AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 It's ice cream time ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 453
Âge : 22 ans {06/06/1990}
Actuellement : Vendeur chez Zonko {Pré-au-Lard}


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: It's ice cream time ! [PV]   Mar 29 Mai - 22:57

Caroline & Roy

CRÉDIT - CSS
Icônes par Shiya & ASAP


En cette belle journée d'été, Roy se trouvait à nouveau sur le chemin de Traverse. Il était initialement arrivé avec sa sœur, mais celle-ci s'était aussitôt précipitée vers les boutiques de vêtements, à peine les avait-elle aperçues, et le petit brun avait catégoriquement refusé de l'y accompagner. Il ne mettrait les pieds chez Madame Guipure que lorsque ses parents l'y obligeraient parce que ses uniformes de l'école étaient devenues trop petits et/ou trop abîmés. D'ici là, il ne dépenserait pas une noise en vêtements, c'était absolument hors de question. Déjà qu'il n'avait pas des tonnes d'argent de poche, il n'allait pas commencer à gâcher ce qu'il recevait n'importe quoi ! Si Romilly avait besoin d’accessoiriser son uniforme, c'était son droit, mais il ne la suivrait pas sur cette voie !

Ayant donc échappé à l'épreuve des magasins de vêtements, le Poufsouffle se mit à errer sur le chemin de Traverse, jetant parfois un œil aux articles des quelques vendeurs ambulants qu'il pouvait croiser, se plaisant même à leur poser quelques questions sur eux de temps à autres. Il était de bonne humeur (il était rare qu'il ne le soit pas), et n'avait pas de destination particulière en tête. Il avait déjà réapprovisionné son stock de farces et attrapes lorsqu'il était venu avec Joy, et n'avait plus besoin d'être aussi équipé qu'avant maintenant qu'il avait accès à Pré-au-Lard. Inutile de préciser qu'il avait commencé sa troisième année avec un enthousiasme incommensurable à l'idée de pouvoir enfin visiter le village. Sa première visite à Honeydukes resterait probablement gravée dans sa mémoire à jamais. Inoubliable !

Mais c'est en passant devant l'enseigne de Florian Fortarôme qu'il trouva enfin son bonheur: une glace ! C'est vrai qu'il ne faisait pas peu chaud, et surtout, Roy ne serait plus vraiment Roy, s'il ne précipitait pas sur la première sucrerie venue. En l'occurrence, une délicieuse glace de son vendeur préféré. Lorsqu'ils étaient à Londres, il lui arrivait de forcer à forcer son père à l'amener jusqu'ici exprès, et nulle part ailleurs. Cependant, en arrivant devant la vitrine, Roy repéra une tête connue qui lui donna une raison supplémentaire, s'il en avait besoin, de se précipiter avec enthousiasme à l'intérieur de la boutique.

« Caroline ! » Il rejoignit l'élève de Serpentard sur la terrasse du glacier, sa commande à la main, et un grand sourire aux lèvres. Il avait rencontré la jeune fille lors de sa toute première venue sur le Chemin de Traverse, il y a de cela trois ans à présent. Et même s'ils s'étaient seulement croisés à Poudlard par la suite sans vraiment discuter davantage, il était loin de l'avoir oubliée: Caroline était après tout la première élève de l'école qu'il avait connue, en dehors de sa sœur (et de Rosalie, mais le brun ne la comptait pas vraiment, elle était trop hargneuse pour ça !) ! « Est-ce que tu attends quelqu'un ? Sinon j'aimerais bien te tenir compagnie si ça ne te dérange pas ! Tu te souviens de moi n'est-ce pas ? » interrogea-t-il dans le doute, histoire de ne pas passer pour un illuminé (plus que d'habitude, du moins !) « Je suis super content de te voir en tout cas ! Comment ça va ? » enchaîna-t-il avec enthousiasme, veillant néanmoins à limiter un minimum son débit de paroles. Elle n'était pas suffisamment habituée à lui pour forcément bien le vivre, et il essayait de faire des efforts depuis quelques temps ! On verrait bien combien de temps tiendrait cette nouvelle résolution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Mer 30 Mai - 15:30

It's ice cream time !
Caroline & Roy





 « Si tu n'es pas contente, tu n'as qu'à partir. On ne t'a jamais obligé à rester ». Une larme roula doucement sur la joue de la jeune fille alors que son propre père venait de lui lancer une liasse d'argent. Elle en avait assez, vraiment marre. Elle tenta de garder son calme et elle se mit à compter l'argent. Il y avait une grosse somme. Vraiment grosse. Assez pour.. Assez pour quoi au juste ? Pour fuir ? Pour partir ? Caroline n'avait que quatorze ans, elle ne se sentait pas encore prête à se débrouiller toute seule, elle ne se sentait pas capable de se débrouiller et de subvenir à ses besoins. Elle était perdue mais, à côté de ça, elle avait malgré tout cette illusion que de toute façon, ici ou ailleurs, cela ne pourrait pas changer grand chose. Ainsi, sans un seul regard en arrière, elle monta à sa chambre et entreprit d'emballer ses maigres affaires. Elle les mit dans un sac, le plus grand qu'elle trouva, et une fois que cela fut fait, elle fila. Une dernière fois, alors qu'elle était sur le seuil de la maison, elle se retourna vers la maison. C'était fini. Elle allait se débrouiller, se débrouiller avec ses maigres affaires mais en tout cas, elle ne s'attarderait plus jamais avec eux, il en était hors de question. Oui, elle était beaucoup trop jeune pour partir de cette maison, et elle ne le savait que trop bien. Mais à côté de ça, elle n'avait absolument pas d'autres choix. Elle ne le savait que bien. Et c'était genre.. Horriblement supportable.

Elle prit le Magicobus et fila. Elle loua une chambre sur le chemin de traverse. Bien sûr qu'on lui posa des questions, comment est-ce que cela aurait pu être si étonnant que ça hein ? Impossible, une enfant qui prend une chambre pour toutes les vacances d'été, non, ce n'est pas commun, pas du tout même. Mais il faut juste apprendre à faire avec, ce n'était pas comme si on avait le choix, comme si d'autres solutions s'offraient vraiment à nous, d'ailleurs. Il fallait juste faire avec. Subir et se taire, il n'y avait pas d'autres solutions, en plus de ça.

Cela faisait déjà une semaine qu'elle était là, elle avait lié une amitié avec une des serveuses, répondant au nom de Lula. Une fille vraiment cool, qui la laissait manger sans payer. Le patron n'était pas vraiment d'accord, mais bon, il avait appris à s'y habituer et avec le temps, il la nourrissait lui aussi. C'était aussi simple que ça parce que bon, dans le fond, ce n'était pas non plus comme si ça allait suffire hein. Pour l'heure, elle avait envie d'une bonne glace. Elle prit son sac à main, un truc tout petit en bandoulière, dans lequel elle mit un peu d'argent et elle fila. L'argent que son père lui avait donné se trouvait sur un compte de Gringott. Elle ne disait pas qu'elle était riche, mais ça allait lui permettre de payer une sorte de loyer dans cet hôtel pendant un moment. Pas jusqu'à la fin des études, mais l'idée était là, elle verrait bien de toute façon, parce que là, à l'heure actuelle, ce n'était pas vraiment comme si elle avait tant le choix que ça, loin de là même, si on voulait son avis. Mais elle s'en foutait, enfin.. Pas tant que ça non plus. Elle s'était arrangée pour avoir un peu d'argent de poche, d'ailleurs, histoire de pouvoir se faire un peu plaisir. Pas trop, non plus, il ne fallait pas rêver, mais l'idée était là, malgré tout. Et elle savait que c'était déjà pas mal, dans le fond. Pas la peine de trop en parler, d'une certaine manière. Bref.

Elle était là, installée sur la terrasse, quand une voix familière attira son attention. Roy Bradley. Oh là là, ça faisait vraiment une éternité qu'ils n'avaient pas ainsi bavardé ! C'était hallucinant à quel point ça faisait bizarre ! Ils étaient dans la même école, et ils n'avaient jamais pris la peine de bavarder. Ridicule. Il fallait vraiment remédier à ça, elle en était absolument convaincue.  « Roy bonjour ! Je suis contente de te voir ! ». Elle en voulait pas parler de sa situation, elle ne voulait pas évoquer cette idée, elle le refusait, et elle savait, en plus de ça, que c'était bien la toute dernière chose que l'on voulait. Elle ne voulait pas de pitié, elle ne voulait pas se morfondre, il lui fallait être forte. Point barre. Et pour le moment, elle devait bien avouer qu'elle ne se débrouillait pas trop mal. Donc bon..  « Je n'attends absolument personne ! Et bien sûr que je me souviens de toi attends, qu'est-ce que tu crois ? En tout cas, je vais très bien. Quoi de mieux qu'une glace par une chaleur pareille hein ! ». Oui voilà, c'était tout ce qui comptait. Bel et bien la seule et unique chose, d'ailleurs. Il fallait qu'elle positive et surtout, qu'elle ne pense pas aux moment où les choses avaient été horrible. Même si ce n'était pas si simple que ça, au final...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 453
Âge : 22 ans {06/06/1990}
Actuellement : Vendeur chez Zonko {Pré-au-Lard}


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Mer 30 Mai - 21:10

Roy était ravi de rencontrer quelqu'un qu'il connaissait, et il l'était d'autant plus étant donné qu'il s'agissait de Caroline. Il l'avait vraiment trouvée très sympathique lorsqu'ils s'étaient vus sur le chemin de Traverse, peu avant sa première rentrée à Poudlard. Le fait qu'elle ne l'ait pas incendié alors qu'il avait failli la décapiter avec un frisbee jouait forcément. C'était le genre de chose qui vous liait à quelqu'un à vie, rien que ça ! Et vraisemblablement, elle se souvenait aussi de lui, ce qui évitait tout malaise. « T'étais toute seule ? Comment ça se fait ? Moi j'étais avec ma sœur en fait, tu sais, Romilly, mais elle voulait faire les boutiques alors... » Il grimaça en terminant sa phrase, histoire de bien lui faire comprendre son point de vue en ce qui concernait lesdites boutiques.

Il était étonné que Caroline ne soit pas accompagnée (et était loin de se douter des problème qu'elle pouvait traverser), alors qu'elle avait notamment un petit-ami, et que d'après ses maigres observations, il pensait qu'ils étaient dans ce cas là tenus de passer quelque chose comme soixante-quinze pour cent de leur temps ensemble ? Il n'était pas certain de ses chiffres, mais il savait qu'il voyait Joy moins souvent qu'avant depuis qu'elle sortait avec Nicolaï, et il avait régulièrement croisé Caroline alors qu'elle était avec son copain, à Poudlard. Il n'avait pas suivi tous les détails de sa vie amoureuse cela dit, et ça ne le concernait pas franchement de toute façon. C'est juste que Romilly semblait généralement se tenir au courant de ce genre de choses, et que ce qu'elle racontait ne tombait pas forcément dans l'oreille d'un sourd. « C'est bizarre que tu ne sois pas avec ton petit-ami. Je croyais que les gens qui étaient en couple devaient pratiquement tout le temps être ensemble ou un truc comme ça... » commenta-t-il en prenant place en face d'elle. Pas qu'il ait quelque chose contre les couples *kof kof*, il prévoyait lui-même de se trouver une petite amie.

Il sourit à la remarque de la jeune fille concernant les glaces. Au moins, ils étaient sur la même longueur d'onde ! Deux âmes perdues en quête de glace. « Oui, elles sont vraiment excellentes ici, en plus. C'est mon glacier préféré dans tout Londres je pense ! » Il sourit joyeusement à ce commentaire, avant de se lancer à l'attaque de sa commande. C'est qu'il ne voudrait pas qu'elle fonde, sous une chaleur pareille ! Si sa sœur le voyait, elle lui dirait probablement que ça allait le faire grossir, mais d'un, il mangeait toujours comme trois et ne se souciait pas franchement de sa ligne, et de deux, il comptait de toute façon bien se dépenser cet été, alors sa consommation de sucreries ne devrait pas être un trop gros problème pour sa taille de 'guêpe' ! « Comment s'est passée ton année au fait ? T'as fait de nouvelles découvertes à Poudlard ? Je crois que je n'arriverai jamais à avoir tout vu avant la fin de ma scolarité... » Oui, il aurait pu lui parler de ses profs, ou de ses BUSEs qui arrivaient, mais c'était tellement plus excitant de discuter de quelque chose qui n'avait aucun rapport avec les cours ! Roy dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Jeu 31 Mai - 20:02


Dire la vérité n'était pas toujours simple. Dire ce que l'on ressentait, avouer nos faiblesses. Ce n'était jamais évident et Caroline en avait déjà eu la preuve. Là, accompagnée de son ami Roy, elle ne savait pas. Elle ne savait pas si elle pouvait aborder le sujet, elle n'en avait pas envie, elle n'avait pas envie de gâcher ce moment parce qu'elle savait que c'était ce qui allait se passer si elle parlait. Elle voulait se taire, elle voulait parvenir à digérer tout ça avant d'en parler mais ce n'était pas facile. Ce n'était pas facile parce qu'elle n'avait pas envie de souffrir ainsi. Et elle avait peur, oui, très peur. Peur du jugement des gens parce qu'elle ne se sentait absolument pas prête pour ça. Un sourire gêné se dessina sur le visage de la jeune fille alors que son ami lui posa justement la question, alors que justement, il lui demandait pourquoi elle était seule. Il était vrai qu'une enfant de quatorze ans toute seule là, ce n'était pas commun. Mais Caroline n'avait jamais eu de réel moment commun dans sa vie. Et c'était assez gênant. En faite, ça l'était vraiment beaucoup. La jeune Serpentard n'en pouvait plus et se dire que là, les ennuis se terminaient pour laisser place à un nouveau problème la soulageait. Elle était seule oui, mais elle s'en moquait. Elle était libre.  « Je suis seule oui ! J'avais envie d'une glace alors je suis venue en prendre une. Et je te comprends, moi non plus je n'aime pas faire les magasins ». Enfin pour être honnête, peut être qu'elle aurait pu aimé ça si elle en avait eu les moyens. A force de toujours porter la même chose, elle commençait à avoir des habits délavés et pas toujours beau à voir. Mais il fallait qu'elle gère son argent. Et ce n'était pas toujours facile. Elle aurait volontiers pris un emploi mais elle n'en avait pas l'âge, du coup, elle ne pouvait pas. Elle attendait, et elle verrait. Il n'y avait pas grand chose de plus à faire..

Un rire s'échappa de la bouche de la jeune brunette quand il lui dit qu'il pensait que les couples étaient toujours ensemble. Et bah non, ils avaient encore le droit à une vie privée hein ! Mais elle avait prévu d'aller lui rendre visite en fin de semaine. Ils se voyaient régulièrement bien sûr ! Mais là, il fallait qu'elle aborde le problème, ça devenait sérieux, en fin de compte. Et il fallait qu'elle écrive à Vincent. Le moment était venu. Et il lui avait dit de lui écrire le joue où elle partirait de chez eux. C'était arrivé et maintenant, elle devait lui parler, elle devait vraiment lui parler.  « Ce n'est pas comme ça que cela marche voyons ! On n'est pas obligé de toujours se voir hein ! Mais c'est un truc super complexe en faite tu vois ? On a envie de passer tout notre temps ensemble mais à côté de ça, on a besoin d'être seul aussi ! C'est bizarre hein ? Ouais je sais.. Mais bon, la vie de couple est plutôt bizarre ! Et toi alors ? Une chérie en vue ? Faudrait penser à trouver là ! ». Bon, okay, peut être que la jeune fille n'avait pas suffisamment l'occasion de bavarder avec Roy pour lui dire un truc pareil. Ils n'étaient peut être pas assez proche mais elle n'avait pas pu s'en empêcher ! La maladresse sans doute parce que bon, tout ça ne la regardait pas vraiment, en fin de compte, et l'idéal aurais sans doute était de se terre, en fin de compte.  « Hum, désolée si je t'ai mal parlé ou si je me montre un peu maladroite ». Oui voilà, autant s'excuser, même s'il n'y avait peut être pas de maîtrise, elle trouvait vraiment que c'était mieux ainsi. Comme ça, aucun malentendu.

Bien sûr qu'il s'agissait du meilleur glacier de tout Londres ! Et dire que les moldus n'avaient pas l'occasion de connaître ça.. Les pauvres. Okay oui, elle était fille de moldu et du coup, il était sans doute maladroit de dire ça, elle ne disait pas que les moldus étaient inférieurs ou un truc du genre hein ! Mais pour ne pas avoir la chance de connaître ces glaces, c'était assez horrible quoi ! Les pauvres.  « Les moldus n'ont même pas la chance de connaître Fortarôme, je les plains ! Je suis d'accord avec toi en plus, c'est le meilleur glacier du coin ! ».

Pour ce qu'il était de son année, elle ne trouvait pas que ça s'était trop mal et c'était plutôt cool comme ça, en fin de compte. Rien dans tout ça ne lui avait jamais vraiment déplu, elle n'avait aucune raison de se plaindre, en faite. Et c'était sans doute mieux ainsi, de toute évidence.  « Zéro découverte ! On fouillera ensemble à la rentrée okay ? Mon année a été plutôt cool mais bon, t'as trop raison, il nous faudra toute une vie pour découvrir tous les secrets de cette école ! ». Et c'était genre trop cool ! SI ça se trouvait, c'était pour cette raison que les professeurs étaient devenus professeurs, justement ! Après tout, il fallait quand même bien avouer qu'il fallait avoir envie de continuer à vivre à Poudlard hein ! Mais bon, l'idée n'était pas déplaisante. Même si Caroline n'avait pas vraiment dans l'intention d'y enseigner.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 453
Âge : 22 ans {06/06/1990}
Actuellement : Vendeur chez Zonko {Pré-au-Lard}


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Ven 1 Juin - 18:09

Roy n'était pas un fouineur. Il était certes curieux -et c'était la raison qui l'avait poussé à demander à Caroline pourquoi elle se trouvait ici toute seule- mais il ne comptait pas insister plus que ça. Il n'avait pas l'impression qu'elle allait si bien que ça, mais pour être honnête, il ne connaissait pas la jeune fille tellement bien et il ne voulait pas la mettre mal à l'aise. Il lui semblait bizarre de venir sur le chemin de Traverse complètement seul, parce que lui-même n'aimait pas beaucoup la solitude. Mais après tout, Caroline était différente de lui, et ses affaires ne le concernaient pas. « Oh d'accord ! Ouais... Enfin surtout les magasins de fringues, tu sais ? Le magasin d'accessoires de Quidditch, ça, ça va. » avoua-t-il en souriant. Oui, il irait peut-être y faire un petit tour après d'ailleurs. Comme ça s'il devait à nouveau faire un remplacement dans l'équipe de Poufsouffle pendant l'année, il serait un peu mieux équipé. Par contre, il n'avait pas franchement les moyens pour un balai flambant neuf. Mais comme il ne comptait pas faire carrière là dedans ou quoi que ce soit, ce n'était pas bien grave.

Il fut ensuite question des relations amoureuses (Roy n'était pas franchement calé sur le sujet, et quoi de mieux que de demander directement à une personne impliquée dans un couple ?), et le petit brun écouta son amie avec intérêt. Il comprenait bien ce qu'elle disait, mais il aurait pensé que les règles étaient plus précises que ça... Ok mais niveau pourcentages, ça donne quoi comme temps passé ensemble ? T'aurais pas un graphique Caroline ? Ça avait surtout l'air bien compliqué et pas très marrant tous les jours. Les histoires de ruptures et tromperies et autres joyeusetés étaient discutées à longueur de journée à Poudlard ah l'école, c'est plus ce que c'était ! On en regretterait presque Ombrage tiens ! et ne donnaient pas spécialement envie à Roy de sortir avec qui que ce soit. Mais Joy était devenue la petite-amie de Nicolaï, et il était presque sûr que Romilly finirait tôt ou tard par se trouver un esclave soumis copain elle aussi. Alors il commençait à se dire qu'il pourrait peut-être s'y mettre, lui aussi. Il haussa les épaules. « Mouais... Ben, je sais pas trop... Je pensais me trouver une petite-amie cette année, en fait, mais je ne sais pas encore qui. » avoua-t-il franchement.

Il esquissa un large sourire lorsque la brune se mit à s'excuser. Hey, elle savait à qui elle avait à faire, là ? Roy était le roi quand il s'agissait de mettre les pieds dans le plat, jamais il n'irait le reprocher à qui que ce soit ! « Oh non t'inquiètes, t'as rien dit de spécial ! Et je n'ai rien à cacher, tu peux me demander ce que tu veux, honnêtement ! » Il pouvait parler de tout et n'importe quoi, sans en ressentir la moindre gêne. Il était le genre de personne à dire ce qui lui traversait l'esprit sans jamais se poser de question. Bref, il était aisé de savoir à quoi Roy pensait. « Et pour le truc des couples. D'accord, mais alors, y a forcément des conditions, non ? Ou bien tu peux continuer à faire tout ce que tu faisais avant comme si rien n'avait changé ? » se renseigna-t-il tout en continuant à manger sa glace. Il acquiesça d'un hochement de tête à sa remarque concernant Fortarôme. Il n'y avait pas que les moldus d'ailleurs, même les sorciers ne venant pas du Royaume-Uni manquaient énormément !

Ah, les secrets de Poudlard. Roy s'était donné pour objectif d'en découvrir le plus possible durant sa scolarité, mais il devait admettre que c'était bien plus difficile que prévu. Peut-être qu'avec un peu d'aide... ? Il songeait d'ailleurs à recruter des élèves plus jeunes pour ses expéditions. Peut-être que s'il arrivait à former une petite armée, il pourrait quadriller plus de territoire ? En attendant, Caroline semblait se porter volontaire la pauvre. « Ah ouais ! Il y a tellement de salles dans le château, c'est vraiment dingue. Et en plus elles changent tout le temps de place, ils ont vraiment bien calculé leur coup quand ils les ont créées ! » D'ailleurs, ça ne serait pas aussi drôle si c'était trop facile, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Lun 11 Juin - 20:00



Même si bien sûr, Caroline ne pouvait pas le dire, la jeune fille devait bien avouer qu'elle était grandement reconnaissant envers Roy pour ne pas aborder le sujet de pourquoi elle était là, toute seule. Mais tout ça lui allait à la perfection et elle n'avait absolument pas le moindre doute à avoir sur la question, tout allait pour le mieux, en fin de compte. Tout allait très bien. Et bien au milieu de tout ça, elle n'avait absolument rien d'autre à en dire, en faite. Bref, tout ça donc pour dire que oui, elle lui en était reconnaissante et elle l'aurait vraiment remercié si elle l'avait pu, mais ce n'était pas aussi simple que ça, c'était loin d'être simple. Loin de là, même, mais il fallait juste faire avec, et il n'y avait rien d'autre que l'on puisse vraiment faire avec tout ça, il fallait juste se contenter de ça, et il n'y avait rien d'autre à en dire, il fallait juste faire avec, point barre. Et il n'y avait rien d'autre à en faire, même si c'était loin d'être si simple que ça. Elle rêvait de ne pas y penser, de ne pas s'en soucier mais il fallait se faire avec le fait que la fuite n'était pas si facile à gérer que ça, loin de là, d'ailleurs. La fuite était la pire chose que l'on puisse faire, mais bien sûr, elle n'avait pas eu d'autres solutions, elle avait été contrainte de faire avec quoi. Il n'y avait rien d'autre à en dire, en faite. Oui voilà.  « Les magasins, c'est un cercle vicieux, surtout ceux pour les vêtements je trouve. C'est horrible ! Je ne comprends pas les gens qui passent leurs temps à s'acheter des habits ». Bon, okay, peut être qu'elle disait ça parce qu'elle n'en avait pas les moyens, mais à côté de ça, elle ne pouvait malgré tout pas nier le fait que ça lui allait très bien. Elle ne pensait pas être en mesure de trop se casser la tête avec ça. Dans un sens, du moins. Après, ça ne voulait pas non plus dire que ça allait aller mieux quoi. Ce n'était jamais le cas, en faite. Oui voilà.

Choisir de trouver une petite amie était facile, mais après, trouver, ce n'était pas du tout la même histoire hein, ce n'était pas aussi simple derrière ça. On ne pouvait pas nier le fait que l'on ne parvenait pas souvent à trouver quelqu'un, lorsque l'on cherchait vraiment. C'était le genre de chose qui nous tombait dessus sans même que l'on ne soit en mesure de le décider, ou ce genre de chose quoi. Donc bah ouais, il fallait apprendre à faire avec, il n'y avait rien d'autre que l'on puisse vraiment faire. Il fallait faire avec, il n'y avait rien que l'on puisse faire à propos de ça. Il fallait apprendre à faire avec, il n'y avait pas d'autre solution. Il fallait juste faire avec. Pas d'autres solutions, en fin de compte.  « Oh tu sais, la plupart du temps, cela nous tombe dessus sans que l'on ne puisse vraiment faire quelque chose. C'est assez énervant, d'ailleurs ». Mais ce n'était pas non plus comme si on pouvait faire autrement quoi. Il fallait faire avec, point barre. Il n'y avait rien d'autre à ajouter sur le sujet. C'était mieux ainsi, elle n'en doutait pas un seul instant. C'était ainsi qu'était l'amour. Imprévisible. Et pour ce qu'il en était du couple, c'était une autre histoire et il était absolument hors de question pour elle de trop s'attarder sur le sujet. Et c'était sans doute mieux ainsi, en fin de compte. Même si ce n'était pas évident. Ca ne l'était jamais en faite. Et ça rendait sans doute tout plus simple, d'ailleurs.  « Quand on est en couple, on a envie de passer du temps avec notre petit(e) ami(e), mais on n'est pas obligé de changer pour autant ! Après tout dépend de la relation, mais quand c'est un couple fusionnel et qui se complète, on peut faire ce qu'on faisait avant et tout ça quoi ». La vie de couple n'était pas aussi compliqué pour tout le monde ou en tout cas, pas comme on pouvait le penser un seul instant. C'était loin d'être si facile. Ca ne l'était jamais, d'ailleurs, si on voulait vraiment tout savoir.

Il était clair qu'au niveau de tous les secrets de Poudlard, c'était abusé de voir combien il pouvait bien y en avoir. Et ça plaisait vraiment beaucoup à Caroline parce qu'il ne fallait pas nier le fait que ça rendait l'école encore plus attrayante. La jeune fille n'avait qu'une seule hâte, c'était de retourner dans cette école et de filer dans tous les sens pour trouver tous les coins cachés ! Un réel plaisir !  « Mais grave ! Cette école est vraiment fantastique ! ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 453
Âge : 22 ans {06/06/1990}
Actuellement : Vendeur chez Zonko {Pré-au-Lard}


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Dim 17 Juin - 11:46

Le regard de Roy se fit sombre à l'évocation des magasins de vêtements. Ce n'était pas tant le fait d'en acheter qui le dérangeait même si honnêtement, un exemplaire de chaque article suffisait largement mais plutôt l'idée de passer des heures enfermé dans un centre commercial. Et certes, il considérait que c'était un peu différent lorsqu'il s'agissait d'un magasin de Quidditch, de sucreries ou de farces et attrapes mais il s'en fiche parce que c'est lui qui fait les règles ha ! malgré tout, quoiqu'il arrive, il préférait inévitablement passer du temps à l'extérieur à la place. « Moi non plus ! C'est toujours atrocement long quand on va faire du 'shopping' avec mes parents et ma sœur. » marmonna-t-il d'un ton qui sous-entendait clairement qu'un beau jour on avait dû le traîner pieds et poings liés dans une galerie marchande. Et si ça ne s'était pas passé exactement ça, c'était tout comme !

Le brun expliqua ensuite à son amie qu'il était à la recherche d'une petite-amie largue Nicolas, Caroline, Roy est enfin disponible ! Cool et celle-ci lui expliqua qu'il ne s'agissait pas tant de choisir quelqu'un mais plutôt une question de hasard, quelque part. Oui mais ça, ça ne l'aidait pas du tout ! Il ne pouvait pas attendre éternellement qu'une petite-amie lui tombe dessus ! « Énervant ? Pourquoi ? Parce que ça prend du temps ? » suggéra-t-il sans vraiment comprendre où la jeune fille voulait en venir. Il faut admettre qu'il lui arrivait d'être un peu lent lorsqu'il s'agissait de certains sujets... Pauvre Caroline ! Les paroles suivantes de la jeune Serpentard le rassurèrent grandement. Il n'avait vraiment pas prévu de changer de sitôt, alors si ça avait été nécessaire pour sortir avec quelqu'un, il aurait probablement laissé tomber. Il était de toute façon persuadé qu'il était incapable de changer, et n'en avait de toute façon pas envie. Il n'y avait rien de mal à être comme il était ! « Oh d'accord ! C'est cool alors ! Et pour toi c'est comme ça ? » Fusionnel, s'entend. Il ne s'arrêta même pas pour se demander si c'était indiscret. De toute façon si ça l'était, elle n'avait pas besoin de répondre ! Les mots sortaient trop vite de sa bouche pour qu'il puisse les stopper, de toute manière.

Le petit Poufsouffle avait toujours voué une admiration énorme à Poudlard. Même avant d'y entrer, en se basant uniquement sur les discussions qu'il avait pu avoir concernant l'école de sorcellerie avec sa sœur ou son père. Il avait passé des journées à imaginer à quoi ressemblaient les professeurs, les fantômes, les cours, les maisons... Il s'était interrogé des centaines de fois sur celle dans laquelle il finirait (sentant pertinemment qu'elle risquait de ne pas être la même que celle de Romilly). Et pourtant, aucun discours ne l'avait préparé à la réalité de ce qu'était le château. C'était tellement plus. « Oui ! Je n'en changerais pour rien au monde ! » acquiesça-t-il vivement. Beauxbâtons, Durmstrang, Salem ? Pas intéressé ! En plus, il était assez nul en langues étrangères donc il serait foutu dans ces écoles là. Son débit de paroles, c'était sa caractéristique essentielle, si on lui retirait ça, il se sentirait perdu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Mar 19 Juin - 16:24



Caroline avait de la chance sur ce point. Ce n'était pas ses parents qui allaient la pousser à faire les magasins puisque moins ils dépensaient pour elle, mieux ils se portaient. Et puisque son frère ne voulait rien savoir à propos d'elle, cela n'allait pas changer avec lui non plus. Donc bah ouais, si elle n'avait pas envie de faire les magasins, elle ne les faisait pas. Mais elle y était plutôt bien obligée par instant, malheureusement, et ça par contre, c'était loin d'être aussi cool qu'elle aurait bien pu le vouloir. Non mais c'était vrai quoi ! Ce n'était pas si cool que ça de devoir faire les boutiques tout seul mais ce n'était pas non plus comme si elle avait tant le choix que ça, et c'était surtout ce point qui lui tapait grave sur les nerfs, en fin de compte. Mais il fallait faire avec, point barre. Ce n'était pas non plus comme si on allait pouvoir faire grand chose à côté de ça, loin de là même, si on veut tout savoir. Mais bon, il faut juste apprendre à faire avec quoi, d'une certaine manière quoi.  « Oh bah je comprends ! Je ne vais faire des achats vestimentaires que quand ça s'avère vraiment nécessaire ! ». Genre un habit trop court, trop abîmé ou ce genre de chose quoi. Oui voilà, et il fallait juste apprendre à faire avec, ce n'était pas non plus comme si on avait vraiment le choix, donc bah ouais, voilà quoi. Et puis deux trois petits trucs pas trop pourris aussi, logique, en même temps quoi. Non mais c'était vrai quoi bordel. Il ne voulait pas vraiment passer pour un clodo, en faite. Oui voilà. C'était bien mieux comme ça.

Et oui, chercher un petit ami ou une petite amie bien sûr, c'était super fatiguant, super énervant, en fin de compte. Et c'était parfaitement logique parce que bah ouais, on ne pouvait pas se dire que les gens allaient d'un seul coup se mettre à nous sauter dessus et tout ça. Ca ne marchait ainsi que dans les films, malheureusement. Donc bon, il fallait faire avec, ce n'était pas vraiment comme si on pouvait faire autrement, il fallait faire avec.  « Bah c'est énervant parce qu'on ne sait pas à quel moment ça va arriver et tout ça ! Il est impossible de se précipiter vers quelqu'un et de l'inviter à sortir avec nous, tu vois le truc ? ». Bon, ok, elle n'allait quand même pas se mettre à se prendre la tête pour si peu de chose, même si c'était souvent plus facile comme ça. Et puis en plus de ça, on n'était même pas sûr de tomber sur une bonne personne, on pouvait très bien tomber sur quelqu'un de complètement débile quoi, c'était ça qu'elle voulait dire. Il suffisait de regarder Emeric, si on voulait son avis, d'ailleurs. Donc bah ouais, voilà. Elle avait eu beaucoup de chance avec Nicolas mais au début, elle avait quand même commencé par une grosse erreur.  « Oui c'est comme ça. Tout se passe vraiment bien pour moi. Je te souhaite la même chose d'ailleurs ! ». Et en réalité, c'était le genre de chose qu'elle souhaitait à tout le monde, en faite. Mais genre, vraiment à tout tout le monde quoi ! Parce que le bonheur et l'amuor étaient deux choses absolument parfaites que tout le monde devait à tout pris connaître, à ses yeux.

Changer de château pour rien au monde ? C'était clair et net, elle en était pleinement convaincue, d'ailleurs, si on voulait son avis, en plus de ça, si elle pouvait, elle y resterait encore plus longtemps ! Elle avait d'ailleurs déjà songé que peut être, professeur n'était pas une si mauvaise idée ou un truc du genre. Elle ne le savait pas vraiment. Mais l'idée n'était pas si mauvaise en tout cas. De son point de vu du moins. Mais bon, ce n'était qu'une petite idée temporaire, pour le moment, il n'y avait rien de vraiment fixé quoi. Et il était hors de question pour elle de trop s'attarder sur tout ça, de toute façon. Et c'était sans doute mieux comme ça, de toute façon. Oui voilà.  « J'ai envie de rester à Poudlard toute ma vie ! ». Et elle se mit doucement à rire. Au moins, penser à Poudlard l'empêcher de penser à tous ses problèmes et tout ça. Et tout finissait par aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 453
Âge : 22 ans {06/06/1990}
Actuellement : Vendeur chez Zonko {Pré-au-Lard}


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Mar 26 Juin - 13:01

Roy adressa un regard empli d'enthousiasme à Caroline lorsqu'elle lui répondit qu'elle n'achetait des vêtements que lorsqu'elle en avait besoin. Bien sûr, il ne pouvait pas deviner que c'était notamment parce qu'elle avait des problèmes d'argent, et le voyait donc simplement comme une preuve qu'ils étaient tous les deux sur la même longueur d'onde. Et il trouvait ça fantastique. « Oui voilà, exactement ! Mais ma sœur n'a pas la même philosophie, à vrai dire. » indiqua-t-il, se souvenant parfaitement d'une conversation qu'il avait eue avec Romilly, lors de laquelle celle-ci lui avait expliqué qu'il ne s'agissait pas seulement de posséder le strict nécessaire mais de suivre la mode. Ensuite il avait un peu décroché, étant donné que le chariot à friandises était arrivé au niveau de leur wagon.

Le petit brun tâchait d'enregistrer tout ce que son amie pouvait lui apprendre concernant les relations de couple. Il s'avère qu'il était loin d'être au point (en même temps il ne s'était jamais penché sur la question avant ce mois-ci), mais il était hors de question de se décourager pour autant. Cette année, Roy Bradley aurait une petite-amie ! « Ben, si c'est quelqu'un qu'on connaît, ça peut marcher, non ? Est-ce que c'est mal si on n'est pas amoureux de la personne en question ? » interrogea-t-il avec inquiétude. Il ne pensait pas que ça l'était, parce qu'en soi, on pouvait toujours tomber amoureux au fur et à mesure, non ? Et puis, vu tous les couples qu'il y avait à Poudlard, il doutait fortement que toutes les personnes concernées soient folles amoureuses les unes des autres ! Ce n'était pas comme s'il voulait faire de mal à qui que ce soit, il souhaitait juste expérimenter, il n'avait pas le sentiment d'être en tort pour autant. « C'est génial alors ! » Et il le pensait sincèrement. Il appréciait réellement Caroline, et il ne lui souhaitait que du bonheur.

« Pareil ! » acquiesça-t-il en souriant lorsqu'il fut question de leur école. Il craignait déjà que sa scolarité ne se finisse trop vite, avant qu'il n'ait eu le temps de découvrir tout ce qu'il souhaitait. Bien sûr, le château était trop vaste pour tout couvrir, mais il y avait quand même certaines légendes qu'il souhaitait à tout prix vérifier, et des salles qu'il tenait à inaugurer. Constatant qu'il avait fini sa glace depuis un moment à présent, et qu'il en était de même pour la jeune fille, il jeta un œil à la rue derrière lui, qui n'était pas excessivement bondée. « Dis, si tu ne fais rien de particulier, tu m'accompagnes du magasin d'accessoires de Quidditch ? J'ai entendu dire qu'ils avaient de nouveaux posters des Canons de Chudley, c'est l'équipe de mon comté ! Ils n'ont pas toujours été super bons mais leurs posters sont vraiment stylés. » raconta-t-il avec bonne humeur. Et puis, tant qu'il était avec Caroline, il pouvait en profiter pour passer plus de temps avec elle, non ? Il était certain qu'il ne manquait pas à Romilly, et quant à lui, les boutiques de vêtements ne lui manquaient certainement pas ! Un petit tour dans le magasin d'accessoires, et il irait la rejoindre quoiqu'il arrive, il ne voulait pas non plus qu'elle croie qu'on l'avait enlevé.
[Terminé pour Roy ! Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   Lun 9 Juil - 22:54



Oh que l'on ne se leurre pas hein, certes, Caroline manquait d'argent, et elle aurait beau faire ce qu'elle voudrait, ce n'était pas vraiment un truc qui allait changer bientôt. Mais à côté de ça, elle n'avait jamais vraiment raffolé des habits. Du coup, elle n'avait jamais pensé une seule seconde que les choses auraient pu être différentes, du point de vu vestimentaire. La jeune Serpentard ne voyait pas du tout l'intérêt d'avoir une collection gigantesque de vêtement. A quoi bon quoi. Autant se concentrer d'avantage sur le fait que bah ouais, argent ou pas, Roy et elle étaient vraiment sur la même longueur d'onde au final.  « On trouve toujours plus de gens aimant les habits que différemment de toute façon. Et c'est plutôt bizarre en fin de compte, je n'ai jamais été en mesure de comprendre en faite. Mais bon, on ne peut pas tous aimer la même chose, de toute façon ». Et puis bon, elle n'allait clairement pas se forcer à aimer des trucs qu'elle détestait quoi. Et c'était plutôt logique. Hors de question pour elle de se forcer d'une quelconque façon. Mais à l'heure actuelle, elle avouait volontiers avoir besoin d'habits. Même si ça l'énervait et qu'elle n'avait pas franchement la foi de se bouger pour en acheter, en faite. Il fallait, de toute façon, qu'elle commence par se trouver un petit boulot ou un truc du genre parce que pour le moment, c'était un peu trop le bordel à son goût et elle avait beau faire ce qu'elle voulait, les choses ne semblaient pas vraiment s'arranger en faite. Mais avec Poudlard, elle ne povuait pas vraiment faire grand chose au final. Les choses iraient mieux lorsqu'elle en aurait fini avec sa scolarité. Heureusement qu'elle n'avait que les fournitures à payer d'ailleurs. Sinon, cela aurait sans doute été bien plus compliqué encore en fin de compte.

Caroline n'était pas une experte en amour et de toute façon, elle n'en avait jamais eu la vantardise, très peu pour elle, d'ailleurs. Mais à côté de ça, elle ne pouvait pas nier le fait que ouais, elle s'y connaissait un peu. Elle était en couple après tout. Donc du coup, elle pouvait toujours essayer d'aider.  « Bien sûr que ça peut. Et pour l'amour, bah je pense qu'on peut se mettre avec quelqu'un parce qu'on se sent bien avec, pas forcément parce qu'on est amoureux, ça peut venir avec le temps je pense. Mais j'en suis pas sûre, je ne suis pas une experte hein ! ». Elle lui fit alors un clin d'oeil. Mais en tout cas, elle le pensait vraiment hein. Certes oui, elle essayait de le conseiller ou de lui dire ce qu'elle pensait mais après, ce n'était que son humble avis, elle ne pouvait rien promettre, au final. Elle disait ce qu'elle pouvait.

Bon, si elle n'aimait pas vraiment les habits, Caroline devait aussi bien avouer que le Quidditch n'était pas non plus son truc préféré. Donc du coup, se rendre au magasin spécialisé ne faisait pas non plus parti de ses activités favorites. Mais impossible pour elle d'en faire toute une histoire, ce n'était pas son genre et puis tant qu'elle était en bonne compagnie, elle était prête à faire tout ce qu'on lui demandait, ou en tout cas, elle ne risquait pas de s'en formaliser quoi. Et c'était sans doute mieux ainsi, de toute façon. (color=olive] « Et bien c'est parti ! Je ne suis pas trop portée sur le Quidditch je t'avoue. Mais ça devrait être sympa quand même ! »[/color]. Un sourire et voilà qu'ils étaient partis. De toute façon, Caroline n'avait pas la moindre obligation, ce n'était pas comme si elle allait voir ses parents ce soir, pas comme si elle avait un couvre feu, tout ça était fini maintenant.

633
Topic terminé

PORRIDGE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's ice cream time ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's ice cream time ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ice cream time !
» 1.3 ? Vêtements d'hiver & Ice cream time !
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: