AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Viens chez moi [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Viens chez moi [PV]   Jeu 10 Mai - 20:17

Viens chez moi
Kaïn & Keira





Si Kaïn était en train de presque se faire dessus ? Non, pas du tout. Donc bah ouais, pas la peine de s'emballer et c'était sans doute mieux comme ça. Cela allait de soit en plus. Non mais franchement, normal non, comme si c'étiat vraiemnt aussi étonnant que ça franchement. Il fallait quand même accepté le fait que c'était comme ça et que l'on ne pouvait juste pas faire autrement. Absolument pas. Et ça pouvait aisément être une grosse prise de tête. M'enfin bon, en faite, Kaïn présentait Keira à ses parents aujourd'hui. Enfin, pour être exacte, à sa mère. Son père était une nouvelle fois en voyage d'affaire et puisqu'il n'était jamais à la maison, il avait pensé à présenter la jeune rousse à sa mère. Et en faite, c'était la plus grosse partie de l'épreuve parce que c'était surtout à sa mère qu'il voulait la présenter. C'était sa mère, la personne la plus importante dans la vie du jeune garçon hein, et non pas son père. Il n'était jamais là de toute manière. Et il voyait bien que sa mère en souffrait. Il ne faisait jamais l'effort. Mais cette situation avait toujours été ainsi et ça commençait vraiment à lui taper sur les nerfs. Et pour être honnête, elle aurait beau dire ce qu'elle voudrait, il en voulait parfois à sa mère de laisser ça couler. C'était du gros n'importe quoi bordel. Il était impensable de croire que ça pouvait être aussi simple que ça. C'était vraiment ridicule. Ou en tout cas, c'était l'impression qu'il avait. Ce qui ne rendait pas vraiment la chose facile, au final.

S'il fallait une tenue habillée ? Non, pas du tout. La mère de Kaïn préférait probablement voir la petite amie de son fils dans un habit simple et de tous les jours. Enfin.. Quand elle verrait la jeune fille aussi bien habillée, il ne pourrait que comprendre que les choses sont loin d'être évidentes. Très loin même. Mais ça, il ne povuait que le comprendre, c'était parfaitement logique oui, voilà. Et c'étiat surtout sur ça qu'il fallait qu'on se concentre, ne serait-ce qu'un peu, en tout cas. Pour le reste, elle savait très bien que ce ne serait jamais aussi simple que ça. Ca ne l'était jamais, d'ailleurs, si on voulait vraiment tout savoir. Il fallait juste comprendre que ça ne serait jamais aussi simple. Mais vraiment quoi. Mais il faudrait juste faire avec. Bref, de toute façon, il ne s'agissait que d'une rencontre de formalité. Puisqu'il s'agissait d'une relation durable et, soit dit en passant, de la première, il en avait conclu le fait que oui, c'était sans doute le moment idéal pour la présenter à sa famille. Du coup, il n'avait pas hésité et il avait organisé ça. Oui, Keira semblait flipper. Mais bon, il fallait bien passer par là non ? En tout cas, c'était l'impression qu'elle avait au milieu de tout ça. Et c'était juste parfait, justement. Un point sur lequel il fallait sincèrement se centrer. Enfin bon, impossible pour lui de trop penser à tout ça de toute manière et de ça, il n'en était que conscient bien sûr. Il savait très bien que quoi qu'il puisse bien se passer, ça ne risquait psa de vraiment modifier grand chose. Et en faite, c'était sans doute mieux comme ça. Bref, il savait que ça allait bien se passer et il ne restait maintenant plus qu'à convaincre Keira. En espérant qu'elle n'avait pas soudainement changé d'avis, d'ailleurs. Parce que là, quoi qu'il arrive, il faudrait aller chez ses parents hein. Sa mère avait beau être la personne la plus adorable du monde, ça ne voulait pas pour autant dire qu'elle pourrait laisser couler alors qu'elle avait tout fait pour préparer le dîner hein ! Impossible. Surtout que la connaissant, elle aurait très certainement préparé un truc juste génial hein.  « Alors Keira, tu es prête ? ». En tout cas, il l'espérait, ils allaient finir par être en retard là hein !

Bon, okay, il s'agissait de sa mère et du coup, il voulait toujours faire attention à l'heure et tout ça. Ce qui était plutôt normal de toute manière hein. Mais bon, à côté de ça, il fallait comprendre que ça ne risquait pas de vraiment changer grand chose. Logique en même temps, puisqu'elle n'était pas vraiment du genre à se prendre la tête pour si peu de chose. Le peu de chose étant alors, un simple repas chez lui. Mais ouais bah ouais, il voulait juste que ça ne soit pas trop catastrophie quoi. Et pour ça, il fallait être à l'heure. Sa mère n'aimait pas les retards. Bref. Un sourire sur les lèvres, il se dirigea alors doucement vers elle.  « On y va ? ». Oui il était temps d'y aller maintenant. Il caressa doucement sa joue, déposant un délicat baiser sur son front.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Ven 11 Mai - 12:02

Depuis qu’il avait été décidé (très arbitrairement du point de vue de Keira –paf-) qu’ils iraient voir les parents de Kaïn, la rouquine angoissait beaucoup (et encore ce n’était pas peu dire…). Soupirant, elle ne savait ni quoi faire, ni quoi mettre. Elle sentait qu’elle allait perdre beaucoup ce soir, parce que Kaïn avait beau être optimiste, elle-même avait du mal à y croire. Franchement, comment des parents pouvaient apprécier l’idée que leur fils fréquente une fille comme elle ? Elle ne se voilait pas la face, elle n’avait rien pour elle. Elle était stupide, elle était belle, oui, mais à côté de ça, elle n’avait rien. Elle était sans doute plutôt futile, elle n’avait rien d’intéressant à partager, si on oubliait la musique et la mode… Elle avait peur. Et ce n’était vraiment rien de le dire…

En plus, ils étaient partis pour ‘dîner’ !!!! Ca allait faire un scandale qu’elle ne mange rien, mais si elle mangeait trop, d’un : elle allait grossir, et elle ne pouvait pas se le permettre (du point de vue de son agent seulement), de deux, elle risquait de tout rendre très rapidement, si on l’obligeait à trop manger. Elle n’avait pas un estomac habitué à manger de grandes quantités, et ‘encore moins du solide (elle a plutôt tendance à prendre une feuille de salade ou une cuillère de soupe…). Elle allait faire mauvaise impression et en plus, elle allait décevoir Kaïn. Elle se détestait déjà pour ça !

Et puis elle était censée s’habiller comment, au juste ? Si elle s’habillait ‘normalement’ (pour elle), elle allait sûrement être relookée de travers ! Si ça ne la dérangeait jamais avec des inconnus, elle était franchement embêtée à l’idée que sa belle famille la trouve stupide, mal sappée (enfin, ‘mal’ disons qu’ils trouveraient ça laid, quoi). Bref, elle était perdue. A la question de Kaïn, elle sanglota :

« Noooon… »

Non elle n’était pas prête, et elle se demandait si elle le serait vraiment un jour. Elle n’avait rien essayé, elle ne voyait pas quoi mettre. Elle n’avait pas la moindre fraction d’idée de ‘quoi mettre’. Autant elle n’avait peur de rien pour sortir dans la rue, au restaurant ou aux soirées mondaines… Mais pour aller rendre visite aux parents de son chéri, c’était bien différent ! Surtout qu’elle n’avait jamais été présentée à la famille de ses autres petits amis. C’était vraiment une nouveauté ! Reniflant, elle chuchota :

« Je sais pas quoi mettre… »

Ce qui pour un mannequin relevait plutôt du comique, l’air de rien. Soupirant, elle se laissa choir sur le lit, en nuisette, totalement dépassée par la situation. Quelle horreur, mais quelle horreur…

« Elle va me détester… C’est de plus en plus évident, Kaïn… Elle va bien voir que je suis une godiche sans cervelle, bonne à rien… »



 Will you still love me ?

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Will you still love me when I got nothing but my aching soul ?
I know you will... I know you will...
Will you still love me when I'm no longer beautiful ? @Lana Del Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Ven 11 Mai - 12:37


Il ne fallut, bien sûr, pas beaucoup de temps pour Kaïn, pour finir par comprendre que Keira était loin d'être prête. Mais le truc, c'était que ce n'était pas uniquement parce qu'elle n'était pas habillée ou qu'elle avait oublié de faire un truc hein. Sur les traits de son visage, on pouvait très clairement lire la peur, le stress. Et du coup, il ne savait pas vraiment quoi lui dire pour qu'elle ne flippe pas. Il n'était pas doué pour trouver des mots rassurants en plus, il faisait juste de son mieux pour que les choses ne soient pas trop catastrophiques. Au moins un peu. Mais ce n'était jamais comme ça que ça se passait et des fois, il pouvait être plus simple de laisser les choses couler. Oui bon, peut être pas non plus. Mais elle savait très bien que malgré tout, ce n'était jamais simple, vraiment jamais. Enfin bon, pour le reste, il était absolument hors de question pour lui de trop s'emballer, même si ce n'était pas aussi simple que ça, ça pouvait facilement devenir une grosse prise de tête. Oui voilà, même si c'était loin d'être aussi simple que ça. Très loin même. Il fallait juste apprendre à faire en sorte que les choses aillent, au moins un peu. Du mieux qu'on le pouvait même, si ce n'était pas trop en demander aux gens. Bref, tout ça donc pour dire qu'il avait peur, même si ce n'était qu'un peu. Il ne voulait pas qu'elle se mette à penser une seule seconde que sa mère pourrait ne pas l'aimer ou même qu'elle avait une raison d'avoir peur parce que non, il n'y en avait pas. Il était question que vu qu'il s'agissait de ses parents, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était si objectif qu'on pouvait le croire hein ! Mais bon.. Ce n'était pas toujours aussi facile qu'on pouvait bien le penser une seule seconde. Mais.. Bon. Il fallait juste faire avec ou en tout cas, essayer de faire avec même si ce n'était pas simple. Ca n'était jamais simple, de toute manière. Un sourire tendre sur les lèvres, il la regarda et se rendit une nouvelle fois compte de sa beauté.

Elle ne savait pas quoi mettre. Pourtant, elle n'avait qu'à jeter un petit coup d'oeil à sa façon d'être habillé hein ! Qu'on se comprenne bien, il portait une simple chemise à carreaux verte et un jean. Rien qui puisse donner l'illusion qu'il faille bien se vêtir hein ! C'était une tenue simple, une tenue de tous les jours même, si on voulait tout savoir.  « Tu n'as absolument pas la moindre raison de te vêtir de façon habillée ! Mais ce que tu mets tous les jours. Et ne panique pas, ma mère aime les choses colorés ». Oui parce que même s'il n'avait jamais vraiment abordé le sujet, Keira pourrait bien vite se rendre compte que sa mère aimait la couleur. Elle aussi, elle portait des vêtements de tous les couleurs. Okay, son père calmait les choses pour la maison mais en dehors de ça.. Il savait que les deux femmes s'entendraient à merveille. Et c'était pour ça qu'il n'avait pas la moindre raison de paniquer. Et c'était mieux comme ça de toute manière. Les choses seraient sans doute mieux comme ça de toute manière. Ce n'était pas elle qui allait dire un truc sur tout ça, de toute façon. Et c'était sans doute mieux comme ça. Oui voilà.  « Mets ce que tu veux ! ». Oui voilà, qu'elle mette ce qu'elle voulait, point barre, il n'y avait absolument rien d'autre à en dire. C'était mieux comme ça, de toute façon. Il en était pleinement convaincu.

Et voilà qu'elle se mettait à dire que ce qu'il avait suspecter.  « Elle ne va pas te détester, ne dis pas n'importe quoi ! Elle va t'adorer, je le sais et je veux que tu en sois convaincue ! ». Même si c'était loin d'être vraiment aussi facile qu'on pouvait le vouloir, il voulait juste qu'elle puisse comprendre que les choses étaient ce qu'elles étaient. Et que de toute façon, il était trop tard pour reculer maintenant. Il l'aimait, il était donc normal qu'il puisse vouloir la présenter à l'autre femme de sa vie non ? Cela n'avait rien de vraiment étonnant ! Et puis allez quoi, pitié, il n'avait pas envie de se prendre la tête à ce propos.  « Maintenant, de toute façon, il est impossible de reculer Keira. Ma mère nous en voudrait si j'annulais.. ». Il ne voulait pas dire ça pour lui faire mal ou pour la blesser hein ! Mais disons que si elle déclinait l'invitation maintenant, ça allait faire du mal à sa mère et c'était la dernière chose qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Ven 11 Mai - 18:28

La phrase magique ne fut certainement pas celle qui consistait à affirmer qu’elle n’était pas censée mettre ‘une tenue habillée’ non, ce n’était pas le soucis de la rouquine… Mais bien qu’il lui affirme que sa mère aimait les couleurs… D’un coup, les prunelles de Keira, d’abord vides et ternes étincelèrent de bonheur, et de soulagement :

« Vraiment ? »

Parce que l’ennui c’est qu’elle ne possédait pas grand-chose de sobre (et par définition, elle avait beaucoup de mal avec le sobre, elle trouvait ça moche, sans vie, c’était nul le noir –sauf quand il s’agit de robes sexy avec des décolletés sans pareil ou encore des fentes incroyablement prononcées…).

Elle sourit à son compagnon, imensément soulagée, d’un coup, et enfila donc des vêtements qu’elle aimait. Une robe bustier rose avec des froufrous roses et turquoise en bas. Elle laissa ses cheveux roux frisés défaits et prit un gilet vert pomme et des chaussures à talon orange. Oui, bon hein… Les couleurs n’étaient pas assorties, mais c’était comme d’habitude, en quelque sorte… Keira adorait les couleurs, et on pourrait penser en la voyant que son but ultime dans la vie est de désassembler tout ce qui semble être un minimum assemblé…

Quant au reste… Keira plissa son nez avec scepticisme. Kaïn pouvait dire ce qu’il voulait, elle était persuadé qu’il disait juste ça pour la rassurer mais qu’en réalité, elle allait sortir morte en enterrée de cette soirée… d’ailleurs, elle soupira :

« Je sais, je sais… Mais si je fais une bourde, rends-moi service : achève moi. »

Il n’était pourtant pas dans les habitudes de la rouquine d’avoir peur du ridicule (ça se saurait sinon !!! *toussote*), mais elle était quand même du genre à faire attention pour certaines choses (très peu nombreuses, ok…). Et pour Kaïn, elle avait vraiment très peur que leur relation ne prenne l’eau à cause d’elle… Elle était tellement dépendante de lui…

Inspirant un grand coup, elle observa son reflet. C’était bien elle qui la regardait dans la glace : une rouquine coiffée normalement, habillée ‘normalement’ avec du maquillage coloré aussi (ses paupières étaient bleues à présent, faisant ressortir ses prunelles, ses lèvres demeuraient naturelles et ses joues étaient naturellement rosies par la tornade d’émotions qui l’assaillait actuellement). Elle soupira :

« Bon, je crois que je suis prête… »

Elle saisit son sac (orange vif avec de fines rayures vert pomme) qui contenait un petit cadeau pour la mère de Kaïn pour la remercier pour le repas. Prenant doucement la main de Kaïn, elle lui offrit un petit sourire tout palichon à côté de ses habituelles effusion de bonheur. Elle allait survivre, oui, oui le tout s’était de s’en persuader… Elle se retint de redire un truc du genre : ‘tu es sûr que je ne peux pas être très malade ce soir et qu’on ne peut pas reporter’. Après tout, c’était ridicule de reporter encore et encore. Elle allait bien s’en sortir, non ? Elle était capable de faire des affaires avec des requins du show biz alors la maman de son chéri ne devrait pas être si terrible… Si ? (pas sûr…)



 Will you still love me ?

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Will you still love me when I got nothing but my aching soul ?
I know you will... I know you will...
Will you still love me when I'm no longer beautiful ? @Lana Del Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Mar 22 Mai - 11:48


Et oui, vraiment. Okay oui, ça pouvait surprendre, parce qu'il ne s'agissait pas d'un point donc le jeune homme parlait. Mais que l'on soit bien d'accord, hein, Keira et sa mère avaient un certain point commun. Ce qui n'était pas négligeable, ce qui était plutôt important, même, si on voulait vraiment tout savoir. Et c'était même ce qu'il fallait à tout prix écouter, dans un sens du moins. Mais il ne fallait pas oublier, il ne fallait surtout pas le nier. C'était même impossible. En même temps, puisqu'il n'avait jamais montré sa mère à ses copines, elle ne pouvait pas savoir. Mais il suffisait de demander à Ruth, à Tyler et à toutes les personnes qui avaient déjà eu l'occasion de rencontrer sa mère. Tout le monde aimait madame Haner, et il n'y avait absolument rien de vraiment étonnant avec la question. Mais en tout cas, à côté de ça, elle ne se posait pas la moindre question et c'était sans doute ce qu'il y avait de plus important, elle n'en doutait pas une seule seconde. Elle en était pleinement consciente. Et il n'y avait rien de plus à en dire. Chose qui était pleinement normale. Bref, tout ça, donc, oui, pour dire qu'elle allait parfaitement bien s'entendre avec sa mère.  « Bien sûr. Tu verras tout de suite. Tu ne pourras que bien t'entendre avec ma mère. ». Ah.. Et si elle pouvait voir les cravates que sa mère pouvait acheter à son père, c'était assez collector par moment hein. Mais bon, ça amusait son père. Même si le jeune homme n'avait pas vraiment l'occasion de voir son père à cause de son boulot, il aimait ses parents et il ne lui en voulait pas pour ça. Oui, certes, il regrettait son absence le jour où il emmenait enfin une copine chez lui mais à côté de ça... Voilà quoi.

Et non, il ne comptait pas l'achever une seule fois, il en était même absolument hors de question, si on voulait vraiment tout savoir, c'était tout bonnement impossible, en faite, si on voulait tout savoir. Il en était hors de question. Oui voilà. Et c'était certainement ça le plus important. Ce qui était logique, de toute manière. Maintenant qu'il avait accepté Keira dans sa vie, il lui était parfaitement impossible de lui tourner le dos et de l'abandonner. Non, il ne le pouvait clairement pas, impossible. Pour la simple et bonne raison que.. Que l'on soit bien d'accord, Kaïn était amoureux de cette fille. Et du coup, il ne pourrait absolument rien y avoir à côté de ça. Impossible. Parfaitement impossible même, si on voulait vraiment tout savoir. Donc bah ouais, voilà. Il n'y avait rien d'autre à en dire, de toute manière et c'était surtout sur ça qu'il fallait que l'on se concentre, que cela nous plaise ou non, de toute façon. Il fallait juste faire avec. Il n'y avait rien à faire à côté de ça. Point barre oui voilà.  « Ne dis pas n'importe quoi voyons. Tout va bien se passer. Et si quelque chose vient à ne pas se passer, je détendrais l'atmosphère. Et de toute façon, tu le verras toi même, ma mère est super cool. Elle va t'adorer, je n'en doute pas une seule seconde ». Oui voilà, et c'était ça le plus important, quoi que l'on en dise. Oui voilà. C'était ce qu'il y avait de plus important de toute façon.

Il attendit ensuite sagement qu'elle soit prête et ils prirent la route. Il glissa sa main dans la sienne, embrassa doucement son front, lui jura que tout irait bien et voilà, le tour fut joué, ils prirent ensuite la route. Ce qui n'était pas plus mal de toute manière, c'était ce qu'il y avait de plus important, elle en était parfaitement convaincue, de toute façon, et il n'y avait absolument rien d'autre à en dire. C'était ça qui comptait le plus. C'était ça le plus important. Et à côté de ça, on aurait beau dire ce que l'on voulait, le reste ne comptait pas, ne comptait pas une seule seconde. Et c'était aussi sur ça qu'il fallait qu'on se concentre, au moins un peu, de toute manière. Même si ce n'était pas toujours aussi facile qu'on pouvait bien le vouloir. Mais bon, il fallait apprendre à faire avec,q ue cela nous plaise ou non, en fin de compte. Donc bah oui, voilà.  « Tout ira bien, allons y ». Bon, du coup, le plus rapide était le transplanage. Ce n'était pas le transport que la jeune rousse préférait mais c'était le plus rapide. Du coup, hop, ils transplanèrent. Et une fois arrivés devant la maison, l'ancien Serpentard lui laissa quand même quelques minutes pour qu'elle puisse récupérer, ce qui était normal, de toute façon. Logique non, qu'il puisse vouloir lui laisser du temps pour récupérer. Oui voilà.  « Ca va ? ».

Et une fois que la réponse fut positif, il frappa à la porte. Sa mère ne mit même pas une minute à ouvrir la porte.  « Kaïn chéri ! Pile à l'heure ! Bonjour Keira, vous êtes fabuleuses ! Il faudra me dire où vous achetez vos habits ! Il faudra à tout prix que j'y aille ! ». Et voilà, le jeune homme n'avait plus qu'à les laisser parler chiffon. En même temps, sa mère n'était pas en reste là. La mère du garçon était une femme grande, mince, vraiment jolis avec ses longs cheveux bruns bouclés et ses yeux verts. Là, ce soir, elle portait un pantalon rose, serré, ainsi qu'un Tshirt multi couleur ( Vert, bleu et jaune ), alors que ses cheveux étaient lâchés sur ses épaules. Une belle femme haute en couleur. Normal que le jeune homme ait pu craqué sur Keira. D'une certaine manière, elle lui rappelait sa mère.  « Oh mais quelle hôte je fais ! Allez donc, rentrez à la maison voyons ! ». Kaïn posa doucement ses lèvres sur le front de sa mère et, la main de la jeune rousse toujours dans la sienne, il l'entraîna vers l'intérieur.  « Je suppose que les présentations ne sont pas nécessaires hein maman ? Keira, je te présente ma mère, Meredith ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Ven 25 Mai - 9:52

Kaïn avait beau le lui rabacher, elle avait toujours du mal à croire qu’une mère puisse aimer une fille comme Keira. Oh, en ‘amie’ de son fils sûrement cela poserait-il moins de problèmes (encore que…) mais alors en petite amie ??? La rouquine avait beau être un peu bête sur les bords, pas forcément futée, un peu lente à la détente (quand on touchait à des domaines plutôt spirituels) elle savait quand même qu’elle n’était pas l’image de la belle fille idéale. Et puis elle ne voyait pas du coup comment diable elle pourrait en vouloir à quiconque de penser cela ! Elle était beaucoup ‘trop’. Trop tout ! L’excès qui faisait sa vie, sa manière d’être générale était étouffant (elle se demandait d’ailleurs comment Kaïn arrivait à la supporter, très franchement). Elle cessa malgré tout de répliquer le contraire de ce qu’affirmer le jeune homme, puisque ce débat était sans conteste stérile.

Finalement ils transplanèrent donc (pour le plus profond déplaisir de Keira qui tangua un moment sur place, toute verdâtre). Quand la sorcière fut un peu remise sur pied (ce qui n’était pas évident puisqu’en plus elle était de faible consistance de nature et qu’elle avait la manie de s’affamer, ça n’aidait pas vraiment…). Et quand il sonna, elle crut qu’elle allait mourir (tachycardie, hyperventilation, arrêt cardiaque, infarctus du myocarde, attaque cérébrale… Bon en fait tout était envisageable étant donné l’était d’angoisse dans le quel elle se trouvait. Elle était à deux doigts de vomir de la bile et de tomber dans les pommes.)

Puis la porte s’ouvrit sur la mère de Kaïn… La première chose que pensa la rouquine c’était qu’elle était belle. Et dynamique. Et même qu’elle lui faisait un peu penser à elle-même… C’était plutôt bizarre d’ailleurs… Mais ça la rassura légèrement malgré tout !

« Bonjour Madame. »

Elle lui offrit un sourire la laissant parler et au compliment énoncé elle ne pu que sourire bien plus naturellement cette fois :

« Merci, c’est surtout des cadeaux de créateurs que j’ai en fait… »

Keira faisait rarement des achats vestimentaires, puisqu’on avait tendance à lui donner des vêtements pour qu’elle sorte avec et soit donc bien vue avec… Une des nombreuses formes de son travail. Elle ajouta rapidement :

« Mais vous pouvez me tutoyer, vous savez. Personne ne me vouvoie. »

Elle avait d’ailleurs était un peu choquée d’être vouvoyer à l’instant. Dans son travail de mannequin, on n’avait jamais pris la peine de la vouvoyer. On la connaissait depuis le berceau alors bon, pourquoi la vouvoyer sous prétexte qu’à présent elle était réglée ? Et dans la musique, elle insistait fermement pour ne pas être vouvoyée. Elle avait l’impression d’être vieille quand on lui faisait ça !

Ils finirent par entrer donc et ainsi Keira su le prénom de cette femme des plus ravissante (même si elle était âgée –du point de vue de Keira-, elle était absolument magnifique). La rouquine eut un léger pincement au cœur. Elle aurait tellement aimé avoir une mère comme celle de Kaïn… Qui sache être fière de son enfant, qui soit aussi souriante, dynamique… Jamais Keira ne s’était sentie aussi éloignée de sa mère que depuis qu’elle avait tout tenté pour lui plaire… Elle sortit d’ailleurs de son sac un petit paquet qui contenait un collier en argent :

« Je ne savais pas trop quoi vous offrir pour vous remercier pour votre invitation… »

Tournant la tête vers Kaïn, l’air faussement réprobateur, elle ajouta :

« Si seulement Kaïn avait pu me prévenir plus tôt sur vos goûts vestimentaires, je suis sûre que j’aurais pu trouver quelque chose de plus coloré ! »

Elle offrit un sourire à la fois moqueur et amusé à son chéri.



 Will you still love me ?

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Will you still love me when I got nothing but my aching soul ?
I know you will... I know you will...
Will you still love me when I'm no longer beautiful ? @Lana Del Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Mar 29 Mai - 12:48


Bon okay oui, peut être que le jeune homme aurait pu penser à lui dire que Keira ressemblait à sa mère, mais il n'y avait pas pensé une seule seconde. Il fallait dire qu'il avait beau aimer sa mère du fond du cœur, il ne se voyait pas vraiment parler d'elle avec sa petite amie. Non pas que l'on puisse croire que c'était débile ou un truc du genre hein. Mais ouais, les parents n'étaient pas vraiment un de ces sujets de conversation préféré. Et on ne pouvait quand même pas lui en vouloir non ? Mais ouais, enfin bref, tout ça pour dire qu'il n'y avait pas pensé une seule seconde. Il n'en avait pas eu le réflexe mais il avait l'illusion qu'elle n'allait pas particulièrement lui en tenir rigueur. Heureusement d'ailleurs parce que bon, ce n'était pas non plus comme s'il avait fait exprès. Il avait juste voulu les présenter l'une à l'autre, point barre. Mais il n'avait pas pensé une seule seconde à aborder ce sujet précis Mais bon bah voilà, c'était ainsi, et du coup, c'était loin d'être facile, vraiment loin. Donc bah ouais, il ne restait plus qu'à voir comment est-ce que ça allait bien pouvoir se passer entre eux. Elle ne le savait que trop bien. Oui voilà.  « Des cadeaux de créateur ? Non mais sérieux, vous avez vraiment beaucoup de chance ! ». La mère du jeune homme aimait les vêtements. Du coup, elles pouvaient parfaitement parler comme ça pendant des heures et des heures sans même que cela ne le choque. Du coup, il n'intervenait pas, lui, il ne voyait pas, de toute façon, ce qui aurait bien pu dire alors il préférait se taire. C'était sans doute la meilleure solution de toute manière. Donc il n'ajoutait absolument rien. Non pas qu'il soit dérangé par la conversation ou ce genre de chose hein, loin de là même. Mais ouais, disons juste qu'il trouvait ça vraiment cool que sa mère et Keira puissent bien s'entendre si vite. Sa mère n'était jamais difficile, avec les gens qu'il fréquentait de toute façon. D'après ce qu'elle disait, son fils était suffisamment intelligent pour choisir ses amis et ainsi, elle n'avait pas la moindre raison de trop y penser.  « Si je viens à te tutoyer, je veux que tu en fasses de même d'accord ? ». Et oui, elle était comme ça. Elle refusait de tutoyer si on n'en faisait pas de même avec elle. Il en était absolument hors de question même, si on voulait tout savoir. Et on ne pouvait pas lui en vouloir hein, c'était juste qu'elle trouvait ça normal, en faite.

Pour le cadeau, par contre, la mère de Kaïn se sentit toute offusquée.  « Voyons Kaïn, tu aurais dû lui dire qu'elle n'avait rien à ramener hein ! ». Elle accepta le présent, parce qu'il aurait été impoli de refuser mais c'était bien là la seule raison. Elle le déballa doucement et délicatement et le présent lui plu, bien sûr, mais elle en fut encore plus dérangé en fin de compte. C'était trop bizarre. En faite.  « C'est vraiment magnifique Keira. Mais tu n'avais vraiment pas à me faire un tel cadeau ». Elle l'embrassa sur les deux joues.  « Oui bon, j'avoue avoir un peu merdé. Désolé ! Mais ça m'est sorti de la tête et au moins, comme ça, la surprise est plus grande non ? C'est pas si mal.. ». Ouais, d'une certaine manière en tout cas. Après, bah ouais, il avait un peu foiré le coup. Mais bon. Bref ! Il déposa un tendre baiser sur le front de sa petite amie et finit par se lever.  « Alors, que voulez-vous voir très chère femmes de ma vie ? ». Un peu trop formel oui, sans doute. Et cela fit grandement rire sa mère.  « Bravo mon fils, tu vas finir par me faire croire que tu les fais toutes tomber ! ». D'un air complice, elle se tourna alors vers Keira.  « Quoique, je suis sûre que c'est le cas ! Mais heureusement, mon fils a de très bon goûts. Vous êtes fabuleuse. Apporte moi un mojito chéri ! ». Il attendit que sa copine lui dise ce qu'elle voulait et il finit par filer en direction de la cuisine pour y prendre ce qu'on voulait qu'il prenne, chaque commande quoi. Oui normal, de toute manière. C'était plutôt logique en fin de compte, si on y repensait attentivement.

Il finit par revenir avec les commandes, tel un parfait serveur et les tendit aux concernées. Pour sa part, il se contenterait d'un verre de champagne. Des goûts de luxe ? Non pas tant que ça. Mais bon, allez quoi, ce n'était qu'une bouteille grande ouverte sous son nez hein. C'était sa mère qui avait cette tendance à aimer boire du champagne. Et ce n'était pas lui qui allait le lui reprocher, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Jeu 31 Mai - 20:15

Pour ce qui était d’avoir ou non de la chance, Keira sourit :

« C’est surtout que personne d’autre ne peut rentrer dedans, à part les autres mannequins, donc bon… Et ça leur fait toujours un peu de pub en plus. C’est seulement du marketing. »

Keira ajouta sans la moindre hésitation :

« Vous n’aurez qu’à venir avec moi la prochaine fois, on pourra sans doute dégoter des trucs ! Surtout que vous êtes vraiment grande et mince, vous n’avez jamais voulu être mannequin lorsque vous étiez plus jeune ? »

Pas qu’elle était vieille, non. Mais trop vieille pour être mannequin, oui. C’était plutôt évident. Même Keira n’était plus toute jeune dans le milieu après tout. Pour ce qui était du tutoiement, ça sentait le chantage, non ? –snif snif-. Mais la rouquine accepta, ne voyant là qu’une seule issue et cette dernière consistait à accepter la proposition :

« D’accord alors… »

Puis Kaïn se fit réprimander par sa mère alors que Keira lui donnait le collier qu’elle avait choisi pour elle. Histoire de sauver les arrières de son Amoureux, la rouquine se permit de répondre :

« Je vous l’aurais quand même offert, que Kaïn me dise non ou qu’il ne me dise rien. Parce que je suis vraiment très honorée d’être ici aujourd’hui, et je voulais vous remercier. Sincèrement. »

Elle se mordilla la langue et reprit :

« Enfin ‘te’ remercier. »

Oui oui ça allait venir, patience, patience ! Puis vint le moment de choisir à boire. Bon là encore ça allait, puisque Keira buvait comme un trou, quelle descente elle avait pour une nana l’air de rien !. L’étape compliquée viendrait après, quand il faudrait manger… Parce que très franchement, la rouquine ne voyait pas du tout comment elle allait décemment pouvoir tout avaler… Déjà que 10 bouchées c’était trop…

A la remarque de Meredith sur les capacités de tombeur de son fils la rouquine ne put que pouffer. Ciel si sa mère savait… (parce qu’il était évident qu’elle ne savait pas). Heureusement, Keira n’était pas une balance non non elle est de la mafia, elle respecte ses frères !. Evidemment que c’était un sale tombeur ! Même qu’il en avait grave fait baver ç Keira pendant genre super longtemps ! Et que maintenant s’il osait désertait, elle le tuerait. Ni plus, ni moins (et après elle se suicidera, façon Romeo et Juliette, ce sera romantique, triste, tragique même !). La rousse fut touchée, sincèrement, par le compliment de Meredith. C’était la première fois qu’elle rencontrait la mère d’un de ses petit ami, en plus ce n’était pas n’importe lequel de ses petit ami mais bel et bien l’Amour de sa vie (avec un grand A, oui). Aussi al sorcière souffla un :

« Merci… »

Reconnaissant. Puis elle répondit à son petit ami :

« Comme ta maman s’il plait mon Kaininouchet d’amour de cœur que j’aime très fort mon Cœur. »

Il partit puis revint avec les verres et servit donc les deux femmes et lui-même. Keira lui offrit un petit sourire. Son visage avait retrouvé une composition humaine, elle semblait moins déprimée à présent. A dire vrai, elle n’avait presque plus peur !



 Will you still love me ?

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Will you still love me when I got nothing but my aching soul ?
I know you will... I know you will...
Will you still love me when I'm no longer beautiful ? @Lana Del Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Mar 19 Juin - 14:46



Bon, que l'on ne se formalise pas hein, Keira n'était pas en train de dire que sa mère était grosse. De toute façon, à côté de la jeune rousse, tout le monde pouvait paraître gros. Donc non, il ne fallait pas paniquer, c'était juste comme ça, en faite, ça avait toujours été comme ça, en fin de compte. Et de toute façon, Kaïn était pleinement confiant, il savait très bien qu'il n'avait pas la moindre raison de se prendre la tête, il savait très bien que de toute façon, sa mère n'allait pas s'en formaliser. Oui, il y avait des gens qui auraient probablement mal pris ce genre de petite phrase, même s'il n'y avait pas tant de chose méchante dans tout ça. Mais une femme mince ne rêvait pas forcément de se faire entendre dire qu'elle ne l'était pas suffisamment quoi. Normal, en fin de compte. Mais bref, hors de question pour elle de mal le prendre, sa mère avait des années, elle avait de l'âge, du coup, on ne pouvait pas être tant une pin up que ça. Et la mère de Kaïn aimait vivre, de toute façon, donc il était parfaitement hors de question pour elle de s'empêcher de vivre juste pour garder la ligne.  « Oui, je m'en doute pleinement ma jolie. Mais en tout cas, chapeau à l'artiste ». Oui voilà, parce qu'elle était à croquer. Mais bon, Kaïn n'était pas très objectif en pensant ça, puisque bien sûr qu'il la trouvait belle non mais oh. Et voilà qu'elles parlaient fringues et tout ça. Il était clair que ce n'était pas lui qui allait se mêler à une telle conversation. Il avait beau être un mannequin, au final, ça ne voulait pas dire pour autant qu'il allait porter plus d'importance aux vêtements et tout ça. Il aimait bien paraître mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'il allait se prendre la tête, il en était absolument hors de question en faite. Oui voilà.  « Oui, nous irons faire un peu de shopping ensemble tiens ! Mannequin ? Moi ? Tu me flattes ma belle ! Non, je n'y ai jamais songé. Fonder une famille a toujours été une de mes priorités. Et regarde cette bouille d'ange ! ». Elle tendit la main pour pincer la joue de son fils mais il s'écarta doucement avec une grimace sur les lèvres.  « Oh allez, tiens toi donc ! Je suis bien trop grand pour que tu continues à me pincer la joue, tu ne crois pas ? ». Oui voilà. Bon, okay, dans l'intimité, elle ne le faisait pas, heureusement ! Mais là, ça l'amusait, elle aimait bien lui mettre la honte ! Enfin.. C'était juste pour s'amuser bien sûr, mais elle ne pouvait que rarement sans empêcher, en faite.

La mère de Kaïn se mit à piquer un fard, alors que Keira lui disait qu'elle était honorée d'avoir été invitée. C'était du gros délire, du gros n'importe quoi. Mais il lui était parfaitement impossible de se prendre la tête avec tout ça et en fin de compte, il en était même parfaitement hors de question, en faite. Il était hors de question pour elle de trop se prendre la tête avec les choses et tout ça. Mais elle savait qu'elle ne pourrait pas faire autrement, et ça, c'était plutôt important, en fin de compte, même si ce n'était pas simple, pas simple du tout.  « Oh mais ne dis pas n'importe quoi ma chérie ! Tu me touches vraiment ! Surtout que tu sais, c'est moi qui suis honorée d'enfin avoir le plaisir de connaître une fille qui plaise autant à mon fils ! Tu n'imagines même pas à quel point il m'a parlé de toi ». Et hop, c'était au tour du fils de se mettre à piquer un fard. Voilà qui n'était pas vraiment marrant, à ses yeux en tout cas ! Bordel, du gros délire tout ça ! Sa mère abusait là !  « Mais t'as fini oui ! M'afficher comme ça, devant Keira, ce n'est pas très cool ! ». Oui voilà.

Le jeune Serpentard ne tarda pas à aller chercher ce que ces dames désiraient boire. En même temps, il n'allait pas pouvoir s'attarder plus longtemps hein, il n'allait pas passer cinquante ans dans la cuisine et les laisser bavarder alors que si ça se trouvait, ils allaient se mettre à dire tout et n'importe quoi, et c'était bien la toute dernière chose qu'elle voulait entendre. Logique, en fin de compte.  « Merci mon chou ». Et une fois qu'elles eurent leurs verres dans la main, il retourna dans la cuisine pour se prendre une bière. Bah quoi ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   Jeu 28 Juin - 12:59

Keira trouvait que Kaïn avait vraiment beaucoup de chance… Elle l’enviait tellement d’avoir une famille… Parce que si Keira était loin d’être orpheline d’un point de vue administratif, elle n’avait jamais eu la sensation d’être vraiment un membre à part entière d’une ‘famille’. Elle était simplement un salarié de plus dans l’entreprise Williams. Seuls comptaient les résultats. Il n’y avait aucun sentiment, si ce n’est la haine… Et elle détestait ça. Il fallait produire plus, donner toujours plus, et peu importait si la santé en pâtissait, du moment qu’ils avaient des résultats… Alors que les prunelles azur de la rouquine dévisageait longuement la mère de son âme sœur, elle ne pouvait ressentir autre chose que de l’admiration pour cette femme. Ainsi que le bonheur de peut-être faire un petit peu parti de ce clan qui ressemblait bien plus à une famille idéale que la sienne, de son point de vue…

Souriant donc doucement à Meredith, la rouquine jeta un coup d’œil à son petit ami… Elle ne s’était pas vraiment attendue à ça. Pourtant il lui avait bien dit que ses parents étaient cool, mais… Entre la parole et l’action se trouvait tout un monde, mine de rien ! La relation qui unissait Kaïn et sa mère avait tout d’une relation rêvée du point de vue de la rouquine, mais elle n’osa pas le dire… Elle sentai qu’il avait beaucoup d’amour ici, et étrangement, elle avait un peu le sentiment d’être à côté de la plaque. Elle n’avait pas la moindre idée de ce que représentait une vie de famille normale. Y être ainsi confrontée, c’était bizarre… Pas désagréable non plus ! Mais bizarre…

La rouquine avait soudainement perdu la parole (ce qui relevait d’un sérieux exploit mine de rien en ce qui la concerne !) Elle esquissa un petit sourire à l’attention de Meredith sans trouver rien à répondre. C’était déstabilisant (pour elle en premier !). Quand la mère de Kaïn lui pinça la joue, la rouquine ne put s’empêcher de pouffer, amusée. Avait-il conscience de sa chance ?

Keira retrouva un peu d’assurance (et sa langue) quand Meredith lui parla de son fils qui aurait, apparemment beaucoup parlé de la rouquine. Les prunelles brillant alors de malice, la sorcière se pencha, amusée, vers Meredith, ignorant les protestations de son petit ami (mais si mais si, elle l’aime !)

« Ohhh ???! Vraiment ??? Il a di quoi ????? »

Ben quoi ???? La rousse était franchement amusée par cette situation ! Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait parler ainsi à sa presque belle-mère ! Quand son petit ami lui rapporta à boire, elle lui sourit, le remerciant d’un murmure.





 Will you still love me ?

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Will you still love me when I got nothing but my aching soul ?
I know you will... I know you will...
Will you still love me when I'm no longer beautiful ? @Lana Del Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viens chez moi [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viens chez moi [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Luron
» [CLOS] [Sunny/Archi] Viens chez moi j'habite chez une copine.
» Viens chez moi, j'habite en terre hostile ! [PV : Steph N Ryu]
» Viens chez moi ... J'habite chez une copine [PV Eve]
» Viens chez moi, j'habite chez une amie. Ah ba non... Chez toi ! [NOLAN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: