la fin du monde. Oh bien sûr, utiliser sa baguette serait l'idéal. Mais elle ne voulait pas non plus se faire mal. Le sort qu'elle connaissait fonctionnait bien, mais s'il y avait des nœuds dans ses cheveux, c'était horrible ! Donc oui, l'idéal était de démêler avant. Mais c'était loin d'être facile. Et c'était justement ça le problème, quoi que l'on en dise. Enfin bref. En faite, puisqu'elle ne trouvait pas sa brosse, elle espérait que sa meilleure amie pourrait lui passer la sienne. Plutôt logique. Surtout que dans quelques minutes, elle arriverait au point où elle s'arrache les cheveux et où elle pète un plomb et il y avait fort à parier pour que ce ne soit pas ce que les gens veulent voir. Non ? Surtout que la jeune fille, quand elle explosait, elle ressemblait drôlement à son frère ! Bon, en beaucoup moins fort mais on aura compris ! ( au niveau du langage, c'est très laid à voir ).  « Mes cheveux sont en guerre contre moi même, c'est la fin du monde ! ». Ils étaient en train de partir dans tous les sens, toutes les directions. C'était réellement le gros bordel.

En plus de ça, elle se trouvait ridicule dans sa robe de bal. Quand est-ce que les seins se mettaient à pousser bordel ? Ils faisaient grève ou quoi ? Quand elle voyait certaines de ses camarades, elle avait vraiment l'impression d'avoir du retard avec ses piqûres de moustique. Elle avait l'impression d'être pathétique. Enfin.. Après, elle n'avait que treize ans hein. Donc bien sûr, il ne fallait pas qu'elle s'enflamme. Même si elle ne pouvait pas s'en empêcher. Quoi que l'on puisse bien en dire, d'ailleurs. En clair, tout ça était loin d'être évident, et il n'y avait pas d'autre choix que de savoir faire avec, malheureusement. Et puis ça prendrait juste le temps que ça prendrait, rien de plus, au final. Et il n'y avait rien à en redire, au final. C'était sans doute ça le plus important, à n'en pas douter. Elle avait encore le temps pour grandir. Alors pourquoi se soucier de ça...

Inspirant un grand coup, elle voulut reprendre son souffle et reprendre ses esprits également. Comment est-ce qu'un bal pouvait rendre aussi dingue ? Bon, okay, le passer avec Nicolas lui donnait une toute nouvelle forme mais bon. Ce n'était pas censé, pour autant, être aussi horrible quoi ! Comment est-ce qu'un moment pouvait être comme ça ? C'était du gros n'importe quoi, au final. Et ça commençait à sérieusement le rendre dingue en faite. Quoique l'on en dise, elle essayait, pour autant, tant bien que mal d'aller de l'avant. Mais c'était loin d'être aussi facile que ce que l'on pouvait bien penser. Enfin bref. Le pire, c'était que jusqu'à aujourd'hui, elle s'était bien moquée du bal et maintenant.. Maintenant c'était juste la fin du monde. Le gros bordel. L'enfer, aussi. Enfin.. Que l'on ne s'emballe pas pour autant, quoi que l'on puisse bien en dire, ça ne pourrait jamais vraiment changer grand chose, oui, d'une certaine manière, en tout cas. Allez, il était surtout tant de se remuer les fesses ! Sinon, Nicolas allait très certainement attendre trop longtemps et c'était bien la toute dernière chose qu'elle voulait.

Et il était temps pour elle de filer vers le hall, pour y retrouver Nicolas. La jeune fille portait une robe grise, et elle espérait que ça ne ferait pas trop tâche par rapport à lui. On verrait bien, de toute façon oui. Elle était en retard et elle n'avait absolument pas le temps de changer de robe une nouvelle fois. Oui, voilà. Et si vraiment ça venait à ne pas lui plaire, elle pourrait toujours faire un effort, oui voilà. Mais lorsqu'il lui dit qu'elle était magnifique, ce fut une toute autre histoire ! Un sourire légèrement niais finit par se dessiner sur son visage. Oh joie !  « Merci.. Tu es très élégant toi aussi tu sais.. ». Elle l'embrassa alors doucement et le laissa lui mettre la rose et il fut alors temps pour eux de se diriger vers la salle de bal, après qu'elle ne lui ait pris le bras, bien entendu.

752
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 15:25


Avec Blake


Un soupir s'échappa doucement des lèvres de Gale alors qu'autour de lui, les garçons semblaient vouloir tous se faire le plus pompeux qui soit. A la base, il n'avait même pas envie d'aller au bal. Non mais sérieusement hein. C'était débile comme truc et ce n'était pas pour rien qu'il n'y avait tout simplement jamais été. Mais là, il avait eu cette drôle d'envie, d'y aller avec Blake. Parce qu'elle était seule, parce qu'elle méritait d'y aller avec quelqu'un. Il n'avait absolument pas voulu imaginer qu'elle puisse ne pas s'y rendre alors que c'était le genre de chose qu'elle aimait. Et la jeune blonde était ce genre de personne à qui on voulait réellement faire plaisir. Ce genre de personne que, dans toutes les situations, l'on voulait aider, quoi qu'il se passe. Une fille que l'on avait envie de protéger du monde entier. De toutes les personnes qui pouvaient bien entourer le monde. Ce genre de chose quoi. C'était un truc de dingue, en réalité. Et il était plutôt impossible de savoir quoi faire à propos de tout ça. Impossible de bien se comporter, ce genre de chose quoi. Quoi que l'on puisse bien en dire, d'ailleurs. Alors oui, voilà, il avait fait l'effort d'aller vers elle, il avait fait l'effort de l'inviter et il lui avait promit de tout faire pour lui faire passer une bonne soirée. Ou en tout cas, il ferait tout son possible dans cette optique.

Il leva les yeux au ciel, alors que la cravate de son costume semblait ne pas vouloir se mettre comme il le voulait. Elle voulait se rebeller et en plus, elle pensait pouvoir gagner ! Sacrilège, je vous le dis ! Enfin bon, il n'avait jamais été très doué pour ce genre de truc de toute manière. Et en règle général, c'était souvent sa mère qui s'en occupait, surtout lorsqu'elle se montrait totalement désespéré de voir son fils aussi peu intéressé que ça par l'image qu'il était capable d'envoyer aux gens autour de lui. Ridicule hein ? On était bien d'accord mais il ne fallait pas non plus lui en vouloir hein, il aimait être libre de faire ce qu'il voulait, ne pas avoir à se soucier du monde autour de lui, ce genre de chose lui avait toujours plu, on ne pouvait donc pas vraiment lui en vouloir non ? Quoique, peut être un peu en faite.. Oui bon, il racontait n'importe quoi.

L'avantage d'aller au bal avec sa meilleure amie, c'était qu'il était plus qu'évident qu'ils allaient passer une bonne soirée. Et si Cameron s'ennuyait, il pouvait toujours venir avec eux en tout cas. Eux, ils n'en seraient que d'accord. Enfin après, que l'on ne se mette pas non plus à penser qu'ils n'étaient pas doués ou bien qu'ils ne voulaient pas rester juste tous les deux hein, il ne fallait pas non plus rêver ! Enfin bon, au moins, il ne stressait pas, il ne se demandait pas comment la soirée allait finir non plus.

Au début, lorsqu'il avait croisé Blake dans un couloir, il n'avait, bien sûr, pas pu s'empêcher de la trouver magnifique. Et il s'était pris à penser qu'un sourire sur son visage ne pourrait qu'être magnifique. Il s'était avancé vers elle et les ondes négatives qu'elle avait bien pu envoyer lui avait presque fait froid dans le dos. C'était flippant. Bon, okay, peut être pas tant que ça. Mais il avait vraiment eu mal pour elle. Quelque puisse être la douleur et la peine qu'elle ressentait, ça devait vraiment être colossale ! Depuis ce jour, il faisait tout son possible pour la faire sourire. Et elle avait bien vite pris la place de meilleure amie, de part sa façon d'être. Une fille comme elle, il était parfaitement impossible de passer à côté.

Lorsqu'il fut enfin prêt, il fila dans la salle commune pour attendre la jeune fille et un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle pointait le bout de son nez. Oui, aucun doute, elle était vraiment très belle.  « Bonjour belle demoiselle. Je suis drôlement chanceux ce soir.. Tout le monde va être jaloux de ma place tu vas voir ! ». Faisant un pas dans sa direction, il vînt déposer un baiser sur la joue de la jeune fille et ils partirent, ensuite, en direction de la salle de bal.

722
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 15:33




Alix, Camille et un bal !


    Camille avait été faire les boutiques avec sa sœur pour trouver le costume idéal. Chez Camille, idéal, cela voulait aussi dire pratique. Il ne supportait pas d'être serré dans ses fringues ou de ne pas bouger comme il le désirait. C'était par trop agaçant et désagréable, surtout pour des futilités pareilles. Attention, il ne fallait pas se tromper, il était vraiment content d'aller au bal, mais les mondanités, ce n'était pas ce qu'il préférait non plus d'une manière plus générale. Il n'avait pas besoin de ça pour être avec Alix en plus. Car c'était elle sa cavalière, sa superbe petite amie depuis presque cinq mois maintenant. Ils filaient un amour sans nuage et il n'avait jamais été aussi heureux ce cher Camille ! Il en était même devenu plus tolérant puisqu'il n'avait fait aucune réflexion lorsque sa sœur lui avait dit qu'elle avait un cavalier. Il n'avait pas pipé un mot désagréable sur le sujet, se retenant beaucoup, pour ne pas être injuste. Après tout, Nina tolérait Alix, et il essayait de rester positif, de se dire qu'un jour sa sœur aimerait bien Alix. Bref. Rien ne pouvait gâcher son bonheur de toute façon, même pas les amours de sa soeur (bien que, pour être honnête, ça le chiffonnait quand même de temps en temps).

    Une fois qu'il fut prêt (et il s'était coupé les cheveux la veille parce qu'ils commençaient à être vraiment longs), il descendit dans la salle commune et attendit Alix. Lorsqu'elle le rejoignit, elle était superbe. On pourrait croire que Camille (très « mec ») aimait les filles apprêtaient, mais ça n'avait jamais été son truc. Ni Nina, ni Ella et encore moins Alix n'étaient le genre de fille à en faire trop sur le maquillage et les vêtements, ce qui ne les empêchait pas d'être belles d'après lui, surtout Alix, évidemment. Il répondit à son baiser et lui sourit avec une tendresse dont il n'était capable qu'avec elle. Il était content qu'ils soient ensemble pour ce bal, non seulement parce que c'était leur premier en tant que couple, mais aussi parce que c'était le dernier d'Alix et qu'elle le passerait avec lui. Même si Camille faisait très mature, il avait tout de même deux ans de moins, et donc encore deux ans à faire après elle à l'école. Il y pensait parfois avec un peu de tristesse, mais il avait confiance en leur relation, elle s'était construire sur des bases assez solides pour résister à cette séparation qui, au demeurant, n'en était pas vraiment une. Ils continueraient à se voir pendant les vacances et – quand ce serait possible – les sorties à pré-au-lard, c'était seulement un autre rythme.

    « Merci, et toi tu es la plus ravissante de toute. » Il l'embrassa à nouveau et lui tendit son bras pour qu'ils puissent rejoindre le grand hall. « Mademoiselle, pouvez-vous m'accorder cette danse ? » Oui, oui, il se la jouait grand gentlemen, il le savait, comme il savait que Alix n'était pas très fan de danse, mais il était préfet, donc il allait forcément devoir danser à un moment ou à un autre... alors autant se mettre en jambe tandis que tous les autres se ruaient sur le buffet.

{535}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 15:43

Evan & Charisma
« Essayons de passer une bonne soirée pour ton dernier bal »


    Les années se suivent et ne se ressemblent pas tout le temps, en effet, cette année en tout cas, Evan avait une cavalier qui n’était pas trop jeune et avec qui il allait passer une bonne soirée. Du moins c’est ce qu’il espérait sinon Corey allait avoir droit à une petite visite de courtoisie ou Evan ne mâcherait pas ses mots. Il ne connaissait pas énormément sa cavalière mais elle avait le mérite d’être très jolie puisqu’il avait mené son enquête auprès de Nicolas et Corey. Il savait qu’elle était un peu plus vieille que lui, mais ça il s’en fichait pas mal, et pas qu’un peu d’ailleurs… Il avait également eu le droit par certains élèves au fait qu’elle était soit disant folle, qu’elle parlait toute seule etc.… mais il s’en fichait pas mal, après tout, il était assez grand pour se faire une idée tout seul non ? Une chose était certaine, c’est que pour sa tenue, il n’avait pas vraiment prévu quelque chose de grandiose, une tenue cool, décontracté et de soirée mais pas de costume, cravate ou nœud papillon, non il voulait un truc simple et pas prise de tête. Il avait donc cherché dans ses affaires, il s’était fait plaisir dernièrement, donc il y avait des trucs récents, pas vieux du tout, et il trouverait forcément son bonheur après tout, il était quand même un jeune homme qui prenait soin de lui et également de son physique.

    Après plusieurs minutes à chercher sa tenue, parce oui, il n’avait pas prévu à l’avance ce qu’il porterait, il réalisa qu’il n’était pas en avance et comptait bien sur sa cavalière pour mettre encore plus de temps que lui pour se préparer. Il enfila donc une chemise blanche avec une veste noir par-dessus et un pantalon noir pour aller avec, une paire de chaussure dans les tons gris et voila une tenue qui était relativement correct, simple et sans prétention. Pour ses cheveux qui avaient pas mal poussé depuis le dernier bal, il les laissa détaché ajoutant un peu de laque pour pas qu’ils aillent dans ses yeux et une fois que le tour fut jouer, il pouvait se rendre dans le hall pour attendre la charmante demoiselle qui l’accompagnerait ce soir. Il rassemblait les différentes informations qu’il avait eues à son sujet, et ce n’était pas évident parce que la jeune fille n’était pas vraiment très facile à cerner.

    Tout en traversant les couloirs, il réalisa qu’il n’avait pas de fleurs à lui offrir, même si ce n’était pas sa petite amie, elle restait sa cavalière et les coutumes étaient des choses très importantes à respecter. Il avait quand même suivie une éducation stricte sur les protocoles alors il y avait des choses sur lequel il ne plaisantait pas. Il se dépêcha de retourner à sa salle commune, de faire apparaître une fleur qu’elle pourrait mettre soit à son poignet, soit dans ses cheveux, à son bon vouloir, il en fit apparaître une autre plus petite pour l’accrocher à la poche de sa veste. Il s’était souvenue que la jeune fille était d’origine russe, il avait donc fait apparaître une fleur sauvage, dans les ton bleu… de la à lui dire son nom, il en avait aucune idée, mais il l’avait vu dans un bouquin donc il était certains de son coup. Il y avait également deux roses blanches pour faire un petit bouquet bleu et blanc très mignon. Bref, avec toutes ces règles à respecter, il allait être en retard, il pressa donc l’allure et arriva en bas des escaliers quelques secondes à peine avant sa cavalière.

    Pendant quelques minutes, le jeune homme resta sans voix devant la tenue de Charisma, elle était très jolie, et d’un coup, tout ce qu’on avait pu dire à son sujet, il s’en fichait complètement, ce soir, il était avec elle et il en était très content. Elle prit la parole la première, annonçant qu’il était très élégant ce soir, reprenant alors ses esprits, il lui renvoya le compliment avant de lui offrir le petit bouquet.

    « Bonsoir Charisma, tu es également très jolie… Je me suis permis de te prendre ces fleurs j’espère qu’elles te plairont. »

    Bon, il restait à espérait qu’il n’avait pas fait de gaffe sur les fleurs, mais il était certain que c’était les bonnes fleurs qu’il avait vu dans le livre qu’il consultait à la bibliothèque. Il lui adressa son plus beau sourire, il n’était pas avare de ce coté la de toute façon, mais il savait que Charisma n’était pas très démonstrative niveau sentiment, ça, les garçons lui avaient bien dit et redit plusieurs fois avant qu’il n’accepte d’être le cavalier de l’aiglonne. En tout cas, elle prenait les devant, et ça l’arranger un peu, surtout au début en faite, le temps de se mettre dans l’ambiance de la soirée en fin de compte.

    Evan n’avait pas spécialement faim pour le moment, surtout soif en fin de compte, avec la course qu’il venait de faire de son dortoir à la salle de bal… mais si sa cavalière voulait prendre un truc à manger ou à boire en attendant que tout le monde n’arrive et se mette à danser, il allait l’accompagner sans aucun problème.

    « On peut aller grignoter un morceau si tu en as envie, et je sais que ce n’est pas évident pour toi, les garçons m’ont prévenu, mais si tu peux me tutoyer s’il te plait, je suis plus jeune que toi, donc ça me fait vraiment bizarre qu’on me vouvoie… »

    En plus une fille qui le vouvoie, c’était le monde à l’envers… Bon il savait que le protocole était comme ça mais comme il était à Poudlard, il essayait d’être le plus simple possible… Après si c’était un bal à l’extérieur, il l’aurait vouvoyé mais ce soir, c’était premièrement sa cavalière, deuxièmement, une amie de ses amis, et troisième, bah il ne savait pas trop mais il y a toujours une troisième raison… ah bah il voulait lui faire passer une bonne soirée et pour cela le mieux était d’oublier le protocole, enfin pas tout, surtout ce qui l’arrange en fin de compte…

    [1025 mots]


costume d'Evan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 16:10




Avec Gale

Pourquoi est-ce que Blake portait une telle attention au bal ? Aucune idée. Probablement parce qu'elle était une fille et que d'après ce qu'elle avait bien pu voir, elle n'était pas la seule. Elle savait qu'il ne s'agissait que d'une simple soirée que l'école organisait. Elle savait aussi que si elle en ratait une, ce n'était pas la fin du monde, puisqu'il y en avait une tous les ans. Mais c'était ainsi et elle ne pouvait réellement pas s'en empêcher. C'était ainsi. Et puis bon, on n'allait pas lui en vouloir pour si peu de chose, en plus non ? Alors elle était là, dans la salle de bain, à très sagement se préparer. Ses camarades de dortoirs étaient déjà partis. Alors oui, elle en profitait. Normal, vous me direz. Elle avait prévenu Gale d'ailleurs, directement. Elle lui avait dit de prendre son temps, et qu'elle prendrait le sien. Que s'ils arrivaient en retard au bal, ce n'était pas grave, puisqu'ils n'avaient pas la moindre raison de se dépêcher. Enfin.. Si peut être un peu tout de même. Enfin.. Ils avaient prévu de se retrouver trente minutes plus tard. Du moins, plus tard que ne l'avaient prévu les autres. Comme ça, dans les dortoirs, ça serait moins le bordel. Certes, les filles aimaient se faire attendre et donc, aimaient être en retard, mais quand même. Ca devrait le faire ! Et au moins, elle avait pu atteindre la salle de bain, s'y enfermer et respirer un bon coup.

Elle prit donc sa douche, entreprit de se sécher et finit par se préparer. Une fois qu'elle fut prête, coiffée et maquillée, elle descendit retrouver son partenaire dans la salle commune. Partenaire très charmant d'ailleurs. Normal, Gale prenait toujours soin de lui. Même s'il était toujours en train de dire que ce n'était pas le cas et qu'il mettait ce qui passait, c'était du gros n'importe quoi et c'était bien loin d'être le cas. Il faisait quand même attention à ce qu'il mettait et en règle général, il était, en plus de ça, toujours très bien habillé. Donc bon, il ne fallait pas négligé ça quoi ! Et ça lui allait comme un gant.  « Tu peux parler tiens, t'es canon ! Les filles seront jalouses de moi ! Et je n'ai rien d'extraordinaire pour ma part. ». Oui ou en tout cas, n'ayant jamais eu de réelle confiance en elle, elle n'était pas en mesure de dire si elle était jolie ou non. Mais bon. Après, elle s'en moquait aussi, plutôt pas mal. Donc on n'allait pas non plus se mettre à lui en vouloir non ? Enfin.. D'une certaine manière en tout cas. Ce n'était jamais facile en faite.  « Je suis certaine que l'on ne peut que passer une bonne soirée de toute façon ! ». Puisque depuis un an, à toute occasion, ils passaient un bon moment, comment aurait-il pu en être autrement ce soir ?

Il fut temps, alors, de quitter la salle commune. Des gens semblaient être encore plus en retard. Ils croisèrent même des gens qui n'y allaient pas, se dirigeant pour certain, à la bibliothèque pour, sans doute, y emprunter le livre qui allait les accompagner toute la soirée.  « Pourquoi aller au bal cette année ? Je t'ai fait pitié parce que je n'avais pas de cavalier c'est ça ? ». Un sourire sur les lèvres, la jeune fille pensait, en faite, que c 'était vraiment le cas. Non mais c'était vrai quoi, normal, au final, que l'on puisse penser ainsi. L'année dernière, encore, il était normal que personne ne l'ait invité. Cette année.. Et bien ça voulait seulement dire que personne ne s'intéressait à elle non ?  « Je dis ça parce que je ne voulais pas te forcer la main quand je t'ai dit que je n'avais pas de cavalier hein ! Pas que tu te sois senti obligé de m'inviter alors que tu ne voulais pas venir quoi.. ». Elle préférait mettre ce point au clair dès le début pour ne pas tomber de haut, par la suite et pour ne pas, non plus, qu'il passe une mauvaise soirée, parce qu'elle savait très bien que ce n'était pas le genre d'événement qu'il préférait.. Et puis les soirs de bal, c'était les moments parfaits pour profiter de la salle commune, en plus. Enfin.. Elle continuait, malgré tout, à espérer que ce n'était pas la pitié qui l'avait décidé.

742
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 465
Âge : 23 ans (14/07/88)
Actuellement : Ministère : employée au département des mystères


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 19:32

Aujourd’hui avait lieu le bal… Et si Caleb de son côté était hyper relax, Hell se posait un max de questions ! Ca datait de sa discussion pré bal avec son cousin, quand ils étaient allés se trouver une tenue adéquate… Elle se posait plein de questions depuis, et c’était franchement pas facile de tout mettre bien à plat, quoi ! La brune était dans le dortoir, avec Caroline qui s’excitait après ses cheveux. L’aînée lui répondit, d’une voix ultra posée :

« T’inquiète, Caro, on va gérer, ne stresses pas sinon tu vas me stresser ! C’est pire que n’importe quel virus le stress alors chut. Ca va le faire, t’inquiètes ! »

Laurell fouilla dans ses affaires e en sortit un tube :

« Hop ! Si tu te laves les cheveux et que tu en mets, tu n’auras pas un seul nœud ! Et pour le séchage suffira de nous dépêcher un peu. Je te sèche les cheveux et tu te maquilleras pendant ce temps. En 20 minutes ce sera plié facile ! »

Elle sourit doucement à son amie et toutes deux attaquèrent les cheveux de Caroline. Pendant que cette dernière se les lavait puis utiliser de la lotion de Laurell, la brune acheva de se maquiller. Elle était quasi prête. Pour ce soir, elle avait enfilé une robe noire à col roulé et manches courtes. Extrêmement classe, la robe était plutôt courte, mais n’avait rien de vulgaire. Ses longs cheveux bruns étaient détachés et elle les avait fait légèrement bouclé pour l’occasion. Côté maquillage, elle était restée plutôt neutre. De l’ombre à paupière beige, un léger dégradé avec du brun à l’extérieur de l’œil pour agrandir son regard. U mascara pour allonger les cils et ses yeux étaient maquillés. Pas de gloss, ni de rouge à lèvre et encore moins de fond de teint. Souriant à son reflet, elle rejoignit Caroline quand elle eut finit de se laver les cheveux et entreprit donc de les lui sécher soigneusement, tandis qu’elle se maquillait tant bien que mal. En 17 minutes, c’était terminé. Adressant un sourire victorieux à sa meilleure amie, elle s’exclama :

« On a géré, tape là ! »

Tout sourire, elle tournoya :

« Bon et tu en penses quoi ? Ça le fait ? »

De toute façon, il y avait juste intérêt, hein ! Elles quittèrent ensuite le dortoir ensemble et retrouvèrent leurs cavaliers. Laurell offrit un large sourire à son cavalier de la soirée :

« Hey, tu es charmant aussi ! Mais si tu pouvais me parler normalement, ça éviterait que je stresse encore plus ! Me demande pas pourquoi, mais ce bal m’angoisse, j’ai l’impression d’avoir risqué ma vie à peu près 70 fois, depuis que je sais que je vais y aller… Je ne te raconte pas l’angoisse ! Les filles ça fait peur, je pourrais tuer pour être un homme, je crois… juste une journée, je suis sûre que vous, vous êtes moins oppressés ! Rien que pour les robes, c’est la galère, alors je ne vais même pas te parler de coiffure et de maquillage… »

Elle se tu une seconde, et termina :

« Mais bon, je sais pas pourquoi je me suis pris la tête, ce sera forcément sympa ! »

Quant à ses pieds, elle se mit à rire :

« Et bien moi je risque très certainement d’écraser les tiens, mais ça tombe bien, de nous deux c’est toi qui a les chaussures les plus solides, donc au final vaut mieux que ce soit les tiennes qui se fassent écraser, hein ? »

Elle le charriait, évidemment. Lui lançant un sourire rayonnant, ils quittèrent la salle commune pour la Grande Salle, tout en discutant normalement… Après tout, tout allait se passait très ‘normalement’ n’est-ce pas ??? (Le principe de l’auto persuasion…). Elle ne lui raconta pas le coup de panique de Caro (les trucs de nana, ça reste entre nana, faut pas croire !) et elle se débrouillait bien pour marcher avec ses chaussures à talon (noires), mais elle commençait à se dire que passer toute la soirée avec, risquait d’être une véritable torture… mais elle allait se comporter en femme et ne pas pleurer (enfin éviter de trop se plaindre quoi… Souffrir pour être belle, quel principe à la c*n franchement !). Quand ils arrivèrent à destination, les prunelles brunes de la Vipère se promenèrent dans le coin et elle esquissa un sourire qui ne masqua aucunement sa mine stupéfaite :

« Ben ça alors, c’était donc Nina Moreau qui plaisait tant que ça à Benson ? »

Alek et elle n’étaient pas franchement proches, mais bon, tout le monde –à serpentard au moins- avait plus ou moins conscience que le dom juan avait des vues –sérieuses paraît-il- sur une fille mystérieuse… le mystère serait-il donc enfin élucider ??? Pas que Laurell soit folle de potins, mais un peu quand même faut pas croire !

ROBEDE HELL
[824]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 608
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 19:38

Et c’est alors que le fameux bal de Noël était arrivé. Chose très nouvelle pour la jeune rouquine. Elle n’avait pas trouvé de garçon pour l’inviter mais peu lui importait. Les garçons, ça viendrai quand ça viendrai, à 11 ans, c’est pas la mort si un représentant de la race masculine ne t’invite pas à un bal. C’est du moins comment le ressentait la jeune-fille, après, chacun son point de vue hein !
Cependant, ce n’était parce qu’Ava n’avait pas de cavalier qu’elle n’allait faire un effort pour s’habiller comme il fallait et adéquatement aux circonstances. En bonnes connaissances du terrain, elle choisit un robe toute simple et rouge qui mettait en valeur ses longs cheveux roux. Oui, avec le temps, la Poufsouffle avait appris à aimer ses cheveux et non plus essayer de les cacher sous des chapeaux tous plus farfelus les uns que les autres. Bien quelle était petite A son plus grand malheur !, elle ne mit pas de chaussures à talons. Et normal en même temps, même elle le savait, à onze ans, on ne met pas de talons, quelque part, on est encore une enfant. Elle mis de simples et petites ballerines vermillons.
Mais il ne faut pas penser que la petite sorcière n’avait pas passer un minimum de temps face à la glace ! Elle s’était très peu maquillée, juste mis un peu de rouge pâle sur ses joues et du brillant à lèvre. Presque rien en somme, mais pour elle, cela faisait beaucoup.

Ava était descendu, comme tout le monde et rit en faisant un grand signe à sa cavalière blonde.

« J’ai bien vu que tu étais là. Tu me fais rire. Mais dis-donc t’es toute jolie Ehawee ! J’adoooooore ta robe ! »

En effet, la Poufsouffle ouvrit grand ses yeux et ne se fit pas prier pour bien regardé tout les détails de la robe de sa partenaire. Elle sourit jovialement à l’excitation d’Ewahee et la suivit docilement en souriant de plus belle.

« Ouioui biensûr on dansera ! Pas de soucis tu peux compter sur moi ! … Oh t’es à Sterne, j’aimerais bien y être aussi moi. Depuis que j’ai quittée le monde des Moldus je ne fais plus de danse alors que je venais à peine de commencer et que ça me plaisait énormément ! »

Puis elle rajouta tout bas en faisant un clin d’œil à la Gryffondor, juste avant de partir à rire :

« Tu me pistoneras pour que je rentre hein ? »

Ava se servit de quelques plats, par ci par là et entraîna sa camarade en allant s’asseoir à une table avant de lui répondre.

« En tout cas, je suis bien d’accord avec toi ! Les garçons, ça viendra quand ça viendra, on à encore bien le temps. Je suis sûre que tout le monde va nous envier tellement on va s’amuser toutes les deux. Au moins nous, on a pas tellement à se soucier de qui mène la danse ! »

La rouquine rit de plus belle et mangea de bon cœur, restant proche de la Lionne.
Elle était contente, elle avait rencontré un moulin à paroles, comme elle ! Puis, elle pensait qu’elle s’entendraient bien. Peu importe si elle parlait trop fort, peu importe si elle riait trop fort, Ava était sûre qu’elle passerait un bon moment, et pour elle, c’est cela qui comptait !

[567 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 22:48

- Oh…merci ! Toi aussi ! Enfin, t’es… beau.

Non, vous ne vous trompez pas, Nina avait bel et bien un peu de mal à parler. Ou du moins, elle hésitait dans le choix de ses mots. Tout cela sonnait en tout cas un peu redit, mais ça n’était pas le principal en ce moment : après tout, il y avait un bal auquel aller ! Ca n’était pas rien pour deux élèves de Poudlard comme Alek et Nina, l’un étant Préfet et l’autre joueuse de Quidditch et sœur de Préfet… bref, plutôt que de partir dans un nouveau délire sans queue ni tête, concentrons-nous (avec un beau nous de majesté qui vous renseignera sur l’état mental de la narratrice ici racontant) sur la surprise – et la honte de ne rien avoir en retour – de Nina quand Alek lui déclara avoir un cadeau pour elle.

- Oh ! Merci beaucoup, c’est… magnifique.

Non, ce n’était pas une hésitation qui avait perlé dans la voix de Nina, mais bien la surprise et l’émotion. Certes, elle aurait pu hésiter en voyant la couleur du pendentif, émeraude comme le blason de Serpentard qu’affichait Alek en temps normal, mais le moment était particulier, l’ambiance aussi et, pour quelques heures, Nina saurait passer outre son aversion pour le vert, allergie intemporelle – ou du moins qui datait de sa naissance ou du temps qu’il avait fallut pour qu’elle apprenne les couleurs et se forge des goûts. Heureusement, cette haine était plus portée sur les légumes que sur les bijoux ou sur les maisons : Nina s’était depuis longtemps faite à l’écharpe que portait Alek lors des matches de Quidditch.

- Tu m’aides à le mettre, s’il te plait ?

Evidemment, qu’elle le porterait dès ce soir, c’était un cadeau, c’étai le bal, c’était Alek. Trois facteurs d’importance. Elle ne pouvait ni ne voulait faire autrement. Ce qu’il en serait plus tard n’était pas à l’ordre du jour ; Nina avançait, comme souvent, sans se soucier des conséquences. Elle les affronterait au lendemain, ce soir elle voulait seulement profiter. La jeune femme se tourna et souleva sa crinière blonde afin qu’Alek puisse y voir quelque chose. Elle profita de ce moment où elle était de dos pour se mordre les lèvres et se maudire de ne pas avoir elle-même pensé à quelque chose. Toute occupée de sa robe de soirée et des cadeaux pour sa famille et pour Estelle, elle en avait oublié le jeune homme.

Enfin, ils étaient définitivement prêts à entrer dans la salle du bal, ils pouvaient y aller, la soirée pouvait commencer. Déjà, Nina pressentait qu’elle serait trop courte. Ca l’est toujours, dans ces cas là. La blondinette ne doutait pas un seul instant que les douze coups de minuits sonneraient bien trop tôt à son goût mais qu’y pouvaient-ils vraiment ? Ils n’avaient que quinze ans, c’était encore aux professeurs de décider, jusqu’à preuve du contraire.

- On y va ? demanda-t-elle en souriant de nouveau à Alek alors que les premiers couples s’étaient d’ores et déjà engouffrés dans la grande salle.
[510 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 5 Mar - 23:12

Moins sauvage et plus portée vers ce genre d’amusement qu’Avril, Arya avait été contente d’être invitée par Corey au bal de Noël de Poudlard, son premier. L’année précédente, en effet, elle été rentrée dans sa famille, ne trouvant aucun intérêt à rester à l’école pour les vacances alors qu’elle n’y connaissait personne. Cette année, c’était un peu différent : à défaut d’avoir un amoureux, elle avait un cavalier en la personne de son meilleur ami, lui aussi fraîchement débarqué l’année précédente. Malgré leur année de différence, ils avaient beaucoup en commun, comme le fait de ne rien chercher de particulier sentimentalement parlant, même si la jeune femme n’était pas totalement au courant de ce côté-là chez Corey. Toujours était-il qu’elle-même n’était pour le moment pas très portée sur les garçons. Oh, bien entendu, elle avait elle aussi ses préférences, elle était humaine après tout et était capable de dire qui était à son goût ou qui ne l’était pas, mais de là à aller plus loin… à vrai dire, elle préférait se faire des amis dans sa nouvelle école, rentrer comme elle le pouvait dans son rôle de Préfète plutôt dur à porter pour une nouvelle et réussir en cours comme toute bonne Serdaigle qui se respecte.

Revenons-en cependant au bal de Noël et, tout d’abord, à sa préparation. Là où Arya ne se différenciait pas vraiment des autres filles, c’est qu’elle avait elle aussi hésité sur la tenue à adopter. Même si son cavalier n’était « que » (mais pour elle, c’était déjà beaucoup !) Corey, il était hors de question de ne pas faire d’effort pour son meilleur ami. D’ailleurs, il était même plus important d’en faire que si elle avait été invitée par un illustre inconnu ou quelque chose dans le genre. Au moins, avec l’Américain, elle était certaine de passer une bonne soirée et de bien s’amuser, ce qui après tout restait le plus important. Arya s’était finalement décidée pour une robe d’un bleu plutôt clair. Elle avait ensuite coiffé comme elle le pouvait sa tignasse brune avant d’enfin se diriger vers le hall d’entrée. Heureusement, elle n’était pas en retard, cela lui donnait sans aucun doute un avantage sur toutes les filles qui auraient pu accompagner Corey.

- Tu ne croyais quand même pas que j’allais te faire attendre, répondit-elle à son ami en souriant à son tour, et oui, je craignais que le buffet t’attire.

Quant à la question de la danse, Arya dut réfléchir un instant. Pas trop long, évidemment, mais elle dû tout de même chercher dans ses souvenirs.

- Il n’y avait pas de bal, dans mon ancienne école, mais je devrais réussir à ne pas écraser tes pieds. Si t’en as envie, bien sûr.

Arya se fichait un peu de danser ou pas, elle suivrait ce que voulait son ami. De son point de vue, se dandiner sous le regard de tout le monde n’était pas nécessaire pour passer une bonne soirée. Ca ne la dérangeait pas pour autant et la brunette n’hésiterait pas à sacrifier à la tradition s’il le fallait. C’était un autre moyen de s’amuser, fût-ce à ses propres dépends.

[523 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Mar 6 Mar - 16:45



Okay. Caleb semblait prendre le bal à la légère mais il se posait un max de question, sans qu'il ne puisse rien y faire, sans qu'il ne puisse s'en empêcher, d'ailleurs. C'était plus fort qu'elle, et c'était aussi vraiment insupportable. Détestable et chiant. Il ne supportait pas ces moments où il ne savait pas comment il devait se comporter, ni ce qu'il devait faire. Ces moments où il était perdu au point de ne pas savoir un seul instant quoi dire. Et là, c'était maintenant qu'il se retrouvait dans un tel état. Au départ, il avait invité Laurell comme ça, juste pour le fun et pour passer une bonne soirée avec une amie. Rien de bien extraordinaire, bien sûr, mais au final, ce n'était pas aussi simple que ça non plus. Et c'était bien pour cette raison que ça avait parfois le don de sincèrement lui casser les pieds. C'était insupportable. Et chiant. Oui, et en plus de ça, il était incapable de savoir pourquoi il était dans cet état. Allez quoi, Laurell n'était qu'une amie non ? Donc bon, pourquoi est-ce que les choses auraient été différentes hein ? Pourquoi est-ce que ça n'aurait pas pu être aussi simple que ça ?

Et bah non ! Dès le moment où elle avait dit oui, il avait eu un stupide sourire sur les lèvres et ce sourire ne l'avait quitté que.. Que la nuit pendant son sommeil. Certes, sur le coup, il s'était vraiment senti débile. Et surtout qu'il n'avait pas du tout su d'où ça pouvait bien venir au début ! Jusqu'à ce qu'il se mette à vraiment y penser. Et là, c'était devenu abusé. Il s'était vraiment mis à se sentir mal là par contre et il l'avait vraiment très mal vécu quoi ! Mais bon, il ne pouvait pas y faire grand chose bien sûr. Ce n'était pas non plus comme si ça pouvait être à ce point incroyable, déjà. C'était hallucinant, en tout cas. Du coup, ce soir, il ne savait absolument pas ce qu'il allait bien pouvoir se passer et il en venait même à se demander ce qu'il allait bien pouvoir faire, si c'était vraiment une bonne idée aussi. Aucune idée.

Et là, lorsqu'elle s'était pointée devant lui, en étant aussi jolie, il avait halluciné en faite. Et il avait été incapable de parler normalement. Alors ouais, il avait glissé un stupide sourire sur ses lèvres pour faire comme si tout allait bien et tout hein, mais eh, il était complètement perdu ! Quel abruti ! Comment pouvait-on à ce point craquer pour quelqu'un en si peu de temps hein ? Peut être que c'était déjà là avait mais alors là, aucune idée quoi ! Vraiment aucune idée. Du coup bah ouais, il allait avoir l'air d'un con toute la soirée et il allait quand même devoir faire comme si de rien n'était. Ca promettait de ne vraiment pas être facile hein !  « Oh tu sais, chez les garçons aussi, y en a des hystériques qui pensent sincèrement que leurs vies vont se jouer ce soir. Y a pas qu'au bal hein, t'inquiètes pas. ».

Elle s'était prise la tête alors qu'elle était toujours jolie. Ah les filles.. Bon, okay ouais, c'était loin d'être aussi simple que l'on pouvait bien le vouloir en faite. Mais quoi que l'on puisse bien en dire, ça n'allait pas pouvoir vraiment changer grand chose en faite. C'était loin d'être facile oui, voilà. Mais bon, il fallait savoir faire avec et c'était sans doute ça le plus important. Enfin.. Après, de toute manière, quoi que l'on puisse bien dire, ça n'allait pas pouvoir changer grand chose. Parce qu'il avait beau dire ce qu'il voulait, être là et se retrouver tout émoustillé par la présence de la jeune fille. Et oui, il se sentait vraiment con. Mais il s'agissait d'un truc dont il ne pouvait absolument pas parler quoi ! Et surtout pas avec la concernée en plus de ça ! Il ne s'était jamais senti aussi mal à l'aise, en faite.  « Bien sûr que ça sera sympa ! C'est toujours sympa quand je suis là ! ». La taquinerie, la moquerie, le jeune homme avait toujours plus ou moins su se cacher derrière ça. Sans même vraiment être en mesure de savoir pourquoi. Au moins, comme ça, les gens ne savaient pas trop ce qui pouvait bien ne pas aller. Il faisait de son mieux dans cet optique en tout cas.

Bon et bien si jamais ses pieds étaient en danger, peut être que dans l'idéal, ils pouvaient très bien ne pas danser ? Non ? Bon, okay, ce n'était pas vraiment l'idée du siècle mais ça restait une idée assez sympa, au final ou en tout cas, c'était l'impression qu'elle avait, par moment.  « Et bah.. Peut être que le mieux serait de ne pas danser alors ? ». Bah ouais, c'était une idée hein ! Bon, okay, il déconnait mais pour le reste, tout ça le faisait plutôt bien rire, en réalité. Et on n'allait quand même pas lui en vouloir pour si peu de choses. Oui, d'une certaine manière.

Et bah oui, c'était Nina. Et en faite, là, Caleb en venait très sérieusement à se dire que c'était lui, le prochain qui allait parler fille avec lui ! Et il allait passer pou un con. Il en était persuadé. Mais allez, il fallait qu'il arrête de penser à tout ça, qu'il arrête de se dire qu'il avait envie de l'embrasser, sinon, les choses allaient sans doute se mettre à dégénérer bien trop vite. Et c'était bien la toute dernière chose qu'il fallait oui, voilà.  « Ouaip ! Mais ne va pas le taquiner avec ça, il est assez insupportable dans son genre quand on se moque ! ». Oh que oui !


970
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   

Revenir en haut Aller en bas
 
ø Bal de Noël 2003 ø
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les RTP pour RPG Maker 2003
» 20-11-2003
» 16-02-2003
» Faible participation populaire à une manifestation antigouvernementale
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: