AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 . he is so manly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: . he is so manly   Dim 15 Avr - 23:14


Emeric & Blake


Emeric volait sur son balai à la recherche du vif d'or jusqu'à ce qu'il finisse par le trouver et aller le plus rapidement possible pour l'attraper. En vue du match qu'il approchait les entrainements de Serpentard avaient été un peu plus nombreux pour qu'ils soient ensuite les plus performants sur le terrain il faut dire qu'ils souhaitaient à tout prix cette année obtenir aussi bien une victoire à la coupe des quatre maisons qu'à la coupe de Quidditch. Il était confiant, jusque là il n'avait faillit qu'une fois face à Serdaigle il y a deux ans lorsqu'il avait été question du vif d'or, il ne faillirait pas deux fois, contre Gryffondor il gérerait.

Il finissait de se changer dans les vestiaires des joueurs quittant ses vêtements de joueur de quidditch pour ceux avec lesquels il était arrivé jusqu'ici. Il irait volontiers prendre une douche même s'il n'avait par chance pas beaucoup transpiré mais ça restait une hygiène de vie qu'il avait depuis longtemps adopter et puis se doucher dans la salle de bain des préfets était toujours un grand bonheur. " Allez Ciao ! " lança-t-il au reste de l'équipe avant de quitter les vestiaires, baillant légèrement. Il n'était pas bien tard, mais ça l'avait éreinté de voler dans tous les sens.

Il sortait en même temps que les élèves qui avaient assisté à l'entrainement. Ça arrivait souvent que ceux qui n'avaient rien à faire viennent voir les joueurs s'entrainer, ça leur trouvait une occupation et parfois c'était drôle d'en voir se planter. Bon ok ça n'était pas arrivé à Emeric il avait réussit à trouver le vif d'or avant la fin de l'entrainement ce qui signifiait qu'il ne perdait pas la main puis sans le stress de l'autre attrapeur et la tension créée par un match officiel c'était bien plus simple.

Il commençait à prendre le chemin en direction de Poudlard sortant à peine du stade de Quidditch lorsqu'il arriva près de plusieurs élèves spectateurs. Il chercha du regard quelqu'un qu'il connaissait, mais il n'y avait pas vraiment grand monde, peut être des têtes qu'il avait vu par ci par là, mais jamais quelqu'un qu'il connaissait vraiment. Marcher tout seul jusqu'au château ce n'était jamais bien sympa il allait donc accoster une de ses personnes à commencer peut être par cette délicieuse blonde : " Hey salut ! " lança-t-il à la demoiselle tandis qu'il se trouvait derrière elle et marcha d'un pas rapide pour arriver à sa hauteur.

Il l'avait déjà vu en cours peut être : " T'es à Gryffondor non ? " demanda-t-il. Oui ça devait être ça, il demandait confirmation, mais il en était à peu près sur. " C'est rare que quelqu'un de Gryffondor vienne assister à nos entrainements. Je m'appelle Emeric et toi ? " dit-il. Il ouvrait la conversation en essayant de détendre l'atmosphère au mieux, c'était toujours sympa de faire la connaissance de nouvelles demoiselles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Mar 17 Avr - 11:32



Le Quidditch ne l'avait jamais vraiment intéressé. Oui, d'accord, il lui était hors de question de le dire, de manière trop franche, en tout cas. Blake était parfaite consciente du fait que ce genre de chose était bizarre aux yeux de beaucoup des sorciers vu que c'était là le seul et unique sport que pratiquait les sorciers de façon officiel. Mais à côté de ça et bien non, il ne lui était absolument pas possible de faire autrement, d'une certaine manière, il lui était pleinement impossible de s'y intéresser vraiment. Oh, elle faisait comme tout le monde, elle allait voir les matchs et tout ça hein ! Elle était même fière de l'équipe de sa maison, lorsqu'elle gagnait. Mais sinon.. Elle ne supportait pas une équipe national et ce genre de truc quoi, ça ne l'intéressait pas plus que ça.

Pourquoi est-ce qu'elle se trouvait actuellement au stade de Quidditch ? A la base, c'était pour être tranquille, elle n'avait pas réfléchis un seul instant au fait qu'il pourrait y avoir un entraînement. Et puis d'autres personnes étaient arrivées et, du coup, elle s'était dit qu'il n'était probablement pas le bon moment pour venir réfléchir à tout ça, et c'était carrément débile, en plus de ça, elle n'avait pas de doute à avoir à ce sujet. Il était parfaitement normal, après tout, que des gens puissent vouloir venir au stade pour s'entraîner ! Quatre maisons devaient se répartir le temps, il était donc normal que cela soit quelque peu la galère, sans l'ombre d'un doute oui. Sans qu'il ne soit vraiment nécessaire d'en dire plus oui voilà. Dans un sens, du moins, oui sans l'ombre d'un doute. Enfin bref, du coup et bien oui, elle avait assisté à l'entraînement, d'un œil distrait. Elle tenait, dans ses mains, un livre qu'elle était venue lire ici, au final. Donc.. Mais bon, elle n'allait pas non plus faire comme si elle était pleinement concentrée sur tout ça alors qu'elle ne l'était pas hein ! Là, sur le terrain, elle ne voyait personne qu'elle ne connaisse vraiment donc elle s'en moquait encore plus ! Si encore il s'agissait des Gryffondor, les choses auraient été différentes, sans l'ombre d'un doute, mais ce n'était pas le cas. Et en faite.. Peut être que non, cela n'aurait pas été aussi différent que ça non plus. Aucune idée en faite. Et elle s'en fichait.

L'entraînement finit par se terminer et Blake en vînt à se dire que c'était plutôt cool, ça voulait dire que le terrain allait être à nouveau libérer, il n'y aurait plus de bruit, les gens allaient partir, et elle pourrait, à nouveau, se concentrer sur son livre. Si elle allait raconter l'entraînement des verts à quelqu'un ? Oh, s'il vous plaît. Absolument pas, à moins que cela soit pour dire que ça l'avait fait chier et qu'elle aurait volontiers voulu éviter ça oui, sans l'ombre d'un doute. Mais à côté de ça bah pas trop le choix, donc bon. Et au pire, bah si les gens semblaient vouloir rester là, elle partirait, autant lire dans la salle commune, si c'était pour être déranger par les conversations d'autrui. Au moins, c'était plus confortable. Mais elle ne put pas penser à ça plus longtemps vu que voilà qu'un des membres de l'équipe des verts se mettait à vouloir lui parler. Lui souriant doucement, il lui sembla que c'était le préfet de Serpentard, même si elle était parfaitement incapable de se rappeler son nom.  « Oh, salut ».

Et voilà qu'il se mettait à lui faire la conversation. Non pas qu'elle dise ça parce que ça la dérangeait hein ! Si elle devait se faire déranger, autant que cela ne soit pas par les conversations des autres mais bel et bien par une conversation à laquelle elle allait pouvoir participer hein, c'était tout de suite bien plus intéressant, sans l'ombre d'un doute tiens !  « Oui Gryffondor c'est bien ça ! Bel entraînement ». Bah quoi ? La politesse était de mise, tant qu'à faire là non ? C'était sans aucun doute bien mieux comme ça oui, ça le faisait mieux. Sans l'ombre d'un doute. Oui voilà.  « En faite, je suis venue ici par hasard, je ne m'attendais pas vraiment à tomber sur un enterrement. Moi c'est Blake ». Un bon début pour lancer la conversation, sans l'ombre d'un doute oui.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Lun 23 Avr - 16:43

D'entrée il engagea la conversation et par chance pour lui il ne se prit pas de vent lorsqu'elle le salua à son tour. Elle confirma ensuite qu'elle était à Gryffondor ce qui incita Emeric à s'auto congratuler intérieurement et à féliciter sa bonne mémoire pour s'en être souvenu. Pendant un cours, ou dans les couloirs, il était sur de l'avoir croisé dans son uniforme de Gryffondor et il n'avait donc pas eut tord. C'est en répondant à la question du garçon que la demoiselle des rouges et or ajouta alors qu'il avait participé à un bel entrainement, un compliment auquel il répondit : " Merci bien. " avec un sourire charmeur. Déjà elle commençait bien, il pouvait pour le moment la poser dans la catégorie sympa.

Ils continuaient de marcher en direction du château, il lui fit remarquer que c'était rare qu'un Gryffondor vienne assister à un entrainement de Serpentard (comme il est souvent rare qu'un élève assiste à un entrainement différent de celui de sa maison) puis il en profita aussi pour se présenter. Elle lui répondit que sa présence était due à un pur hasard et qu'elle n'avait pas prévu d'assister à un entrainement puis elle se présenta à son tour, elle s'appelait Blake : " Eh bien enchanté Blake. " dit-il alors toujours souriant.

Une conversation qui débutait bien, il ne fallait alors pas faiblir et trouver un sujet qui puise autant intéresser la demoiselle qu'intéresser Emeric. Après quelques secondes à chercher il finit par trouver ce qu'il pourrait lui demander : " T'aimes quoi dans la vie dis moi ? " demanda-t-il. C'était tout simple, tout bête, pas vraiment des plus recherchés, mais toute relation, commençait par un intérêt pour l'un et l'autre et il était donc nécessaire de savoir ce qu'elle pouvait apprécier si tenté qu'elle veuille bien en parler évidemment. Le truc c'est qu'il ne voyait pas non plus ce qu'il pourrait vraiment lui demander, il ne la connaissait pas encore et aller plus loin risquait d'être indiscret.

Puis un souvenir lui revint alors en tête, ça y est il se souvenait où est-ce qu'il l'avait entrevu, de loin : " Dis, t'es pas une amie de Alek par hasard ? Enfin ex amie, il parait que tu ne lui adresses plus la parole après avoir choisi ce mec de Serpentard là, Cameron McQueen. " La source de cette information était cette beuglante totalement débile qui avait un jour scandé qu'il ne savait pas lancer un accio ajoutant en plus que c'était du niveau première année. Totalement faux, le sortilège d'attraction était de quatrième année et puis il le maitrisait très bien d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Lun 23 Avr - 22:23



Emeric semblait être un garçon fort agréable, fort gentil. Bien sûr, elle n'allait pas non plus se mettre à le juger comme ça alors qu'elle ne lui parlait que depuis quelques minutes hein, ce n'était pas son genre et il en était absolument hors de question. A quoi bon de toute manière, c'était le meilleur moyen de se tromper sur quelqu'un et ce n'était pas son genre, elle insupportait totalement les gens qui étaient en mesure de faire confiance à tout le monde, sans émettre le moindre doute à leur encontre. Hors de question. Pour tout dire, Blake avait du mal à accorder confiance. Certes, quand ça arrivait, c'était pour de bon. Et elle pouvait facilement tomber de haut, puisque même en agissant ainsi, on pouvait très facilement se tromper, ce n'était pas elle qui allait dire le contraire, c'était assez évident, bien sûr. M'enfin bon, à côté de tout ça et bien.. Il fallait apprendre à faire avec et à attendre de voir ce que autrui avait à nous offrir. Pour le moment, la jeune Gryffondor pouvait facilement dire que ce garçon semblait agréable. Déjà, à le regarder, il avait le physique de quelqu'un de gentil, rien d'effrayant sur son visage. Un doux visage, éclairé d'un sourire. Mais il ne fallait pas s'y fier, bien entendu. Les choses n'étaient jamais aussi facile.  « Enchantée aussi ». La politesse voulait qu'elle lui rende cette politesse bien sûr. Cela allait de soit, c'était logique. Et puis bon, elle était toujours enchantée par les nouvelles rencontres agréables, de toute manière. Donc.. Donc bah oui voilà.

Il n'était jamais facile de commencer une conversation, elle en était pleinement consciente oui, bien sûr. Mais à côté de ça bah.. Il fallait bien trouver. On ne pouvait pas s'arrêter au prénom quand même. C'était une forme débile de montrer aux gens que l'on n'avait pas la moindre capacité de conversation, ce qui était plutôt pourri hein, ça, on en était tous parfaitement conscient, sans l'ombre d'un doute. Mais que cela soit facile ou non, il fallait quand même apprendre à faire avec. Mais ce n'était pas facile pour autant hein, donc bah.. Il fallait juste tenter de faire avec. Que cela soit facile ou non. Blake n'était clairement pas faire pour ça, et ce n'était pas faute d'avoir déjà essayé plusieurs fois. Elle n'était juste pas douée pour ça quoi. Et elle apprenait juste à faire avec, d'une certaine manière, mais à côté de ça bah.. Non, ça ne restait pas facile du tout. Il fallait juste apprendre à faire avec, quoique l'on puisse bien en dire, de toute évidence.  « Un peu tout en faite.. Bon, peut être pas mais bon, j'aime pas mal de chose, c'est vague comme question ! Pourquoi, tu n'aimes que certaines choses en particulier toi ? ». Un sourire amusé sur les lèvres, la jeune fille attendait maintenant sa réponse, pour voir où est-ce qu'il pouvait bien vouloir en venir. Bah quoi ? Cela n'avait rien de bien exceptionnel non plus hein, c'était juste une continuité de la conversation. Et si sa question paraissait vague à ses yeux à elle, peut être pourrait-il la diriger vers le genre de réponse qu'il attendait non ? Ce n'était pas non plus si incroyable que ça hein. Elle faisait de son mieux, ce qui faisait un assez bon début. Dans un sens, du moins.

Par contre, autant au début, il paraissait cool, autant, il se mit d'un coup à perdre des points. Non mais c'était vrai quoi, y avait mieux comme question pour faire la conversation avec quelqu'un avec qui on n'avait pas encore parlé.  « Y a aucun rapport entre ces deux points. Et je n'ai pas envie d'en parler. Il ne faut pas toujours croire ce que l'on entend ». C'était débile et en plus de ça, ça le faisait passer un peu pour un crétin s'il croyait toutes les rumeurs qu'il était amené à entendre. Non mais sérieusement quoi, pourquoi les gens portaient une aussi grosse importance aux rumeurs que cette stupide Beuglante pouvait balancer à tout va ? N'avait-elle donc que ça à faire ? Si c'était vraiment le cas, dans ce cas, qu'elle se décide enfin et définitivement à se taire, ça arrangerait pas mal de chose. Sans l'ombre d'un doute.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Lun 30 Avr - 7:25

La jeune fille lui renvoya la politesse ce qui signifiait clairement qu'il pouvait se permettre de faire le chemin avec elle jusqu'à Poudlard sans risquer de passer pour un sans ami ou autre. Il semblait paraitre sympathique aux yeux de la demoiselle ce qui voulait dire qu'il était le bienvenu pour une discussion qui ferait passer le temps sur la route. La suite de la conversation, il avait eut du mal à la débuter ne sachant que dire à cette Gryffondor qu'il venait de rencontrer. Il lui avait demandé ce qu'elle faisait ici, sachant que c'était rare pour des Gryffondor de venir assister aux entrainements de Serpentard et il avait obtenu sa réponse et depuis il n'avait pas su quoi dire. Il ne l'a connaissait pas encore très bien pour avoir envie de la charmer, peut-être était-elle plus vive d'esprit que d'autres filles et se faire griller direct comme ça c'était mauvais. De toute façon on évitait de charmer quelqu'un de façon franche dès la première rencontre, c'était bof.

C'est donc le moins naturellement possible qu'il lui demanda ce qu'elle aimait dans la vie sachant que rien d'autre n'avait fini par lui venir en tête. Il se sentait un peu bête, mais au moins ça avait eut le mérite de faire sourire la Gryffondor devant sans doute la stupidité de la question ou peut être la réponse qu'elle donna. Elle lui répondit qu'elle aimait un peu tout et fit remarquer le fait que la question était vague : " Certes c'est vague, mais je ne sais pas quoi dire. " dit-il franchement. Puis elle lui demanda tout de même si lui n'avait que certaines choses qu'il aimait : " Hum... " dit-il avant d'entrer en intense réflexion : " Je sais au moins une chose c'est qu'il y en a que je n'aime pas. " finit-il par répondre. Certes, c'était plus facile finalement de répondre à ce qui pouvait-être quantifier qu'à ce qui ne pouvait pas l'être.

Finalement un sujet lui vint en bouche, mais il remarqua rapidement que ça déplut à la demoiselle. Certes il n'avait pas été fin, lui même après avoir parlé s'en était rendu compte, mais il savait qu'il avait assez de réparti pour atténuer la chose et se rattraper aux yeux de la Gryffondor. Le truc c'est que lorsqu'il finit par rattacher le nom de la demoiselle à quelque chose qu'il avait récemment entendu, il avait eut envie de l'évoquer. Une rumeur, libérée par une beuglante avait déblatéré que Blake, la Gryffondor ici présente, s'était entichée du pauv' con de McQueen (ici Cameron, mais les deux McQueen de Serpentard étaient des cons) et ne s'entendait donc dès lors plus avec Alek Benson (l'autre préfet des verts et argents).

A cela elle ne répondit pas de la manière la plus agréable, mais il l'a comprenait totalement, il avait d'ailleurs trouvé de quoi se rattraper à l'instant : " Oh je sais t'en fais pas, attends on va refaire les présentations. " dit-il avant de s'éclaircir la gorge pour marquer la chose : " Enchanté je suis la victime numéro dix, celle qui n'est pas capable de lancer un accio ! " s'exclama-t-il en souriant et en lui tendant la main, ça allait donc être à elle d'accepter ou non ce geste pour savoir si elle voulait lui pardonner ou non sa précédente maladresse. Dans tous les cas il ajouta à la suite de ça : " Bien que ça ne soit pas la pire rumeur qu'on puisse entendre surtout quand la source de celle-ci se trompe sur des petits détails. " ajouta-t-il. Par petit détail il parlait bien évidemment de cette histoire de sort qui n'était pas apprit en première année, mais bien en quatrième année.

( 620 mots )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Lun 30 Avr - 13:42



Il n'était jamais facile de lancer une conversation avec un inconnu et de ça, Blake en était parfaitement consciente oui. Et il fallait à tout prix que l'on se comprenne bien sur la question, même si ce n'était pas vraiment facile, pas facile du tout d'ailleurs, si on voulait réellement s'en rendre compte. Oui voilà. Elle savait parfaitement que ce n'était pas facile et pour tout dire, elle n'y arrivait pas souvent, elle faisait de son mieux mais non, à côté de ça, ça ne voulait pas vraiment dire que c'était si simple et ça ne l'était pas souvent. Il fallait faire avec, d'une certaine manière. Que cela soit facile ou que ça ne le soit pas, ça ne dépendait pas vraiment d'elle. Emeric ne la connaissait pas, il ne pouvait donc pas vraiment deviner quels étaient les sujets qui l'intéressaient et lesquels étaient ceux qui ne l'intéressaient pas. Non, ce n'était jamais facile. Il fallait juste essayer. Que cela soit simple ou non, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il y avait d'autres solutions. Il fallait essayer de faire avec, il n'y avait rien de plus à en dire en faite. Il fallait juste essayer de faire avec, il n'y avait aucune raison de faire autrement. Pas la moindre raison non. Il fallait juste faire avec, il n'y avait rien de plus à en dire. Oui voilà, il n'y avait rien d'autre à ajouter. Point final.  « Le premier contact n'est jamais facile oui, j'en suis parfaitement consciente hein. Comment pourrait-on bien penser le contraire de toute manière ? ». Oui voilà, il n'y avait rien d'autre à en dire, on aurait beau penser tout et n'importe quoi, il n'y avait pas d'autres solutions non, il fallait juste apprendre à faire avec oui voilà, c'était la seule chose à faire au milieu de tout ça. Oui voilà. Mais ce n'était pas vraiment facile. Il fallait juste faire avec. Du moins, essayer en tout cas. Ce qui était déjà pas mal puisque bon.. la jeune blonde ne savait jamais quoi dire et du coup, elle n'osait jamais vraiment parler. C'était assez horrible oui voilà. Elle ne pouvait pas s'en empêcher, quand elle ne savait pas quoi dire.. C'était assez galère.  « On a tous des choses que l'on n'aiment pas de toute façon ! C'est dans notre nature non ? ». Bien sûr que c'étiat dans leur nature. Comme si ça pouvait être plus simple que ça. Et bien.. Et bien en faite, non, pas du tout. On aimait, on détestait, l'être humain était comme ça, il n'y avait rien d'autre à en dire. Ce n'était jamais facile. On aurait beau faire ou dire ce que l'on voulait, il fallait juste faire en sorte de faire avec. Mais ce n'était pas pratique, ça ne l'était jamais. Oui voilà.. Et ce n'était jamais facile non. Voilà.

Pour la suite par contre, la conversation fut beaucoup moins cool. Que l'on se comprenne bien, disons que leurs deux rumeurs n'étaient pas vraiment semblables et en croire le contraire était complètement stupide quoi. C'était ridicule et elle ne réussissait pas à comprendre pourquoi il croyait ça. Une rumeur qui dit que l'on ne sait pas lancer un sort est loin d'une rumeur qui dit que l'on tourne autour de deux garçons, ce n'était pas du tout pareil, il y en avait une qui était bien plus péjorative que l'autre et s'il ne parvenait pas à s'en rendre compte, peut être qu'il serait grandement temps pour lui de réaliser que c'était un gros problème hein. C'était débile tout ça, c'était aussi du grand n'importe quoi, pour tout dire. Mais à côté de ça, il fallait juste faire avec, il n'y avait rien de plus à en dire. Absolument rien.  « Nos deux rumeurs.. N'ont pas vraiment grand chose en commun Emeric.. Dans l'idéal, je préfère ne pas en parler.. ». Elle aurait bien rigolé, d'une rumeur disant qu'elle était nulle dans un sortilège ou un truc du genre, mais à côté de ça, les choses étaient plus compliquées encore et c'était avant tout sur ça qu'il fallait qu'on se concentre. Que cela soit facile ou non, il fallait juste apprendre à faire avec. Oui voilà, mais rien n'était facile et c'était aussi sur ça qu'il fallait qu'on se concentre et sur ça qu'il fallait qu'on se centre, oui voilà. Mais rien n'était jamais facile. On ne pouvait pas toujours s'entendre avec tout le monde, de toute évidence. Et là, pour le coup, elle ne fit pas le moindre geste pour lui serrer la main. Il parlait de deux choses différentes et elle ne pouvait absolument pas cautionner ça. Elle en était absolument incapable. Oui voilà.

Blake avait beau être une jeune fille gentille et douce, à côté de ça, il fallait parfaitement comprendre que ça ne voulait pas non plus dire que les choses étaient si faciles que ça. Et il fallait vraiment que l'on réalise tout ça, rien n'était facile. Absolument rien. Il fallait juste apprendre à ne pas oublier ça. Il fallait juste savoir faire avec. Et ce, que cela plaise ou non aux gens. Oui, c'était ainsi. Le pire dans tout ça, c'était qu'il semblait vraiment être profondément outré que l'on puisse dire de lui qu'il était nul dans un sort. Mais sur son sujet à elle.. C'était une toute autre histoire, il trouvait peut être que ce n'était qu'un détail ? Autant, au début, elle l'avait trouvé agréable, autant d'un seul coup, il lui semblait être quelqu'un de pompeux. Ce n'était probablement qu'une simple illusion mais ça ne lui plaisait vraiment pas.  « Changeons de sujet tu veux bien ? ». Oui, la situation était encore récupérable hein. S'ils changeaient de sujets, peut être que ça serait plus simple. Et ça serait franchement cool ! Oui voilà. C'était absolument aussi simple que ça. Voilà tout. Oui. Mais bon, à côté de ça, ce n'était pas vraiment la fin du monde. Il fallait juste faire avec. Surtout que bon, Emeric semblait être gentil. Peut être juste un peu maladroit ? Bah oui, c'était franchement possible hein ! Une maladresse, et hop, on pouvait se prendre sérieusement la tête avec quelqu'un mais à côté de ça, ça ne voulait absolument rien dire. Donc il fallait juste apprendre à faire attention. Oui, c'était tout.

1054



REVISIONS
TOUS COMPTES

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Ven 25 Mai - 0:05

Oui comment pouvais-t-on bien penser le contraire ? Même pour quelqu'un comme Emeric qui avait comment dire... de la tchatche, faire le premier pas dans des circonstances tout ce qu'il y a de plus ordinaires, n'était pas chose aisée. Il fallait être sur que parler intéresse l'interlocuteur (ou dans le cas présent l'interlocutrice) qu'en plus on ne soit pas quelqu'un de repoussant à ses yeux parce que dans ce cas ça ne donne pas du tout envie de parler et enfin, il fallait trouver le bon sujet de conversation ce qui avait le temps d'un instant manqué à Emeric qui n'avait su balancer qu'une chose banale à savoir ce qu'elle aimait dans la vie. De ça elle en avait un peu retirer une réponse philosophique sur le fait qu'on avait tous des choses qu'on aimait pas et tout et tout : " Certes. " avait-il déjà répondu à la question de la jeune fille avant qu'elle ne lui demande si avoir des choses qu'on n'aimait pas ne faisait tout simplement pas partie de notre nature : " Oui oui bien sur. " avait-il alors répondu.

Il avait ensuite cherché à s'éloigner de cette conversation un tantinet un peu trop philosophique à son gout pour parler maladroitement de quelque chose qui lui avait traversé l'esprit lorsqu'elle avait donné son nom. Une rumeur qu'il avait entendu de cette beuglante qu'il l'avait gueulé dans toute la grande salle sans que personne ne soit capable de l'arrêter sous peine de la voir exploser dangereusement. Elle lui avait alors salement répondu, mais il le méritait clairement, il n'aurait de son côté pas apprécié non plus, il tenta du coup de se rattraper en évoquant la rumeur qui circulait à son sujet mais ce fut vain bien que confesser sa maladresse l'ait aidé à se rattraper. Elle ne trouvait pas que leurs deux rumeurs avaient quelque chose à voir, c'était vrai : " Excuse moi... " dit-il vraiment désolé.

Elle proposa alors de changer de sujet, mais vu la difficulté qu'il avait eut à en trouver un, ça allait être vraiment difficile de lancer quelque chose. Il se mit à réfléchir quelques instants, il pourrait toujours tenter et voir ce qui pourrait brancher la jeune fille, ils n'étaient de toute façon toujours pas arriver jusqu'au château alors ils avaient un peu de temps. " Bon... allez question simple, c'est quoi ton degré d'intérêt pour le quidditch par exemple ? " demanda-t-il. Ce fut la seule question qui lui vint en tête mais il fallait bien trouver quelque chose pour papoter avec elle. Il avait beau être physiquement séduisant, s'il ne savait pas quoi dire, ça ne servirait clairement à rien. Pour ajouter un autre sujet à leur conversation il lui posa ensuite une seconde question : " Et sinon t'es en cinquième année si je calcule bien non ? Pas trop dur l'arrivée du B.U.S.E ? " demanda-t-il. Si Emeric posait la question c'est parce que c'était un bosseur et il voulait se préparer un maximum pour l'année prochaine afin de garder un certain temps libre aussi pendant l'année sans passer sa vie derrière les bouquins pour réussir à avoir un maximum d'Optimal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Lun 28 Mai - 16:15


Blake passait facilement pour ce genre de personne douce, délicate et aimante. On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était vraiment difficile mais oui, elle avouait bien volontiers qu'elle n'était pas pour autant la personne la plus calme qui existe. Elle pouvait, sans problème, passer d'un comportement à un autre sans même s'en rendre compte. Elle était quelque peu lunatique, si on voulait vraiment mettre un nom là dessus. Mais de manière général, la jeune blonde était principalement douce, calme et gentille. Sa fragilité avait tendance à adoucir les cœurs. Ce qui aidait, par instant. Surtout dans les moments où, sans vraiment le vouloir, elle pouvait se montrer un peu insupportable et désagréable. Aucune idée. Mais en tout cas, oui, elle était agréable, en général. On ne la détestait pas vraiment. Ou en tout cas, elle n'était pas du genre à se permettre ce genre de chose. Ce n'était pas pour elle ou en tout cas, c'était ce qu'elle pensait. Mais ce n'était que son avis et il était toujours difficile de savoir comment on agissait et ce que pouvaient en penser les autres. On ne pouvait jamais savoir.

Aussi gentil puisse-t-il être, Emeric n'en semblait pas moins maladroit. Et là, pour le coup, il avait plutôt bien merdé, genre vraiment foiré même. Et c'était assez insupportable, si on se mettait à y réfléchir attentivement. C'était du gros délire, du gros n'importe quoi aussi, si on voulait vraiment tout savoir. Mais à côté de tout ça, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était si simple que ça, ça ne l'était jamais, en fin de compte. Loin de là, même, si on voulait tout savoir. Il fallait juste apprendre à faire avec, apprendre à faire en sorte que les choses iraient. Mais ce n'était jamais facile. Et ça pouvait aisément devenir une grosse prise de tête. Enfin bon, oui voilà, la rumeur du jeune garçon avait été différente, beaucoup moins intéressante, plaisante ou ce genre de chose. Mais il ne fallait pas croire un seul instant que ça pourrait être si simple que ça. C'était loin d'être le cas. Enfin bon, pour autant, elle se sentait bien, et c'était surtout ça qui était vraiment important. Ou en tout cas, elle en était sûre. Enfin bon, ce n'était qu'une stupidité qu'une abrutie avait dit. Pour le reste, il ne fallait pas y apporter trop d'intérêt même si ce n'était pas toujours aussi simple qu'on pouvait bien e vouloir. Il fallait juste comprendre que les choses n'étaient pas toujours faciles. Loin de là même. Et quand elle s'excusa, la jeune fille eut surtout l'impression qu'elle avait parlé un peu trop méchamment, d'une certaine manière. Mais bon, pour le reste.. Elle n'allait pas non plus se mettre à en faire tout un scandale. Il s'était seulement montré maladroit oui, voilà. Et il fallait juste apprendre à faire avec. Ce n'était pas non plus comme s'il avait pu faire exprès. Oui voilà.

Question simple oui, bien sûr. Mais à côté de ça, bah ouais, elle se disait que sa réponse n'allait peut être pas lui plaire. Oh, qu'on ne se leurre pas, elle n'avait absolument rien contre le Quidditch et elle n'avait jamais rien eu contre ce sport. Mais à côté de ça, elle devait bien avouer que ça la perturbait, genre carrément même.  « Je n'ai rien contre. Il m'arrive de regarder de temps en temps mais en réalité, je n'aime pas vraiment ça. ». Et oui, elle ne faisait pas parti de ces sorciers tous fan de ce sport. Elle ne voyait même pas ce que l'on pouvait bien lui trouver d'ailleurs, si on voulait vraiment tout savoir. Mais ce n'était pas elle qui allait en faire toute une histoire. Et c'était sans doute mieux ainsi, en plus de ça. En tout cas, elle en était pleinement convaincue. Mais bon, elle apparaissait comme étant un monstre avec les gens parce qu'elle était une des rares à ne pas aimer ce sport. Enfin.. Ne pas l'aimer.. C'était peut être un peu fort quand même. Elle n'avait rien contre mais disons qu'elle n'y avait jamais trouvé le moindre intérêt. Donc bon.  « Un peu. J'ai toujours tendance à paniquer avec les examens en faite. Ca me fout toujours le moral en l'air en plus de ça. Mais bon.. Je suis bien obligée de faire avec.Toi t'as un an de moins c'est ça hein ? ». Il n'était pas de son année en tout cas, ou bien, elle en avait l'illusion, en fin de compte. Mais elle apprenait à faire avec. Et elle n'avait pas vraiment le choix. Il n'y avait rien de vraiment étonnant, en plus de ça. Elle faisait de son mieux, réviser comme une dingue, mais c'était le stress qui, parfois, faisait qu'elle perdait le nord.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Dim 17 Juin - 16:48

Emeric n'attendait pas de son interlocutrice qu'elle apprécie toutes les questions qu'il lui pose. Bien évidemment il y en avait qui ne se posaient pas comme la gaffe de la beuglante que toute la grande salle avait pu entendre, cependant que le Quidditch lui plaise ou non ça n'allait certainement pas affecter le début de leur relation. Si elle appréciait tant mieux, sinon tant pis et on se dirigeait actuellement sur un tant pis. " Je te comprends, de toute façon je pense qu'un sport n'a de son intérêt que si on y joue. Si on est que constamment spectateur, on est pas forcément investit et donc ça perd de son intérêt. " répondit-il alors à la Gryffondor qui n'appréciait donc pas vraiment le Quidditch. Comme il le disait, à partir du moment où lui faisait parti de l'équipe de sa maison, le Quidditch l'intéressait. Pas que les matchs auquel il jouait, tous les matchs en général, mais c'est surtout parce qu'il avait déjà pratiqué ce sport et qu'il l'appréciait pour l'adrénaline que chaque match lui permettait de ressentir.

L'année prochaine sachant qu'il allait passer en cinquième année si tout se passait bien à ses examens (et cela serait étonnant que le contraire arrive), il voulait se renseigner auprès de cette Gryffondor en cinquième année sur les B.U.S.E.s. Rien de mieux que l'avis de quelqu'un d'une simple année au dessus d'elle pour savoir ce qu'il pourrait endurer. Il ne connaissait pas énormément de personnes en cinquième année et ça n'allait pas vraiment être Alek qui allait le renseigner au mieux. De toute façon il abordait le sujet avec elle maintenant pour qu'ensuite l'air de rien il lui demande après les exams un truc du style ' alors comment ça s'est passé '. La Gryffondor était du genre à paniquer beaucoup avant les examens d'après ce qu'elle racontait, il n'aurait certainement pas de mal à lui extirper les détails après en portant une certaine attention à elle. " Enfin en tout cas j'espère que ça se passera bien pour toi. " dit-il. Oh il était sincère, elle lui était sympathique alors il ne pouvait espérer que le meilleur pour elle.

" Ouais je suis d'une année inférieure. " répondit-il à comprendre en quatrième année. Les B.U.S.E.s étaient donc pour lui l'année prochaine ce qui lui laissait encore le temps de s'inquiéter. Cependant il ne voulait certainement pas finir par en perdre ses cheveux comme certains même si c'était un examen qui allait beaucoup compter dans leur avenir. Il avait besoin de suivre un maximum de matières s'il voulait avoir un bon dossier pour plus tard et à la moindre note inférieure en Buse à ce qui est attendu par un professeur pour les Aspics, il pouvait se retrouver priver d'un cours et là ça le foutrait mal. Mais il ne paniquait pas pour l'instant, il n'était encore qu'en quatrième année et ça n'avait pas lieu d'être.

Ils arrivèrent au niveau du château, ils étaient tant de se quitter donc : " Merci pour cette agréable compagnie durant le trajet Miss. " dit-il avec un petit sourire charmeur comme il les faisait si bien. Puis il ajouta : " Au plaisir de te recroiser un autre jour. " avant de la quitter pour se diriger vers la salle commune des Serpentard. Il la croiserait sans doute maintenant qu'il l'a connaissait un peu plus et puis sur toute une année scolaire ils avaient bien l'occasion de le faire non ? Enfin c'était une sympathique fille certainement pas déplaisante.

Terminé pour Emeric
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: . he is so manly   Lun 18 Juin - 20:05



Oui, peut être que l'intérêt d'un sport se trouvait uniquement dans le fait d'y jouer. Mais bon, puisque le Quidditch n'intéressait absolument pas le jeune fille, ce n'était pas elle qui allait s'y attacher, ou s'y arrêter, impossible même, si on voulait tout savoir. Enfin bon, ça ne voulait pas dire pour autant qu'elle allait se prendre la tête avec si peu de chose, et les choses auraient sans doute été mieux, de toute façon, et ça, elle ne le savait que trop bien, en fin de compte. Et c'était parfois là que se trouvait le point principal, elle n'en était que pleinement convaincue, il n'y avait rien d'autre à en dire, absolument rien non, et c'était souvent plus simple comme ça. Un soupir s'échappa doucement des lèvres de la jeune fille. Ce garçon était sympa oui, et elle n'avait jamais osé dire le contraire, mais à côté de ça, elle voyait clairement qu'ils étaient vraiment différent et ça, par contre, ça lui faisait vraiment bizarre.  « Peut être. Mais je ne porte pas le moindre intérêt à ce sport alors je ne vois pas pourquoi j'y jouerais tu vois ? ». Et ça pouvait sembler stupide mais c'était vraiment ainsi qu'elle voyait les choses. On ne pouvait pas tout aimer juste parce que les gens aimaient ça hein. Ce n'était jamais comme ça que ça fonctionnait de toute façon, et ça rendait vite les choses plus simples, du coup. Donc bon. Après, si c'était son point de vue, et bien soit, ce n'était pas elle qui allait le contredire. Il pouvait bien penser ce qu'il voulait, au final.

Elle ferait tout ce qu'elle pourrait pour que les choses se passent comme elle le voudrait. Oh, elle savait que les choses ne seraient jamais vraiment aussi simples qu'on pouvait bien le vouloir. Et de toute façon, ce n'était pas comme ça que les choses iraient mieux. Elle continuait, certes, à se casser la tête et à espérer que les choses iraient mieux mais ce n'était pas non plus comme si ça allait être aussi simple qu'on pouvait bien le vouloir hein. Ca ne l'était jamais, de toute façon, et bien souvent, on avait toutes les raisons du monde de se prendre la tête. Le stress, la prise de conscience sur le fait que c'était loin d'être aussi facile qu'on pouvait bien le vouloir.. Ce genre de chose quoi. Mais on aurait beau dire ce que l'on voulait, la jeune fille avait beau espérer, elle ne pouvait pas nier le fait qu'elle ne pouvait pas s'empêcher, pas une seule seconde, d'agir comme ça, de stresser, d'avoir peur. Parce qu'elle pensait à son avenir, elle pensait à sa vie future et ça lui faisait vraiment bizarre.  « Croisons les doigts. Les examens me font toujours un sale effet de toute façon.. ». Et ça lui foutait toujours le morale en vrac, en plus de ça. Elle se sentait toujours mal, insupportée.. Ce genre de chose quoi. Peur ou non, ce n'était pas non plus comme si elle avait le choix, de toute façon, elle devait juste apprendre à faire avec, point barre.

Un an de moins oui, elle avait bien fini par le comprendre de toute façon. Enfin.. Lorsque l'on avait seulement une pauvre année de différence avec quelqu'un, on ne pouvait pas vraiment dire que ça se montrait flagrant oui, elle en était convaincue. Enfin bon, oui, bah oui, il ne semblait pas particulièrement stressé pour les examens et à aucun moment il ne s'était mis à dire qu'il en avait lui donc bon, elle en concluait que de son côté, il ne devait pas avoir d'examens. Mais après elle pouvait très bien se tromper hein ! Mais pourquoi se serait-il mis à dire qu'il lui souhaitait du courage, après tout. Cela n'aurait pas eu de sens en tout cas. Du moins, à ses yeux.

Le moment de se séparer finit par ne pas trop tarder. En même temps, c'était un peu normal hein, quoi de plus logique, de toute façon, cela n'avait rien de vraiment étonnant, en fin de compte. Oui voilà, et ce n'était pas non plus si étonnant que ça, en fin de compte. Oui voilà, cela n'avait rien de vraiment étonnant, en faite.  « A la prochaine fois Emeric ! ». Un sourire sur les lèvres et hop, elle finit par filer de son côté elle aussi. Et oui, ce serait un plaisir de le recroiser, elle ne disait pas le contraire une seule seconde, d'ailleurs.

TERMINE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: . he is so manly   

Revenir en haut Aller en bas
 
. he is so manly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drew M. ? I'm not adorable, I'm manly as hell! *frétillement de moustache*
» manly alpha gets protective over his twink.
» orion ? i'm not cute, i'm manly as hell.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: