AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ø Bal de Noël 2003 ø

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 2 Avr - 14:03

Il était clair que cette histoire du réel amour n'existait pas du tout entre Emeric et Lana, il suffisait simplement de voir comment la jeune fille pouvait être en temps normal. Oh elle pouvait très bien être agréable, mais généralement elle était plutôt du genre peste, ça n'étonnait pas Emeric que Ena ne l'apprécie pas ah ah. Ce qu'il se passait du coup entre le garçon et la demoiselle c'était surtout physique, jamais il n'envisageait de passer entièrement sa vie avec elle, ça serait trop dur à supporter mentalement. Mais à côté de ça comme il n'avait pas grand chose à se préoccuper à Poudlard il appréciait d'être aux côtés de Lana lorsqu'il s'agissait de s'embrasser, de s'enlacer ou de se caresser. C'était juste du pur plaisir d'adolescent aux hormones en ébullition quoi.

Le préfet attendait sa cavalière dans le hall et elle ne tarda pas arriver dans une robe aux tons beiges qui lui allait à ravir. Il l'a complimenta tout naturellement et après qu'elle l'eut remercié, elle fit de même. Ouf il avait au moins passé le test du gout. Il faut dire que Lana était plutôt difficile au niveau de la mode, mais à côté de ça c'était Ena qui avait choisit la tenue de Emeric donc c'était normal qu'une fan de la mode comme sa cousine puisse satisfaire le gout exacerbé de Lana. Elle passa son bras autours de celui d'Emeric et ils avancèrent vers la grande salle. Tout en avançant Lana se plaignit de choses dont Emeric finalement n'avait que peu faire mais il se contenta d'esquisser un sourire faussement compréhensif. C'était la partie la plus difficile de son couple.

Lorsqu'ils finirent par entrer dans la grande salle elle se calma un peu critiquant alors une robe ou deux, puis s'attarda sur Nicolas. Nicolas était quelque peu la bête noire de Lana puisqu'il semble qu'elle ait essayé de s'approcher de lui, mais au vu de ce que Nicolas pouvait dire à Emeric il trouvait Lana plutôt soulante, tu m'étonnes. A côté de ça elle embrassait bien et ça restait toujours mieux que Caroline. " Allez Lana la danse va commencer, prépares toi. " dit-il. En tant que préfet il devait ouvrir le bal avec les autres, mais rapidement d'autres élèves se joignaient volontairement à eux.

La musique fut lancé par l'orchestre de Poudlard et Emeric commença à suivre ce qu'il avait comme connaissance en danse de salon, de toute façon la chorégraphie pour le bal de Poudlard n'était pas bien compliqué et ils s'en sortaient tous les deux plutôt bien. Après quelques minutes à avoir tourné, porté, et en gros dansé, la musique changea pour quelque chose de plus doux, une sorte de musique de fond laissant quelques instants aux élèves les plus volontaires pour se reposer. Il abandonna Lana à quelques amis pour aller lui chercher un verre puis revint vers elle en le lui tendant. Il bu rapidement le sien, il ne comptait en fait pas s'attarder là et du coup une fois qu'il eut fini, il profita d'un instant de pause dans la discussion entre Lana et ses amis pour lui dire : " Tu sais ce qui est bien aussi pendant le bal de noël ? C'est qu'il n'y a jamais grand monde dehors. " Et sans pour autant paraitre brusque il incita la demoiselle à l'accompagner dehors. Ca faisait aussi partie du contrat qu'ils avaient passé pour ce soir.

Emeric n'étant pas un fan de bal il avait accepté d'y aller à la seule condition qu'après l'avoir fait dansé au bal d'ouverture, il aurait le droit à une autre compensation. Et une fois à l'extérieure de la salle de bal, c'est sans déplaisir que sous la neige il déposa ses lèvres sur celle de Lana, c'était tout ce qu'il attendait de la soirée.

( 633 mots )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 2 Avr - 14:15



Lorsqu'elle lui demanda ce qu'il pouvait bien trouver à son sujet, comment il trouvait qu'elle était, un soupir s'échappa doucement de ses lèvres et il ne put s'empêcher de se demander si c'était vraiment le moment de tout lui balancer comme ça. Enfin.. Tout, n'allons pas non plus croire qu'li y avait tant de chose à dire que ça hein, il n'était pas non plus au point de pouvoir faire un monologue de trente minutes en la décrivant. Surtout que ce n'était pas vraiment son genre hein ! Mais disons que malgré tout, à côté de ça, il ne pouvait pas se résoudre à tout lui dire, là comme ça. Enfin.. Si peut être, en fin de compte. C'était peut être justement le moment idéal pour tout lui dire. Même s'il ne savait pas trop. Elle ne s'attendait peut être pas à entendre ce qu'il avait sur le cœur là tout de suite. Non, il n'allait pas lui dire qu'il était amoureux d'elle. Ce n'était pas vraiment le cas donc pas la peine d'en faire toute une histoire, surtout que ce n'était pas son genre, de toute manière. Non pas qu'il ne soit pas du tout en mesure de tomber amoureux hein, que l'on ne se mette pas non plus à imaginer n'importe quoi ! Mais disons que oui, à côté de ça.. Il n'était pas vraiment facile pour lui de se casser la tête avec tout ça. Et oui, ça lui tapait sur les nerfs, quoique l'on en dise. D'une certaine manière en tout cas. Oui voilà. C'était juste qu'il était trop tôt pour parler d'amour. Et que là, il savait qu'il n'était pas amoureux, donc il n'avait pas vraiment besoin de se casser la tête avec ça. Ca viendrait oui, peut être plus tard. Mais pas pour maintenant en tout cas. Oui c'était sans doute mieux ainsi. Mais pour l'heure et bien au final, oui, il était peut être tenté de lui dire ce qu'il pensait, au final. Oui, de toute façon, même si elle venait à lui rire au nez, il s'en foutait.  « Je pense que tu es une fille magnifique, au caractère déluré qui te rend adorable et que dès que mon regard s'est posé sur toi, j'ai voulu apprendre à te connaître, en savoir plus sur toi. T'es une personne géniale, fantastique.. ». Oui voilà, il en avait déjà bien assez dit, pas la peine de continuer. Surtout que l'air sérieux qu'il venait de prendre ne le rendait pas forcément très cool. D'une certaine manière en tout cas. Après, il n'en venait pas non plus à dire que c'était aussi simple que ça. Enfin bref. Il soupira une nouvelle fois et préféra garder le silence, même après ce qu'elle dit après.

Mais garder le silence était stupide, il fallait juste qu'il se reprenne et se calme. Oui voilà, qu'il fasse comme s'il ne venait pas de dire ça aussi, oui, sans doute que c'était ce qu'il y avait de plus sûr à faire, sans le moindre doute. Les choses n'auraient alors été que bien plus simple, sans le moindre doute, sans même que l'on ait vraiment à se faire avoir, de façon débile et stupide. Sans même que l'on ait à se casser la tête avec ça. Oui, dans un sens en tout cas. Hors de question, pour lui, en tout cas, de trop se casser la tête avec tout ça. Parce que bon, bien qu'elle soit vraiment très douée pour ça, hors question pour elle de continuer sur cette voie. Oui voilà. Et donc oui, tant qu'à faire, il lui avait attrapé la main et l'avait entraîné sur la piste de danse.  « Tu vas voir que je sais danser ! ». Bah oui, il savait danser hein, qu'on arrête de se faire des idées à ce propos ! Il en était absolument hors de question. Jamais de la vie. Oui voilà.

Lorsqu'un slow remplaça la musique endiablée sur laquelle ils étaient en train de danser, là tout de suite, une légère ambiance gêné se dégagea entre eux. Okay oui, ils pouvaient très bien faire cette danse. Mais après ce qu'il venait de dire, il n'était pas vraiment sûr que ce soit ce qu'elle voulait. Du coup, ça lui faisait un peu peur et il ne savait pas comment il pouvait bien réagir.  « Si tu ne veux pas danser avec moi, je comprendrais hein.. ». Bien sûr qu'il comprenait, c'était logique. Il lui faisait peut être peur maintenant, peut être que ce qu'il venait de lui dire ne lui plaisait pas ou ce genre de chose.. Aucune idée en tout cas. Mais ça faisait peur oui, d'une certaine manière en tout cas...

783
780
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 2 Avr - 14:59

Tandis qu'ils dansaient tous les deux, Cameron lui contait qu'il rentrait lui aussi chez sa famille avec son frère pour les vacances de Noël. Ils auraient peut être donc l'occasion de se croiser dans le Poudlard Express, ça pourrait être sympa. La danse se termina en silence et une fois ce moment délicieux passé, Ena complimenta son cavalier sur son talent en danse de salon. Il expliqua que c'était une habitude que d'avoir à danser de la sorte lorsque ses parents les ' exhibaient ' lui et son frère. La famille Henley pour le peu qu'elle ait été une famille n'avait jamais été à des soirées du genre en grand comité. Soit c'était organisé par le bureau du père d'Ena et là il s'y rendait généralement seul, soit par les collaborateurs de la mère de la jeune fille et de même elle s'y rendait seul et à chaque fois Ena se retrouvait avec une nourrice, rien de bien transcendant donc, elle n'avait jamais participé à ce genre de soirée.

Après du côté des grands parents, ces deux là ne sortaient plus des masses en soirée même si la grand mère de Emeric et d'Ena recevait de nombreuses invitations en tant qu'ancienne grande actrice. Le truc c'est qu'elle préférait être tranquille et prendre généralement le thé avec ses amies les plus proches plutôt que de retourner dans ce monde superficielle même si des plus attrayants.

Ena secouait sa main à proximité de son visage pour tenter de s'éventer, mais c'était plutôt inutile. Elle opta finalement pour l'idée précédente de Cameron qui était d'aller prendre l'air et lui demanda si cette idée tenait toujours. Le garçon acquiesça et la laissant prendre les devants en direction de la cour. Elle passait une très agréable soirée, c'était juste géniale. Une fois arrivée dehors elle respira une grande bouffée d'air frais tandis que le vent vint lui caresser le visage : " Ah ça fait du bien. " s'exclama-t-elle tandis qu'ils avancèrent jusque dans le parc. Malgré la température elle n'avait pas froid au contraire, elle avait besoin de ce froid pour se rafraichir les idées.

Il partagea sa pensée sur la neige et le paysage et comme quoi cette neige justement adoucissait ce paysage. " Tout à fait d'accord, ça rend même le tout plus magique que ça ne l'est déjà. " dit-elle tandis qu'elle fixait le château lumineux derrière eux. On entendait que très peu la musique, ce qui permettait d'avoir le droit à un certain silence dans le parc, mais qu'Ena ne se gêna pas à interrompre : " Merci pour ce soir Cameron, je passe une excellente soirée. " dit-elle souriante. Puis maintenant qu'ils avaient prit un peu l'air il était temps d'y retourner : " On y va ? T'as peut être envie de voir d'autres personnes ce soir aussi non ? " demanda-t-elle. Elle se doutait très bien que vue la façon dont elle a été invitée, c'est à dire pas parce qu'elle était expressément le centre d'attention du jeune homme, il avait pu prévoir autre chose au cas où. Dans tous les cas ça ne la dérangerait pas, elle l'accompagnerait en tant que cavalière sans se plaindre. Elle avait eut sa danse, maintenant il restait tout de même le diner, mais quand bien même, ça resterait une excellent soirée à garder en mémoire.

( 554 mots )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 23 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 2 Avr - 17:56


Nicolas aimait plutôt bien les fêtes de Noël, parce qu’il avait toujours de beaux cadeaux. Bon, okay, les fêtes de Noël n’étaient destinées, à la base, à un échange de cadeaux, mais l’évolution de la société les avaient rendues ainsi et ce n’était sûrement pas le jeune prince qui allait s’en formaliser. Bien sûr, il était croyant, priait dès qu’il le pouvait -ou plutôt, dès qu’on le lui demandait, qu’on le traînait à l’église ou bien à la chapelle du château- et il respectait énormément de traditions chrétiennes... Mais cela ne changeait rien au fait que lui, ce qu’il préférait dans les fêtes de Noël, c’était les cadeaux. Surtout que, puisqu’il était né début décembre, le jour de sa fête en plus de cela -il soupçonnait ses parents de n’avoir aucune idée de prénom et d’avoir tablé sur le saint du jour de sa naissance-, les deux périodes de l’année où il pouvait recevoir des cadeaux étaient rapprochées. Parfois même, elles étaient combinées. Et ça, Nicolas n’aimait pas. C’est pourquoi il avait fait exprès d’acheter deux cadeaux bien distincts à sa petite amie. Parce qu’il voulait célébrer Noël avec elle, mais également le jour de sa venue au monde !

« C’est vrai ? Tu sais, tu peux venir, je ne pense pas que mes parents seront ennuyés... Et puis si jamais il te faut une robe, on ira en chercher une. Tu peux prendre le train avec moi demain...»

Oui, tout ce que Caroline avait à faire, si elle voulait venir passer Noël avec son prince de petit ami, c’était sa valise et prendre le train avec lui. Pour tout ce qui était organisation du côté du Liechtenstein, Nicolas s’en occupait, il n’y avait pas de soucis. Il avait de toute façon émis l’hypothèse que Caroline pourrait venir. Bien sûr, il n’en n’était absolument pas sûr, du coup, il avait juste demandé à sa mère si cela la dérangeait si la demoiselle venait. Demande à laquelle la Reine avait bien évidement répondu que non, cela ne posait aucun problème et qu’elle se ferait une joie de rencontrer celle qui lui volait son dernier fils. Quant à la danse, la brune avait parue stressée, oui, un peu, puis elle s’était relachée. Nicolas lui avait déposé un petit baiser sur la main et avait sourit, lemmenant dans un tourbillon de tissus.

« Tu étais parfaite, ne t’en fais pas !»

Alors qu’elle l’embrassait sur la joue, Nicolas lui, avait toujours un joli sourire aux lèvres. Avec Caroline, tout était vraiment génial. C’était simple, clair comme de l’eau de roche. Ils s’aimaient, pour de vrai, et ne s’en cachaient pas. Il fallait d’ailleurs être un ermite pour ne pas le savoir. Lorsque la brune accepta d’aller boire quelque chose, ils prirent donc une table et allèrent se servir au buffet. De la boisson, de quoi se rassasier et donc reprendre des forces. Après cela, ils seraient sûrement prêts pour danser toute la nuit, sans interruption ! Ou pas...

« Et voilà, princesse ! Tu sais, ça me ferait très plaisir si tu venais, demain...»

Bah ouais, quand même... Au moins, il aurait une alliée contre Marie et Joseph... Bien sûr, Constantin était de son côté aussi, mais bon, ça ne comptait pas vraiment. Dans la famille, ils la jouaient à deux contre deux, alors que là, Nicolas pourrait avoir une voix en plus, celle de sa chère et tendre Caroline ! Et Marie n’allait sûrement pas risquer de passer pour une sale garce aux yeux d’une invitée... Elle était une hypocrite de premier ordre et savait mentir aux autres comme personne, en faisant croire à tout le monde qu’elle était un ange, alors qu’en fait, elle était le Diable, Satan en personne ! Si elle pouvait faire avaler n’importe quoi à n’importe qui, pour Nicolas, ça ne marchait ! Il la connaissait par coeur, ou presque, et savait bien qu’elle n’était pas aussi gentille qu’elle le montrait.
[ 644 ]
655
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Ministère

Parchemins : 465
Âge : 23 ans (14/07/88)
Actuellement : Ministère : employée au département des mystères


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 2 Avr - 18:48

Merdalors ! Voilà ce qu’aurait pu se dire Hell en écoutant Caleb. Se dire ‘ben flûte c’était pas tout ça que je demandait, moi’ ou un truc du genre ‘eu on va peut-être s’arrêter là, non ?’. Ce genre d’idées, de pensée… C’aurait été logique ! Pourtant, quand il lui balança tout ça au visage (formulé comme ça on dirait que ce n’est pas des gentils mots…), elle sentit juste qu’elle perdait connaissance (façon de parler). Elle était quelque part, oui, avec plein de monde autour, doublement oui. Mais c’était comme si toutes ces personnes n’existaient plus. C’était bizarre. Franchement bizarre. Mais très très trèèèès loin d’être désagréable ! Elle eut un petit sourire en coin, sentant que ses joues étaient en feu, à présent (et pas de doute possible sur la question !).

« Ouaou »

Fut son premier réflexe. Dévisageant de ses grands yeux bruns son cavalier du soir (et optionnellement ami le restant de l’année), elle ne savait limite plus où se mettre ce qui, entendons-nous bien, n’était pas dans les habitudes de Laurell Heap. Mais alors, vraiment pas ! Finalement, elle retrouva son large sourire et répondit, amusée :

« Quand tu fais des compliments, tu ne fais pas semblant, dis donc ! »

Elle ne pu pas en rajouter parce que la nouvelle musique débuta et ils se jetèrent sur la piste de danse, ce qui coupa court aux discussions réfléchies et tout (oui genre faut vachement réfléchir pour retourner des compliments !). Laurell virevoltait joyeusement, guidée par Caleb dans ses pas. Elle s’amusait vraiment beaucoup. Passer la soirée avec lui était, décidément une super bonne chose ! Cette soirée, elle ne pourrait jamais l’oublier et encore moins la regretter ! Lorsque le slow prit la suite de leur danse endiablée et que Caleb marqua une pause, Hell haussa les sourcils, sans trop comprendre :

« Quoi ? »

Puis, elle se remémora son petit discours avec la liste des qualités qu’il lui trouvait, et elle se mit à rire, faisant un pas vers lui pour rompre toute distance entre eux :

« Que ce soit clair. J’ai parfaitement conscience que je suis fun, comme fille, pour la beauté, je n’aurais pas misé dessus mais je sais que j’ai un super sens de l’humour, d’ailleurs c’est pour ça que j’envisage une carrière de comique, genre, tu voies ? »

Levant les yeux vers le plafond magique, pour indiquer qu’elle ne pensait rien de ce qu’elle venait de dire, ce fut à son tour d’être sérieuse, passant ses bras autour du cou de Caleb, sans quitter son regard des yeux :

« Sache que je te trouve vraiment génial. Tu es beau, mais je ne t’apprends rien, ça je le sais bien. Mais pas seulement. Oui, tu as du charme, mais aussi bien plus. Tu es super drôle, je ne m’ennuie jamais avec toi, je passe toujours de super moments, tu voies ! Bon, on s’engueule aussi des fois pour des broutilles, mais ça c’est juste parce que tu refuses de voir à quel point je suis forte, mais je sais qu’un jour, tu réaliseras vraiment qui est en face de toi. Bref, je veux danser avec toi, ce soir, et un slow ça me plait sacrément ! Tu crois quoi ? »

Elle se tu une seconde, souriante et ajouta :

« En revanche, saches que je n’ai jamais dansé de slow auparavant ! »

Tout comme elle n’avait jamais eu de petit copain, d’ailleurs… Mais bon…


-582-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 462
Âge : 23 ans (8 janvier)
Actuellement : Commerçant vendant des jeux de société


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 2 Avr - 19:06

    « En effet. » Répondit simplement Corey avec un large sourire. Il était le genre de garçon à bien aimé manger, et il n'en faisait pas un secret. A table, les jours où il avait vraiment faim, il n'hésitait pas à se resservir si nécessaire, le tout jusqu'à satiété. Non seulement il ne s'en cachait pas, mais il en riait, de toute façon, il n'était pas gros. Pas mince non plus cela dit (c'était un peu par ci, par là), mais rien de trop grave à signaler pour l'instant. Le jour où sa balance tirerait la sonnette d'alarme, là, éventuellement, il se remettrait en question, mais pas avant, c'était certain.

    Il offrit ensuite son cadeau, ce qui lui permit de se débarrasser un peu la poche. Pas que c'était encombrant, mais c'était quand même nettement plus utile/joli sur le poignet de sa meilleure amie que dans sa poche de costume. En plus, il était à moitié fier de lui, ce qui avait aussi son importance, il faut le dire, parce que faire un cadeau à une fille – faire un cadeau tout court parfois – cela pouvait se révéler être un véritable casse-tête ! Corey n'avait aucune envie de se prendre la tête à la base, mais une fois lancé, il s'était inquiété de ne rien trouvé. Sauvé par le hasard, il était bien content, surtout qu'il avait aussi réussi à avoir ce qu'il fallait pour sa sœur et ses cousines... bref, il n'avait pas peur de voir l'ouverture des cadeaux arriver, il ne s'en vantait pas tant l'année précédente où le cadeau de Chiya laissait à désirer, ce n'était pas rien de le dire. N'ayant rien trouvé sur le moment, il lui avait offert des produits pour le bain. Jusque là, vous me direz, pourquoi pas... le problème c'est qu'il avait pris un parfum qu'elle n'aimait pas. La bourde quoi !

    Arya, elle, semblait aimé son cadeau et il avait fait plus attention cette année pour les autres filles, donc c'était nickel. « Tant que ça te fait plaisir, c'est le principal ! » Il ne se demanda pas où était le sien, il se doutait que vu l'absence de poche dans les robes des demoiselles, elle ne l'aurait pas, d'ailleurs, il s'inquiétait toujours plus d'offrir que de recevoir, au moins dans un premier temps (ne soyons pas hypocrite, il aimait quand même recevoir des cadeaux aussi!).

    « Ah bon ? Je croyais pourtant que c'était typiquement américain. » Et comme il regardait des séries américaines en étant américain, il n'avait jamais vraiment fait le rapprochement entre les deux.

    « Ce ne doit pas être une fleur facile à trouver en bouquet. » Remarqua-t-il tout en notant quand même l'information dans un coin de sa mémoire. Même si cela n'avait l'air de rien, il avait une bonne mémoire, et il saurait se resservir de cette précision le moment venu (anniversaire peut-être?). « Laurell s'intéresse surtout aux détails pour être précis. Et aux trucs de nanas aussi. Elle m'a fait essayer de ces trucs quand on a été acheté nos tenues... je ne t'explique même pas. » il grimaça. Pour lui, cela valait tous les discours du monde.


{528}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 1631
Âge : 24 ans ;; 12.01.88
Actuellement : Magenmagot, assistant du Président-sorcier


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 2 Avr - 22:20


Dans le parc, on n’entendait plus la musique de la Grande Salle, ou vraiment très peu, comme un murmure. Cependant, le parc n’était pas non plus si calme que cela, puisque beaucoup d’autres élèves s’étaient déjà concertés pour y aller. Mais comme ils venaient simplement pour prendre un peu l’air, ils n’allaient pas y rester des lustres et ne se choperaient probablement pas la crève, juste avant les fêtes de Noël. Il fallait avouer que tomber malade pour les fêtes de Noël était vraiment la pire chose qui aurait pu arriver à Cameron. Il ne se voyait pas de tout cloué dans son lit à cause d’une petite sortie lors du bal de Noël de l’école de Sorcellerie de Poudlard. Enfin bref. Lorsqu’il parla de son avis sur la neige et sur ce qu’elle pouvait rendre comme atmosphère, Ena acquiesça. C’était un bon point pour elle, car généralement Cameron n’aimait pas trop qu’on ne soit pas d’accord avec lui... Bien sûr, si cela arrivait, il n’en faisait pas non plus tout un plat, mais quand même... Alors que la brune remercia l’anglais pour la soirée merveilleuse qu’elle passait, Cameron esquissa un sourire.

« Il n’y a pas de quoi. Je te remercie d’avoir accepté d’être ma cavalière. Ma demande n’était pas tout à fait celle dont tu aurais pu rêver.»

Ouais, qu’on se le dise, la demande de Cameron n’était pas vraiment celle d’un parfait petit prince Charmant. Mais bon, il avait été pris par le temps, donc au final, on ne pouvait pas vraiment lui en vouloir si ? Bon, peut-être que si après tout, mais quand même, ce n’était pas si mal que ça non plus comme demande... Au moins, elle était accompagnée pour le bal, elle n’y allait pas toute seule voir pas du tout !

« Oui, on rentre. Je pense que mon frère ne doit pas être loin, je pourrais te le présenter. Il est venu au bal avec notre meilleure amie. Peut-être que tu la connais, elle est à Gryffondor.»

Blake était une fille en or, sincèrement. Cameron l’adorait et il était vraiment très content d’être ami avec elle et de l’avoir dans son entourage. Elle était une fille superbe, adorable et aimante. Bien sûr, elle avait aussi un caractère bien trempé, mais une fois qu’on la connaissait bien, c’était vraiment une crème ! Et Cameron était plus que chanceux de l’avoir en tant que meilleure amie. Bon, il devait la partager avec Gale et Alek, mais bon... Il s’y faisait plutôt pas mal, au final !

« Et puis, j’ai un peu faim, aussi... On fait un détour par le buffet, si ça ne te dérange pas ?»

Et bien quoi ? Après tout, ils avaient dansé, et ils avient bu quelque chose, mais ils n’avaient encore rien mangé, et de ce fait, Cameron sentait que son estomac n’allait pas tarder à se faire entendre s’il ne lui donnait pas à manger. Et puis, il y avait tellement de choses appétissantes, qu’il avait pu voir en passant pour prendre à boire, qu’il serait bien bête de ne pas goûter à ce qu’il y avait. Ce n’était pas pour rien qu’il venait chaque année, quand bien même il n’avait pas de cavalière... C’était avant tout pour le buffet, et non pas pour la musique ! Quoi que la musique n’était pas mauvaise non plus !
[ 552 ]
561
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesworld.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Lun 2 Avr - 23:34

Ce soir c'était le bal de noël, l'ambiance était clairement au festivité dans tout le château si bien qu'il fallait parfois remettre les idées en place de certains élèves qui allaient un peu loin sans vraiment se soucier de ceux qu'ils pouvaient agacer comme Keith. Du coup il avait du peut être en tabasser deux ou trois aujourd'hui rien que pour qu'ils aient chanter un peu trop fort du coin de repos du garçon c'est pour dire. Enfin en tout cas aujourd'hui c'était le bal de noël et même s'il ne le montrait pas il était d'humeur aussi festive que les autres. Pourquoi ? Parce que Keith était du genre à faire la fête et c'était l'occasion d'en participer à une grosse. Bon ok le début de cette dernière allait s'avérer un peu chiant avec une danse de salon en guise d'ouverture, mais il gérerait sans aucun doute sur ce point, après tout n'était-il pas parfait comme gars ?

Il avait bien sur déjà dansé de la danse de salon, mais n'en était pas un pro pour autant, il saurait au moins mener sa cavalière pour que le tout rende assez bien aux yeux de ceux qui l'observeraient sans aucun doute. Ce qui l'intéressait après c'était la musique qui venait après celle où ça bougeait un peu plus et il allait pouvoir voir si sa cavalière tenait vraiment le coup sinon il la lâcherait sans sourciller. Oui parce qu'il avait une cavalière, une fille pas trop mal foutue malgré une couleur de cheveux suspecte dont on pouvait tout de même faire abstraction au vue du reste. Elle était peut être un peu jeune, mais plus tard elle pourrait s'avérer être une fille particulièrement intéressante bien que ça ne soit pas dans les objectifs de Keith. Après tout la seule raison pour laquelle il avait une cavalière c'est parce qu'elle lui avait demandé, lui n'irait jamais le faire. De même si un jour il avait une copine ce ne serait certainement pas parce qu'il aurait demandé, il n'irait pas s'encombrer de quelqu'un qui chercherait à vouloir qu'il s'intéresse plus à elle qu'à lui.

Mais là on lui avait demandé, une petite du nom d'Opalyne qui était à Gryffondor en deuxième année. Il avait accepté parce qu'à côté des nombreux thons qui lui avaient demandé elle était sortie du lot, elle était plutôt mignonne quoi. Se changeant dans son dortoir, le garçon enfilait un costume sobre mais de marque et de qualité envoyé par sa mère auquel il ajouta un mouchoir de poche d'une couleur vive pour ressortir sur ce costume noir. Il portait aussi un noeud papillon noir au dessus de sa chemise blanche, le tout pour un rendu classique mais chic. Il se sourit dans le miroir, clairement il était beau et il allait s'éclater à cette soirée. Dans ses chaussures de soirée bien propre, il partit en direction du hall où il tomba directement sur Opalyne qui le salua d'un ' bonsoir '.

" Salut. " dit-il sans plus d'expressivité. Elle n'était que sa cavalière, il n'allait pas faire dix milles efforts non plus pour la charmer ou autre, ni la complimenter sur sa tenue sauf si elle le faisait pour lui avant. En tout cas il la laissa passer son bras autours du sien tandis qu'ils rejoignaient la grande salle en attendant l'heure de danse. La musique commença, Keith prit la main d'Opalyne et lui lança : " On y va ? " avant de l'emmener sur la piste de danse et de la faire danser. La robe de la jeune fille était plutôt sympa, sobre comme il l'appréciait. Heureusement pour elle, elle n'avait pas mis de couleur flashy, déjà que ses cheveux ça n'était pas trop ça, mais par exemple l'accompagner d'une robe rose bonbon bwaaah le comble du mauvais gout.

Une fois la danse passée ( cette dernière fut plutôt silencieuse ), ils allèrent s'assoir à une table histoire de se rafraichir un peu et Keith lâcha ses premiers mots : " Ca va tu te débrouilles pas trop mal, tu fais ça souvent non ? " demanda-t-il. C'est clair qu'il savait différencier les niveaux de danse des personnes avec qui il avait eut à danser pour s'entrainer une fois. Entre un prof et un élève, on voyait tout de suite que ça n'était pas la même chose, et Opalyne n'avait pas dansé comme une débutante ça c'était certains.

( 734 mots )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Mar 3 Avr - 6:35

    « Et bien, toi je ne sais pas, mais moi, je crois bien. Le côté préfet tu comprends ! » Il lui sourit et déposa un léger baiser sur sa joue. Pour lui, il n'y avait pas de plus jolies filles qu'Alix. Ne le prenez cependant pas pour plus bête qu'il n'était, il savait très bien que c'était une opinion tout ce qu'il y avait de plus subjectif, et il ne cherchait pas à le justifier, mais tout de même, pour lui, c'était sa petite amie qui éclipsait toutes les autres ce soir. Il était très amoureux aussi, il faut dire, et son cerveau avait plutôt intérêt à se concentrer sur la jolie demoiselle qui l'accompagnait plutôt que de s'occuper de sa sœur, en train de compter fleurette, il ne savait trop où.

    A ce sujet, il essayait tant bien que mal de ne pas s'énerver, voire de ne pas y penser. Nina prenait sur elle pour ne pas critiquer Alix (mais elle ne l'avait jamais apprécier, même quand c'était simplement sa meilleure amie, alors elle jouait à un autre jeu que lui), il devait faire de même sur ses choix, même s'il les trouvait plus que contestable. Un serpentard quoi ! Et eux, ils étaient des gryffondors ! On aura vraiment tout vu dans cette école, ce n'était pas possible quoi !

    Il entraîna Alix, malgré ses soupirs, jusqu'à la piste de la grande salle. Il savait que la danse ce n'était pas son truc, ce n'était pas le sien non plus, il ne dansait que lors des grandes fêtes de ce genre, le reste du temps, il évitait. Il ne manquait pas d'un certain côté artiste, mais c'était pour le dessin, il n'avait aucun talent pour ce qui était de se mouvoir sur de la musique... ou pour chanter, ou jouer un instrument. Pragmatique, il se disait que de toute façon, on ne peut pas être bon partout, alors il ne s'en souciait guère, faisant seulement un effort pour le bal de l'école.

    Évitant soigneusement Nina, il fit un petit signe de la main à Hugh, son grand frère, en passant.Celui-ci était accompagné d'une fille que Camille ne connaissait pas, mais il n'y fit pas attention préférant ne pas aller parler à cet idiot tant qu'il était accompagné. Camille ne tenait pas hugh en haute estime, il le pensait capable de se saborder tout seul son propre rendez-vous, il ne voulait pas l'y aider, en bon frère qu'il était (genre).

    « C'est une piste de danse ma puce, une piste de danse, pas une piste à risques. Et d'ailleurs, même si tu me marches sur les pieds, tu es tellement légère que je le sentirais à peine. » Camille aimait bien taquiner Alix (et ce depuis fort longtemps) sur son poids plume et sa petite taille. Ils étaient amis depuis des années et au départ, vu leur différence d'âge (deux ans, ce n'est pas rien), il était plus petit qu'elle. Il avait même une petite bouille toute mignonne à cette époque avec des yeux qui lui mangeaient le visage, on ne voyait que ça. Aujourd'hui, il dépassait Alix sans difficulté, il avait pris de la carrure, mais on pouvait encore dire qu'on voyait beaucoup ses yeux bleus quand on observait son visage. Il faut dire que Camille était très brun, ses cheveux étaient aussi noirs que sa veste de costume, alors le bleu clair tranchait pas mal avec cette couleur qui était aussi celle de ces cils.

    « Ne t'inquiète pas, je conduis. »
    Il joignit le geste à la parole et, comme pour faire passer la pilule, il l'embrassa tendrement, son éternel sourire en coin sur les lèvres.


{611}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Mar 3 Avr - 16:00



Caroline voulait venir, à n'en pas douter une seule seconde mais lorsqu'il parla de lui prendre une robe si jamais ça se trouvait nécessaire, elle en fut bloquée et ça la paralysa. Elle se demandait si s'y rendre était vraiment une bonne idée maintenant. Okay oui, lorsqu'il s'agissait de passer un bon moment avec Nicolas, elle ne refusait jamais parce qu'elle aimait vraiment le garçon et que du coup, elle ne pouvait jamais résister à l'envie de passer du temps avec lui. Du coup, maintenant qu'il parlait de lui acheter une robe, elle hésitait. Elle ne voulait pas non plus qu'il croit qu'il était obligé de faire ça, elle ne voulait pas qu'il se mette à croire que c'était la seule chose qu'elle pouvait bien vouloir de lui alors que c'était loin d'être le cas hein ! Elle n'avait pas envie de son argent, elle voulait juste sa compagnie, mais parfois oui, elle se prenait à avoir peur qu'il puisse penser un truc pareil. Elle était sûre qu'autour d'eux, il y en avait qui le penser. Et c'était ça le pire. M'enfin.. Elle avait envie d'y aller oui et au pire, elle ne lui demandait pas de prendre une robe, elle verrait bien avec sa garde robe et au pire, elle pourrait peut être s'arranger en vendant deux trois trucs ? Caroline n'avait jamais croulé sur l'or et parfois, elle avait l'impression que c'était de pire en pire. Quoi de plus normal ? De toute manière, hors de question pour elle de se casser la tête. Elle devait juste agir comme elle le voulait, ne serait-ce qu'un peu en tout cas. Oui voilà.  « Ca serait vraiment sympa oui. Mais je suis sûre d'avoir des tenues correctes dans le tas.. Tu n'es pas obligé de dépenser ton argent pour moi tu sais ? ». Enfin, elle ne voulait pas non plus le blesser en disant ça hein ! Mais il n'était jamais facile d'inciter les gens à arrêter de faire des choses pour nous sans leurs faire croire que ça nous dérangeait et que ça ne nous plaisait pas. Elle ne disait pas ça parce que ça ne lui plaisait pas mais seulement parce qu'elle ne voulait pas qu'il pense que parce qu'elle n'avait pas beaucoup d'argent, i létait obligé de faire ça..

Parfaite, peut être pas, il ne fallait pas pousser, Caroline ne savait pas danser alors croire qu'elle pouvait être parfaite ne lui avait pas traversé l'esprit une seule seconde et ça n'allait probablement même jamais le lui traverser. Elle n'était pas faite pour la danse et sans doute ne le serait-elle jamais. Elle n'allait pas en faire un scandale hein, mais bon, elle faisait de son mieux, au moins, pour ne pas écraser les pieds des gens. Ca ne semblait pas être grand chose, mais c'était déjà un grand pas qui exigeait beaucoup d'effort hein, on ne s'en rendait peut être pas vraiment compte mais oui, voilà. C'était aussi simple que ça, sans le moindre doute et sans en faire la moindre remarque, d'une certaine manière en tout cas. Pour le reste, hors de question de trop se prendre la tête, même si c'était souvent plus facile comme ça. Enfin bref, tout ça, donc, pour dire que non, elle n'était pas parfaite dès que l'on demandait à ses pieds d'avoir une certaine coordination. C'était même tout le contraire, si on voulait tout savoir.  « N'abuse pas ! Quand c'est parfait, on est un bon danseur ! Toi c'était parfait, moi c'était.. Disons, approximatif ! ». Oui voilà qui semblait beaucoup mieux la définir !

Bêtement, la jeune fille se prit à rougir alors qu'il se mettait à lui dire qu'il serait ravi de la voir dans le train à ses côtés. Hum.. En faite, il n'y avait vraiment pas à y réfléchir trop longtemps. Bien sûr qu'elle était d'accord. Bien sûr qu'elle avait envie d'y aller. Et elle n'était sans doute même pas capable de refuser, si on voulait tout savoir, tant elle avait envie d'y aller. Passer Noël à ses côtés, que demander de plus.. Oui voilà, rien probablement. Elle avait juste envie de passer du temps avec lui. Et ce, toujours plus. Alors oui, on n'avait aucune raison de lui en vouloir pour ça. Elle faisait encore ce qu'elle voulait bien sûr. Même si ce n'était pas toujours aussi évident que l'on pouvait bien sembler le croire.  « Je viendrais alors Nicolas ». Et elle se pencha pour poser ses lèvres sur les siennes.


752
749
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   

Revenir en haut Aller en bas
 
ø Bal de Noël 2003 ø
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les RTP pour RPG Maker 2003
» 20-11-2003
» 16-02-2003
» Faible participation populaire à une manifestation antigouvernementale
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: