AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ø Bal de Noël 2003 ø

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 272
Âge : 23 ans ( 02-01-1990 )
Actuellement : Employé à la brigade de police magique


MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Mar 10 Avr - 17:25

Nikolaï était clairement gêné par la situation, après tout c'était son premier bal et il le faisait avec quelqu'un qu'il appréciait grandement. La situation n'étiat pas habituelle et il avait quelques projets en tête qui lui mettaient la pression. Il tenta cependant de prendre une intense respiration lorsque la petite gryffondor montra le bout de son nez ce qui annonça le début des choses. Elle était vêtue d'une robe tout ce qu'il y a de plus ravissant qui en plus était comment dire...patriotique envers leur maison au vue de sa couleur rouge. Le blanc et le noir de la robe était quant à lui parfait pour aller avec la tenue du garçon, bref, ils étaient plutôt bien assortis l'un et l'autre.

Instantanément il complimenta la jeune fille tout cela de la façon la plus sincère possible, ça venait droit du cœur, il le pensait vraiment, elle était magnifique. Elle le remercia alors ajoutant à son tour un compliment sur Nikolaï et sa tenue. " Merci. " dit-il un peu gêné. Bras dessus, bras dessous ils s'avancèrent alors vers la grande salle où se tiendrait toute la nuit le bal de l'école. En attendant que plus de monde n'arrive dans la grande salle, le garçon demanda alors si faire le bal d'ouverture avec lui intéresserait Joy.

Il n'était pas spécialement un très bon danseur, mais il s'était entrainé et voulait offrir à la petite demoiselle une danse mémorable. Du coup il était content qu'elle ait accepté sans ça, ça aurait été plutôt difficile de danser non ? " Chouette ! dit-il plein d'entrain. On n'a qu'à attendre que ça commence dans ce cas. ". Il avait dès lors hâte et tentait de se remémorer les quelques enchainements à faire comme les portées et autres pas un peu plus compliqué, mais il s'en sortirait il en était sur.

Le Professeur Flitwick chef de l'orchestre de Poudlard lança alors le signal et les premiers danseurs les plus courageux se placèrent sur la piste de danse. " On y va Joy ? " demanda-t-il. Puis il prit la main de la demoiselle et l'emmena au centre de la salle parmi les autres danseurs. Là il posa sa main droite sur la hanche de la jeune fille, sa main gauche dans la main droite de Joy et elle, elle avait sa main gauche sur l'épaule droite du garçon. Puis la musique démarra et les pas de danse commencèrent à s'enchainer. Nikolaï était aux anges c'était peu dire. Il comptait mentalement les pas dans sa tête et gardait un léger sourire sur le visage tandis qu'il fixait celui de la jeune fille. La musique s'intensifia, signal qu'il fallait porter sa cavalière ce qu'il fit avant de la déposer délicatement sur le sol et de continuer à danser.

La danse en elle-même s'était déroulée en silence, mais un silence qui avait permis de faire de cette danse un réel plaisir puisqu'il était dès lors resté concentré sur ce qu'il faisait et il ne s'était pas trompé. La musique était terminé, une petite pause était alors accordé à tous et Nikolaï emmena Joy s'assoir à une table où ils dineraient : " Bon j'espère que ça t'a plu. " dit-il tout en tendant un verre à sa cavalière. Il souriait bêtement, mais il était totalement euphorique ce soir. " En tout cas ça ouvre l'appétit, il parait que les repas de Noël sont juste géniaux ! " s'exclama-t-il. Oui d'après ce qu'on lui avait dit il suffisait de demander ce qu'on voulait manger en fonction de ce qu'il y avait sur le menu devant eux pour que ça apparaisse dans son assiette. C'est lorsque quelques élèves commencèrent à dire à haute voix le plat qu'il désirait pour l'avoir tout de suite devant eux que Nikolaï lança excité à Joy : " T'as vu, t'as vu complètement magique ! " un vrai gamin c'était clair mais en même temps il n'avait que treize ans.

C'était dès lors à son tour de faire la même chose, mais il devait bien choisir son plat comme par exemple : " Han j'en ai encore jamais mangé, ils en ont fait. Fish and chips. " dit-il et soudainement le plat apparu devant lui. " Bon ok c'est pas très plat de Noël, mais c'est vachement réputé ici et j'ai pas encore eu l'occasion d'aller en manger il fallait que j'essaye au moins une fois. " s'expliqua-t-il. Il y avait même une petite sauce pour aller avec et il trempa une de ses frites avant de la manger. Ah ah il était vraiment content de ce qu'il pouvait manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 23 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Mar 10 Avr - 17:52


Oui, Nicolas pouvait paraître un peu ch*ant, à dire à Caroline qu’elle n’était pas obligée de venir si elle n’avait pas envie. C’était un peu comme si lui n’avait pas envie qu’elle vienne, et qu’il essaye de le lui dire comme ça... Alors que non, ce n’était absolument pas le cas ! Nicolas n’avait qu’une hâte, c’était de passer les fêtes de Noël et de Nouvel An -et surtout de Nouvel an, car il y avait le rituel du gui, haha !- avec sa formidable petite amie ! Et il n’échangerait cela pour rien au monde ! Pas même pour un Nouvel An en compagnie d’Heaven, c’est dire !

«Je suis rassuré. Si tu as besoin d’aide pour ta valise, n’hésite pas hein. Pense à prendre quelque chose de chaud, il va faire froid lors de la procession pour la messe !»

Sur le chemin du retour, les deux jeunes sorciers croisèrent quelques uns de leurs camarades. Certains Serpentard avaient trouvé, dans le dédale des cachots, un endroit pour être tranquille et faire on-ne-savait-quoi, ou d’autres, qui s’étaient voulu aventuriers d’un soir, s’étaient perdus et étaient presque sur le point de pleurer. Nicolas et Caroline les renvoyèrent vers la lumière du Hall de l’école, et continuèrent de s’enfoncer dans les profondeurs des cachots. Tandis qu’ils avançaient, Nicolas parla à Caroline du séjour qu’elle passerait à Vaduz. Il lui expliqua rapidement la Messe de Minuit, à laquelle ils devraient assister le lendemain -elle avait lieu deux fois à Vaduz, pour que les enfants de la famille Royale puisse y assister une fois rentrés des cours- et tout le reste.

« J’ai hâte que tu sois au Liechtenstein. Ca sera les présentations officielles ! Ils vont tous t’aimer, j’en suis sûr et certain !»

Enfin, ils arrivèrent à la porte de leur Salle Commune. Elle était déserte, comme si tous les élèves étaient soit déjà couchés, soit encore en train de danser sur la piste du bal de Noël. Au moins, ils seraient tranquille un petit moment, ce qui n’était pas un luxe, vraiment ! Nicolas fit patienter Caroline en montant rapidement dans son dortoir, pour chercher le petit paquet qu’il devait lui offrir. Il ne devait pas se tromper avec celui pour l’anniversaire de la jolie brune, mais la différence de forme l’aidait grandement. Là, il était redescendu avec un étui relativement long et fin, joliment emballé. Il prit place dans un des fauteuils, en compagnie de la belle brune, puis lui tendis le petit paquet, des étoiles dans les yeux, espérant qu’elle apprécierait.

«Joyeux Noël Caroline.»

Nicolas esquissa un petit sourire en lui tendant le petit paquet qu’il avait fait emballer avec raffinement. Un papier argenté, mat, avec un flot d’un vert profond. Voilà comment était emballé le cadeau. Et ce qu’il renfermait ? C’était bien simple ! Il s’agissait d’un collier, en or blanc. Une fine chaîne, au bout de laquelle pendait un délicat petit pendentif en forme de «C». Pour «Caroline» bien évidement ! Nicolas avait presque craqué dessus quand il l’avait vu, et comme il avait déjà offert un bracelet à Caroline l’an dernier, pour Noël, il avait cette fois-ci opté pour un collier. Une bague n’aurait pas convenue, car si jamais le prince venait à offrir une bague à sa petite amie, cela scellerait leurs destins à tout jamais. Ou du moins pour une bonne partie de leurs vies. Et comme ils étaient encore jeunes, et qu’ils avaient tout leur temps avant de penser fiançailles et épousailles, Nicolas ne voulait pas se précipiter. Cela ne servait à rien de toute manière, de se presser !
[ Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Jeu 12 Avr - 12:53

Un sourire de chaque côté et la discussion sur l’appétit gargantuesque (au moins !) de Corey était close. Ils savaient tous deux fort bien ce qu’il en était à ce sujet et ça ne dérangeait pas le moins du monde Arya qui, elle aussi, avait un certain attrait pour la nourriture bien qu’il fût bien moins développé que celui de son meilleur ami. Il était en tout cas heureux qu’elle fît un peu de sport car sinon il n’était pas à exclure que son poids (et donc son tour de taille) dépassât les limites convenables. Il lui arrivait d’ailleurs régulièrement de penser qu’elle devait faire un peu attention quand, le matin, encore barbouillée de sommeil, elle se regardait dans la glace de la salle de bain.

- C’est réussi, ajouta-t-elle au sujet du cadeau de Corey qui, oui, lui faisait vraiment plaisir même si Arya avait tendance à agir avec retenue, du moins devant tout le monde comme c’était le cas pour ce bal, d’autant plus que des deux, elle était la plus vieille et la Préfète. C’était sans doute faire toute une montagne de pas grand-chose mais voilà en tout cas comment réfléchissait la demoiselle.

Quand aux bals de fin d’année, Poudlard excepté, il était assez facile pour Arya d’expliquer pourquoi elle en avait connaissance malgré son ascendance britannique. Elle comprenait cependant que la chose soit un peu difficile à saisir pour Corey. Bien qu’elle ne souhaitât pas vraiment plus flatter l’arrogance qu’elle pensait être celle des habitants d’outre-Atlantique, elle précisa donc sa pensée en espérant que Corey ne corresponde pas à l’image qu’elle se faisait de ses compatriotes.

- On regarde essentiellement ça, les séries américaines. Ou plus exactement, il y avait surtout ça qui passait et qui restait accessible aux jeunes. Bien entendu, Arya avait vu et revu les classiques anglais mais ça n’était pas pareil, ça ne lui parlait pas (ou pas encore) de la même façon.

Effectivement, l’Edelweiss ne devait pas être facile à trouver comme cela, et tout particulièrement en Angleterre où les hautes montagnes enneigées n’étaient pas monnaie courante, du moins pas autant qu’en Europe (continentale s’entend) mais que pouvait y faire Arya ?

- Je confirme, heureusement que je ne suis que ton amie.

Arya avait dit cela avec un grand sourire et un clin d’œil. La commère n’était pas encore passée par là, sinon peut-être qu’elle ne se serait pas permise une telle sortie mais pour le moment ils n’avaient pas à s’inquiéter des sentiments amoureux (par ailleurs inexistants) qu’ils pouvaient éprouver l’un pour l’autre.

- C’est Hell, quoi, résuma Arya sur la cousine de Heap. Elle connaissait un peu la jeune femme et c’était vrai qu’elles ne se ressemblaient pas vraiment malgré leur bonne entente ; et ça n’était pas qu’une question de maison. Arya reconnaissait volontiers l’importance des détails mais probablement que la Serpentard et elle ne se focalisaient pas sur le même genre de détails. Tu devais t’y attendre en y allant avec elle, ajouta-t-elle. Après tout, Corey devait mieux connaître sa cousine qu’Arya.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Jeu 12 Avr - 18:08


    « Personne ne pense que tu es gourde Alix, moi le dernier. C'est un bal, notre bal, le reste on s'en fout. » Il lui avait parlé à l'oreille et il l'embrassa dans le cou, la pressant furtivement contre lui. Il savait que Alix n'aimait pas danser, mais il y avait quand même des aspects agréables lors d'un bal, les jeunes pouvaient fricoter tant qu'ils voulaient, les professeurs ne disaient presque rien. Et puis, Camille n'avait pas toujours le temps, ni l'envie, d'être intime. Non pas qu'il n'aime pas ça, mais il était pudique et Poudlard était plein de monde, il avait aussi à faire ses devoirs, son rôle de préfet, tout ça. Mais là, à Noël, il voulait en profiter à fond, surtout que Alix ne semblait pas très en forme, elle.

    « Moi aussi je t'aime, en douterais-tu ? »
    Elle était bizarre, il se demandait ce qui lui arrivait, même s'il en avait l'intuition... mais lui non plus, il ne voulait pas y penser. Il souffrait assez comme ça au quotidien d'être plus jeune qu'elle. Il en avait même subi certains déboires dans le passé. Ils dansèrent, puis s'éloignèrent, comme le désirait Alix.

    « Heureusement que c'est avec moi que tu danses, un autre garçon se vexerait de ce manque d'enthousiasme. » Il plaisantait, cela se voyait à son petit sourire, mais ce dernier disparu quand elle lui expliqua la raison de son vague à l'âme. Il fronça alors les sourcils et prit ses deux mains dans les siennes.

    « Moi aussi j'ai peur, qu'est-ce que tu crois ? Sans toi... ce ne sera jamais pareil. » Il soupira et la fit se rapprocher de lui pour l'entraîner dans un coin de la salle un peu moins éclairé. Là, il l'embrassa de manière nettement moins retenue, la pressant contre son corps, ses mains remontant jusqu'au visage d'Alix. Quand le baiser cessa, il ouvrit les yeux et posa son front contre celui de la jeune fille.

    « Mais ce n'est que deux ans, je t'écrirais tous les jours, et si tu préfères, je n'irais plus au bal et je viendrais passer le réveillon avec toi... y aller avec une autre, si cela doit te peiner, n'a aucun intérêt pour moi. » Il lui avait déjà dit des millions de fois qu'elle était la plus importante à ses yeux, souvent, ça tombait dans le vide. Il espérait que cette fois, elle le croirait, et qu'elle cesserait de s'inquiéter... parce que ce n'était pas ce qu'il voulait. Ces derniers mois ensemble, il voulait qu'ils les passent dans la joie et dans la bonne humeur... coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 487
Âge : 25 ans (10/08/1986)
Actuellement : Herboriste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Jeu 12 Avr - 21:17


Alix avait le net sentiment d’être la pire des cavalières possible (et par extension une affreuse petite amie) ce qui eut pour effet de la décourager un peu plus encore qu’elle ne l’était déjà. Même si Camille avait plaisanté, sur son enthousiasme, elle avait conscience qu’elle n’était pas l’incarnation même de la joie de vivre, ce soir (tout le contraire même).

Quand il l’entraîna un peu dans l’ombre pour l’embrasser de façon bien plus démonstrative, Alix s’accrocha à lui, comme si elle craignait qu’il ne disparaisse d’un instant à l’autre. Elle se sentait vraiment démoralisée, là d’un coup ! Pourtant au début elle était sincèrement heureuse d’aller à ce bal avec Camille !!!! Leur tout premier bal en amoureux…. Le souci c’était que c’était aussi son dernier bal, à elle… Et elle n’aimait pas ça… Les larmes coulaient à présent sur les joues d’Alix qui hoqueta :

« Je veux pas qu’on soit séparés… »

Deux ans en plus !!! Deux longues années !!! Si Camille trouvait que ce n’était ‘que’ deux ans, pour Alix c’était une torture incommensurable !

« J’ai l’impression que c’est une éternité, moi… »

Qu’allait-elle devenir sans lui pensant deux longues et pénibles années ??? Ils se verraient l’été, oui, et pendant les petites vacances, autant que possible !!! Ils s’écriraient… Oui… Pourtant c’était vraiment très dur de se projeter dans un avenir aussi sombre. Alix ne se prononça pas pour ce qui concernait les deux bals qui restaient à Camille. Une grande part en elle savait qu’elle ne supporterait jamais de le savoir en train de danser avec une autre, même si cette dernière était une simple amie, ou une connaissance… Elle était profondément jalouse. Possessive et jalouse. Un soupire passa ses lèvres, tandis qu’elle séchait ses larmes :

« Je ne veux pas perdre une seule seconde de cette dernière année avec toi, ici. »

Elle l’embrassa à nouveau avec beaucoup d’amour. Puis passa ses petites mains pas douces du tout, l’effet gymnastique, pour ne côté pas glamour de la chose sur le visage de Camille, caressant ses joues, descendant jusqu’à son menton. La question était : comment profiter d’un bal lorsque l’on n’aime pas danser ??? Alix embrassa doucement Camille, une dernière fois :

« On reste ici trente minutes encore, et on rentre ? Je n’aime pas tout ce monde autour… »

Et elle savait que lui non plus n’aimait pas cette foule autour d’eux. Aussi savait-elle qu’il partageait son avis. Ils mangèrent un peu (bien qu’Alix ne se sente pas très en appétit pour sa part), burent un petit verre et quittèrent le bal, main dans la main. Tout le monde était dans la Grande Salle, donc ils seraient tranquilles, au moins. Ils rejoignirent le dortoir des garçons de cinquième année, et ils étaient seuls. Alix sourit à Camille et l’embrassa de nouveau, se sentant bien plus en confiance ici. Moins observée, bien plus à l’aise. Elle se changea finalement dans son dortoir et rejoignit Camille pour dormir avec lui, juste cette nuit… Parce que c’était Noël.


-ALIX et CAMILLE sont PARTIS-


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 830
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Ven 13 Avr - 2:40


Joy avait appris à danser avec sa grand-mère paternelle. Cette dernière lui avait appris les rudiments de la valse, et d’autres danses que l’on avait bien plus l’habitude de danser en Bulgarie qu’au Royaume-Uni. Mais après, mettre un pied l’un à côté de l’autre, en faisant en sorte de tourner, ce n’était si compliqué que cela n’est-ce pas ? Alors quand Kolia lui demanda si elle était prête, Joy, un magnifique sourire aux lèvres, acquiesça et prit la main du jeune garçon pour aller sur la piste de danse. Les préfets avaient ouvert le bal, et maintenant, tout le monde pouvait les rejoindre ! Joy n’était pas très grande, on aurait facilement pu la perdre dans la foule. Encore heureux, Kolia était là et il la tenait fermement ! Une fois la danse terminée, les deux jeunes Gryffondor allèrent traîner près du buffet. Nikolaï avait raison, danser ouvrait l’appétit, et comme elle n’avait pas pu prendre de goûter à quatre heures, elle avait faim ! Alors qu’elle regardait le menu, elle répondit à la question implicite de son ami d’enfance.

« Oui ! On ira redanser après ?!»

Joy aimait beaucoup danser, lorsqu’elle était dans des bals ou des soirées. Cela lui permettait de faire un peu sa vie. Bon, bien sûr, elle devait trouver un cavalier à chaque fois, mais quand il s’agissait de soirées avec Alek, le cavalier était tout trouvé -même si ce dernier n’était pas toujours d’accord, en soit, il n’avait pas trop le choix, et il fallait bien avouer que les yeux de merlan frits de Joy étaient irrésistibles hein !- Lorsque Kolia s’excita sur le fait qu’il y avait des Fish and Chips au menu, il n’hésita pas une seule seconde sur son repas du soir, Joy elle, fit une petite grimace.

« Moi je n’aime pas, j’aime pas le poisson !»

Le poisson, et les légumes verts... Ouais, bon, Joy avait un peu de mal avec la nourriture salée. dès que ça s’éloignait un peu trop du sucre ou du chocolat, c’était tout de suite plus compliqué de faire manger quelque chose à Joy. Mais bon, elle ne se privait tout de même pas de ce qu’elle aimait ! Et justement, ce qu’elle adorait à Noël, et que sa grand-mère lui faisait toujours parce que c’était une «tradtion» c’était de la dinde aux marrons. Bon, la plupart du temps, Joy avalait tous les marrons, un tout petit peu de dinde et se réservait pour le dessert... Mais Kolia ne devait pas voir cet aspect morfal pas vrai ? Elle demanda donc de la dinde aux marrons, en précisant quand même «beaucoup de marrons s’il vous plait». Sait-on jamais, cela ferait sûrement plaisir aux Elfes de maison ! Et ça pourrait peut-être marcher aussi, pour avoir plus de marrons... Et ça avait plutôt bien marché oui, puisqu’une dizaine de ces derniers se trouvaient à présent dans l’assiette de Joy.

« Alors, tu aimes bien ? Nana essaye de m’en faire manger depuis qu’on a réemménagé ici ! Mais le poisson... C’est comme les légumes verts !»

On l’aura compris, Joy ne se forçait pas du tout à manger ce qu’elle n’aimait pas, quitte à faire avoir des cheveux blancs à son père -d’ailleurs, les tempes grisonnantes, ça lui donnait un certain charme, à Dmitri !- Mais bon, un jour peut-être, elle finirait par en manger ! Mais ce jour là n’était pas encore arrivé, parole de Vodianovskaia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Commerce

Parchemins : 917
Âge : 20 ans -25 decembre 1990-
Actuellement : Serveuse au Black and Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Ven 13 Avr - 17:26


Si de son côté, Keith était totalement indifférent à Opalyne, cette dernière, elle, était toute émoustillée à l’idée de se rendre au bal avec un cavalier aussi beau ! S’il était gentil ? ce n’était franchement pas le critère de sélection de la rouquine. En effet cette dernière était tellement superficielle qu’elle préférait cent fois aller au bal avec un garçon séduisant et absolument ingrat, désagréable et méchant plutôt qu’avec un garçon ‘laid’ et gentil, affectueux et attentif à sa personne. C’était parfaitement ridicule, bien sûr, mais elle n’en n’avait absolument pas conscience. Pour elle, rien ne valait un rendez-vous avec un beau jeune homme, aussi méchant puisse-t-il être à côté de ça.

Très vite, Lyne enchaîna, admirant le costume de Keith :

« Ohhh, j’adore cette collection d’Hugo Boss !!! En plus il est parfaitement taillé pour toi ! »

Oui, la mode c’était la passion de Lyne (parce que qui dit mode ni jolies choses, de son point de vue : mannequins, maquillages, tenues, accessoires, coiffures… c’était la folie !!!!). Ils allèrent directement sur la piste de danse et c’est dans ces moments là que la rouquine était ravie d’être dans une famille de la haute. La danse de salon, on l’avait obligée à l’apprendre depuis qu’elle était petite, alors même si ça la gonflait, elle se débrouillait pas mal en la matière (pour une fille de très bientôt 13 ans (ce n’était plus qu’une question d’heures !)). Elle dansa donc sans jamais s’entraver, ni écraser le moindre orteil avec un minimum de grâce. Oh, elle n’était pas la meilleure danseuse de l’école, c’était certain, mais elle avait des bases, et elle les maîtrisait, cela ne faisait aucun doute.

Ils allèrent boire un verre à la fin de la danse, Lyne virevoltant (dans sa tête) sur un magnifique nuage rose flashi. La danse avait été tellement formidable !!! En plus d’être super beau, Keith dansait super bien !!!! Il était vraiment parfait pour l’épouser, vite il fallait décider d’une date… ha non, mince et Lexy dans l’histoire ???. Plus qu’enchantée par le compliment qu’il lui accorda sur sa façon de danser, la rouquine répondit avec bonne humeur, les prunelles étincelant de plaisir. Si Keith donnait plutôt l’impression de s’ennuyer sec, Lyne elle planait totalement, et ça se voyait !

« Oh merciii… »

Elle hocha doucement la tête d’un signe acquiesceur :

« Oui, j’ai appris très jeune, puisque je suis dans une famille haut placée, on nous demande de bien présenter et de savoir danser assez tôt. »

Elle ajouta :

« Toi aussi tu danses bien !! Tu as appris il y a longtemps ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 465
Âge : 23 ans (14/07/88)
Actuellement : Ministère : employée au département des mystères


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Sam 14 Avr - 10:44

Toute cette soirée avait un parfum d’inattendu et d’inédit pour Laurell. Déjà, tout avait débuté avec l’invitation au bal. Jamais elle n’aurait pu imaginer qu’il l’inviterait ‘vraiment’ au bal. Le ton, léger qu’il avait employé pour l’y invité ne lui avait pas fait pensé qu’il pouvait vraiment s’intéresser à elle… Elle n’avait commencé à penser ainsi que lorsqu’elle avait parlé avec Corey, son cousin. Parce qu’au fond, Caleb qui était un séducteur aurait plutôt dû inviter une fille à charmer plutôt qu’une copine, non ? C’était ce que pensait Hell en tout cas, ce qui l’avait donc ensuite poussée à croire que, peut-être, il pouvait s’intéresser à elle. En me^me temps c’était tellement peu plausible et tellement évident parallèlement, qu’elle n’avait su que penser.

Et voilà qu’elle était là, dans cette Grande Salle dans laquelle elle mangeait tous les jours, bossait, quand la bibliothèque ou la salle commune l’agaçaient. Elle avait une jolie robe, des chaussures qui lui faisaient de plus en plus mal aux pieds (elle avait d’ailleurs un peu peur de les enlever, sait-on jamais qu’on retrouve un bain de sang dans ces adorables petites chaussures noires à talon…

Et elle venait de recevoir son tout premier vrai baiser. C’était tout bizarre, pas désagréable du tout, non ! Mais vraiment bizarre, le cœur qui bat si vite, les mains moites, le nœud dans l’estomac… Décrit ainsi, ça semblait être un mauvais moment, mais c’était vraiment tout sauf ça ! Doucement, la sorcière offrit un sourire à Caleb qui lui avouait que c’était inattendu.

« C’est quand même toi qui a commencé je te signale ! Alors la plus surprise, de nous deux, c’est moi ! Et tu n’as pas le droit de contester. »

Elle lui offrit un sourire ravageur et ravagé mais bon ça c’est normal, c’est du Hell quoi, puis elle ajouta :

« Mais je ne vais pas me plaindre ! »

Parce qu’elle était agréablement surprise ! C’était bizarre, mais super chouette tout ça ! Elle se sentait pataude, totalement à la ramasse et n’avait pas la moindre idée de ce que c’était ‘qu’avoir un petit copain’ mais bon, si les autres de son âge s’en sortent sans être trop nuls, elle devrait y arriver aussi, non ?

La suite se déroula parfaitement (si on oublie la bouilli d’orteil qui baignait dans ses chaussures à talon, mais courage, elle pourrait les enlever un jour d’ailleurs, c’était sûr et certain : jamais plus elle ne mettrait des talons pour danser !. Elle dansa, ria, s’amusa comme une folle avec Caleb. Finalement, leur relation ne changeait pas trop, ils étaient juste… un peu plus intimes. Mais elle était vraiment très heureuse. Quand il lui proposa de sortir, elle accepta avec joie et prit sa main (rougissant au passage) et quitta la Grande Salle.


Quelle soirée !


-FIN-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 608
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Mar 17 Avr - 18:45

Encore une fois, la petite rouquine n’était pas d’accord avec le frère d’Ehawee. Elle le dissimila un peu dans ses propos.

« Je pense que, comme tu dis, ton frère n’est pas tord dans le fond. Comme tout le monde le sait, il n’y a pas de fumée sans feu ! Mais je pense personnellement que chaque ‘chose’ dépend de pleins de causes et circonstances. Pas toi Eha’ ? »

Elle ponctua ses paroles d’un tout petit sourire mignon.
Puis, sa camarade en vint à parler de la culture indienne, sa culture. En effet, Ava avait déjà entendu parler que son grand-père (si elle se souvenait bien) était de cette culture ci. Même les moldus sont au courant de cette religion, et Ava, passionnée d’histoire et de religion justement, ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux à l’instant ou la lionne avait abordé ce thème ci. Elle buvait ces paroles, totalement et en fut que plus enthousiasmée de pouvoir prendre part à cette discussion.

« Oh oui, c’est vrai que, si je ne me trompe pas, c’est ton… Grand-père qui est indien non ? Mais je ne pensais pas du tout que toi même tu continuais de perpétrer cette culture. C’est génial ! »

Puis, comme ça lui mordait les lèvres, elle tapa dans ses mains et demanda.

« Tu pourrais m’apprendre à faire de l’arc, Steuplait steuplait steuplait ? »

De peur qu’Ehawee ne refuse, elle ferma très fort ses yeux. C’est dire qu’elle serait vraiment déçue si sa camarade n’acceptait pas sa requête. Bon, elle était réaliste, apprendre à faire de l’arc à Poudlard, c’était sans doute pas trop dans la mesure du possible. Mais bon, qui ne tente rien n’a rien.

Ensuite, elle estima que le sujet ‘Sterne’ était clos par les paroles de la Gryffondor et se contenta de sourire, encore une fois. Elle se promit intérieurement qu’elle essaierait dans les plus brefs délais d’aller encourager sa nouvelle amie et voir d’autres élèves à une répétition de danse.

Ava rit. Ehawee était vraiment un moulin à paroles, comme elle, et cela lui plaisait grandement.

« Moi en tout cas, je peux te certifier que j’aime ça, parler ! Je peux dire des tonnes et des tonnes de mots à la minute sans jamais faiblir. Puis, je sais pas, je trouve ça bien de parler. Les gens qui se taisent son d’un ennui… »

Rien que de penser à l’éventualité d’arrêter de pouvoir dialoguer, elle soupira. Seulement, cette horrible pensée pour la première pensée fut de courte durée quand elle et son aînée s’entraînèrent mutuellement sur la piste de danse. Et peu importe que tout le monde les regarde, au moins elles, elles s’amusaient à n’en point douter !

« Du rock ? Je ne sais pas du tout danser ça ! »

Cependant, loin d’être complexée, elle rit. Bah c’est vrai, personne ne peux tout faire et tout savoir, même avec une grosse tête. Mais la blonde n’avait pas tout à fait tord, il faudrait de la musique qui bouge un peu plus, histoire de pouvoir plus se lacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   Mer 18 Avr - 21:48

- N’importe quoi, répondit Nina en levant les yeux au ciel. Elle ne croyait pas un seul instant qu’Alek ne soit pas assez futé pour concevoir un plan l’enfermant avec une fille (elle-même en l’occurrence) pour entreprendre un début de séduction se terminant par un vol de baiser. Oh, bien entendu, elle avait tout à fait confiance en son désormais (du moins, il fallait le croire…) petit ami quand il lui disait qu’il ne l’avait pas fait mais… tu n’y as pas pensé, c’est tout. D’abord, non seulement Alek était à Serpentard mais il lui paraissait en plus incroyablement malin, même pour une vipère. Il avait sans doute juste un peu la flemme d’utiliser tout son cerveau pour les choses qui étaient par ailleurs considérées comme importance. Comme Nina.

Encore un peu honteuse de ne savoir exprimer ses pensées, Nina se contenta de sourire à Alek. Heureusement, il ne se moquait pas d’elle. C’était peut-être ça, être un petit copain parce que nul doute que, dans une situation inversée, avec quelqu’un d’autre que le Serpentard, la blondinette ne se serait pas gênée. Oui mais voilà, avec quelqu’un d’autre. Elle commençait à comprendre ce qu’il lui arrivait, un peu. Comme sa parole, sa vitesse de compréhension était quelque peu bloquée. Elle se laissa faire par Alek, jusqu’à ce que le jeune homme lui demande une dernière danse, ce que Nina accepta évidemment. Contrairement à d’autres ici, elle n’y était pas du tout réfractaire, quand bien même elle craignait encore d’écraser les pieds de son petit ami.

- Bien entendu.

Ils partirent donc vers la piste au moment où une nouvelle danse commençait et, encore une fois, Nina se laissa conduire. Elle apprenait, certes. Peut-être plus rapidement que Davidson avec Camille mais enfin, par rapport à Alek (et, dans une autre mesure, à son frère), elle savait qu’elle était largement inférieure. Elle n’allait pas en faire une maladie puisqu’elle savait qu’elle ne pouvait être la meilleure partout. D’ailleurs, dans ce domaine, elle n’essayait même pas, c’était clairement peine perdue !

Nina posa la tête contre le torse poilu et viril d’Alek, au risque de retomber dans l’un de ces clichés des bals de fin d’année. Pourtant, ça lui plaisait, ce qui était un comble, la connaissant.

- Tu peux être certain que je n’oublierai pas cette soirée, murmura-t-elle en se laissant bercer par la musique. Elle ne regardait plus ce qu’il se passait à côté, autour d’elle, elle avait oublié depuis longtemps, depuis le début de la soirée.

Tout le reste se serait presque passé comme dans un rêve s’il n’avait été finalement temps de rentrer. Pas tout de suite, certes, mais minuit avait approché. Noël avait sonné et il avait fallu retourner dans les salles communes, Alek dans les cachots et Nina au septième, nouvelle preuve de la différence entre leurs deux maisons. Et pourtant… Ca n’était certainement pas ça qui les arrêterait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ø Bal de Noël 2003 ø   

Revenir en haut Aller en bas
 
ø Bal de Noël 2003 ø
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les RTP pour RPG Maker 2003
» 20-11-2003
» 16-02-2003
» Faible participation populaire à une manifestation antigouvernementale
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: