AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 MILAN - Shopping & Shooting !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: MILAN - Shopping & Shooting !   Dim 17 Juin - 12:38

L’été était là, sur le seuil de sa porte ! La rouquine était en Italie depuis deux jours. A Milan pour être plus précis. Elle avait pris des bains de soleils (ça changeait considérablement de Londres, l’air de rien !) et sortait beaucoup, comme toujours… Kaïn le savait, bien sûr ! Et de toute façon, puisqu’il n’aimait pas les boîtes de nuit, la rouquine était intimement persuadée qu’il préférait qu’elle sorte quand il n’était pas là, plutôt que lorsqu’il était avec elle ! C’était logique, en soit ! Quand ils arrivaient à être ensemble chez eux (ce qui mine de rien n’était pas évident avec leurs déplacements respectifs) ils savouraient le temps à deux, ils ne s’amusaient pas à se dispatcher à droite et à gauche !

La rouquine avait d’ailleurs rencontré sa belle mère, il y a peu, et malgré ses craintes tout, absolument tout, s’était parfaitement déroulé ! Elle était presque considérée comme une copine de Meredith (sa belle mère) à présent, et elle trouvait ça franchement génial ! Elle qui était persuadée que les parents de Kaïn allaient la détester (ce qu’elle aurait parfaitement compris, d’ailleurs…). Mais non ! Même pas ! Elle avait vu Meredith avant de partir d’ailleurs et lui avait promis de lui ramener quelque chose d’Italie, sous le regard, plutôt las, de Kaïn. Le pauvre devait supporter les conversations chiffon des deux femmes de sa vie dès qu’il les réunissait !

Keira avait pris l’avion de Londres jusqu’à Milan, puis était allée à l’hôtel. Comme toujours elle avait une grande chambre qu’elle ne partageait pas (ça ça changeait d’un styliste à l’autre, parfois elle cohabitait avec d’autres mannequins). La rouquine avait travaillait tout l’après midi par la suite, posant, subissant les retouches maquillages, les retouches coiffures, les retouches vestimentaires, les photos etc pendant des heures durant. Très animée, elle discutait avec toute l’équipe avec bonne humeur. La Keira désillusionnée était si loin d’elle à présent ! Bien que terriblement maigre, la rouquine avait bien remonté la pente, restait encore à réglé son dernier soucis avec l’alimentation pour qu’elle soit de nouveau ‘vraiment normale’.

Le soir, elle avait fini de travailler à 23h. Elle était fatiguée et décida de rentrer, pour téléphoner à son chéri avant de dormir. Après une trentaine de minutes pendue au téléphone, elle raccrocha et se coucha. Le lendemain, elle était réveillée à 9h et avait toute la matinée devant elle avant la suite du shooting, aussi décida-t-elle de faire les boutiques ! Milan, quand même ! Puis elle avait envie d’une nouvelle paire de Louboutin… Et elle voulait trouver quelque chose de sensationnel pour Meredith (peut-être aussi pour son amoureux, on verra hein !). C’est donc vêtue d’une tenue légère, composée d’une robe Chanel aux manches courtes et aux volants asymétriques et d’un chapeau à large bords Dior, d’un sac à main André et de lunettes Chanel. A ses pieds, des chaussures à talon compensé Jimmy Choo. Et elle était fin prête ! Direction les boutiques de luxe !

L’avantage de sa vie de mannequin, c’était qu’on lui offrait bon nombre de tenues, d’accessoires et de chaussures ! Ce qui n’était franchement pas négligeable ! Evidemment, on ne lui offrait pas toujours son style de vêtement, mais avec le temps, les créateurs connaissaient pas mal la fille Williams et sons tyle haut en couleur ! Aujourd’hui, elle avait une robe orange fluo, son chapeau était vert pomme, son sac bleu à rayures marines et ses chaussures (étrangement) assorties à sa robe.

Elle marchait dans les allées quand elle opta pour une première boutique. Retirant ses lunettes de soleil, elle les plaça dans son sac à main et ses prunelles azur maquillée de crayon rose et d’ombre à paupière bleue ses posèrent sur une jolie demoiselle blonde qui essayait des chaussures. Sans pouvoir se retenir, la rouquine lâcha :

« Elles sont vraiment à tomber ! »

La paire que la fille essayait était en effet absolument divine !



 Will you still love me ?

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Will you still love me when I got nothing but my aching soul ?
I know you will... I know you will...
Will you still love me when I'm no longer beautiful ? @Lana Del Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

avatar
Ministère

Parchemins : 370
Âge : 27 ans {25/03/1986}
Actuellement : Employée au Département de la Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: MILAN - Shopping & Shooting !   Jeu 21 Juin - 23:54


Keira & Maïlys


Codage fait par .Jenaa


Elle avait terminé Poudlard. Mine de rien, ça commençait finalement à s'imprimer dans son esprit. Les premières semaines, après avoir voyagé dans le Poudlard Express pour la toute dernière fois (sauf si elle envisageait un jour de devenir professeur et de retourner au château par train... Mais ne comptez pas trop là-dessus !), l'Italienne n'avait pas vraiment eu le temps de s’appesantir sur ce que ce départ représentait réellement pour elle. Ce n'était pas non plus comme si c'était inattendu. On ne lui avait pas soudainement, de manière totalement impromptue, balancé toutes ses affaires au visage Merlin ça va les froisser ! et virée de l'école à coups de fourche. Tout s'était passé de manière bien moins rocambolesque, sachant que c'était prévu. Ça faisait partie du marché, sept ans à Poudlard, et ensuite oust, on vaque à d'autres occupations. Et Maïlys s'était préparée pour ce moment pendant ces sept ans, alors autant dire que ça avait été loin d'être un instant de surprise intense (ce qui n'était pas le cas de tous ses camarades, dont certains avaient semblé complètement éberlués à l'idée d'être relâchés dans la nature des Gryffondor sans aucun doute, tous bourrés !).

Cela dit, aussi préparée fut-elle, ça restait un choc. Et si les soirées, les retrouvailles avec sa famille et les projets de vacances l'en avaient initialement détournée, elle avait fini par réellement intégrer le fait que cette fois, elle n'y retournerait plus. Pas de panique, elle n'était pas effondrée, inconsolable à cette idée, mais restait un peu nostalgique. Pour se changer les idées, la jeune Italienne était partie rejoindre ses deux frères aînés en Italie. Toute sa famille était à Florence actuellement, et elle n'avait surtout pas vu Nathan et Vivien depuis des mois. Il faut croire qu'ils lui manquaient, les bougres. De plus, les conditions météorologiques étaient toutes autres à Milan. En effet, la ville de la mode n'avait absolument rien à envier à Londres, au contraire ! C'est donc avec plaisir que Maï profitait de son retour en Italie, laissant la partie de sa vie qui s'achevait bien au chaud derrière elle, sommeillant tranquillement en Angleterre. Éventuellement, elle regretterait sans doute certains aspects de Poudlard, mais pour l'instant, même si elle avait bel et bien réalisé que ses jours en tant qu'élève étaient abolis, elle n'était pas pour autant prête à les regretter.

Vêtue d'une simple robe d'été bleue marine resserrée au niveau de la ceinture, elle déambulait avec plaisir dans les rues de Milan, ses deux frères à ses côtés. Bien qu'ayant toujours eu un certain côté solitaire (ce qui expliquait sans doute qu'elle s'entende avec Tomas malgré leurs caractères radicalement différents), elle ne préférait rien au monde que d'être en compagnie des gens qu'elle aimait, et en l'occurrence, Nathan et Vivien étaient situés très haut sur cette liste. Elle ne parvînt néanmoins pas à les convaincre de l'accompagner dans la boutique de chaussures qu'elle avait repérée, une de ses préférées. Si elle n'était pas obsédée par la mode, Maïlys se tenait néanmoins toujours au courant des dernières tendances, la situation de sa famille lui permettant aisément de porter des marques de créateurs lorsqu'elle se rendait à des soirées. A Poudlard en revanche, elle portait l'uniforme de l'école sans trop rechigner.

Elle avait abandonné ses frères depuis quelques instants, faisant posément le tour de la boutique lorsqu'elle s'empara d'une paire de Ferragamo noires qu'elle demanda à essayer. Elles avaient un peu de talon et la jeune Italienne avait toujours adoré cette marque. Elle sursauta et tomba en arrière étant donné l'équilibre précaire dans lequel elle se trouvait, se fracassant misérablement la tête contre un comptoir lorsqu'une jeune femme, entrée dans la boutique sans que Maï ne l'entende on a compris que tu voulais l'assassiner Keira, pas besoin de l'attaquer par surprise ! commenta les chaussures qu'elle portait, dans la langue de Shakespeare, qui plus est. La blonde détailla sa tenue sans mot dire - après tout, on voyait de tout à Milan ! Elle pouvait bien porter un arc-en-ciel si elle en avait envie ! - avant d'observer son visage avec surprise. Elle la connaissait... « Oh, je trouve aussi ! Je suis fan de cette marque. » reconnut-elle avec un léger sourire aux lèvres. Marque italienne oblige ! Et puis, visiblement, cette fille avait du goût - même si le choix des couleurs était un poil trop exubérant pour la plus discrète Maïlys -, alors elle n'avait pas de raison de se montrer hautaine.

Mais décidément, elle connaissait bien cette fille. « Arrête-moi si je me trompe, mais, tu es Keira Williams, n'est-ce pas ? » Et on pouvait deviner que Maïlys était à 100% sûre d'elle, si elle s'aventurait à identifier une quasi inconnue en plein milieu d'une boutique de chaussures moldue. Elle aurait pu aller jusqu'à prononcer le nom de Poudlard, mais il ne fallait peut-être pas pousser non plus, n'est-ce pas ? Mais après tout, comment ne pas reconnaître la rousse ? Elle avait quitté le château quelques années avant Maï, mais elle n'en restait pas moins connue, ne serait-ce qu'en tant que membre du célèbre groupe de rock, Carnal Spark, mais aussi, et surtout, en tant que meilleure amie de Heaven, la cousine de la blonde. Et puis, comme si ça ne suffisait pas, Maï était le genre de personne qui se tenait au courant des rumeurs à l'école, et Keira n'était pas exactement passée inaperçue à Poudlard. « Il me semble que nous étions dans la même école. » précisa-t-elle d'un air entendu. Histoire que la jeune femme ne la prenne pas pour une espèce de fan psychopathe venue la harceler jusque dans les recoins de Milan, sait-on jamais. Et puis, Maï avait beau faire partie d'une famille de sorciers puissante en Italie, elle restait bien consciente de ne pas jouir de la même célébrité que Keira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1913
Âge : 28 ans [21 mars 1982]
Actuellement : Chanteuse et Bassiste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: MILAN - Shopping & Shooting !   Jeu 16 Aoû - 19:20

Une fan de Ferragamo ???? Diantre, mais elles étaient faîtes pour s’entendre ! Il y a des indices comme ça qui ne trompent pas ! Les prunelles azur de la rouquine brillaient d’enthousiasme, hochant la tête de façon à bien marquer son approbation :

« Difficile de ne pas les aimer, en même temps. Toutes leurs paires sont tout simplement extraordinaires. »

Le mannequin marqua un léger temps d’arrêt, puis compléta :

« Ceci di, si on doit bien reconnaître une chose, en Italie, ce sont les créateurs de chaussures. On ne plaisante pas avec ça, ici. C’est pour ça que j’adore faire les boutiques à Milan ! »

Les chaussures italiennes, le must du must, tout le monde le sait ! Qui est le boulet qui vient de dire ‘ha bon ?’ Damon, c’est toi ???. Quand la jolie blonde lui demanda confirmation sur son identité, la rouquine cessa un moment de s’extasier devant les chaussures (une minute s’il vous plait on se concentre !!!). Elle était habituée à être reconnue dans la rue, le soucis, en général c’était de savoir pour qui on la prenait… La voyait-on comme Keira la musicienne (le moins probable), Keira le mannequin (très probable), Keira la fille du super acteur hollywoodien et de la garce d’agent (ex mannequin) hyper connue ??? (très probable aussi…). Bref, dur de savoir ! Mais au look de la blondinette, la rouquine douta que ce soit pour la musique (et elle ne pensa pas à Poudlard sur le coup, puisqu’elle avait tellement naviguait entre les écoles qu’elle doutait qu’on se souvienne bien d’elle…).

« Oui, c’est bien moi… »

Et quand Maïlys parla d’école. La rouquine s’empressa de feuilleter son catalogue mental très vide, c’est ça quand on n’a pas de cervelle sur les trois écoles qu’elle avait fréquenté : Poudlard, Salem et Taliesin… Un petit sourire finit par naître sur les lèvres de la rousses anglaise :

« Tu es la cousine d’Eve, c’est ça ??? Maïlys ???? »

Oui, oui, maintenant, Keira en était quasi sûre (à 97% quoi !!!) cela faisait un moment qu’elle n’avait pas eu l’occasion de croiser la cousine de sa meilleure amie, alors forcément, depuis le temps, elle avait eu le temps de changer ! (et si elle était mignonne à l’époque de Poudlard, maintenant, elle était carrément super canon, ce que la jeune femme ne se gêna pas de faire remarquer (puisque non, elle ne sait pas se taire, encore moins quand il s’agit de formuler des compliments !))

« Ouaou, comme tu as changé !!!! Je rêve, tu es encore plus belle qu’à l’époque. Et tu étais déjà sacrément jolie, je m’en souviens ! Et donc, tu as toi aussi un cœur qui bat pour les chaussures. Génial ! Je suis venue ici dans l’intention de dévaliser sans aucun scrupules toutes les boutiques de chaussures ! Tu veux qu’on fasse le hold up toutes les deux ou tu manques de temps, ou d’envie, tout simplement ? »

Pas qu’elle veuille non plus forcer la jolie demoiselle à l’accompagner, hein ! Juste, que sur le coup, Keira trouvait l’idée excellente. Entre fan de chaussures, c’est d’autant plus sympa de faire les boutiques et de crier à deux devant une formidable paire en cuir que toute seule (bien que Keira sache aussi très bien se taper l’affiche sans être accompagnée ! Elle est d’ailleurs hyper douée dans ce domaine !!!)



 Will you still love me ?

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Will you still love me when I got nothing but my aching soul ?
I know you will... I know you will...
Will you still love me when I'm no longer beautiful ? @Lana Del Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x4qnuh_keira_blog

avatar
Ministère

Parchemins : 370
Âge : 27 ans {25/03/1986}
Actuellement : Employée au Département de la Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: MILAN - Shopping & Shooting !   Mer 29 Aoû - 0:24

Malgré son accoutrement aux couleurs quelque peu extravagantes, Keira partageait les mêmes goûts que Maïlys en ce qui concernait les marques de chaussures, puisque lorsqu'elle prit la parole à nouveau, ce fut pour énoncer la simple et pure vérité: les Ferragamo étaient imbattables. Comme quoi il ne fallait pas (uniquement eheh) juger les gens sur leurs apparences. Elles avaient beau avoir des styles différents, la mode pouvait malgré tout les unir sur certains points. La blonde acquiesça donc d'un hochement de tête, ravie qu'on énonce son exacte pensée. Et en ce qui concernait Milan... « C'est sûr que, même la mode en général, est prise très au sérieux ici. D'autres villes essayent de faire concurrence, alors Milan se doit de rester au top. » répondit-elle non sans une once de fierté milanaise. Pour la concurrence, elle pensait par exemple à Paris, ou encore Londres. Mais les Italiens étaient prêts à en découdre c'est le cas de le dire. Et sous-entendu au passage qu'il n'y avait pas que pour les chaussures qu'ils assuraient. « Tu es souvent à Milan ? » interrogea-t-elle avec curiosité, bien consciente que la rousse voyageait souvent, maintenant qu'elle l'avait identifiée comme étant Keira Williams.

Justement, lorsque l'Italienne arriva (rapidement) à cette conclusion, elle ne perdit pas de temps pour demander confirmation à son aînée. Après tout, quoi de mieux que de s'informer à la source ? Elle n'allait pas s'amuser à jouer aux devinettes avec elle pendant trois heures sans exagérer. Elle vit l'incertitude se lire dans les yeux de la jeune femme pendant une fraction de secondes, mais ne se démonta pas pour autant: elle était sûre d'elle. La reconnaissance ne tarda pas à se faire des deux côtés, puisque lorsque Keira s'exprima à nouveau ahlala une vraie pipelette cette Keira !, ce fut pour prononcer le prénom de la blonde. Enfin, ça, et un lien familial. Elle n'eut pas de mal à faire le rapprochement entre 'Eve' et 'Heaven', même si elle avait d'autres cousines, elle n'étaient pas toutes amies avec Keira, et surtout, Maï était généralement plus associée à l'héritière des Clarks, dont elle s'était toujours sentie plus proche. Elle hocha la tête, un léger sourire aux lèvres (elle ne sortait le Freedent que pour les grandes occasions, c'était bien connu). « Oui, c'est ça ! Je ne t'avais pas vue depuis que tu as quitté Poudlard je crois... » reconnut-elle avec hésitation. Wow, ça remontait vraiment à si loin que ça ? Maï venait elle-même de quitter l'école de sorcellerie, et Keira n'était pas exactement une jeunette en gros c'est une vieille. Peut-être l'avait-elle croisé à l'un des anniversaires des jumeaux, à la rigueur ?

Maïlys conserva son sourire mais détourna brièvement les yeux vers la vitrine lorsque la rousse la complimenta, peu habituée à ce qu'on s'adresse à elle avec autant d'énergie et surtout sur un tel sujet. Elle avait eu de sérieux problèmes de confiance en elle à une certaine époque, lorsqu'elle était à Poudlard, et quelques réflexes n'avaient pas encore complètement disparus. Son apparence était toujours sujette à complexes. « Oh ? Merci... Toi aussi, à vrai dire. Et je ne sais pas si c'est une impression, mais tu m'as l'air encore plus... dynamique qu'avant. » commenta-t-elle d'une voix plus posée que celle de la jeune femme. Habitudes obligent. Puis, elle réfléchit un instant à la proposition que lui fit Keira, avant se permettre un nouveau sourire. « Si, si, j'ai du temps. J'étais venue avec mes frères, mais je suis sûre qu'ils seront soulagés de ne pas avoir à me suivre dans chaque boutique qu'on croisera. Je ne sais même pas où ils sont partis, à vrai dire. Donc, pourquoi pas ! » accepta-t-elle avec bonne humeur. « Je vais commencer par acheter celles-là. » conclut-elle en faisant un signe vers les chaussures qu'elle essayait avant l'entrée de Keira et se dirigea vers la caisse. A vos portefeuilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MILAN - Shopping & Shooting !   

Revenir en haut Aller en bas
 
MILAN - Shopping & Shooting !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grande finale : Liverpool vs Milan AC
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» milan lucic
» Antonio Cassano || Milan AC
» Shopping Trip [Faith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 13-
Sauter vers: