AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Virée à deux - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Virée à deux - PV   Sam 22 Déc - 12:34

Nous étions en été. Le soleil se levait dans le brouillard matinal d’Ecosse, perçant peu à peu son chemin orangé dans la brume qui s’amincissait au fur et à mesure que la nuit s’éloignait, laissant place à une toute nouvelle journée. Il faisait une quinzaine de degrés, déjà. L’après –midi, la météo annonçait dans les 25. Alek venait de se lever, il posa son regard sur le soleil levant –il avait toujours été matinal-. Il s’étira, debout devant la fenêtre, torse nu. Puis, se décidant, il se dirigea vers la salle de bain. Rapidement, il prit une douche fraîche, pour se réveiller en bonne et due forme, puis alla prendre son petit déjeuner.

C’est sur les coups de dix heures passées qu’il quitta définitivement la maison familiale, Fenrir sur ses talons. Le loup avait beaucoup grandi. Il avait à présent atteint sa taille adulte mais demeurait encore un vrai louveteau dans sa tête. Il pouvait passer des heures à jouer avec son maître, à se rouler dans la boue et à courir à droite et à gauche. Malgré cette allure inoffensive, mieux valait se méfier, car il était aussi très protecteur et d’une rapidité sidérante.

Alek et Fenrir arrivèrent au centre ville aux environ de 11h. Ils avaient marché. Certes, la voiture avec chauffeur aurait u être utile, mais Fenrir détestait ça, et Alek aimait bien marcher. Ils trouvèrent rapidement la personne pour laquelle ils s’étaient déplacés, qui n’était nulle autre que…

« Bonjour Romy. »

Doucement, le jeune homme avait rejoint la belle brune et l’avait saluait avec délicatesse (ce qui pouvait surprendre, de la part du boxeur de service) et il déposa ses lèvres sur celles de sa petite amie avec tendresse (et oui, surpriiiiiiise !!!). Mais comment diable en étaient-ils venus à sortir ensemble, me direz-vous ???





Flash-back :


Alek avait retrouvé Romily dans un couloir. Elle était soignée, comme toujours. Du Romily tout crachée ! Elle aimait être jolie et elle était toujours à son avantage. Rien à voir avec Nina qui était bien moins soignée, et peut-être beaucoup plus naturelle… Romily n’était pas fausse pour autant, non. Mais elle avait besoin de se sentir ‘classe’ malgré tout, besoin que Nina (ex petite amie d’Alek, soit dit au passage) n’avait jamais trop ressenti…

Nina avait largué Alek et ce dernier s’était très mal fait à cette idée. Il ne comprenait pas, tout marchait si bien entre eux !!! Il était amoureux, vraiment très amoureux et sa déception n’en n’était que plus grande encore… Mais c’était fini, il ne pouvait vraiment plus rien faire pour la faire changer d’avis (ce n’était pourtant pas faute d’avoir essayé…). Il salua Romily d’un sourire :

« Bonjour ! Tu as fait quelque chose à tes cheveux, non ? »

Voilà, une remarque qui était anodine sans vraiment l’être…

« Ca te va très bien, tu es encore plus mignonne que d’habitude. »

Il le pensait, sinon il ne l’aurait pas di. Aussi vicelard puisse-t-il être, Alek n’était pas un menteur. Pas avec ses amis, en tout cas. Et Romily était une amie, de son point de vue à lui, en tout cas, et il n’avait donc aucune raison de lui mentir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Virée à deux - PV   Lun 31 Déc - 11:11

    Comme d'habitude, Romilly était sur son trente-et-un, mais pas beaucoup plus qu'à l'ordinaire car chez elle la volonté d'être belle dominait toutes les autres. Avoir un petit ami, surtout Alek, ne changeait rien à l'affaire, bien au contraire. Après tout, elle était amie avec lui depuis longtemps, et en faire plus qu'elle n'en faisait déjà semblait de l'ordre du fantastique (même pour des sorciers).

    « J'y vais Roy ! A plus tard ! » Romilly ne savait pas ce que son frère pensait de sa relation avec Alek, elle n'avait pas jugé adéquat de le lui demander, surtout qu'elle s'était montrée elle-même hostile envers Ehawee (mais bon, ces deux là ne s'aimaient pas d'avant de toute façon). Par le fait, elle ne l'avait pas interrogée sur sa tenue même si elle en avait eut envie, juste pour recevoir sa dose journalière de compliment (Roy s'en fichant, il n'en était jamais avare). Vêtue de sa petite robe bleue qui faisait ressortir la couleur de ses yeux, elle attrapa la main de son père qui la fit transplaner. Il reviendrait la chercher plus tard, il suffirait qu'elle téléphone. La magie restait bien pratique pour rencontrer des gens qui étaient dans la même école qu'elle mais qui ne vivaient pas au même endroit, elle appréciait vraiment !

    « Bonjour Alek ! Je ne suis pas en retard ? » Elle répondit à son baiser, souriante, charmante et tout à fait naturelle, elle avait l'habitude maintenant d'être avec lui, au tout début, c'était un peu plus compliqué. Il faut dire qu'ils étaient amis depuis le début de la scolarité de Romilly (au départ, elle était la petite nouvelle sympathique), donc elle ne l'avait jamais envisagé ainsi avant ce jour précis...

    FLASH BACK

    « Oh oui, j'ai acheté une nouvelle crème pour onduler mes cheveux ! » Elle aimait qu'on remarque ses efforts peut-être encore plus qu'elle n'aimait qu'on lui fasse des compliments. Aussi était-elle d'autant plus souriante et charmante après ces salutations très bien choisi (on reconnaît là l'art d'Alek pour parler aux femmes ! - surtout à Romy en plus -).

    « Ah ! Tant mieux ! Tu me rassures ! On fait un bout de chemin ensemble ? » Au départ, Romilly demandait ça en toute innocence. Elle n'avait pas l'expérience de son ami en matière de relation amoureuse, en fait, elle ne savait même pas ce que c'était que cette chose ! C'est donc de manière tout aussi innocente qu'elle prit le bras d'Alek, levant vers lui un visage serein. Pour quelqu'un qui prenait autant soin d'elle, elle n'avait que très peu conscience de ce qu'était son potentiel de séduction. Quelque part, ce jour là était aussi le premier jour d'une révélation pour elle (qui se poursuivrai plus tard avec la lettre de son ami Rhys).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Virée à deux - PV   Sam 5 Jan - 12:13

Romily était, comme toujours, extrêmement belle. C’était un de ses traits principaux, mais certainement pas le seul. Bien qu’il ressorte d’avantage que les autres, quand on ne la connaissait pas. Ils avaient été amis un bon moment avant de sortir ensemble, aussi le jeune homme la connaissait-il bien et vice versa. Elle savait qui il était, vraiment : gentil mais impulsif, attentionné mais aussi maladroit, intelligent mais aussi irresponsable, téméraire et parfois aussi plutôt désagréable. C’était Alek. Il avait ses qualités et ses défauts, comme tout le monde. De même que lui, connaissait bien la jolie brune. Il lui offrit un sourire entendu :

« Pas le moins du monde. »

Et quand bien même elle l’aurait été, il l’aurait bien un peu attendu (pas toute la journée, non, il n’avait pas cette patience… Quoique…). Fenrir se tenait quelque peu en arrière de son maître, observant les deux humains avec un intérêt qui se voulait désinvolte. Il n’était pas encore habitué à Romily et se méfiait d’elle. De toute façon, à part Joy, Alek, Dmitri et Corann, il se méfiait des autres humains. IL n’était habitué qu’à ces quatre là (et c’était déjà beaucoup). Très naturellement, comme toujours, Alek complimenta la jolie sorcière :

« Ce bleu te va très bien. »

Il le pensait, comme d’ordinaire. Les compliments en l’air n’étaient pas la spécialité du jeune homme. Il prit la main de sa petite amie et sourit :

« Que préfères-tu faire pour le moment ? Tu veux boire quelque chose, ou te promener plutôt ? »

Il n’y avait, de toute façon, pas grand-chose à faire, on était dans une petite ville… Le village où Alek vivait était un village sorcier. Mais il avait donné rendez-vous à sa petite amie dans la ville voisine (bien plus grande et offrant quelques possibilités supplémentaires par rapport à son village…). Et de toute façon, il avait le permis de transplaner, donc s’ils le désiraient, ils pouvaient toujours aller au village et (donc) chez Alek. Alek ne pu contenir un petit sourire, en se remémorant le jour où leur relation avait changée.




Flash-back :

Alek avait sourit. C’était du Romily tout craché, ça ! Elle faisait toujours très attention à elle et si certains pouvaient trouver ce trait de sa personnalité embêtant, ce n’était pas du tout le cas de son ami qui la trouvait très bien comme elle était. Et qui était-il pour oser critiquer ? Il était loin, mais alors vraiment très loin, d’être parfait, lui aussi !

« Bien sûr. »

Il marcha donc en compagnie de la demoiselle. Son histoire avec Nina était finie depuis quelques temps, pourtant, il ne l’avait pas encore digéré. Oh, c’était une douce rancœur qui l’habitait à présent, plus ce sentiment sauvage, violent, destructeur… Encore que parfois, quand il y repensait… Chassant ce souvenir avec colère, il en revint à sa compagne du moment qui était des plus charmantes et que laquelle il ferait mieux de se concentrer. Il n’avait jamais vraiment pensé à sortir avec quelqu’un d’autre que Nina. Parce que la jolie blonde avait longtemps (à son échelle en tout cas) était le centre de son univers. Réaliser qu’à présent, il était libre n’était pas forcément une pensée positive… Mais là, sur le moment, il réalisa que justement, il pouvait faire ce que bon lui semblait, et sans regrets !

Le bras de Romily s’était naturellement accroché à celui d’Alek qui avait laissé faire sans le moindre mouvement de recul. Il aimait bien la vipère, et elle le comprenait étrangement bien. Ce qui n’était pas négligeable. Ils commencèrent par parler de cours :

« Dis moi, tout va bien pour toi en ce moment ? Les cours, tu t’en sors ? »

Romily étant en quatrième année, elle n’avait pas encore les BUSEs à passer, mais ça commençait à devenir sérieux, mine de rien…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Virée à deux - PV   Lun 7 Jan - 6:36


    « Hum... Et si nous nous promenions ? J'aime bien marcher... » Bien entendu Romilly prenait toujours les compliments, mais cela ne voulait pas dire qu'elle les relevait systématiquement, aussi n'avait-elle pas répondu sur l'histoire du bleu. Après tout, ils n'allaient pas passer la journée dessus. Quant à se promener, si elle préférait ça, c'était aussi parce qu'elle passait pas mal de temps chez elle à réviser, du coup là qu'elle prenait un peu l'air, elle n'avait pas envie d'aller directement s'asseoir. Romilly mettait un point d'honneur à viser l'excellence. C'est pourquoi même durant l'été, elle bossait autant sur son apparence que sur les livres de magie avec un acharnement qui tenait de l'obstination. Elle s'entraînait aussi à la danse, au Quidditch, bref, elle faisait tout ce qu'il fallait pour continuer à être la meilleure dans le plus de domaines possibles. Seul soucis, l'année précédente, elle avait été privé de Quidditch et à un moindre degré de danse pour cause de surmenage, alors elle avait souvent ses parents ou Roy dans son dos pour la sermonner. C'était toujours bizarre que Roy la sermonne par ailleurs... après tout, c'était lui le plus immature des deux, non ?

    En tout cas, Romilly prit le bras de Alek en souriant à son tour, se souvenant du jour où leur relation avait évolué vers quelque chose de plus romantique.

    FLASH BACK

    Les deux serpentard avaient commencé à marcher l'un à côté de l'autre. Romilly ne suivait pas spécialement les pensées de son ami. Elle était parfaitement insensible à tout ce qui n'était pas elle, cela la rendait imperméable aux sous-entendus et à tout intérêt pour les conversations du commun. Cela faisait aussi que même si elle était admirée pour sa beauté et ses talents de gestion, elle n'avait que peu d'amis. Alek était une sorte d'exception. Pourtant, elle s'était toujours bien entendu avec lui, depuis le tout début. Elle comprenait assez bien son mode de fonctionnement et lui ne semblait pas vraiment se formaliser du sens de la compétition de la brunette. Au contraire, il paraissait presque le comprendre ! Ce n'était pas donné à tout le monde contrairement à ce que l'on pourrait croire, car Romy n'était pas toute faite d'un bloc, elle pouvait même être pourrie par les contradictions. Par exemple, elle se trouvait parfaite, certes, mais elle passait beaucoup de temps à s'améliorer quand même. Ce n'était pas logique pour la plupart des gens mais en réalité dans l'esprit de Romilly c'était seulement qu'on ne pouvait jamais rien considéré comme acquis. L'amitié c'était pareil, elle avait très peu d'amis, mais elle veillait sur eux avec le plus grand soin.

    « Et bien... Roy a quitté Ehawee donc je suppose que cela va mieux, mais en même temps, ça ne règle pas le problème profond. Il trouvera bien une autre fille avec qui sortir hein... j'espère juste qu'elle sera moins cruche. » Romilly soupira. Ce n'était pas le moment de se faire du soucis à propos de Roy, elle aviserait lorsque cela arriverait après tout... et puis, elle finirait par se trouver un copain aussi, donc elle ne pouvait pas empêcher Roy d'en faire autant (mais était-il obligé de commencer, hein?). D'ailleurs, elle leva les yeux vers Alek, lui sourit, et se dit qu'elle aimerait bien un copain aussi beau que son ami. Elle ne pensait pas que la beauté fasse la bonne entente dans un couple (vous en doutiez, hein?), mais disons que si elle avait cette chance, elle ne cracherait pas dessus. Après tout, un petit copain, c'est comme le plus beau joyaux d'une collection non ? Cela dit, elle connaissait peu de garçons aussi séduisants que Alek. Et tout n'était pas qu'une question de physique, il fallait aussi que ce soit un garçon qui l'aime bien comme elle était maintenant, soit narcissique et avec un gros brother complex. Pas simple hein. C'était dans ces moments là qu'elle se disait qu'elle était plutôt faite pour le célibat, même si Roy lui fréquentait des filles.

    « Quant aux cours, ça va. Je n'arrive pas à être la première de mon année malgré tous mes efforts, mais j'ai quand même de très bonnes notes. » Elle avait fini par se faire une raison, si elle était à serpentard plutôt qu'à serdaigle, c'était sûrement qu'il y avait des choses qu'elle n'était pas capable de faire (aussi rageant que cela puisse être).

{725}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Virée à deux - PV   Sam 19 Jan - 19:09

Pour marcher ils seraient deux sans problème. Certes, Alek était plutôt du genr eà courir, faire un footing ou carrément de la course… cependant l’idée de faire du sport avec Romily ne lui avait jamais, ô grand jamais, traversé l’esprit. On peut par ailleurs se demander pourquoi, puisqu’elle est dans le club de danse, cependant, si elle était une très bonne danseuse, il ne la voyait pas vraiment faire de l’endurance ou de la vitesse avec lui. Un peu macho ? peut-être, oui… D’ailleurs, en parlant danse…

« Pour Sterne l’an prochain, j’espère qu’on fera de nombreuses parties tous les deux… »

Il lui offrit un sourire entendu. Lui aussi faisait partie de Sterne et il s’y amusait plutôt bien. Et l’idée de danser (essentiellement) avec Romily était des plus plaisantes. Il aimait les filles, ça il n’avait jamais prétendu le contraire, en revanche, quand il sortait avec une demoiselle, il se contentait fort bien d’elle et d’elle seule. Jamais, jusqu’alors il n’était allé voir ailleurs. Et s’il avait un peu rjeoint Sterne pour l’idée bien intentionnée (kof kof) de voir de jolies filles, il ne comptait pas en draguer une autre alors qu’il avait Romily.

Alors que tous deux marchaient d’un pas plutôt tranquille, Fenrir suivant son maître tout en décochant quelques regards noirs et méfiants à l’égard de la jolie brune, Alek poursuivit le petit film qui se déroulait dans sa tête concernant le commencement de cette histoire, après l’étape de l’amitié…


Flash Back

Alek ne pu que sourire à la remarque de la Vipère concernant son frère et le couple qu’il formait avec cette fille très bizarre des Lions : Ehawee. En fait, à bien y réfléchir, Alek trouvait que tous les cas soc étaient regroupés dans la célèbre maison de Godric. Entre Ehawee qui était juste méga spéciale, la rousse timbrée qui était aussi à Sterne (Opalyne coucou), et même le frère de Nina, plus asocial tu mœurs… bref, que du cas soc dans cette maison ! A croire que c’est un super critère de sélection… A moins qu’ils ne prennent tous les rebus de la société ? Et étrangement, il était si furieusement énervé après Nina qu’il n’avait même pas une pensée positive à son égard à elle pour remonter le niveau des Lions. Non elle aussi était nulle et puis c’était tout.

« On fera difficilement pire qu’elle de toute façon, je crois, de ce côté-là, tu ne risques pas grand-chose. »

Il ne cita personne, parce qu’en soit ce n’était pas ‘son trip’ de lister les cas soc. Et Romily savait déjà ce qu’il epnsait d’Opalyne, par exemple (il ne la supportait pas du tout). Il hocha doucement la tête tandis qu’elle lui expliquait bien s’en sortir en cours. Ca n’étonnait pas du tout le jeune homme. La Vipère qu’était la charmante Romily avait toujours été (du point de vue d’Alek en tout cas, mais quelque chose lui disait que ce n’était pas seulement dû à son point de vue) intelligente. Elle avait toujours été en tête (et si pas première, sur le podium en tout cas). Aussi sourit-il doucement :

« Je suis sûr que tu peux les battre. »

Et ce n’était pas di pour la complimenter, mais parce qu’il en était sincèrement persuadé. A vrai dire l’idée que ceci soit un compliment ne lui avait même pas traversé l’esprit (comme quoi il ne calcule pas forcément tout…). Ils arrivaient à la salle, moment de séparation, donc :

« Bon, je vais devoir te laisser. Mais avant, j’ai une question à te poser. »

Il sourit doucement, plantant ses prunelles sombres dans celles de la jeune fille et s’enquit sans demi mesure, parce que sinon ça ne serait pas vraiment du Alek :

« Je t’invite à sortir avec moi, samedi prochain, la sortie de Pré-Au-Lard. Juste toi et moi. Tu es partante ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Virée à deux - PV   Mer 6 Fév - 11:29

    Autant Ehawee faisait la plupart de ses parties avec Evan, autant Romilly n'avait pas ce genre de pratique... du moins jusqu'ici. Elle avait toujours dansé avec tous les garçons de la troupe : Marius, Rhys, Evan, Alek, Nicolas et bien sûr Roy. Elle appréciait l'idée de danser avec Alek, mais il devrait composer avec Roy car Romy avait beau sortir avec le beau serpentard, elle n'en oubliait pas moins ses premiers amours, à savoir celui qu'elle avait depuis la naissance : son frère. Comme ce n'était pas la peine de gâcher l'amiance en soulevant ce point, elle se contenta donc d'approuver.

    « Oui, moi aussi je l'espère, mais cela dit, ce sera facile à organiser vu que c'est moi qui écrit les chorégraphies. » Elle sourit d'un air taquin à son petit ami, imaginant déjà tout ce qu'elle pourrait faire comme danse avec lui. Finalement, tout était différent depuis qu'elle sortait avec Alek, elle ne voyait plus les choses de la même manière. Elle ne s'en serait jamais douté ce jour là.

    FLASH BACK

    Romilly avait grimacé à la mention de Ehawee. « Oui, c'est sûr, il peut difficilement faire pire. » Son frère avait un goût en matière de fille qui était discutable. Mais, en un sens, elle reconnaissait que la jeune métis était un peu comme son frère au niveau du caractère, sauf que elle, elle l'énervait, alors qu'elle adorait son jumeau. Après tout, on accepte toujours plus les défauts chez sa famille que chez les autres, c'était une question de taux de tolérance. Il se trouvait qu'elle n'en avait pas avec ceux qu'elle ne portait pas dans son cœur (au sens propre, pas au figuré).

    « Parfois, je me prends à douter malgré tout... » Avoua-t-elle. Elle aurait voulu être ma leilleure partout, mais les obstacles semblaient parfois insurmontables. On rencontrait toujours plus fort que soi en fin de compte... elle se consolait en se disant qu'au moins elle, elle était bonne dans des domaines multiples. Son côté touche à tout finirait bien par lui servir un jour, c'était tout au moins ce qu'elle espérait.

    Finalement, Alek lui annonça qu'il devait la laisser ce qui coupa court à la conversation. Mais il avait quelque chose à lui demander. Jusque là, pouquoi pas, ils étaient amis, se poser des questions n'était pas de l'ordre de l'impossible. La contenu de la question elle-même, en revanche, était plus étonnant. On n'avait jamais demandé de tête à tête à Romilly, enfin, pas avec ce genre de formulation, car là, il insistait dessus, alors que s'il s'était s'agit d'une banale sortie entre ami, il n'aurait pas pris la peine de le faire (elle est maline, non?)

    « Juste nous deux ? » Répéta-t-elle avec un brin d'étonnement. Elle se prit deux secondes de réflexion avant de faire volte-face, plus souriante que jamais. Après tout, pourquoi pas ? Si son frère sortait avec des filles, elle pouvait bien avoir un tête à tête elle aussi. « D'accord pas de problème, mais pour que je sache comment m'habiller, sortons-nous au sens strict de sortir de l'école ou veux-tu que je mette ma plus jolie tenue rien que pour toi ? » C'est là qu'on peut constater que dans le genre cash, Romilly pouvait aussi parfois sortir son épingle du jeu.


{546}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Virée à deux - PV   Sam 9 Fév - 11:35

Alek eut un petit sourire amusé à la réponse de Romily. Certes, c’était plus simple ainsi. D’ailleurs, si elle pouvait aussi s’arranger pour qu’il n’ait pas à s’approcher d’Opalyne… Bon, il la supportait, maintenant qu’elle sortait avec Emeric (faute d’en avoir vraiment le choix) mais elle lui restait malgré tout plutôt antipathique, sans qu’il ne sache franchement se l’expliquer. Il n’aborda pas le sujet (de toute façon, il n’était pas vraiment du genre à demander des avantages ou ce genre de choses, il faisait toujours avec ce qu’il avait, et advienne que pourra !). Il répondit donc avec un air légèrement frippon :

« Ha, je savais bien que sortir avec la boss serait une bonne idée. »

Evidemment, il plaisantait, si ils sortaient ensembvle ça n’avait pas le moindre rapport avec Sterne (et encore moins avec la possibilité d’avoir des avantages quelconques !). Alek n’était pas comme ça. Surtout qu’il respectait vraiment Romily, si encore elle n’était qu’une fille lambda dont il se moquait éperdument, disons que c’était envisageable… mais ce n’était pas le cas. Romily lui était très précieuse. Et ça, depuis un petit bout de temps, mine de rien…

FLASH BACK

Alek ne retint pas son sourire à la mention de cette fille bizarre de Gryffondor (que faisait Blake parmi ces cas sociaux ??? Franchement, on se le demande ! Pour Joya usis c’était valable. Enfin, cette dernière semblait être très heureuse chez les lions et au fond c’était sans nul doute le principal. Quant aux doutes que pouvait émettre, ou simplement ressentir, son amie, il sourit doucement. C’était bien normal qu’elle doute, qui n’avait jamais eu le moindre doute après tout ?

« L’essentiel c’est que tu saches qui tu es et ce que tu vaux, le reste suivra toujours, j’en suis persuadé. »

Il avait confiance en Romily, elle avait des capacités indéniables, elle était forte, et il le savait. Donc en soit, il sentait bien que quoiqu’elle fasse, elle finirait toujours par retomber sur ses pattes, c’était là une force qu’elle avait qu’il ne fallait aucunement négliger. Quant à leur sortie… Alek sourit, avec amusement :

« Juste tous les deux oui. Et je serais ravi que tu mettes ta plus jolie robe pour moi, évidemment. »

Romily éatit vraiment… géniale. Il lui sourit doucement, et avant de la laisser, l’embrassa avec une douceur qu’on ne lui attribuait pas au premier regard, sur le coin des lèvres. Alek avait l’air d’être très mastoc, mais derrière cette allure sauvage et toute en muscle se trouvait un grand cœur et une personne digne de confiance. A condition d’être du bon côté de sa barrière personnelle… Evidemment. Alors qu’il s’éloignait d’elle, il lui adressa un sourire :

« A samedi, alors, j’ai hâte d’y être. »

Un clin d’œil et il fila. Le cœur plus léger. Sortir avec Romily ne lui avait pas traversé l’esprit, précedemment, alors qu’ils étaient amis, et qu’il sortait avec Nina. Il n’avait eu d’yeux que pour la blondinette de toute façon (une Gryffondor, encore… A croire qu’ils sont partout !). Mais à présent, nil trouvait l’idée aussi bonne que sympathique. Romily avait tout d’une rvaie fille, et ça lui palisait. Elle était sympathique, mignonne, attachante et ils se connaissaient bien. Alors, pourquoi pas ?


-542-

DISCORDE TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Virée à deux - PV   Ven 1 Mar - 9:14

    Romilly fit sa moue la plus adorable. « Évidemment, c'est toujours une bonne idée de viser l'autorité. » Elle disait ça à moitié pour blaguer, mais à moitié sérieusement aussi. Romilly méritait sa place à Serpentard. Non qu'elle soit violente encore que... ou méchante là encore, c'est discutable, mais elle était particulièrement rusée et ambitieuse. Elle avait en parti renoncé à dominer l'univers, se rendant bien compte que cela comportait quelques impondérables qu'une fille comme elle ne pouvait réaliser, mais elle espérait quand même se faire une place dans la société londonienne. A sa décharge, elle ne choisissait pas ses amis pour ça, mais elle pouvait retenir quelques remarques acerbes envers des gens haut placés pour s'éviter des ennuis. Enfin, à Sterne, c'était elle qui représentait l'autorité. Et là, ils blaguaient. Après tout, ils tenaient vraiment l'un à l'autre. Romilly irait même jusqu'à dire qu'elle était un peu amoureuse... mais elle avait quand même du mal à se l'avouer totalement. Elle aimait tellement son jumeau que, forcément, tout autre sentiment paraissait fade à côté. Sans compter qu'elle n'avait pas l'habitude de confier à quelqu'un son cœur, alors elle craignait qu'on ne le lui brise. Romilly était si fragile lorsqu'on regardait au-delà des apparences qu'elle voulait bien se donner. Si elle avait accepté très vite et quasiment sans réfléchir avec Alek, c'était surtout parce qu'il occupait déjà une place à part dans sa vie. Il était un ami très proche. Au début c'était un peu comme son grand frère parce qu'elle l'avait connu dès sa première année et que lui était plus âgé, ensuite, le rapport s'était un peu inversé car c'était souvent elle qui donnait des conseils (pour peu qu'il accepte de les écouter), et ensuite...

    FLASH BACK

    Elle n'avait pas été convaincu par le fait que savoir ce qu'on valait suffisait, mais elle n'avait pas relevé. Tout s'enchaîna bien trop vite après, elle n'avait pas le temps d'épiloguer sur des sujets moins importants que celui de leur futur rendez-vous. Car c'était bien de cela qu'il s'agissait, même avant qu'il le lui confirme, elle en avait eu l'instinct. Puis, il prononça les mots. C'était un code cousu de fil blanc, mais une manière indirecte tout de même se dire l'un à l'autre que, oui, ils allaient sortir ensemble. Et comment ils en étaient arriver là ? Romilly n'en savait rien. Bizarrement, cela lui semblait naturel. Comme si c'était la suite logique de leur relation. Pourtant, elle n'avait jamais été jalouse de Nina autrefois, mais ça ne la choquait pas non plus de prendre sa place. Après tout, Romy était bien plus douée qu'elle pour s'occuper d'Alek. Car oui, ne nous leurrons pas, Romilly aimait surtout chez son ami ce qui les rendait semblables. Ils avaient chacun deux facettes, celle qu'ils montraient aux autres, et celle qu'ils cachaient. Alors même que penser à l'ex d'Alek en cet instant était complètement déplacé, elle se dit que Nina n'avait jamais pu appréhender cet aspect là du vert et argent, parce qu'elle-même était d'un naturel déconcertant.

    Cela dit, le côté superficiel de Romilly ne l'empêchait pas de savoir être franche. Elle laissa Alek l'embrasser (et réalisa, paniquée, que c'était son premier baiser, mais chuuuuut – et que ce soit seulement sur le coin des lèvres ne changeait rien -) et lui sourit, non sans un peu de bravade car son cœur battait très vite et son calme n'était que de surface. « Compte sur moi, il n'y aura pas plus belle dans tout Pré-au-lard. » Il fila alors qu'elle lui répondait « A samedi » et dès qu'il eut disparu, elle s'adossa au mur par peur que ses jambes la lâchent. Trop d'émotion d'un coup ! Mais elle ne regrettait pas, après tout , elle avait bien le droit d'avoir un petit ami, non ? Et tant qu'à en avoir un, Alek était sûrement le meilleur choix parmi ses proches (car Romilly ne se voyait pas sortir avec un garçon issu de nul part, elle était trop difficile d'accès). Bien, il allait falloir qu'elle aille raconter ça à Rose !!!!

    FIN DU FLASH BACK

    Les deux amoureux continuèrent à se balader et à discuter jusqu'à ce que ce fut l'heure pour le papa de Romilly de revenir la chercher. La demoiselle quitta à regret son petit ami, mais la magie faisait qu'ils se reverraient d'ici la fin des vacances et ensuite, ils auraient toute l'année à Poudlard pour être ensemble !


{Terminé pour Romilly}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Virée à deux - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Virée à deux - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une virée à deux
» Deux humoristes virés du poste
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: