AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 PV l Quel hasard, toi et moi, ici !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyLun 9 Juil - 14:05

PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Tumblr_m5c0xrcJkY1rws698o1_400

Emma Carter

Maïlie arrivait doucement, mais sûrement, à survivre à Poudlard. Elle avait retrouvé Moïshe, celui pour qui elle craquait plus que de raison à Salem, et avait appris à connaître quelques élèves de sa maison. Tout n’était pas si simple que Blake avait bien voulu le laisser supposer, car ils étaient tous déjà amis, se connaissaient depuis des lustres, alors forcément, intégrer une nouvelle personne aux groupes qu’ils avaient déjà formés, ce n’était pas évident. Mais Maïlie ne se sentait pas pour autant seule. Quand cela lui arrivait, elle filait dans la salle de musique, en compagnie de son violon, et jouait pendant une heure au moins, pour se vider la tête. Parce qu’elle n’avait pas spécialement besoin d’être entourée de tout un tas de personnes pour se sentir à nouveau en compagnie de quelqu’un. Aussi, elle y venait quand elle avait envie de pleurer, quand le décès de ses parents se faisait trop intense pour elle, et qu’elle voulait penser à autre chose. Elle écrivait souvent des lettres à son frère, qui lui répondait le plus rapidement possible généralement. Dwayne se sentait un peu seul depuis que sa grande soeur était partie, et il faisait plus de cauchemars la nuit. Cela n’était d’ailleurs pas pour rassurer la jeune fille, mais bon, elle ne pouvait pas vraiment faire grand choses depuis qu’elle était là.

Alors qu’elle revenait de la volière, en ce samedi, après avoir envoyé une énième lettre à son petit frère, elle contemplait le parc qui s’étendait sous ses yeux. Poudlard était un très bel endroit, très différent de Salem en soit. Elle aurait aimé être avec Moïshe à cet instant, et elle aurait également aimé réussir à lui dire ce qu’elle ressentait, mais cela était bien plus compliqué à dire qu’à faire. Ce n’était pas si facile que cela, non, absolument pas. Parce qu’il était un dragueur invétéré, et qu’il devait sûrement être à des lieux de penser que sa Lilie ne pouvait ressentir quelque chose de plus pour lui. Elle, de toute manière, elle était sûre que ce dernier ne l’aimait pas, du moins, pas comme elle pouvait bien l’aimer en tout cas ! Remontant tranquillement jusqu’au château, Maïlie se rappela de ce visage qu’elle avait vu, lors de son entrée dans la Grande Salle, après qu’elle eut été répartie à Serpentard dans le bureau de la Directrice, alors que Moïshe lui, avait été réparti à Serdaigle. Ils étaient séparés, hélas, mais elle ferait avec. Cependant, quand elle était passée devant la table des Serdaigle, un autre visage lui avait paru familier. Pas une de ses meilleures amies de Salem, non, elle l’aurait su avant d’enter à l’école, et elle aurait été avec Lilie et Moïshe dans le bureau de McGonagall...

Du coup, elle avait tenter d’oublier ce visage, et avait également oublié d’en parler à Moïshe. Cependant, alors qu’elle entrait dans le château, se retrouvant dans le Grand Hall de l’école, ce visage lui apparut une nouvelle fois. Juste en face d’elle, il y avait cette fille, cette brune qu’elle avait entraperçu quand elle était arrivée dans la Grande Salle le jour de la rentrée. Et là, elle la reconnut de suite. Ce n’était pas bien compliqué de la reconnaitre en fait. Maïlie se dirigea donc rapidement vers elle, tout l’appelant.


«Emma ! Emma attends moi !»

Maïlie accéléra le pas et arriva finalement à la hauteur de la jeune fille. Emma Carter, elle l’avait connu l’an passé, alors qu’elle venait d’arriver à Salem. Elle l’avait un peu aidée à se retrouver dans Salem, puis elles avaient fait connaissance.

«Salut ! Ca va ?! Je n’en reviens pas de te voir ici ! Enfin, je sais que c’est ton école à la base mais... Je suis contente de te voir !»

Maïlie était contente, vraiment. Emma était une jeune fille très gentille, et elle s’était de suite bien entendu avec elle. Bien sûr, elles n’étaient pas les meilleures amis du monde, mais elles étaient tout de même assez proches. Et maintenant qu’elles avaient un point commun... Peut-être seraient-elles plus proches. Parce qu’elle se doutait bien qu’elle allait devoir dire la vérité à son amie... Elle ne pouvait pas lui mentir à elle...
[ 691 ]


PORRIDGE
Revenir en haut Aller en bas

Emma Carter
Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1960
Âge : 27 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Eustache Foster


PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyJeu 9 Aoû - 13:49

Les regardés appuyés, les questions, les rumeurs, Emma avait cru s'y être préparée, mais en vérité, c'était déjà plus qu'elle ne pouvait le supporter. Pourquoi était-elle partie. Pourquoi était-elle revenue. Pourquoi avait-elle rompu avec Nicolas. Il n'était pas bien difficile de saisir que les Serdaigle se rangeaient plus naturellement du côté de Nick. Pas qu'il y ait de parti à prendre, étant donné que les deux jeunes gens tentaient justement de restaurer leur amitié passée. Mais malgré tout, son retour avait surpris, et elle avait beau vouloir passer aussi inaperçue que possible, un tel souhait semblait désormais vain. Elle ne se sentait plus à l'aise auprès de ses camarades de maison, et elle n'aurait jamais cru qu'une chose pareille puisse se produire. En conséquence, elle passait la grande majorité de son temps à la bibliothèque, où, même s'il lui était impossible d'échapper aux regards curieux, elle était au moins à l'abri des questions. Madame Pince était là pour y veiller.

Mary était, elle, loin de se réjouir de ce choix de destination, surtout étant donné qu'elles n'y avaient plus recroisé Samuelson depuis le premier soir. Emma restait convaincue que la seule raison qui avait poussé sa meilleure amie à accepter de l'accompagner les premières semaines était la possibilité d'y rencontrer le blondinet. Inutile de lui préciser que le soir de la rentrée avait bien été la toute première fois qu'elle avait vu apparaître le Serpentard dans ce coin du château. Cette situation désagréable lui pesait, et la brune sentait naître pour Charisma une toute nouvelle admiration, devant l'impassibilité qu'elle avait toujours affiché face aux rumeurs qui l'entouraient. Elle aurait voulu pouvoir se targuer d'en faire de même, mais elle n'avait jamais été aussi indifférente face à leurs camarades que son amie. Et maintenant qu'elle n'était plus à Poudlard, tout comme Tobias ou encore Rory, Emma se sentait plus que soulagée d'avoir Mary auprès d'elle. Oh bien sûr, la jeune fille s'était empressée de faire connaissance avec la grande majorité des Serdaigle de leur âge, mais elle était au moins une personne qui ne la regardait pas de travers quand elle entrait dans la salle commune, et c'était déjà beaucoup. Et pour ce qui était de Nick... Ils avaient beau essayer de retrouver leur amitié perdue, ce n'était pas exactement aussi aisé que ça.

Elle tâchait d'être aussi à l'aise que possible en sa présence, mais il lui était extrêmement difficile de ne pas être tendue à proximité du blond. En cours pourtant, elle avait presque l'impression de retrouver le genre de dynamique qu'ils possédaient avant, mais elle se demandait si ce n'était pas plus lié à sa concentration sur la tâche assignée et donc le fait qu'elle était moins consciente de la présence de Nick à ses côtés. Perdue dans ses pensées, elle remontait l'escalier menant aux cuisines, un muffin à la main. Elle n'avait pas été déjeuner, et après avoir essayée de la convaincre à force de chuchotements enflammés pendant une dizaine de minutes, Mary avait abandonné l'idée, et était partie toute seule. Elle n'avait plus d'appétit depuis un an à présent, et c'était en se forçant qu'Emma avait saisi le muffin que lui tendaient les elfes de maison. L'idée de devoir le manger la rendait quelque peu nauséeuse, mais elle était consciente de ne pas avoir d'autre option. Elle se dirigeait vers l'escalier principal, ayant en tête de retourner se réfugier à la bibliothèque, lorsqu'on l'interpella.

En faisant volte-face, l'ancienne préfète se retrouva nez à nez avec une personne qu'elle n'aurait jamais cru croiser à Poudlard. « Maïlie ? » Elle ne put cacher sa surprise, observant sa cadette tandis qu'elle arrivait à sa hauteur. Une élève de Salem... A Poudlard ? Est-ce que Mary lui en avait parlé ? Le lui avait-elle dit et avait-elle oublié ? Elle avait fortement tendance à décrocher des conversations qui l'entouraient ces derniers temps mais un élément aussi important, vraiment ? Si une de leurs camarades était aussi en Écosse, sa meilleure amie, avide de ragots, le lui aurait forcément dit. « Hm, oui, oui ça va. Le retour a été... compliqué. Moi non plus à vrai dire ! » s'exclama-t-elle en souriant. Son année à Salem avait été loin d'être la meilleure période de sa vie, mais revoir un visage qui lui était familier n'était pas pour lui déplaire. Surtout étant donné la tournure qu'avaient pris les évènements dans sa propre maison. « Moi aussi je suis contente de te voir Maïlie. Je n'arrive pas à le croire... Est-ce que tu as vu Mary ? Elle ne m'a rien dit... pourtant c'est exactement le genre de nouvelle dont elle serait ravie de me faire part. Comment ça se passe à Poudlard ? Tu t'adaptes ? Je ne savais pas que tu voulais venir ici... » interrogea-t-elle avec sympathie. Merlin savait que ça pouvait être difficile.

[805]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyJeu 9 Aoû - 23:16


La texane était contente qu’Emma la reconnaisse. Oh, elle ne doutait pas du fait que la jeune femme se souvenait d’elle, après tout, elles avaient passé du temps ensemble à Salem, mais elle ne savait pas vraiment comment la blonde allait réagir, en la voyant... Peut-être ne voudrait-elle pas lui parler... Enfin, cela semblait être totalement le contraire puisqu’elle lui répondit, certes bien surprise de voir Maïlie ici, mais assez contente, aussi, visiblement.

«Oh, oui, je veux bien te croire... Ca ne doit pas être évident de changer d’école deux fois...»

Deux fois, et en si peu de temps. Maïlie n’avait pas demandé à Emma pourquoi elle avait changé d’école, elle n’avait pas voulu être indiscrète, mais elle savait que cela ne devait pas être évident du tout. Passer une année à Salem, puis revenir à Poudlard, là où elle connait tout le monde, et où tout le monde devait se demander pourquoi elle faisait des allers et retours entre deux écoles... Quand la Serdaigle énonça le nom de Mary, ce fut au tour de la Serpentard d’être surprise.

« Mary ? Elle est là aussi ? Non je ne l’ai pas vue !»

En soit, c’était un peu normal que Mary suive Emma ici. Même si Mary était à Salem depuis plus longtemps que sa camarade, elles étaient amies, très amies même, donc elles s’étaient sans doute mises d’accord pour revenir ici. Oui, revenir, Maïlie savait que Mary avait été scolarisée ici elle aussi au début. Mary était tellement pipelette qu’il était difficile de ne pas le savoir, de ne rien savoir sur elle aussi d’ailleurs. Alors qu’Emma lui disait qu’elle ne savait pas que l’américaine pure souche souhaitait venir ici, la bonne humeur de Maïlie disparu. Forcément, Emma n’était pas au courant. Peut-être n’avait-elle même pas remarqué le départ à la mi-juin de la nouvelle vipère... Mary par contre, avait du le remarquer, sans doute...

«Ca va oui... En fait je... Je ne voulais pas, mais je n’ai pas eut trop le choix... Mon cousin m’a inscrite ici.»

Maïlie tritura ses doigts. Elle ne savait pas comment aborder la chose, et pourtant, elle savait qu’elle devrait le faire. Car si Emma lui demandait pourquoi elle avait été forcée de venir ici, elle ne pourrait pas lui mentir. Emma, c’était un peu comme Moïshe. Une amie en qui elle pouvait avoir confiance, elle le savait. Et puis, ça lui faisait vraiment plaisir de voir son visage parmi la foule. Elle savait qu’elle n’était plus toute seule, comme elle le pensait. Bien sûr, Emma n’était pas sa meilleure amie, celle avait qui elle avait passé tout son temps à Salem, mais comme elles s’entendaient bien, s’était rassurant de la voir. Mary aussi d’ailleurs, même si Maïlie savait qu’elle était une grande fouineuse, cela faisait plaisir de voir des têtes connues dans une école où elle ne connaissait personne )à la base bien sûr.

«Moïshe est ici aussi. Tu vois qui c’est non ? Il est à Serdaigle ici, comme toi !»

Du coup, elle devait sans doute l’avoir déjà vu ! Mais bon, Maïlie savait qu’il était très timide, donc peut-être qu’il n’avait pas encore parlé à Emma, ou peut-être passait-il tellement inaperçu que Mary ne l’avait même pas remarqué ! C’était possible, oui, après tout, on ne savait jamais vraiment comment les autres pouvaient réagir... En tout cas, Maïlie elle, était ravie de voir Emma !
[ 566 ]
Revenir en haut Aller en bas

Emma Carter
Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1960
Âge : 27 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Eustache Foster


PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyVen 10 Aoû - 14:04

Changer d'école deux fois... En effet, ça avait été tout sauf évident. Bien sûr, c'était son propre choix, les deux fois, et même en revenant en arrière, elle n'était pas sûre qu'elle aurait géré les choses différemment. Mais malgré tout, elle s'était mal débrouillée, et elle en était consciente. La preuve en était cet aller-retour stupide entre Salem et Poudlard. Et surtout, elle avait laissé des gens derrière elle, des gens qu'elle n'aurait pas dû laisser, qu'elle n'aurait jamais laissé ainsi auparavant. Cependant, elle n'avait plus le sentiment d'être tout à fait la Emma d'avant, ou celle qu'elle croyait être, celle qui serait restée et aurait affronté le deuil. De toute manière, celle que Maïlie connaissait n'était pas celle-là, alors peu importait. Elle commençait à se demander si elle ne devenait pas schizophrène. « En effet. C'est même plutôt galère mais j'en suis responsable donc, j'imagine que je n'ai pas vraiment le droit de me plaindre. » répondit-elle un peu gênée. Sa vie manquait sérieusement de stabilité ces derniers temps.

Bien qu'étonnée, Emma fut soulagée d'apprendre que Maïlie n'avait pas encore croisé Mary. Ça signifiait qu'elle n'était pas encore devenue complètement dingue et que l'intégralité des discours de sa meilleure amie ne lui échappait pas. En même temps, depuis qu'elle était arrivée à Poudlard, elle avait repris les habitudes qu'elle possédait à Salem et s'était empressée de s'informer sur tous les potins circulant à la rentrée. Elle était au jour d'aujourd'hui déjà bien plus documentée qu'Emma concernant tout ce qui pouvait se passer dans l'école, et se sentait le devoir de partager son savoir avec l'ancienne préfète lorsqu'elle en avait l'occasion. Quelle chance ! « Oui, elle est là. Mais tellement de temps est passé depuis sa première année ici qu'elle ne se souvient pas de grand monde ou de grand chose même. La plupart des gens qu'elle connaissait ont terminé leur scolarité depuis longtemps maintenant. » raconta-t-elle en songeant qu'au fond, il en était un peu de même pour elle. Son année d'absence avait été la dernière année de beaucoup de ses amis.

Lorsque son amie lui dit qu'elle avait été plus ou moins forcée de venir à Poudlard, Emma eut un très mauvais pressentiment. Et les paroles de Mary à la fin de l'année scolaire lui revinrent en mémoire. Maïlie avait quitté Salem plus tôt que la normale. Elle déglutit. « Maïlie ? Est-ce qu'il s'est passé quelque chose ? Quelque chose de grave ? » interrogea-t-elle avec hésitation, franchement inquiète à présent. Qu'est-ce qui pouvait justifier qu'un élève quitté l'école précipitamment ? Elle ne le savait que trop bien. C'était chose courante pendant les années noires, et surtout, ça avait failli lui arriver. Elle avait terminé sa cinquième année à Poudlard uniquement parce que sa mère tenait à ce qu'elle y reste, refusant de lui obtenir l'autorisation de quitter le château. Ayant définitivement perdu la capacité d'avaler quoi que ce soit, la jeune fille, après avoir emballé le muffin dans une serviette en papier, le cacha au fond de son sac, là où il ne pourrait pas revenir la narguer.

Si Emma connaissait Maïlie, elle était en revanche moins familière de son entourage, n'ayant en effet pas exactement le même âge que la jeune Serpentard, et n'ayant été à Salem que pour un an. « Moïshe ? Ton ami c'est ça ? Ah, j'ai sûrement dû le croiser, je n'ai pas fait très attention... Mary doit être plus au courant que moi. » avoua-t-elle, passant une main dans ses cheveux d'un air embarrassé. Il était vraiment temps qu'elle reconnecte ses neurones, elle passait à côté de trop de choses. « En tout cas c'est génial qu'il soit là aussi, non ? Ça aide vraiment, lorsqu'on arrive dans une nouvelle école, comme ça, de déjà connaître des élèves. » Et maintenant, en plus de Moïshe, Maïlie avait aussi Emma et Mary, ce qui n'était finalement pas négligeable. Et Emma était bien décidée à être aussi présente que possible pour la jeune fille. Pas question de l'abandonner à son propre sort dans le château.
[674]
Tous comptés
FLOCON
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyLun 13 Aoû - 21:21


Maïlie n’avait pas du tout fait attention au muffin d’Emma, mais elle l’aurait sans doute dévoré des yeux si tel avait été le cas. Elle-même avait perdu l’appétit depuis la mort de ses parents, alors elle aurait largement pu comprendre la blonde. Alors que cette dernière lui parlait de Mary, de sa re-découverte du château de Poudlard, Maïlie elle, se remémora sa première année à Salem. Si elle avait eut également ce genre de scolarité, elle ne savait pas comment elle aurait pu réagir… Sûrement pas aussi bien que Mary, sans aucun doute…

« Oh je vois ! Je suppose qu’elle reprend son rôle de pipelette au fur et à mesure qu’elle reprend ses marques… »

Mary, reine des discours sans queue ni tête à longueur de journée, avait raconté au moins cent fois son histoire à Maïlie, enfin, dans les grandes lignes… Dans tous les cas, il était clair que cela ne devait pas être évident pour Mary que de revenir après tant d’années passées dans une autre école. Elle ne connaissait plus personne, et plus personne ne la connaissait, il était évident que ce n’était pas simple du tout ! Mais Mary étant une pipelette, cela ne devait pas la gêner plus que cela ! Puis vint le sujet critique, un peu tabou et blessant. Mais Maïlie savait qu’elle ne pouvait l’éviter. Après tout, Emma l’avait vu à Salem, et elle la croisait maintenant à Poudlard… Quelle raison pouvait bien pousser un élève à changer si subitement d’école, lorsqu’il y avait toujours été ?

« Eh bien… Euh… Mes parents ont eut un accident en juin. J’ai quitté Salem plus tôt à cause de cela. Ils sont… morts… »

Maïlie baissa la tête, un peu triste d’évoquer cela avec son amie de Serdaigle. Mais comme pour Moïshe, elle ne pouvait pas mentir à la blonde. Parce que même si cela ne faisait qu’une seule année qu’elle la connaissait, elle avait apprit à l’apprécier avec le secret qu’elle dissimulait. Maïlie ne lui avait jamais demandé le pourquoi de sa venue à Salem, et elle décrétait d’ailleurs que cela ne la regardait pas. Et comme elle n’avait jamais questionné Emma, et qu’Emma ne lui avait jamais dit la raison de son transfert, Maïlie avait petit à petit oublié qu’elle venait d’une autre école. Cela lui revint cependant tout d’un coup, alors qu’elle venait de livrer son propre secret. Elle était partie d’ici, à cause de quelque chose de sérieux, sans aucun doute, puis était revenue, une année après… Peut-être l’américaine pourrait-elle retourner à Salem… Mais elle en doutait. Enfin bref. Parlant de Moïshe, ses joues rosirent instinctivement. Oui, rien que de parler de lui la rendait toute chose, mais y pouvait-elle quelque chose ? Elle en doutait. Cependant, comme il ne l’aimait sans doute pas, elle n’avait pas vraiment à se faire du mal à se triturer le cerveau ainsi.

« Oui, c’est lui ! Il a autant de mal que moi, donc on s’entraide. Mais comme il a une année de plus, c’est compliqué. Je suis contente de te retrouver toi aussi. En fait, on est plusieurs de Salem ici, je ne nous pensais pas aussi nombreux que cela… »

Bien sûr, elle faisait du mieux qu’elle pouvait pour s’intégrer dans sa maison. Ce n’était pas facile, surtout aux vues de ceux qui la peuplaient, ce n’était guère évident. Mais maintenant qu’elle savait qu’Emma était ici, elle se sentait mieux. Etrangement, tous ceux qu’elle avait connu à Salem et qu’elle appréciait étaient tous, sans aucune exception à Serdaigle, maison dans laquelle le Choixpeau Magique avait longuement hésité de répartir la jeune américaine avant de se décider pour Serpentard.

Revenir en haut Aller en bas

Emma Carter
Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1960
Âge : 27 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Eustache Foster


PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyVen 17 Aoû - 23:44

Maïlie avait parfaitement raison lorsqu'elle disait que Mary avait retrouvé le rôle qu'elle occupait déjà à Salem. La jeune fille n'avait en effet pas perdu de temps pour reprendre ses marques dans ce domaine là. Elle était une spécialiste après tout ! Et Emma n'oubliait pas que sa meilleure amie connaissait Maïlie bien avant même que la blonde ne mette les pieds à Salem à son tour, alors elle ne doutait pas que Maïlie avait déjà largement eu l'occasion d'observer le tempérament de pipelette de Mary. Là-dessus, elle était intenable. De manière générale, elle n'était pas du genre à colporter des ragots sur ses propres amis, mais parfois on ne pouvait être sûr de rien. Elle était une experte de la manipulation d'informations et avait des indics dans toutes les maisons. Pas de discrimination. Emma acquiesça d'un hochement de tête, un léger sourire aux lèvres. « Tout à fait. Elle est déjà bien plus au courant que moi de tout ce qui se passe au château. » reconnut-elle en songeant que Mary ne devait pas être la seule. Elle ne savait vraiment pas grand chose des drames qui animaient Poudlard en ce moment. Et pourtant, ce n'était pas faute de passer du temps en compagnie de Nick ou de Mary.

Le cœur d'Emma loupa un battement lorsque son amie lui annonça la raison qui l'avait amenée à rejoindre Poudlard. « Oh mon dieu... » murmura-t-elle doucement, se sentant soudain plus que nauséeuse. C'était tellement horrible, tellement injuste, qu'elle ne sut pas tout de suite quoi ajouter. Qu'y avait-il à dire, honnêtement ? Elle était bien placée pour savoir qu'aucune parole ne changerait quoi que ce soit. « Maïlie je suis tellement désolée... Rien de ce que je pourrais dire n'y changera quoi que ce soit, mais si tu as besoin de parler, je suis là, tu sais ? J'ai perdu mon père en mai dernier. » lâcha-t-elle abruptement. Évitant le regard de son amie, elle inspira avant de reprendre: « C'est pour ça que j'ai quitté Poudlard, et que je me suis retrouvée à Salem. Je sais à quel point c'est insupportable comme situation... Alors vraiment si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à me demander. » Elle soupira, constatant les similarités entre sa situation et celle de la Vert et Argent et songeant que la vie était incroyablement merdique. Elle ne savait pas bien ce qu'elle pourrait faire, elle était malheureusement incapable de ramener qui que ce soit d'entre les morts, mais Maïlie était nouvelle à Poudlard, et si elle était déjà en mesure de faire quelque chose pour elle à ce niveau-là, elle n'hésiterait pas.

Le sujet devînt plus léger lorsqu'il fut question de l'ami de Maïlie, Moïshe. Si Emma remarqua la teinte que prirent les joues de son amie, elle n'en dit rien, se contentant de lui sourire, soulagée qu'elle ait quelqu'un de proche avec elle. « Oui, j'ai l'impression qu'il y a eu pas mal de transferts ces derniers temps. C'est pas plus mal, plus il y a du monde que tu connais, mieux ça vaut ! Est-ce que tu as sympathisé avec des élèves de ta maison, autrement ? Les préfets sont sympas j'espère ? » interrogea-t-elle avec curiosité. Elle se souvenait d'Emeric Larsen, il était devenue préfet aussi jeune qu'elle l'avait été à son 'époque', et lui avait donc volé la place de benjamin de l'équipe (qu'elle lui laissait volontiers). Il était connu pour ses prouesses de Quidditch avant qu'elle ne quitte Poudlard, mais à part ça... Peut-être que Maïlie en saurait plus qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyMar 28 Aoû - 21:47


Maïlie n’était pas vraiment à l’aise quant au fait de dire que ses parents étaient morts. Parce qu’il n’y avait que Moïshe qui était au courant de cela, et qu’elle n’avait pas vraiment envie que le tout Poudlard soit au courant. Bien évidement, elle devrait faire avec si cela venait à se savoir, mais elle préférait le cacher le plus longtemps possible.

« Je... Je ne savais pas... Je suis désolée Emma, je ne savais pas du tout.»

Maïlie était choquée, surprise, et pour le moins déstabilisée. Elle n’en revenait tout simplement pas. Elle avait été à des lieux de s’imaginer qu’Emma avait pu traverser ce qu’elle même traversait en cet instant. Cependant, dans un sens, elle était presque contente d’avoir trouvé quelqu’un avec qui elle pourrait éventuellement parler de ces moments atroces. Mais elle ne pouvait pas non plus s’en réjouir. Emma était devenue son amie, et maintenant, elles souffraient toutes les deux... Et aucune amie ne pouvait se réjouir de la tristesse d’une amie. Mais si Emma avait besoin de la texane, elle n’aurait qu’à demander.

«Merci en tout cas. Et puis, tu sais, si tu as besoin de parler, tu peux venir me voir aussi. Après tout, on se comprend, je suppose...»

Bien évidement, il était très triste de penser que deux si deux jeunes filles pouvaient avoir un point en commun aussi tragique. Jamais Maïlie ne se serait douté qu’Emma avait pu perdre son père d’ailleurs. Elle n’avait jamais cherché à savoir pourquoi la blonde était arrivée à Salem, mais elle avait décrété que cela ne la regardait pas -ce qui était le cas- et qu’Emma lui dirait si elle en avait envie, ou le moment voulu. Le moment était arrivé plus vite et plus tragiquement que ne l’aurait cru la petite texane. Elle qui avait perdu ses parents devait faire avec, dans une nouvelle famille, puisque son cousin, qui vivait en Angleterre, ne pouvait la prendre chez lui... Bien évidement, ce n’était pas non plus facile de se réjouir pour un tel point commun. Ce n’était pas comme avoir un cousin commun ! Quant aux nombreux élèves de Salem qui étaient arrivés à Poudlard cette année, Maïlie ne pouvait nier qu’elle était rassurée de voir des têtes qu’elle connaissait déjà !

«Oui, c’est assez sympa, mais il y en a certains qui se pensent mieux que d’autres, et c’est assez compliqué...»

Elle pensait notamment à Keith Perry, qu’elle ne portait finalement pas tellement dans son coeur, suite à son petit dialogue avec ce dernier.

«Cameron et Emeric ? Ils sont très aimables oui, en tout cas, ils m’aident bien ! Oh, ils sont plus vieux donc je ne suis pas trop avec eux mais bon... Pour les autres, je dois t’avouer que je suis plus souvent avec des Serdaigle qu’avec des Serpentard... Mais il y a Lana Morrison dans mon dortoir, on s’entend assez bien. C’est positif, je pense... Et toi ? Tu as retrouvé tes anciens amis ?»

McQueen et Larsen étaient vraiment des préfets sympas, oui, Maïlie les aimaient beaucoup tous les deux. Après, comme ils étaient plus âgés qu’elle, forcément, elle ne passait pas tout son temps avec eux. Elle avait de toute façon d’autres choses à faire, d’autres chats à fouetter. Mais cela dit, elle n’était pas contre une petite discussion avec un des préfets. Ils étaient toujours de bons conseils, et l’avaient aidée pas mal de fois lorsqu’elle était perdue dans les couloirs du château. Encore heureux qu’ils patrouillaient régulièrement d’ailleurs ! En plus, elle avait cru comprendre que Cameron faisait de la musique, donc c’était bon à savoir !
Revenir en haut Aller en bas

Emma Carter
Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1960
Âge : 27 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Eustache Foster


PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyVen 31 Aoû - 22:57

Emma avait pour habitude de ne jamais partager sa vie privée avec qui que ce soit. Et au bout d'un moment, plus qu'une volonté de se protéger, il était devenu pratiquement impossible pour elle de faire autrement. Rien que l'idée de devoir dire à ses proches que son père avait perdu la vie lui donnait la nausée. Les conséquences de son malaise étaient devenues physiques, et c'était avec grande difficulté qu'elle parlait de quoi que ce soit touchant à sa famille. Et une fois les personnes devant savoir mises au courant (Mary, Nicolas, Charisma), elle se disait que c'était suffisant, qu'elle avait fait le maximum. Les trois autres s'occuperaient de répandre la nouvelle et elle n'aurait en aucun cas à en faire part à nouveau oralement. C'était épidermique. Se confier la mettait mal à l'aise. Cependant, elle sut faire abstraction de ses sentiments habituels lorsque Maïlie lui parla de ses parents, et s'ouvrit à son tour. Non pas parce qu'elle souhaitait spécifiquement en parler maintenant, ou qu'elle voulait que sa cadette la plaigne, mais car elle voulait qu'elle sache qu'Emma comprenait. Mieux que d'autres élèves en tout cas. « Je crois que peu de monde le sait. » avoua-t-elle en lui adressant un sourire triste. Elle n'était jamais sûre de savoir qui était au courant, mais se méfiait à chaque fois que des gens à qui elle parlait rarement se mettaient brusquement à passer du temps avec elle, ou à lui adresser des sourires compatissants. La plupart des élèves étaient davantage obnubilés par sa rupture avec Nick, de toute façon.

Elle acquiesça d'un hochement de tête aux paroles suivantes de la brune, incapable d'ajouter quoi que ce soit. Il n'y avait pas grand-chose d'autre à dire. Malgré sa peine, Emma ne pouvait même pas imaginer ce que Maïlie devait ressentir, séparée de ses deux parents d'un seul coup. Certes, l'ancienne préfète entretenait des rapports chaotiques avec sa mère, mais elle restait sa mère. Elle était plus ou moins là, mais elle existait, même si c'était un maigre réconfort à ses yeux, elle ne l'oubliait pas. Elle aurait vraiment voulu pouvoir faire quelque chose, quoi que ce soit pour la jeune fille. « Surtout, dis-le moi si jamais le moindre truc te pose problème à Poudlard, d'accord ? J'ai quand même été élève ici pendant cinq ans, je connais plutôt bien le château. » reprit-elle finalement d'une voix plus sûre, une fois le sujet délicat passé, bien que planant toujours au-dessus de leurs têtes. Toujours. Et puis, elle avait été préfète pendant trois ans, ça laissait des séquelles lui avait quand même appris des informations supplémentaires concernant le fonctionnement de l'école.

Se souciant de l'adaptation de son amie à son nouvel environnement, Emma l'interrogea concernant ses camarades de maison. La réponse de celle-ci réussit à arracher un léger sourire à la blonde, qui était bien familière avec ce sujet. Si elle était entrée à Poudlard sans aucun préjugé envers les quatre maisons et avait globalement réussi à s'y tenir pendant l'ensemble de sa scolarité, il y avait bien un élève qui était parvenu à ébranler un peu ses convictions, lors de sa première année. « Oui, je vois le problème. Tu veux que j'aille les frapper ? Ils se calmeront peut-être avec le temps. C'est moins irritant quand on apprend un peu à les connaître, en général. » offrit-elle, faute de mieux. Et puis, même si elle considérait encore et toujours que Samuelson était arrogant et égocentrique, elle avait aussi été amenée à passer du temps en sa compagnie, au fil des années, et oui, elle était capable de reconnaître qu'il n'était pas si horrible que ça. La plupart du temps, il pouvait être supportable. Après tout, ils avaient beaucoup de cours en commun et ne s'étaient pas étripés une seule fois en public. Comme quoi, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

Emma n'étant pas très familière avec les préfets de Serpentard (bien que connaissant un peu le frère de Cameron), elle fut contente de savoir que Maïlie semblait bien s'entendre avec eux. Quant aux Serdaigle, il était visiblement dommage que la jeune Américaine n'ait pas été répartie dans la maison de Rowena, puisqu'elle semblait s'entendre plus aisément avec les camarades d'Emma. « Bon eh bien, tant mieux alors ! Tu es sûre que tu ne veux pas rejoindre Serdaigle ? On a une très belle salle commune. » proposa-t-elle en plaisantant. Elle se rembrunit néanmoins quelque peu quand il fut question de ses fréquentations. « Oh euh... plus ou moins. La plupart de mes amis ont quitté Poudlard, à vrai dire. Mais... mon ancien petit-ami est toujours là, on a le même âge. C'est pas très évident, mais ça va. » répondit-elle non sans une certaine hésitation. Pas besoin de rentrer excessivement dans les détails. Qui plus est, elle n'était pas celle à plaindre, c'était elle qui avait rompu après tout, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyMar 4 Sep - 21:27


Maïlie savait ce que c’était, que de confier un secret à quelqu’un. Surtout un secret de ce genre là. Elle n’était pas du genre à se moquer de tout ce qu’on pouvait lui dire, et si elle devait se taire, enfermer cette information au plus profond de son être, ce n’était absolument pas un problème pour elle. Elle allait donc prouver à la jeune femme de Serdaigle qu’elle ne dirait pas un mot de cette histoire. Parce qu’elle même ne voulait pas que sa propre histoire ne soit ébruitée dans toute l’école en dix secondes. Plantant ses prunelles azur dans celles de la blondinette de Serdaigle, Maïlie reprit la parole, très sûre d’elle :

«Je te promets que je ne dirais rien à personne, tu peux me faire confiance !»

Elle scellerait ses lèvres à jamais pour cette histoire, parole de Stocker ! Si Emma ne voulait pas en parler, Maïlie la comprenait tout à fait. Elle ne voulait pas faire pitié à tout le monde, elle ne voulait pas qu’on la plaigne, et Maïlie non plus. Du coup, elle se tairait à jamais s’il le fallait, même en compagnie d’Emma, si besoin. De toute façon, pour aller mieux, c’était une des choses qu’il fallait faire non ? Ne pas en parler et éviter d’y penser... Même si c’était bien plus compliqué à faire qu’à dire... Enfin bref.

«Merci Emma ! Je pense que ça devrait aller, à part des pseudos rois, il n’y a pas vraiment de coups en douce... Pour l’instant en tout cas.»

Et ça arrangeait bien la petite Texane. Elle n’était pas vraiment fan des coups fourrés, sauf si elle devait sauver sa peau ou prouver qu’elle était la meilleure, que ça soit en violon ou en danse. Alors qu’Emma lui demandait si elle n’avait pas envie de venir à Serdaigle, la brunette laissa un rire s’échapper d’entre ses lèvres et repensa au jour où on l’avait répartie. Elle était dans le bureau de la directrice, Miss McGonagall, aux côtés de Moïshe, et elle avait peur. Puis elle avait eut un vieux chapeau sur la tête, et avait entendu une voix.

« Le Choixpeau, c’est ça ? Il a hésité entre Serdaigle et Serpentard... J’aurais beaucoup aimé aller à Serdaigle, pour être avec Moïshe... Et avec tous ceux que je connais de Salem, toi, Mary... Il y a les Heap aussi ! Enfin, il y en a une à Serpentard aussi... Mais ce n’est pas pareil. Mais il y a un groupe de musique, et j’ai vu qu’il y en avait un de danse aussi ! »

Même si Maïlie avait un petit peu de mal avec certains élèves de Serpentard -dont Perry, l’aîné de la fratrie- elle était cependant très heureuse d’avoir trouvé des activités qui allaient lui plaire. Elle refusait l’idée de ne pas jouer de violon de toute l’année, et savoir qu’un tel groupe se montait, elle ne pouvait en être que ravie. Pour ce qui était de la danse, elle était également contente. La danse faisait partie intégrante de son apprentissage du violon, et elle avait même appris à en jouer tout en dansant, chose relativement difficile à faire, quand on y repensait. Bien évidement, quand elle jouait, ses mouvements étaient plus simples que lorsqu’elle s’y adonnait pleinement, mais soit, ça revenait au même ! Peut-être pourrait-elle trouver un endroit pour faire du patinage. Le lac étant particulièrement grand, si elle devait attendre qu’il gèle complètement, elle y serait encore dans cent ans !

« Oh, je vois, ça ne doit pas être évident oui... Mais tu es forte et courageuse, je le sais... Et si tu as besoin, je suis là, n’hésite pas.»

Maïlie esquissa un sourire sincère à l’intention d’Emma. Elle avait certes des problèmes de son propre côté, mais elle ne pouvait pas s'apitoyer sur son sort. Elle n’était pas du genre à baisser les bras, loin de là. Elle avait toujours fait en sorte d’aller le plus loin possible, dès qu’elle entreprenait quelque chose. Le violon, la musique en général, la danse ou même le patinage ou la natation. Elle se donnait au maximum et ne laissait jamais tomber... Du coup, elle ferait de son mieux pour bien s’intégrer à l’école.
[ 692 ]
Revenir en haut Aller en bas

Emma Carter
Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1960
Âge : 27 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Eustache Foster


PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! EmptyMer 5 Sep - 20:00

Emma ne tenait pas nécessairement à ce que sa situation soit un secret. Du moins, elle n'avait pas prévu que ça en soit un, elle ne l'avait simplement pas crié sur tous les toits non plus. Son entourage était au courant (en même temps, ça avait un peu provoqué son départ de l'école, et ne pas être là pendant une année entière n'était pas ce qu'il y avait de plus discret), l'administration aussi, et après c'était une question de bouche à oreille. Si on lui posait la question, elle répondait, mais autrement, elle se taisait. On pouvait lui en vouloir pour avoir quitté Nick et être revenue remuer le couteau dans la plaie (et même là, franchement, elle ne voyait pas en quoi c'était les oignons de qui que ce soit à part lui et elle m'enfin, Poudlard était une petite école, et on s'ennuyait si on n'écoutait pas les ragots, apparemment) mais elle ne voulait pas qu'on la plaigne. Elle se passait très bien des regards emplis de commisération provenant de semi-inconnus, merci. « Oh, je te fais confiance, mais ce n'est pas vraiment un secret. Je n'aime pas beaucoup en parler, mais dans l’absolu, ça m'est égal que les autres le sachent. » avoua-t-elle en haussant les épaules. Le cacher semblait impliquer qu'elle avait honte de quelque chose, dans son esprit, et ça n'était absolument pas le cas.

Elle acquiesça d'un hochement de tête suite aux remerciements de Maïlie, et sa réassurance comme quoi pour l'instant, elle se débrouillait. C'était un soulagement en soi. Même si elle n'était pas son amie la plus proche, Emma aimait beaucoup la jeune Serpentard, et souhaitait vraiment la voir s'intégrer à Poudlard sans trop de difficultés, malgré le drame qu'elle vivait. Elle méritait d'être heureuse, et la blonde espérait sincèrement qu'elle parviendrait de nouveau à l'être, éventuellement. Quant aux Serpentard, Emma était certaine que Maïlie finirait par s'habituer aux plus arrogants d'entre eux, c'était une question de temps. Elle serait amenée à les fréquenter constamment pendant les trois prochaines années de toute manière, donc elle n'avait pas vraiment d'autre choix. Sauf si elle arrivait à se faire muter à Serdaigle, mais ce serait une première dans l'histoire de l'école. « On aurait eu beaucoup de chance si on t'avait accueillie à Serdaigle, mais Serpentard est aussi une bonne maison, il y a une raison si le Choixpeau t'y as répartie. » assura-t-elle d'un air confiant. Le Choixpeau se trompait rarement. Pour ce qui était des Heap, Emma ne les connaissait pas bien, en dehors du fait que Linoah était à présent la nouvelle préfète de Serdaigle, venue remplacer Elyna.

« Oui c'est exact ! Ce genre d'activités est une recette clé pour s'intégrer. Tu vas pouvoir rencontrer beaucoup d'élèves là-bas, et se trouver dans un contexte autre que scolaire aide forcément. » Emma avait aperçu le mot concernant le nouveau groupe de musique sur le panneau d'affichage, mais elle n'avait pas joué de piano depuis des années à présent, et n'avait pas prévu de reprendre la pratique. C'était trop loin derrière elle désormais. Mais elle était ravie de savoir que Maïlie comptait s'y inscrire, elle ne jouerait donc pas les asociales, ce qui aurait été totalement contre-productif. Passons sur le fait qu'Emma, elle, jouait les asociales. Emma évoqua brièvement Nicolas, lorsque son amie l'interrogea concernant son propre retour, mais ne s'attarda pas sur la question. Jetant un regard distrait vers sa montre, elle s'aperçut que l'heure avait tourné, tandis qu'elle bavardait avec son ancienne camarade. « Oh, je n'avais pas vu l'heure. Il faut que j'aille rejoindre Mary à la bibliothèque, sinon elle va me tuer pour lui avoir donné rendez-vous là-bas... On se revoit plus tard Maïlie, d'accord ? Maintenant que je sais que tu es là aussi, on est obligé de passer du temps ensemble ! » s'exclama-t-elle en souriant sincèrement. Pas question de perdre son amie de vue désormais. Elle lui fit un dernier signe de la main avant de reprendre la direction du grand escalier, s'attendant déjà aux remontrances de sa meilleure amie concernant son retard.
[677]
[Terminé pour Emma !]


CARTES
TOUS COMPTES

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty
MessageSujet: Re: PV l Quel hasard, toi et moi, ici !   PV l Quel hasard, toi et moi, ici ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV l Quel hasard, toi et moi, ici !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quelle délicieuse prestation {Hentaï} [PV Siin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets Clos année 14-
Sauter vers: