AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Perdue dans ses pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Perdue dans ses pensées   Dim 3 Sep - 16:01

Emeline profitait d'un moment de solitude si rare en cette période de fête. Presque tous les élèves avaient rejoint la salle des fêtes décorés pour la fin d'une année qui se révélait assez satisfaisante. Consciente que la festivité en amènerait certains à faire des infortunes, elle avait décidée de ne pas y aller. Mais elle devait se l'avouer, ce n'était guère la principale raison.

En effet, après des mois de solitude, le coeur d'Emeline était trop meurtrit pour essayer de sourire devant les autres qui s'amuseraient sans même lui porter un brin d'intention. Non, c'était décidé. Elle s'était résigner à passé le pas de la porte habillé d'une robe pittoresque agrémenté d'une coiffure grotesque ... Tant pis!

La première année, assise sur un banc près du parc, était vêtue comme à coutumé, ravalant son chagrin. Christopher? Elle ne voulait plus en parler ni même y penser. C'était son première amour, celui qui fait le plus mal. Il l'avait évité, mais elle avait comprit. Un larme coula sur son visage, elle avait trop de chagrin pour s'amuser. Trop de chose amasser dans son coeur et qu'elle ne pouvait refouler.

N'étant pas des plus idiote, Emeline avait reprit le court de sa vie, en essayant de ne pas le rencontrer dans les couloirs, pour éviter les mots qui lui avaient déjà assez transpercer le coeur.

D'habitude tolérante et forte dans ce genre de situation critique, Emeline avait craquée, laissant derrière elle le passé fané d'une désilussion éphémère. La rose finit toujours par fané. C'était chose faites. La première année était devenue aussi fragile que l'homme face à la mer. On ne pouvait qu'attendre que la tempête passe.


" Qu'elle sotte je suis. Me laisser embarquer par ce... cet idiot. "

La tête dans les mains, elle n'osa pas relever son regard comme à son arrivée. Comme si toute sa vie, tous ses échecs étaient revenus en une nuit. Comme si, dans le néan, elle avait déposée son âme à un inconnu, sans jamais pouvoir la récupérer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 549
Âge : 35 ans [02 Septembre 1976]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Perdue dans ses pensées   Dim 3 Sep - 20:06

Pénélope avait bien entendu parlé de la fête de Noël, de fin d’année, mais elle voulait, avant d’y aller, respirer de l’air frai, voir plutôt froid, étant donné la température à cette époque là de l’année. Pénélope marchait tranquillement dans le parc. N’ayant pas de cavalier, elle ne savait pas encore si elle irait ou non à la fête ; elle était donc vêtu d’une robe aux reflets argentés que caché une grande cape noire. Cette dernière était d’ailleurs réchauffant, parfaite pour sortir avec ce temps !

La sorcière marchait sans faire de bruit, profitant de l’air glacé et des éclats argentés de la lune. Ses longs cheveux blonds tombaient en cascade dans son dos, elle les avait laissé détachés, mais avait pris soin –pour une fois- de ses boucles qui rebondissaient encore plus qu’avant. Ses cheveux étaient souples et rebondissaient à chaque pas.

Elle crut entendre une voix alors qu’elle continuait à se mouvoir dans le noir, faiblement éclairée par quelques fées qui répandaient une lueur dorée sur leur passage. Elle hésita, ne voulant pas interrompre une quelconque conversation, mais en continuant sa progression, elle tomba face à face avec une jeune serdaigle de première année, elle se souvenait vaguement de son visage, elle avait du la voir le jour de la répartition… Elle pleurait doucement et semblait souffrir. Pénélope s’approcha et posa en douceur une main rassurante sur l’épaule de la jeune fille :


« Tu vas bien ? »

Question on ne peut plus stupide, d’accord, mais elle ne savait quoi dire, elle ne pouvait lui demander de se confier alors qu’elles ne s’étaient jamais adressé la parole de toute leur vie ! Pénélope, sans rien dire de plus, s’assit à côté de sa camarade et attendit d’entendre une fois de plus, le son de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Perdue dans ses pensées   Dim 3 Sep - 21:20

Emeline sentit le souflle du vent caresser sa peau caramel. La douceur de la nature l'a réconfortait un rien mais elle n'avait jamais trahit ses excigances. La nature avait toujours trouvé des réponses à ses problèmes, et c'était en regardant les étoiles qu'elle se sentait en tout point meilleure.

Sur l'herbe recouverte de minuscules flocons, elle se sentait irrémédiablement seule. La solitude lui pesait énormement depuis l'absence de Christopher. Les cours ne rattrapait plus sa soif de conviction et de bonheur. Elle n'oubliait pas la chaleur de son corps pendant leurs étreintes et la douceur de sa voix au creux de son oreille. Elle se pinça les lèvres. Celà lui faisait trop mal de se souvenir de son visage, de ses gestes, de lui et de sa façon d'être.

La première année était peut-être une petite fille douée d'un sens de la diplomatie très développée, mais rien de plus. Elle était sans interêt, insipide et mélancolique. Trop exigeante devant une vie qui s'écroulait peu à peu sous ses pas, pour lui prouver ou vous dévoiler quelques choses qu'elle ne voulait pas forcément voir.

Dans son élan de pessimsisme, elle entendit des pas dans l'allée. Mais il fut, dans son esprit, fort probable que ce soit simplement son imagination ou un couple qui voulait profiter d'un moment d'intimité.


* Ceux-là, ils n'ont pas interêt à approcher ou ils goutteront à ma version du sortilège de stupéfiction. *

La première année se crispa. Sentant revenir sa consciance au galop. Avec son air de consolateur atitré qui lui dicterait sa vie en quelques mots. Elle leva les yeux au ciel, exaspérée. Elle l'entendait déjà.
* Oublie le, il en aura d'autres. Et patati et patata. Pfff. Qu'est-ce qu'elle en savait celle-là? Une conscience n'a pas de coeur que je sache.

Elle ne voulait pas de conseils, ni de remarques, elle en avait déjà assez eu. Ses cauchemars étaient toujours les mêmes, et les insomnies devenaient régulières chez la serdaigle. Elle sentait que si elle voyait un pousfouffle, elle l'étranglerait sans la moindre retenue.

Soudain, elle entendit une voix. Apparement, elle n'avait pas remarquée que les pas se dirigeait droit sur elle. Une blonde, de serdaigle s'adressa à elle. Une voix douce et un visage fin, c'était la description qu'on pouvait donner d'elle. La question qu'elle posa ne fut pas à l'image de serdaigle. Une larme sur sa joue, elle allait très bien notre petite Emeline. Very Happy


* Cà se voit pas, je pète la forme. *

Pensa-t-elle avant de détourner sa tête de la fille qui avait été la seule à se souciait d'elle. Mais elle du prendre sur elle pour maintenir un ton presque juste, évitant le sosie de madame je pleure mon désespoir sur les autres.

" Je te mentirais si je te disais que je vais pour le mieux. "

Que faisait-elle ici? En habit de soirée, elle semblait trop jolie et gentille pour ne pas avoir de cavalier. Surtout que Poudlard grouillait de petit frimeur près à séduire la première venue pour ne pas se retrouver seul pendant le bal.

" Que fais-tu ici? Habillée comme tu l'es, il me semble que ta place est derrière moi,p as à mes côtés. "

Elle n'avait pas dit celà sur un ton froid et exprimant du méprit. D'ailleurs, elle n'en avait pas le courage aujourd'hui. Mais c'était tellement injuste. Elle voulut s'excuser de son geste. Se n'était pas sa faute, pas sa faute si elle était tombée amoureuse d'un con imbécile de poufsouffle.

" Désolé, je suis un peu sur les nerfs aujourd'hui. "
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 549
Âge : 35 ans [02 Septembre 1976]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Perdue dans ses pensées   Dim 3 Sep - 22:34

Pénélope entendit la voix de la petite serdaigle sonnait à son oreille… Ainsi elle était franche ; pénélope appréciait cette qualité. Elle lui adressa un petit sourire et attendit que la première année ait fini de lui parler. Elle semblait si triste ! L’adolescente la regarda un moment puis regarda le ciel étoilé. Elle finit par dire par la suite :

« Tu n’as pas à t’excuser, je comprends tout à fait ta réaction, lorsqu’on ne va pas très bien, on est souvent irritable, ou en tout cas, d’avantage qu’en temps normal… »

Elle restait là, puis reporta de nouveau son regard azur sur la jeune fille qu’elle détailla rapidement du regard. Elle avait de longs et magnifiques cheveux ; son visage était beau, mais semblait empli de tristesse, ce n’était d’ailleurs pas qu’une impression… Elle la regardait gentiment, puis lui répondit tout simplement :

« Pour répondre à ta question, je ne sais pas encore si je vais aller à cette fête. Pour plusieurs raisons en fait : la première étant que je n’ai pas de cavalier… la deuxième que mes amis ne sont pas là… et puis la troisième est là : tu as l’air tellement triste ! Je ne peux pas te laisser comme ça ! »

Elle lui souriait toujours avec sympathie et continua :

« Je ne sais pas ce qui t’es arrivé, mais si tu veux en parler, ben tu voies, j’ai toute la nuit pour t’écouter et t’aider, si j’en suis capable. Ca me ferait vraiment plaisir de te venir en aide ! En plus, tu ne vas tout de même pas rester seule une nuit de fête ! Même si ton cœur n’est pas d’humeur à rire et danser, tu peux toujours parler et pour ça, il faut que quelqu’un soit là pour t’écouter non ? »

Elle lui souriait avec douceur. Sa voix se faisait bienveillante. Pénélope souhaitait de tout son cœur aider la jeune fille qui se tenait là à ses côtés. Elle n’aimait pas voir les gens souffrir et ne rien pouvoir faire pour eux. Elle aimait tant aider les autres et se montrer la plus utile possible !


Dernière édition par le Lun 4 Sep - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Perdue dans ses pensées   Lun 4 Sep - 12:25

Consciante que la serdaigle voulait l'aider, elle fut d'abord un peu rétissante à son offre. En effet, elle ne se connaissait pas et s'était leurs premières rencontres, elle n'allait pas étaler sa vie au grand jours devant une inconnue, armée de bonne intention ou non. Puis, se doutait que son geste était en grande partie occasionné par la pitié, son corps se tendit de tout son long.

Les cheveux dorés par les rayons de soleil semblait perdre de l'éclat même sous l'effet confortable des rayons de lune. Le ciel était dégagé aujourd'hui, laissant au passionné et au rêveuse comme elle d'apercevoir un brin de ciel recouvert de son manteau d'étoile. Rêveuse, elle l'avait toujours été, peut-être trop pour ne pas dire irréaliste même. Le monde lui avait semblé si beau, elle semblait pouvoir le contrôler, et pourtant...


" Tu n'as pas de cavalier? C'est étonnant. Remarque, je ne comprendrais jamais les hommes. Il aime ce qui leur est innaccésible et en oublie parfois la beauté même et ce qui ont de chers devant eux. "

Emeline se tut. Son chagrin était passé, il avait laissé place à la réflection. Après tout, sa conscience avait peut-être raison. Il y en avait d'autres après lui, mais elle était trop bête pour le voir.

" Je peux te poser une question indiscrète? Où sont tes amis? Ce sont des moldus eux aussi? "

Etudiant toujours la proposition de la jeune fille, elle se demanda s'il était prudent de dévoiler qui on était à tout et chacun sans la moindre cupidité. De toute façon, elle devait déjà savoir que sa tristesse venait de l'amour qu'on disait si beau mais qui s'était révéler sans issus apparente. Ses cheveux virvoltants au gré du vent, les yeux inondés de larmes, tout c'était révéler mensonges et trahissons.

" Je... je me relève tout doucement d'une liaison qui ne se termine pas comme je l'imaginais. D'ailleurs, elle n'est pas encore terminé puisqu'il n'a pas eu la présence d'esprit de me le dire en face. "

La bleu et argent se demandait pourquoi elle s'intéressait à son histoire de coeur. Voir pleurer quelqu'un ne l'avait jamais rendue plus douce qu'à son habitude, elle. Toujours aussi curieuse, elle ne se dérangea pas de lui demander pour satisfaire sa curiosité.

" Pourquoi celà t'interesse-t-il? Je suis pose que tu dois déjà avoir assez de problème pour t'occuper des miens, non? Il est vrai que je ne m'occupe pas beaucoup des autres. Peut-être parce que j'ai frolé serpentard? Enfin, peu importe. "

En son for intérieur, Emeline avait été blessée. Mais la présence de Pénélope rendait la douleur moins profonde. Elle ne connaissait même pas le nom de la bienvenue.

" Au faites, ce serais bête si tu savais la moitié de mes problèmes et pas mon nom. Je me nomme Emeline Spencer. Enchantée de te connaître même si j'aurais préférée que ce soit en d'autres circonstances. "
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 549
Âge : 35 ans [02 Septembre 1976]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Perdue dans ses pensées   Mer 6 Sep - 22:02

Pénélope restait là, assise à côté de la serdaigle qui l'écoutait l'air très légèrement sceptique. Mais Pénélope s'en moquait bien, l'essentiel étant que sa camarade retrouve ne serait-ce qu’un semblant de sourire. Puis sa camarade répondit alors à sa remarque sur les cavaliers et Pénélope se mit à sourire sur la façon de voir les hommes de la jeune fille, elle n’avait pas tord, voire même carrément raison ! Pénélope haussa les épaules et lui dit simplement :

« C’est sûr que les hommes, ben ils pensent pas, mais vraiment pas du tout comme nous autre… Mais c’est ce qui nous plait tant chez eux je crois… j’ai comme l’impression que tu as eu certaines expériences avec la gente masculine pour la décrire aussi bien… »

Puis pénélope regarda le ciel, toujours souriante. Elle se sentait d’humeur égale ce soir là. Elle n’était pas vraiment hystérique, mais plutôt joyeuse. Elle n’était pas déprimée, mais un peu mélancolique en même temps… Puis sa jeune camarade Bleu et bronze lui posa une question qu’elle qualifia d’indiscrète. Pénélope la regarda toute étonnée. A ses yeux, cette question n’avait absolument rien d’indiscret… elle lui répondit donc, toujours souriante :

« Oh mais ce n’est pas du tout indiscret ! En fait, mes amis sont en effet surtout moldus, puis à Poudlard, il y a peu d’élèves de mon âge donc voilà… et je vais rarement vers les autres, donc des amis je n’en ai pas vraiment ici… sauf peut-être Clara… tu la connais peut-être… je ne sais pas… par eux aussi, ça veut dire que tu as beaucoup d’amis moldus toi aussi ? »

Puis petit à petit, Sa camarade de maison lui expliqua la raison de son chagrin… Un problème d’amour. La maladie de l’amour était hélas une maladie très répandue et extrêmement dangereuse et destructrices chez les jeunes… elle l’écouta compatissante puis lui dit d’une voix calme et sereine, avec une once de compassion :

" Ah oui, ce genre de chose fait très mal en règle général… Je vais te donner un petit conseil entre filles : surtout ne te torture pas l’esprit pour un gars qui a été vache ou manipulateur… S’il s’est moqué de toi, il ne mérite même pas une pensée à son égard ! Et encore moins une larme ! Et visiblement, ce gars est un abruti si en lus, il se permet de faire comme si tout était arrangé alors qu’il ne t’a rien di ! Franchement tu ne dois pas avoir de regrets ! Enfin ce n’est qu’une simple façon de pensée qui est la mienne, tu n’es pas obligée de penser comme moi bien sûr !"

Puis la demande de sa voisine l’étonna un peu et Pénélope lui dit alors tout simplement :

« Et bien je n’aime pas voir au clair de lune une victime. Je déteste les ruptures et tout ce qui est triste, mais j’aime aider les autres à surmonter leurs peines et leur chagrin… On a toujours besoin de quelqu’un avec soi dans ces cas là, il ne faut jamais se terrer dans la tristesse… »

Elle ne dit rien par rapport à serpentard, préférant s’abstenir de quelques paroles… Pénélope sourit à la remarque plutôt judicieuse de sa camarade :

« Ah c’est une idée ! Ravie de te rencontrer Emeline, même si ben ça aurait pu être plus joyeux ! Moi c’est pénélope ! Pénélope Deauclaire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue dans ses pensées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue dans ses pensées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans ses pensées et son manteau...
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Perdue dans ses pensées
» Perdue dans ses pensés... (rp avec Ryûsai)
» Petite virée dans le Canyon [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: