AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ~ Rencontre avec la nostalgie [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 607
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: ~ Rencontre avec la nostalgie [PV]   Dim 3 Juin - 19:00

Abby & Ava ♥



La petite rouquine marchait dans les rues du chemin de traverse, sans, comme à son habitude, savoir ou elle allait. Elle se laissait guider par ses pas, qui, entre nous, l’avaient toujours mener là ou il fallait ou encore vers une jolie rencontre.
La seule chose à laquelle elle pensait là, tout de suite, c’était les vacances. Enfin les vacances ! Ava soupira de joie et de décompression, les yeux tournés vers le beau ciel bleu de Londres qui sentait déjà l’été.
Et pour être honnête, sa première année ne c’était pas si mal déroulée, et comme elle n’arrêtait pas de rabâcher les oreilles de tout le monde avec ça ; pour une née-moldue comme elle, il avait fallu qu’elle s’habitue à toute cette magie, tout ces tableaux qui bougent et disent bonjour et surtout les fantômes, si bien qu’elle n’avait pas spécialement très très bien bossé cette année… très peu même. Mais bon, elle savait qu’elle était reçue pour la deuxième année, et maintenant, elle savait comment éviter les fantômes et les pièges que recelait son école, alors elle pouvait bien remettre les cours pour plus tard et se permettait donc de rêvasser, comme bien souvent, la tête au soleil, ses cheveux roux et bouclés se baladant dans son dos.
‘Mais pourquoi es-tu là ?’ lui diriez-vous. Elle se contenterait pour toute réponse de vous sourire et de vous dire qu’elle n’est pas prête à retourner chez elle.
Même si c’est le début des vacances et que beaucoup de ces camarades c’étaient empressés de rentrer chez eux, Ava, très nostalgique comme fille, aimait bien se remémorer, ici, dans la grande rue, ces premiers moments passés ou elle c’était bien rendu compte qu’elle allait devenir une sorcière, que de la magie existait dans son corps de petite fille.
C’est donc tout naturellement que ces pieds la conduisit devant le premier magasin ou elle avait voulue aller : ‘Ollivander’ beaucoup faisait comme elle d’ailleurs. Normal.. A presque 12 ans, on pouvait quand même toujours voir que cette fille était encore très enfantine. De part sa taille déjà, et puis la manière dont elle venait de se coller contre la vitrine avec des yeux de poissons pour regarder l’intérieur de cette fascinante boutique.

Enfin, de peur de paraître trop ridicule ainsi, elle secoua sa tête et revint vite à la réalité. La rouquine regarda sur ses côtés, histoire de bien vérifier que personne ne la regardait, ou se moquait d’elle et c’est ainsi qu’elle remarqua une jeune fille très grande, du moins bien plus qu’elle. Elle la regarda quelques secondes, peut-être quelques minutes, elle ne savait pas très bien, le temps de mettre les mots qu’elle voudrait lui dire dans le bon sens on va dire.
Bref, Ava s’approcha doucement de la jeune-fille blonde et fine qui elle aussi, pour le coup, regardait à travers la vitrine… Puis, gardant une distance raisonnable entre elles deux, elle lui sourit, et lui dit tout naturellement :

« Tu es déjà venu ici toi non ? Tu as l’air d’avoir mon âge… Ou alors, tu fais mon âge. Enfin quoi qu’il en soit, je veux pas m’imposer hein, mais moi j’aime bien partager ce que je ressens avec les gens, et cette boutique là, bhein c’est… magique ce que je ressens quand je la vois. Dire que des centaines de sorciers ont déjà été choisis par leurs baguettes avant nous. Et que la mienne m’a choisie, et que d’autres baguettes choisiront d’autres sorciers après nous… C’est génial, tu ne trouves pas ? »

Oui, c’est vrai, la petite rouquine parle beaucoup. Elle déblatère ces idées au fur et à mesure qu’elles arrivent dans sa tête. Puis, elle ne savait même pas pourquoi elle avait adressée la parole à cette fille dont elle ne connaissait même pas le prénom, sans doute la blonde lui inspirait confiance.. Justement, en parlant de confiance, Ava en avait prit, en elle surtout, elle avait déjà gagner un pas sur sa timidité maladive en un an, n’en était pas peu fière, et désormais, adresser la parole à une inconnue lui était plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~ Rencontre avec la nostalgie [PV]   Lun 4 Juin - 0:14

~ Rencontre avec la nostalgie
Ava & Abby

Agonises et meurs ...







« S'il vous plaît père, laisser-moi sortir toute seule ! Je suis assez grande ! »


La voix grave de son père avait été formelle : Non, elle ne sortira pas, malgré le fait que ce soit les vacances. Elle devait prendre des cours de Moldue cet été car, son apprentissage devait d'être parfait, c'était une tradition chez les Parker, ils devaient tous devenir des êtres doués et intelligents. Ses parents avaient eu le même enseignement , Abby n'allait pas y échapper. La petite fille jeta un regard noir à son père, elle détestait quand il lui disait non et il le lui disait souvent. Elle soupira, c'était assez dur pour elle car, à Poudlard elle était habituée à plus de liberté alors qu'ici elle devait passer son temps à étudier chez elle. Elle aimait beaucoup apprendre, mais pas comme ça, elle préférait découvrir le monde en se promenant, en s'amusant, pas en restant vingt-quatre sur vingt-quatre derrière un bureau !
Elle soupira, ses parents la croyaient trop petite pour aller au chemin de traverse, selon eux c'était trop loin et ils avaient raison. Les Parker logeaient dans un grand manoir au compté du Kent à Cantorbéry. Ils vivaient donc assez loin de Londres et Abby ne pouvait pas y aller toute seule même si c'est ce qu'elle voulait.

« Monsieur je pourrais l'accompagner ? » Déclara Francis.
« Francis c'est beaucoup tr-» commença Mme Parker.
« On transplanera » coupa le majordomme.

Heureusement que Francis existait, il arrivait toujours à trouver un compromis, ce qui fit sourire la petite Serdaigle. Bien sûr elle aurait préféré sortir toute seule mais, bon elle n'allait quand même pas être si exigeante. Elle sortit du salon puis elle monta des escaliers pour arriver jusqu'à sa chambre puis elle prit ses affaires avant de rejoindre Francis qui l'attendait. Francis était la seule personne qui connaissait vraiment Abby, ses parents ne la connaissaient pas du tout, ils ne s'étaient jamais intéressés à elle. La petite non plus ne les connaissait pas très bien car, ils avaient toujours été assez distants avec elle. Elle attrapa la main de Francis puis ils transplanèrent au chemin de traverse.

Quand Abby toucha le sol, elle faillit tomber, elle avait seulement envie de vomir et sa tête lui faisait un peu mal. Elle n'était pas habituée à transplaner lui ça lui donner toujours le tournis. Libre, elle était à présent libre, elle pouvait faire tout ce qu'elle voulait sans que ses parents soient derrière elle , ce qui était assez plaisant.

« Mlle Parker, où voulez-vous aller ? »


Elle leva la tête vers le ciel :Le temps était splendide, il fallait qu'elle en profite. Elle jeta un coup d'oeil vers la droite puis vers la gauche, il n'y avait presque personne, tout le monde devaient déjà être parti en vacances. Tant mieux car, Abby n'aimait pas la foule, elle préférait être seule.

« Francis, je ne sais pas vraiment mais, je préférerai me promener toute seule »
« Vos parents n'apprécieraient pas cela Mlle Parker »
« Il suffit de ne rien leurs dire »

Le Majordome acquiesça puis il ajouta en levant son bipper :

« Au moindre problème vous savez ce que vous devez faire ? »
« Bien sûr et puis vous n'êtes jamais loin de toute façon. »

Elle se détourna puis elle mit ses écouteurs dans ses oreilles avant de prendre un autre chemin. Les oiseaux chantaient, une délicieuse odeur caressa ses narines puis le temps était tiède, c'était un temps parfait ! Elle marchait lentement, jetant des coups d'oeil rapide aux boutiques avant d'arriver devant le magasin d'Ollivander. C'était ici qu'elle avait acheté sa baguette, ça lui rappelait de bon souvenir, elle avait été si contente d'avoir une baguette et de savoir qu'elle était une sorcière. Enfin quelque chose qui sortait de l'ordinaire. Abby jeta un coup d'oeil dans la boutique, l'endroit était toujours plongé dans une semi-obscurité et les baguettes étaient entassées les unes sur les autres. Abby fût interrompue dans sa contemplation car, quelqu'un lui avait adressé la parole. La Serdaigle avait à peine écoutait ce qu'elle lui avait dit puis quand la personne eut terminée de parler, Abby se retourna vers elle.

C'était une fille rousse qui avait à peu près son âge et qui apparemment parlait beaucoup, la Serdaigle l'a dévisagea un moment en fronçant les sourcils. Elle détestait qu'on vienne la déranger, qu'on lui parle et surtout qu'on lui dise des choses inintéressante. Selon, elle tous les humains -sauf elle- étaient complètement stupides. Sauf que cette fois-ci cette fille n'avait pas dit quelque chose de particulièrement inintéressant, c'était seulement qu'Abby n'avait presque rien écouté.

Elle soupira, elle voulait seulement qu'on la laisse tranquille et elle savait très bien comment faire. Il fallait seulement qu'Abby se montre désagréable avec la petite rouquine.

« Je suis déjà venue ici c'est exact »

Elle lui jeta un regard méprisant puis elle ouvrit la bouche pour lui dire :

« D'ailleurs, je ne vois pas pourquoi tu m'adresses la parole ! J'étais occupée et tu viens de me déranger dans ma contemplation de la boutique et je déteste être dérangé. »

Elle leva les yeux au ciel avant de poursuivre :

« Et puis si c'est pour venir me dire des choses aussi inintéressantes, ce n'est pas la peine de venir me voir. À moins que tu aies quelque chose d'important à me dire tu peux partir ! »

Abby était vraiment désagréable, cette fille voulait seulement être gentille mais, bon on ne pouvait pas changer Abby.
Code by Anarchy


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 607
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: ~ Rencontre avec la nostalgie [PV]   Lun 4 Juin - 19:01

La petite rouquine fut tellement interloquée et, il faut le dire comme ça se présente, choquée que sa camarde lui réponde si froidement qu’elle recula d’un pas en levant les sourcils.
C’est vrai qu’elle se savait envahissante parfois, même carrément irritante à parler comme ça, à n’importe qui, mais il a des manières pour envoyer quelqu’un sur les roses. La blonde y était vraiment aller fort là…

Ava fit la moue ensuite, essayant de rassembler toutes les idées qui se rassemblaient en fouillis dans sa tête. Et tu parles d’un fouillis toi ! Elle fut tellement déstabilisée que c’était le carnage dans sa petite tête cachée par sa si épaisse chevelure rousse. Et, réfléchir à toute vitesse, c’était pas son truc à Ava, il fallait toujours qu’elle soit posée pour ne pas agir dans la précipitation et là, on pouvait vraiment lire sur le visage de la Poufsouffle qu’elle paniquait sérieusement.

Oh et puis mince ! Pourquoi elle lui avait répondu comme ça celle-là ? Pour qui elle se prend ? Ava ne l’avait ni bousculé, ni agressé.
La future deuxième année ne savait pas très bien comment réagir… Partir sans rien dire ? S’énerver ? Continuer d’être gentille ? Faire comme si elle n’avait rien entendu ?
Ava décida de jouer sur un mixte de tout ça… En tout cas, partir il ne fallait même pas y penser, elle n’est pas une lâche, à presque 12 ans, on peut quand même faire face à ça. S’énerver n’était pas non plus tellement le style de la petite rouquine. Il en fallait beaucoup pour faire déborder le vase de la rouquine… Mais on peut vous accorder que quand ce vase déborde, il ne vaut mieux pas être la personne qui est jeter la dernière goutte sur toutes les autres, elle ne comprendrait pas ce qui se passe tellement la colère flamboyante de la jaune et noire serait démultipliée. Etre gentille de plus belle non plus. Il n’y a pas marqué « Dites ce que vous voulez, je me laisse faire de toute façon » sur le front de Mademoiselle McCornick… Mais faire comme si de rien n’était elle ne pouvait pas non plus, c’était un peu fort de café selon elle.
Quoi ? elle sur joue ? Elle en fait de trop ? Ohlala, vous ne connaissez pas Ava ! Un rien est sujet à la chambouler et avec ça, bien évidemment, foutre le bordel dans sa petite tête.

Elle opta donc pour alterner la douceur et la fermeté en répondant à sa camarade.

« Pas la peine de me regarder comme ça, comme si j’étais une moins que rien. Je voulais juste être gentille. Puis excuse-moi de pas avoir vu que tu écoutais de la musique, franchement, j’avais pas vu. »

D'ailleurs les écouteurs et la musique qui en sortait, elle venait juste de le remarqué, sérieusement, et elle s'en excusa dans son fort intérieur.
Puis elle essaya de faire prendre à son visage la forme d’un petit sourire désolé avant de continuer :

« Tu sais, je voulais vraiment pas te déranger, moi j’adore cette boutique hein, c’est tout. Mais t’y vas un peu fort en me demandant de partir tu crois pas ? C’est vrai, j’ai rien fait de mal. J’adore parler, c’est tout. M’envoie pas dans les choux pour ça. »

Second sourire sur le visage de la rouquine et en prime, une tentative de reprendre sa place d’origine plus près de la blonde.

Après euh… Cette dernière pouvait ou être réceptive aux propos tenu par Ava, ou alors encore l’envoyer balader. Et la Poufsouffle désirait franchement la première possibilité. Cela ne lui arrivait pas souvent de ne pas s’entendre avec des gens, surtout s’ils avaient son âge, et elle ne voulait pas vraiment que ça arrive.
Surtout que là, ce n’était pas elle qui était allé chercher des noises à sa camarade, quand même !

Mais pour finir, Ava, pas rancunière du tout, et ne voulant vraiment pas que la jeune-fille ne l’apprécie pas, elle la regarda gentiment et dit :

« Au fait je… Je m’appelle Ava, et toi ? »

Au risque qu’elles ne s’aiment pas toutes les deux, autant qu’elles sachent, l’une comme l’autre, comment s’appellent-elles, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~ Rencontre avec la nostalgie [PV]   Mer 6 Juin - 18:08

~ Rencontre avec la nostalgie
Ava & Abby

Je traite tout le monde de la même façon !