AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Birth day, good day (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Birth day, good day (PV)   Lun 30 Avr - 7:53



Depuis presque le tout premier jour à Poudlard, William était ami avec un certain Zane Fabeck. Il y a toujours quelqu’un vers qui on va parler, le premier jour de rentrée. Enfin si on en a le courage du moins. William avait commencé à lui parler tout simplement parce que, en attendant devant le choixpeau, il n’avait pas vraiment su selon quels critères ce dernier prenait sa décision. Vous vous rendez compte ? On remet le seul et unique choix irréversible de toute une vie scolaire à un chapeau. Enfin, c’était la pensée de William lors de sa première année. Il s’était rendu bien vite compte que malgré la futilité de l’objet (quoi que bien utile des fois), il était bon de mettre les Serpentard là où ils devaient être, les Gryffondor là où ils devaient être, les Serdaigle et les Poufsouffle pareillement. C’était bien mieux comme ça, les incidents étaient sûrement moins rares. Et puis de toute façon, c’est une décision bien trop compliquée. Enfin, ce premier jour avait été décisif pour toutes les premières années. Mais pas seulement. Si William lui avait posé la question à lui, ce n’était pas juste parce qu’il était proche de lui lors de l’attente et qu’il valait mieux ne pas se faire remarquer, mais aussi parce qu’il savait que leurs discussions n’allaient pas s’arrêter là. Certes ils n’avaient pas été mis dans la même maison. Mais heureusement que tout le monde ne se contente pas seulement des élèves de sa propre maison. Et puis ils ne le savaient pas avant de se parler donc bon. Du coup, ils avaient commencé à sympatisé, vous savez comment, tout à fait banalement et puis, au fur et à mesure, ils étaient devenus amis. Ils se voyaient à peu près tous les jours, c’était des potes, des vrais. Ce n’était pas le genre de pote à qui on va parler toujours de ces problèmes. De toute façon, rares sont les garçons qui font ça. Les garçons entre eux préfèrent rire, déconner, parler d’autre chose que de cours ensemble. Même si se sont des clichés, leurs discussions sont très différentes de celles des filles, on ne peut pas affirmer le contraire. Bon après, il y a toujours une exception par ci par là. Enfin, il ne sert à rien de s’étendre sur la relation qu’ils entretiennent, il n’y a rien de plus banal.

William savait ce que Zane aimait. Il aimait les petits objets, et en bois plus précisément. Et il faut dire que ce n’était pas vraiment banal d’aimer ça. Ce qui retire de la banalité au personnage. Mais toujours pas à leur relation ! Enfin, il se trouvait que le dix-huit mars était l’anniversaire de ce cher Zane. William n’est pas vraiment du genre à faire des cadeaux, pas qu’il n’aime pas faire plaisir, loin de là, mais il n’était pas du tout doué pour ça. Alors imaginez quand le cadeau doit être fait à quelqu’un qui n’aime rien en particulier. Oui, ça existe. Or là, il avait l’embarras du choix. Il fallait trouver quelque chose qui lui plaise vraiment. William avait pensé à un blaireau en bois, qui pourrait cligner des yeux, comme un vrai. Ce n’était pas une mauvaise idée pour un élève de Poufsouffle. Mais fallait-il encore le trouver ! Ou alors le faire lui-même. Il y pensait déjà avant les vacances, et heureusement. Son père était assez bon bricoleur et il possédait pas mal d’outils dans son garage. Il avait donc pu scier dans un carré de bois clair, une forme de blaireau. La peinture et tout le reste, William s’y était collé bien sagement. Et ce n’est qu’en rentrant à Poudlard, qu’il pouvait trouver de quoi rendre presque vivant ce petit animal. Quelques minutes à la bibliothèque et un conseil à la boutique de farce et attrape, et le tour était joué. Mais ce n’était pas encore totalement ce qu’il voulait. Il voulait quelque chose d’original. Pas d’un simple petit bout de bois qui cligne des yeux. Oui, pour tout moldu, ça n’a rien de banal, mais c’était ridicule pour William. Il savait que Zane était un ami qu’il garderait longtemps. Je veux dire par là que plus tard, il se voyait bien dire à ses enfants « Les enfants, je vous présente Zane ! Un ami d’enfance que j’ai rencontré à Poudlard ».

Il l’avait vu ce matin, mais dans l’originalité (oui beaucoup de contrastes original/ banal ici..), il n’avait pas voulu lui souhaiter un joyeux anniversaire. C’était trop sympa de sa part voyons. Ce n’est qu’à la pose du midi qu’il s’y colla. Dans la foule d’élève qui se rendait dans la grande salle pour déjeuner, il se tortillait afin d’arriver à la hauteur de Zane qui était quelques mètres devant.

- Eh !

L’heure de déjeuner était la pire à Poudlard. C’était comme si on venait de lâcher des milliers de chevaux enfermés pendant des jours dans une pièce. Le bruit couvrait tout « Eh ! ». Il devait encore se faufiler comme une anguille. Vraiment, qu’est ce qu’il lui avait pris de choisir ce moment.

- Oh Zane !

Il ne se retournait toujours pas. On aurait presque dit qu’il accélérait. Mais c’était surtout William qui venait de se faire emporter par un groupe de cinquième année.

- Oh, le blaireau !

Toujours pas. Il devait ou lui en vouloir et faire la sourde oreille, ou être vraiment sourd. Bon ce n’était pas l’appellation la plus gentille, mais c’était entre eux.
Ils arrivaient déjà dans la grande salle où il y avait un peu moins d’élèves. Enfin, disons que le dialogue était possible. Alors que son camarade se dirigeait directement vers sa table, William le rattrapait enfin.

- Zane !

William tenait bien fermement le petit paquet emballé en deux minutes, sans utiliser la magie, derrière son dos. Ce n’était pas très discret, mais disons que Zane devait se douter de quelque chose. Même si l’année dernière William avait oublié son anniversaire, son ami lui avait assez reproché pour que le troisième année ne se sente pas coupable.


[1005]



Dernière édition par William MacOlley le Mer 20 Juin - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Birth day, good day (PV)   Sam 5 Mai - 10:33

    C'était le jour de l'anniversaire de Zane. Comme chaque année, il avait reçu pour cette occasion des lettres et des cadeaux de la part des membres de sa famille et du clan Maiden. Il était plutôt satisfait et il n'en demandait pas plus. Lui, tant qu'on lui disait « bon anniversaire », cela lui suffisait amplement. Zane était un garçon très facile à vivre tant qu'on ne se mêlait pas de critiquer sa manière de vivre (et encore, même ça, parfois, il s'en fichait) et le clan auquel sa famille appartenait. Zane était le fils du majordome d'une famille de la noblesse sorcière allemande aussi connue dans le monde moldu pour son entreprise installée à Hamburg. Il n'avait donc aucun statut, aucune fortune, et il n'était pas doué en grand chose bien qu'il dût être un elfe de maison dans une autre vie tant le ménage semblait être sa principale préoccupation. Il aimait bien aussi confectionner des choses, travailler le bois ou faire la cuisine. Créer était très important pour lui. Il se disait que c'était le meilleur moyen de faire quelque chose d'utile dans sa vie.

    Il avait croisé William, celui-ci ne lui avait pas souhaité, avait-il encore oublié ? Zane ne trouvait pas ça très juste parce que lui, il n'oubliait jamais un anniversaire. Enfin, ce n'était pas si grave, donc il ne lui avait pas fait remarquer. Plus tard dans la journée, il fut bien étonné de voir son ami là (d'assez longue date puisqu'il était ami avec William depuis aussi longtemps qu'il l'était avec Pandore, donc le tout début de la première année!). Plus étonnant encore, le bleu et bronze tenait un paquet. Zane se douta tout de suite qu'il y avait anguille sous roche mais ne fit aucun commentaire par peur de se tromper. Le jeune poufsouffle était extrêmement prudent, il ne voulait pas se tromper vous comprenez.

    « William, tu me cherchais ? » A priori oui, car le serdaigle semblait en outre un peu essouflé. Lui avait-il couru après ? Ce n'était pas impossible, il y avait beaucoup de monde dans les couloirs, assez pour que Zane ne le voit ni ne l'entende, et en plus de ça, il pensait à Samara, qu'il n'avait pas vu depuis un moment tant elle était occupée avec sa fonction de préfète. En plus de ça, ils n'étaient pas dans la même année. S'il avait été plus du genre à se plaindre, ça l'aurait sûrement déprimé, mais ce n'était pas le cas, Zane avait toujours la positive attitude. « C'est quoi ? » demanda-t-il au sujet du paquet que tenait son ami, lui souriant au passage, car Zane n'avait rien d'un mec renfrogné ou associable, c'était même comme ça qu'il était devenu ami avec Will'. Globalement, Zane se faisait assez facilement de bons amis, il était un peu timide parfois au début, mais il se sentait plus à l'aise avec les garçons qu'avec les filles, donc le courant était tout de suite passé avec le serdaigle. En plus, ils trouvaient toujours des sujets de conversation, ce qui était plutôt sympa, et le garçon n'était pas aussi compliqué que Pandore à suivre, un bon point pour lui, même si Pandore restait une des amies les plus proches du garçon. D'ailleurs, il ne l'avait pas encore vu (sauf en cours) aujourd'hui, il faudrait qu'il demande à Will' s'il ne l'avait pas vu.


{563}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Birth day, good day (PV)   Dim 6 Mai - 17:09

William devrait savoir que Zane n’était pas le genre de garçon à être très rancunier. Enfin, en trois années, il ne peut pas vraiment savoir. William n’est pas le genre à faire de coups bas, il n’y a donc aucune raison pour que Zane lui en veuille. D’un autre côté, William aimait se faire du soucis pour pas grand chose, enfin aimait, peut-être pas, mais il y était habitué. Surtout qu’avec ses amis, surtout les garçons, William n’avait pas besoin de se faire trop de soucis. Il savait choisir ses amis, de ce côté il n’avait pas trop de soucis, il savait qu’il n’y avait pas besoin de trop se tourmenter. Et bien pourtant, lorsqu’il avait oublié l’anniversaire de son camarade l’an dernier, il s’en était voulu. Il voulait au moins se rattraper. Il s’était aussi retourner le cerveau, pensant que Zane aurait été encore déçu, à cause de ce matin et de ce faux oubli. Enfin bref, c’est presque à s’y perdre. Au moins, tout allait bien.

- Ouais, ça fait à peu près dix minutes que je te cours après ! Tu deviens déjà sourd en fait ! Nan mais j’avoue que c’est pas trop le moment pour chercher quelqu’un.

Ce n’est surtout pas le moment pour trop titiller. C’était habituel entre eux, mais là, c’était spécial, c’était presque solennel. Il s’agit sûrement d’un cliché, mais c’est rare qu’à 13 ans, un garçon offre un cadeau à un autre garçon par simple amitié. Il n’y a pas de fête organisée et ils ne sont pas plusieurs à le faire. Et puis ce n’était pas un cadeau pour déconner, c’était vraiment quelque chose de bien. N’allez rien vous imaginer hein, William se rachète, c’est tout. Et puis il aime bien faire des cadeaux, c’est une auto-satisfaction. Vous imaginez, trouver un bon cadeau, c’est quelque chose de vraiment surhumain. Il n’y a que pour ceux qui savent vraiment ce qu’ils veulent, mais c’est tellement rare. Enfin bref. Zane avait l’œil et avait déjà repéré le paquet. William le sorti de derrière son dos. Il n’avait pas honte du tout de son papier cadeau, c’était authentique au moins.

- Ca, bah c’est un cadeau pour ma grand-mère.

Imaginez ici un ton absolument entièrement sérieux, on ne peut plus sérieux ! Cette phrase faisait partie de l’humour à se taper la tête contre les murs de William. Zane était assez lucide pour comprendre qu’il s’agissait d’un paquet pour lui. Mais c’était trop facile de répondre que c’était pour lui, enfin, il n’y avait aucun suspens presque ! Oui bon, peut être que ça n’arrangeait rien. Il finit par lui tendre le cadeau. C’est d’ailleurs à ce moment qu’il regretta de faire ce geste aussi rapide. Et si ça ne lui plaisait pas ? Ca faisait cadeau de grand-mère en plus. Mais non, c’est l’intention qui compte, il n’y avait pas de quoi se faire trop de soucis n’est ce pas ? C’était sympa et puis original, même pour un Poufsouffle ! Au moins, William démontrait son entière tolérance envers les blaireaux.

- Joyeux anniversaire mec.

Pas de câlin, pas de bisous, pas de photo, rien de tout ça. Il ne fallait pas exagérer quand même.


[533]


REVISIONS
TOUS COMPTES



Dernière édition par William MacOlley le Mer 20 Juin - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Birth day, good day (PV)   Ven 18 Mai - 9:18

    Zane sourit, mais d'un sourire aussi franc que discret. Tout en Zane respirait le serviteur, jusque dans sa discrétion lorsqu'il se trouvait dans un lieu public. Sa plus grande hantise était qu'il ne puisse plus devenir majordome parce qu'il se serait ridiculiser plus que de coutume. Cette politesse et cette réserve qu'il affichait parfois ne l'empêchait pas cependant d'être quelqu'un d'aimable qui montrait une figure sympathique, c'est seulement que même le jour de son anniversaire, il était très loin de sauter au plafond.

    « En effet, c'est l'heure où le brouhaha atteint son maximum. » A Poudlard, en dehors des moments d'étude et des heures tardives au coin du feu de la salle commune, il y avait toujours beaucoup de bruit. C'était normal, les jeunes aiment parler de tout et de rien surtout de rien à mon avis, et ils ne faisaient rien pour diminuer le volume. A quoi bon ? C'était leurs moments de libertés après tout. Mais voilà, entendre que quelqu'un l'appelait dans cette situation, cela relevait bien plus du miracle que de la possibilité. Il n'avait pas encore une ouïe surhumaine comme les supers héros qu'il avait vu parfois dans les films de sa maîtresse.

    « Ah oui ? Elle est gâtée alors ta grand-mère. » Répondit-il sur le même ton que celui que son ami avait utilisé pour lui répondre. Il avait bien compris la blague, et il y répondait, c'était le privilège de l'amitié. Zane ne plaisantait pas avec n'importe qui, là encore, c'était un problème d'éducation. Il savait qu'il y avait des limites qu'il ne devait pas dépasser sous peine d'avoir des ennuis, ceci uniquement en présence d'inconnu. A Poudlard, à la limite, il était un peu plus libre de ses actes parce qu'il n'y avait pas beaucoup de gens qui connaissaient les Maiden, vu que c'était une grande famille, certes, mais avant toute chose, une famille étrangère. A ceci il fallait cependant émettre une réserve, Roze était un peu célèbre sous son nom marital, elle jouait dans un groupe qui marchait plutôt bien après tout.

    « Merci, c'est chouette d'y avoir pensé ! » Il prit le cadeau que William lui tendait et l'ouvrit. « Eh, c'est classe, tu l'as fait toi-même ? » Ce cadeau était la preuve (s'il en fallait) que William le connaissait bien, non ? Parce que Zane adorait les petits objets, et il était aussi plutôt fier des couleurs de sa maison. C'était le genre de garçon qui s'attachait aux symboles et qui aimait être dans un groupe. Il était donc à la fois un Poufsouffle et un membre du clan Maiden. Ces deux éléments faisant pour lui parti intégrante de sa personnalité. En plus, il avait l'air presque vivant, William avait vraiment fait du bon travail !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Birth day, good day (PV)   Mar 29 Mai - 20:19

William n’avait pas bien choisi le moment, mais il ne supportait plus l’idée que Zane puisse lui en vouloir. C’était un ami à qui il tenait, et décevoir ses amis, ce n’était pas envisageable pour William. La circulation dans Poudlard pouvait être nulle comme effrayante, ce qui faisait de l’école un petit souvenir du métro londonien. Mais bon, il savait pertinemment que Zane ne lui en voulait pas. Il argumenta d’ailleurs la plaisanterie à la ras les pâquerettes de William. C’était une des choses qui faisait qu’ils étaient bons amis. Au fond, ça ne paraît pas si important. Mais quand l’humour passe, c’est bien plus simple. Il lui sourit et lui tendit son paquet. William appréciait particulièrement ce moment, il savait qu’il allait faire plaisir et voir les yeux presque brillants de celui qui ouvre le cadeau, c’était son moment préféré. Il aimait faire plaisir, et toute cette envie qui se sent sur le visage de ces amis, c’était vraiment plaisant pour le Serdaigle. Et évidemment qu’il y avait pensé. Pas deux fois quand même.

- Ah bah quand même, c’est pas comme si tu ne me l’avais pas rappelé pendant un an.

Cette phrase était évidemment accompagnée par un ton ironique. Zane lui avait dit une ou deux fois, mais parce que ça venait dans la conversation.

Zane ouvrait le paquet, et pendant un ou deux secondes, il observait l’objet, content. Ce n’était pas extraordinaire, mais c’était un objet rempli d’esprit. Il signifiait quelque chose. Ca lui plaisait, donc c’était encore mieux. Zane devait être plutôt impressionné, même si le mot est fort, vu sa question.

- Ouaip’, et tu peux dire merci à mon père aussi, il m’a donné un coup de main. C’est cool que ça te plaise.

Il lui fit une tape amicale. Ils se dirigeaient tous les deux vers la table des Poufsouffle. William avait aussi prévu un petit muffin orné d’une bougie en blaireau. Oui, il aimait chercher des sorts plutôt anormaux. Il l’avait essayé une ou deux fois auparavant. Zane ne devait pas s’attendre à ce qu’il s’assoie à la table des Poufsouffle, mais ce n’était pas non plus une interdiction.

- Ca va sinon ? Enfin depuis ce matin…

William ne semblait d’ailleurs pas se demander si Zane avait prévu de déjeuner avec d’autres amis de sa maison. Pour l’instant, il comptait rester un peu avec lui. En attendant de lui faire son petit gâteau. La question n’avait rien d’intéressante, mais il lui semblait se souvenir qu’il avait un cours avec un prof qui lui reprochait souvent quelque chose. Mais il se trompait sûrement. Pas qu’il ne soit pas attentif à son ami, mais ce matin, il avoue ne pas avoir été très présent.



Dernière édition par William MacOlley le Mer 20 Juin - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Birth day, good day (PV)   Mer 13 Juin - 11:45

    L’ironie était de mise puisque, vraiment, Zane ne parlait pas tant que ça de son anniversaire, pas plus que la moyenne tout au moins. Evidemment, cela venait parfois dans la conversation, surtout lorsqu’il évoquait les supers cadeaux qu’il espérait avoir, comme ce nouveau kit de menuiserie par exemple, mais sinon, il restait plutôt du genre discret. Zane n’était pas quelqu’un qui parlait beaucoup de lui de toute façon, il était nettement plus bavard quand on le lançait sur le sujet de ses maîtres... même si, quelque part, il s’était bien calmé ces dernières années.

    « C’est chouette que ton père sache faire des trucs comme ça, le mien est très doué en cuisine, mais la fabrication d’objets, c’est une autre histoire. »
    Ce qui ne l’empêchait absolument pas d’admirer profondément son père qui était la personne qu’il préférait au monde (avec ses maîtres, évidemment). C’était par admiration pour son père qu’il avait décrété très jeune qu’il serait majordome. La tradition familiale voulait qu’il reprenne la place de son père, mais pour le moment, personne n’avait jamais songé à le forcer, outre qu’il semblait vouloir le faire de son plein gré, trouver des domestiques compétents ne relevait plus du sacerdoce depuis que la maison Maiden avait retrouvé un peu de son ancienne gloire.

    « Ouai, ouai, ça va, et toi ? Tu ne veux pas qu’on s’assoie ? On fait un peu nul tous les deux à rester dans le passage ! » Il sourit, certain que la remarque ponctuée du petit geste vers la foule serait comprise comme une blague par son ami. Zane avait toujours trouvé l’empressement égoïste de certaines personnes à Poudlard d’un ridicule absolu. On n’avait pas idée de se comporter comme de tels imbéciles juste pour aller manger, surtout que la nourriture était toujours abondante, il n’y aucun risque de se retrouver sans rien à la fin ! Mais bon, Zane ne pensait pas comme tout le monde, il le savait, il était plus modéré et peut-être aussi trop servile pour avoir idée de bousculer ceux qui étaient autour de lui seulement pour atteindre la grande salle.

    Il entraîna donc son meilleur ami vers un banc et s’y installa avec lui pour qu’ils continuent leur conversation sans être plus dérangé. Un moyen comme un autre de fêter cette nouvelle année de son existence dignement ! Ils restèrent là un moment puis se séparèrent lorsque le moment de retrouver le chemin des classes arriva, cependant, ils savaient tous les deux qu’ils se reverraient dans la soirée.


{Terminé pour Zane - faute de temps -}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Birth day, good day (PV)   Mer 20 Juin - 16:16

William connaissait la position de Zane dans son entourage. Il travaillait pour une famille, dont il ne connaissait plus le nom, mais il savait qu’il y était tout de même attaché. Il savait que lui faire plaisir de la sorte avait de quoi faire plaisir tout autant à William. Zane aimait parler de son père qui apparemment cuisinait merveilleusement bien et le jeune Serdaigle en était certain. C’était une famille qui, dans ce qu’il faisait, le faisait très bien. C’était quelque chose qui faisait que William l’appréciait en tant qu’ami. Il aimait aussi travailler avec lui, c’était un garçon sérieux et intelligent. Ce n’était pas quelqu’un de compliqué, il n’était pas très riche comme d’autres qui aiment bien le montrer ici à Poudlard. Enfin sa famille ne faisait pas parti des plus riche, mais elle était bien maintenue, ils avaient des valeurs qui plaisaient bien à William.

Les élèves passaient juste à côté d’eux, l’un d’entre eux avaient même soufflé, d’un air énervé, qui voulait dire «Restez pas ici les gars, vous gênez ». Il était donc bon de suivre l’avis de Zane. Ils se fit prendre le bras par son ami, afin d'aller s'installer ailleurs. Et par ailleurs, se trouver plus tranquilles.

- Ca va aussi, bientôt la fin heureusement.

Oui, William était un bosseur, mais la troisième année à Poudlard lui avait paru plus intensive que les deux premières. Le sérieux devenait de plus en plus présent, il fallait maintenant commencer à travailler sérieusement.Et ils parlèrent de devoirs, de professeurs, et d’examens. Zane savait de quoi William était capable et William savait ce que Zane pouvait donner en cours. Ils partageaient quelques cours ensemble, et espéraient que ça puisse se renouveler l’année prochaine. Ils allaient réviser un peu plus tard pour les examens. Ils ne voulaient pas le faire au dernier moment, ni commencer à se stresser. Ils parlèrent aussi furtivement d’un Serpentard qu’ils n’appréciaient pas vraiment. William l’avait encore aperçu embêter des premières années. Mais il était déjà temps de retourner en classe. Il le prit dans ses bras, lui faisant une tape dans le dos, et lui souhaitant encore un joyeux anniversaire. Il ajouta « Tu verras, un jour, tu seras plus grand que moi ». Car en effet, la taille de Zane était un joyeux sujet de plaisanterie entre les deux troisième année. Il rejoignait alors le parc, et les serres de botanique.


Terminé pour Willy
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Birth day, good day (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Birth day, good day (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: