AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 PV l First holidays together ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 1752
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: PV l First holidays together ♥   Jeu 8 Nov - 20:44



Moïshe & Jules Cameron

Maïlie était excitée comme une puce depuis quelques temps. Elle sortait depuis le début du mois de Janvier avec Moïshe Cameron, son meilleur ami, qu’elle avait eut la joie de retrouver à Poudlard lors de la journée de rentrée. Et elle l’aimait, oh oui ! Elle l’aimait plu que tout, et malgré le fait que la mort de ses parents était encore très présente dans son esprit et dans son coeur, il la rendait toujours heureuse. A ses côtés, elle souriait tout le temps, elle le savait, et elle se sentait plus légère aussi. Et pour les vacances de Pâques, ils avaient prévu d’aller chez la tutrice de la jeune fille, avec, bien évidement, l’accord de cette dernière. Maïlie le lui avait demandé à Noël, et avait une nouvelle fois demandé pour les vacances d’hiver, en mars. Maintenant, on était en mai, presque, et bientôt, les vacances d’été, deux longs mois, viendraient mettre leur grain de sel dans son couple. Parce qu’elle allait devoir rester ici, et Moïshe lui, rentrerait au Mexique. Bien sûr, cela ferait tout de même dix mois qu’il n’y avait pas mis les pieds... Il était donc logique qu’il veuille y retourner, même si la brunette redoutait déjà ce moment là. Elle avait invité son petit-ami, certes, mais elle avait aussi proposé à Jules de venir. Parce qu’elle savait que la jeune fille n’aimait pas Poudlard, qu’elle n’aimait pas le Royaume-Uni, alors peut-être voudrait-elle changer d’air un petit peu. A son grand étonnement, Jules avait accepté, chose qu’elle avait pensé impossible pendant un temps, mais au final, la Texane était contente. Après tout, son couple existait grâce à la jeune Serpentard... Elle ne pouvait pas le nier !

Enfin bref. Maïlie, Moïshe et Jules étaient arrivés chez sa tutrice par le Poudlard Express la veille au soir. Maïlie avait dormi avec Jules dans sa chambre -qu’elle avait décorée comme celle qu’elle avait au Texas, parce que même si elle avait quitté son pays pour son bien, elle ne pouvait pas s’en séparer complètement, alors que Moïshe, lui, avait dormi dans la chambre de Sebastien, le fils de la tutrice de la Texane, qui, comme il était un adulte responsable et travailleur, avait son propre appartement depuis Noël. Il passait encore souvent chez ses parents bien entendu, mais la chambre était libre, donc Moïshe pouvait l’occuper à sa guise. Il aurait pu dormir dans celle de Dwayne s’il le souhaitait, hein, mais le garçonnet était tellement pipelette, et dès qu’il fallait embêter sa soeur, il était le premier là, que Moïshe en aurait sans aucun doute eut marre très rapidement...

Enfin bref. Au matin, Maïlie s’éveilla reposée, mais aussi très anxieuse. Est-ce qu’elle avait rêvé ? Une source de chaleur à ses côtés, dormant paisiblement -comme Jules semblait sereine et adorable, quand elle dormait !- lui dit que non. Moïshe était donc bien dans la même maison qu’elle aujourd’hui, et pour les deux semaines qui arrivaient. Faisant bien attention en sortant du lit, pour ne pas réveiller la Mexicaine, elle enfila un short et un t-shirt à la place de sa chemise de nuit, pour enfin sortir de sa chambre. Celle de Dwayne étant juste à côté, Maïlie alla passer la tête par la porte. Son petit frère dormait, mais pour combien de temps, elle ne saurait le dire. Il était le genre de gamin à être d’aplomb dès le saut du lit, hélas pour elle. Alors qu’elle descendait l’escalier, elle vit Moïshe, debout dans le couloir, un peu perdu, mais se dirigeant vers la cuisine. Et elle n’avait pas vu que le petit diablotin s’était réveillé entre temps...

«Moïshe ! Bonjour ! Tu vas bien ? Ca va, tu as bien dormi ?»
«Lili elle est amoureuse !!!!»
«Dwayne !»


Le rouge monta aux joues de la demoiselle. Oui, elle était amoureuse, mais bon, de là à ce que son petit frère le crie sur tous les toits... Elle ne le niait pas, non, elle n’en n’avait pas honte non plus, loin de là, mais Dwayne faisait ça uniquement pour l’embêter. Mais bon, elle l’aimait quand même son petit frère. Elle le regarda filer vers la cuisine en riant. Il allait beaucoup mieux, lui aussi, et elle était contente de le voir comme ça. Elle esquissa un sourire, le couvant du regard. Oui, son petit frère était tout pour elle. Et c’était encore différent de ce qu’elle ressentait pour Moïshe, par Merlin, merci !

«Excuse le... Ca va ? Jules dors encore, j’ai fait attention en sortant...»

La Texane esquissa un sourire et se lova contre son petit ami. Elle l’aimait, oh que oui, et elle voulait profiter un petit peu de cet instant tranquille, rien que tous les deux, maintenant que Dwayne était dans la cuisine en train de prendre son petit déjeuner. Et puis, eux aussi iraient dans la cuisine pour manger, donc ils pouvaient bien en profiter juste un tout petit peu avant non ?


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 303
Âge : 20 ans - 20/03/92.
Actuellement : BP Arts de la cuisine moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ava, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Ven 9 Nov - 19:28

On ne pouvait pas aisément affirmer que Jules n’était pas contente de se rendre chez la petite-copine de son frère pendant ces vacances de Pâques, non. Elle avait accepté d’y aller parce qu’elle aimait son frère, même si c’était difficile de s’en douter au premier abord, et parce qu’elle savait que Maïlie était sincèrement amoureuse de Moïshe et qu’elle allait être bien pour lui. Puis la texane n’était pas une fille méchante non plus envers elle, non. Bon, la mexicaine savait depuis le début qu’elle dirait oui à son frère, mais on ne la changera pas, elle l’avait fait mariner un peu avant de lui donner son accord, parce que oui, elle savait que son frère, que son couple en soit, lui devait beaucoup, et comme elle n’était pas fille à ne pas s’en vanter, la vipère avait adoré se faire attendre. Enfin, on peut dire que Jules était indifférente à aller chez Maïlie ou pas, oui, indifférente c’était cela. Elle, elle ne voyait que le fait qu’elle ne rentrait pas dans son merveilleux pays, alors passer Pâques au château ou chez la tutrice de Maïlie, il n’y avait pas grande différence.

Moïshe, quant à lui, c’était totalement différent, il était tellement heureux et excité d’aller chez sa copine, qu’il ne pensait même pas qu’il existait un mot sur cette Terre pouvant décrire son état. Il était aussi content que sa sœur est accepté d’y aller, parce que d’une ; il ne serait pas aller sans elle –désolé Maïlie, mais ton copain est un grand timide tu le sais bien, et s’il n’y a pas un minimum de familier dans son environnement il est perdu- et de deux ; s’il avait laisser sa sœur toute seule dans le château, ses parents l’auraient apprit et ce ne serait pas bien terminer pour lui de toute façon, il était là pour la surveiller ne l’oublions pas !
Mais il était heureux oui, très heureux, parce qu’il allait pouvoir serrer Maïlie dans ses bras pendant ces vacances plutôt que de seulement relire et relire les lettres qu’elle lui aurait envoyées.

La fratrie arriva donc chez Maïlie un soir par le Poudlard Express. Oh, Moïshe n’oublia évidemment pas de remercier par maintes et maintes fois la tutrice de son amie, à n’en point douter, alors que Jules ne le fit qu’une fois. Bon, c’était le minimum mais elle trouvait vraiment exaspérant que son frère agisse ainsi en le répétant dix mille fois, la tutrice de la texane n’était pas bouchée ou n’avait pas de problème de compréhension, il ne fallait pas abuser.
Jules dormit avec Maïlie donc, ce qui ne la dérangea pas, du moment qu’elle ne dormait pas par terre, elle s’en fichait, puis la chambre de la texane était jolie, elle lui… ressemblait quoi, ça permettait à la mexicaine d’entrer dans un autre univers que celui de l’Angleterre qu’elle ne supportait réellement pas. Moïshe quant à lui, dormi seul dans la chambre du nouveau frère de Maïlie. Il ne s’en plaignait pas non plus, puisque de toute manière être là était génial, alors il aurait très bien pu dormir avec Dwayne, le sacré boute-en-train de par ce que lui disait sa meilleure-amie, que ça ne l’aurait nullement dérangé.

Le lendemain matin arriva assez vite pour le mexicain qui se leva en ayant du mal, il faut bien le dire, à réaliser qu’il était réellement dans la maison de sa petite-amie pour les deux semaines qui venaient. Il ne voulait réveiller personne et descendit les escaliers à pas de loup avant de se retrouver un peu pommé en plein milieu du couloir. Il pensait bien la cuisine devait être par là, vu la très rapide visite des lieux qu’ils avaient fait hier soir, mais à part ça… « Moïshe ! Bonjour ! Tu vas bien ? Ca va, tu as bien dormi ? » Le mexicain se retourna afin de voir sa petite-amie, parce que oui, bien évidemment, il avait reconnu sa voix. « Bonjour ma Lili. Je vais très bien, je suis super content d’être ici, et oui merci, j’ai bien dormi. » Il avait à peine eu le temps de répondre quand une boule d’énergie vint crier en descendant les escaliers. « Lili elle est amoureuse !!!! » Moïshe lui, il rit. « Dwayne ! » Même si cela gênait Maïlie, puisqu’elle rougit, ça faisait rire le mexicain parce que Dwayne n’était pas méchant, et puis, il ne disait que la vérité, non ?

« Excuse le... Ca va ? Jules dors encore, j’ai fait attention en sortant... », « Oui je vais bien t’en fais pas, ton frère s’amuse c’est tout. » C’était aussi ça qu’il aimait chez Maïlie, le fait qu’elle se préoccupe toujours des autres et qu’elle ne veuillent que leurs bonheurs. Le mexicain esquissa un faible sourire malicieux avant de déposer un baiser sur la joue de la Texane. « Et puis après tout, il a raison non ? Elle est bien amoureuse ma Lili. » Il la prit dans ses bras et l’embrassa. « Et moi aussi je suis amoureux. » Il lui sourit, avec un petit côté dragueur qui reprenait le dessus, mais bon, on peut le pardonner, il aimait vraiment sa Maïlie.

C’est à ce moment-là que Jules décida de pointer le bout de son nez, encore toute endormie, ses cheveux relevés en une queue de cheval pas très droite et en pyjama. Elle venait de les regarder et de faire un geste de dégoût juste avant de répliquer : « Ha mais s’il vous plait, pas dans le couloir, y’a des gens qui passent quoi. » Elle bailla ostensiblement, releva quelque peu sa queue et se frotta les yeux. « Et puis merci le film d’horreur pour ton pauvre petit frère. » Juste avant de s’approcher d’eux, de bien les écarter l’un de l’autre, puis de se retourner et de leur tirer la langue en rigolant. « Excusez-moi, mais fallait bien que je passe. » La mexicaine se dirigea ensuite vers la cuisine en appelant Dwayne, pendant que son frère soupirait. Elle était énervante oui, mais c’était dans son caractère et elle savait bien que si elle n’était pas comme ça, son frère s’ennuierait sévère, ou du moins un petit peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1752
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Sam 10 Nov - 14:44


Maïlie descendit l’escalier rapidement et déposa un baiser sur la joue de son petit ami. Elle était vraiment contente qu’il soit là, parce que même s’ils en avaient parlé au début de l’année, maintenant, tout était différent puisqu’ils étaient ensemble. Ils n’allaient donc pas avoir de conversation bizarre sur une petite amie ou un coup de coeur à Poudlard -ou ailleurs-, non, et c’est ça qui était bien. quand Moïshe lui affirma qu’il allait bien et qu’il avait bien dormi, elle en fut ravie, forcément. Elle avait eut peur qu’il n’aime pas sa demeure anglaise, qu’elle le rende malheureux, puisqu’il pouvait venir ici mais pas retourner au Mexique...

«Bon ça va alors ! Sebastien ne dort plus ici, donc ne t’en fait pas, tu n’auras pas à changer de chambre entre temps !»

Dwayne, comme à son habitude, fut très actif dès son réveil et n’hésita pas une seule seconde à crier dans toute la maison. Encore heureux pour la demoiselle qu’il n’y avait qu’eux trois, et Jules qui dormait encore dans la chambre de la Texane. Enfin, elle avait surtout peur que Moïshe le prenne mal, allez savoir pourquoi. Mais ce dernier rit à la remarque du petit frère de la brune, et le défendit même, rassurant la jeune fille. Alors qu’il lui disait qu’il lui disait la vérité, la demoiselle répondit par l’affirmative, un sourire aux lèvres et les yeux pétillants.

«Oui, très amoureuse !»

Puis Moïshe l’embrassa. Bien lovée dans ses bras, elle serait volontiers restée là des heures durant, mais visiblement, le monde entier était contre elle, puisqu’après le débarquement de son frère, avec du bruit et tout ça, ce fut au tour de Jules, la petite soeur de Moïshe de venir. Elle ne semblait pas du tout réveillée, mais exposant déjà son sale caractère. Maïlie lui jeta un coup d’oeil, manqua d’éclater de rire en voyant qu’elle semblait encore plus endormie que quand elle dormait pour de bon -la cuisine la réveillerait, avec Dwayne braillant plus que parlant calmement- et se décolla un peu -mais juste un peu- du frère de la demoiselle.

«Horrible ? Merci Jules, c’est gentil de ta part...»

Elle n’allait pas s’énerver, ça ne servait à rien. Et puis, Jules n’était pas méchante, elle les taquinait plus qu’autre chose. Quand la mexicaine se rapprocha, et éloigna les deux amoureux l’un de l’autre avec force pour pouvoir passer, Maïlie manqua une nouvelle fois d’éclater de rire. Jules avait beau être une chipie, elle était tout de même mignonne. Surtout qu’elle se retourna et s’excusa -presque- tout en rigolant. Maïlie laissa un rire s’échapper d’entre ses lèvres et regarda la demoiselle partir vers la cuisine, appelant le petit texan. Ces deux là allaient sûrement faire la paire pendant deux semaines ! Déposant un léger baiser sur les lèvres de sa perfection à elle -oui, elle était amoureuse- Maïlie entendit son frère râler... Mieux valait ne pas s’attarder de trop !

«Viens, on y va. Sinon, il va venir pleurer qu’il a faim. Quand je suis là, c’est moi la préposée à son petit-déjeuner ! Diana est au travail, elle a pris deux ou trois jours je crois, pour la semaine prochaine... Tu n’as pas peur de ma cuisine j’espère ?! »

Prenant la main de son petit ami dans la sienne, la brunette l’emmena vers la cuisine. Elle était plutôt spacieuse, et Maïlie soupçonnait un petit tour de magie là-dessous, puisque de l’extérieur, la maison ne semblait pas aussi grande qu’elle ne l’était de l’intérieur. Dans la cuisine, Dwayne et Jules étaient déjà à table, Dwayne s’impatientant de la venue de sa soeur. C’était son moment privilégié, il le savait, et ne comptait pas le laisser passer juste parce que des invités étaient là. Maïlie lui ébourriffa les cheveux avant de lui demander ce qu’il voulait manger. Il allait sûrement faire une scène, ne sachant pas quoi manger, mais Maïlie avait bon espoir qu’il se calme un peu. En tout cas, il semblait déjà apprécier Jules -peut-être parce qu’ils étaient de petits garnements tous les deux !- ce qui était plutôt positif.

«Bon, tu veux quoi ? Comme d’habitude ? Pancakes, jus de cranberry et plein de sirop d’érable ?»
«Oui ! Mais aussi du chocolat...»
«Hein ? Dans du lait ?»
«Bah non, avec les pancakes !»
«Oh, d’accord... Jules, Moïshe, vous voulez quoi ? Les pancakes ne sont pas de moi, vu qu’on est arrivés hier, mais Diana les fait bien aussi !»
«Si c’est pas les tiens j’en veux pas !»


Et voilà, comme elle s’y attendait, son frère ne voulait que ce qu’elle cuisinait elle. Bon, ça allait que les pancakes étaient relativement simple à faire et allaient également vite à cuire... Mais bon, un jour, l’exigence de son petit frère la tuerait. Une fois les pancakes cuient -elle s’y prendrait plus tôt pour le lendemain, promis juré !- tout le monde déjeuna. Pour Maïlie, s’était un petit déjeuner typiquement américain, mais elle n’avait pas voulu obligé Moïshe et Jules, du coup, ils avaient choisit ce qu’ils voulaient. Il y avait de tout, de toute façon, Diana ayant commandés des pâtisseries livrées le matin même pour ses petits invités -elle considérait les texans comme ses enfants, alors elle se donnait à fond, comme une vraie mère, et ça, Maïlie ne pourrait jamais l’en remercier assez !

Finalement, après le petit déjeuner, ce fut l’heure de la douche. Un combat de titans commença avec Dwayne, qui voulait rester avec Jules et ne pas disparaître dans la salle de bains... Ces deux semaines allaient être pour le moins éprouvantes ! Néanmoins, elle réussit à l’enfermer dans la salle d’eau et le força à se doucher, ou elle ne le laissait pas sortir. Dwayne prêt, ce fut Moïshe qui alla dans la salle de bains, laissant les deux filles seules, Dwayne étant parti bouder dans sa chambre.


« Jules, Moïshe est à la douche, tu pourras y aller après.» Elle esquissa un sourire, avant de reprendre. «Au fait... Merci pour tout.»

Maïlie n’était pas très chiante comme fille. Elle savait reconnaître quand elle devait quelque chose à quelqu’un, et là, ce n’était plus quelque chose, c’était carrément sa vie, son bonheur. C’était plus important qu’un simple petit service. Jules était la source de sa joie de vivre de ces derniers mois, puisque c’était grâce à elle que la Texane avait finalement fait le premier pas -pas très romantique certes- envers Moïshe. Donc oui, son couple existait grâce à la Mexicaine. Alors elle pouvait bien lui dire merci, ça n’allait de toute façon pas la tuer !



all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 303
Âge : 20 ans - 20/03/92.
Actuellement : BP Arts de la cuisine moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ava, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Ven 23 Nov - 19:36

Moïshe avait bien dormi et fut content de trouver sa petite amie juste à son réveil, quand il semblait un peu pommée dans cette maison. Elle lui demanda s'il allait bien, et il s'empressa de répondre que oui le plus sincèrement du monde. « Bon ça va alors ! Sébastien ne dort plus ici, donc ne t’en fait pas, tu n’auras pas à changer de chambre entre temps ! » Ha oui, c'était vrai qu'il avait entendu parler de Sébastien le 'nouveau frère' de sa chérie. Il ne doutait pas qu'il était sympa, mais il ne l'avait jamais vu en tout cas. « C'est vraiment gentil de sa part, si je ne le vois pas pense à le remercier pour moi. » Ensuite, il réfléchit quelques secondes à la gêne qu'il pourrait occasionner si le fils de la tutrice des texans revenait pendant les vacances et s'empressa de rajouter. « Mais si je gêne, s'il revient je veux dire, dormir avec ton frère me dérangerait pas tu sais. » Il lui sourit et lui envoya un clin d'oeil, pensant à la réaction du petit frère si Moïshe lui disait qu'il venait dormir avec lui pendant deux semaines. Comme il était curieux et qu'il trouvait très mignon son côté taquin, le mexicain aurait adoré en savoir plus sur sa meilleure-amie maintenant copine depuis quatre mois. Mais bon, la question ne se posait encore pas puisque pour l'instant, il dormait bel et bien dans la chambre de Sébastien. Non pas que cela le dérangeait, mais cela pourrait être marrant avec Dwayne.

Quand celui-ci cria d'ailleurs dans la maison que sa soeur était amoureuse, cela amusa le mexicain plus qu'autre chose, confirmant ses pensées précédentes. Bon, Moïshe usa un peu de son charme en lui disant que lui aussi il était bel et bien amoureux, pour l'embrasser juste après.« Oui, très amoureuse ! » Il lui sourit et ne pu s'empêcher de l'embrasser une nouvelle fois tellement il aimait la voir elle aussi, aussi souriante et les yeux pétillants ainsi.

Et Jules arriva, narguant les amoureux et jouant un peu la peste, comme elle savait si bien le faire. « Horrible ? Merci Jules, c’est gentil de ta part... » Bien évidemment, c'était l'effet esconté exact que Jules voulant entendre sortir de la bouche de Maïlie. « Ho ça va, je rigole, c'est pas la première fois que je vois mon frère... » Tout de suite, son frère l'arrêta en la regardant avec de grands yeux. Elle poussait un peu trop là, ok, elle ne voulait pas être méchante et était heureuse pour les deux tourtereaux, mais là, il tenait sa Lili entre ses et ce n'était pas très malin de balancer qu'il avait embrasser d'autre filles juste devant elle. Enfin Bref, elle leva les yeux aux ciels, et essaya de détendre l'atmosphère en passant entre eux et se retournant en leur tirant la langue. Elle avait la dalle, et manger avec Dwayne, avec qui elle s'entendait si bien, était une très bonne perspective alors elle partit vers la cuisine.

Ils étaient restés tous les deux une ou deux minutes à peine que Dwayne se mit à râler. « Viens, on y va. Sinon, il va venir pleurer qu’il a faim. Quand je suis là, c’est moi la préposée à son petit-déjeuner ! Diana est au travail, elle a pris deux ou trois jours je crois, pour la semaine prochaine... Tu n’as pas peur de ma cuisine j’espère ?! » Moïshe fit mine de râler à son tour. « Owh, steuplait, je peux même pas rester avec toi moi. » Il faisait mine bien sûr. Oh, il était jaloux bien sûr, mais c'était seulement du frère de sa Lili et il savait qu'il passerait après, alors ce n'était pas bien grave. Il lui donna un baiser avant de la suivre dans la cuisine, main dans la main.

« Bon, tu veux quoi ? Comme d’habitude ? Pancakes, jus de cranberry et plein de sirop d’érable ? »,« Oui ! Mais aussi du chocolat... »,«Hein ? Dans du lait ?»« Bah non, avec les pancakes ! »,« Oh, d’accord... Jules, Moïshe, vous voulez quoi ? Les pancakes ne sont pas de moi, vu qu’on est arrivés hier, mais Diana les fait bien aussi ! »,« Si c’est pas les tiens j’en veux pas ! » Ce dialogue entre la fratrie Stocker était très intéressant pour les mexicains. Enfin, plutôt amusant aussi. Le petit Dwayne avait l'air plutôt exigeant, mais en même temps cela prouvait à quel il était proche de sa soeur, et c'était plutôt beau à voir en fait. Oui, c'était ça. « Oh tu sais, comme ton frère c'est très bien. » Jules réfléchit une seconde avant de se servir aussi des pancakes avec du sirop d'érable. « Bon bah, je prends pareil hein. » Elle sourit et mangea avec appétit. Bon, les pacakes de Maïlie était bon oui, elle était plutôt douée, mais étant prétentieuse, Jules ne pu s'empêcher de penser qu'elle, elle était quand même meilleure qu'elle et que rien au monde entier, moldu comme sorcier ne valait les plats de son pays!

Hop, l'heure de la douche arrivée, Jules laissa Dwayne aller en premier, puis se fut le tour de son frère à elle. Pourquoi les mecs passaient en premier, c'est dingue ça. Enfin... « Jules, Moïshe est à la douche, tu pourras y aller après. » juste avant d'ajouter: « Au fait... Merci pour tout. » Flattée par ce compliment, la grande brune ne put s'empêcher de sourire en coin. « Barf, vous êtes mignons tout les deux. C'était un énorme compliment de la part de Jules ça et Maïlie avait intérêt de le comprendre. Mais bon, dans le fond, la mexicaine était vraiment contente pour les deux amoureux et puis, tant que Maïlie se comportait bien avec son frère, elle n'avait pas à avoir peur de la mexicaine, même si c'était vrai que c'était grâce à elle, tout 'ça'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1752
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Sam 8 Déc - 23:07


S’il gênait ? Franchement, elle lui avait parlé de ces vacances depuis le mois de décembre, et s’il gênait, Maïlie était sûre que sa tutrice n’aurait pas donné son feu vert pour qu’il vienne ici en compagnie de sa soeur. Après tout, elle n’était pas payée pour faire de la vie de la demoiselle un vrai conte de fée ! Si elle n’était pas d’accord avec elle, elle le faisait savoir, et Diana avait un caractère bien trempé, elle ne se laissait pas faire !

«Ne t’en fais pas, tu ne gênes pas du tout ! Et crois moi, si tu veux dormir, tu préfèreras la chambre de Sébastien à celle de Dwayne !»

En plus du fait que le sol de la chambre de Dwayne était jonché de jouets, il fallait aussi pensé au fait que le jeune garçon était très bavard, et que, si jamais le petit ami de sa soeur venait à dormir dans la même chambre que lui, il ne le laisserait sans doute pas dormir jusqu’à ce que lui même tombe de fatigue. Dwayne était un jeune garçon presque hyperactif, alors forcément il fallait savoir le gérer... Et pour se reposer, ce n’était pas forcément génial de dormir avec lui. Maïlie, qui dormait souvent avec son petit-frère quand elle rentrait de Poudlard, parce qu’il repensait à la mort de leurs parents ou parce que sa soeur lui manquait de trop, le savait très bien.

Quand Jules fit son apparition, forcément, elle dut attirer l’attention sur elle. Elle n’était pas méchante, quand on la connaissait. C’était une petite chipie -enfin, une grande chipie- mais Maïlie ne pouvait pas dire qu’elle était méchante. En tout cas, avec elle, elle ne l’avait jamais été, donc non, Maïlie ne pouvait pas mentir et la faire passer pour plus mauvaise qu’elle ne l’était réellement. Cependant, le sourire que la Texane affichait se dissipa dès que la Mexicaine laissa entendre qu’elle avait déjà vu son frère embrassé des filles. Maïlie se sentit triste tout d’un coup. Bien entendu, elle savait qu’elle n’était pas la première, mais ça ne lui faisait pas plaisir qu’on lui rappelle. Elle ne dis plus rien jusqu’à ce que la demoiselle disparaisse dans la cuisine. Puis, alors que son frère l’appelait déjà, Moïshe lui, se plaignit de ne pas pouvoir profiter de sa petite amie et de passer du temps avec elle. Retrouvant son sourire, la brune reprit la parole :


«Oh, serais-tu jaloux ? Je te promets de passer tout mon temps avec toi après ! C’est promis juré.»

Elle déposa un léger baiser sur les lèvres de son petit ami et fila en sa compagnie vers la cuisine. De là, découla un débat animé entre les texans. Maïlie connaissait son frère sur le bout des doigts, elle avait supposé sa réaction et avait vu juste. Du coup, ce n’était pas bien compliqué pour elle d’y faire face. Ce qui la rassura un peu, c’était que Moïshe et Jules prirent la même chose. Elle n’eut pas à cuisiner trente mille trucs différents, c’était déjà ça, elle n’allait pas s’en plaindre. Alors que Moïshe était à la douche, elle s’était décidée à remercier Jules, pour l’aide précieuse qu’elle lui avait apporté, en Décembre, pour qu’elle se bouge.

« Merci. Je ne sais pas si je suis la meilleure petite amie du monde mais... Je ne veux que son bonheur tu sais. Donc je vais faire de mon mieux, c’est promis.»

Elle était sincère, et elle espérait bien que Jules le savait, qu’elle le comprenait, qu’elle voyait bien que la Texane ne comptait aucunement faire du mal au grand frère la Mexicaine. Parce qu’elle ne se le pardonnerait jamais, si elle lui faisait du mal, elle le savait. Finalement, ce fut au tour de la jeune fille d’aller à la douche, et Maïlie elle, en profita pour aller voir Moïshe. Avant d’entrer dans la chambre de Sébastien, qu’il occupait pour ces vacances, elle frappa. Bien évidement, elle n’était pas stupide, elle n’avait pas envie de le surprendre a moitié nu, ou quelque chose dans ce genre... Voyez-vous, elle était beaucoup trop jeune pour penser à de telles choses ! Lorsqu’elle eut l’autorisation d’ouvrir la porte, elle l’ouvrit doucement.

«Hey... Jules est à la douche, Dwayne boude encore... On a un peu de temps rien que pour nous deux jusqu’à ce que j’aille me doucher.»

La brunette s’assit sur le lit de son frère par adoption, et posa son regard sur son cher et tendre. Elle l’aimait, plus que tout, et sincèrement. Elle était folle de lui, et elle se demandait s’il était normal d’aimer autant quelqu’un. Oh, bien entendu, elle n’avait pas du tout honte de ses sentiments, ni même de son amour immense pour ce garçon, mais elle avait peur de faire des gaffes, de mettre les pieds dans le plat. Elle repensa à ce que Jules avait dit dans le couloir, qu’elle n’était pas la première... Et justement, les autres, pourquoi les avaient-il quittées ? Enfin, elle préférait penser à autre chose, et elle était sûre que cela serait mieux pour tout le monde !

«Alors, la campagne anglaise ? C’est différent du Mexique je suppose... Du Texas aussi, ce n’est pas forcément plus mal...»

Maïlie avait encore du mal à avaler la mort de ses parents. Elle ne le montrait peut-être pas, mais elle ne se sentait pas prête à retourner dans son pays natal, quand bien même elle l’aimait de tout son coeur. Elle y avait trop de souvenirs là-bas, et même si bon nombre d’entre eux étaient plus que positifs, il y avait également celui qui l’avait marquée à tout jamais. Alors pour l’instant, elle ne se voyait pas y retourner...


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 303
Âge : 20 ans - 20/03/92.
Actuellement : BP Arts de la cuisine moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ava, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Mar 25 Déc - 20:11

Bien sûr, ces vacances ensemble étaient programmés depuis la période de Noël, mais étant timide et ayant toujours peur de dérangé, Moïshe ne pouvait s’empécher d’imaginer qu’il gênait. Après tout, il squattait quand même la chambre du frère d’adoption de Maïlie, Sébastien et même si la tutrice de son amoureuse était une femme adorable, s’imposer n’était pas son truc, même si Maïlie contredisait ceci. « Ne t’en fais pas, tu ne gênes pas du tout ! Et crois moi, si tu veux dormir, tu préféreras la chambre de Sébastien à celle de Dwayne ! » Le jeune mexicain rit. Il ne pensait pas que le petit frère de la texane était si terrible que ça, lui. Enfin, ‘terrible’ dans le sens casse-cou, pas dans le sens énervant hein. C’est dire aussi qu’il croyait avoir tout vu avec sa sœur. Jules n’était pas gamine, elle était même plutôt mûre pour son âge, mais quand il s’agissait de faire des c*nneries, elle était bien la première ! Et même si, contrairement à Dwayne, elle n’était pas bavarde et hyperactive, elle en tenait une sacré couche quand même quand il s’agissait de mettre volontairement les pieds dans le plat ou de faire des farces. « Ton petit frère est si terrible que ça ? »

Et Moïshe rit silencieusement quand le fameux petit texan fit son apparition en criant dans toute la maison qu’ils étaient amoureux tous les deux. D’une parce que Maïlie n’avait même pas eu le temps de répondre à sa question, et de deux parce que, justement, le mexicain venait d’avoir sa réponse en direct et en image. Puis Jules apparu et fit quelques remarques pas très malines devant Maïlie. Oh, tout d’abord, c’était plus pour attirer l’attention sur elle, mais elle avait bien remarquer qu’en sous-entendant les ex-copines de son frère, elle avait eu le droit à un regard noir et confus de celui-ci puis une Maïlie gênée en face d’elle. Elle venait de jeter un froid, elle en avait totalement conscience et trouva plus sage de rejoindre Dwayne, qu’elle appréciait déjà, plutôt que d’en rajouter une couche. Oh, elle n’avait pas voulu être méchante, elle n’avait juste pas fait attention, puisqu’elle ne voulait vraiment pas que les deux tourtereaux s’entendent mal à cause de ça parce qu’elle savait que l’américaine rendait heureux son frère, et cela lui suffisait amplement.

« Oh, serais-tu jaloux ? Je te promets de passer tout mon temps avec toi après ! C’est promis juré. » Oui, Moïshe était un peu jaloux du frère de sa copine, mais il savait qu’il passerait toujours après vu le drame que les texans avaient eu à surmonter, et puis bien sûr, il le comprenait tout à fait, alors ce n’était pas franchement grave. C’était plus pour se plaindre gentiment qu’autre chose en fait. Surtout qu’elle venait de lui promettre qu’ils passeraient du temps ensemble, ce qui lui mit un joli sourire malicieux au coin des lèvres d’ailleurs.

Et la joyeuse bande alla manger leur petit-déjeuner puis tout le monde passa à la douche. Maïlie remercia d’ailleurs la brune pour tout ce qu’elle avait fait pour que les amoureux soient enfin réunis. « Merci. Je ne sais pas si je suis la meilleure petite amie du monde mais... Je ne veux que son bonheur tu sais. Donc je vais faire de mon mieux, c’est promis. » Suite à ça, la mexicaine rit. Ce n’était pas spécialement méchant, peut-être un peu moqueur, surement même, mais comme Jules aimait bien –victoire !- la texane, ce rire n’était pas méchant, non. « Bien sûr que non tu n’est pas la meilleure petite-amie du monde, tu rigoles ou quoi ? » Bon d’accord, elle avait fait fort et s’empressa de rajouter après avoir vu la tête de Maïlie : « Enfin, qui l’est franchement ? Non je veux dire, tant que mon frère est heureux, que vous l’êtes ensemble je veux dire, moi ça me va carrément. » Oui voila, c’était exactement ça. Même si cela ne se voyait pas, Moïshe était tout ce que Jules avait de plus chère, alors tant que lui allait bien, elle aussi, c’était aussi simple que ça. « Mais de rien. » Puis elle sourit faiblement et partit à la douche pendant que son frère remontait dans sa chambre de substitution. Mine de rien, ils étaient mignons tous les deux, même si, à l’avenir, elle leur demanderait d’éviter de se bécoter quand elle était là.

Moïshe entendit frapper à sa porte. Bien sûr il dit à Maïlie d’entrer sans se gêner mais était content qu’elle ai pensé à frapper comme il était pudique. « Hey... Jules est à la douche, Dwayne boude encore... On a un peu de temps rien que pour nous deux jusqu’à ce que j’aille me doucher. » Ha enfin quelques minutes à se consacrer rien que tous les deux, en amoureux. Enfin, quelques minutes, c’était gentil, le mexicain savait bien que même si sa sœur était garçon manqué dans ses gestes, ses paroles et sa manière de s’habiller, jamais elle ne mettrait moins d’une heure pour prendre sa douche, non, jamais. « Dwayne boude ? Pourquoi ? » Simple question bien sûr, mais le mexicain étant curieux et ayant certainement loupé quelques épisodes, il voulait savoir, voila tout.

Quand Maïlie vint s’asseoir à côté de lui, il se rapprocha un peu plus d’elle, et soupira. « Enfin tous les deux… » Il lui sourit juste avant que sa petite-amie ne lui pose une question. « Alors, la campagne anglaise ? C’est différent du Mexique je suppose... Du Texas aussi, ce n’est pas forcément plus mal... » Moïshe n’était pas bête et avait un sens de la déduction hors du commun donc il comprit l’allusion aux parents de la texane, mais il ne préférait pas relever pour l’instant, se contentant de répondre à la question qui lui avait été posée. « Différent est un maigre mot comparée aux dissemblances entre mon pays et l’Angleterre… Mais j’aime bien. » En effet, cela lui faisait changer d’air, ce qui n’était pas plus mal et puis… « Peu m’importe ou je suis du moment que je suis avec toi. » Il l’embrassa tendrement. Etait-ce les passions amoureuses adolescentes ou l’air de la campagne qui le faisait dire cela ? Il ne savait rien mais il n’exagérait pas d tout ses propos, ça, c’était certain.

« En tout cas, si tu veux me dire quelque chose, si tu veux me parler, je suis là tu sais ma Belle. » Oui, bon, c’était un peu gros comme phrase pour lui dire que si elle voulait se vider et parler de la mort de ses parents, il était là, mais il voulait vraiment faire tout ce qu’il pouvait pour qu’elle aille mieux alors il fallait qu’il le dise d’une manière ou d’une autre. Quoiqu’il en soit, quoiqu’elle réponde, il la pris dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1752
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Ven 28 Déc - 23:05


Le début de la journée avait été un peu difficile. Jules avait quelques paroles un peu dures, et Maïlie n’avait pas forcément apprécié. Mais bon, si elle se prenait la tête avec des choses dans ce genre, les vacances seraient sans doute gâchées, et c’était bien la dernière chose qu’elle voulait.

« Oh, il ne voulait pas aller se doucher, je l’ai enfermé dans la salle de bains jusqu’à ce qu’il daigne baisser les bras.»

Maïlie, sadique ? Pas du tout voyons ! Elle faisait juste en sorte que son petit frère ne perde pas la bonne habitude qui permettait d’avoir une bonne hygiène. Bon, peut-être le fait qu’elle soit une fille, qui prenait beaucoup soin d’elle -et de ses cheveux-, comptait un peu là-dedans mais bon... Elle était l'autorité suprême ici, maintenant que Diana était absente pour son travail, et qu’Indiana ne passerait pas. Pas aujourd’hui du moins. Donc elle avait largement le droit d’enfermer son frère dans la salle de bain pour la bonne cause. Et puis au moins, ça lui faisait un peu de temps tranquille avec son chéri, et c’était tout de même ça le plus important ! Surtout que Dwayne n’allait sûrement pas bouder bien longtemps. Cela faisait déjà bien trente minutes qu’il boudait, et comme il pouvait se montrer très casse-pieds, il allait sans doute se montrer super chiant toute la journée ! Alors que Moïshe lui affirmait que la campagne anglaise -et que l’Angleterre à plus grande échelle- étaient foncièrement différents du Mexique, Maïlie se trouva à rêver de ce pays, d’y aller, de le visiter... Puis son petit ami l’embrassa et la brunette se lova contre lui, enfouissant son visage dans le cou du jeune homme.

«Peut-être que je pourrais le voir, un jour, ton pays... Enfin, je ne sais pas si Indiana me laisserait partir... Je n’ai encore jamais soumis l’idée d’un voyage quelque part...»

Mais est-ce qu’il accepterait ? Mettrait-il certaines conditions pour que la brune parte dans un autre pays ? Peut-être, elle n’en savait rien. Elle n’était pas aussi proche de son cousin que ne pouvait l’être son frère, parce qu’elle était moins souvent présente et qu’elle avait toujours du mal à avaler le fait qu’elle ne pouvait pas vivre avec son cousin mais dans une famille d’accueil. Enfin bref, c’était un truc bien compliqué, et Maïlie n’avait pas forcément envie de parler des problèmes qu’elle avait son cousin, elle avait bien assez de mal à vivre la mort de ses parents ! Alors que Moïshe lui affirmait qu’il était là si elle en avait besoin, la demoiselle le dévora des yeux.

«Je t’aime.»

Elle l’embrassa tendrement et réfléchit à la meilleure façon d’expliquer son problème à son petit ami. Elle n’avait pas envie de passer pour une folle, pour une idiote, ou d’autres trucs dans ce genre. Cela lui prit un peu de temps, parce qu’elle voulait trouver les bons mots, mais après, elle savait qu’elle pouvait faire confiance à Moïshe.

«Je... Je fais encore des cauchemars, la nuit... Des fois, je n’arrive pas à dormir du tout. Cette nuit, ça allait, je pense. Jules n’a rien dit, et je ne me souviens pas m’être réveillée en criant et en pleurs... Dwayne n’en fait plus, ou plus autant... Je suis contente pour lui, je ne sais pas comment il a fait...»

Maïlie se sentait un peu honteuse d’avoir toujours des cauchemars suite à la mort de ses parents, alors que son petit frère de trois ans son cadet semblait ne plus en être la proie. Elle, c’était encore assez souvent, quatre à cinq fois par semaines, quand elle était au château. Chez sa tutrice, elle dormait souvent avec Dwayne, et le petit garçon semblait faire partir tous les sombres rêves de sa grande soeur, comme Jules semblait l’avoir fait. A moins que l’attrape-rêves ne marche pour de bon, mais comme elle en avait un également à Poudlard, elle doutait que ça soit cela qui l’aide une fois dans la campagne anglaise.


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Ministère

Parchemins : 352
Âge : 23 ans - 15/07/89
Actuellement : Département de la Coopération magique internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ava, Jules, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Lun 31 Déc - 13:26

« Oh, il ne voulait pas aller se doucher, je l’ai enfermé dans la salle de bains jusqu’à ce qu’il daigne baisser les bras. » Cette réflexion de sa petite-amie fit sourire Moïshe. Même s’il ne connaissait pas Dwayne depuis longtemps, il avait quand l’air d’être un sacré boute-en-train, mais bon, à son âge et vu qu’il venait de perdre ses parents, c’était sans doute normal, peut-être une manière pour lui de prouver à sa sœur, que lui, il était là. Après, le mexicain ne savait pas comment le petit garçon était avant le tragique accident et le décès des parents des texans, alors il ne pouvait affirmer et aller jusqu’au bout de sa pensée. « Et il a vraiment abandonné comme ça ? » Oh, le brun ne doutait pas de l’efficacité et du pouvoir de persuasion de sa Lili, mais elle était face à un sacré énergumène quand même ! Lui, il pouvait au moins être content par rapport à ça. D’accord sa sœur n’était pas facile à vivre tous les jours, mais ce n’était pas une hyperactive, dans n’importe qu’elle situation elle avait l’air blasée, alors jamais il n’avait dû user de punitions de ce genre pour qu’elle obéisse. Au contraire, c’était plutôt lui qui avait baisser les bras depuis longtemps lorsqu’il s’agissait d’assagir sa petite sœur.

Et les deux amoureux en vinrent à parler de la campagne anglaise et à la comparer avec le pays natal du jeune-homme, le Mexique. Il affirma d’ailleurs que c’était complètement différent, à n’en point douter. « Peut-être que je pourrais le voir, un jour, ton pays... Enfin, je ne sais pas si Indiana me laisserait partir... Je n’ai encore jamais soumis l’idée d’un voyage quelque part... » Cette parole le ravit. En effet, Moïshe ne refuserait jamais de voir sa copine dans son pays et de lui faire découvrir plein de choses, sa culture, sa ville, ses traditions, enfin tout ce qui fait que le Mexique est le Mexique. Et puis, Jules accepterait beaucoup plus les choses dans ce sens que dans celui qu’ils vivaient actuellement. Que Maïlie vienne serait beaucoup plus acceptable du point de vue de la grande brune que d’être chez elle, même si elle s’y faisait. Ensuite, il y avait un autre problème : les parents des mexicains. En effet, ceux-ci ne sont pas au courant que leur fils aîné sort avec quelqu’un, et Moïshe ne sait définitivement pas comment le leur annoncer, alors sans doute que non, l’escapade au Mexique ne serait pas maintenant. « Je serais ravi que tu viennes en tout cas. Et je peux t’affirmer que Jules aussi… Tu sais, elle peut devenir une vraie pipelette quand on la lance sur le sujet de notre pays. » Il lui adressa un sourire bienveillant avant de reprendre. « Indiana c’est ton cousin c’est ça ? » Bon, il connaissait la famille proche de celle qu’il aimait, c’est-à-dire elle et son petit frère, le reste il n’en savait rien du tout, mais ce nom lui disait pourtant quelque chose, alors, il verrait bien la réponse que Maïlie lui donnera.

«Je t’aime. » Le mexicain l’embrassa une deuxième fois. « Si tu savais à quel point moi aussi Maïlie. » En effet, chaque jour qu’il passait auprès d’elle renforçait son amour et il était juste incapable de pouvoir mesurer comment il l’aimait.

« Je... Je fais encore des cauchemars, la nuit... Des fois, je n’arrive pas à dormir du tout. Cette nuit, ça allait, je pense. Jules n’a rien dit, et je ne me souviens pas m’être réveillée en criant et en pleurs... Dwayne n’en fait plus, ou plus autant... Je suis contente pour lui, je ne sais pas comment il a fait... » Ha, c’était une situation assez compliquée ça. Bon, il était vrai que Moïshe avait clairement suggérer à la texane de lui dire s’il y avait un problème, parce qu’il le sentait bien, mais cela c’était délicat. Enfin, il serait toujours là pour elle, il l’avait toujours dit. « Tu sais, je ne suis pas un spécialiste, mais c’est sans doute normal que tu fasse encore des cauchemars ma Belle. C’est récent tout ça… Et si tu n’en as pas fait quand ma sœur était avec toi, c’est qu’il te faut sans doute quelqu’un près de toi quand tu dors… Enfin, je veux pas dire de c*nneries, mais… Si tu as besoin de n’importe quoi je suis là, n’importe quand, d’accord ? » C’est vrai que le mexicain trouvait cela tout à fait normal que sa copine est encore la mort de ses parents à porter sur ses épaules et que cela la faille faire des cauchemars. Après tout c’était horrible tout ça, et même lui ne savait pas comment il réagirait si ses parents mourraient comme ça, du jour au lendemain. Il fallait sans doute que cela se passe, mais si c’était difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1752
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Mar 1 Jan - 15:01


Maïlie esquissa un petit sourire quand Moïshe lui demanda si Dwayne avait réellement baissé les bras sans râler et sans émettre de conditions. En fait, c’était plus compliqué que l’avait laissé entendre la brune, c’est vrai, mais ce n’était pas non plus si horrible que cela. Ils avaient passé un accord, voilà tout. Parce que si la brune était rentrée dans le Kent, elle n’allait cependant pas passer tout son temps avec son petit frère. Et ça, ça l’énervait le petit texan. Bien sûr, il adorait sa soeur, il appréciait beaucoup Jules et ne semblait pas se soucier de l’amour que portait la brune pour le Mexicain, mais voilà, d’habitude, c’était lui qui dormait dans les bras de sa soeur, quand elle rentrait de Poudlard. Là, il était obligé de dormir dans son lit, puisque sa soeur dormait avec Jules. Pas forcément de quoi le réjouir...

«J’avais la clé, il n’avait pas trop le choix... Mais j’ai du lui promettre qu’il pourrait dormir dans ma chambre ce soir. D’habitude, je dors avec lui quand je rentre, donc là, il est un peu jaloux.»

Bon, en même temps, Dwayne avait à peine 11 ans, il était encore assez gamin dans sa tête et se fichait pas mal du fait que sa soeur puisse vouloir une certaine vie privée. C’était bien simple, c’était sa soeur, son coussin durant les vacances et il comptait bien l’avoir au moins une fois ! Du coup, Maïlie n’avait pas eut le coeur à lui dire non, quand il avait exprimé le deal qu’il voulait faire. Elle l’aimait plus que tout, et il était sa seule famille maintenant -si on excluait Indiana-, alors non, elle n’avait pas pu lui dire non. Pour ce qui était du voyage au Mexique, Maïlie y pensait juste comme ça. Juste parce qu’elle se disait que, vu l’amour que portait Jules à son pays d’origine, il devait vraiment être beau. Elle ne demandait pas à ce que Moïshe l’y emmène aux prochaines vacances, non, elle n’était pas comme ça, mais un jour, elle aimerait bien y aller. Un jour, dans un mois, dans un an ou dans plusieurs années. Un jour, voilà tout.

«Oui, c’est ça. Il est mon tuteur légal, ici ce n’est qu’une maison d’accueil, il ne pouvait pas nous prendre chez lui. Mais il vient voir Dwayne très souvent.»

Maïlie n’avait pas forcément envie de parler de toute l’histoire qu’il y avait autour d’Indiana et du fait qu’ils n’avaient pas pu aller vivre chez lui, à cause de la petite amie de ce dernier. Ce n’était pas forcément sympa à entendre, et au final, Moïshe devait s’en ficher un petit peu. Et puis Maïlie commençait à oublier aussi, puisque ce n’était pas parce qu’ils ne pouvaient pas habiter avec leur cousin que ce dernier les oubliaient totalement, bien au contraire. Durant les vacances de Février, la brune avait même pu se rendre au haras et avait fait un peu de cheval, pour son plus grand plaisir. Au Texas, c’était un peu comme une habitude pour elle, quand elle rentrait de Salem. Du coup, ça l’avait revigorée, et ses relations avec son cousin s’étaient nettement améliorées suite à cela. Quand Moïshe l’embrassa, lui disant qu’il l’aimait aussi, Maïlie eut envie de pleurer de joie. Elle l’avait espéré si souvent, et maintenant, depuis quatre mois, c’était vrai, c’était «eux». Un rêve devenu réalité, en quelque sorte. Quand elle lui confia son problème, il eut la même pensée que la tutrice de Maïlie, comme quoi elle devait sentir la présence de quelqu’un à ses côtés la nuit, pour ne pas faire de cauchemars. La brune devait bien avouer qu’elle trouvait cela étrange, mais qu’elle ne pouvait nier le fait que, quand quelqu’un dormait à ses côtés, elle ne cauchemardait pas.

«Diana pense cela aussi, que je dois être avec quelqu’un. Comme je te l’ai dit, d’habitude je dors avec Dwayne, et il est collé à moi, donc je sais que je ne suis pas toute seule. Mais à Poudlard, c’est autre chose...»

Un peu honteuse, elle baissa les yeux. A l’école, elle passait plusieurs nuits sans dormir, et finissait par aller voir l’infirmière de l’école, qui lui accordait une à deux heures de siestes dans un lit de l’infirmerie, avec une potion qui l’empêchait de rêver. C’était assez pénible, mais peut-être qu’avec le temps, tout changerait. Cette nuit, avec Jules- qui pourtant n’était pas sa meilleure amie, et en soit, elle n’était pas une personne très proche de la brune à la base- elle avait réussit à ne pas vivre un enfer... Mais à Poudlard, elle ne pouvait pas demander à Romilly ou à Lana de dormir avec elle, dans son lit... Déjà, il était trop petit, c’était un lit une place -quoi que les trois filles n’étaient pas bien grosses, elles pouvaient largement tenir à deux dans un tel lit- C’était stupide, et du coup, elle allait devoir aller voir cette chère Pomfresh encore quelques temps...

«Peut-être qu’on pourrait tous dormir dans ma chambre ce soir ? Elle est assez grande, et je n’ai pas vraiment envie de te laisser tout seul dans cette chambre si nous sommes trois dans la mienne...»

Ca lui était venu d’un coup. Parce que oui, vraiment, laisser Moïshe à l’écart, ça lui était impossible. Son corps entier ne vivait plus que pour le jeune homme, et elle avait du mal à se séparer de lui. Bien sûr, elle lui laissait beaucoup de temps pour lui, elle n’était pas non plus envahissante et exclusive, mais quand elle retrouvait celui qui régnait sur son coeur, elle sentait un poids s’envoler... alors le laisser tout seul dans son coin, c’était juste impossible ! Et puis, s’ils y dormaient tous les quatre, et pas juste tous les deux, Diana ne pourrait rien dire, pas vrai ?!


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 303
Âge : 20 ans - 20/03/92.
Actuellement : BP Arts de la cuisine moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ava, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   Ven 4 Jan - 16:06

« J’avais la clé, il n’avait pas trop le choix... Mais j’ai du lui promettre qu’il pourrait dormir dans ma chambre ce soir. D’habitude, je dors avec lui quand je rentre, donc là, il est un peu jaloux. » Owh, c’était trop mignon. Le petit frère, jaloux des mexicains, c’était juste adorable ! Bon, d’accord, pour le principal intéressé justement, ce n’était pas si cool que ça, mais le mexicain était forcé de remarquer que cela prouvait à quel point Dwayne tenait à sa sœur. La jalousie, même si c’est pas bon au premier sens du terme, parfois, comme dans ce cas là, cela prouvait qu’une personne tenait à une autre. « Cela prouve qu’il t’aime au moins. » Il lui sourit gentiment et l’embrassa sur le front. « Comme moi quand je suis jaloux des autres par rapport à toi, c’est pareil. » Parce que oui, Moïshe était excessivement jaloux.

Maintenant, le mexicain avait demandé à sa copine si oui ou non, Indiana était le cousin. Il avait bien une idée de la réponse, que sans doute c’était oui mais il n’en était pas certain, donc valait mieux demander. « Oui, c’est ça. Il est mon tuteur légal, ici ce n’est qu’une maison d’accueil, il ne pouvait pas nous prendre chez lui. Mais il vient voir Dwayne très souvent. » Oh, Moïshe ne savait pas par contre que Diana n’était pas la tutrice légale des texans, mais si elle était ici dans un famille d’accueil c’est qu’il devait y avoir une bonne raison, et comme il se doutait qu’elle n’était pas forcément bonne, il se contenta d’hocher la tête en signe d’affirmation pour montrer qu’il avait bien entendu ce qu’elle venait de lui dire. Parce que non, le mexicain n’était pas de ce genre de personne qui, une fois leur réponse trouvée, sans fiche royalement de la personne d’en face.

« Diana pense cela aussi, que je dois être avec quelqu’un. Comme je te l’ai dit, d’habitude je dors avec Dwayne, et il est collé à moi, donc je sais que je ne suis pas toute seule. Mais à Poudlard, c’est autre chose... » Maïlie avait eu raison d’en parler avec sa tutrice du point de vue du brun. Pour lui, parler de ce qui nous tracassent est un bon moyen de se vider et de pouvoir comprendre ce qui nous arrive, dans le bon, comme dans le mauvais sens du terme. Et comme apparemment Diana semblait être une personne de confiance, c’était vraiment bien de pouvoir parler de ça avec elle en fait. « Ha oui, à Poudlard… » Oui, il ne savait pas quoi dire pour réconforter celle qu’il aimait et se sentait complètement nul pour cette fois-ci. D’une parce qu’il n’était pas un Serpentard donc ne pouvait même pas rester avec elle jusqu’à très tard le soir dans la salle commune histoire de la réconforter et de deux parce qu’il ne voyait absolument pas comme, dans leur école, ses cauchemars pourraient cessés. « Et… Tu n’a pas demandé à Madame Pomfresh quelque chose ? Ou à ton directeur de maison de jeter un sort ?… » Moïshe n’avait aucune idée de qui était le directeur ou la directrice de maison de Serpentard, mais bon, il ou elle devait quand même avoir un minimum de connaissance en magie pour pouvoir faire quelque chose pour sa copine. Ou au moins, il était presque certain que Madame Pomfresh était géniale pour ça, même si ce n’était pas drôle de devoir dormir à l’infirmerie. Et encore moins si c’était toutes les nuits.

« Peut-être qu’on pourrait tous dormir dans ma chambre ce soir ? Elle est assez grande, et je n’ai pas vraiment envie de te laisser tout seul dans cette chambre si nous sommes trois dans la mienne... » Oh, cela ça pourrait être très très bien. Etre tous les quatre dans une chambre et veiller tard, cela plairait au deux mexicains à coup sur ! « Tu rigoles ? C’est une super bonne idée ! » Tout de suite, le mexicain se leva, ouvra la porte de la chambre de Sébastien et demanda à Maïlie d’attendre juste trente petites secondes, le temps qu’il cri le prénom de sa sœur. « JUUUUUUUUUUUUUUUUUUUULES ! T’es où ? » Bien sûr, la grande brune avait entendu, même un sourd aurait entendu tellement son frère avait crié fort son prénom dans toute la maisonnée. Elle monta nonchalamment les escaliers, les cheveux encore trempés de sa douche. « Quoi ? Crie pas comme ça, je t’entends hein. » Le mexicain, quant à lui fit durer le suspens quelques secondes avant de lui dire. « On dort tout les quatre dans la chambre de Maïlie… Ce soir ! » Voila, la solution pour que la texane dorme bien plaisait définitivement à tous les habitants de la maison du Comté du Kent. « Ho oui, cool, on va trop se marrer ! » Oui, parce que bon, Jules avait un allié de choix dans la maison en la personne de Dwayne. Alors tous les deux dans la même chambre avec le couple que formait Maïlie et son frère, cela ne pourrait être que drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PV l First holidays together ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
PV l First holidays together ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» HOLIDAYS !
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» « Te parler du bon temps, qu'est mort & je m'en fous ♥ »
» Patte de Chocolat ♥
» Perle D'Amour ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: