AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [MONACO] Vacances surprises - pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [MONACO] Vacances surprises - pv   Jeu 10 Mai - 15:31

Vacances surprises
Caroline & Nicolas





Jamais Caroline n'avait autant attendu les vacances. Pour les vacances de Pâques, elle allait chez son petit ami et ça promettait d'être juste énorme en faite. Elle n'avait aucun doute avec ça. En général, elle ne rentrait pas chez elle, elle restait à Poudlard, avec les rares personnes qui restaient là mais ça ne voulait absolument pas dire que c'était facile quoi. Et bien souvent, 'était une très grosse prise de tête, du genre super énervant ou même super chiant. Mais bon, ça allait de soit, ce n'était pas vraiment comme si ça allait faciliter les choses en faite, et c'était souvent là que pouvait se situer le problème. Quoique l'on en dise. Enfin bon, pour le reste, il était hors de question de trop se casser la tête. Oui voilà, absolument hors de question. Bon bien sûr, elle ne savait pas à quoi est-ce qu'elle devait s'attendre et elle en venait à très sérieusement se poser des questions. Mais bon, pour autant, il était absolument hors de question pour elle de trop se casser les pieds. Elle allait rencontrer ses parents donc bien sûr, ça ne facilitait pas les choses hein. Mais bon ! Au final, il ne servait à rien de trop se tracasser pour ça hein. Elle savait très bien que ça se passerait bien. Même si la jeune fille n'avait pas d'argent et tout ça, elle n'en restait pas moins douce, intelligente et gentille hein. Ce qui n'en restait pas moins le plus important et qui demeurait être la partie la plus importante de tout ça. Voilà tout. Donc elle espérait que ça irait. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle pourrait faire, de toute façon, si ce n'était pas le cas..

D'ailleurs, au début, ce ne fut pas facile, pas facile du tout et ça, elle avait bien vite fini par s'en rendre compte. Mais bon, pour le reste, que cela soit simple ou non, il fallait juste apprendre à faire en sorte que ça ne soit pas trop compliqué. Et parfois, c'était genre, vraiment la grosse galère. Et donc bah ouais, on avait beau dire ce que l'on voulait, ça n'allait pas faciliter les choses, pas vraiment du moins. Mais elle faisait ce qu'elle pouvait et parfois, c'était loin d'être aussi facile qu'elle pouvait le vouloir. Elle faisait de son mieux bien sûr, mais en général, ce n'était pas suffisant. Elle ne connaissait pas ses parents et elle ne savait pas non plus comment elle allai tbien pouvoir se comporter avec lui Du cou bah ouais, elle avait eu peur. Mais ils s'étaient montrés gentils et agréables avec elle. Tout c'était vraiment bien passé. Et elle n'avait pas la moindre raison de se monrter désagréable, justement grâce à ça. Donc bah ouais, elle n'allait pas s'en plaindre. Ce n'était vraiment pas prêt d'arriver non. Pâques avait été fantastique. Et Caroline avait même eu des chocolats ! Elle en avait ramené pour Nicolas mais ce n'était clairement pas le même degré entre les deux hein, loin de là même. Enfin bref, tout ça pour dire, donc au final, que les choses étant comme elles étaient, il n'y avait pas grand chose à faire, si ce n'était faire en sorte que les choses aillent comme elle le voulait. Parce que oui, que cela soit simple ou non, il fallait pleinement comprendre que facile ou non, il n'y avait pas trente six milles choses à faire. Bref, tout ça donc pour dire que le moment avait été agréable.

Le lendemain du lundi de Pâques, Caroline se leva tranquillement. Elle s'était installée à la fenêtre de la chambre qu'on lui avait prêté, dans l'immense demeure de son petit ami, et elle s'était tranquillement assise là. Ele s'y sentait bien d'ailleurs. Mais genre, vraiment hein. Elle n'avait pas la moindre raison de se plaindre en même temps. Quoi de plus normal apèrs tout. Disons juste qu'au moins, comme ça, elle se sentait bien. Là, elle regardait dehors, sans bouger, un sourire fixé aux lèvres. Il était encore tôt alors du coup, elle n'avait pas envie de se balader dans le château ( normal en même temps ). On frappa alors à la porte de sa chambre, ce qui la fit doucement sursauté.  « Entrez ». Elle ne bougea pas de sa place. Et à bien y regarder, même si elle était encore en pyjama, cela n'avait rien de trop osé. Il s'agissait d'un très large tshirt blanc et d'un short vert clair. Il n'y avait rien sur son physique qui soit mis en avant dans une telle tenue. Rien de tape à l'oeil ou de provocant. Ce n'était absolument pas son genre, de toute manière. Et elle préférait être cent fois comme ça d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 23 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Lun 14 Mai - 21:14



Aujourd’hui était un grand jour ! Les fêtes de Pâques s’étaient parfaitement déroulées, il n’y avait pas eut le moindre souci, et Caroline avait adoré. Nicolas avait demandé au chocolatier qu’il connaissait de lui faire des couronnes en chocolat blanc, ainsi qu’une cloche, et un petit lapin. Oui, une cloche, et pas un œuf. Parce que Nicolas connaissait l’histoire. Chaque années, à la période de Pâques, toutes les cloches des églises s’envolaient pour Rome, et à leur retour, elles laissaient tomber des œufs dans les jardins. Mais honnêtement, une cloche, c’était quand même plus beau qu’un œuf non ? Déjà, quand on savait d’où sortait l’œuf, ça le faisait vachement moins ! Enfin bref. Une cloche, un lapin et des jolies petites couronnes. Quoi ? Caroline prendrait trois kilos après avoir mangé tout cela ? Bah, ce n’était pas bien grave ! Nicolas l’aimerait toujours, quoi qu’il arrive, qu’elle ait trois ou cinq kilos de plus ! Il n’était pas tombé amoureux du physique, mais bel et bien de la personne, voyons !

Mais aujourd’hui, en ce mardi, Nicolas réservait à Caroline une surprise encore plus grande que des fêtes de Pâques dans la famille royale du Liechtenstein. S’il lui avait offert, le jour de la Saint Valentin, une petite peluche qui représentait un Husky, il avait cependant joint à cette peluche une invitation à passer les fêtes de Pâques en sa compagnie, au Liechtenstein. Enfin, les fêtes de Pâques seulement… Pour le reste, il comptait l’emmener autre part, et il était sûr qu’elle n’allait pas en revenir. Chaque année, à cette période là, la famille royale partait une semaine ou deux dans leur demeure du bord de mer français, sur la côté d’Azur, et plus précisément dans une villa située sur le rocher de Monaco. La ville étant dirigée par une famille royale également –ou tout du moins princière-, les De Liechtenstein les connaissaient bien et les fréquentaient. Aussi, ils ne rataient aucune occasion pour s’y rendre. Monaco était une ville magnifique, et la villa idéalement située. Sur les hauteurs, avec piscine débordante privée, et une vue imprenable sur la mer Méditerranée.

Ce matin là donc, Nicolas s’était levé tôt pour vérifier que sa valise était prête et qu’il n’avait rien oublié. Une fois cela vérifié, il avait été se doucher, s’était habillé d’un short blanc et d’un T-shirt assorti, puis avait arpenté le château pour aller trouver Caroline. Sa chambre n’était pas trop loin de celle du jeune prince, aussi, il y arriva rapidement. Bien sûr, il frappa avant d’entrer, car si Caroline dormait, il ne voulait pas la réveiller. Cependant, quand on lui dit d’entrer, il eut un immense sourire sur son visage et abaissa la poignée pour entrer. Caroline était là, assise près de la fenêtre plongée dans ses pensées.


« Salut Caro ! Ca va ? »

Il déposa un léger baiser sur les lèvres de la demoiselle et avait pris place à ses côtés. Ses prunelles brunes fixaient la demoiselle avec joie, et il avait du mal à tenir le secret. N’y tenant plus, il reprit la parole :

« Alors, tu es prête pour partir ? Tu as pensé à prendre le maillot de bain, comme je te l’avais dit ? »

Quoi ? Il avait mentionné le maillot sans mentionné qu’ils s’en iraient ? Roh, tout de suite hein ! Une surprise n’était plus une surprise si on la révélait tout de suite ! Et puis, ils devaient encore prendre leur petit déjeuner, donc ils ne partaient pas dans l’instant non plus !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Mer 16 Mai - 23:13


Là, ainsi installée, Caroline devait bien avouer qu'elle était plutôt tranquille là. Elle était posée, bien installée et n'avait pas du tout l'intention d'en bouger tout de suite. Bon, okay, il faudrait probablement qu'elle se bouge à un moment ou à un autre hein, mais ce n'était pas pour autant aussi facile qu'on pouvait bien le vouloir. Ce qui n'était pas si stupide que ça, ça allait de soit même, si on voulait y songer un peu plus. Elle ne se voyait absolument pas en train de se balader dans la maison alors que ce n'était pas du tout chez elle et qu'elle n'avait pas à se promener comme ça sur les lieux ! Ou en tout cas, ce n'était pas du tout son genre. Et on n'allait pas lui en vouloir pour ça quand même ! Justement, c'était une assez bonne chose, que ça puisse se passer comme ça. Du coup, au moins, on était sûr de ne pas la trouver là où on ne voulait pas la trouver, au final. Et c'était sans doute mieux comme ça, de toute façon. Elle n'était pas du genre à squatter n'importe où et c'était sans doute pour ça qu'on l'appréciait, au passage. Même si ce n'était pas toujours aussi évident que l'on pouvait bien vouloir que cela le soit, bien entendu. Quoi de plus normal de toute manière hein ? C'était plutôt normal, en soit. Donc bon, l'idéal était principalement de songer au fait que tout ça ne rimait à rien, à absolument rien non.

Elle se tourna doucement vers la personne qui avait ouvert la porte et un sourire se dessina tendrement sur ses lèvres alors qu'il s'agissait tout simplement de Nicolas. Et que bah ouais, c'était l'effet qu'il avait toujours eu sur lui. Bah quoi, cela n'avait rien de vraiment étonnant ou insupportable hein, et c'était principalement sur ça qu'il fallait qu'on se concentre, ne serait-ce qu'un peu. Que l'on se comprenne bien après tout, c'était tout bonnement le pouvoir de l'amour. Et ça avait toujours eu son importance, en faite. Puisque bon, c'était plutôt important ça non ? OU en tout cas, ce n'était pas elle qui allait en dire le contraire. Ce n'était et ce ne serait jamais son genre. L'amour donnait des ailes ? Oh que oui, et c'était réellement le cas de ne le dire quand cette personne finissait par se pointer. Et ça, c'était vraiment très important. On aurait beau dire ce que l'on voulait, il n'y aurait jamais rien à faire avec ça. Et c'était sans doute ça le problème, au final. Il faudrait juste apprendre à faire avec. Oui voilà. Elle était amoureuse, et c'était bel et bien la seule chose qui puisse être importante. Et on n'allait pas lui en vouloir pour être amoureuse de son petit ami non ? C'était plus que logique d'ailleurs, point barre !  « Hum. Très bien même. Ce lit est une merveille, je n'ai pas aussi bien dormi depuis des lustres je pense ». Bah quoi ? Il s'agissait juste d'un lit délicieusement tendre, mou.. Et oh bordel, elle y avait vraiment été bien. Si elle le pouvait, elle s'amuserait sans doute à trimbaler ce lit partout où elle irait dans le monde ! Bah quoi ? On a toujours du mal à se détacher des bonnes choses non ? Ou en tout cas, c'était la très nette impression qu'elle avait hein ! Et ce n'était pas trop négligeable,au final. Enfin bref.

Son sourire ne la quitta pas, bien sûr, et elle répondit au baiser qu'il lui fit. Un contact dont elle ne se passait jamais. Impossible bien sûr. Et quoi de plus normal, de toute manière hein ? Oui voilà, c'était parfaitement logique, en même temps. Si le toucher ne lui plaisait pas, à quoi bon rester avec lui n'est-ce pas ? Donc oui, elle était très bien avec lui. Et elle n'avait aucune raison de s'en plaindre. Et là, ce fut la grande surprise. Et elle ne douta pas une seule seconde du fait que ça devait complètement se lire sur son visage hein ! En même temps, normal hein. On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle se soit attendu une seule seconde à quitter les lieux hein ! Elle pensait qu'ils allaient passer toutes les vacances ensemble. Du coup, ça la perturbait plutôt pas mal, là tout de suite. Et ça l'énervait aussi, si on voulait tout savoir. C'était vraiment énervant.  « Je ne comprends pas Nicolas. ». Bien sûr qu'elle ne comprenait pas ! Comment aurait-il pu en être autrement, de toute manière ?  « Partir où ? ». Oui parce que bon, que l'on se comprenne bien, là, elle pouvait très bien croire qu'il voulait qu'elle s'en aille, qu'elle rentre chez ses parents ou à Poudlard hein ! Allez savoir ! Est-ce qu'elle avait fait quelque chose de mal ou un truc du genre ? Bonne question, oui, très bonne question. C'était du délire. Mais bon, il ne fallait pas qu'elle s'emballe trop vite. Même si ce n'était pas simple. Pas simple du tout. Enfin bon, c'était illogique en faite, quand on y réfléchissait un peu, elle ne voyait pas ce qu'elle aurait fait avec un maillot de bain dans les deux cas hein ! Donc il était parfaitement logique pour elle que c'était un endroit où ils iraient ensemble. M'enfin bon ! Aucune idée au final.  « Où sommes-nous censés aller ? ». Oui voilà, très bonne question assurément ! Et elle avait hâte d'en connaître le fin mot !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 23 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Ven 18 Mai - 17:49


Nicolas était ravi de voir sa petite amie, et surtout, de voir qu’elle était heureuse. Car ce que redoutait le blondinet, c’était de voir sa petite amie triste pour une quelconque raison. De ce fait, il faisait toujours de son mieux pour la rendre heureuse. Il l’aurait volontiers couverte de cadeaux, mais il savait qu’elle n’aimait pas cela, et lui, il avait, en faisant cela, un peu l’impression de l’acheter, elle ainsi que son bonheur. Alors du coup, il rangeait son argent et sortait les sentiments qu’il ressentait à l’égard de la jolie Serpentard. Il l’aimait, vraiment beaucoup, et était prêt à tout pour elle. Avec Ena, ça n’avait pas été pareil, moins fusionnel, moins intense. Mais Nicolas ne savait pas encore si Caroline serait un jour sa reine. Il était jeune, et elle aussi, alors peut-être que l’un ou l’autre changerait d’avis un jour ou l’autre… Mais pour l’instant, ils étaient heureux ensemble, alors Nicolas ne pensait à rien d’autre.

« Bon, tant mieux alors ! Au moins, ce n’est pas la literie qui t’empêchera de venir ! »

Bien sûr, Caroline avait déjà dormi dans cette chambre, lorsqu’elle était venue à Noël, mais si jamais elle trouvait que quelque chose n’allait pas, Nicolas voulait le savoir. Car lui, il n’hésitait pas à dire ce qu’il pensait, mais il savait que Caroline émettrait plus de retenue quand à critiquer la demeure de son petit ami. Parce qu’il était un prince, qu’il avait de l’argent à foison et qu’elle n’était pas à l’aise avec ça, sans aucun doute. Mais à côté de cela, Nicolas restait un mec plutôt normal, non ? Il avait une passion des plus banales, la danse, et n’hésitait pas à aller se promener dans la capitale, tranquillement, tout seul… Bon, d’accord, il subissait un chaudron de sorts et de protections à chaque sortie, et des gardes n’étaient jamais très loin, mais il n’était pas non plus entouré de deux gorilles constamment ! Alors que Caroline s’inquiétait, en se demandant où ils pouvaient bien aller –aller, on pique une petite tête dans le lac de Poudlard !- Nicolas lui, esquissa un sourire. Bon, au moins, il n’avait pas loupé la surprise, et même ses frères et sœurs n’avaient rien dit, cool !

« Quoi ? Je ne t’ai pas dit ? On va en vacances ! C’est mon cadeau de la Saint Valentin. Je t’avais dis qu’il viendrait plus tard ! On va à Monaco, c’est en France ! »

Nicolas était tout sourire, puis, il entraina la brunette jusqu’au salon, où ils prirent leur petit déjeuner tranquillement, puis Nicolas laissa sa petite amie se préparer pendant que lui, allait voir si tout était prêt. Ses parents venaient avec eux, Constantin aussi, ainsi que, hélas pour Nicolas, Marie et Joseph. Mais bon, il avait Caroline, donc tout irait très bien pour lui ! Ignorer les deux plus vieux, il avait large l’habitude ! Une fois qu’ils eurent tous transplané, Nicolas conduisit Caroline jusqu’à la chambre qu’elle occuperait, juste à côté de la sienne, avec une porte entre les deux.

« J’espère que tu vas aimer ! Moi, j’adore passer mes vacances ici. C’est trop cool, tu verras ! Bon, l’eau risque d’être un peu froid, mais la piscine, elle, est chauffée ! »

Nicolas, à chaque fois que le printemps arrivait, n’attendait plus qu’une seule chose, aller dans leur grande villa sur les hauteurs de Monaco. Bien sûr, au Liechtenstein, il y avait de très jolis lacs, et oui, il avait une demeure immense sur les bords d’un lac magnifique, avec une piscine chauffée oui… Mais là, c’était carrément mieux ! La mer, la plage, l’eau salée, le sable… Tout avait un bon air de vacances pures et dures ! Et Nicolas adorait ça, les vacances !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Dim 27 Mai - 20:04



Et bien non, ce n'était pas la literie mais disons qu'à côté de ça, elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir super mal, super dérangée, super insupportée, ou ce genre de chose quoi. Mais bon, ce n'était pas non plus comme si elle avait le choix, là tout de suite. Elle se voyait vraiment mal abordé le sujet et dire, d'une façon ou d'une autre, qu'elle refusait de venir ou ce genre de chose. Enfin, si ça ne tenait qu'à elle, peut être que oui, elle aurait refusé. Totalement même, si on voulait vraiment tout savoir. C'était loin d'être facile, c'était genre insupportable, en faite, si on voulait vraiment tout savoir. Ou du moins, d'une certaine manière en tout cas. Mais non, il était absolument hors de question pour elle de refuser quoi que se soit dans une telle situation. Elle n'en était pas capable là, de toute façon. Et elle se serait probablement sentie bien trop mal, en plus de ça. Donc non, elle le refusait et non, elle ne pouvait pas se le permettre, c'était impossible, d'ailleurs. Ou en tout cas, c'était une chose qu'elle savait et qu'elle pensait. Bref donc pas la peine d'épiloguer. Non, elle ne comptait pas dire non, elle ne comptait pas se mettre d'un seul coup à dire qu'elle ne voulait pas venir alors que ses parents le lui proposaient hein ! Cela aurait été une bien trop grosse impolitesse, en fin de compte.  « Oui c'est sûr... Mais Nicolas, je refuse de déranger hein ! Vraiment.. ». Bah oui quoi, si ça se trouvait, il ne s'agissait que de vulgaires vacances, il s'agissait peut être d'un truc qu'ils voulaient faire juste ensemble ou ce genre de trucs. Donc oui, elle refusait de déranger et il aurait beau dire ce qu'il voulait, elle avait quand même cette illusion que rien n'allait autant qu'on pouvait le vouloir. C'était horrible et énervant aussi. Une grosse prise de tête, oui voilà. Il était juste question de faire avec. Il n'y avait pas grand chose à faire d'autre, dans une telle situation, de toute façon. Et elle savait que même si elle persistait à le lui dire continuellement, ce n'était pas ça qui allait l'arrêter. Donc.. Impossible que les choses aillent comme on pouvait le vouloir.

Et bien non, il ne lui avait rien dit. Un cadeau ? Elle ne l'avait vraiment pas vu venir, en réalité. Et ça lui donnait vraiment cette impression d'être tellement spécial quoi.. Oui voilà. Elle se sentait tellement spéciale lorsqu'elle était avec lui. Elle était alors sur un petit nuage et elle avait cette impression que tout ne pouvait qu'aller bien, que tout était magique quoi. Parce qu'il était là, parce qu'il était là, à ses côtés. Oui voilà.  « Je.. Je ne m'y attendais pas.. Je veux dire, c'est assez perturbant et énervant. Je veux dire, je suis tellement incapable de te faire des cadeaux comme ça.. Je me sens ridicule ». Elle baissa le regard. Que l'on ne vienne pas à en douter hein, elle était folle de joie, elle était heureuse. Mais oui, elle ne pouvait pas se résoudre à ne pas songer au fait que ouais, cette situation n'était vraiment pas prévu. Mais genre, pas du tout. Et c'était vraiment une grosse prise de tête, c'était horrible, même. Mais elle avait appris à faire avec. Elle avait appris qu'elle ne pouvait pas vraiment aller contre ça, en définitif. Elle devait juste faire avec. Que cela nous plaise ou non, même.

Elle se pencha doucement vers lui, et déposa un tendre baiser sur ses lèvres.  « Merci beaucoup Nicolas. Vraiment. ». Elle ne doutait pas du fait que ça allait être fantastique. Elle en était même vraiment persuadée. Il était génial, et magique, en faite, si on voulait tout savoir. C'était tellement bon.. Mais genre, vraiment hein.  « Je suis sûre que ça va être parfait.. ». C'était même plutôt évident, en faite. Elle en était convaincue. Genre parfaitement. Il n'y avait pas grand chose que l'on puisse vraiment faire face à tout ça, de toute manière. C'était du délire. Mais genre vraiment.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 23 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Mar 29 Mai - 21:10


Nicolas ne comprenait pas. Non, vraiment, il ne comprenait absolument pas sa petite amie. Il n’avait rien fait de spécial, pour ce week-end de Pâques. Il n’avait pas dépensé des mille et des cent juste pour elle, il n’avait pas mis des draps de soie hyper chers dans le lit de la jeune fille, et ne lui avait pas non plus forcé la main pour venir... Et pourtant, il avait cette horrible impression qu’elle ne lui disait pas tout. Elle ne semblait pas vraiment heureuse, et cela dérangeait beaucoup Nicolas. Il l’aimait de son coeur, et ne comprenait pas pourquoi, avec tout cet amour, il n’arrivait pas à la rendre heureuse, ni même pourquoi elle pensait toujours qu’elle dérangeait, qu’elle était de trop... Peut-être que ses parents lui faisait ressentir cela, mais lui, il était vraiment très content d’être avec elle !

«Comme si tu dérangeais !»

Vraiment, la brune se faisait des idées mille fois plus grosses qu’elle ! Elle ne dérangeait absolument personne ici ! Nicolas ne l’avait pas fait venir contre l’avis de tout le monde ! Il était peut-être un rebelle dans l’âme, mais il ne comptait pas se mettre son père à dos pour une broutille de ce genre ! Quand il invitait quelqu’un, il demandait toujours l’autorisation avant. Parce qu’ils étaient une famille royale, et que tout le monde ne pouvait pas simplement débarquer au château comme dans un moulin... Alors si elle pouvait arrêter, juste pour ces vacances, de dire des âneries pareilles...

« Caro, c’est pas un cadeau hyper cher hein ! La maison est à nous, on y venait de toute façon... Alors à moins que tu connaisses le prix d’un transplanage, moi je crois que c’est gratuit, je te jure que je n’ai absolument rien dépenser ! Ma mère a dit qu’elle était très contente que tu te joignes à nous en plus... Elle t'apprécie beaucoup, tu sais...»

Nicolas savait que Caroline n’aimait pas quand Nicolas dépensait des tonnes de gallions pour elle et pour lui faire des cadeaux. Mais là, il n’avait vraiment rien dépensé du tout ! Il n’avait pas réserver la villa, il n’avait pas eut de billets d’avions ou de trains à réserver, donc il n’avait vraiment rien payé ! Pour lui, c’était exactement ce que Caroline voulait ! Ne pas dépenser un centime, surtout pas pour lui faire des cadeaux ! Là, il avait juste utilisé un bien que sa famille possédait, et avait sauté sur l’occasion pour demander à sa mère si Caroline pouvait les accompagner. Si la reine avait donné son accord, c’était bien évident alors que Caroline ne la dérangeait pas ! Son fils sortait avec la brunette depuis presque un an maintenant, et il semblait heureux, donc pourquoi chercher plus loin ?! Caroline réfléchissait définitivement trop, c’était clair et net !

« Tu veux aller te baigner ? T’as le choix entre la plage et la piscine ! Moi ça m’est égale, j’aime bien les deux !»

Et puis, Nicolas avait tout le temps qu’il voulait pour se baigner dans l’un ou l’autre, puisqu’il venait dans cette demeure relativement souvent, donc autant que Caroline choisisse l’activité qu’elle préférait ! Après, si elle voulait visiter la ville, cela était possible aussi hein, il n’était pas contre ! Se dégourdir les jambes, ça ne le dérangeait pas non plus. après tout, il connaissait la ville presque comme sa poche, à force d’y venir, donc si Caroline voulait visiter, ce n’était absolument pas un souci pour le jeune prince !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Mer 30 Mai - 14:52


Les seules personnes qui, un jour, avaient réellement osé lui dire qu'elle dérangeait, étaient ses parents. Et lorsque c'était nos géniteurs qui nous le disait, on ne vivait vraiment pas les choses de la même manière, c'était plutôt du genre horrible, insupportable et chiant, on avait l'impression de n'être rien qu'un abruti, rien qu'une personne inutile et qui ne devrait pas exister, c'était du délire. Du gros délire. Mais elle avait subi, et elle s'était tu, elle n'avait pas voulu ajouter quoi que se soit, elle n'avait pas voulu faire d'autre commentaire, elle pensait réellement que les chsoes seraient plus simples de cette manière, même si ce n'était pas si évident que ça. Du coup, elle s'était tout bonnement mise à réellement croire que dans toutes les situations, elle pouvait déranger, genre vraiment déranger. Elle n'arrivait plus à croire que les gens ne la détestaient pas et tout ça. Nicolas était important pour elle parce que oui, elle savait que ça ne changerait rien, elle savait qu'il était sincère avec elle, qu'il l'aimait, elle le croyait quoi. Mais de là à dire qu'elle n'allait absolument pas déranger ses parents, elle ne pouvait pas le jurer. Elle voulait juste dire que si vraiment, elle venait à déranger, elle pouvait partir, elle ne voulait pas s'imposer, c'était sa plus grosse hantise. Déjà qu'elle s'imposait dans sa famille..  « Je ne sais pas, on ne peut jamais vraiment savoir ce genre de chose je pense non ? Je veux dire, on ne peut jamais en être certain quoi.. ». Lorsque nos propres parents nous rejetaient, on finissait par avoir peur d'être abandonné, elle en était convaincue. Du coup.. Elle avait peur, dans toutes les situations, à chaque fois, elle avait cette illusion, voilà tout.. C'était horrible. Mais il fallait détendre l'atmosphère, il ne fallait pas se miner le moral, ils partaient en vacances ! Il ne fallait donc pas pleurer non ?  « Parce que je suis jamais allée à Monaco hein ! Si ça se trouve, je vais sauter partout et tout ! Tu vas être vite fatigué ! ». Un sourire timide se glissa alors sur ses lèvres. Elle n'avait jamais été en vacances. Donc bon.. On pouvait facilement comprendre qu'elle puisse avoir peur non ? Ou en tout cas, c'était ce qu'elle pensait.

Nicolas devait sans doute avoir raison. Et puisque ça n'avait rien coûté, elle ne devait pas s'emballer. Mais même, gratuit ou non, il s'agissait d'un magnifique présent dont elle ne serait peut être jamais capable. Mais elle le remerciait, elle le remerciait genre.. Plus que jamais, d'ailleurs, si on voulait vraiment tout savoir, et c'était la seule et unique chose qui comptait vraiment. Ainsi, elle se jeta dans ses bras, et le serra contre lui.  « Je ne sais pas ce que je ferais sans toi Nicolas, je t'aime tellement ». Elle en aurait presque pleuré, genre vraiment hein. Il se montrait tellement bon avec elle, qu'elle ne parvenait même pas à y croire par instant, elle ne parvenait même pas à comprendre comment elle pouvait bien faire pour agir ainsi, c'était juste du délire, en faite. Oui voilà, juste ça.  « J'aime beaucoup ta famille ». Une famille telle qu'elle avait toujours rêvé d'avoir. Mais bon.. Ce n'était pas ainsi que les choses s'étaient passées. On n'avait pas toujours de la chance, après tout.

Une fois en France, ce fut magique, elle était comme sur un nuage, elle ne savait même pas quoi regarder tant tout était fantastique. C'était du gros délire, touté tait vraiment cool, genre vraiment cool, et c'était assez important, elle 'navait aucun doute sur la question même, si on voulait vraiment tout savoir. C'était juste super cool, en fin de compte, genre.. Vraiment même. Donc du coup, quand il fut question de choisir un truc à faire, bah aucune idée. Aller se baigner, ranger les affaires. Choisir de se baigner mais aller dans la plage ou dans la piscine.. Oui, elle était complètement perud et elle ne savait pas du tout quoi choisir, elle était larguée.  « Aucune idée ! T'es fou ! Me laisser prendre une telle décision ? Mais je suis toute perdue moi ! Je sais même pas quoi choisir ! ». Elle avait bien envie de visiter mais il était vrai que se baigner primé. Et elle n'avait jamais été à la plage ! Pour ce qui était de ranger les affaires, elle n'avait pas grand chose alors ce n'était pas la fin du monde.  « Allons à la plage ! Je n'ai jamais vu de plage ! Faut mettre les maillots de bains ! ». Les meilleures vacances de sa vie oui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 23 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Lun 4 Juin - 21:00


Le jeune prince savait bien que sa petite amie n’avait pas eut une vie des plus faciles, et même, il n’avait jamais eut vent de son existence du temps où Marie sortait avec son frère, c’était pour dire ! Mais depuis qu’il l’avait rencontré, et au fur et à mesure que le temps était passé, il avait découvert une jeune fille des plus ravissantes. Et maintenant, il en était fou amoureux, et ce qui était plutôt cool, c’était que cela durait. Oui, il avait eut une petite amie avant d’être avec Caroline, mais il n’avait pas ressentit ce qu’il ressentait pour la brunette. Là, c’était un peu comme une alchimie, quelque chose dans ce genre. Et Nicolas aimait vraiment ce sentiment. Quand elle se jeta dans ses bras, il l’étreignit avec plaisir, la serrant fort contre son corps. Il commençait à se muscler, à avoir quelques petites formes, par-ci par-là, mais rien de bien surprenant encore. Cependant, il avait l’impression que, dans ses bras, Caroline ne risquait rien.

« Je t’aime aussi Caro. »

Il déposa un léger baiser sur le haut du crane de la demoiselle et la serra à nouveau contre lui. Oui, vraiment, il l’aimait. Il était fou d’elle et ne comprenait pas comment sa relation avec Emeric avait pu se finir aussi mal. Bien sûr, Emeric était un boulet par excellence, mais quand même… De là à blesser une fille, c’était étrange… Enfin, là n’était pas le sujet. Quoi que. Si jamais Nicolas et Caroline venaient à rompre, pour quelque raison que ce soit, il espérait bien que leur relation ne serait pas comme celle de la brunette et du préfet… Ils valaient mieux que cela, n’est-ce pas ?

« T’es pas obligée d’aimer Marie et Joseph hein ! Ils ne servent pas à grand-chose ! »

Nicolas lui, évitait bien d’aimer ses propres frères et sœurs –à part Constantin- donc vraiment, Caroline n’avait pas de se forcer ! Cela dit, Nicolas restait tout de même cool niveau fratrie, puisqu’à part dire qu’ils ne servaient strictement à rien, il ne disait pas grand-chose de plus sur ces deux là. Moins il en parlait, mieux il se portait pour dire vrai ! Et ce n’était sûrement pas ces deux là qui allaient s’en plaindre ! Lorsque Nicolas n’arrêtait pas de parler d’eux et de les descendre plus bas que terre, lorsqu’il était plus jeune, c’était bien pire ! Mais en grandissant, Nicolas avait compris qu’en parlant trop de Marie et Joseph, il leur donnait une importance qu’ils n’avaient pas à la base…Donc il avait rapidement arrêté. Lorsque la brunette eut fait son choix, en précisant qu’il faudrait mettre des maillots de bains, Nicolas esquissa un sourire. Déposant un dernier baiser sur la joue de sa petite amie, il se dirigea vers la porte de la chambre, pour en sortir, mais avant cela, précisa une petite chose :

« Il vaut mieux oui ! Je te laisse te changer, tu viens dans ma chambre quand c’est bon ? C’est celle d’à côté ! »

De toute façon, lui, ça irait vite. Il allait enfiler son maillot de bain, qui se trouvait dans son armoire, en deux secondes et il serait prêt ! Par contre, Caroline allait devoir défaire sa valise, se changer… Donc c’était plus simple qu’elle vienne elle ! Quand la brunette fit son apparition dans la chambre de Nicolas, ce dernier lui prit tendrement la main et l’emmena au dehors de la villa. Là, on avait une vue imprenable sur tout le roche, c’était magnifique ! Et une fois que les escaliers façonnés dans la roche étaient descendus, on se retrouvait sur une plage privée des plus magnifiques ! Bon, bien sûr, Nicolas n‘allait pas se jeter directement à l’eau, non, il n’était pas fou, elle n’était pas très chaude, mais bon, il finirait bien par y aller à un moment ou à un autre… Si Constantin arrivait d’un coup, par contre, il y finirait en moins de temps qu’il ne le pensait, ça, c’était sûr et certain !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Lun 11 Juin - 19:17



Carolline ne put empêcher un léger sourire de se dessiner sur ses lèvres. Certes oui, elle savait que Nicolas n'appréciait pas son frère, ni sa sœur, en faite, mais à côté de ça, elle n'avait rien contre eux, absolument pas la moindre raison de s'en prendre à eux, en plus de ça. Elle se sentait bien, que cela soit évident ou non. Elle n'avait aucune raison de se prendre la tête avec tout ça, même si rien n'était jamais aussi évident qu'on pouvait bien le vouloir, et c'était parfois bien plus simple ainsi, même si ça ne plaisait à personne, en définitif. Et c'était souvent plus simple comme ça, de toute façon, et ça, elle ne le savait que trop bien. En fin de compte. Enfin bref, donc oui, elle n'avait pas la moindre raison de se tracasser avec ça. Certes oui, les problèmes de son petit ami pouvait être un très lourd problème mais à côté de ça, elle devait bien avouer que c'était loin d'être facile, très loin de l'être même, si on voulait tout savoir. Mais à côté de ça, il fallait juste apprendre à faire avec, même si ce n'était pas facile. Ca ne l'était jamais, en fin de compte. Mais il fallait apprendre à faire avec, que cela nous plaise ou non, d'ailleurs, en fin de compte. Mais à côté de ça, il fallait juste apprendre à faire avec, de toute façon, ce n'était pas non plus comme si elle avait le choix hein. C'était ainsi. Qu'il n'aime pas son frère et sa sœur, soit, mais si elle n'avait rien contre eux, elle n'avait pas la moindre raison de se tracasser, et c'était mieux ainsi, de toute façon, elle n'avait pas la moindre raison de trop se prendre la tête avec tout ça. Et c'était mieux ainsi, de toute façon. Aucune raison pour elle de se prendre trop la tête, logique même. Donc oui, elle préférait juste ne pas avoir à se mêler de cette histoire familiale, et en fin de compte, ça rendait sans doute les choses plus simples, elle en était pleinement convaincue, de toute façon, et ça ne pouvait que rendre les choses plus simples, elle ne le savait que trop bien.  « Je n'ai absolument rien contre eux ». Et oui, et il n'y avait absolument rien de plus à en dire, les choses ne pouvaient qu'être plus simple ainsi, oui voilà, elle en était convaincue, de toute manière.

Un sourire à nouveau, la jeune fille le laissa quitter la pièce, non sans un dernier baiser, et elle entreprit de défaire sa valise. Oh, elle ne se contenta pas de tout retourner, elle en profita pour trier et ranger dans le meuble, tant qu'à faire. Au moins, ainsi, les choses étaient plus simples, elle en était pleinement convaincue en fin de compte, et ça allait sans doute rendre ça un peu plus simple, au moins un peu quoi. Au final, c'était tout ce que l'on demandait, même. Donc bon. A quoi bon. Au moins, une fois que ses affaires seraient rangées, elle n'aurait pas à trop se prendre la tête. Les choses n'en seraient que plus simples, elle en était convaincue. Cela allait de soit, de toute façon, oui, c'était parfaitement logique.

Après tout ça, une fois que ses affaires furent rangées, elle enfila son maillot de bain. Un maillot deux pièces, un bikini en faite. Et elle s'estimait heureuse, parce qu'elle avait enfin pris des seins ! Et oui, du haut de ses 14 ans, elle commençait enfin à avoir de véritables formes féminines. Oui voilà, elle commençait à devenir une fille. Les seins, les fesses, les hanches.. Bref. Elle se plaisait plutôt bien en faite. Même si dis comme ça, ça pouvait probablement sembler bizarre pour tout le monde. Elle en était pleinement convaincue, d'ailleurs. Et une fois prête, après avoir enfilé une serviette autour d'elle. Parce qu'il ne fallait surtout pas nier le fait qu'elle ne s'était jamais montrée aussi peu habillée devant le garçon. Du coup, elle se sentait un peu mal à l'aise, donc du coup... Elle n'osait pas se montrer ainsi quoi. Elle prit donc son courage à deux mains, du mieux qu'elle le put, et elle fila en direction de la chambre du garçon. Elle frappa ( la politesse bien sûr ), et ensuite, une fois qu'elle eut une réponse, elle finit par ouvrir la porte.  « Et bien voilà, je suis prête pour sauter dans l'eau ! ». Oui voilà. Et ça promettait de franchement être cool, elle en était convaincue. Cela allait plutôt bien de soit, en faite. Elle n'avait pas le moindre doute à avoir sur le sujet. C'était parfaitement aussi simple que ça, en fin de compte.  « Et toi tu es prêt, c'est bon ? ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 23 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   Mer 20 Juin - 22:41


Nicolas s’était rapidement changé. En même temps, il n’avait qu’à enlever ses vêtements et à passer son short de bain préféré, un blanc, avec de fines rayures violettes sur les côtés. Oui, celui-là, il l’adorait, littéralement, allez savoir pourquoi ! Il prépara sa serviette de plage et un T-shirt, juste au cas où, et attendit la demoiselle, assit sur son lit à lire l’étiquette de sa serviette. Torse nu, il ne l’était pas souvent, et son corps étant encore un peu celui d’un enfant, il n’avait pas vraiment de formes spéciales à exhiber. Des abdominaux se formaient doucement, et on pouvait entre apercevoir les tablettes de chocolats qui viendraient plus tard, si Nicolas restait aussi sportif que maintenant. Quand Caroline entra, une serviette nouée autour de son corps, Nicolas fut légèrement gêné. Parce qu’il ne l’avait jamais vue aussi peu vêtue et qu’il redoutait un peu la chose. Oh, il était sûr qu’elle était magnifique, mais il ne savait pas comment il allait réagir. Même s’il était encore jeune, quelques pensées, parfois, venaient errer dans sa tête blonde avant de repartir... Mais bon, il préférait éviter d’y penser pour le moment. Secouant légèrement la tête, il fit un grand sourire à sa petite amie et lui répondit sans attendre.

«Super ! Oui oui, je suis prêt ! On peut y aller alors !»

C’est donc main dans la main qu’ils descendirent jusqu’à la plage privée que possédait la villa. Là, Nicolas posa Serviette et T-shirt et se dirigea vers l’eau. Il y entra d’un coup, jusqu’aux mollets, puis se retourna pour voir sa petite amie, qui était en train de se débarrasser de sa serviette. Sentant ses joues en feu, Nicolas retourna la tête, fixant l’horizon, et cria :

« Attention... Un... Deux... Trois !»

Nicolas plongea tête la première dans l’eau qui chatouillait ses mollets. Ici, elle n’était pas encore très chaude, mais bon, la mer c’était quand même autre chose que la piscine ! Alors vraiment, cela serait stupide de ne pas en profiter juste parce qu’elle était un peu froide ! Le jeune prince en avait l’habitude bien sûr, mais en ce qui concernait Caroline... Elle aurait peut-être un peu plus de mal ! Mais s’il le fallait, il la pousserait dans l’eau sans ménagement ! Ou alors, il irait la tremper lui-même ! Ruisselant d’eau comme il l’était actuellement, elle serait tellement trempée qu’elle n’aurait plus d’autre choix que de se jeter dans la mer ! Et puis au moins, s’ils étaient mouillés tous les deux, ils pourraient profiter tranquillement du coin désert qui s’offrait à eux !

« Tu viens ? Elle est froide, mais on s’y fait assez vite, promis !»

Au moins, il était gentil, il la prévenait ! Non parce que lui, quand il venait avec son frère, ce dernier se débrouillait toujours pour pousser Nicolas sans ménagement dans l’eau et le noyer à moitié, juste pour pouvoir lui dire après «C’est bon, t’es mouillé, tu reste dedans!» ... Même si Nicolas savait que son frère oeuvrait de la sorte à chaque fois, et malgré le fait qu’il établisse des parades pour faire échouer cette action vile et puérile, il se faisait avoir à chaque fois... A croire que Constantin réfléchissait aussi à son plan des heures avant d’aller à la plage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [MONACO] Vacances surprises - pv   

Revenir en haut Aller en bas
 
[MONACO] Vacances surprises - pv
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» de MENTON a MONACO
» Entre chocolats et dragées surprises... [ pv ]
» Cadeaux Surprises de Noël 2012 !
» La vie nous réserve des surprises
» La ville est un écrin qui cache toutes sortes de surprises. {Pv René

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: