AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Retour à la maison, en route ! ( pv )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 272
Âge : 23 ans ( 02-01-1990 )
Actuellement : Employé à la brigade de police magique


MessageSujet: Retour à la maison, en route ! ( pv )    Mar 29 Mai - 21:00

Il plaqua ses cheveux en arrière, il faudrait peut-être qu'il pense à les couper un peu. Mi-longs, on l'avait forcé à les raccourcir cet hiver, mais depuis les cheveux de Nikolaï avait quand même bien repoussé étant alors revenus à leur longueur hivernale avant passage sous des ciseaux. Il aimait bien comme ça, ça lui donnait une allure de lion fougueux allant terriblement bien avec la maison à laquelle il appartenait. Il terminait sa valise, ça y est, il retournait chez lui, l'endroit qu'il considérait comme sa maison même s'il ne retrouverait pas ses parents. Le Docteur Lubenovitch était un peu comme son père (à tendance grand père dirons nous), mais ce n'était certainement pas la même chose ce dernier ayant tendance à exposer son analyse du garçon à chacune de leur conversation statut de psychiatre obligeant. " Et voilà terminé ! " souffla-t-il lorsqu'il eut réussi à faire rentrer toutes ses affaires dans sa valise. Alaina en sauterait au plafond si elle y voyait le sacré bordel à l'intérieur, mais on passerait outre surtout que ça ne dérangeait pas le rouquin qui viderait sa valise dès qu'il serait arrivé.

Il ne savait pas encore où est-ce qu'il irait en vacances et même s'il partirait. Le foyer n'était pas bien fortuné alors espérer partir quelque part ça allait être dur, mais déjà changer du cadre de Poudlard ça ferait quelques vacances. Ce n'était pas tous les jours qu'il rentrait chez lui alors bon. Il fit glisser sa valise le long des escaliers du dortoir de Gryffondor espérant que ce qui venait de violemment se cogner contre les marches n'était pas son télescope. Le départ était imminent, après qu'il ait petit déjeuné, ils s'étaient dits avec Joy qu'ils se diraient au revoir seulement à leur arrivée à Londres, du coup ils allaient pour le moment trainer avec d'autres amis qu'entre eux. Il ne voulait certainement pas que le fait qu'il sorte avec Joy soit la priorité dans toute chose, il voulait faire la part des choses et aussi bien fréquenter d'autres personnes que fréquenter Joy.

" On se dépêche de rejoindre les calèches. " s'exclamèrent les préfets et professeurs tandis que petit à petit l'école se vidait. Nikolaï embarqua dans l'une d'elle pour après quelques minutes finir par arriver à la gare de Pré-au-lard, celle par laquelle ils arrivaient chaque année aussi. Poudlard c'était terminé pour cette année et ce n'était pas sans une pointe de nostalgie qu'il quittait les lieux. Cette année il s'était quand même passé pas mal de choses. Le train était présent, la fumée qu'il dégageait camouflant sa couleur rouge vive, mais laissant les élèves savoir où ils marchaient tout de même. Nikolaï pénétra à l'intérieur du véhicule et commença à naviguer dans les longs couloirs cherchant un de ses amis pour pouvoir passer un voyager à papoter tranquillement. Trainant sa valise avec lui il finit par trouver quelqu'un pour son plus grand bonheur, William MacOlley. Serdaigle de troisième année, ils se fréquentaient de temps en temps souvent pendant les cours : " Hey ! " lança Nikolaï en guise de salut avant d'installer sa valise dans un des filets à bagages.

" Prêts à rentrer chez toi ? " demanda le rouquin souriant. Par la fenêtre ils pouvaient distinguer les élèves se ruer vers les portes après quelques au revoir larmoyants pour ceux qui n'avaient pas l'occasion de se retrouver à Londres ou autre tandis que certains ne souhaitaient pas partir aimant trop pratiquer la magie. C'était sans aucun doute les mêmes sentiments que pouvait ressentir Nikolaï, mais après tout ils revenaient tous l'année prochaine non ? A l'exception des septièmes années bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Retour à la maison, en route ! ( pv )    Ven 8 Juin - 23:13

William était passé d’un état de concentration maximum à un état plus calme, et plus serein, en effet les examens s’achevaient tout juste. Il était tout à fait confiant, et prêt à partir en vacances. Rien de vraiment prévu pour les MacOlley, il allait revoir ses amis d’enfance, enfin il serait plus judicieux de dire, ses copains moldus qui n’en savaient rien de son année scolaire, ou qui ne connaissait pas vraiment la réalité. Il allait surtout s’occuper avec son père et travailler sa batterie pour la rentrée, et l’éventuel futur groupe. Il finissait donc de ranger sa chambre, un peu en retard par rapport à ses camarades de chambre qui avaient déjà terminé. Les années passaient de plus en plus rapidement, et William en était tout à fait conscient. Mais il préférait ne pas trop y penser, la nostalgie ne fait pas partie de son quotidien, s’il s’y plongeait, il n’en ressortait plus.

En sortant avec son animal en main, il voyait le flot d’élèves qui se souhaitaient déjà de passer de bonnes vacances, de penser à écrire à l’un. Il croisait lui-même quelques camarades à qui il adressa des sourires ou des signes de têtes. Il n’était pas vraiment proche de ceux-là, c’était des amis de tous les jours. Il avait de toute façon prévu de retrouver Zane et d’autres pour faire le voyage ensemble. C’est d’ailleurs à ce moment-là que William se rendit compte qu’il avait oublié quelque chose de particulièrement précieux. Il venait d’oublier son écharpe qu’il avait laissée spécialement au dessus de son armoire. Il était en bas des escaliers et décida de remonter en hâte, bien que déjà en retard retrouver sa satanée écharpe. Elle lui avait déjà causé quelques soucis avec la préfète Serdaigle, mais il s’agit d’une autre histoire. Il remontait quatre par quatre les escaliers de la tour, essoufflé lança le mot de passe à quelqu’un qui semblait déjà en vacances. Il finit par regagner les calèches qui mènent à la gare. Il n’avait pas l’habitude d’être en retard, et il lui arrivait même de se mettre dans tous ses états lorsqu’il lui manquait quelques minutes. Il ne pensait plus qu’à ses parents sur le quai de la gare, les attendant, lui et sa sœur. Les calèches se suivaient, et lui étant en retard s’était retrouvé seul dans la sienne. Il entendait petit à petit les cris des professeurs qui invitaient les élèves à rapidement regagner leur voiture. La fumée du train avait déjà tracé une haute colonne ce qui annonçait le départ imminent.

Il ne prit pas le temps de chercher ses amis, sachant qu’ils devaient déjà être rentré pensant qu’il allait les rejoindre. C’était d’ailleurs le but premier de William qui allait parcourir plusieurs voitures à leur recherche. Mais sa recherche fit rapidement stoppée par un professeur qu’il ne connaissait pas encore, qui lui demandait bien gentiment d’arrêter de trainer dans les couloirs et de rentrer dans une cabine. Le train venait pourtant de démarrer. Comme à son habitude, il obéit et rentrait dans une cabine dans laquelle deux premières années discutaient de leurs vacances. Tant pis pour les amis. Et pourtant, à peine son sac poser sur le filet à bagage au dessus des banquettes Nikolaï ouvrait la porte pour y entrer à son tour. Il avait eu l’air lui aussi de chercher des élèves qu’il connaissait. Il n’était pas trop mal tombé, William et Nikolaï était amis depuis cette troisième année, ils avaient eu l’occasion de partager certains cours à côté. En ouvrant la fenêtre, Nikolaï avait créer un reflet éblouissant avec le soleil levant ce qui aveugla l’espace d’une seconde William. Les deux jeunes filles continuaient comme si de rien n’était leur discussion.

- Niko !

Le train se mettait en route, lançant un souffle bruyant en guise d’au revoir. William aida le Gryffondor à mettre sa valise à côté de la sienne.

- Oh bah, on commence à être habitué, j’ai failli être en retard mais oui sinon je suis prêt.

La logique n’était pas ce qu’il y avait de plus présent dans la phrase de l’ex troisième année. Il n’était pas confus, mais son esprit n’avait pas encore repris son rythme normal.

- Et toi ? Pressé d’être en vacances ? Tu pars non ?

En fin d’année, William avouait avoir un léger mélange dans son cerveau, il ne savait plus qui allait où et quand ; il avait entendu tellement de destinations, qui par ailleurs le faisaient rêver. Il ne savait plus du tout si Nikolaï lui avait décrit ses prochaines vacances, il ne savait même plus si lui avait parlé des siennes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 272
Âge : 23 ans ( 02-01-1990 )
Actuellement : Employé à la brigade de police magique


MessageSujet: Re: Retour à la maison, en route ! ( pv )    Mar 19 Juin - 21:25

Nikolaï n'était pas encore dans sa cabine car comme un bon nombre d'élèves qui il tentait de trouver au moins une personne avec qui passer le voyage agréablement. Magie ou pas, ça ne raccourcissait pas un voyage qui était assez long alors autant le passer avec quelqu'un. C'est finalement sur un bon ami qu'il tomba, William MacOlley qui était à Serdaigle et de la même année que lui, un bon moyen de passer le voyage agréablement c'était certain. Il le salua tandis que soudainement le sifflet du train vint annoncer le départ de ce dernier. Ils n'étaient pas seuls dans la cabine, deux filles, plus jeunes qu'eux étaient présentes, mais elles ne firent pas plus attention que cela au rouquin trop absorbées dans leur discussion. Il les dérangea juste le temps d'installer sa valise dans le filet à bagage avec l'aide de William : " Merci. " dit-il. Puis ils s'installèrent l'un face à l'autre.

Pour lancer la conversation le Gryffondor demanda alors à son interlocuteur s'il était prêt à rentrer chez lui, ce à quoi le bleu et bronze répondit que oui bien qu'il ait faillit être en retard après avoir précisé qu'il finissait par être habitué : " C'est quand même quelque chose, je ne suis pas rentré pour les vacances de Noël donc ça va faire longtemps que je n'ai pas vu ma famille. " dit-il. Famille sans qu'il ne précise qu'elle n'était pas composée par ses parents décédés, une vérité qu'il cachait aux yeux de tous même à Joy. Enfin surtout à Joy, il ne voulait absolument pas qu'elle apprenne la vérité, il supposait vraiment qu'elle le prendrait mal. Ca faisait combien de temps que c'était arrivé maintenant ? Trois ans, quatre ans ? Il ne préférait même pas compter.

" Il t'est arrivé quoi pour que tu sois presque en retard ? " demanda Nikolaï bien que finalement William soit arrivé avant lui. Pour ce qui était des vacances, William lui demanda s'il était pressé d'y être et s'il partait ce à quoi le rouquin répondit : " Je ne sais pas, j'aime bien Poudlard, puis là on ne va pas pouvoir utiliser la magie c'est toujours triste. Par contre je ne sais pas si je pars, on ne m'a pas dit et toi ? " demanda-t-il à son tour. Discuter vacances c'était toujours ce qu'il se passait dans les trains pour les retours chez soit, le petit duo ne dérogerait pas à la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Retour à la maison, en route ! ( pv )    Sam 23 Juin - 22:09

À vrai dire, toutes les discussions portaient sur le même genre de sujet, les vacances, la fin des examens, penser à s’écrire, les « à l’année prochaine ». William ne réalisait pas encore vraiment qu’il partait de Poudlard pour deux moins, et que quand il serait temps de revenir, il serait en quatrième année. De toute façon, rien de vraiment particulier n’allait changer. Quelques matières en plus peut-être, mais les amis, les gens allaient rester les mêmes. Ou presque. Il y allait certes y avoir quelques nouveaux, mais c’était la même chose depuis déjà deux ans. Il avait hâte de se rendre au chemin de Traverse, comme il aimait faire les courses de pré-rentrée, surtout avec son père. Il avait aussi envie de voir Ruby, ce qu’ils s’étaient tous les deux promis.

Il était tout aussi pressé de revoir sa famille et sa chambre. Lui non plus n’avait pas bougé depuis Noël. Il avait envie de retrouver son quartier, ses amis, sa pluie. Il se souvenait avoir passé quelques journées à ne rien faire avec Nikolaï, tous les deux se ressemblaient dans le sens, où, vu de l’extérieur, ils ne donnaient pas une image de foufous. Et tant mieux d’ailleurs, mais c’était sympa de traîner, de discuter avec lui, aucune prise de tête.

-Ah ouais, moi non plus. Ca fait long quand même, j’ai bien hâte de pouvoir retrouver mon jardin tiens. Et la famille aussi, mais bon…

Evidemment qu’il voulait revoir sa famille. Mais c’était plus difficilement avouable. Il avait eu 14 ans il y avait peu, il restait un garçon bientôt en plein dans l’adolescence. Et oui, son jardin lui manquait tout autant. Il avait besoin de se retrouver en comité restreint. D’ailleurs, William ne connaissait pas grand chose concernant la famille de son copain, mais il n’était pas très curieux, si il n’en parlait pas beaucoup, ou pas en détail, et bien c’est qu’il n’y avait pas besoin.

Quelle était donc la raison de son retard… Et bien, sûrement sa manie d’attacher beaucoup trop d’importance à une écharpe. Ou bien, un manque d’attention, ou une précipitation trop précipitée. Enfin, peu importe, tout ça à cause d’un oubli.

- J’ai eu un petit problème, j’avas oublié un truc dans ma chambre, et après, les carrosses ont mis un peu de temps à arriver. Mais bon, je me suis aussi pressé pour pas grand chose.

Comme dit plus haut, le retard, ce n’était pas quelque chose qui faisait partie de ses habitudes. Il souhaitait donc par dessus tout l’éviter le plus souvent possible. Surtout que dans ce cas-là, il n’y avait pas de quoi s’affoler. Il avait fini presque en avance à parvenir au train. Oui enfin, presque. Nikolaï avait aussi la fâcheuse tendance à avoir très souvent raison. William finissait par en être jaloux. Bien-sûr, il l’oubliait, mais quand il n’était pas à Poudlard, il n’avait pas le droit d’utiliser la magie. Et c’était d’ailleurs bien ennuyant quand on connaissait tout ce qu’on pouvait faire avec. En tout cas, il ne pouvait pas lui enlever le fait que lui non plus ne savait pas ce qu’il ferait de ses vacances.

- Ouais, c’est sûr… Mais bon, j’ai été habitué pendant presque six ans à vivre dans un monde sans magie, donc je pense pouvoir m’en sortir vivant. (il exagère évidemment). Je sais pas trop où je vais mais normalement, je ne pars pas. Sauf si mon père décide de nous emmener en Alaska, mais ça ne me tente pas vraiment.


Il n’avait aucune idée de pourquoi du comment l’Alaska était venue en premier dans sa tête. Il n’y avait aucun lien, aucun rapport avec ce que son père pouvait faire, ni vouloir. Mais bon, des fois ça lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 272
Âge : 23 ans ( 02-01-1990 )
Actuellement : Employé à la brigade de police magique


MessageSujet: Re: Retour à la maison, en route ! ( pv )    Dim 1 Juil - 16:47

Oui ça faisait un bout de temps, six mois environs qu'il n'était pas rentré chez lui, ça remontait. Mais il n'avait pas eut envie, il était bien avec Joy dans sa petite idylle amoureuse où il faisait croire que ses parents étaient encore vivants. Mais que se passerait-il le jour où elle souhaiterait les voir ? Enfin, il n'y pensait pas, il ne voulait pas y penser pour la simple et bonne raison que ce serait un moment douloureux. " C'est clair, puis même si Poudlard c'est immense et qu'on a surement pas tout vu de l'école, on finit vite par revoir les mêmes endroits ça fait du bien de changer. " ajouta le rouquin. Par la suite le Gryffondor demanda au Serdaigle pourquoi il pensait être en retard et le Serdaigle lui expliqua alors. Il avait oublié quelque chose qui a du le fait retourner dans son dortoir et la seconde fournée de calèches avait mis du temps à arriver ce qui avait entrainé ce qu'il pensait être un retard puisque finalement il était tout de même arrivé avant Nikolaï. " Ouais ben si tu pensais être en retard qu'est ce que j'aurais été moi pour être arrivé après toi. " lança-t-il alors en riant.

William demanda alors à Nikolaï s'il était prêt à partir en vacances et s'il avait une destination de prévue. A la première question le rouquin répondit qu'il ne savait pas trop puisque après tout ils n'allaient plus pouvoir pratiquer la magie avant Septembre prochain ce qui allait être long. A la seconde question là pareil il ne savait pas. Généralement le foyer essayait d'emmener pendant une semaine ou deux tout le monde en vacances par petit groupe, mais jamais bien loin, souvent au bord de mer histoire de respirer l'air iodé changeant alors de la campagne anglaise dans laquelle le foyer se trouvait. Ne pouvant en tout cas donner de réponse à son interlocuteur, il lui retourna la seconde question une fois qu'il eut rebondit sur la réponse de William sur le fait de ne pas pratiquer la magie : " Ça fait tout de même bizarre, la vie devient moins amusante je trouve. " expliqua-t-il. C'était son point de vue. Maintenant qu'il avait gouté à la magie il avait du mal à ne pas y rester attaché.

Pour la destination vacancière du Serdaigle, ce dernier ne savait pas où il partait mais il évoqua la possibilité de partir en Alaska : " L'Alaska ?! Qu'est ce que t'irais faire en Alaska ? " demanda Nikolaï. Non sérieusement rares étaient ceux qui partaient en vacances en Alaska. " Enfin tu m'étonnes que ça ne tente pas, ça doit être beau à voir mais certainement pas pour des vacances. " ajouta le rouquin. Le train roulait depuis déjà plusieurs minutes lorsqu'on entendait au loin le chariot de confiseries rouler. La vieille femme et son chariot pleins de bonbons se présentèrent à la porte de leur compartiment. Ce furent d'abord les deux filles qui achetèrent leurs confiseries avant que Nikolaï se lève pour choisir les siennes : " Je vous prendrai deux Patacitrouilles, un fondant au chaudron et...une plume en sucre. On prend une boite de dragées surprises ensemble ? " demanda-t-il alors à William se tournant vers lui.

Une fois leurs achats faits ils se rassirent et déposèrent leurs bonbons sur la table de la cabine. Nikolaï sortit alors de son sac un paquet de cartes : " On se fait une bataille explosive ? " demanda-t-il avant de poser les cartes sur la table et de les retourner. Le but de ce jeu était simple, trouver un maximum de paire dans un temps imparti sans ça la carte qui serait retournée finirait par exploser. " Tu commences ? " Le fait que William commence signifiait que c'était lui qui allait devoir trouver la première paire. Pour cela il retournerait une première carte et devrait vite choisir quelle autre carte il veut retourner avant que la première n'explose. Si les deux cartes ne correspondent pas, il doit les retourner face contre table et ce serait à Nikolaï de jouer. En revanche, il devrait alors faire attention puisque les cartes retournées par William risqueraient toujours d'exploser. Plus il y a de cartes qui explosent, moins il y a de paire et donc plus dur c'était de prendre l'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Retour à la maison, en route ! ( pv )    Ven 31 Aoû - 20:00

L’avantage, qui pouvait devenir inconvénient d’ailleurs, avec ce que William pouvait raconter, c’est qu’il y avait toujours de quoi répondre suite à un étonnement ou quoi que ça puisse être en fait. Du coup, Nikolaï avait réagit exactement comme une personne normale pouvait réagir. Au fond, il pouvait très bien y avoir une raison pour laquelle le père MacOlley emmènerait toute sa petite famille en Alaska, mais cette idée pouvait aussi provenir tout droit de l’improvisation idéologique de William. D’un côté, c’était un lieu très touristique apparemment, mais ce n’était pas leur tasse de thé. Ca devait être magnifique, mais bien trop loin pour eux.

- Haha, figure-toi que je n’ai aucune idée de ce qu’on irait faire là-bas. Non mais d’ailleurs je pense que je vais rester bien tranquillement dans mon quartier.

À peine eut-il le temps de terminer sa phrase que l’éternel chariot à gourmandises se faisait entendre. Il était arrivé à leur compartiment ce qui fit réagir les deux garçons qui sortirent directement la tête de la cabine. Nikolaï attendit que les deux filles soient servies pour demander à son tour quelques friandises. William accepta bien entendu de partager un paquet de dragées. Cependant, ça n’allait pas lui suffire.

- Je prendrai deux Ballongommes du Bullard et une Patacitrouille s’il vous plait.

Le chariot débordait de tout un tas de sucreries et pour le coup, William garantissait son goûter, il n’avait pas l’intention de faire de nouvelles découvertes. Une fois leur bonbons déballés, Nikolaï proposait une bataille explosive, ce qui aller bien faire passer le temps Le trajet était certes un peu long, mais les élèves trouvaient toujours de quoi s’occuper. Et puis qui sait, un jour, les élèves feront peut-être leur rentrée à Poudlard grâce à un train super-sonic. Ce n’était pas pour l’instant en tout cas, et la partie s’annonçait de toute façon longue. Les deux jeunes hommes, enfin surtout William, étaient de particuliers amateurs de la bataille explosive. Ce n’était pas la première fois qu’ils jouaient et, le Serdaigle semblait se rappeler d’une certaine partie qui s’était terminée par un bel échec, pour lui évidemment. La revanche était à prendre, même si il n’y avait aucune rivalité ou quoi que se soit hein. Il lui proposa de commencer. Proposition stratégique ou non, William commença. Et puis, pour celui qui commence, il n’y a pas vraiment de stratégie à avoir puisque de toute façon, il s’agit d’un pur hasard. William prit retourna une carte de chaque main pour gagner du temps. Elles ne correspondaient évidemment pas, il les retourna donc. Nikolaï fit de même, aucune paire n’était trouvée. Au deuxième tour, le Gryffondor prit l’avantage. William quant à lui venait de faire exploser une carte. Cependant, au tour suivant, il se remit à niveau, mais fut bien vite distancé par la suite.

Finalement, la partie s’était terminée par un second échec de la part de William qui, croyait le ou non en était presque ravi. Et puis de toute façon, il y a toujours un gagnant et un perdant. Enfin bon, disons qu’il était un peu trop fairplay, ce qui pouvait bien souvent lui jouer des tours. Mais le petit allait devenir grand, et il allait apprendre qu’il ne suffit pas d’être heureux de perdre pour effacer la défaite. Mais là, nous allons bien trop lin, il s’agit d’une partie de bataille explosive. Du coup, William ouvrit ses Ballongommes, et le trajet se transforma bien vite en concours de la plus grosse bulle violette de chewing-gum. Heureusement pour eux, elles ne pouvaient s’éclater, sinon, imaginez les heures qu’ils auraient pu passer à nettoyer tout ça, sans magie, sinon ça n’était pas drôle.

- Oh non, la mienne ne fait plus de bulle !

William n’avait plus assez de gomme pour faire de bulle, la partie semblait être terminée, et les deux jeunes filles semblaient de toute manière en avoir relativement mare de leur gaminerie. Ils finirent par se dire qu’un peu de repos ne leur ferait pas de mal. Le temps à l’extérieur ne donnait pas vraiment envie de regarder le paysage, et puis William n’avait pas beaucoup dormir cette nuit-là. C’est donc ainsi que les deux jeunes garçons piquèrent un somme, qui, au plus grand bonheur des demoiselles, dura une bien grande partie du trajet.

Il ne restait plus que quelques minutes avant que le Poudlard Express ne rentre dans la gare de King’s Cross. Après avoir débattu longuement sur ce qui était le plus avantageux entre avoir une chouette ou un chat en animal de compagnie, William rassembla ses affaires dans son sac. Il vit alors, à travers la vitre la main de sa mère s’agiter en l’apercevant. Puis celle de son père un peu plus loin. Ils avaient du, comme à leur habitude se mettre à deux endroits différents afin de pouvoir retrouver plus facilement leurs enfants. D’ailleurs, William devait retrouver sa sœur avant de descendre du train, mais il savait très bien où elle se trouvait.

- Bon Niko, j’espère que tu vas passer de bonnes vacances ! Et puis on se retrouve dans deux mois. Et non, je n’oublierai pas que tu me dois au moins deux parties de bataille explosive !

Puis d’un signe de la main, il quitta son ami. Chacun était parti de son côté, l’année était terminée, les vacances commençaient. La foule d’élèves se précipita hors du train, retrouvant leurs proches et traînant leur valise surtout. Valise, que William venait tout juste de se prendre sur le pied, bien sympathiquement. Mais tellement heureux de rentrer enfin chez lui, il n’y fit pas toute une histoire et souriant à sa sœur, il lui indiqua où se trouvaient leurs parents.




Terminé (Si la fin ne te plaît pas, je change sans problème, mais le temps commençait à presser ^^')
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 272
Âge : 23 ans ( 02-01-1990 )
Actuellement : Employé à la brigade de police magique


MessageSujet: Re: Retour à la maison, en route ! ( pv )    Sam 22 Sep - 15:29

Clairement l'Alaska n'était pas une destination banale pour partir en vacances et c'est la raison pour laquelle ça avait à ce point étonné Nikolaï comme ça aurait étonné n'importe quel personne lambda. De toute façon même William n'avait aucune idée de ce qu'il pourrait faire en Alaska le tout résidait dans les idées farfelues que pourrait avoir le père de William : " Au pire tu peux toujours pêcher j'ai entendu dire qu'ils taillaient la glace pour accéder à l'eau en dessous et ils pêchaient là bas. " ajouta le rouquin. Son tuteur était une personne très bavarde et n'hésitait pas à partager sa science à la moindre occasion, ce que pouvait en retenir Nikolaï en était un très bon exemple. Le rouquin acheta ensuite quelques paquets de friandises et proposa à William de se partager les dragées. De un il n'avait pas les moyens de payer pléthore de bonbons et de deux, étant donné qu'il n'allait pas manger le paquet en entier, c'était plus sympathique de le partager avec quelqu'un et puis plus drôle lorsqu'ils compareraient le gout des dragées sur lesquels ils tombaient.

Nikolaï proposa ensuite de se faire une partie de Bataille explosive ce qui leur permettrait de faire passer le temps pendant le long trajet qui les attendait jusqu'à Londres. La partie assez tendu, fit rouspéter un bon nombre de fois les deux jeunes filles de la cabine pour le bruit terrible des explosions qu'ils provoquaient. Pourtant c'était loin d'être volontaire, une explosion était plutôt considérée comme un handicape jusqu'à la victoire dans ce jeu. A la fin de la partie Nikolaï s'en sortit avec les honneurs en la gagnant : " Yeah ! " lança-t-il en toute modestie. Les deux garçons pour la suite du voyage firent un concours de bulle de ballongomme avant qu'ils ne se calment au plus grand bonheur des deux demoiselles lorsque les friandises n'eurent plus de gouts. Tout en ouvrant sur le côté les dragées surprises de Bertie Crochue qu'ils grignotaient de temps à autre jusqu'à la fin du voyage en faisant des grimaces lorsque le gout était loin d'être appétissant, les deux garçons discutaient de tout et de rien.

A la fin le train arriva à quai et William quitta Nikolaï pour aller retrouver sa soeur rappelant au rouquin qu'il lui devait des parties de Bataille Explosive pour qu'il puisse prendre sa revanche. Nikolaï récupéra sa valise et quitta à son tour le train ne croisant malheureusement pas Joy. Il traversa la barrière seul et rejoignit la sortie de la gare jusqu'à tomber sur le Dr Lubenovitch dans sa petite voiture peu discrète en ces temps.

[ Terminé pour Nikolaï ] 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la maison, en route ! ( pv )    

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la maison, en route ! ( pv )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon retour à la maison
» Retour à la maison [Agnès, Sybille et Nathan]
» Le retour à la maison
» Retour à la maison
» Retour à la maison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: